Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2019 1 21 /01 /janvier /2019 15:50

L’assemblée générale de la société s’est tenue samedi dernier dans la salle socioculturelle Le Foyer, devant une quarantaine de pêcheurs en présence de Catherine Lemaire, maire de la commune et de Jean-Pierre poupée, maire de Saint-Paterne-Racan ainsi que du conseiller général honoraire, Henri Zamarlik. Après la lecture du rapport moral et la présentation du bilan financier, ces deux bilans ont été soumis au vote et adoptés à l’unanimité par l’assemblée.

On note la présence de Catherine Lemaire et de Jean-Pierre Poupée dans l'assistance
On note la présence de Catherine Lemaire et de Jean-Pierre Poupée dans l'assistance

On note la présence de Catherine Lemaire et de Jean-Pierre Poupée dans l'assistance

Le président, Christian Madieu, remercia l’ensemble des entités qui soutiennent l’association, qu’elles soient publiques ou privées.

En 2018, l’AAPPMA a procédé à des déversements de truites fario avant l’ouverture de la pêche en première catégorie. Pour valoriser les travaux entamés depuis 2016 sur l’Escotais et, malgré la baisse du nombre de cartes vendues en 2018, le GIH a investi dans des vairons et des truitelles qui ont été introduits sur des secteurs mis en réserve afin de faciliter leur acclimatation. La  Fédération de Pêche d’Indre-et-Loire a participé au financement des truitelles.

Les membres du bureau : de g. à d. : Patrick Layreau, trésorier, Christian Madieu, président, Thomas Gisselbrecht , secrétaire

Les membres du bureau : de g. à d. : Patrick Layreau, trésorier, Christian Madieu, président, Thomas Gisselbrecht , secrétaire

Malgré les démarches répétées de la société sur l’évolution de la règlementation de la pêche sur le plan d’eau de Neuvy-le-Roi, la pêche n’y sera autorisée que du 1er mai au 13 octobre 2019. Des truites y seront lâchées et de nombreux poissons blancs sont déjà présents dans le plan d’eau. Une « Journée Pêche pour tous » y aura lieu le 14 septembre prochain. « La carte de pêche sera offerte au pêcheur occasionnel pour la journée » précisa le président.

La fête de la pêche aura lieu le dimanche 2 juin 2019, et pourra-t-on battre le record de 2018 qui aura vu 174 pêcheurs venus en découdre avec les truites ?

En 2019, la société maintient et amplifie son effort de soutien au repeuplement des zones propices à la reproduction en prévoyant un achat de 5000 vairons et 4000 truitelles. N’oubliez pas l’ouverture de la pêche à la truite en 1ère catégorie, le 9 mars prochain, avec deux déversements de truites sur l’année.

À savoir

La société compte 312 adhérents dont 81 jeunes de moins de 18 ans.

11 femmes ont été récompensées pour avoir acheté leur carte de pêche sur cette AAPPMA.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 10:01
Les lauréats 2018

Les lauréats 2018

1er prix – Bernadette Boulesteix

2e prix – Suzanne Lemaire

3e prix – Lucienne Anquetil

4e prix – Jacky Orgeur

5e prix – Madeleine Tissier

Ex-æquo – Annick Bodier, Jacqueline Bodier, Nicole Brossay, Jeanine Cousin, Philippe Couton, Monique Dauphin, Claudette Félicier, Dany Houdayer et Colette Saulay.

Félicitations à toutes ces personnes qui  œuvrent pour rendre leur village accueillant. Les premiers ont reçu une belle composition florale et tous ont eu un bon pour acheter de quoi renouveler le fleurissement en 2019.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2018 3 12 /12 /décembre /2018 16:45

Il y a bien longtemps que l’aménagement de la place de la République a été évoqué au niveau de la municipalité de Saint-Paterne-Racan. En effet, si l’on consulte les différentes délibérations municipales, on constate que l’enfouissement des réseaux EDF et France Télécom remontent à 2006 et l’enfouissement de l’éclairage public fut concrétisé en 2010.

Depuis cette date, l’idée de repenser complètement la place fit petit à petit son chemin et, après une consultation le 16 décembre 2015 avec les commerçants, en 2016, une première réunion eut lieu avec l’ADAC 37 (agence départementale d’aide aux collectivités locales) pour travailler sur un projet.

Monsieur le Maire relate les difficultés rencontrées avant de pouvoir concrétiser le projet. « Nous avons pu signer avec le bureau d’études DCI, le 2 juillet 2016. Suite à cela, nous avons organisé plusieurs réunions publiques pour présenter les différentes esquisses soumises par la maîtrise d’œuvre. Pour finaliser notre choix, nous avons dû parlementer avec l’architecte des bâtiments de France qui nous a fait modifier certains aménagements. Par exemple, il ne fallait plus de parking devant l’église. Nous avons quand même réussi à obtenir l’autorisation de placer quelques places « arrêt minutes » pour que les habitants puissent faire leurs courses. De plus, il exigeait que tous les parkings soient situés au sud de la place. Il a fallu aussi discuter avec le département car deux routes départementales passent sur cette place. Fort heureusement, les différents problèmes ont pu être réglés et le projet définitif retenu. »

La CCGC-PR ayant la compétence voirie, le dossier lui a été transféré le 14 février 2018, et l’entreprise Colas fut retenue pour ces travaux.  Avant le début des travaux, des réunions ont été organisées avec les commerçants du marché hebdomadaire du jeudi, marché transféré actuellement sur le parking de la salle des fêtes (le 17 novembre 2017), avec les habitants pour la présentation des esquisses (septembre 2016).

Travaux de réfection du réseau d'eau potable
Travaux de réfection du réseau d'eau potable
Travaux de réfection du réseau d'eau potable
Travaux de réfection du réseau d'eau potable
Travaux de réfection du réseau d'eau potable
Travaux de réfection du réseau d'eau potable

Travaux de réfection du réseau d'eau potable

Jean-Pierre Poupée poursuit : « Nous avons reçu le permis d’aménager le 30 mars 2018 et, nous avons pu débuter les travaux en septembre dernier avec la remise à neuf des canalisations d’eau potable avec le Sivom. Tous les branchements des particuliers seront désormais accessibles à l’extérieur des propriétés. C’est ce que les entreprises du secteur accréditées par le Sivom sont en train de réaliser. Profitant des tranchées, nous avons posé la question par rapport à l’arrivée de la fibre. Il semble que l’enfouissement soit suffisant. Dès que ces travaux seront achevés, l’aménagement proprement dit de la place pourra débuter. Et, à moins de période hivernale gênant les travaux, la place devrait être achevée en mai ou juin 2019.»

Au niveau éclairage public, les lampadaires ne seront pas changés car ils l’ont été il y a peu, mais de nouvelles lampes les équiperont. Il y aura aussi des éclairages au sol à proximité des espaces verts. Cette partie de l’aménagement est en dehors du marché. Et, pour terminer, Monsieur le Maire, pensant à ses administrés, ajouta : « L’ensemble des élus est bien conscient de la gêne occasionnée pendant ces travaux tant pour les commerçants que pour les riverains qui se trouvent privés de parking. Mais, c’est le prix à payer si l’on veut que notre centre bourg ait un aspect plus accueillant ! Il y a longtemps qu’on en parlait, nous avions dit que nous le ferions pendant notre mandat. Ce n’est pas facile, il a fallu du temps et de l’énergie pour mener à bien le projet. Personnellement, j’espère que tous les usagers y trouveront des satisfactions lorsque tout sera fini.»

Jean-Pierre Poupée présente le plan d'aménagement de la place.

Jean-Pierre Poupée présente le plan d'aménagement de la place.

L’aménagement en chiffres HT

Réfection des canalisations : 200 000 €

Aménagement de la place : 600 000 €

Éclairage public : 40 000 €

Les subventions espérées sur l’aménagement de la place

Elles devraient se situer autour de 40% du montant des travaux et venir de la Région, du Département, de la DETR (dotation équipement des territoires ruraux).

Pour l’éclairage public, une subvention du SIEIL (syndicat intercommunal d’électrification d’Indre-et-Loire) de 30%  est attendue.

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 09:37

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 14:47
Les randonneurs prêts pour leur marche hebdomadaire

Les randonneurs prêts pour leur marche hebdomadaire

Depuis le début du mois de septembre, chaque jeudi après-midi, les adhérents de l’association castélorienne, Pédibus, sillonnent de nouveau les chemins d’un territoire situé jusqu’à une vingtaine de kilomètres autour de Château-du-Loir. La spécificité de Pédibus c’est de prévoir pour chaque randonnée, deux parcours, l’un de 5 à 6 km et l’autre d’une dizaine de kilomètres, avec un départ commun sur quelques kilomètres de façon à conserver une grande convivialité entre les deux groupes de marcheurs.

Jeudi dernier, c’est à Saint-Christophe-sur-le-Nais que les randonneurs avaient rendez-vous pour un périple d’une dizaine de kilomètres. Partis avec un ciel un peu nuageux et une température digne d’un début septembre, les randonneurs ont longé plusieurs vergers dans lesquels la récolte était terminée, les hangars où sont remisés les ULM qui survolent la région certains soirs et découvert la piste Pierre Dechesne d’où décollent et où atterrissent ces engins volants. Un chevreuil et quelques faisans ont agrémenté la randonnée. Deux petites averses n’ont pas découragé les marcheurs qui ont retrouvé leur véhicule après 2 h 30 de marche.

À l’issue de la randonnée, les membres du CA se sont réunis et ont fixé la date de l’assemblée générale au jeudi 10 janvier 2019.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 13:10

Les bibliothèques d'Indre et Loire en partenariat avec la DLLP ( Direction du Livre et de la Lecture Publique) de Tours proposent un cycle d'animations Et si on en parlait : Écologie, Solidarité Impliquons nous !

Sur le secteur il y a aussi des animations de prévues à Neuvy le Roi et Chemillé.

lien vers l’ensemble du programme : https://www.lirentouraine.com/files/lirentouraine/documents/action-culturelle-2018/Et-si-2018-Plaquette_ecologie.pdf

Page 24 : il y a une erreur la présentation de Bio Énergie Touraine se fait à la bibliothèque et non pas une visite du site .

 
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 11:40

 

Samedi 15 septembre, 16h, Bibliothèque Municipale Associée

Visite commentée de l'exposition "Architecture rurale, patrimoine paysan. Images d'un territoire en Centre Val de Loire." par Sophie Vivier

À travers une sélection de 44 clichés, l’exposition de photographies « Architecture rurale, patrimoine paysan. Images d’un territoire en Centre-Val de Loire » témoigne de la diversité du patrimoine rural de la région Centre-Val de Loire. Exposition gracieusement prêtée par l'Inventaire du patrimoine du Centre val de Loire.

Samedi 15 septembre, 16h visite commentée de l'exposition par Sophie Vivier, chargée de la documentation et des expositions du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire.

Gratuit, entrée libre. 

Animations à Neuvy-le-Roi, le samedi 15 septembre

Soirée concert filmé

L'association Le Lien des Sons organise une soirée concert filmé afin d'aider les groupes à les promouvoir. 

Entrée : prix libre. Renseignement et réservation : 06 08 51 73 16

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 13:35
Les participants à la 1ère édition © Ecopole

Les participants à la 1ère édition © Ecopole

Comment manger autrement : de saison, bio, local, en circuits courts, équilibré, en produisant moins de déchets et en se faisant plaisir à prix constant ?

En participant au défi familles à Alimentation positive !

Contexte du défi

Parce que nos choix alimentaires jouent un rôle essentiel dans notre santé et dans la protection de l’environnement, une 2ème édition du Défi Familles à Alimentation Positive se déroulera de septembre 2018 à juin 2019 en région Centre-Val de Loire. Il s’adresse à tous : seul, en colocation ou en couple, avec ou sans enfants.

En quoi consiste le défi ?

Le foyers souhaitant y participer bénéficieront d’un accompagnement visant à introduire plus de produits bio et locaux dans leurs assiettes, tout en maîtrisant leurs budgets. Par équipe d’une dizaine de foyers, les familles se réuniront tout au long du défi dans la convivialité, pour partager plusieurs temps forts : événement de lancement (en septembre/octobre), visite de fermes bio, soirée jeux, atelier sur le gaspillage alimentaire, sur la diététique ou le jardinage écologique, et un événement de clôture.

ET au final ?

Un suivi avec une analyse des achats alimentaires sera réalisé à l’aide des tickets de courses des participants, pendant trois périodes de deux semaines. Ce défi se base sur le progrès global des équipes, peu importe d’où l’on part, le principal est de progresser ensemble !

À la clé, une alimentation plus saine et équilibrée, respectueuse de l’environnement sans exploser son budget !

Comment participer ?

En Indre-et-Loire, 3 associations animent le défi : la SEPANT, l’association Couleurs sauvages, et la Fédération Familles Rurales d’Indre-et-Loire. Pour cette 2ème édition, la Fédération accompagnera 2 équipes : une dans le Ridellois et l’autre à Tauxigny-Saint-Bauld. Les places étant limitées, inscrivez-vous rapidement.

Renseignements et inscriptions

Laëtitia Danger 02 47 39 37 51 ou laetitia.danger@famillesrurales.org

www.famillesalimentationpositive.fr

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2018 7 22 /07 /juillet /2018 08:05

Rendez-vous à Beau-Soulage, le samedi 28 juillet.

Les festivités débuteront par une randonnée nature autour de la commune, à 17 h.

Ensuite, repas champêtre payant sur réservation au 07 84 62 03 64 ou 02 47 29 83 87

Et, pour terminer la soirée, à 20 h 30, place au théâtre avec "Le médecin volant" de Molière, revisité par Jacqueline et Marcel. Animation gratuite.

Pour en savoir plus, ouvrez le dossier de presse ci-dessous

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 07:35

Ce 1er défi s’est clôturé le dimanche 17 juin. 140 familles réunies en 15 équipes, ont été accompagnées pendant 9 mois, de septembre 2017 à juin 2018, par 7 structures.

Dès le lancement, elles ont fait le point sur leurs consommations, grâce à un relevé de leurs achats sur un site dédié. Ainsi, chacune a pu définir ses axes de progression.

Ces familles ont été invitées à visiter une ferme bio qui leur a permis de se sensibiliser avec la saisonnalité des légumes, de comprendre le travail de l’agriculteur et de découvrir des producteurs près de chez elles.

Elles ont ensuite vécu plusieurs ateliers, dont l’essentiel « Diététique » pour comprendre les besoins du corps ainsi que les aliments et associations d’aliments qui y répondent. Cela leur a permis de (re)découvrir comment, par exemple, manger moins de viande sans impact sur la santé.

Elles ont pu vivre aussi des « ateliers anti-gaspi », clés de la réduction des coûts alimentaires : utiliser les fanes des légumes, pouvoir ne pas éplucher certains produits bio, utiliser les restes pour faire de bons petits plats.

À l’issue du 3ème relevé, les familles avaient déjà réalisé de beaux progrès attestés par de nouvelles habitudes.

L'ensemble des participants

Les équipes gagnantes du défi

Chinon pour la progression la plus importante vers une consommation bio

Lamotte-Beuvron pour le local

Saint-Paterne-Racan pour à la fois le bio et le local.

Des résultats à long terme

Un grand bravo à ces familles qui ont tenu bon et ont progressé tout au long de l’année.

Une étude réalisée auprès d’anciens participants du défi à travers la France fait valoir l’impact sur le long terme des changements adoptés ou amorcé lors du défi familles à Alimentation positive. Cela amène à se réjouir du succès rencontré pour cette première édition.

Une nouvelle édition du défi

Elle sera lancée fin septembre 2018 sur de nouveaux territoires. Cette action est toujours soutenue par le Conseil Régional du Centre-Val de-Loire. Cette seconde édition devrait rassembler 200 familles accompagnées par les 7 structures de la 1ère édition : Athéna du 41 et 28, Marion Nature du 45, BioBerry du 18, le CPIE Brenne-Berry du 18 et 36, la SEPANT, Couleurs sauvages et la Fédération Familles Rurales du 37.

Le Graine Centre-Val de Loire, à l’initiative du projet avec Bio Centre, coordonnera de nouveau cette édition.

 

 

 

 

Animations le jour de la remise des prix

En quoi consiste le défi ?

Les foyers souhaitant y participer bénéficieront d’un accompagnement visant à introduire plus de produits bio et locaux dans leurs assiettes, tout en maîtrisant leurs budgets. Par équipes d’une dizaine de personnes, les familles se réuniront tout au long du défi dans la convivialité, pour partager plusieurs temps forts : événement de lancement, visite de fermes bio, soirée jeux, ateliers…

Les places étant limitées, les familles intéressées doivent s’inscrire rapidement.

Qu’en pensent les participants au 1er défi ?

J’ai particulièrement apprécié les échanges de bonnes pratiques et les bonnes adresses locales de producteurs.

Maintenant, j’achète des légumes que je ne connaissais pas parce que c’est bon en fait !

Ma pépite du défi , Les découvertes avec la diététicienne sur les propriétés liées aux couleurs des aliments, les modes de cuisson…

Ce qui m’a bien aidé, c’est la séance d’achats de produits bio au marché de producteurs locaux….

Renseignements et inscriptions

Laëtitia Danger 02 47 39 37 51

laetitiadanger@famillesrurales.org

www.famillesalimentationpositive.fr

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages