Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 07:44
Saint-Paterne-Racan : Le multimédia vous informe : Exposition et concert

Biographie du peintre Alex Virassamy

 

Né à l'île de la Réunion le 25 octobre 1951, en France depuis 1972 et à Tours via Semblançay depuis 43 ans. Écoutons-le présenter ses œuvres :

"J'éprouve le besoin de traduire les émotions qui m'habitent en les habillant de beaucoup de couleurs vives sous des formes déconstruites. L'abstrait et le cubisme apportent une apparence trompeuse de la réalité, le cubisme modifie les formes réelles pour les réinventer. Pour moi les couleurs s'imposent plus ou moins fortes, comme  pour la construction d'une phrase on utilise plusieurs mots pour donner de la consistance à l'intensité de l'émotion ressentie.
C'est une façon de donner du plaisir dans l'instant, et de la couleur à notre vie."

 

Cette exposition sera visible dès le le dimanche 19 juillet, à 9 h, au multimédia.

N'oubliez pas le concert qui est prévu à 11 h ce même jour.

Saint-Paterne-Racan : Le multimédia vous informe : Exposition et concert

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 11:21

Pour la seconde année consécutive, Hermensia, Colombienne d’origine, et Alban organisaient un marché de Noël « à la ferme » dans le charmant hameau de La Chartrie, aux nombreuses cavités troglodytiques. Le but que s’est fixée Hermensia avec ce marché de Noël, c’est de récolter des fonds pour son association « Arte Nativo » qui aide les femmes colombiennes de son village. Le mois dernier, ils se sont rendu tous les deux dans la famille d’Hermensia, à Ingenio, pour apporter leur soutien à ces femmes et ramener en France un échantillonnage nombreux et varié des productions artisanales qu’elles réalisent. Ce sont ces objets qui étaient présents sur ce marché aux côtés d’autres produits artisanaux réalisés par des amateurs passionnés du secteur (tournage sur bois, confitures, vannerie) mais aussi ceux d’une femme d’origine salvadorienne qui exposait ses boîtes et autres objets décorés à la main et une Équatorienne qui proposait des bijoux et du chocolat de son pays.

Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme
Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme
Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme
Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme

Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme

Mais revenons à Hermensia. Les deux valises bien pleines qu’ils ont ramenées en France contenaient différents chapeaux dont les célèbres panamas, des bijoux, de jolies boules bien colorées et de très nombreux autres objets fabriqués à partir du tissage d’une fibre récoltée sur des sortes de petits palmiers. Ces fibres sont ensuite teintées avant d’être utilisées. Les femmes travaillent devant leur maison ou à l’intérieur de leur cuisine ce qui leur permet de faire plusieurs choses en même temps. L’argent qui sera récolté permettra d’acquérir un local où les productions de ces femmes pourront être exposées et vendues par elles sans intermédiaires. Actuellement, elles sont obligées de passer par des personnes qui les exploitent en imposant leurs tarifs pour écouler leur travail.

L'artisanat colombien
L'artisanat colombien
L'artisanat colombien
L'artisanat colombien

L'artisanat colombien

Ce marché à la ferme, de par son originalité, a attiré de nombreuses personnes venues acheter ces produits originaux et authentiques. Cette formule a trouvé son public et chacun, exposant ou visiteur, est reparti satisfait et prêt à revenir.

En attendant, Hermensia présentera de nouveaux ces multiples objets faits en Colombie lors du Festival du Voyageur amateur, du 31 janvier au 3 février 2020 à Laigné-en-Belin.

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 10:21

Quand arrive la mi-décembre, une manifestation devenue incontournable sur le secteur, se renouvelle chaque année. 2019 a donc vu la 25ème édition du marché de Noël qui se tient invariablement à l’espace Gabriel. Jean-Michel Malherbe, le président du comité des fêtes, était heureux de voir encore une fois, la belle réussite de ce marché. « Cette année, nous avons 36 exposants. C’est un bon nombre ! » Le gymnase, transformé pour l’occasion en grand marché couvert, accueillait toutes sortes de marchandises : de l’alimentaire venu de producteurs locaux tels que volailles, pâtés et foie gras, fromage de chèvre, miel du pays, pâtisserie, viennoiserie et pains spéciaux du boulanger local, des huîtres venues directement du producteur, et pour faire passer tout ça quelques vignerons avaient amené un aperçu de leur production.

Un peu d'alimentaire
Un peu d'alimentaire

Un peu d'alimentaire

Mais, comme l’époque des cadeaux accompagne celle des bons repas, les chalands avaient le choix entre les plantes, les objets décoratifs, les bijoux, les objets en cuir et autres babioles pour trouver la petite fantaisie à mettre au pied du sapin.

Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles

Des idées de cadeaux possibles

Comme chaque année, les enfants des écoles maternelle et élémentaire accompagnés de leurs institutrices, tenaient un stand dans lequel se trouvaient les sablés et rochers préparés en classe en vue du marché de Noël mais également les nombreux objets qu’ils avaient fabriqués et qu’ils étaient fiers de montrer à leurs parents qui, bien évidemment, se laissaient tenter par les réalisations de leurs chérubins !

Le stand des écoles
Le stand des écoles

Le stand des écoles

À l’extérieur, l’épicerie de Saint-Christophe exposait ses fruits et légumes frais, ses nombreux produits d’épicerie fine et les créations de Sandrine, dignes d’un artisanat d’art.

L'épicerie Graine de rêve
L'épicerie Graine de rêve

L'épicerie Graine de rêve

Vers 11 h 30, les élus du secteur se rassemblèrent pour faire le tour des différents stands sous la conduite de Jean-Michel Malherbe et sous le regard du Père Noël qui avait fait un détour par Saint-Paterne pour pouvoir  discuter un peu avec les enfants du secteur avant d’entreprendre sa grande tournée.

Le Père Noël n'avait pas oublié ce rendez-vous !

Le Père Noël n'avait pas oublié ce rendez-vous !

La météo aidant, beaucoup de personnes sont venues, parfois d’assez loin, pour faire un tour à ce marché de Noël dont la renommée n’est plus à faire. Bravo à ses organisateurs !

Un aperçu de la salle

Un aperçu de la salle

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2019 4 05 /12 /décembre /2019 10:05

Comme l’an passé, Hermensia et Alban proposent un marché de Noël à la ferme. Ils sont de retour d’un séjour dans la famille d'Hermensia et le village colombien où les femmes confectionnent de nombreux objets artisanaux.

Chaque année, Hermensia, qui a créé une association, Arte Nativo, pour venir en aide aux femmes colombiennes de son village, ramène de l’artisanat de son pays natal et le propose à la vente lors d’expositions dans la région. Avec les produits de la vente, elle a pu doter les femmes d’un local leur permettant de pouvoir travailler à l’abri. C’est dans cette optique, qu’ils organisent ce second marché de Noël où les amateurs d’artisanat trouveront des objets en paille venus de Colombie (chapeaux,  sacs,  bijoux,  sets de table,  boites à bijoux,  corbeilles etc...)

L'artisanat colombien

L'artisanat colombien

 À côté de cet artisanat colombien, de nouveaux exposants seront présents. Monsieur Lèze exposera ses objets fabriqués dans différents bois et Madame Moreno ses  jolies décorations peintes à la main. Il y aura aussi  Monsieur  Decouard qui proposera différents paniers et autres objets en osier et son épouse qui fera découvrir les saveurs des différentes confitures qu'elle confectionne.

Un programme assez alléchant qui pourra satisfaire de nombreux curieux en quête d’un petit cadeau original pour cette fin d’année.

Un programme assez alléchant qui pourra satisfaire de nombreux curieux en quête d’un petit cadeau original pour cette fin d’année.

Un aperçu des expositions présentes au marché
Un aperçu des expositions présentes au marché
Un aperçu des expositions présentes au marché
Un aperçu des expositions présentes au marché

Un aperçu des expositions présentes au marché

Hermensia sera présente lors du festival du Voyageur amateur qui se tiendra du 31 janvier au 3 février 2020 à Laigné-en-Belin et elle y présentera le travail réalisé par les femmes colombiennes de son association Arte Nativo.

Pratique

Le marché se tiendra le dimanche 15 décembre 2019 de 10 h à 18 h à La Chartrie, à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 16:33

Il y a quelques temps, nous avions eu la chance de voir l’exposition réalisée au caveau, à Château-du-Loir, sur le travail réalisé par le Pays d’Art et d’Histoire de la Vallée du Loir, sur les prieurés jalonnant cette riche vallée. Nous avions alors regretté que ce travail se soit cantonné sur la seule rive droite du Loir car, sur Saint-Christophe-sur-le-Nais, il existe également un prieuré dont nous aurions aimé connaître un peu mieux l’histoire.

Il y a quelques années, la Communauté de Communes du Pays de Racan avait adhéré à l’OTVL (Office de Tourisme de la Vallée du Loir) et, apparemment, si j’en crois ce que j’ai pu lire « La Communauté de Communes de Gâtine et Choisilles - Pays de Racan est partenaire de l'Office de Tourisme de la Vallée du Loir (OTVL) pour le développement et la promotion touristique de la partie Nord de son territoire, dénommée le "Pays de Racan" c’est toujours le cas. Au vu de notre implantation géographique « Entre Loir et Loire », ne serait-il pas possible d’être intégrés à un tel travail de recherches historiques car notre patrimoine présente de nombreuses similitudes.

 

L'appellation AOC Coteaux du Loir en orange

Le rendez-vous de samedi, à Vouvray-sur-Loir, nous a permis de découvrir le patrimoine lié à la vigne et au vin sur 9 communes inventoriées autour de La Chartre-sur-le-Loir et notamment sur Vouvray-sur-Loir en lien avec l’association locale « Notre Patrimoine et Vous ».

L’après-midi commença par une petite conférence avec Stéphanie Barioz Aquilon, chargée d’inventaire du patrimoine PETR (Pôle d’Équilibre Territorial et Rural) Vallée du Loir. Avec de nombreuses photos de vignes, de caves et de petit patrimoine (pressoirs multiples, maisons de vigne) en lien avec cette activité, et de cartes ou cadastres anciens, elle a montré le rôle important et la place très ancienne de la vigne sur les coteaux du Loir qui ont bénéficié d’une AOC en 1948. Ici aussi, un lien se fait avec notre territoire. Sur Saint-Christophe et d’autres communes de Racan (Bueil-en-Touraine, Saint-Aubin-le-Dépeint, Saint-Paterne-Racan, Villebourg) où les vignes ont malheureusement disparu au fil des ans, plusieurs hectares sont également classés en AOC. Quelques parcelles et leurs maisons de vigne témoignent encore de cette période.

Le vignoble en automne (Chahaignes)
Le vignoble en automne (Chahaignes)

Le vignoble en automne (Chahaignes)

Après la conférence, les très nombreux participants à cette manifestation se sont rendus dans le bourg où les attendaient deux visites de caves et une exposition de photos dans la mairie.

À Vouvray-sur-Loir, pour une population d’un peu moins de 800 personnes, 500 caves ont été répertoriées. La plupart se trouve à flanc de coteau, à environ 50 m au-dessus du niveau du Loir et présente la particularité de posséder des sources à l’intérieur !

Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie

Visite des caves proches de la mairie

Pour terminer, après un échange avec des viticulteurs, un verre de vin de l’appellation Coteaux du Loir fut offert par la commune de Vouvray et cette dégustation clôtura de manière très cordiale un après-midi riche en découvertes.

 

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2019 5 15 /11 /novembre /2019 09:52

Pour prendre connaissance du programme de l'après-midi, ouvrir le fichier ci-dessous.

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 09:44

Comme chaque année, à Bueil-en-Touraine, pour la semaine du Patrimoine, Christian Bourdin, peintre lui-même et membre de l’association « Autour de la Collégiale » invite de nombreux artistes à venir exposer leurs œuvres dans le magnifique cadre qu’offre l’église saint Pierre. Il s’y prend longtemps à l’avance en fréquentant diverses expositions pour repérer des talents qui lui semblent correspondre à ce qu’attend le public habitué à fréquenter le salon de Bueil-en-Touraine et pour prendre des contacts. Les artistes invités viennent en général  de la Touraine ou des départements proches. Certains sont des habitués mais chaque année, de nouveaux exposants sont heureux de pouvoir exposer dans ce lieu. Cette année, ils étaient donc 50 et, 150 tableaux, sculptures ou dessins s’offraient au regard des visiteurs qui, tout au long de la semaine, ont pu venir les admirer.

Dimanche soir, c’était donc la clôture de cette exposition et, moment très attendu, la remise des prix aux lauréats. Didier Descloux prit la parole pour remercier tous les exposants fidèles ou nouveaux de leur confiance, et le public venu nombreux lors de cette semaine. « Tout au long de la semaine, ce sont 470 personnes qui sont venues pour admirer les œuvres exposées. À ce nombre, on peut ajouter les 230 personnes venues assister aux deux spectacles. Certains jours, il y a eu entre 20 et 25 personnes ce qui, pour Bueil, est tout de même assez remarquable. Je n’ai reçu que des éloges sur la qualité et la variété du travail fait. Je dois transmettre les félicitations du public à tous les exposants. »

Puis, il passa le micro à Christian Bourdin pour la remise des prix. Il commença par remercier tous les exposants qui lui font confiance puis il appela les différents lauréats pour leur remettre le prix qui leur a été attribué.

 

Rémi Tondereau remet le prix de la commune à Mme Buirette

Rémi Tondereau remet le prix de la commune à Mme Buirette

Palmarès de ce 18ème salon

Prix de la commune, remis par Rémi Tondereau, maire de Bueil : Mme BUIRETTE Claude Lidia

Pris couleurs : Mme MOTHA Isabelle

Prix du Crédit Agricole, remis par Éloi Canon, président de la caisse locale : Mme CHAPUY-LEPELLETIER

Prix Techno Mixte : Mme LECLERC Bernadette

1er prix sculpture : Mme HILLAIRES Marie-Christine

2ème prix sculpture : Mme DEMAISON Pascale

1er prix huile : M. BRETAUDERS Gilles

2ème prix huile : M. BOURNEUT André

Prix acrylique : Mme CHRSTENET Christine

Prix Public : Mme HERSENT Jeanet

Un grand bravo à tous et rendez-vous l’an prochain pour le 19ème salon !

Élus, organisateurs, partenaires et lauréats satisfaits de ce 18ème salon

Élus, organisateurs, partenaires et lauréats satisfaits de ce 18ème salon

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 10:24

Rencontre avec Pierre Poupinet

 

Pierre habite Caen mais il vient très souvent au Pays de la famille de Bueil car il possède une petite maison à Bueil-en-Touraine. Adhérent de quelques associations culturelles locales dont celle d’Histoire et Patrimoine, de Saint-Christophe-sur-le-Nais, c’est sans hésiter qu’il a répondu favorablement à l’invitation de Philippe Larus, président de cette association, pour présenter, dans le cadre des Journées du Patrimoine, son magnifique travail de reliure.

Cette exposition s’intègre remarquablement bien dans l’écrin de la petite chapelle Saint Gilles et dévoile ainsi aux visiteurs quelques-unes des multiples facettes de cet art qu’est devenue la reliure. Pierre y montre les outils indispensables à son travail, des matériaux aussi divers qu’inimaginables, les différentes étapes incontournables à réaliser pour relier un livre…. De vieux ouvrages précieux y sont aussi exposés.

En découvrant toutes ces merveilles, notre curiosité fut un peu aiguisée et, pour la satisfaire, rien de mieux que d’interroger notre « relieur amateur ».

Les jalons de la reliure expliqués
Les jalons de la reliure expliqués
Les jalons de la reliure expliqués

Les jalons de la reliure expliqués

Pierre, quelle formation avez-vous reçue pour réaliser de tels chefs d’œuvre ?

La réponse est simple, aucune. J’ai un ami qui pratiquait cette activité et je prenais plaisir à être avec lui et à l’observer. Nous étions alors en 1990. J’ai donc commencé moi-même à m’adonner à ce hobby qui est vite devenu une vraie passion. Je n’étais pas encore à la retraite, elle ne viendra qu’en 2005, aussi, dès que j’avais l’occasion, pour mon travail, d’aller à Paris, je profitais des pauses méridiennes pour filer voir des expositions sur la reliure au détriment de mon déjeuner. J’ai commencé à m’équiper au mieux, à parfaire mes techniques, à essayer d’innover.

Un jour, devant mon fils, en revenant d’une exposition, j’ai émis une critique par rapport à ce que j’avais vu. Mon fils répliqua aussitôt : « Comment peux-tu te permettre de juger alors que tu n’as jamais reçu de formation pour ce que tu fais ? » Cette réflexion m’a interpellé et, pour avoir une idée de la valeur de mon travail, j’ai décidé de participer, avec quelques-unes de mes réalisations, à un concours en 2005. Le verdict est tombé : premier prix ! Depuis, tous les deux ans, je participe au concours et, je suis chaque fois récompensé. Cette année, ce fut à la biennale mondiale de la reliure d'art de St Rémy-lès-Chevreuse.

Le diplôme était discrètement affiché à côté de quelques réalisations !

Quelques photos de l'exposition avec le diplôme discrètement placé sur la gauche d'une étagète
Quelques photos de l'exposition avec le diplôme discrètement placé sur la gauche d'une étagète
Quelques photos de l'exposition avec le diplôme discrètement placé sur la gauche d'une étagète

Quelques photos de l'exposition avec le diplôme discrètement placé sur la gauche d'une étagète

Quelques outils pour décorer les reliures et Pierre qui montre comment, page par page on procède au rognage.
Quelques outils pour décorer les reliures et Pierre qui montre comment, page par page on procède au rognage.
Quelques outils pour décorer les reliures et Pierre qui montre comment, page par page on procède au rognage.

Quelques outils pour décorer les reliures et Pierre qui montre comment, page par page on procède au rognage.

Pierre, c’est cette passion qui vous anime qui vous a donné l’idée de la faire partager à d’autres ?

Oui, bien sûr. Cela avait commencé il y a quelques années, à Caen, avec mon ami. L’intérêt d’une passion et d’un savoir-faire, c’est de pouvoir les transmettre. Pendant 2 ans, nous avons animé ensemble des ateliers et un jour, il m’a dit : « Tu te débrouilles bien tout seul, je te laisse continuer. » Aussi, quand nous sommes arrivés à Bueil, j’ai proposé des ateliers de reliures pendant deux week-end par an, depuis déjà quelques années et ils ont un certain succès.

Pouvez-vous préciser les matériaux utilisés pour toutes ces belles reliures ?

Les matériaux sont, comme vous allez le voir, très variés. Et, livre en main, il montra quelques exemples de couverture : en papier, carton ondulé ou non, plastique, cuirs de patte de poulet, d’autruche, de poisson, d’estomac de vache, et…au grand étonnement de tous, en pierre (du schiste écrasé mélangé à de la colle et fixé sur un support papier). Comme il le dit lui-même, « on peut laisser aussi libre cours à son imagination. »

Pierre montre un livre dit "livre de pierre" à cause de sa reliure en "pierre" sous l’œil attentif d'un autre passionné

Pierre montre un livre dit "livre de pierre" à cause de sa reliure en "pierre" sous l’œil attentif d'un autre passionné

Pierre, vous exposez beaucoup de livres reliés par vous-même, ce qui nous permet effectivement d’avoir un aperçu de tout ce que vous êtes capable de créer mais, en regardant dans les vitrines, on remarque quelques livres anciens avec de splendides reliures. Serait-ce indiscret de vous demander comment sont-ils arrivés entre vos mains ?

Passionné par la reliure depuis très longtemps, j’avais déjà une petite collection de livres chinés par-ci par-là, chez des bouquinistes, des ventes diverses. Quand je veux me faire un petit plaisir, j’achète un livre. Quelquefois, il m’arrive de faire de bonnes affaires quand un marchand a un vieux livre un peu abîmé et qu’il ne connaît pas sa valeur réelle, cela me permet d’augmenter ma collection à moindre coût. Mais, ce n’est pas souvent le cas. Dans l’ensemble, je reste raisonnable dans mes acquisitions.

Comme avec tout passionné, nous aurions pu poursuivre encore longtemps notre discussion. Mais, les visiteurs se pressant dans la chapelle, désireux de s’entretenir avec lui, je leur ai laissé la place et Pierre a pu, de nouveau s’exprimer sur cette passion qui l’anime.

Histoire et Patrimoine présente ses publications aux visiteurs

Histoire et Patrimoine présente ses publications aux visiteurs

Pour conclure, on peut lui laisser la parole : «  Quand j’ai appris quel était le thème des Journées du Patrimoine 2019 : Patrimoine et divertissement, j’ai pensé : ça tombe bien, nous serons en plein dans le thème ! »

 

L'exposition est encore visible cet après-midi, de 15 h à 18 h dans la chapelle Saint-Gilles à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 14:46

Depuis que la bibliothèque a intégré ses nouveaux locaux près de l’école et de la mairie, la responsable, Laëtitia Rousseau, entourée de plusieurs bénévoles, a insufflé un nouveau visage à cette structure municipale. De plus, la nouvelle implantation de la bibliothèque et son aménagement ont été rapidement adoptés par de nombreux Chrstophoriens. À ce jour, la bibliothèque compte une bonne cinquantaine d’adhérents, sans compter les enfants des quatre classes de l’école.

Après sa première formation concernant la mise en réseau de la bibliothèque, Laëtitia a pu rejoindre les quatre bibliothèques du territoire déjà en réseau : Neuvy-le-Roi, Saint-Paterne-Racan, Marray et Chemillé, dès la fin du mois d’avril.

Quels sont les avantages dus à cette mise en réseau ?

Chaque adhérent est titulaire d’une carte de lecteur qui lui permet d’emprunter ou de restituer un livre dans n’importe laquelle des bibliothèques du réseau. Cela permet d’avoir accès à un nombre beaucoup plus important de livres, documents,…

« De plus, la bibliothèque départementale offre la possibilité d’obtenir en prêt de très nombreux livres et documents et, comme nous venons d’acquérir 4 DVD, pour étoffer notre offre de prêts, nous allons pouvoir lui en emprunter » précise Laëtitia qui poursuit : « Le fait d’être entré dans le réseau nous ouvre la porte à de nombreuses animations. Nous en avons plusieurs de programmer pour le mois à venir. Certaines sont offertes par le département, d’autres sont financées par la municipalité ou la Communauté de Communes. Avec les bénévoles, nous avons envie de faire bouger notre bibliothèque en organisant aussi des expositions. »

Laëtitia, au centre, entourée de quelques bénévoles : Côme, Nathalie et Lore.

Laëtitia, au centre, entourée de quelques bénévoles : Côme, Nathalie et Lore.

Les animations à venir

Des grilles, déjà en place attendent les premiers affichages : une exposition sur le thème du bonheur ! « Pour cette exposition, nous avons le soutien de la Direction déléguée du Livre et de la Lecture Publique (DdLLP), de la Communauté de Communes et de la Municipalité. Cette exposition sera visible du 20 septembre au 20 octobre. »

De la proximité avec l’école, un lien s’est créé entre la bibliothécaire et les enseignantes et un travail en commun a pu en découler.

Prochainement, Laëtitia suivra une nouvelle formation pour pouvoir mieux informer les lecteurs et, pour que, par la suite, ils puissent avoir accès au portail Nom@de et à toutes les possibilités offertes par ce portail.

En ce moment, pour faciliter les recherches et les rangements dans l’espace bibliothèque, elle travaille à une nouvelle signalétique. Avec les bénévoles, « qui sont bien motivés », Laëtitia envisage des animations en direction des enfants. Elles seront dévoilées en temps utile ! Elle tient aussi à remercier Alexandra, en charge des ateliers informatiques pour enfants et adultes, pour l’aide qu’elle apporte au niveau de la communication.

 

Prochaine animation à la bibliothèque

Programmations à venir

Lectures à voix haute avec Julien Pilot de la compagnie Oculus, samedi 21 septembre à 11 h, à la bibliothèque, animation pour adultes.

Yoga du rire, le vendredi 27 septembre à 18 h, salle socioculturelle Le Foyer.

Le souffle des livres, « éclats d’histoires ! histoires et musiques » avec Marie Favreau et son musicien, animation pour les enfants de 4 à 10 ans, le vendredi 4 octobre, à 17 h, salle socioculturelle le Foyer.

Quizz musical, « Le bonheur..et si on le chantait » avec Christophe Legendre de la DdLLP,  le mercredi 9 octobre, à 11 h, à la bibliothèque, animation tout public.

Horaires et jours d’ouverture

mardi de 14 h à 16 h pour les scolaires / de 16 h à 18 h pour le public
mercredi de 9 h à 12 h pour le public
vendredi de 14 h à 15 h 45 pour le public

Adhésions

6 euros par an et par personne pour les adultes et gratuit pour les enfants de la communauté de communes
8 euros par an pour les adultes et 2 euros par an pour les enfants hors Gâtine-Racan.

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 16:54

 

Les Amis de la Chapelle Saint-André  accueillent les artistes de l’Artothèque de Touraine.

Les 20, 21 et 22 sept 2019, 17 artistes de l’Artothèque de Touraine, plasticiens, peintres, sculpteurs, céramistes, photographes exposeront Chapelle Saint-André à Neuvy-le-Roi. Une soixantaine d’œuvres seront ainsi à découvrir.

L’Artothèque de Touraine, située 16 bis, Jardin François 1 er à Tours, entre le CCCOD et l’Hôtel Gouin regroupe des artistes qui présentent toute l’année une collection œuvres originales que les particuliers ou les entreprises peuvent louer. Son but est de faire découvrir et accéder le public à l’art contemporain.

Un partenariat fructueux et exceptionnel s’établira donc entre Tours et le Nord Ouest tourangeau , à l’occasion des Journées du Patrimoine, point d’orgue de la programmation culturelle annuelle des Amis de la Chapelle Saint-André.

La Chapelle Saint-André (Xe-XVe siècle), en partie restaurée,  est devenue depuis de nombreuses années un espace ouvert et vivant utilisé par les acteurs culturels du territoire.

 

Programme : L’Exposition sera visible le 20 septembre de 17 à 19h,

 le 21 septembre de 11h à 13h,  et de15h à 19h. Vernissage 21 septembre à 18h

le 22 septembre de 11h 13h et de 15h 19h

Visites commentées de l’édifice sur demande.

2, rue Saint-André, Neuvy-le-Roi, 37370

Lesamisdelachapellesaintandre.fr

Suivez nous sur facebook 

Renseignements : 02 47 24 46 09

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages