Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 08:44

E S I N : ENTENDUS - NEUVY-LE-ROI - 15 AOÛT  Un nouveau festival dédié aux musiques d'aujourd'hui

 

Initialement prévue du 13 au 16 août, la première édition des in:entendus sera restreinte sur une seule journée, Covid oblige. Elle réunira néanmoins une vingtaine d'artistes qui témoigneront de la diversité et de la vivacité de la création contemporaine. Le temps d'une après-midi et d'une soirée, la commune de Neuvy-le-Roi sera métamorphosée en un grand village sonore et inouï.

La manifestation est proposée et organisée par l'ensemble PTYX, qui depuis une dizaine d'années agit pour la diffusion et la sensibilisation aux musiques contemporaines, jusque dans les endroits les plus isolés d'Indre-et-Loire. Elle bénéficie d'un soutien logistique de la Communauté de Communes de Gâtines et Choisille - Pays de Racan et de la commune de Neuvy-le-Roi.

L'ensemble PTYX, organisateur du festival, a réuni autour de lui des musiciens rencontrés au fil des années, qui partagent le goût de la rencontre et des expériences sonores inédites. Des artistes internationaux comme le clarinettiste Sylvain Kassap ou la chanteuse Gülay Hacer Toruk se mêleront à des jeunes ensembles talentueux : l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC, basé près de Caen, et l'ensemble Offrandes qui vient du Mans. Le public pourra découvrir également des initiatives régionales tout à fait uniques comme le duo Contreverres et Basse à Pied qui met à l'honneur des instruments en verre, ou encore l'artiste sonore Cyril Solnais qui proposera, avec son Bain acousmatique, une immersion sonore à 360°.

La journée commencera au parc Jeanne d'Arc à 15 heures avec la création collective du "Prélude à l'après-midi aphone". Ce clin d'œil à Debussy tentera d'instaurer une nouvelle respiration musicale dans un paysage musical bousculé par le Coronavirus, mais dans lequel les artistes continuent de se réinventer, en écho au monde qui les entoure. Le public pourra ensuite déambuler dans les rues et ruelles de Neuvy-le-Roi à la recherche de 23 artistes, disséminés dans les sites incontournables du village.

A partir de 18 heures, le festival investira le site bucolique de l'étang des Arguillonnières pour proposer des performances, improvisations, massages sonores et autres expériences participatives. Kaboul Kuisine, traiteur afghan basé à Neuvy-le-Roi, proposera une restauration originale et conviviale. La soirée sera ensuite consacrée au Grand Bal Masqué qui relèvera deux défis : concilier le respect des gestes barrières tout en se divertissant ; amener le public à la danse sur des musiques rythmées, traditionnelles ou plus contemporaines, mais pour la plupart "inentendues" à Neuvy-le-Roi et aux environs.

Soutenue par la nouvelle équipe municipale, ce festival devrait être le premier d'un nouveau rendez-vous annuel et estival sur un territoire qui accueillait, il y a quelques années encore, le regretté festival des Bucoliques du pays de Racan.

Deux musiciens de l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC
Deux musiciens de l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC

Deux musiciens de l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC

Partager cet article

Repost0
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 09:23

Le Festival des Kampagn’Arts fêtera sa quatorzième édition le 26 et 27 juin 2020, à Saint Paterne Racan (37).

Déjà sont annoncés les groupes R Can, OxmoPuccino, Soviet Suprem, Molotov Brothers, Bootleggers United, MB14, Asian Dub Foundation, Celkilt, Bloody Beetroots et Rakoon. Mais d’autres surprises à venir ! N’hésitez pas à prendre votre pass dès maintenant la jauge du festival étant limitée !

•	Asian Dub Foundation copyright Umberto Lopez

• Asian Dub Foundation copyright Umberto Lopez

Pour cette occasion, l’association Bouge ton bled, organisatrice de l’événement, a invité la ville à la campagne. Concerts de musiques actuelles, initiation et démonstration de graff, arts de la rue, univers atypique et thématique, le festival Kampagn’Arts mélange les genres, associe les arts, fédère les cultures.

Ce festival familial destiné à promouvoir la culture, a été créé dans le but d’amener la ville à la campagne et de faire découvrir notre territoire, Gâtine et Choisilles – Pays de Racan, à un public de tous horizons. La programmation a été élaborée dans le but de rassembler un public intergénérationnel et de tous genres.

Celkilt copyright Celkilt

Celkilt copyright Celkilt

Notre prix de vente reflète notre volonté de rassembler. La gratuité pour les moins de 12 ans et l’entrée à 17 euros pour les adultes nous permet d’avancer que le prix n’est pas un facteur limitant pour venir au Kampagn’arts. Nous souhaitons pouvoir rassembler une population au plus large et pour se faire, l’aspect financier ne doit pas être discriminant.
17 euros pour 11 concerts de qualité et 16 heures de spectacle, c’est assez rare en Festival de nos jours !

 

  • Oxmo Puccino copyright Fifou

 

Le Festival a été Labellisé en 2017 en tant qu’évènement « Eco-responsable » par la région Centre Val de Loire. Ce label est le gage d’un engagement à trois dimensions : l’aspect écologique avec un impact du festival sur l’environnement que nous souhaitons le plus faible possible, l’aspect économique avec un développement de l’économie locale et l’aspect social. Concernant cette dernière dimension, nous avons souhaité mettre l’accent sur l’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite. En effet, nous avons mis en place un partenariat entre notre association et l’association Quest’handi (spécialisée dans l’accompagnement des associations) pour améliorer nos conditions d’accueil pour les PMR.

  • Soviet Suprem copyright Mikael Benard

Contacts et Infos Pratiques

Vendredi 26 juin 10€ en prévente et 13€ sur place / Samedi 27 juin 12€ en prévente et 15€ sur place / le pass 2 jours 17€ en prévente et 22€ sur place, gratuit pour les moins de 12 ans.

Aire de loisirs de Saint Paterne Racan (37). SNCF : gare de Saint Paterne Racan
(40 min depuis Tours, 50 min depuis Le Mans), Fil Vert, navette gratuite sur réservation au 0 800 123 037 (1 heure depuis Tours).

Tél : 06 89 35 01 54 / 02 47 29 24 01

assobougetonbled[at]gmail.com

https://www.kampagnarts.fr/

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 10:30

Vendredi soir, il y avait foule à la salle Gabriel pour les derniers vœux de Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, après plusieurs mandats en tant qu’adjoint.

Il commença par remercier la population venue en grand nombre assister à cette cérémonie et présenta au nom de l’ensemble du conseil municipal, ses meilleurs vœux pour 2020.

Une salle bien remplie

Une salle bien remplie

Pour commencer la soirée de manière festive, la chorale « Racan chante » se produisit sur la scène pour la plus grande joie des personnes présentes.

Racan chante enchanta le public

Racan chante enchanta le public

Vint ensuite le moment du discours qui commença en ces termes : « Chacun sait que le mandat se termine en mars et que vous serez amenés à élire un nouveau conseil. J’ai décidé de mettre un terme à ma fonction d’élu. Je souhaite remercier chaleureusement toutes les personnes qui m’ont accordé leur confiance. Une très belle expérience passionnante, émaillée d’événements, de découvertes et très riche humainement. »

Ce furent ensuite de nombreux remerciements en direction des adjoints et de l’ensemble des élus pour l’ambiance sereine et productive qui a régné tout au long du mandat.

Ses remerciements allèrent également aux enseignants, aux diverses associations, aux personnels administratifs et techniques. Les nouveaux habitants et les nouvelles entreprises eurent droit à des souhaits de bienvenue.

Mais, bien que la période ne s’y prête pas beaucoup, Jean-Pierre Poupée retraça rapidement les deux gros chantiers de 2019 : les travaux de la place de la République, une transformation attendue depuis plusieurs années et la révision du PLU avec 17 réunions de travail dans l’année.

Un diaporama pour exposer les réalisations
Un diaporama pour exposer les réalisations

Un diaporama pour exposer les réalisations

Grâce au diaporama qui défilait, de nombreux clins d’œil sur les activités et la vie communale permirent aux habitants de se remémorer les moments clés de l’année écoulée et du mandat qui s’achève.

Les prises de paroles terminées, vint le moment des nombreuses récompenses.

Comme chaque année, les lauréats des Maisons fleuries furent mis à l’honneur et reçurent pour les premiers, une composition florale et pour les nombreux autres, un bon d’achat pour des graines.

1- Philippe COUTON

2-   Nicole BROSSAY

3-   Monique DAUPHIN

Les lauréats des maisons fleuries

Les lauréats des maisons fleuries

Ensuite, deux agents communaux reçurent la médaille de la ville : Odile Gourdon, pour 30 ans passés à la mairie et Pascal Dhellin qui a sillonné la Commune depuis avril 1987.

Odile et pascal ont reçu la médaille de la ville

Odile et pascal ont reçu la médaille de la ville

Et, pour finir, ce fut au tour des bénévoles d’être honorés : Rolande Giraud, présidente du Club de l’Amitié depuis 1997, Francis Paulé, 48 ans de service au Centre de Secours de Saint-Paterne-Racan et Jean-Michel Malherbe, président du Comité des fêtes depuis 1990.

Francis Paulé et Jean-Michel Malherbe reçurent aussi la médaille de la ville
Francis Paulé et Jean-Michel Malherbe reçurent aussi la médaille de la ville

Francis Paulé et Jean-Michel Malherbe reçurent aussi la médaille de la ville

Comme l’a souligné Monsieur le Maire : « Trop de paroles tuent l’action », aussi, ce grand moment d’émotion et de convivialité se termina par le partage de la galette et le verre de l’amitié.

Moment partagé plein de convivialité

Moment partagé plein de convivialité

Merci à Maria pour la documentation qui m'a permis de rédiger cet article.

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 15:00

C’est devant une salle bien remplie que Catherine Lemaire, procéda à ce dernier exercice du mandat, la cérémonie des « Vœux du maire ». Outre les Christophoriennes et Christophoriens attachés à cette tradition, quelques élus du territoire avaient fait le déplacement en soutien à Madame le Maire dont ils ont pu apprécier le travail dans les différentes instances auxquelles elle a participé lors de ces 6 années.

Un public assez nombreux pour cette cérémonie des vœux.
Un public assez nombreux pour cette cérémonie des vœux.

Un public assez nombreux pour cette cérémonie des vœux.

Son discours, que vu la période actuelle elle a souhaité assez concis, débuta par la présentation des vœux prononcés au nom de tout le conseil municipal  et fut accompagné d’un diaporama qui débuta de manière très humoristique en faisant un parallèle entre la vie citadine et la vie rurale. Cette comparaison sembla plaire énormément à l’assistance. Puis il se déroula en montrant la vie du village durant les 6 années écoulées : bâtiments, animations, réalisations, vie associative…, tout ce qui prouve que malgré les difficultés qui peuvent survenir, Saint-Christophe reste un village attractif comme Madame le Maire va l’expliquer face à l’assistance avec le discours proprement dit qui débuta en ces termes : « En cette période préélectorale, je me dois de respecter l’obligation de réserve, je ne peux pas vous présenter les actions à venir…pour ces vœux qui clôturent ce mandat, je n’ai pas résisté à écrire une courte histoire…Le titre que j’ai choisi « Ah, Si Saint-Christophe nous était conté ! » en référence à « Si Paris nous était conté «  de Sacha Guitry. »

Le moment du discours

Et ainsi débuta l’histoire : « Il était une fois en l’an mille dans une vallée que l’on nommait « La vallée de l’Escotais », un joli village dénommé Saint-Christophe, du nom du saint patron des voyageurs…. » L’histoire du village se déroula au fil des siècles et montra les phases de sa prospérité lors de l’industrialisation, l’arrivée du chemin de fer et des voitures. La douceur de vivre y était toujours palpable. Mais…, écoutons Madame le Maire : « Au cours des dernières décennies, tout s’est accéléré, le numérique nous a fait basculer dans le virtuel, dans la dématérialisation. On a parlé de délocalisation, de décentralisation, de fusion…tout s’est enchaîné à la vitesse grand « V ». Que reste-t-il, face à ces mutations, de cette vie champêtre parfois insouciante au rythme des saisons  »

Et ainsi, au fil de l’histoire et des changements apportés tant à la vie du village qu’à celle de ses habitants et de ses élus, des interrogations se dévoilèrent. Tout d’abord face à la réorganisation des territoires et la diminution des transports en commun : « Avons-nous gagné en qualité de vie ? C’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse. »

Vint ensuite le questionnement sur l’éloignement par rapport à la métropole et aux difficultés qui en découlent suivi d’une sorte d’appel au secours. « Nous, communes du Nord Touraine, nous ne voulons pas être les oubliés. »

En conclusion de cette petite histoire à la manière de…, Catherine Lemaire poursuivit en ces termes : « Je ne suis pas une farouche opposante à la ville mais tout ne peut pas se concentrer autour de la ville. L’intercommunalité est omniprésente. Pour être et rester attractif, il faut être inventif, réactif et chercher à s’adapter en permanence. L’équipe municipale s’est battue pendant 6 ans pour réaliser des projets afin que chacun puisse s’épanouir, apprécier son lieu de vie et accéder aux services. »

Remerciements aux élus

Remerciements aux élus

Remerciements aux agents communaux

Remerciements aux agents communaux

Remerciements aux bénévoles

Remerciements aux bénévoles

Cette partie achevée, vint le moment des remerciements tout d’abord aux élus qui l’ont épaulée durant le mandat, puis aux agents communaux qui aident au bon fonctionnement des différentes activités de la commune (entretien, école, activités périscolaires,…), aux bénévoles qui œuvrent à la bibliothèque et aux particuliers qui, par leur action, participent à l’embellissement de la commune. Des compositions florales ou des paniers garnis furent remis en récompense.

Remerciements à M. Mégret pour son jardin thérapeutique et à Thierry Albert De Rycke pour le jardin du Clos Saint Gilles
Remerciements à M. Mégret pour son jardin thérapeutique et à Thierry Albert De Rycke pour le jardin du Clos Saint Gilles

Remerciements à M. Mégret pour son jardin thérapeutique et à Thierry Albert De Rycke pour le jardin du Clos Saint Gilles

Palmarès du concours des maisons fleuries : 

M. et Mme Rimbault et M Thierry Albert De Rycke aux côtés de Catherine Lemaire
M. et Mme Rimbault et M Thierry Albert De Rycke aux côtés de Catherine Lemaire

M. et Mme Rimbault et M Thierry Albert De Rycke aux côtés de Catherine Lemaire

Pour terminer, C’est Alexandre Courtois, un jeune apprenti Christophorien, qui fut mis à l’honneur en recevant la médaille de la commune pour sa réussite au concours des Meilleurs Apprentis de France, dans la catégorie couverture, où il obtint une médaille de bronze.

Alexandre fut honoré par Mme Le Maire

Alexandre fut honoré par Mme Le Maire

Après avoir remercié ses administrés pour la confiance qu’ils lui ont accordée durant ces 6 années, Catherine Lemaire termina son discours par ces quelques mots : « Chaque année est ponctuée de petits bonheurs, de souffrance. Je vous souhaite beaucoup de force pour réaliser vos projets. »

La soirée se termina par un buffet qui proposait divers grignotages avant l’arrivée des galettes et du verre de l’amitié, signes d’une convivialité bien présente au cours de cette cérémonie.

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 10:10

 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 16:32

 

Ce samedi après-midi festif, sur le thème de Noël, se présentait cette année à Saint-Christophe sous une toute nouvelle formule. Au lieu de décliner comme les années précédentes les festivités en deux épisodes l’un étant la partie préparée par les enseignantes et les parents d’élèves en soirée et l’autre le Noël de la municipalité, un autre jour, en matinée, cette année tout a été regroupé sur un même après-midi, formule qui apparemment faisait l’unanimité auprès du corps enseignant et des élus mais, comme le confia, Maeva Piermé, directrice de l’école, « Attendons de voir le retour des parents ! ».

Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël
Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël

Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël

Comment se déroula donc cette manifestation qui se passait dans la salle Beau-Soulage et qui avait attiré, outre les enfants, de très nombreux adultes ? Tout d’abord, à 15 heures, ce fut le spectacle offert par la mairie. Sur la scène, dans son atelier, le responsable en chef des lutins du père Noël, un peu perturbé par l’arrivée de tout ce monde invité par le Père Noël qui avait oublié de le prévenir, fit contre mauvaise fortune, bon cœur et l’accueillit à bras ouvert. 

L'atelier où travaille le lutin
L'atelier où travaille le lutin

L'atelier où travaille le lutin

Et, avec l’aide de tout ce petit monde, il va tenter de réaliser au mieux tout le travail de préparation qu’il doit accomplir avant l’arrivée du Père Noël. Il doit s’occuper de la décoration du sapin en tentant de rajouter des boules, pas forcément adaptées à l’arbre, vérifier les guirlandes électriques, achever la décoration de son atelier, tout cela dans des circonstances toujours assez burlesques qui déclenchèrent de grands rires chez les bambins de tous âges !

Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin
Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin

Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin

Après ce spectacle proposé par la compagnie Cirk’Onstance atténuante, intitulé « Les lumières de Noël », un goûter attendait les 150 enfants bénéficiaires de ce Noël offert par la municipalité. Puis, après une pause, vint la partie préparée par les enseignantes et leurs 103 élèves de la maternelle au CM2.

Cinq chants furent interprétés par les enfants, deux par les maternelles, deux par les plus grands et un, commun à toute l’école. 

C’est alors que se présenta un grand bonhomme, tout vêtu de rouge et avec une superbe barbe blanche, qui venait vérifier si son lutin en chef avait bien travaillé et, qui profita de son passage pour distribuer à chaque enfant un cadeau offert par la mairie.

Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël
Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël
Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël

Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël

Puis, la soirée se termina par un repas de fête proposé par l’APE, toujours dans l’optique de recueillir des fonds pour aider au financement des activités pédagogiques menées par les enseignantes dont la classe découverte de mars prochain.

Une très belle manifestation qui, c’est à souhaiter, pourra se renouveler sous cette formule.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 17:49

 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 18:43

 

Cultivons nos énergies citoyennes.

Des événements culturels avec les habitants, les associations et les collectivités

A partir de 16h, Samedi 19 octobre place de l’église au Ptibarperdu de Marray. Venez passer un bon moment en famille avec le collectif (le comité des fêtes de Marray et Villebourg, la Butte, la Chariotte, AMAP au fil du long, Flamma Ferrum, Bouge ton bled et l’espace multimédia de Saint Paterne Racan)

Au programme à partir de 16h :

- Après midi famille

- Apéritif – Table Ronde (présentation du projet, inscriptions aux ateliers)

- Concerts avec le groupe Kiff Kiff et Dj Mixomatos.

KiffKiff, c'est une promenade Funky au cœur de la Nouvelle Orléans contemporaine: chaleur, groove, esprit, tout y est !! En déambulation, Kiff Kiff distille un son funk, autour de titres pointus et inspirés. Autonome en rue, Kiffkiff se pose là où vous le voulez,  grâce à un ingénieux tricycle soutenant clavier et batterie pour une jazz-session intense et accessible à tous.

DJ Mixomatos dispose d’une collection de plus de 4000 morceaux notés et classés dans plus de 20 styles précis ( house ,minimal , electro , techno,breakbeat,etc.) Il n’y a pas de listes de lecture préétablies à l’avance. Chaque morceau est mixé en live pour maintenir l’ambiance. Une prestation DJ professionnelle (20 ans d’expérience) .

Contact : matthieu.ledu@id37.fr

 

Le groupe Kiff Kiff

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 14:34
Une partie du public lors des prestations des associations
Une partie du public lors des prestations des associations

Une partie du public lors des prestations des associations

Samedi soir, tous les ingrédients étaient réunis pour célébrer dignement notre 14 juillet. Une météo particulièrement clémente avec une température agréable a incité les habitants des deux villages voisins à venir nombreux sur le terrain près du stade de Saint-Paterne-Racan pour assister aux festivités prévues par les organisateurs, en l’occurrence cette année, la municipalité et le comité des fêtes de la commune accueillante.

Le début de l’animation était prévu à 19 h 30 pour les premiers arrivants avec l’ouverture de la buvette qui proposait un peu de restauration rapide. Une heure après, les jeunes Sapeurs Pompiers de la section du Racan se livraient à quelques démonstrations de manœuvres secours et incendie. Ce fut ensuite au tour des Danseux du Nais de se lancer dans quelques danses folkloriques comme la polka piquée et la polka du lapin.

Les Danseux du Nais dansant la polka
Les Danseux du Nais dansant la polka
Les Danseux du Nais dansant la polka

Les Danseux du Nais dansant la polka

Ils furent suivis par les jeunes de l’association d’Expression corporelle dont les prestations furent suivies de nombreux applaudissements.

Les jeunes de l'Expression corporelle
Les jeunes de l'Expression corporelle
Les jeunes de l'Expression corporelle

Les jeunes de l'Expression corporelle

Par intervalles, la musique intercommunale, l’EMEDC, sous la conduite de sa cheffe, Corinne Galteau, interprétait quelques airs bien connus en adéquation avec les festivités.

L'EMEDC avant le départ du défilé
L'EMEDC avant le départ du défilé

L'EMEDC avant le départ du défilé

La clarté commençant à baisser, parents et grands-parents se dirigèrent vers l’adjointe, Brigitte Lamandé, pour se procurer les lampions que les enfants seraient heureux de porter pendant le défilé, défilé qui démarra vers   21 h 30, précédé par l’adjoint, Bruno Dupont, qui déposait par endroits, des feux de Bengale, sous l’œil  attentif des pompiers. Les maires des deux communes, Jean-Pierre Poupée et Catherine Lemaire, se mirent en tête du défilé pour le départ et, petits et grands, suivirent le mouvement et défilèrent dans les lotissements situés à proximité du lieu des festivités. Deux pauses étaient prévues au cours desquelles les Danseux, avec Marie-Christine à l’accordéon, présentèrent des danses d’autrefois et les jeunes de l’Expression corporelle quelques-unes de leurs chorégraphies.

Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé

Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé

Les lampions commençaient à s’allumer et la nuit à s’installer.

Les lampions s'allument
Les lampions s'allument

Les lampions s'allument

De retour au point de départ, après quelques prestations supplémentaires des danseurs de tous âges, les lumières s’éteignirent et, le ciel s’illumina pendant environ un quart d’heure avec les multitudes de formes et de couleurs qui éclataient au-dessus des têtes des spectateurs.

Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration

Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration

Encore une fois, un très beau feu d’artifice qui reçut les applaudissements de la foule venue en grand nombre pour y assister. Ensuite, certains quittèrent les lieux alors que d’autres, aux accents de la musique proposée par l’orchestre Samuel Hidier, s’élancèrent sur la piste pour danser en plein air une partie de la nuit !

Partager cet article

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 10:38

Le 28 et 29 juin prochain, Saint-Paterne-Racan se fera le reflet de notre société :
la curiosité, la rencontre, la fête, l’art, le partage, la culture, l’environnement.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages