Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 13:22

Nous sommes le 31 juillet 2014. Il y a cent ans, Jean Jaurès était assassiné au cours d'un dîner dans le restaurant parisien, le Croissant.

Jaurès

En cliquant sur la photo ci-dessus, une chanson de Brel vous accompagnera.

Né à Castres le 3 septembre 1859, Jean Jaurès provient d’une famille bourgeoise. Il fait de brillantes études, arrive premier à l'Ecole Normale Supérieure (1878) et troisième à l'agrégation de philosophie (1881). Il devient professeur de philosophie au lycée d'Albi en 1881 et se marie avec Louise Bois cinq ans plus tard.  

portrait Jaurès

Jean Jaurès fait ses premiers pas en politique à 25 ans. Il choisit le camp républicain et est élu député à Castres en 1885. Battu aux élections de la circonscription de Carmaux (Tarn) en 1889, il reprend son poste d’enseignant à la faculté de Toulouse. Trois ans plus tard, il devient docteur en philosophie avec sa thèse De la réalité du monde sensible. Il rédige ensuite sa monumentale Histoire Socialiste de la Révolution Française avant de se représenter aux élections municipales de 1890. 

La grève des mineurs de Carmaux en 1892 plonge Jaurès dans la réalité de la classe ouvrière et le convertit au socialisme. Il est élu, grâce au soutien des ouvriers, député de la ville minière de Carmaux.

Jaurès publie de nombreux articles pour défendre le socialisme dans la Dépêche de Toulouse et dans L'Humanité, journal qu'il fonde en 1904. Pour lui, "Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage".

En 1905, il participe activement à la fusion des deux partis socialistes français, donnant naissance à la S.F.I.O (Section Française de l'Internationale Ouvrière). Il contribue à développer l'unité ouvrière avec la C.G.T et à favoriser le dialogue entre les partis et les syndicats.

En 1914, le ténor socialiste est en plein combat contre la Première Guerre mondiale qui menace. Le vendredi 31 juillet, il s'apprête justement à rédiger un article pour son journal, L'Humanité, en faveur de la paix, avec l'espoir de stopper la marche entamée vers un conflit mondial. Avant cela, il s'arrête au Café du Croissant, dans le IIe arrondissement de Paris, pour dîner rapidement avec ses collaborateurs. Aux alentours de 21h40, un homme s'approche de la fenêtre ouverte près de laquelle est installé Jean Jaurès. Armé d'un revolver, il tire deux balles, dont l'une atteint la tête du socialiste qui s'écroule sur la table. Cet homme, c'est Raoul Villain. Il a déclaré vouloir éliminer "un ennemi de son pays" à la veille de la guerre.

doument pédagogique Centenaire Tarn[1] Copy

 

Dix ans après sa mort, les cendres de Jean Jaurès furent transférées au Panthéon, rejoignant ainsi les grands hommes de la patrie.  

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 16:42

Vendredi soir, l'association christophorienne "Histoire et patrimoine" organisait sa onzième promenade crépusculaire. Depuis l'an dernier, le thème proposé "Si Saint-Christophe m'était conté..." met en scène des personnages ayant réellement existés et qui racontent, au gré des rencontres avec les participants, des moments de leur vie liés à l'histoire communale.

Cette année, trois thèmes et quatre lieux étaient au programme :

Patrice 3

Tout d'abord, une rencontre dans la campagne, avec le docteur Guillard, éminent spécialiste des os fossiles ayant dû appartenir à de grands mammifères antédiluviens, trouvés sur la commune de Saint-Christophe.  

Sa conférence a permis à tous les amateurs de se familiariser avec des mots savants tels que : Le trou obturateur, la cavité cotyloïde, Le sourcil cotyloïdien, Le muscle psoas iliaque, et pour finir sur une note poétique, l'os des îles.

Une petite marche pour digérer ce savant exposé et la bonne cinquantaine de personnes qui avait délaissé son écran de télévision, s'est retrouvée dans la cour de la maison du Dauphin pour y rencontrer Pierre Épron 3, fils et petit-fils de faïenciers du même nom, qui ont travaillé dans cette demeure au 18 ème siècle.

Te Deum David Dany 3

La troisième rencontre se situait au Te Deum, en juillet 1914. Camille Alousque, fils des instituteurs et Octave Borde, boulanger, discutaient des affaires relatées dans le journal "La Dépêche". Quelques faits alarmants n'inquiétèrent nullement les deux hommes qui se sentaient bien loin de tout ça. Nous les retrouvons un mois plus tard, le 1er août. L'inquiétude les gagne. Le tocsin retentit. Le garde-champêtre vient, au son du tambour, lire aux citoyens l'ordre de mobilisation.

Garde Champêtre 4

Les mois passent, Camille Alousque a été mobilisé et, c'est dans la cour de l'école que nous retrouvons, madame Alousque et la grand-mère de Camille qui vont vivre au rythme des nouvelles parvenues du front par courrier jusqu'au jour où la mort par pleurésie du jeune soldat va leur parvenir. Son nom figure sur le monument aux morts de la commune qui fut inauguré en 1922.

Brigitte David Monique 2

Cette manifestation a connu un franc succès et, il faut signaler le remarquable travail qui a été effectué pour recueillir les documents qui ont permis de raconter en détail cet épisode de la Grande Guerre qui a touché cette famille de Saint-Christophe ainsi que plusieurs autres.

Le verre de l'amitié clôtura cette belle randonnée faite sous le soleil revenu juste à temps.

Un grand bravo aux acteurs bénévoles, membres de l'association et un grand merci aux personnes qui permettent de se réunir sur leur terrain, à l'écart des voies de circulation.

 

Si vous souhaitez revivre cette soirée, ouvrez le diaporama.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 13:21

affiche 2014

Pour la onzième édition de sa désormais célèbre "Randonnée crépusculaire",


Histoire et Patrimoine vous propose de continuer à découvrir l'histoire de

Saint-Christophe racontée par celles et ceux qui l'ont vécue.

 "Si Saint-Christophe m'était conté (2)" vous propose donc une déambulation

dans les quartiers du bourg où vous aurez rendez-vous avec des personnages

qui ont marqué notre histoire, tous joués par des membres de l'association.

 Le départ sera donné à 18h30 sur le parking de Beau-Soulage le vendredi 4 juillet.

A l'issue de cette promenade, vous pourrez échanger vos impressions autour du

traditionnel pot de l'amitié qui vous sera offert à l'Espace Beau-Soulage.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 09:35

Conférence annuelle de l’association « Histoire et Patrimoine »

Peter Pan et la famille du Maurier

(ou comment J. M. Barrie, auteur écossais, inventa

« le garçon qui ne voulait pas grandir »)

 Peter Pan rendra prochainement visite a Saint-Christophe

Peter Pan rendra prochainement visite à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Daphné du Maurier, romancière anglaise ayant séjourné à Saint-Christophe dans les années cinquante, dans le cadre de ses recherches généalogiques, servira de « trait d’union » entre notre village et le personnage de Peter Pan. On sait peu, en effet, que plusieurs membres de la famille du Maurier ont été impliqués dans l’invention du « garçon qui ne voulait pas grandir ».

 

C’est le sujet que Philippe Larus et Dominique Verrière développeront

 

le vendredi 11 avril, à 20h30, à l'espace Beau-Soulage de Saint-Christophe-sur-le-Nais,

 

au cours d’une conférence illustrée de nombreux documents. (Cette conférence a été présentée pour la première fois en octobre 2013, à la salle Moisant de Neuvy-le-Roi, dans le cadre du cycle d’animations « A la recherche de Peter Pan ».)

 

Les nombreux ouvrages ayant servi à la présentation de ce sujet seront consultables. Comme toutes les animations organisées par « Histoire et Patrimoine », l’accès à cette conférence sera libre et la manifestation se clôturera par un verre de l’amitié.

 

(Le texte de la conférence sera remis aux membres de l’association, à jour de leur cotisation 2014, à l’issue de la soirée. Les personnes qui souhaiteraient adhérer ou renouveler leur adhésion à l’association pourront le faire à l’occasion de cette manifestation.)

 

     
 

PETER PAN

ET LA

FAMILLE

DU MAURIER

 

Comment JM. Barrie inventa

« le garçon qui ne voulait pas grandir »

Logo-H-et-P-coul-cadre-1.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 22:12

 acteurs-2

Pour revivre la première édition, cliquez ici.

Pour voir le diaporama et non la présentation, choisissez enregistrer et cliquez pour avancer.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 10:53

expo-CP-Neuvy.jpg

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 17:38

réunion-2Samedi matin, plusieurs membres du conseil d’administration étaient réunis pour préparer les manifestations de l’année 2013.

Le premier point abordé, en présence de Sylvie Savignard, de l’association « Fil et Forme », fut le recueil qui doit sortir courant avril. Ce recueil réalisé en partenariat par les deux associations (textes fournis par Histoire et Patrimoine et croquis émanant de Fil et Forme) reprendra quelques-unes des affaires criminelles évoquées lors des promenades crépusculaires. Il sera prêt pour l’exposition qui se tiendra au caveau, à Château-du-Loir, du 18 au 28 avril, de 14 h à 18 h. Le vendredi 19, au cours du vernissage, les adhérents de « Histoire et Patrimoine », à jour de leur cotisation, pourront retirer gratuitement ce recueil.

L’autre point important, fut celui de l’organisation de la soirée du 5 avril, au foyer rural de Saint-Christophe. La formule sera un peu différente de ce qui se faisait habituellement. Après une présentation du déroulement de la manifestation par le président, Philippe Larus, et une courte intervention de Fabrice Mauclair, plusieurs personnes interviendront pour faire vivre ou revivre, certaines  affaires présentées au cours des promenades crépusculaires, sous forme de petits spectacles. L’association vous réserve d’agréables surprises.

Au cours de cette soirée, vous pourrez renouveler votre adhésion (si vous n’êtes pas à jour)   le montant restant inchangé.

Histoire et Patrimoine proposera d’autres manifestations au cours de l’année 2013.

- une promenade crépusculaire, le vendredi 5 juillet, départ 18 h 30, place Jehan d’Alluye : « Si Saint-Christophe m’était conté »

- des conférences, salle Armand Moisant, à Neuvy-le-Roi, en partenariat avec La Maison des Écritures et la salle Armand Moisant : le 4 octobre sur l’ascendance de Daphné du Maurier et le 18 octobre, conférence sur Peter Pan et la famille de Daphné du Maurier (entrée libre)

- une randonnée, le 6 octobre, départ à 9 h, place de l’église à Chenu, sur les traces de Daphné du Maurier

L’association « Histoire et Patrimoine », toujours aussi dynamique, compte sur votre présence lors de ses prochaines manifestations et vous remercie pour votre soutien.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 10:15

 La cinquième édition de la journée « Découverte et Bien Vivre au Pays de Racan », qui se tiendra toute la journée du dimanche 30 septembre dans l’enceinte de l’abbaye de la Clarté Dieu, à l’initiative de l’association des Amis de la Vallée de l’Escotais, vous permettra de faire connaissance avec Jehan d’Alluye, seigneur de Saint-Christophe qui participa à la Croisade vers 1240. Il rapporta de Crète un inestimable cadeau reçu des mains de l’évêque Thomas : une relique, dite « de la Vraie Croix », en forme de croix à double traverse, à l’image de celle de la passion du Christ. A son retour, d’Alluye vendit la précieuse relique, non pas à l’abbaye de la Clarté Dieu, à laquelle il avait pourtant fait des dons importants et où il demanda à être enterré, mais à l’abbaye de la Boissière (située aujourd’hui en Maine-et-Loire, à Dénezé-sous-le-Lude).

jehan-d-Alluye.JPG

Jehan d'Alluye s'invitera à la 5ème journée découverte et bien vivre au Pays de Racan

Parmi leurs nombreuses animations médiévales, la compagnie Barba Jovis et la Mesnie de la Licorne proposeront dans le courant de l’après-midi un spectacle haut en couleurs librement inspiré de ces faits historiques. L’association Histoire et Patrimoine présentera tout au long de la journée, sur son stand, un diaporama retraçant l’histoire de la relique (qui est à l’origine de la mondialement célèbre Croix de Lorraine) et du tombeau de d’Alluye (qui ne se trouve plus à la Clarté-Dieu mais au musée des Cloîtres de New-York). Un cadre magnifique, de l’histoire, du spectacle, des animations, une bien belle journée en perspective !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 09:14

De fins limiers se sont lancés sur la piste de cinq affaires « criminelles » qui se sont déroulées à Saint-Christophe-sur-le-Nais. Recherches aux archives départementales, aux archives communales et, le 6 juillet, les enquêteurs de l’association « Histoire et Patrimoine » vous conduiront pour la troisième année consécutive sur les lieux du crime, en parcourant un peu moins de 5 km.

le-parcoursQuatre des sujets traités ont eu lieu dans le bourg et le cinquième dans un hameau éloigné.

-         David évoquera une affaire qui s’est passée à la Vallée des Moujues

-         Guy vous parlera de sorcellerie

-         Brigitte vous relatera l’affaire Thomas François Lebrun

-         Monique, Claudie et Lionel profiteront de cette année électorale pour traiter un sujet intitulé « Vive la République ! »

-         Et, pour terminer, Philippe évoquera l’affaire Gaston Méres

Tout cela se fera pacifiquement car l’association ne veut heurter aucune sensibilité : ce sont des affaires « criminelles » tout public !

Pour ceux qui sont intéressés :

Départ de la promenade crépusculaire le vendredi 6 juillet, à 18 h 30, du parking de Beau-Soulage. Un verre de l’amitié, pour se remettre des émotions, sera offert à l’arrivée par l’association. Manifestation gratuite. N’hésitez pas, venez nombreux !

Contacts : Philippe Larus 02 47 29033018 ou  ph.larus@club-internet.fr

Michel Mirault 02 47 43 24 63 ou michel.mirault@sfr.fr

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 14:10

Après la randonnée de la semaine dernière sous la pluie, les membres du CA d’Histoire et Patrimoine avaient décidé pour le lundi de Pentecôte, de passer la journée dans la région de Chinon.

Une météo au beau fixe et une température estivale ont permis aux Christophoriens d’apprécier le programme concocté à leur intention par Fabrice Mauclair.

Cravant-église-ext-1Pour commencer la journée, le rendez-vous était fixé à Cravant-les-Coteaux pour une visite de l’église Saint Léger, ancien sanctuaire carolingien, classée Monument historique. Désaffecté par le culte en 1863, cet ancien sanctuaire appartient actuellement à une association « Les Amis du Vieux Cravant » qui a entrepris de le restaurer. Cravant-eglise-ext-2-detail.jpg

On peut faire remonter à la fin du 9ème ou début du 10ème siècle la construction de la nef. L'abside était primitivement éclairée par trois fenêtres en plein cintre. le mur de l'abside fut surélevé au 15ème siècle mais la corniche décorée d'un damier et soutenue par des modillons sculptés fut respectée

 

Cravant-église-int-7-colonn 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l'intérieur de l'église, on peut remarquer deux piliers mérovingiens classés monuments historiques depuis le 15 février 1963.

Cravant-église-int-4-fresqu

Plusieurs traces de fresques murales ont été découvertes dont "l'allégeance à Notre Dame" dans la chapelle méridionale, inscrite à l'inventaire supplémentaire en 1975.

Cette visite achevée, c’est à pied, en suivant le GR 48, que le groupe a regagné Chinon, une belle balade d’une dizaine de kilomètres.

rando-1

Une petite pause, sous les frais ombrages de la forêt de Cravant, fut la bienvenue avant de poursuivre le GR. 

coquelicots-1.jpg

Tels un tableau de Claude Monet, les coquelicots s'offraient à nos regards.

Chinon-forteresse-1

Découverte de la forteresse au détour d'un chemin très bucolique et sympathique.

Après s’être sustentés d’une bonne cuisine locale, ce fut une petite découverte de la ville, guidés par Fabrice.

Chinon-maison-1Chinon-maison-4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, par les marches ou l’ascenseur chacun a pris la direction de la forteresse superbement restaurée. Chinon-forteresse-8-groupe

 Chinon-forteresse-10-logis-.jpg

Les logis royaux totalement restaurés.

Au 15ème siècle, les logis royaux s'organisent en trois corps de bâtiment autour d'une cour. Aujourd'hui, il ne subsiste que l'aile sud qui était occupée par les appartements de Charles VII et Marie d'Anjou.

Chinon-tour-horloge.jpg  

 

 

 Du sommet de la tour de l'horloge, belle vue sur ce qu'il reste de la salle où eut lieu l'entrevue entre Jehanne et Charles VII, le 25 février 1429.Chinon-11-vue-du-haut

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une visite très intéressante qui a occupé une bonne partie de l’après-midi et qui a enchanté les « historiens » du Pays de Racan. Chinon-vue-ville-3-pano

Vue sur la ville de Chinon baignée par la Vienne.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages