Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 10:30

Suite aux élections de juin 2016, la nouvelle adjointe, Emmanuelle Hocdé, avait réuni les jeunes de la commune pour connaître leurs désirs et leurs attentes quant à leurs activités de loisirs sur la commune. Quasiment à l’unanimité, la réponse fut : « Ce serait bien qu’il y ait un city-stade sur le terrain de sport ! »

Or, durant cet été 2019, une plateforme bitumée y a fait son apparition sur une surface herbeuse qui servait de terrain de foot.

La plateforme en place depuis l'été dernier
La plateforme en place depuis l'été dernier

La plateforme en place depuis l'été dernier

Madame Catherine Lemaire, maire de Saint-Christophe-sur-le-Nais, contactée, indiqua que cette surface était la base du futur city-stade qui serait installé sur la commune. Elle précisa : « C’est à Madame Brigitte Dupuis, conseillère départementale et communautaire, que nous devons cette installation. » Brigitte Dupuis, elle-même, confirma : « Ce projet me tenait à cœur car mon souhait est que nos communes rurales ne soient pas trop défavorisées par rapport à l’agglomération tourangelle. Aussi, au sein de la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles-Pays de Racan, 6 communes ont été retenues pour l’installation de cet équipement. »

C’est ainsi que, sur le territoire, trois city stade ont ouvert avant l’été sur le territoire de la Communauté de communes Gâtine et Choisilles Pays de Racan : Pernay, Saint-Aubin-le-Dépeint et Marray. En fonctionnement depuis le mois de juin, ces city stade ont rapidement trouvé leur public. Ils peuvent également être utilisés par les écoles de chaque commune.

Peu de temps après l’inauguration de ces premiers équipements, la construction de trois autres City stade à Rouziers-de-Touraine, Saint-Christophe-sur-Nais et Épeigné-sur-Dême, fut lancée. Malgré un petit contretemps dans une des communes, les chantiers ne prirent pas beaucoup de retard et dès le début de ce mois d’octobre, les city-stade étaient ouverts. Ils seront inaugurés d’ici à la fin de l’année.

Quelques vues du city-stade
Quelques vues du city-stade
Quelques vues du city-stade

Quelques vues du city-stade

Description technique des city-stade

Tous les city stade sont en structure métallique et remplissage en lames de plastique recyclé. Ces équipements permettent de pratiquer différents sports collectifs ou individuels. Ils sont équipés de deux buts type handball/football, de panneaux de basket et de poteaux multifonctions pour la pratique du volley ou du tennis.

Leur coût et leur financement

En moyenne, l’aménagement d’un city stade nécessite un investissement de 40 000 €. Ces équipements ouverts à tous ont été financés par la Région Centre Val de Loire, le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et la Communauté de communes de Gâtine et Choisilles – Pays de Racan.

Espérons que cet équipement plébiscité par nos jeunes saura les occuper sainement et qu’ils veilleront à ce qu’il reste le plus longtemps possible exempt de toute dégradation !

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 18:43

 

Cultivons nos énergies citoyennes.

Des événements culturels avec les habitants, les associations et les collectivités

A partir de 16h, Samedi 19 octobre place de l’église au Ptibarperdu de Marray. Venez passer un bon moment en famille avec le collectif (le comité des fêtes de Marray et Villebourg, la Butte, la Chariotte, AMAP au fil du long, Flamma Ferrum, Bouge ton bled et l’espace multimédia de Saint Paterne Racan)

Au programme à partir de 16h :

- Après midi famille

- Apéritif – Table Ronde (présentation du projet, inscriptions aux ateliers)

- Concerts avec le groupe Kiff Kiff et Dj Mixomatos.

KiffKiff, c'est une promenade Funky au cœur de la Nouvelle Orléans contemporaine: chaleur, groove, esprit, tout y est !! En déambulation, Kiff Kiff distille un son funk, autour de titres pointus et inspirés. Autonome en rue, Kiffkiff se pose là où vous le voulez,  grâce à un ingénieux tricycle soutenant clavier et batterie pour une jazz-session intense et accessible à tous.

DJ Mixomatos dispose d’une collection de plus de 4000 morceaux notés et classés dans plus de 20 styles précis ( house ,minimal , electro , techno,breakbeat,etc.) Il n’y a pas de listes de lecture préétablies à l’avance. Chaque morceau est mixé en live pour maintenir l’ambiance. Une prestation DJ professionnelle (20 ans d’expérience) .

Contact : matthieu.ledu@id37.fr

 

Le groupe Kiff Kiff

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 07:34

Rencontre avec le conférencier, Jean De Rycke

 

Pour cette seconde conférence de l’année, c’est Jean De Rycke, membre du CA de l’association, qui présentera un personnage natif de Saint-Christophe, Gilles Douté, le premier vétérinaire de Touraine.

Présentation du conférencier

Jean De Rycke, habitant de la commune, est docteur vétérinaire. Toute sa carrière a été consacrée aux recherches sur les maladies infectieuses des animaux. Au cours de sa carrière, il a été détaché aux USA et à Rome au service de la FAO (Organisation pour l'alimentation et l'agriculture). Il a passé 30 ans à l’INRA, à Nouzilly, centre de recherches de Tours, dans différents laboratoires. Il a terminé en tant que directeur du laboratoire d’infectiologie animale et de santé publique.

Les raisons qui l’ont amené à s’intéresser à Gilles Douté

« En tant que vétérinaire moi-même, ce personnage a retenu mon attention et, de part mon métier, je me suis attaché à détecter toutes les parties intéressantes de sa vie. J’aime partir d’un jour important dans la vie du personnage et rayonner en présentant l’homme dans son environnement.»

Un important travail de recherches

Des informations sur Gilles Douté se trouvaient dans le Dictionnaire scientifique de Touraine. D’autres ont été glanées dans l’exposition des archives départementales d’Indre-et-Loire (ADIL). À partir de là, Jean s’est demandé : « Comment rendre le sujet intéressant ? » Il s’est donc rendu aux archives à la recherche de sources primaires, l’enjeu étant de trouver des données originales. Et, le bonheur fut d’avoir été en possession de deux dossiers renfermant 100 pièces chacun, truffés de renseignements sur la formation des élèves vétérinaires. « J’ai photographié les documents puis, je les ai classés, identifiés et répertoriés dans des fichiers abrités sur le Cloud car l’ensemble devenait très volumineux. Ce travail de classement se faisait dès mon retour à la maison. Certaines notes trouvées dans ces dossiers étaient parfois peu lisibles. J’ai ainsi retrouvé des histoires d’étudiants et en reprenant tous les documents qui parlaient de Gilles Douté, j’en ai fait des transcriptions que j’ai mises au propre avant de me lancer dans la rédaction du sujet qui nous intéresse. Mon souhait était de suivre Gilles Douté de son départ de Saint-Christophe à 15 ans pour l’école vétérinaire de Lyon puis de Maisons-Alfort jusqu’à son retour par le biais de ses descendants dans sa commune natale, bien qu’il n’y ait jamais exercé. En effet, nommé à Tours lorsqu’il reçut son Brevet signé du Roi Louis XV, il devint le premier vétérinaire de Touraine. »

Après Gilles Douté, la famille a compté plusieurs maréchaux dont certains se sont installés à Saint-Christophe.

Jean De Rycke devant une partie de sa très riche documentation

Jean De Rycke devant une partie de sa très riche documentation

Avez-vous une idée du temps qu’il vous a fallu pour ce travail ?

Après un court moment de réflexion, Jean répond : « Cela fait à peu près un an que j’ai débuté mes recherches. En gros, j’y ai passé 4 mois entre les archives départementales, l’académie de médecine, les échanges de courriers, les lectures de livres traitant de maladies animales au XVIIIe siècle. Et, les 6 mois restants ont été consacrés à la rédaction de mon propos. »

Quel sentiment vous anime maintenant que ce travail est achevé ?

« Tout en restant modeste, je dois vous avouer que je suis assez content d’avoir pu mener à bien ce travail. Je tiens à remercier deux membres de l’association, Fabrice et Philippe, qui m’ont guidé pour les recherches et les mises en pages. Je crois avoir été victime d’un virus car, mes recherches sur Gilles Douté m’ont amené à consulter des documents sur l’analyse de la santé animale au XVIIIe siècle qui m’ont aussi permis de rencontrer des personnes ayant joué un rôle important à cette époque. Même si j’en ai terminé avec Gilles Douté, personnage central de ma conférence, je pense que, au fond de moi, j’ai envie de poursuivre et d’en apprendre un peu plus sur les savoirs vétérinaires au XVIIIème siècle."

Le travail fourni par Jean se poursuivra par la rédaction d’un article pour la Société archéologique de Touraine.

En conclusion, Jean sait gré à l’association Histoire et Patrimoine de lui avoir mis le doigt dans l’engrenage. Il a toujours aimé l’histoire en tant que lecteur et contribuer à la retrouver a été un travail plaisant notamment grâce à la facilité d’exploitation que l’on a de nos jours. Il est prêt pour présenter ce personnage lors de la prochaine conférence d’Histoire et Patrimoine.

 

Pratique

Je vous ai présenté le conférencier. Pour tout savoir sur Gilles Douté, son parcours, son métier, venez assister à la conférence intitulée « Gilles Douté, premier vétérinaire de Touraine », le vendredi 11 octobre, à 20 h 30, salle socioculturelle Le foyer, à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

L’entrée est gratuite.

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 14:46

Depuis que la bibliothèque a intégré ses nouveaux locaux près de l’école et de la mairie, la responsable, Laëtitia Rousseau, entourée de plusieurs bénévoles, a insufflé un nouveau visage à cette structure municipale. De plus, la nouvelle implantation de la bibliothèque et son aménagement ont été rapidement adoptés par de nombreux Chrstophoriens. À ce jour, la bibliothèque compte une bonne cinquantaine d’adhérents, sans compter les enfants des quatre classes de l’école.

Après sa première formation concernant la mise en réseau de la bibliothèque, Laëtitia a pu rejoindre les quatre bibliothèques du territoire déjà en réseau : Neuvy-le-Roi, Saint-Paterne-Racan, Marray et Chemillé, dès la fin du mois d’avril.

Quels sont les avantages dus à cette mise en réseau ?

Chaque adhérent est titulaire d’une carte de lecteur qui lui permet d’emprunter ou de restituer un livre dans n’importe laquelle des bibliothèques du réseau. Cela permet d’avoir accès à un nombre beaucoup plus important de livres, documents,…

« De plus, la bibliothèque départementale offre la possibilité d’obtenir en prêt de très nombreux livres et documents et, comme nous venons d’acquérir 4 DVD, pour étoffer notre offre de prêts, nous allons pouvoir lui en emprunter » précise Laëtitia qui poursuit : « Le fait d’être entré dans le réseau nous ouvre la porte à de nombreuses animations. Nous en avons plusieurs de programmer pour le mois à venir. Certaines sont offertes par le département, d’autres sont financées par la municipalité ou la Communauté de Communes. Avec les bénévoles, nous avons envie de faire bouger notre bibliothèque en organisant aussi des expositions. »

Laëtitia, au centre, entourée de quelques bénévoles : Côme, Nathalie et Lore.

Laëtitia, au centre, entourée de quelques bénévoles : Côme, Nathalie et Lore.

Les animations à venir

Des grilles, déjà en place attendent les premiers affichages : une exposition sur le thème du bonheur ! « Pour cette exposition, nous avons le soutien de la Direction déléguée du Livre et de la Lecture Publique (DdLLP), de la Communauté de Communes et de la Municipalité. Cette exposition sera visible du 20 septembre au 20 octobre. »

De la proximité avec l’école, un lien s’est créé entre la bibliothécaire et les enseignantes et un travail en commun a pu en découler.

Prochainement, Laëtitia suivra une nouvelle formation pour pouvoir mieux informer les lecteurs et, pour que, par la suite, ils puissent avoir accès au portail Nom@de et à toutes les possibilités offertes par ce portail.

En ce moment, pour faciliter les recherches et les rangements dans l’espace bibliothèque, elle travaille à une nouvelle signalétique. Avec les bénévoles, « qui sont bien motivés », Laëtitia envisage des animations en direction des enfants. Elles seront dévoilées en temps utile ! Elle tient aussi à remercier Alexandra, en charge des ateliers informatiques pour enfants et adultes, pour l’aide qu’elle apporte au niveau de la communication.

 

Prochaine animation à la bibliothèque

Programmations à venir

Lectures à voix haute avec Julien Pilot de la compagnie Oculus, samedi 21 septembre à 11 h, à la bibliothèque, animation pour adultes.

Yoga du rire, le vendredi 27 septembre à 18 h, salle socioculturelle Le Foyer.

Le souffle des livres, « éclats d’histoires ! histoires et musiques » avec Marie Favreau et son musicien, animation pour les enfants de 4 à 10 ans, le vendredi 4 octobre, à 17 h, salle socioculturelle le Foyer.

Quizz musical, « Le bonheur..et si on le chantait » avec Christophe Legendre de la DdLLP,  le mercredi 9 octobre, à 11 h, à la bibliothèque, animation tout public.

Horaires et jours d’ouverture

mardi de 14 h à 16 h pour les scolaires / de 16 h à 18 h pour le public
mercredi de 9 h à 12 h pour le public
vendredi de 14 h à 15 h 45 pour le public

Adhésions

6 euros par an et par personne pour les adultes et gratuit pour les enfants de la communauté de communes
8 euros par an pour les adultes et 2 euros par an pour les enfants hors Gâtine-Racan.

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2019 2 10 /09 /septembre /2019 17:26

 

PUBLIC EN HERBE  Programmation Jeune Public à la Campagne. 
 
L’association Cultur’O pré, en partenariat avec le Conseil Départemental d'Indre et Loire, la Région Centre, la Commune de Neuvy le Roi et le théâtre Billenbois notamment (A MENTIONNER OBLIGATOIREMENT) 
 
DIMANCHE 22 SEPTEMBRE 2019 Salle Armand Moisant- NEUVY LE ROI (37370) À 17H00 
 
L’association Cultur’O pré et toute l'équipe de « Public en Herbe » serait heureuse de vous recevoir lors de la représentation de:     « Hippocrate le pirate »  Tite Compagnie   

 

Photos extraites du spectacle
Photos extraites du spectacle

Photos extraites du spectacle

Aventures familiales de pirateries  
 
 « Hippocrate le Pirate ! » est un spectacle jeune public ayant, pour matière première, des albums jeunesse et pour thème, les pirates. Pour faire vivre tout ça dans le rire et l’interaction avec les enfants, 2 comédiens bourrés d’énergie, jouent Margotte, l’aspirante matelote rigolote, et Hippocrate le Pirate, son Capitaine de père. Tous deux emmènent petits et grands dans des trésors d’aventures ! 
 
VIENS DEGUISÉ ! 
 
Spectacle TOUT PUBLIC, suivi de friandises ! 
 
 
Merci de bien préciser que les réservations sont conseillées à culturopre@gmail.com- 07.66.19.39.24 
 
Le tarif est de 6€ par personne. 

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 08:08

Dans le cadre de sa semaine du patrimoine, l’association Autour de la collégiale organise dès samedi 14 septembre son salon de peinture, dessin et sculpture dans l’église saint Pierre, le vernissage aura lieu le dimanche 15 à 11 h 30. Ce salon qui sera visible jusqu’au 22 septembre sera à nouveau très varié avec 50 artistes attendus parmi lesquels de nouveaux venus. Une exposition photos sur l’évolution de cet ensemble architectural sera également proposée. Salon ouvert de 10h00 à 19h00 les samedis et dimanches, de 15h à 18h en semaine.

Une vue du salon 2016

Une vue du salon 2016

Deux spectacles sont programmés :

Le samedi 14 septembre à 20 h 30, la collégiale accueillera des musiques actuelles et traditionnelles de Corse, d’Italie, d’Irlande, et autres pièces d'inspirations nomades… par l’ensemble I Sentieri, un ensemble vocal et instrumental formé en 2015 par le chanteur Johan Genin-Brandt qui a la volonté de mélanger les sentiers de découverte dans l’univers sonore profane et sacré afin de faire connaître et partager largement des trésors retrouvés dans de lointaines origines. Interprété par Johan Genin-Brandt : chant, baryton, Agnès Moulin : harpe celtique, flûte traversière, whistles ...Yunus Ornek : guitares et Mireille Bonard-Perlin : guitare baroque.

Le groupe I Sentieri (photo internet)

Le groupe I Sentieri (photo internet)

Le samedi 21 septembre à 20 h 30 à la collégiale, le public sera invité à un voyage musical enthousiaste à travers les Balkans avec Kalynda (production Sons du Monde). Sons métissés et ensoleillés, KALYNDA entraînera le public avec passion de la Roumanie à la Macédoine,  en passant par la Bulgarie ou la Pologne, dans un imaginaire musical où se rencontrent et s'expriment la fièvre, la joie, la poésie des musiques et des chansons populaires.  Concert interprété par Maria Zaharia : violon-chant, Eric Jacquin : accordéon-chant et Jérôme Capitan : violon alto- percussion. Ces 2 spectacles sont inclus dans le PACT avec le soutien financier du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire (FAL), de la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles - Pays de Racan et de la Région Centre – Val de Loire (PACT).

 

Le groupe Kalynda (photo Internet)

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, des visites guidées gratuites de la collégiale seront organisées aux horaires suivants : 15 h le samedi 21 sept. et 11 h, 14 h 30 et 16 h le dimanche 22 sept.

Vous pourrez également admirer les grands formats créés aux Pussifolies exposés dans divers lieux extérieurs du village.

 

La collégiale, un bel édifice à découvrir

La collégiale, un bel édifice à découvrir

Tarifs des spectacles :

I Sentieri: 12 € adhérents 10 € réduit 6 €.

Kalynda: 15 €  adhérents: 13 €   réduit: 8 €.

 

Réduction de 2 € sur le plein tarif sur présentation de la carte sociétaire du Crédit Agricole (partenariat avec la caisse locale)

Renseignements, réservations au 02 36 43 63 43 ou 02 47 24 49 60 ou 02 47 24 45 38 ou 06 73 07 99 98 ou collegialedebueil@laposte.net           

https://bueil-en-touraine-collegiale.jimdo.com

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2019 6 07 /09 /septembre /2019 17:01

 

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2019 5 06 /09 /septembre /2019 19:03

Il y a 4 ans déjà que Sandrine ouvrait son magasin Graine de Rêve sur la place Jehan d’Alluye. Adepte des travaux de couture, elle y proposait des créations originales tout en répondant, sur commande, aux besoins d’une partie de la population ayant des rideaux, ourlets ou autres travaux à effectuer.

Mais, comme elle le dit elle-même : « J’étais tracassée par le fait qu’il n’y ait plus d’épicerie dans le village. En attendant la concrétisation de notre projet de rouvrir le bâtiment qui abritait l’épicerie, j’ai fait de nombreuses recherches pour trouver des producteurs, si possible locaux, pour pouvoir proposer aux Christophoriens quelques fruits et légumes frais ainsi que des produits de première nécessité. » 

 C’est ainsi que l’an dernier, vers la fin du mois d’août, Sandrine a installé, à côté de ses créations, une belle petite charrette pour présenter ses fruits et légumes et la petite épicerie a vu le jour. « Quatre mois après l’ouverture, nous avions déjà des produits à vendre en vrac !» Au cours de cette première année d’existence, plusieurs essais d’aménagements ont été testés au fur et à mesure de l’expansion des produits mis en vente. Mais, Sandrine avait toujours à l’esprit un bouleversement de l’agencement de son commerce pour qu’il soit plus fonctionnel. Eh bien, pour fêter ce premier anniversaire, un weekend a suffi pour modifier totalement la disposition intérieure du magasin, ce qui donne une impression de plus grande profondeur et une meilleure visibilité.

Arnaud montre les changements survenus dans l'agencement de l'épicerie

Arnaud montre les changements survenus dans l'agencement de l'épicerie

Depuis sa création, ce petit commerce a pris de l’extension tout en gardant ce qui fait son charme et son originalité car, il se passe toujours quelque chose de nouveau dans la boutique. Sandrine et Arnaud, le photographe, sont sans cesse en train de chercher de nouveaux produits en respectant les critères qu’ils se sont imposés : du bio quand c’est possible, de l’équitable toujours et des produits frais et locaux. « Maintenant, comme notre clientèle augmente, nous allons au marché deux fois par semaine pour nous ravitailler en fruits et légumes auprès de petits producteurs tourangeaux. Nous ne proposons que des fruits et légumes de saison qui ne sont pas passés par une chambre froide. Pour les produits laitiers, c’est avec une laiterie tourangelle que nous travaillons. Pour certains produits, nous devons discuter longuement avec les fournisseurs car nous ne pouvons pas nous permettre de faire livrer des quantités énormes. »

La nouvelle disposition donne l'impression de plus de profondeur

La nouvelle disposition donne l'impression de plus de profondeur

Ce qui peut surprendre le chaland qui pousse la porte, c’est la quantité et la diversité de choses que l’on peut y trouver. Outre ce qui touche à l’alimentation habituelle, ce sont des épices variées, des produits dignes d’une épicerie fine, des graines à manger mais aussi, et c’est une nouveauté, des vraies graines paysannes à semer. Côté hygiène et entretien, ce sont des produits bios qui sont en vente. Il en est de même pour l’hygiène et l’alimentation des bébés.

De nouveaux produits vont bientôt compléter le rayon hygiène : shampoing, savons,… Il y a déjà des brosses à dents et des bâtonnets en bambou ! 

On y trouve aussi des piles rechargeables et on peut y déposer les piles usagées pour leur recyclage.

N’oublions pas que du pain frais et la presse (Nouvelle République et Petit Courrier) y sont également en vente et que de beaux bouquets de fleurs peuvent embellir nos intérieurs.

Chaque espace est parfaitement bien utilisé
Chaque espace est parfaitement bien utilisé

Chaque espace est parfaitement bien utilisé

Rappelons que Sandrine fait toujours des travaux de couture et Arnaud des photographies. N’hésitez pas à les contacter. Ils peuvent préparer des cadeaux, paniers garnis mais aussi créations de Sandrine.

L’avantage de cette boutique, c’est que l’on peut y faire ses courses au jour le jour dans une ambiance chaleureuse et conviviale. C’est un lieu où l’on peut bavarder, échanger avec les autres. Il y a une synergie entre les trois commerces situés sur la place Jehan d’Alluye et cela redonne un peu de vie au centre du bourg. À nous tous de faire en sorte que nos commerces perdurent et que notre beau village s’anime !

Partager cet article

Repost0
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 14:08

Le 16 avril dernier, une convention de partenariat a été signée entre l’artothèque de Tours et la Communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan. Le but de cette convention était d’amener l’Art à la campagne.

Qui en a eu l’idée ?

Cette idée émane du Président de la Communauté de Communes, Antoine Trystram. Cette convention de partenariat est signée pour un an entre l’artothèque de Touraine et la communauté de Communes afin, en amenant l’art en milieu rural, de sensibiliser un large public à l’Art contemporain sous toutes ses formes.

Que trouve-t-on dans ce premier partenariat ?

Au total, ce sont 22 œuvres qui ont été empruntées afin d’être exposées dans les mairies des 19 communes et au siège de la CCGC-PR. Ces œuvres devront être accrochées dans les lieux d’accueil des mairies pour que les citoyens puissent les admirer. C’est en présence de Madame VAUTHIER-RIVIÉRE, présidente de l’artothèque de Tours et de certains artistes que les élus ont pu choisir les œuvres qu’ils souhaitaient exposer.

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

De retour de l’inauguration, Mme Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, a su profiter de cette occasion. La mairie venant d’être tout juste rénovée et tous les tableaux qui ornaient ses murs enlevés, elle a donc présenté dans la nouvelle salle du conseil et des mariages,  deux petits tableaux complémentaires représentant des labyrinthes.

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)
Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Les trois mois écoulés, c’est une nouvelle œuvre en plus grand format, qui est maintenant accrochée dans le secrétariat de la mairie. M. André Lascaud, premier adjoint, précisa : « Ce sont les employés municipaux qui sont allés la chercher. Elle est arrivée roulée  sur les barres qui tiennent ses extrémités. » Et, en regardant le tableau il dit en souriant : « Ce serait amusant d’essayer de compter tous les yeux visibles sur cette toile ! »

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le musée de Saint-Christophe

Mais, que sont devenues les différentes œuvres qui couvraient les murs avant la rénovation ?

L’ancienne salle du conseil, située au premier étage, ainsi que la petite salle voisine et le palier, sont désormais les dépositaires de la collection de tableaux que renferme la mairie. La plupart de ces œuvres ont été réalisées par le bienfaiteur de la commune, Eugène Hilarion. Celui-ci, en plus de ses propres réalisations a fait don à la commune d’autres tableaux qui se trouvent tous à l’étage dans la partie qui devient désormais le musée de la commune.

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

Pour le très grand tableau, « La paye des moissonneurs » de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion, André Lascaud explique : « Pour pouvoir le monter, nous l’avons sorti de son cadre. L’ensemble était très lourd et, vu sa grande taille, avec les employés communaux, nous avons eu beaucoup de mal car nous n’avions guère plus de 5 cm de battement pour le monter dans l’escalier et le faire entrer dans la pièce. Maintenant qu’il est là, il n’en ressortira pas ! »

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil
Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Quelques réaménagements ont été faits pour disposer au mieux les différentes œuvres. Il y en a encore deux ou trois en attente d’être posées, l’endroit adéquat n’ayant pas encore été trouvé.

Quelques petits travaux de réfection sont envisagés pour le mobilier de cette grande pièce mais le plus gros de l’aménagement est terminé.

Rénovation de la mairie de Saint-Christophe et convention de partenariat avec l’artothèque de Touraine, deux réalisations qui présentent une parfaite affinité. Quoi de mieux qu’un beau cadre pour mettre une œuvre en valeur !

 

Merci à la CCGC-PR pour les photos et les quelques renseignements fournis servant de base à cet article.

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 18:56

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages