Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 07:52

Jean-Paul Berthet animera une soirée "contes du patrimoine gourmand", qui aura lieu à la grange dîmière de Chenu,  le 21 avril à 20h.

Tarifs: spectacle : 6€

Le spectacle sera suivi d'une assiette sarthoise : 5€ (à réserver par sms au 06 03 86 86 98, si vous souhaitez manger)

Partager cet article

Repost0
14 avril 2018 6 14 /04 /avril /2018 10:34

Suite à la séance de « Mille lectures d’hiver » initiée par la Région Centre-Val de Loire et qui a eu lieu en février dernier, M.Louis Couturier, Christophorien depuis le début des années 2000, a contacté Laëtitia Rousseau, la bibliothécaire, pour se proposer comme lecteur et animer ainsi la bibliothèque.

« Après l’appel de M. Couturier, j’ai parlé de sa requête avec Nathalie Marandeau, présidente de l’association Les Amis de la Bibliothèque, et d’un commun accord, nous avons accepté sa proposition. Comme la bibliothèque est ouverte maintenant le vendredi après-midi, il faut y faire venir du monde et surtout des lecteurs. Pour cette première fois, j’ai choisi Mémé dans les orties, d’Aurélie Valognes, une jeune auteure française de littérature contemporaine. Elle a été consacrée "papesse de la littérature populaire" par Livres Hebdo en 2017. Ses livres, véritables phénomènes, ont conquis des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde. Révélée par l'incroyable succès de "Mémé dans les orties", publié en autoédition en 2014, elle enchaîne les best-sellers. Ce livre est plein d’humour. Je pense qu’il est bon, pour les parents, de profiter d’un petit moment de répit quand leurs enfants sont à l’école, pour s’offrir un moment de détente», annonça Laëtitia en préambule avant de laisser la parole à Louis Couturier.

Louis Couturier, lecteur du jour, à la bibliothèque.

Louis Couturier, lecteur du jour, à la bibliothèque.

Celui-ci, pour situer l’histoire, commença par lire la quatrième de couverture avant de dévoiler, par la lecture des quatre premiers chapitres, les personnages de l’histoire avec leurs petits travers, leur méfiance envers les autres, le manque de communication, la suspicion, … jusqu’au jour où…. Enfin, des personnages comme il en existe beaucoup.

Un phrasé simple, une histoire drôle, un peu de suspense, après ces quelques pages, l’auditeur est alléché. Que réserve la suite ? « Si vous souhaitez connaître la suite et la fin de l’histoire, il y a deux exemplaires du livre à la bibliothèque que vous pouvez emprunter » s’empressa de proposer Laëtitia. « Si cette formule d’animation vous a plu, nous pourrons la renouveler. Il faut que nous trouvions des lecteurs. Pour terminer par une note conviviale, nous vous offrons du café ou du thé et des petits gâteaux.»

Intéressons-nous au lecteur du jour

J’avais dans ma famille, lorsque nous étions en Normandie, quelqu’un qui aimait beaucoup lire mais qui, malheureusement, n’y arrivait plus. À cette époque, il existait des livres audio sur cassettes. J’ai proposé à la bibliothèque d’enregistrer des livres pour les personnes mal voyantes ce qui a été accepté. J’ai dû enregistrer environ 80 livres. J’ai toujours aimé lire et je continue à lire…

Quand Catherine Lemaire lui demanda : « Où avez-vous appris à lire ainsi car lire à haute voix n’est pas toujours facile ? » il répondit aussitôt : « À l’école primaire, avec le B.A BA, c’était encore la meilleure des méthodes » cela fit sourire les anciennes enseignantes présentes dans la salle.

Mais, la lecture n’est pas sa seule occupation. Nous le retrouvons dans la Scénoféérie de Semblançay et comme bénévole aux restos du cœur de Château-du-Loir. Toutes ces occupations ne sont pour lui que des distractions !

Grâce à lui, à Laëtitia et Nathalie, les quelques auditeurs présents purent passer une heure agréable où jeunes et moins jeunes ont pu se côtoyer, apprendre à se connaître et partager un bon moment de convivialité.

Les auditeurs, souvent amusés, par le roman "Mémé dans les orties".

Les auditeurs, souvent amusés, par le roman "Mémé dans les orties".

Partager cet article

Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 09:42

Samedi soir, jeunes et moins jeunes avaient pris la direction de la salle Armand Moisant pour participer à la finale du Tremplin des Kampagn’Arts et connaître celui ou ceux qui ouvriront le festival 2018, en juin.

Les finalistes des 5 sessions étaient bien présents. Il y avait Neïmad, vainqueur de la 1ère session en octobre à Saint-Paterne-Racan, New Blow, finaliste à Château-du-Loir, So Lune, gagnant de la session à Lavernat, Léo Mayer, qui s’était imposé à Semblançay et Mieux Seuls, qui remporta la 5ème et dernière session à Saint-Paterne-Racan.

Lequel de ces 5 concurrents allait se qualifier pour participer au Festival des Kampagn’Arts ? Chacun essaya d’être le meilleur aux yeux du public : des genres musicaux différents, variés, seul ou en groupes, ils ont tout tenté pour remporter la faveur du public. Et, le verdict tomba en fin de soirée et désigna « So Lune » vainqueur du Tremplin 2018.

"So Lune" est un groupe de trip-hop qui s’est fait connaître notamment par une participation au tremplin jeune talents Ricard S.A Live. Il est composé de 2 personnes, Joseph et Romane, qui sont frère et sœur. Leur appellation « So Lune » découle d’un mélange entre Soleil et Lune. Leur musique est une rencontre entre l’énergie lunaire et l’énergie solaire. Elles sont opposées mais aussi en complète alchimie.

Ce sont donc eux qui auront l’honneur d’ouvrir le Festival des Kampagn’Arts des 29 et 30 juin 2018.

So Lune vainqueur du Tremplin 2018

So Lune vainqueur du Tremplin 2018

Partager cet article

Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 19:09

Samedi soir, la salle Gabriel accueillait près d’une centaine de personnes venues écouter tout d’abord l’ensemble musical Escotais, Dême, Choisille (EMEDC) puis le groupe musical de la Brenne.

Christophe Morin, président de la musique municipale de Saint-Paterne-Racan dont les musiciens ont intégré l’EMEDC, ouvrit la soirée en souhaitant la bienvenue au nombreux public présent dans la salle, et il annonça : « Comme pour les communes de Chemillé-sur-Dême et Saint-Christophe-sur-le-Nais, l’année 2018 verra la dissolution de notre musique municipale. Bonne soirée à vous tous. » Il passa la parole à Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, qui prononça ces quelques mots : « Bienvenue à Saint-Paterne-Racan pour cette belle soirée qui s’annonce et bon concert. »

Une salle quasiment comble pour ce concert
Une salle quasiment comble pour ce concert

Une salle quasiment comble pour ce concert

La première partie put alors commencer avec l’EMEDC et son chef d’orchestre, Corinne Galtaud, qui, en plus de diriger ses musiciens, avait la charge de présenter chacun des morceaux interprétés au cours de cette première partie avec souvent quelques anecdotes. Ainsi, le public apprit que « Highland Cathedral » fut créé pour fêter les Highlands games, jeux écossais où les participants doivent faire preuve d’une grande force physique. Certains morceaux aux airs connus étaient accompagnés par le public, notamment pour le célèbre « Les lacs du Connemara ». Au programme de l’EMEDC, des musiques de films, de séries télévisées et, un morceau de Jules Égal, le compositeur, instituteur, secrétaire de mairie et éditeur de cartes postales qui vécut à Saint-Christophe à la fin du XIXe siècle et au tout début du XXe. Les musiciens avaient beaucoup travaillé sur quelques-unes de ses œuvres pour le concert du 11 novembre dernier, concert qui faisait suite à une conférence donnée la veille par l’association Histoire et Patrimoine pour mieux faire connaître ce personnage aux multiples facettes. En présentant ce morceau, Corinne Galtaud précisa : « Nous avons dû travailler dur pour adapter les partitions  qui sont essentiellement des musiques de fanfares. Le morceau que nous allons interpréter « Fashionable » a été écrit en 1906 et comprend plusieurs petites pièces. Vu le travail que nous avons eu en amont, nous avons décidé de mettre toujours un des morceaux de Jules Égal dans nos concerts. »

L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert

L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert

La fin de cette première partie fut saluée par une véritable ovation de la part du public.

Les applaudissements récompensent les musiciens
Les applaudissements récompensent les musiciens

Les applaudissements récompensent les musiciens

Un petit entracte permit au groupe musical de la Brenne de s’installer. Ce groupe a été créé il y a presque 40 ans, en octobre 1978. Sa présidente, Mme Odette Forgard confia : « Notre problème, c’est de faire venir des jeunes. Il y a une bonne ambiance dans le groupe. Nous nous déplaçons quelquefois mais toujours dans la région. Les musiciens se retrouvent tous les lundis soirs pour répéter. Leur répertoire est surtout composé de musiques de jazz », ce que confirma Christophe Morin en présentant le groupe et le thème de la seconde partie du concert et en faisant remarquer que certains musiciens de l’EMEDC jouent également dans le groupe musical de la Brenne. Ce groupe, dirigé par Michel Cocard, entraîna le public tout au long de cette seconde partie dans les années d’après guerre, grande période du jazz américain. Le dernier morceau « Tequila » connut un tel succès que les musiciens le jouèrent une seconde fois pour le plus grand plaisir du public.

Le groupe musical de la Brenne
Le groupe musical de la Brenne
Le groupe musical de la Brenne

Le groupe musical de la Brenne

Et, pour terminer ce concert, les deux musiques se réunirent pour un dernier morceau en commun, « I will follow him » tout d’abord sous la direction de Corinne Galtaud, puis, le public en redemandant, de Michel Cocard. Ce morceau très connu, chœur des nonnes à la fin du film « Sister act », fut très apprécié et c’est avec un public debout et sous un tonnerre d’applaudissements que se termina cette soirée musicale.

Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public

Les deux musiques ont ravi le public

Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.
Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.

Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.

Partager cet article

Repost0
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 07:28

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 08:16

 

 

 

Aurélie Valognes, née en 1983, est une auteure française de littérature contemporaine, figure de proue du "feel-good" français, consacrée "papesse de la littérature populaire" par Livres Hebdo en 2017.

« Feel good » = livres drôles, amusants, attachants

 

 

 

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre certains diraient : seul, aigri, méchant, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie ... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

 

Renseignements pris sur Internet

Cette animation aura lieu le vendredi 13 avril, à 14 h, à la bibliothèque. le texte sera lu par un habitant de Saint-Christophe, M. Louis Couturier, qui a déjà prêté sa voix pour enregistrer des livres audio. La lecture durera entre 45 mn et une heure et sera suivie d'une petite collation.

Animation réservée plutôt aux adultes et adolescents.

Partager cet article

Repost0
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 15:34

Investie depuis plusieurs années dans la promotion et la valorisation de la culture en milieu rural, l’association Bouge ton bled souhaite offrir une place importante aux jeunes artistes amateurs. Permettre aux jeunes talents d’accéder à la scène, de se produire en public dans des conditions de qualité est rendu possible grâce à l’association Bouge ton bled et au Tremplin des Kampagn’arts. Le samedi 7 avril 2018, à partir de 20 h, à la salle Armand Moisant de Neuvy le Roi, cinq groupes viendront vous faire découvrir leurs compositions, leur musique et leur univers. Ces groupes ont été sélectionnés par le public depuis le site http://tremplin.kampagnarts.fr/ à raison d’un concert par mois d’octobre 2017 à février 2018 dans les bars du territoire.

Les groupes retenus sont : Neimad (Pop/Folk/Chanson), New Blow (Rock alternatif), So Lune (Hip Hop), Léo Mayer (Pop Rock), Mieux Seuls (Rap Electro).

Venez choisir le groupe qui participera à la 12ème édition du festival des kampagn’arts qui aura lieu le vendredi 29 et samedi 30 juin 2018 à Saint-Paterne-Racan.

 Un jury composé de professionnels de la musique récompensera le groupe vainqueur : une prestation au Festival des Kampagn’arts pour le gagnant. Venez nombreux, le public pourra lui aussi voter pour son groupe préféré avec comme l’an dernier la mise en place d’un système de vote interactif sur tablettes!

20h Samedi 7 avril, Salle de spectacle Armand Moisant à Neuvy-le-Roi

Entrée gratuite. Buvette et restauration sur place.

 

Infos et contact

www.kampagnarts.fr

assobougetonbled@gmail.com

 

Mistery Chord, gagnant 2017 photo © Jean-Gérard

Mistery Chord, gagnant 2017 photo © Jean-Gérard

Partager cet article

Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 08:47

 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 18:54
Un public conquis par la conférence
Un public conquis par la conférence
Un public conquis par la conférence

Un public conquis par la conférence

Pour cette première manifestation de l’année, c’est Fabrice Mauclair, vice-président de l’association Histoire et Patrimoine, accompagné par deux de ses collègues du collège de Richelieu, Éric Dechêne et Nicole Lecomte,  également cyclistes, qui a emmené les nombreuses personnes présentes vendredi soir dans une salle du foyer rural ouverte au public pour la première fois depuis sa rénovation, sur les routes de France, à la découverte de 40 villages portant le nom de Saint-Christophe avec ou sans complément, sur les 45 que compte le pays.

Les 3 conférenciers. De g. à d : Éric Dechêne, Nicole Lecomte et Fabrice Mauclair

Les 3 conférenciers. De g. à d : Éric Dechêne, Nicole Lecomte et Fabrice Mauclair

Avant de leur donner la parole, Philippe Larus, le président, remercia la municipalité, excusa quelques personnes, rappela que c’est Lionel Royer, premier président de l’association, qui avait réalisé tout un travail de recherche sur les différents Saint-Christophe de France, présenta les diverses manifestations prévues au cours de l’année 2018 et acheva son discours en contant une petite anecdote remontant au tour de France de 1913 et concernant l’un des coureurs cyclistes, Eugène Christophe, qui, ayant cassé sa fourche dans le Tourmalet, regagna à pied, vélo sur l’épaule, le village de Sainte-Marie-de-Campan où, chez le forgeron, il répara lui-même sa fourche afin de terminer l’étape avec 4 heures de retard sur le premier.

Cette anecdote permit à nos conférenciers de relater quelques malheurs qui leur sont arrivés également sur leurs périples qui se sont déroulés entre 2008 et 2017 : 8 crevaisons, 2 pneus explosés et 2 pédales perdues.

 

Les différents "Saint-Christophe" visités par nos conférenciers avec en rouge, Saint-Christophe-sur-le-Nais (carte établie par Michel Mirault)

Leurs différents périples se déroulaient sur une semaine en juillet, excepté en 2016 où c’est durant le week-end de l’Ascension qu’ils ont découvert un Saint-Christophe dans la Manche et deux dans l’Eure. En 2013, pas de périple car l’un des coéquipiers, Éric avait des problèmes d’épaule.

Philippe Larus présente la soirée

Philippe Larus présente la soirée

Ces 9 périples leur ont fait parcourir 4000 km sur des routes parfois « roulantes » mais aussi, dans les zones montagneuses, plutôt accidentées. Le périple le plus long fut celui de 2008 avec 750 km et le plus court celui de 2017 avec seulement 180 km. De Saint-Christophe-du-Foc dans la Manche situé à seulement 5 m d’altitude à Saint-Christophe-en-Oisans en Savoie situé à 1 400 m, le dénivelé est important. Le village le plus petit, avec seulement 10 habitants dans le bourg, est Saint-Christophe-Dodinicourt dans l’Aube, et celui qui occupe la plus grande superficie est Saint-Christophe-en-Oisans. Chaque fois que cela était possible, nos 3 cyclistes qui, au cours des années ont vu leur peloton s’étoffer, l’intendance s’améliorer, passaient dans les mairies pour, comme au départ de Saint-Christophe-sur-le-Nais, en 2008, faire tamponner leur carnet de bord et pénétraient dans les églises pour y découvrir les représentations du saint. Beaucoup de statues de saint Christophe sont datées du XIXe siècle et ont de nombreuses caractéristiques communes. Y avait-il une fabrication à l’échelon national ? Par contre, dans au moins deux églises, les statues du saint dataient du XVe. Il figurait aussi sur des vitraux et sur des bannières utilisées lors des pèlerinages automobiles, pèlerinages qui sont encore actifs aujourd’hui dans plusieurs villages.

Ces périples, très appréciés des édiles rencontrés ont permis de créer quelques liens entre des groupes folkloriques locaux et les Danseux du Nais, parfois du voyage, et des municipalités qui verraient bien un rapprochement de tous les villages portant le nom de Saint-Christophe…

Le 1er tampon a été apposé sur le carnet de bord le 16-07-2008 à la mairie de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Le 1er tampon a été apposé sur le carnet de bord le 16-07-2008 à la mairie de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Le 1er tampon a été apposé sur le carnet de bord le 16-07-2008 à la mairie de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Pour clore cette conférence à 3 voix, Fabrice prit le micro et s’exprima en ces termes : « J’ai adoré cette aventure qui restera gravée très longtemps dans ma mémoire. Nous avons traversé des paysages merveilleux, rencontré des gens intéressants, découvert la gastronomie des différentes régions tout cela restera pour moi et je pense pour Nicole et Éric des souvenirs inoubliables. »

Puis, Fabrice remit à chacun de ses amis le dernier livre de l’association « Si Saint-Christophe m’était conté… » avant que l’association ne remette à chacun des 3 conférenciers un petit cadeau souvenir.

Fabrice vient de remettre leur cadeau à Nicole et Éric,...

Fabrice vient de remettre leur cadeau à Nicole et Éric,...

...puis ce fut au tour d'Histoire et Patrimoine de les récompenser.

...puis ce fut au tour d'Histoire et Patrimoine de les récompenser.

Philippe Larus donna ensuite la parole à Catherine Lemaire qui exposa rapidement les différents travaux réalisés pour permettre au foyer de retrouver un si bel aspect et, s’exprimant sur la conférence qui venait de se dérouler, elle ajouta : « Merci pour cette belle conférence qui, traitant des Saint-Christophe ne pouvait se dérouler dans un autre lieu que celui-ci. Ce que l’on vient de voir et d’entendre donne envie de voyager, peut-être pour certains en enfourchant leur vélo, mais pour moi et pour d’autres, ce serait plutôt la voiture. Je remercie l’association pour cette animation et pourquoi pas, effectivement, envisager un rapprochement avec d’autres Saint-Christophe ! Pour ce qui est du pèlerinage, le comité des fêtes envisage le remettre en place en 2019 et pour cela, une réunion publique aura lieu le samedi 21 avril, à 17 h, à Beau-Soulage. »

Catherine Lemaire félicite les conférenciers.

Catherine Lemaire félicite les conférenciers.

Pratique

Pour en savoir plus sur les Saint-Christophe, site de Lionel Royer : https://saint-christophe-sur-le-nais.jimdo.com/

Pour suivre les actualités de l’association : https://histoire-patrimoine.jimdo.com/

Adhésions à l’association : 8 € pour une personne et 12 € pour un couple. L’adhésion donne droit à une plaquette gratuite chaque année.

Contacts :

Mail : histoire.patrimoine37@laposte.net

Tél : 02 47 29 33 18

Les 3 conférenciers-cyclistes entourés de ceux qui ont assuré l'intendance et donné aussi quelques coups de pédale pour les accompagner.

Les 3 conférenciers-cyclistes entourés de ceux qui ont assuré l'intendance et donné aussi quelques coups de pédale pour les accompagner.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 11:07
Guide touristique de l'été "Sous le sceau du secret"

Dans le cadre de sa compétence d’animation et de développement touristique, la CCGC-PR édite son guide touristique 2018.

Véritable « poumon vert » entre la vallée de la Loire et la vallée du Loir, le territoire de Gâtine et Pays de Racan souhaite affirmer sa position sur le plan touristique, et se positionne comme une destination à part entière, un territoire de tourisme vert et familial aux portes de Tours.

Au fil des pages du guide distribué à 8 000 exemplaires sur la métropole tourangelle, le Nord Touraine, la Vallée du Loir et lors du salon mondial du tourisme à Paris, vous pourrez découvrir les brocantes, saveurs, senteurs,  marchés du terroir, spectacles historiques, fêtes et foires de village, circuits de randonnées, boucles à vélo, marchés de Noël, restaurateurs, hébergeurs et loueurs d’espaces.

Les concepteurs souhaitent à tous une bonne lecture et une belle découverte « Sous le sceau du secret » en Gâtine et Pays de Racan.

Contact :

Maxime Guinard, tourisme CCGC-PR, 07 84 42 03 64 ou tourisme@gatine-racan.fr

Lien pour télécharger le guide en version web :

http://fr.calameo.com/read/00549763746fb29a04476

 Nouveautés 2018 du guide!: référencement des sites de visite entre Loire et Loir et limitrophes, restaurateurs, hébergeurs, loueurs d'espaces de réception.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages