Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 15:09

Cette nouvelle saison qui s’ouvre pour la troupe locale saint-paternoise est marquée, si l’on peut dire, par l’arrivée d’un tout jeune nouveau président, Alexis Petithomme.

Michel Poupée, quatrième président en titre des Joyeux de l’Escotais, association créée en 1961, souhaitait depuis 2 ans pouvoir laisser sa place mais, comme souvent, il n’y avait pas beaucoup de volontaires pour s’investir dans le poste de Président.

« J’ai assuré la présidence pendant plus de 30 ans, 32 ans exactement. J’avais signalé aux différents membres que cela commençait à faire beaucoup et que je souhaitais passer la main et donc trouver un remplaçant. Je sentais venir un peu de lassitude dans certaines des tâches qui m’incombaient comme par exemple, l’ouverture et la fermeture de la salle ! Et puis, pour que l’association puisse continuer, il faut savoir se renouveler » confia Michel avant de laisser la parole à Alexis.

« C’est vrai que depuis 2 ans, Michel nous disait souvent qu’il souhaitait arrêter sa fonction de président. Cela me tentait mais je n’osais pas trop m’avancer car ce rôle me faisait un peu peur. Ces 2 années de transition ont aussi été des années préparatoires à la passation de pouvoir si l’on peut dire. Vu le peu de volontaires au poste de président, je me suis donc décidé en sachant que je pouvais compter sur Michel toujours prêt à m’épauler en cas de besoin. »

Alexis, vous paraissez effectivement bien jeune et vous devenez donc le 5ème président de la troupe des Joyeux de l’Escotais. Pouvez-vous nous dire depuis quand vous faites partie de la troupe ?

« Si mes souvenirs sont exacts, j’ai commencé en 2004, j’avais 13 ans. Depuis, à part pendant 2 ou 3 ans, où j’étais pris par mes études, j’ai toujours participé aux spectacles et depuis 2015, je suis de nouveau bien  présent. »

Avez-vous une vision différente de celle de Michel Poupée ou continuerez-vous dans le même esprit ?

« La troupe est bien rodée. Je veillerai à ce que le lien puissant qui unit tous les membres de la troupe perdure : le plaisir de se retrouver n’est pas un vain mot. Nous nous connaissons tous très bien, une bonne ambiance existe, la convivialité régit toutes nos rencontres. Donc, vous pensez bien que c’est dans cet esprit que je souhaite maintenir notre association. Quoi leur apporter de nouveau ? Peut-être un peu de fraîcheur même si je ne sais pas encore trop sous quelle forme. Je travaille beaucoup en ligne. J’ai créé un site et une page Facebook pour relier les différents événements du territoire.»

En tant que président, avez-vous participé au choix des pièces qui seront proposées ?

« Oui, bien sûr. J’ai participé au comité de lecture. En choisissant une pièce, nous devons bien faire attention au nombre d’acteurs nécessaires. Pour les enfants, c’est le plus difficile car ils sont très nombreux à être demandeurs et des pièces où l’on peut en mettre plusieurs ne sont pas toujours faciles à trouver. »

Votre programme est donc arrêté ?

« Heureusement ! Comme les années précédentes, les plus jeunes présenteront des saynètes, les ados interpréteront une pièce et les adultes clôtureront le spectacle avec une pièce en 3 actes. Actuellement, nous sommes déjà bien impliqués dans notre prochaine saison théâtrale. Pour tous, les répétitions ont débuté au début septembre à raison d’une par semaine pour les jeunes et de deux pour les adultes. Vous voyez, ils s’installent pour répéter. »

La troupe des adultes. Devant, à gauche Michel Poupée et à droite, Alexis Petithomme

La troupe des adultes. Devant, à gauche Michel Poupée et à droite, Alexis Petithomme

Pour ne pas gêner la répétition, nous finissons notre entretien côté coulisse avec Michel Poupée. Michel, allez-vous reprendre une place d’acteur ?

« Non, mais je reste metteur en scène et vice-président. Pour le moment, j’aide Alexis au niveau des différentes démarches à faire. Vous savez, pour que notre troupe des Joyeux de l’Escotais continue encore longtemps, il faut miser sur la convivialité. C’est le maître mot de notre réussite et de notre longévité et je suis persuadé qu’avec Alexis cette magnifique entente pourra continuer. »

Cette troupe « Les Joyeux de l’Escotais » bénéficie d’une renommée qui n’est plus à faire. Ses 5 représentations sur Saint-Paterne, puis celles à l’extérieur, connaissent toujours beaucoup de succès. Ses acteurs, tous amateurs confirmés, dotés d’une belle présence sur scène, permettent aux spectateurs qui leur font confiance depuis des années de venir se divertir à moindre coût. Le prix des entrées reste très raisonnable pour un spectacle qui dure 3 heures. Nous présenterons plus en détail le contenu de la saison théâtrale 2017 dans un prochain article. Le président, Alexis, nous permet de dévoiler le titre des pièces :

Pour les plus jeunes, 3 saynètes de Thierry François : Ça sent le roussi ! La jupe à Jules et Gare aux valises.

Pour les ados, une pièce de Pierre Sauvil : Le boa aux fraises.

Pour les adultes, une pièce en 3 actes d’Yvon Taburet : Vous êtes ici chez vous.

 

Composition du bureau de l’association

Président : Alexis Petithomme ; Vice-président : Michel Poupée

Secrétaire : Jean-Baptiste Couté ; secrétaire adjoint : Nicolas Beaugé

Trésorière : Élisabeth Naverre ; trésorière adjointe : Nathalie Devallée

Le bureau est entouré d’une quarantaine de membres actifs.

Pour suivre Les Joyeux de l’Escotais :

https://www.facebook.com/joyeuxescotais/

Voici le lien vers le site internet : http://joyeuxescotais.fr/

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:21

Stéphanie Barioz retrace un panorama de l'histoire du village sur près de cinq siècles, par le biais de l'architecture, maisons de maître, moulins, fermes, caves à vin troglodytiques, dans le cadre du week-end sur l'inventaire du Patrimoine des 7 et 8 octobre, par le Pays d'art et d'histoire.

Samedi 7 octobre, 18h30, salle des fresques, entrée entre la mairie et la Chahaignote, Chahaignes.

Gratuit. Contact : 06 83 04 73 58, 02 43 38 16 74, stephanie.barioz@pays-valleeduloir.fr, www.pays-valleeduloir.fr

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 15:36

Mercredi 27 septembre, Bibliothèque Municipale Associée

C'est complet!

bbfaismoisigne

Vendredi 29 septembre, 20h30, Salle Armand Moisant

Petit paysan

Sortie le 30 aout 2017

Durée : 1h30 min

De Luc BessonAvec Swann Arlaud, Sara Giraudeai, Bouli Lanners

petitpaysan

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Samedi 07 octobre, 20h30, Salle Armand Moisant

"Petites histoires de la Folie ordinaire" de la Cie Oculus 

petitesfolies

Créée en Touraine en 2013, la Compagnie Oculus est composée de comédiens travaillant sur des mises en scène collectives. Notre deuxième création, "Petites Histoires de la Folie ordinaire" (novembre 2016), est une mise en scène du texte de l'auteur tchèque Petr Zelenka (2005).


"Il n'existe qu'un moyen de s'en sortir.
Se faire expédier comme colis postal"...

C'est le genre de conseils hautement avisés que reçoit Petr de la part de son meilleur ami Moustique, tandis que son père se demande si on peut mettre une ampoule dans la bouche, que sa mère frise la paranoïa à cause des noires nouvelles des médias et que ses voisins sont clairement exhibitionnistes. Dans tout ça, Petr essaie d'y voir clair : pas toujours évident.

petitesfolies2

Grâce à un humour percutant et à des personnages à la fois touchants et décalés, "Petites Histoires de la Folie ordinaire" transforme le parcours initiatique d'un jeune homme en tourbillon. Mais au delà de l'humour, c'est une peinture de la société contemporaine qui est présentée. Famille, amis, amours, solitude, échec, rapport à l'autre... l'humour est ici un moyen et non une fin. Le tout dans un décor fait de carton, de papier journal et de verre.

Tarif: 12€/6€

Renseignements et réservation: 06.30.42.72.07

 

petitesfolies3

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 10:37

En ce premier week-end d’automne, particulièrement ensoleillé, et malgré les nombreuses animations du secteur, les 10èmes journées en Pays de Racan, ont attiré 3 000 visiteurs qui ont pu découvrir le parc et le château de Fontenailles à Louestault.

Les festivités ont débuté le samedi soir avec 750 personnes qui ont assisté à un repas champêtre, des animations médiévales avec Barba Jovis, suivies par un magnifique spectacle, « Si Fontenailles m’était conté… » digne d’un son et lumière, proposé par la MFR et l’ARPS (association pour la rééducation professionnelle et sociale), propriétaire du château. Cette association fêtait à cette occasion ses 70 ans d’actions pour l’insertion des personnes en situation de handicap.

Le dimanche, dès 8 h, l’association UCTSP, était prête pour prendre les inscriptions des participants aux randonnées pédestres préparées par Philippe Petithomme. 80 marcheurs se sont répartis sur les deux circuits proposés, l’un de 10 km et l’autre de 15 km sur la commune de Louestault.

À 9 h, le marché des producteurs locaux et les différentes expositions s’ouvraient aux visiteurs. Les nombreux stands, disséminés par petits groupes dans le vaste parc, autour du château, invitaient les personnes à une promenade agréable entre ombrages et soleil.

Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.

Quelques-uns des stands présents sur le site.

Vers 11 h 30, un grand défilé composé de personnages revêtus de costumes allant du Moyen Âge à la Renaissance, parmi lesquels, bien sûr, Jacky Orgeur, président de l’AVE,(association des Amis de la Vallée de l’Escotais), qu’ils soient organisateurs, visiteurs ou artistes, et des élus, firent le tour des différents stands avant de prononcer quelques mots.

« L’idée de mettre en valeur notre patrimoine et surtout de l’animer a fait notre succès. Cette année, c’est le château de Fontenailles à Louestault qui nous accueille pour écrire une nouvelle page d’histoire » dit Jacky Orgeur.

Catherine Côme, maire de Beaumont-Louestault, dressa un petit historique du château en mettant en avant « le côté social qui, depuis de très nombreuses années, anime ce lieu. »

Jean-Pierre Gaschet, conseiller départemental, mit l’accent sur ce qui lui semblait être le maître mot de l’AVE « fédérer des amis autour d’un projet d’animation local rappelant les temps moyenâgeux.»

« Ces 10èmes journées en Pays de Racan viennent illustrer et confirmer le dynamisme de notre territoire et la volonté de l’AVE d‘être un partenaire actif du développement et du rayonnement de la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles-Pays de Racan », souligna Antoine Trystram, président de la CCGCPR, suivi par Paule Haslé, vice-présidente en charge du tourisme et du commerce qui rappela tout ce qui est à l’actif de sa commission (agenda touristique, 2 points info tourisme, journées de découvertes touristiques pendant l’été, les boucles à vélo,…).

Moment de restauration !
Moment de restauration !
Moment de restauration !

Moment de restauration !

Pour la restauration du midi, plusieurs solutions s’offraient aux estomacs vides : des tartines avec le comité des fêtes de Saint-Christophe, des crêpes et galettes avec l’APE de Saint-Paterne, des plateaux repas…

L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis

L'embuscade par Barba Jovis

L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.

L'adoubement des jeunes chevaliers.

Tout au long de la journée, les animations s’enchaînèrent devant un public toujours aussi enthousiaste.

Avec Barba Jovis, ce furent l’embuscade, le jugement au pilori, l’adoubement des jeunes chevaliers…

Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...

Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...

Avec les Écuyers de l’histoire, des jeux de guerre, des épreuves de combat en armure…reçurent les acclamations des spectateurs.

et avec l'épée
et avec l'épée
et avec l'épée
et avec l'épée

et avec l'épée

Et, selon les stands, des jeux de plateaux médiévaux avec Aisling 1198, du tir à l’arc, du maquillage pour les enfants occupèrent petits et grands.

Jeux médiévaux et tir à l'arc
Jeux médiévaux et tir à l'arc
Jeux médiévaux et tir à l'arc

Jeux médiévaux et tir à l'arc

Les promenades à dos de poney avec Les Crins de la Martinière rencontrèrent un vif succès et les promenades en calèche dans le parc firent quelques heureux.

Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site
Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site
Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site

Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site

Dans la chapelle du château, la Mesnie de la Licorne exposait quelques beaux ouvrages calligraphiés et expliquait les techniques utilisées.

Atelier de calligraphie avec la Mesnie de la Licorne

Atelier de calligraphie avec la Mesnie de la Licorne

Les écrivains locaux, Dominique Panvert et Fabrice Mauclair, proposaient leurs ouvrages et, à leur côté, l’association « Histoire et Patrimoine » mettait en avant son dernier né, sorti il y a tout juste une semaine, « Si Saint-Christophe m’était conté… »

Histore et Patrimoine présente son nouveau livre "Si Saint-Christophe m'était conté..."

Histore et Patrimoine présente son nouveau livre "Si Saint-Christophe m'était conté..."

Cette 10ème édition marque la fin de son déroulement en Pays de Racan. La communauté de communes s’étendant désormais au-delà des limites du Pays de Racan, les journées continueront sur Gâtine-Choisilles et deviendront « Les Journées d’automne ». « L’an prochain, c’est à Beaumont-Louestault qu’elles se dérouleront, sur l’esplanade du château de Beaumont et dans les rues du village où nous vous attendons encore plus nombreux» conclut Jacky Orgeur avant que chaque participant ne regagne son domicile, satisfait de la réussite de cette manifestation qu'il organise sans compter son temps et son énergie..

Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.

Des visiteurs intéressés par les diverses animations.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 07:59

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 15:21

Le salon de peinture, sculpture et dessin organisé par l’association Autour de la Collégiale, à l’initiative d’un de ses membres, Christian Bourdin, peintre lui-même, a connu son succès habituel : 46 exposants dont un tiers venu de départements extérieurs à l’Indre-et-Loire. Ce salon, sans thème précis, présentait 140 œuvres très variées et mises en valeur par le lieu, l’église Saint Pierre récemment restaurée.

En complément, pour la deuxième année consécutive, une exposition photos retraçant l’état de l’église avant et après les travaux, était visible dans la sacristie.

Les nombreux visiteurs qui ont visité ce salon ont été séduits par sa qualité.

Le soir de la clôture du salon, avant de remettre les différents prix, Didier Descloux, président de l’association, remercia les différents partenaires pour leur soutien et  Christian Bourdin pour la qualité du salon et la variété des œuvres exposées.

Les lauréats 2017 avec Christian Bourdin devant à gauche et Didier Descloux derrière à droite

Les lauréats 2017 avec Christian Bourdin devant à gauche et Didier Descloux derrière à droite

èCe fut ensuite, devant de nombreux visiteurs, la lecture du palmarès de la 16ème édition du salon :

Prix de la Commune: Mme BOULAY Cécile

Prix Couleurs: M. BIDRON Jackie

Prix crédit agricole: M. LODWITZ Patrick

1er Prix de Sculpture: M. CORDIER Jean-Paul

2ème Prix de Sculpture: Mme PLESSIS Catherine

Prix d'aquarelle: Mme PARFAIT Odile

1er Prix acrylique: Mme COULON Véronique

2ème Prix acrylique: M. BERTHELOT Alain

Prix technique divers: Mme CHASTENET Christine

Prix peinture Huile: M. PERCHAIS Jean-Claude

Prix du Public: Mme LAUNAY Thérèse

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 08:12

Jeudi 21 septembre, 18h30, Salle A. Moisant

Sortie de résidence Théâtre du Sous Sol

Rencontre et échanges autour du processus de création suivis d'un apéritif

 

sssol

 

De mai à décembre 2017 les comédiens du Sous sol partent à la recherche du spectacle idéal. Des personnages issus d'un univers poétique et décalé vont à la rencontre des publics et récoltent la parole des habitants.

En 2018 la compagnie créera un spectacle en parti issu de ces rencontres. "Créature ou le spectacle idéal" verra le jour en écho à cette recherche menée sur le territoire.

Entrée libre, Gratuit
 

Samedi 23 septembre, 17h, bibliothèque

 

affiche-rentrecc81e-littecc81raire


Samedi 23 septembre, 19h00, Salle A. Moisant

Présentation de la prochaine saison culturelle 2018 en musique avec le concert du groupe Lotta Love, suivi d'un pot

 

 

lottaloveretouche



 

Vous pouvez aussi nous suivre sur ...


Commune de Neuvy-le-roi : www.neuvyleroi.fr 

Bibliothèque municipale :  http://bmaneuvy.wordpress.com/ 

Salle de spectacles Armand Moisant : http://spectacleneuvy.wordpress.com/

 

 
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 11:58

Pensez à réserver votre soirée !

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 08:01

Malgré la pluie qui tombait sur le parvis de la chapelle Saint-André, le public attendait calmement le moment de pénétrer dans la chapelle pour voir et écouter Hélène Maurice. Avant le début du concert, Madeleine Fargues, présidente des Amis de la chapelle Saint-André, association à l'origine de cette soirée, précisa : « Nous tenons à ce que cette ancienne église conserve une vie culturelle à travers nos animations afin de dégager des recettes qui nous permettent de participer à la restauration du lieu ». Puis, Paule Hasley, adjointe au maire de Neuvy-le-Roi et vice-présidente de la communauté de communes en charge du tourisme a souligné l'importance de veiller à la conservation et à la préservation de ce site : « Ce bâtiment vit depuis de nombreuses années grâce à la volonté et à l'énergie des membres des Amis de la chapelle Saint-André ».

Ce fut ensuite au tour d’Hélène Maurice d’entrer sur scène, devant une salle comble, pour interpréter, avec son charmant accent québécois, pays dont elle est originaire, des chansons de Félix Leclerc, Léo Ferré, Gaston Coutet. Elle était accompagnée par deux talentueux musiciens Francis Jauvain à l'accordéon et Aurélien Mouzac à la guitare.
Parmi les nombreux spectateurs figuraient des présidents d'association, des sympathisants, des gens du secteur et de la Sarthe, le département voisin, qui, tous, ont apprécié ce trio chaleureux qui a fait preuve d'une forte présence sur scène. « Hélène est toujours aussi expressive, elle vit intensément son répertoire d'une voix chaude, nuancée, voluptueuse. C'est une grande humaniste. » Une spectatrice, conquise par le trio, s’exclama de façon enthousiaste en ces termes : « C'est la première fois que je la voie sur scène, elle est exceptionnelle, extraordinaire, c'est un phénomène !»


 

Hélène Maurice encadrée par ses deux musiciens

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 15:21

 Profitant des portes ouvertes proposées par la chorale Racan chante à la salle d’accueil, quelques personnes intéressées sont venues découvrir cette activité. Trois nouvelles recrues ont ainsi pu assister avec l’ensemble vocal à l’apprentissage d’un chant puis le chœur interpréta un échantillon de son répertoire qui a bien plu à ces  nouvelles chanteuses. L’une d’elles confia : « C’était superbe quand on vous a écoutés. C’est la 1ère fois que je viens dans une chorale et ça me plaît. J’ai su que vous vous organisiez ces portes ouvertes par une dame de Chemillé où j’habite ». Cette année qui commence sera pour Racan chante une grande année car la chorale fêtera ses 20 ans d’existence. Cela va demander beaucoup de travail avec les quatre pupitres, l’ensemble comptant une quarantaine de participants que leur cheffe, Marie-Jo Thibault, fidèle au poste depuis la création de ce chœur, conduit d’une main de maître !

Pour ceux qui seraient intéressés, il est encore temps d’intégrer la chorale qui accueille tout pupitre avec en priorité des voix de ténors.

Contact au 02-47-24-41-87 ou 02-43-44-28-98

Site : www.choraleracanchante.weebly.com 

 

Un moment convivial après la répétition

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages