Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 17:27
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur

En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur

Après un cycle de quatre promenades crépusculaires sur le thème « Si Saint-Christophe m’était conté… » qui s’est achevé par un « remake » des principaux moments lors de la soirée du 1er avril, l’association devait trouver un nouveau thème pour présenter Saint-Christophe d’une autre manière.

Lionel Royer proposa, lors d’une réunion de conseil d’administration : « Pourquoi ne pas recommencer nos promenades crépusculaires avec de petites randonnées au cours desquelles nous pourrions faire connaître quand cela est possible, l’histoire des lieux-dits de notre commune. » L’idée fut aussitôt validée et la façon de mener à bien ce projet  alliant petite marche et histoire du patrimoine se fit jour assez rapidement dans l’esprit du concepteur. Ce dernier expliqua lors d’une nouvelle réunion : « J’ai réfléchi sur notre prochaine promenade crépusculaire que je vois se dérouler en deux temps. Tout d’abord, j’envisage une petite randonnée de 4 km, sur l’ouest de la commune. Sur le parcours, nous verrons une dizaine de lieux-dits. Pour chacun, au cours d’une petite halte, je raconterai quelques anecdotes ou faits marquants qui y sont attachés. Ensuite, avec une projection au foyer rural, je montrerai avec des extraits de différents supports, les évolutions de ces différents lieux et j’en présenterai d’autres un peu plus éloignés de notre parcours situés eux aussi sur l’ouest de la commune. »

Lionel au cours de ses recherches à la mairie

Lionel au cours de ses recherches à la mairie

Pour en arriver à la promenade de samedi soir où assistèrent un peu plus de trente personnes, Lionel Royer s’est déplacé plusieurs fois en mairie pour consulter et photographier le vieux cadastre de 1834, les matrices cadastrales pour retrouver les anciens propriétaires, les démolitions ou les constructions nouvelles. Il fit aussi plusieurs fois référence aux travaux de Monsieur Pierre Robert, ancien instituteur de Saint-Paterne-Racan, qui a beaucoup travaillé sur l’histoire de ce territoire.

En s’appuyant sur la carte Cassini, le carré de Busseroles et le cadastre actuel, à l’aide d’un diaporama, chacun des participants put revoir le parcours réalisé auparavant en apprenant un peu plus de détails sur les lieux-dits rencontrés et sur les autres.

Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés

Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés

C’est ainsi que chacun put découvrir que Les Rabines, premier lieu-dit rencontré et situé face au foyer rural, point de départ de la randonnée, existaient bien avant la bâtisse actuelle, car elle abrite une grande cave voûtée, décorée de peintures datées du 15e siècle. Le lieu-dit suivant, Le Broutier, fut l’occasion d’apprendre que : « Raphaël Blanchard, en se promenant avec son grand-père, dans un jardin du Broutier, entendait parler de Fulgence Raymond, quand son aïeul rencontrait le père de ce dernier qui lui parlait des brillantes études de son fils, ce qui l’incita à se lancer lui aussi dans des études de médecine. »

Et, chemin faisant, les anecdotes se succédèrent. Dernier arrêt, peu avant de « boucler la boucle », devant La croix Papillon qui donna son nom à tout un quartier de la commune ainsi qu’à l’EHPAD. Cette croix a une histoire très ancienne et remonterait vraisemblablement au 16e siècle. Tout près de l’endroit où elle fut érigée, se trouvait le cimetière des huguenots ou parpaillots comme on les surnommait à l’époque. De « parpaillot » à « papillon », le pas est facile à franchir.

Dernier arrêt avant le retour au foyer : la croix Papillon.

Dernier arrêt avant le retour au foyer : la croix Papillon.

Lors de la projection qui suivit, les participants purent aussi découvrir des lieux-dits habités au 19e et début du 20e siècle qui ont aujourd’hui complètement disparus et d’autres où il ne reste que très peu de vestiges de l’époque où des ménages y vivaient comme : La Folletterie, La Peuleverie, La Glaudière, La Gachetière.

Cette nouvelle formule semble avoir reçu l’assentiment des personnes présentes parmi lesquelles Jean-Pierre Poupée et son épouse, Jocelyne, qui ont tenu à participer à cette soirée en plus des nombreuses obligations auxquelles ils ont fait face dans la journée. Le président, Philippe Larus, et les membres de l’association, les en remercient.

Chacun s'installe pour la projection

Chacun s'installe pour la projection

À l’issue de l’exposé, le verre de l’amitié fut servi à tous et chacun put remarquer la disposition des gobelets sur la table : les jaunes en forme de H et les bleus en forme de P.

Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié
Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié
Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié

Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié

La soirée se termina dans une bonne ambiance avec une vingtaine de personnes par un repas en commun tiré du sac.

Et, pour finir la soirée, repas tiré du sac !
Et, pour finir la soirée, repas tiré du sac !

Et, pour finir la soirée, repas tiré du sac !

Prochaines manifestations de l’association Histoire et Patrimoine :

Samedi 16 et Dimanche 17 septembre (journées du patrimoine), de 14 h à 18 h, à la chapelle Saint-Gilles avec une exposition de documents « Autour du livre » avec remise aux souscripteurs du livre « Si Saint-Christophe m’était conté… ». La souscription s’achèvera le 17 septembre inclus.

Vendredi 10 novembre, 20 h 30, au foyer rural, conférence sur « Jules Égal » par Fabrice Mauclair.

Contact : Philippe Larus 02 47 29 33 18 ou histoire.patrimoine37@laposte.net

https://histoire-patrimoine.jimdo.com/

Repost 0
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 07:30

Après l’immense succès rencontré l’an dernier pour fêter ses 10 ans, l’association Bouge ton bled, initiatrice de ce festival, avait misé sur sa notoriété certaine pour offrir une affiche alléchante à ses fidèles festivaliers.

Tout a commencé dans l’après-midi avec différentes animations en direction des enfants : sculptures sur ballons, maquillages, jeux divers, le tout sur le thème choisi cette année : la mer. Le bleu était donc la couleur dominante sur le terrain avec de multiples décors rappelant le farniente sur la plage, les bateaux, le sable et même quelques palmiers. On pouvait croiser des pirates heureusement assez pacifiques.

Couleur dominante, le bleu...et animations pour tous les âges !
Couleur dominante, le bleu...et animations pour tous les âges !
Couleur dominante, le bleu...et animations pour tous les âges !
Couleur dominante, le bleu...et animations pour tous les âges !

Couleur dominante, le bleu...et animations pour tous les âges !

Pour l’occasion, le vieux bus qui abrite la banque, recouvert d’une peinture bleue, était transformé en sous-marin et les « banquiers » distribuaient la monnaie locale, « les paterns » contre des euros, à travers les hublots. Et, pour être reconnus, tous les bénévoles avaient revêtu un tee-shirt bleu.

Une banque originale pour s'équiper en monnaie locale "les paterns"

Une banque originale pour s'équiper en monnaie locale "les paterns"

À partir de 19 heures, le groupe, les Sunvizors, entra sur la scène côté piscine pour un premier concert empruntant à la soul et au trip hop. Ce reggae était porté par une chanteuse dotée d’une authentique personnalité, à la voix à la fois rocailleuse et douce.

Sunvizors a ouvert la soirée avec le premier concert sur la scène côté piscine.

Sunvizors a ouvert la soirée avec le premier concert sur la scène côté piscine.

Puis, La Yegros, prit possession de la scène côté rivière et les festivaliers se déplacèrent pour écouter cette « Reine de la Nu Cumbia », à la musique fougueuse et éclectique.

La Yegros a ramené le public devant la scène côté rivière
La Yegros a ramené le public devant la scène côté rivière

La Yegros a ramené le public devant la scène côté rivière

Pendant que les premiers concerts débutaient, la file d’attente à l’extérieur du site s’allongeait. Vers 20 h 30, elle atteignait la caserne des pompiers. La plupart des festivaliers étaient déjà munis de leurs billets d’entrée mais il était encore possible de s’en procurer à l’entrée.

Pour éviter tout incident, l’entrée sur le site avait été fortement sécurisée. Après accord de la préfecture, tous les accès routiers étaient bouclés à proximité et des déviations avaient été mises en place. Un contrôle des sacs était effectué par des agents de sécurité. En pénétrant sur le site, c’est l’ambiance festive et bon enfant qui pouvait frapper le public. Comme les années passées, même si les festivaliers les plus nombreux sont plutôt jeunes, toutes les tranches d’âge étaient présentes sur le terrain. La météo très clémente permettait de s’asseoir sur l’herbe pour discuter tout en écoutant la musique, se désaltérant avec les produits de la buvette ou se restaurant avec les différentes préparations effectuées par les bénévoles.

La météo clémente permettait de profiter au maximum de la soirée entre amis.

La météo clémente permettait de profiter au maximum de la soirée entre amis.

Au fur et à mesure que la nuit avançait, le public devenait de plus en plus nombreux, les meilleurs groupes se produisant en fin de soirée. Les groupes se succédèrent ainsi jusque vers 2 h du matin avec Deluxe, Puppetmastaz, Scratchophone orchestra, Tambour Battant et Mystery Chord.

Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.
Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.

Un aperçu des différents groupes ayant participé au festival.

Un jeune couple, avec deux enfants en bas âge, confiait : « Comme nous sommes nouveaux sur le secteur, c’est la première fois que nous assistons à ce festival. Nous sommes arrivés dans l’après-midi avec nos deux enfants. Ils ont été très heureux. Quant à nous, nous sommes vraiment surpris de l’ampleur et de la qualité de cette manifestation. Nous avons été impressionnés par la quantité de personnes présentes quand nous sommes partis vers 22 h 30. Un grand bravo aux organisateurs. Tout était parfait ! »

Ce jugement suffit pour résumer cette 11ème édition. Une nouvelle fois, le pari d’amener la culture à la campagne a été atteint. Rendez-vous en juin 2018 pour la 12ème édition.

5700 festivaliers étaient là pour applaudir les groupes musicaux.
5700 festivaliers étaient là pour applaudir les groupes musicaux.
5700 festivaliers étaient là pour applaudir les groupes musicaux.

5700 festivaliers étaient là pour applaudir les groupes musicaux.

Le festival en chiffres :

De 20 à 30 bénévoles chaque jour pour préparer le site et créer les décors durant la semaine précédant le festival.

Le jour du festival : 180 bénévoles revêtus de leur tee-shirt bleu et 5700 festivaliers sur la soirée !

Repost 0
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 08:20
Deux des acteurs durant leur prestation

Deux des acteurs durant leur prestation

Samedi dernier, les 11 acteurs de l’atelier théâtre de la Compagnie Oculus se sont produits sur la scène de la salle Moisant dans le cadre de leur représentation de fin d’année. Au programme, une dizaine de saynètes en rapport avec la télé, le vécu du quotidien ont été appréciées par les spectateurs venus encourager ces amateurs de 11 à 7o ans et plus, venus de Neuvy-le-Roi et des communes voisines. Julien Pillot, comédien à la compagnie Oculus, est fier de la prestation de ses élèves : « C’est la 1ère année que je mène cet atelier. Le choix des scènes s’est fait avec les acteurs ». À l’issue du spectacle, les commentaires sur la prestation des acteurs étaient unanimes : « C’était très bien, les acteurs vivaient leur rôle, c’est un bon début ». Pendant l’été, l’atelier théâtre de Neuvy-le-Roi va s’arrêter mais le comédien, Julien Pillot, va continuer d’encadrer la troupe de Chemillé-sur-Dême qui est prête à accueillir les jeunes amateurs qui ont fait leurs preuves au cours de cette soirée !

L'ensemble de la troupe pour le salut final

L'ensemble de la troupe pour le salut final

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 12:32

Pour son premier spectacle de l’année 2017, l’association Autour de la collégiale, avait bien fait les choses. Elle avait invité le groupe Vadios do fado, pour animer la soirée qui s’est déroulée en 3 parties. Le concert proprement dit avait réuni près de 120 personnes dans l’église Saint-Pierre. Le public fut rapidement conquis par la musique et la chanteuse dont la voix puissante et l’expression du visage trahissaient les sentiments exprimés par ces fados.

Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine

Mais, qu’est-ce qu’un fado ?

C’est un chant urbain et populaire portugais, né dans les bas-fonds et le port de Lisbonne au début du 19e siècle. C’est un chant qui sort du plus profond de l’âme, porté par la musicalité des guitares et celle de la poésie. Cette litanie, souvent mélancolique ou nostalgique, laisse libre cours à tous les sentiments de la vie.

Vadios do fado est né il y a plus de 10 ans avec une française qui est tombée amoureuse du chant et de la musicalité de la langue portugaise.

Karine, la chanteuse, Yannick à la guitare folk, Pierrot à la guitare portugaise et Étienne à la contrebasse
Karine, la chanteuse, Yannick à la guitare folk, Pierrot à la guitare portugaise et Étienne à la contrebasse
Karine, la chanteuse, Yannick à la guitare folk, Pierrot à la guitare portugaise et Étienne à la contrebasse

Karine, la chanteuse, Yannick à la guitare folk, Pierrot à la guitare portugaise et Étienne à la contrebasse

Elle entraîna avec elle 3 Français : Pierrot, Étienne et Yannick, amoureux de musique et de métissage. Le nom du groupe Vadios (vagabonds) rappelle la manière dont ce chant se vit encore aujourd’hui, au gré des rues de Lisbonne et d’ailleurs.

Le groupe interpréta une vingtaine de titres coupés par une pause d’un quart d’heure pour que Karine Bucher, la chanteuse, puisse reposer un peu sa voix.

Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine

C’est sous un tonnerre d’applaudissement que s’achevèrent ces deux premières parties mais la soirée n’était pas finie pour autant.

Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine
Soirée fado avec Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine

Le président de l’association, Didier Descloux, invita ceux qui souhaitaient prolonger ce spectacle, à se retrouver de l’autre côté de la rue où petites tables et sièges étaient installés. Le préau et les jardins accueillirent quasiment tous le participants et la 3e partie put commencer. Un apéritif accompagné de tapas permit de profiter d’une météo très agréable et d’écouter de nouveaux chants ou airs musicaux offerts par Vadios do fado.

L'après concert
L'après concert
L'après concert
L'après concert
L'après concert
L'après concert
L'après concert
L'après concert

L'après concert

Une belle réussite qui, espérons-le en appellera d’autres. L’association mise toujours sur des spectacles de qualité. Voici le programme des prochaines manifestations :

Samedi 9 septembre : Hommage aux grands auteurs français par Yan Trio

Samedi 16 septembre : Chants polyphoniques corses par l’ensemble Sarrochi

Vendredi 20 octobre : soirée contes avec Fabienne Avisseau

Fin de la prestation dans l'église
Fin de la prestation dans l'église
Fin de la prestation dans l'église

Fin de la prestation dans l'église

Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 08:15
Une grande quantité de jeux était proposée

Une grande quantité de jeux était proposée

Une nouvelle fois, les jeunes des GRBueil ont concocté une journée dédiée au jeu : le jeu sous toutes ses formes et pour tous les âges du plus sportif au plus calme, du plus tacticien au plus observateur, qu’ils soient de société ou vidéo, qu’ils se jouent à deux ou à plusieurs, il y en avait pour tous les goûts.

Ce que l’on pouvait remarquer en entrant dans la salle Piégu, c’est l’alignée impressionnante de jeux mis à la disposition des visiteurs. « Certains appartiennent à l’association des GRBueil, mais il y en a qui ont été amenés par des organisateurs. » On pouvait reconnaître des jeux très classiques comme le Mille Bornes, Jenga et même un jeu de tarot et beaucoup de jeux plus actuels qui passionnaient les joueurs.

Avec Imagine, il fallait faire travailler son imagination, avec Black Story c’était la perspicacité pour se transporter au Moyen Âge et résoudre de sombres énigmes,…

De nombreuses animations étaient prévues en extérieur mais la météo capricieuse a plutôt favorisé les jeux d’intérieur, les joueurs étant répartis dans les deux salles.

Et, pour la première fois, deux écrans permettaient de tester quelques jeux vidéos.

L’équipe des GRBueil a montré une fois de plus son dynamisme. Bonne ambiance et gaîté étaient au programme de quoi laisser un bon souvenir de cette journée aux participants. La prochaine manifestation de l'association aura lieu le vendredi 2 juin, ce sera la randonnée Malaury qui se passera cette année à Saint-Aubin-le-Dépeint.

Quelques joueurs passionnés
Quelques joueurs passionnés
Quelques joueurs passionnés
Quelques joueurs passionnés

Quelques joueurs passionnés

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 09:24

 

 

 

 

L’association Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais a le plaisir de vous convier à sa traditionnelle randonnée de printemps qui aura lieu cette année le dimanche 21 mai, en matinée. Poursuivant nos visites des villages et petites villes se trouvant à la périphérie du Pays de Racan, nous découvrirons cette année Sonzay et sa campagne.

Le rendez-vous est fixé à 9 heures, à Sonzay, dans la grande allée du château, côté bourg, où le stationnement sera possible. La banderole de l’association, tendue entre deux poteaux, vous permettra de visualiser l’entrée de l’allée. Nous vous invitons à covoiturer dans la mesure du possible. Covoiturage envisageable au départ de Saint-Christophe. Nous contacter.

Le départ sera donné à 9 heures et quart. Une première marche nous conduira jusqu’au bourg par les vergers. Après la visite de l’église, une seconde partie nous fera passer devant le Moulin de la Varenne avant de nous ramener au château. Visite des extérieurs du château. D’une longueur totale d’environ 5 kilomètres, la marche sera ponctuée de haltes commentées.

Verre de l’amitié offert aux participants en fin de parcours. Animation gratuite et ouverte à tous ceux qu’intéresse le patrimoine local.

Contact :

Pour tout renseignement : 02 47 29 33 18

 

Une partie du CA d'Histoire et Patrimoine en repérage pour la randonnée du 21 mai

Repost 0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 10:49

 

Pour ouvrir le bulletin d'inscription, cliquez ci-dessous

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestation culturelle
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 12:41

Le foyer rural de Saint-Christophe étant encore indisponible pour quelque temps suite aux travaux de rénovation, c’est dans la salle du multimédia de Saint-Paterne-Racan qu’environ 60 personnes se sont retrouvées à l’invitation de l’association Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Cette conférence-spectacle clôturait un cycle de quatre promenades crépusculaires sur le thème de « Si Saint-Christophe m’était conté… »

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Philippe Larus, président de l’association, souhaita la bienvenue aux personnes présentes, remercia la municipalité de Saint-Paterne et son maire, Jean-Pierre Poupée, présent dans la salle pour le prêt de la dite salle, ainsi qu’André Lascaud, 1er adjoint de Saint-Christophe, qui représentait la mairie. Quelques mots furent prononcés en hommage à M. Jean Poussin, décédé dans la semaine, et dont les obsèques s’étaient déroulées en début d’après-midi, pour l’intérêt qu’il manifestait ainsi que son épouse, pour le travail de l’association.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

La particularité de cette conférence-spectacle tenait dans le fait que cinq des saynètes présentées lors des promenades crépusculaires dans le village de Saint-Christophe ont été rejouées par les acteurs amateurs du conseil d’administration de l’association. Un support photographique projeté sur l’écran, resituait le lieu de l’action et, pour remplacer les déplacements d’un site à l’autre, Antoine Moulin, clarinettiste, comblait les temps de changement de décors, par quelques airs de sa composition.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Les spectateurs ont pu ainsi revivre l’arrivée des Chouans à l’Auberdière avec les servantes, Rose, Jeanne et Marie,

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

les malheurs de la commune en 1705 et 1709 grâce aux écrits du curé Rémuzat venu en personne conter toutes ces misères qui mirent des années pour s’effacer.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Ensuite, venu de bien loin, c’est le chevalier banneret, Jehan D’Alluye, qui avait tenu à faire le déplacement, pour montrer les reliques de la vraie croix qu’il avait ramenées des croisades ainsi que son gisant exposé au musée des Cloîtres de New York, pendant que Dominique, s’appuyant sur des textes de M. Couillard, racontait l’histoire de ce célèbre chevalier qui donna son nom à la place principale de Saint-Christophe.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Changement d’époque, le public fait un grand saut dans le temps et le voici en 1928 avec l’évocation de la fin des tanneries telle que l’ont vécue M. Fernand Roche et Mme Céline Chevreau, tous deux propriétaires des dernières tanneries de Saint-Christophe.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Et, pour terminer, retour quelques années en arrière, en 1913, pour accueillir Mme Veuve Fulgence Raymond, venue à Saint-Christophe, à l’hôtel du Croissant, pour mettre au point les derniers ajustements concernant la pose d’un buste, devant l’hôtel de ville, à la mémoire de son défunt mari, docteur en médecine, éminent professeur de l’Académie de médecine, et enfant de la commune.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Pour enchaîner ces différentes scènes, Philippe Larus prononçait quelques phrases qui situaient l’époque et le sujet qui suivaient alors que Thierry changeait le décor mural.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

La partie spectacle achevée, Fabrice Mauclair, vice-président, présenta le nouveau projet de l’association, la réalisation d’un livre reprenant les textes des 18 scènes présentées lors des quatre promenades crépusculaires sur le thème « Si Saint-Christophe m’était conté… ». Ces textes seront agrémentés de photos et de documents authentiques. La sortie est prévue pour les Journées du Patrimoine, les 17 et 18 septembre.

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Et, comme toujours, c’est par le verre de l’amitié que s’est achevée dans la bonne humeur cette soirée qui, aux dires des spectateurs, « fut bien agréable et divertissante ! »

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Pratique

Livre « Si Saint-Christophe m’était conté… » prix en souscription jusqu’au 17 septembre : 16 €. Après le 17 septembre, 20 €.

Contact : Philippe Larus, 4 rue Chaude, tél : 02 47 29 33 18

Prochaines manifestations

Randonnée découverte de Sonzay : dimanche 21 mai, à 9h, RV allée du château

Promenade crépusculaire : samedi 1er juillet, À la découverte des lieux-dits de Saint-Christophe

Conférence : vendredi 10 novembre, conférence sur Jules Égal (remise de la plaquette aux adhérents)

Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Conférence-spectacle avec Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Bulletin de souscription à télécharger

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestation culturelle
commenter cet article
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 10:00

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestation culturelle
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 09:32
Festival Femmes en campagne 6 ème édition

Voici le programme de la première semaine du festival du vendredi 3 au jeudi 9 mars  :

> Vendredi 3 mars. Salle Armand-Moisant, le festival débutera avec la projection d'un film israélien, « Tempête de sable », à 20 h 30. Tarif plein : 6,50 €, réduit : 5,50 € et 4 € pour les moins de 14 ans.
> Samedi 4 mars. – Semblançay, 3, avenue des Tilleuls, salon de thé éphémère « Sweet Mama » dans une ambiance rétro/vintage de 10 h à 19 h. Entrée libre. Concert à 15 h.
Contact : tél. 06.69.36.26.24.
– Neuvy-le-Roi, salle Armand-Moisant, inauguration du festival suivi d'un spectacle intitulé : « Bec et Ongle, le bestiaire des filles foraines » et interprété par Bec (Sarah Bloch au chant) et Ongles (Charlotte Gauthier au piano). Entrée libre.
> Dimanche 5 mars. – De 9 h à 19 h, Salon de thé « Sweet Mama », avec dégustation d'un brunch de 9 h à 13 h sur inscription.
– Salle Runcia de Beaumont-Louestault, rencontre avec une psychologue pour la Ligue contre le cancer, « Sexualité et cancer au féminin », de 14 h 30 à 16 h 30. Entrée libre.
– Espace culturel des Quatre vents, spectacle de Pierrette Dupoyer sur Joséphine Baker à 17 h. Tarifs : 12 €, 10 € et 5 €.
Contact : tél. 06.17.41.81.27.
– Salle de la mairie de Louestault, concert Duo Veneziano, violoniste et pianiste à 20 h. Entrée libre.
Contact : tél. 07.68.41.26.36.
> Lundi 6 mars. Maison « Sweet Mama », 3, avenue des Tilleuls, à Semblancay, café des femmes sur le thème : « Les violences faites aux femmes », animé par Brigitte Dupuis, conseillère départementale en charge du droit des femmes et de l'égalité.
> Mardi 7 mars. – Locaux des Petites Mains, rue du Vieux-Château, à Semblançay, atelier de Clémentine pour créer des vêtements d'inspiration ethnique destinés à être vendus au profit d'une association. De 14 h à 18 h.
Contact : tél. 06.18.21.51.59.
– École de musique de Neuillé-Pont-Pierre, vernissage de l'exposition d'Anne-Lise Bailly à 18 h 30. Entrée libre.
– Auberge de l'Escotais à Saint-Paterne-Racan, café des femmes consacré aux aidants à 18 h 30. Entrée libre.
Contact : tél. 02.47.49.96.65.
> Mercredi 8 mars. – Bibliothèque de Neuvy-le-Roi, atelier des Petites Mains pour les enfants de 4 à 10 ans sur le thème : « Les héroïnes », de 14 h 30 à 16 h 30. Animation gratuite sur inscription au 02.47.24.89.95. Vernissage de l'exposition de l'atelier Célavie à 18 heures.
– Centre de loisirs de l'ancien presbytère de Neuvy-le-Roi, café des filles organisé par le dispositif jeunesse de 15 h à 17 h. Entrée libre.
– Salle des fêtes de Villebourg, spectacle de théâtre. Tarif : 15 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
Contact : tél. 02.47.24.44.25.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestation culturelle
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages