Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 19:45
Saint-Paterne-Racan : Prochain marché mensuel
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 11:52
Saint-Paterne-Racan : Informations de la mairie

Calendrier des manifestations à venir

 

Vendredi 05 Novembre : Permanence Pôle Emploi (sur rendez-vous) // ESPACE MULTIMEDIA

Dimanche 07 Novembre : Concert Voix et Orgue – Amis de l’Orgue // EGLISE

Dimanche 14 Novembre : Fête du Livre // SALLE DES FETES J. GABRIEL

Lundi 22 Novembre : Réunion d’information (ouverte à tous) organisée par l’association Familles Rurales pour son Dispositif Mobilité Solidaire // ESPACE MULTIMEDIA

 

Et nouveauté, CHAQUE PREMIER DIMANCHE DU MOIS, UN MARCHE DE PRODUCTEURS AURA LIEU PLACE DE LA REPUBLIQUE

Le premier se déroulera le Dimanche 07 NOVEMBRE de 09h00 à 12h30.

Saint-Paterne-Racan : Informations de la mairie
Saint-Paterne-Racan : Informations de la mairie
Saint-Paterne-Racan : Informations de la mairie
Saint-Paterne-Racan : Informations de la mairie
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 18:41

Réactions des habitants du territoire à l’arrivée des feuilles d’automne !

 

Vendredi soir, les responsables du Collectif Citoyen ont convié les adhérents à une réunion à Rouziers-de-Touraine. À 19 h 30, Philippe Gautier ouvre la séance en souhaitant la bienvenue à la cinquantaine de personnes présentes composée de propriétaires, locataires et élus et et les remercie pour la confiance accordée aux créateurs. Il précisa aussi que la réunion se passera dans le respect des consignes sanitaires (pass présenté à l’entrée) et que chacun devra garder son masque dans la salle.

Les 4 personnes à l’origine de ce Collectif se présentent, chacune ayant eu ou ayant encore une fonction d’élu.

L’ordre du jour est ensuite annoncé, certaines personnes, pas encore inscrites, n’en ayant pas eu connaissance.

Jean-Marc Chahignan, aborde le premier point à l’ordre du jour, point important pour le devenir du collectif actuel qui a atteint ce soir la centaine d’adhérents.

Ordures ménagères : Succès pour la première réunion en présenciel du « Collectif Citoyen »

1-Proposer des référents par communes

En ce début de réunion, pas de véritable accroche au sein du public, mais au fur et à mesure du déroulement de la soirée, plusieurs personnes comprennent le rôle qu’elles pourront jouer dans leur commune et auprès de leurs amis pour les inviter à rejoindre le collectif et à participer aux actions menées.

2-Transformer le collectif en association

Philippe fait remarquer : « Au début, le nombre d’adhérents stagnait mais à la tombée des feuilles d’automne dans les boîtes à lettres, les habitants du territoire se sont réveillés et le nombre d’adhérents est en hausse chaque jour. »

Jean-Marc explique qu’un collectif a des pouvoirs limités et que si l’on souhaite mener des actions il faudra de l’argent. D’où l’importance de cette transformation. Un vote est organisé pour acter cette transformation et les 51 personnes présentes donnent leur accord. La cotisation est fixée à 5 € par adhérent. Une assemblée générale sera organisée pour valider les statuts, élire les membres du bureau (les candidats sont invités à se faire connaître par mail) et déclarer l’association en préfecture en précisant son siège social.

3-Discussion sur la mise en place de la TEOM

Plusieurs personnes prennent la parole pour exposer leur cas personnel. Pour l’ensemble des présents propriétaires de leur habitation (moins une personne) leur feuille de taxes foncières les a désagréablement surpris en voyant apparaître dans une nouvelle colonne réservée aux OM, le montant de la taxe appliqué et la somme qui en découle et se rajoute ainsi au montant du foncier bâti. Des augmentations disproportionnées par rapport au volume d’ordures ménagères déposé. De plus, certaine feuilles d’impôts comportent de grosses « erreurs » comme l’ont reconnu les élus responsables de cette nouvelle facturation. La seule personne ayant eu une légère diminution est une locataire qui a tenu à exprimer son mécontentement sur la façon dont on impose aux personnes un choix de ramassage préétabli : « Où j’habitais avant, la facturation était faite au nombre de levées. Ici, on m’a dit que ce n’était pas possible. » Il est vrai que de nombreux utilisateurs ne mettent pas leur poubelle chaque semaine.

Jean-Marc a, feuille d’impôt en mains, fait une lecture expliquée des différentes colonnes et des résultats qui en découlent. Les frais de gestion font « bondir » les usagers !

De cette discussion est ressortie l’injustice flagrante de ce mode de taxation. L’ensemble des présents opte pour un retour à la REOM incitative, c’est-à-dire basée sur le volume de déchets produits ou TEOM incitative avec une part fixe et une part calculée sur la production : levées ou pesées. Les poubelles des habitants de l’ex CC de Gâtine-Choisilles sont déjà équipées de poubelles « pucées » mais pas celles de l’ex CC Pays de Racan. La solution est simple et peu coûteuse : on équipe toutes les poubelles de puces et chacun paiera un juste prix et sera incité à trier du mieux possible ses déchets et à les réduire. Actuellement, beaucoup se demande « pourquoi trier ? »

Plusieurs actions ont été avancées pour marquer le mécontentement des usagers par rapport à l’injustice de la TEOM.

4- Rencontre avec Éric Lapleau

Lors de la mobilisation du collectif devant le siège de la Com Com, le 15 septembre, Éric Lapleau, vice-président en charge de ce dossier, avait accepté une rencontre avec des membres du collectif. Des personnes sont prêtes à discuter avec lui : Mme et MM. B. L, G. R., P. H. (candidats de la salle) et les 4 créateurs

5-Les actions à mener pour se faire connaître

  • Des cafés citoyens

Cela permettrait d’aller vers les habitants du territoire. En effet, on a constaté que de nombreuses communes ne sont pas représentées au niveau des adhérents. Ce sont souvent de petites communes où le bâti est moins cher et l’augmentation moins sensible même si, quelques cas concrets prouvent le contraire.

  • Lancer une pétition

Action qui est validée à 100%. Dès qu’elle sera rédigée, elle sera mise en ligne sur différents supports et sera tirée sur papier pour recueillir des signatures auprès des habitants (d’où le rôle des référents par communes).

Éditer des flyers (Jean-Marc se charge de leur création) qui seront envoyés par mail chacun utilisant son carnet d’adresses pour multiplier les envois. Un peu de boîtage peut aussi être envisagé sur certains secteurs.

Un ancien élu aimerait connaître le bilan de sortie de la REOM. Jean-Marc rappelle qu’avant il y avait deux communautés de communes avec un système de facturation différent. Sur Racan, c’était le SMIOM basé à Couesmes qui facturait les OM. Ce syndicat regroupait les communes du canton de Neuvy-le-Roi et certaines du canton de Château-la-Vallière. Quand il a été dissous, il y avait un trou de 300 000 € qu’il a fallu combler. Cette dette a été partagée entre notre Com Com et celle de Touraine Nord-Ouest, ce qui, pour les élus justifie le passage à la TEOM et aux augmentations que cela induit.

Une première demande de documents adressés à la Com Com étant restée sans réponse, elle sera réitérée concernant le budget 2020, les prévisions 2021 et les marchés publics. Philippe va s’en charger.

Il a été décidé qu’avant la prochaine assemblée, ceux qui le désirent peuvent envoyer leurs idées par mail pour de futures actions.

Beaucoup de projets à mener à terme. Cette première réunion s’est déroulée dans une bonne ambiance dans le respect des autres, chacun ayant pu s’exprimer comme il le souhaitait.

Pour rejoindre le collectif :

 https://collectifgatineracan.org/abonnement-au-collectif-gatine-racan/

Pétition en ligne : https://chng.it/FQnHHqsgqy

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 07:37

Pour la seconde fois depuis sa création avant l’été, un groupe d’une vingtaine de personnes ayant rejoint le collectif comptabilisant à ce jour près de 90 adhérents, s’est retrouvé mercredi soir devant le siège de la Communauté de Communes pour attendre les élus qui devaient y siéger pour un conseil communautaire.

Le but de ce rassemblement était une nouvelle fois d’obtenir plus de précisions sur l’instauration de la TEOM qui, décrétée sans discussion préalable, a fait réagir de nombreux citoyens du territoire qui voient leur facture d’enlèvement des ordures ménagères augmenter fortement.

Éric Lapleau face aux membres du collectif citoyen

Éric Lapleau face aux membres du collectif citoyen

Éric Lapleau, vice-président en charge de l’environnement et donc des ordures ménagères, s’est arrêté au niveau des membres du collectif citoyen pour un échange au cours duquel chacun a essayé de faire entendre soit, pour les citoyens, leurs revendications (hausse dépassant pour certains les 100%) soit, pour l’élu, son point de vue sur le choix de la TEOM (taxe) par rapport à la REOM (redevance). « Pour moi, la TEOM est une mesure de gauche, qui permet aux personnes les plus précaires de payer moins cher. Pour preuve, je peux vous affirmer que dans ma commune, beaucoup de personnes me remercient en constatant la baisse de leur facture. » Effectivement, les personnes se trouvant dans des logements sociaux ou petites maisons, seront dans ce cas. Mais, malgré un écrêtement, il faut reconnaître que beaucoup paieront nettement plus cher. Voici ce que Monsieur Lapleau a pu entendre de la bouche des présents : « Pour moi, c’est 300% de plus ! – Moi, avec les aléas de la vie, je me retrouve seul dans une grande maison, ma facture augmente considérablement alors que mes déchets sont moindres ! – Je suis agricultrice avec une petite retraite et en plus de mon habitation, je possède un grand hangar. Pensez-vous que cela génère plus d’ordures ménagères ? – Au vu de cette augmentation qui me touche, je suis dégoûtée. J’ai toujours effectué du mieux possible le tri de mes déchets mais maintenant, j’en arrive à me demander «Pourquoi trier ? »

À l’issue de ces échanges, Éric Lapleau s’est dit prêt à discuter avec le collectif autour d’une table à condition que ses interlocuteurs soient bien documentés sur le sujet. Les membres du collectif acceptent le challenge et sont prêts à se mettre au travail pour avancer des arguments irréfutables lors de cette future rencontre.

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2021 6 04 /09 /septembre /2021 18:47
La population a répondu "présente" à cette sympathique manifestation

La population a répondu "présente" à cette sympathique manifestation

Ce samedi 28 août la Commune de Saint-Paterne-Racan avait convié les habitants à fêter sur la Place de la République, dans une ambiance de guinguette, la fin de la période estivale.

Tout au long de la soirée, avec la participation du bar « Le Centre » et le traiteur «  Aux p'tits plats mijotés », plus de 200 personnes ont pu se restaurer en écoutant la musique et en dansant avec le groupe « Balluche Sound System » du collectif La Saugrenue.

Tout cela est possible grâce au soutien de la Région Centre dans le cadre du programme Projets Artistiques et Culturels de Territoires (PACT).

Cette animation, la première possible depuis la rénovation de la Place en 2019, est la premiére étape pour une convivialité retrouvée au cœur de notre village.

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 18:52
Neuvy-le-Roi : Week-end "Pêche pour tous" au plan d'eau

Samedi 11 et Dimanche 12 septembre

Pêche libre de 8h à 18h30, paiement à la truite prise

Bassin réservé aux enfants en plus du plan d'eau

Pour tous ceux qui n'ont pas de carte de pêche en cours de validité, la fédération de pêche 37 et le GIH Pays de Racan offrent les Pass pêche.

Buvette et petite restauration sur place

Tous les mineurs participants au week-end se verront offrir leur carte de pêche 2022 !

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 09:07
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Festivités du 13 juillet 2021
Partager cet article
Repost0
26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 17:16
Animations sur Gâtine Choisilles Pays de Racan dans les bibliothèques du réseau

Lors de ce mois de mars, le réseau des bibliothèques de Gâtine-Choisilles-Pays-de-Racan organise des séances d’escape game sur l’ensemble des établissements qui le compose.

Le manuscrit d’une autrice célèbre a été dérobé et caché dans la bibliothèque. Aidez-nous à le retrouver !

Gratuit, sur inscription. Pour des groupes de 4 à 6 personnes par séance.  

Durée : 1h00 - 1h30. A partir de 8 ans, présence d’un adulte obligatoire.

 Vendredi 5 mars après-midi : Bibliothèque de Saint-Christophe-sur-le-Nais - 02.47.29.34.18

Samedi 6 mars après-midi : Bibliothèque de Chemillé-sur-Dême - 02.47.52.39.74

Dimanche 7 mars après-midi : Bibliothèque de Neuvy-le-Roi - 02.47.24.89.95

Vendredi 12 mars après-midi : Bibliothèque de Saint-Paterne-Racan - 02.47.29.33.32

Samedi 13 mars matin : Bibliothèque de Marray - 02.47.56.33.45

Samedi 13 mars après-midi : Bibliothèque de Sonzay - 06.75.69.64.27

Samedi 20 mars après-midi : Bibliothèque de Saint-Paterne-Racan - 02.47.29.33.32

Samedi 27 mars après-midi : Bibliothèque de Neuvy-le-Roi - 02.47.24.89.95

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 09:41

Hier soir, sur la place Jehan d'Alluye devenue exceptionnellement piétonne, régnait une animation inhabituelle pour un vendredi soir. C'était le premier marché de Noël coorganisé par la municipalité et les quatre commerçants de la commune auxquels on peut ajouter Fred, le pizzaïolo, présent tous les vendredis soirs sur la place.

Les illuminations de Noël, les décorations des particuliers et les vitrines éclairées participaient à la magie de Noël.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Ne pouvant être en présentiel sur le site, le Père Noël avait délégué quelques-uns de ses lutins reconnaissables à leur bonnet rouge et blanc !

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Pour les visiteurs, la quinzaine d'exposants présents sur le marché proposait de nombreux objets décoratifs ainsi que des bijoux, du linge, des jouets en bois...., qui pouvaient les inciter à parfaire leurs cadeaux de Noël.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

L'APE qui avait réalisé l'affiche était bien présente et son stand connut dès l'ouverture du marché, un grand succès.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Autre association présente sur ce marché, Histoire et Patrimoine, qui présentait un aperçu de ses travaux sur la riche histoire de la commune.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

De ce premier marché de Noël en nocturne, les organisateurs pourront retenir son succès indéniable favorisé par une météo exceptionnelle et le fait que, beaucoup de marchés des alentours n'ayant pas eu lieu, les gens ont pris plaisir à venir flâner dans une ambiance festive, loin des préoccupations moroses créées par cette crise sanitaire qui n'en finit pas.

Rendez-vous dans un an pour le second marché de Noël de Saint-Christophe-sur-le-Nais    !

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 11:13

En ce lundi matin, Emmanuelle Hocdé avait programmé une petite réunion à la mairie pour communiquer sur le futur marché de Noël qui se tiendra sur la place Jehan d’Alluye, le vendredi 18 décembre, de 16 h à 21 h. Cette réunion d’information faisait suite à plusieurs réunions en amont pour mettre en place ce projet qui  sera une grande première sur la commune et, dans cette forme, sur le territoire.

Ce marché de Noël sera la concrétisation d’un travail commun entre les élus, en particulier Emmanuelle Hocdé, adjointe, qui, en plus de sa délégation à la communication, a reçu celle d’interlocutrice privilégiée pour les relations avec les commerçants locaux, et bien évidemment Madame Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune.

Présente à cette petite réunion, Sandrine Debarre, épicière, parlait au nom des trois autres commerçants de la commune, à savoir, Arnaud, le photographe, Franck et Valentin, les bouchers père et fils, et Pascaline, la coiffeuse.

Écoutons-la.

Nous sommes effectivement 4 commerçants installés dans 3 locaux. Nous n’avons pas d’association des commerçants mais nous nous entendons très bien et nous fonctionnons en parfaite synergie. Nous avons créé une page facebook qui permet de faire passer les annonces des uns et des autres. Franck, le boucher, et Arnaud, pour l’épicerie, ont créé leur propre site récemment.

Quand, enfant j’étais à Saint-Christophe, je me rappelle les manifestations sur la place du village. C’était très animé et les gens aimaient s’y retrouver. Ce que nous souhaitons c’est de voir de nouveau cette place qui est le cœur du village retrouver ces animations festives.

Les sites des commerçants
Les sites des commerçants
Les sites des commerçants

Les sites des commerçants

Emmanuelle, avec cette nouvelle délégation, comment vous est venue l’idée de ce marché de Noël ?

J’ai pensé qu’il fallait trouver quelque chose de nouveau pour attirer la population tout en valorisant nos commerces et, comme les deux années précédentes, nos commerçants faisaient, à leur échelle, une petite animation, en travaillant ensemble nous pouvions nous montrer plus ambitieux.

Sandrine : Quand Emmanuelle est venue nous proposer d’organiser ensemble un marché de Noël, nous avons été comblés.

Emmanuelle, depuis quand travaillez-vous à ce projet ?

Nous avons organisé une première réunion il y a déjà plusieurs mois avec les principaux acteurs qui pouvaient être concernés et intéressés par ce projet : élus, commerçants, bien sûr, mais aussi deux associations communales, l’APE et Histoire et Patrimoine.

Puis, avec les idées fournies par Sandrine qui n’en manque pas, j’ai rapidement contacté des exposants susceptibles de tenir un stand à ce marché en semi-nocturne. Actuellement, nous avons 15 exposants de prévus et un ou deux qui n’ont pas encore donné leur réponse. Le projet du marché de Noël, le soir, avec les illuminations créera une ambiance festive. Nous aurons donc des stands alimentaires et des stands plus orientés vers les cadeaux : jouets en bois, savons artisanaux, bijoux, bouillotes artisanales et les boules de Noël en verre soufflé de Poncé-sur-Loir. L’APE proposera du vin chaud, du chocolat chaud et, peut-être du jus de pomme chaud, boissons que l’on pourra déguster sur place tout en marchant. Interdiction de boire devant le stand pour éviter les regroupements. Il y aura aussi des huîtres ! L’association Histoire et Patrimoine présentera un aperçu du travail réalisé concernant l’histoire de la commune depuis sa création en 2001. Nous aurons aussi une fleuriste.

Ce soir-là, Franck préparera des plats chauds à emporter et Fred, notre pizzaïolo, aura toujours sa gamme de délicieuses pizzas quant à Pascaline, elle pourra coiffer ses clients jusqu’à 21 h et chacun pourra admirer sa très jolie vitrine.

Emmanuelle avec ses documents de travail : plan d'installation, ébauche d'affiche

Emmanuelle avec ses documents de travail : plan d'installation, ébauche d'affiche

Où seront positionnés les stands ?

J’ai préparé un plan à l’échelle et, ils devraient tous tenir sur l’espace face à l’ancien hôtel du Croissant. La place sera piétonne. Les véhicules venant de la rue du Val Joyeux seront dirigés vers l’avenue Hilarion et ceux venant de la rue Chaude prendront la rue du Cheval Blanc pour regagner l’avenue Hilarion.

Comme cette petite réunion était sur le point de s’achever, Madame le Maire arriva et prit la parole. « Le rôle de la mairie, c’est de se battre pour conserver ses 4 commerçants. Le but recherché, c’est de faire vivre cette place centrale. C’est une opportunité que nous allons offrir aux habitants de se retrouver. J’ai souhaité malgré le contexte sanitaire actuel maintenir cette manifestation jusqu’au bout. Pour compléter la décoration du bourg, nous aurons quelques sapins à ajouter. »

Pour conclure, Emmanuelle appuyée par Sandrine, précisa : « Ce sera notre premier marché de Noël avec une formule inédite sur le secteur. Nous espérons que ce ne sera que le début d’une longue série. Nous sommes conscientes qu’il peut y avoir quelques imperfections mais rien n’est figé et les éditions suivantes ne pourront, nous l’espérons de tout cœur, que s’améliorer. Mais déjà, nous mettons tout en œuvre pour satisfaire nos visiteurs qui, nous y croyons, viendront nombreux, la plupart des autres marchés de Noël étant malheureusement supprimés. »

Elues et commerçants unis pour ce marché de Noël

Elues et commerçants unis pour ce marché de Noël

Pour la publicité que faites-vous ?

Il y aura un article dans la presse, et des affiches réalisées par l’APE de Saint-Christophe. Et, l’annonce sera faite sur les différents supports de la commune.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un marché de Noël en semi-nocturne

Souhaitons que toute cette énergie soit récompensée et que ce premier marché de Noël soit suivi de beaucoup d’autres !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages