Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 16:29
Le monument aux morts de Saint-Paterne-Racan

Le monument aux morts de Saint-Paterne-Racan

Après plus de quatre années de combats, la France est devenue, le 11 Novembre 1918, le théâtre d’une explosion de joie !
Dans chaque village, chaque ville, les cloches retentissent, les drapeaux sont brandis haut dans les rues…. L’Armistice vient d’être signé !
Depuis, chaque année, nous célébrons le 11 Novembre pour rendre hommage aux combattants morts pour la France.
Cette année, pour fêter le Centenaire de l’Armistice, la Commune de Saint-Paterne-Racan a pris la décision de proposer des manifestations durant tout le mois de novembre. 


Samedi 03 Novembre : Une Conférence sera animée par M. Eric LABAYLE sur « l’Année 1918 »
           20h30 – Espace Multimédia – Entrée Libre


Mercredi 07 Novembre : Projection du film « Cheval de Guerre »
  20h30 – Salle des Fêtes – Entrée Libre

 

 

Cérémonie du 11 Novembre 
Rassemblement à 10h15 devant le Monument aux Morts et inauguration d’une plaque
Harmonie Municipale
Présence des Anciens Combattants, des Pompiers et de Militaires
Chant « La Marseillaise » par les enfants des écoles
Inauguration de l’exposition, à l’Espace Multimédia, d’objets et de documents prêtés par les habitants


Cette exposition sera visible du 11 au 17 Novembre à l’Espace Multimédia

Vous pourrez également découvrir, durant tout le mois de Novembre, deux expositions :

L’Exposition « La première Guerre Mondiale en Touraine », prêtée par les Archives Départementales, sera présentée à l’Espace Multimédia.

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 15:52
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Bourse aux jouets, vêtements et matériel de puériculture

L’an dernier, grâce en partie aux actions menées par l’APE, les enseignantes ont pu réaliser leur projet sur « l’école du cirque » pour la plus grande joie des enfants. D’autres projets sont envisagés pour les années futures et pour cela, l’APE va mettre en place plusieurs actions pour récolter des fonds qui aideront à la réalisation de ces projets ambitieux : organiser des classes découvertes pour les élèves scolarisés en primaire.

En ce dimanche hivernal, c’est donc une bourse aux jouets, vêtements d’enfants et matériel de puériculture qui était organisée dans l’espace Beau-Soulage, mis gracieusement à disposition de l’association par la municipalité.

Vue générale de la salle Beau-Soulage
Vue générale de la salle Beau-Soulage

Vue générale de la salle Beau-Soulage

La présidente, Audrey Lecan, se montrait assez satisfaite de la bonne participation tant côté vendeurs avec une vingtaine d’exposants et 84 mètres linéaires de marchandises que côté acheteurs qui se relayaient régulièrement et repartaient rarement les mains libres. Elle précisa : « Pour la caisse de l’association, il y a la réservation des tables, la restauration pour ce midi et la buvette. C’est vrai que nous trouvons les nouveaux projets de l’école très intéressants et que nous souhaitons aider à leur réussite. La première classe découverte pourrait avoir lieu peut-être dans deux ans. »

Un aperçu de ce qui était proposé à la vente
Un aperçu de ce qui était proposé à la vente
Un aperçu de ce qui était proposé à la vente
Un aperçu de ce qui était proposé à la vente
Un aperçu de ce qui était proposé à la vente
Un aperçu de ce qui était proposé à la vente

Un aperçu de ce qui était proposé à la vente

En ce moment, l’APE a lancé une vente de chocolats dont les réservations vont s’achever le 5 novembre. Et, dans le courant de l’année, pour aider l’association et en même temps soutenir les projets concernant les enfants, il y aura une vente de brioches, de galettes,…

La prochaine manifestation organisée par l’APE, sera la soirée de Noël, le vendredi 14 décembre, avec un spectacle suivi d’un repas. Pensez déjà à réserver votre soirée !

Pour que ces manifestations puissent réussir, il faut des bénévoles. Aussi, la présidente lance un appel pour que d’autres parents rejoignent l’équipe déjà en place en se disant que ce sont les enfants qui bénéficieront de la réussite des actions engagées par l’association.

 

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 11:49

Pensez à réserver vos repas

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 09:15

Lors de ma rencontre, en août dernier, avec Emmanuelle Hocdé, elle m’avait fait part de son projet d’organiser une animation pour abonder un peu la caisse de l’épicerie solidaire, Épisode, devenue association autonome depuis le début de l’année. Grâce à Julie, qui anime les séances de zumba, steps et pilates le lundi soir sur Saint-Christophe et qui gentiment s’est proposée pour venir bénévolement animer un après-midi sport sur les trois disciplines qu’elle encadre habituellement, le projet de l’équipe d’Épisode a pu voir le jour.

Zumba et pilates ont succédé aux steps
Zumba et pilates ont succédé aux steps
Zumba et pilates ont succédé aux steps
Zumba et pilates ont succédé aux steps
Zumba et pilates ont succédé aux steps
Zumba et pilates ont succédé aux steps

Zumba et pilates ont succédé aux steps

Côté salle, la municipalité de Saint-Christophe a mis l’espace Beau-Soulage gracieusement à disposition de l’association et c’est donc une trentaine de personnes qui a pu pratiquer les activités précitées.

Ces personnes, enchantées d’avoir pu aider Épisode tout en se faisant plaisir, ont bien participé sur des rythmes de musiques dynamiques pour la zumba ou beaucoup plus relaxantes au moment du pilates, gymnastique douce qui allie une respiration profonde avec des exercices physiques.

Julie lors des exercices de pilates
Julie lors des exercices de pilates
Julie lors des exercices de pilates

Julie lors des exercices de pilates

Au vu des résultats de cette première animation, Emmanuelle Hocdé se dit satisfaite et pense pouvoir dans l’avenir renouveler ce genre de manifestation. Elle remercie les bénévoles qui l’ont secondée pour l’organisation et toutes les personnes qui ont répondu présentes pour aider Épisode et ses bénéficiaires.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 08:35

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2018 5 19 /10 /octobre /2018 13:25
Les participants ont pris place autour des tables
Les participants ont pris place autour des tables

Les participants ont pris place autour des tables

Pour la première fois, le conseil départemental d’Indre-et-Loire proposait sur 3 jours, du mercredi 17 octobre au vendredi 19, « Les soirées de l’égalité ». Brigitte Dupuis, élue conseillère départementale du canton de Château-Renault, déléguée au droit des femmes et à l’égalité, a choisi d’animer ces 3 soirées dans une commune de chacun des 3 anciens cantons : Saint-Christophe-sur-le-Nais pour Neuvy-le-Roi, Château-Renault pour le canton éponyme et Rouziers-de-Touraine pour Neuillé-Pont-Pierre.

C’est donc dans la salle socioculturelle Le Foyer, que se déroula la première soirée avec une cinquantaine de participants. Intitulée « Café des Femmes », cette soirée accueillait aussi et fort heureusement, une dizaine de messieurs.

De g à d : Brigitte Dupuis, Mélanie Goyeau et Catherine Lemaire

De g à d : Brigitte Dupuis, Mélanie Goyeau et Catherine Lemaire

Avant d‘ouvrir les débats, Catherine Lemaire remercia Brigitte Dupuis d’avoir choisi sa commune, « un beau village qui mérite d’être connu » pour cette première soirée de l’égalité et se félicita de voir que femmes et hommes du territoire et d’ailleurs avaient fait le déplacement pour participer à ce café des femmes. Ce fut ensuite la présidente et fondatrice de l’Association « Osez le féminisme 37 », Mélanie Goyeau, qui présenta son association et qui expliqua comment aller se dérouler cette soirée. « À chaque table, il y aura une membre d’ « Osez le féminisme »  avec laquelle vous pourrez aborder des thèmes qui vous intéressent concernant le sujet de l’égalité Hommes Femmes. Il y aura ensuite un débat général. » Puis, Brigitte Dupuis remercia les nombreuses personnes de leur présence et Catherine Lemaire pour la mise à disposition de cette belle salle. Elle précisa pourquoi elle avait fait appel à « Osez le féminisme 37 » « reconnue par rapport à ces combats». Elle poursuivit en ces termes : « J’ai souhaité proposer 3 soirées conviviales, gratuites et à la campagne parce que la thématique dépasse le prisme urbain/rural et parce qu’il faut, aussi, aller au-devant des territoires. J’espère que cette soirée sera un moment d’échanges et de convivialité autour de la cause féminine (les hommes sont évidemment les bienvenus). Comment lutter contre les stéréotypes qui ont la peau dure ? Comment faire respecter les droits des femmes ? Autant de questions qui restent d’actualité à la maison, au travail, dans la vie publique. Pour commencer, allez chercher un verre et quelques grignotages et les débats vont pouvoir commencer. »

Chacun passe au ravitaillement avant le début des discussions

Chacun passe au ravitaillement avant le début des discussions

Déroulement de la soirée

Regroupées par 6 autour de tables, les personnes entamèrent des discussions touchant de très nombreux thèmes : les violences faites aux femmes, les inégalités dans les salaires, la contraception et l’avortement, le rôle de l’homme au niveau des tâches ménagères, l’écriture inclusive….

Après une bonne demi-heure de discussions autour des tables menées par des membres d’ « Osez le féminisme 37 », les organisatrices de la soirée, Brigitte Dupuis et Mélanie Goyeau, proposèrent un petit quizz concernant l’égalité Hommes Femmes, égalité inscrite dans la loi mais pas toujours appliquée !

Voici quelques-unes des questions posées et des pistes de solutions possibles :

Différences de salaires entre les hommes et les femmes dans le privé à égalité de poste ? Réponse 27%. Pour y remédier que le congé parental puisse aussi bien être pris par le père ou/et la mère.

Anna Courtois, élue de Saint-Christophe, d’origine polonaise, fit remarquer qu’en Pologne, beaucoup de femmes occupent des postes importants.

Date de l’obtention du droit de vote des femmes en France ? 1945

Autorisation pour ouvrir un compte bancaire ? 1965

Auteure de la déclaration des droits de la femme ? Olympe de Gouges

Marie-Olympe de Gouges

Pour ceux qui souhaitent en prendre connaissance, voici la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne rédigée en septembre 1791

Après ce jeu de questions-réponses, c’est devant 5 affiches présentant quelques femmes célèbres, que se poursuivit le débat : Paulette Nardal (1896-1985) pour son « Éveil de la conscience de la race », Émilie du Châtelet (1706-1769), mathématicienne, traductrice de Newton, Germaine Tillon (1907-2008), résistante, Simone Veil (1927-2017), loi sur l’avortement en 1974, Aurore Dupin (George Sand), (1804-1876), auteure aux mœurs très libres.

Deux hommes ont pris la parole sur cette égalité Hommes femmes. L’un a fait remarquer que tout ce qui s’est passé depuis les années 70 avec la loi Veil était très bien mais ce qui se passe actuellement, avec certains mouvements religieux est grave. Les acquis sont remis en cause de manière insidieuse. L’autre a rappelé les propos honteux tenus récemment par le pape à propos de l’avortement.

Les violences faites aux femmes ont été longuement évoquées, violences qui existent dans tous les milieux.

Pour aider les victimes à porter plainte, le conseil départemental a mis en place des maisons de la solidarité où des personnes formées sont à l’écoute et apportent conseils et accompagnements.

L'ensemble des participants à la soirée

L'ensemble des participants à la soirée

De ce débat riche en échanges, on peut retenir cette remarque pour que l'égalité puisse progresser : « Le droit à l’éducation pour les filles est primordial ! Il y a encore trop de pays dans lesquels les filles ne vont pas à l’école.» Le combat de Malala, qui se bat pour l’éducation des filles a été évoqué. Chacun s’est quand même félicité des progrès réalisés pour les droits des femmes depuis 25 ans.

Vu le succès indéniable de cette première soirée, Brigitte Dupuis pense renouveler ce genre de rencontre et, l’association « Osez le féminisme 37 » déplorant que la plupart des lycées et collèges portent des noms d’hommes, Brigitte Dupuis précisa : « Le 9 novembre prochain, le collège de Neuillé-Pont-Pierre sera inauguré et portera le nom de Simone Veil. » Une belle conclusion pour ce débat !

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 12:55

Samedi après-midi, pour la première fois, le service jeunesse, form’ados, le PIJ et arboresciences se sont unis pour proposer un événement autour des sciences dans  le cadre de la semaine nationale consacrée aux sciences. C’est dans le gymnase et la salle des fêtes de Saint-Paterne-Racan que se déroula cette journée « Sciences en fête ».

« Ce projet est porté par la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles- Pays de Racan. C’est l’aboutissement de nombreuses expériences réalisées avec l’équipe des animateurs. Vu le succès apparent de cette première édition, l’action est appelée à se reproduire car nous constatons un réel intérêt tant auprès des enfants que des adultes. Après la semaine de la parentalité qui s’est déroulée à Beaumont, c’est la seconde action qui connaît autant de succès » confia Gérard Jably, responsable du service jeunesse.

Catherine Lemaire, vice présidente de la CCGC-PR en charge de l’enfance jeunesse en autre, ne cachait pas sa satisfaction en voyant la participation des visiteurs aux différents ateliers. « C’est vraiment bien de voir que les adultes participent autant que les enfants. Beaucoup ont été surpris par l’atelier se cuisine moléculaire où avec Isabelle Beaudeau, ils ont réalisé des billes de grenadine. Le but de cette journée, c’est de faire découvrir les nouvelles technologies, comprendre ce qui se passe, se sensibiliser à l’espace avec une approche de l’astronomie, à la pollution lumineuse. Pour cela, les nombreux ateliers aideront à démystifier certains phénomènes. »

Une belle affluence pour cete animation
Une belle affluence pour cete animation

Une belle affluence pour cete animation

Dans la salle Gabriel, les visiteurs se pressaient en grand nombre autour des ateliers. De la cuisine moléculaire avec ses billes de grenadine ou sa glace à la vanille réalisée en 10 minutes sans congélateur à la fabrication magique du ludion, avec Marianne Violet, montage illustrant la forte compressibilité de l’air par rapport à l’eau peu ou pas compressible, beaucoup de phénomènes chimiques ou physiques, purent être dévoilés aux curieux. La poussée d’Archimède n’aura désormais plus de secrets pour eux.

De même, grâce à des tâtonnements, des manipulations, la magie de la flottaison a été rompue. Deux autres ateliers connurent également une grande affluence.

Cuisine moléculaire et ludion ont interpellé les curieux
Cuisine moléculaire et ludion ont interpellé les curieux
Cuisine moléculaire et ludion ont interpellé les curieux

Cuisine moléculaire et ludion ont interpellé les curieux

Plusieurs imprimantes en 3D, étaient mises à disposition pour réaliser des porte-clés qui pouvaient être conservés par le créateur.

L'impression en 3 D a toujours autant de succès
L'impression en 3 D a toujours autant de succès

L'impression en 3 D a toujours autant de succès

Des membres de l’association « Astrogâtines » se faisaient un plaisir d’expliquer les planètes, offraient grâce à leurs télescopes, la possibilité d’observer le soleil. Cette approche de l’espace était complétée par la présence du cosmorium où, par groupe d’une vingtaine de personnes, l’immersion dans la voûte céleste a émerveillé ces privilégiés de tous âges.

La découverte des planètes, une passion pour certains
La découverte des planètes, une passion pour certains

La découverte des planètes, une passion pour certains

La découverte des citrons producteurs d’électricité fut aussi un grand moment de perplexité pour de nombreuses personnes.

Jennifer Menzaghi, responsable du PIJ, sensibilisait les jeunes aux nuisances du bruit et à ses conséquences sur l’audition.

Jennifer explique les nuisances du bruit sur l'audition

Jennifer explique les nuisances du bruit sur l'audition

Tout au long de cet après-midi, l’un des animateurs du pôle enfance-jeunesse, Quentin Dejammet, équipé d’un micro, allant d’un atelier à l’autre, commentait les moments forts de cette fête des sciences.

Vers 16 h 30, le président de la CCGC-PR, Antoine Trystram, vint faire un petit tour et put constater de visu, le succès de cette manifestation qui affichait déjà le passage de plus de 200 personnes au compteur.

Cette belle réussite est à mettre à l’honneur des organisateurs, notamment tous ces jeunes animateurs qui ont su si bien s’entendre pour offrir à la population de la CCGC-PR, un après-midi ludique et instructif, aux activités entièrement gratuites, dont elle se souviendra longtemps. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour 2019.

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 08:26

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 11:08

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2018 5 28 /09 /septembre /2018 12:39
L'ensemble des participants avec en bout de table Catherine Lemaire et Emmanuelle Hocdé

L'ensemble des participants avec en bout de table Catherine Lemaire et Emmanuelle Hocdé

Mercredi soir, à l’initiative de Mme Emmanuelle Hocdé, adjointe en charge des associations, quelques représentants d’associations se sont retrouvés dans la salle de réunion de l’espace socio-culturel, pour une rencontre placée sous le signe de la convivialité. Après quelques mots de bienvenue prononcés par Mme Catherine Lemaire, présente aux côtés de son adjointe, la parole fut donnée aux associations.

Christian Madieu, président des « Pêcheurs de la Dême du Long et de l’Escotais », expliqua la raison pour laquelle son association n’était pas présente au forum. « En septembre, la pêche est pratiquement terminée. De plus si l’on participe à un forum, il faudrait être présents à tous ceux du secteur ce qui est impossible. » Il mentionna que le parcours pêche pour les enfants manque d’entretien et qu’il faudrait qu’il y ait un passage par mois pour entretenir le parcours de mai à septembre. Côté manifestation, pour la pêche, une seule date à retenir, le premier dimanche de juin, pour la grande fête de la pêche qui demande un gros travail de préparation en amont.

Philippe Hodelin, président des « Jardins partagés », en expliqua le fonctionnement. Cet espace comprend 7 parcelles entretenues par 6 jardiniers, la 7ème étant réservée à l’épicerie solidaire « Épisode ». Les légumes récoltés sont vendus sur les forums du territoire et cuisinés lors des 3 repas organisés entre les bénéficiaires. Il mentionna aussi le fait que cette année, des jeunes du centre de loisirs sont venus découvrir les joies du jardinage et ont bien apprécié cette activité.

Audrey Renou, présidente de l’APE, fit part de difficulté rencontrée en ce début d’année scolaire pour la poursuite de l’association ce qui explique pourquoi elle en a repris la présidence et qu’il en est de même pour la vice-présidence. Un bureau a bien été élu et l’association va pouvoir poursuivre ses animations. Il y aura une bourse aux jouets le 28 octobre et une soirée de Noël, le 16 décembre. En principe, le carnaval et la kermesse seront reconduits.

Michel Mirault, secrétaire de l’association « Histoire et Patrimoine », mentionna que l’association était bien présente au forum, ce qui lui permit de présenter ses différentes activités : conférences, randonnée à caractère historique, promenade crépusculaire, participation aux journées du patrimoine avec des animations. Il rappela que toutes les manifestations organisées par l’association sont gratuites.

Ensuite, Emmanuelle Hocdé, présenta les activités de l’association de « Gymnastique volontaire », au nom de la présidente Dominique Boudon, excusée. Apparemment, les démonstrations faites le jour du forum ont bousté les inscriptions qui s’annoncent plus importantes que l’an dernier pour les différentes activités proposées : zumba, pilate, renforcement musculaire, step… Une randonnée aura lieu en mai avec repas à l’issue et la galette sera partagée comme d’habitude en début d’année 2019.

Emmanuelle Hocdé, en tant que présidente d’Épisode, rappela le but de cette épicerie, accueillir des personnes dans le besoin pour les aider à reprendre en main un problème financier provisoire. Pour abonder la caisse de l’association Épisode, une zumba solidaire est prévue le 20 octobre.

Cette réunion a permis à quelques associations de se côtoyer, de créer des liens. Mmes Lemaire et Hocdé se sont montrées très à l’écoute des participants en regrettant toutefois qu’il n’y ait pas eu plus d’associations représentées. Cette rencontre sera renouvelée en début d’année prochaine avec l’espoir d’une plus grande participation !

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages