Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2018 5 08 /06 /juin /2018 07:15

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 14:20

Le 29 et 30 juin prochain, Saint Paterne Racan se fera le reflet de notre société :
la curiosité, la rencontre, la fête, l’art, le partage, la culture, la protection de l’environnement

Le Festival des Kampagn’Arts fêtera sa douzième édition le 29 et 30 juin 2018,
à Saint Paterne Racan (37). Pour cette occasion, l’association Bouge ton bled, organisatrice de l’événement, a invité la ville à la campagne. Concerts de musiques actuelles, initiation et démonstration de graff, arts de la rue, univers atypique et thématique, le festival Kampagn’Arts mélange les genres, associe les arts, fédère les cultures.

Ce festival familial destiné à promouvoir la culture, a été créé dans le but d’amener la ville à la campagne et de faire découvrir notre territoire, Gâtine et Choisilles – Pays de Racan, à un public de tous horizons. La programmation a été élaborée dans le but de rassembler un public intergénérationnel et de tous genres. Que vous ayez 7 ou 77 ans, venez passer une soirée festive, joviale, étonnante, bon enfant dans un cadre entièrement décoré pour l’occasion et surtout éclectique à moindre frais.

Notre prix de vente reflète notre volonté de rassembler. La gratuité pour les moins de 12 ans et le pass 2 jours à seulement 15 euros en préventes pour les adultes nous permettent d’avancer que le prix n’est pas un facteur limitant pour venir au Kampagn’arts. Nous souhaitons pouvoir rassembler une population au plus large et pour se faire, l’aspect financier ne doit pas être discriminant : 15 euros pour 11 concerts de qualité et 16 heures de spectacle, c’est assez rare en Festival de nos jours !

Le Festival a été labellisé en 2017 en tant qu’évènement « Eco-responsable » par la région Centre Val de Loire. Ce label est le gage d’un engagement à trois dimensions : l’aspect écologique avec un impact du festival sur l’environnement que nous souhaitons le plus faible possible, l’aspect économique avec un développement de l’économie locale et l’aspect social. Concernant cette dernière dimension, nous avons souhaité mettre l’accent sur l’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite. En effet, nous avons mis en place un partenariat entre notre association et l’association Quest’handi (spécialisée dans l’accompagnement des associations) pour améliorer nos conditions d’accueil pour les personnes handicapées (le premier objectif était l’amélioration de l’accessibilité pour les PMR, viendra un travail prochainement sur d’autres types de handicap).

En résumé, pour 15€ prix public venez applaudir pas moins de 11 groupes musicaux de renommées régionales, nationales et internationales. Ils se produiront en alternance sur 2 scènes en plein air. Alors n’hésitez plus, devenez kampagn’arts pour un soir et venez nombreux !!   

 

 C’est quoi le programme ? Vendredi 29 et Samedi 30 juin à 18h30 avec Yaniss Odua, Les Tambours du Bronx, Shantel & Bucovina Club Orkestar, Môme, Féfé, Strup, Vanupié, El Gato Negro, 9 o’clock, Iphaze et So Lune.

C’est où ? Aire de loisirs de Saint Paterne Racan (37). SNCF : gare de Saint Paterne Racan
(40 min depuis Tours, 50 min depuis Le Mans), Fil Vert, navette gratuite sur réservation au 0 800 123 037 (1 heure depuis Tours).

C’est combien ? Vendredi 29 juin 6 € en prévente et 8€ sur place / Samedi 30 juin 12 € en prévente et 15€ sur place / le pass 2 jours 15 € en prévente et 20 € sur place, gratuit pour les moins de 12 ans, (hors frais de location). Site accessible aux personnes à mobilité réduite. LOCATIONS - Tiketnet - Fnac - Carrefour - Hyper U - Géant - 0 892 68 36 22 (0,34€/min) - www.fnac.com et Helloasso (sans frais de location). 

 

Saint-Paterne-Racan : LE FESTIVAL DES KAMPAGN’ARTS 12ème édition !

 

Infos pratiques

  •  Parking et camping gratuits
  • Organisations d’un marché gourmand sur la journée du samedi avec la présence d’artisans, de producteurs et de commerçants locaux ainsi que diverses animations (ouvert samedi de 9h à 16h).
  • Présence d’un coin enfant au sein du site du festival accueillant les plus jeunes festivaliers avec jeux divers, initiation au graff, bar pour enfants, maquillage, prêt de casque auditif et tout cela sous le regard bienveillant d’une équipe d’animateurs.
  • Présence d’un stand de prévention aux conduites à risque proposé en partenariat avec la préfecture d’Indre et Loire et présence du PIJ de Saint Paterne Racan et  du BIJ et du Planning Familial de Tours proposant un échange sur les pratiques à risques (MST, drogues, alcool, troubles auditifs, …).
Partager cet article
Repost0
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 13:35

Vendredi soir, après la classe, les parents d’élèves ont pu venir admirer les travaux réalisés au cours de l’année scolaire par leurs enfants, dans le cadre de l’exposition « Exp’osons » mise en place par les enseignantes.

Cette porte ouverte est donc l’occasion de montrer aux parents, grands-parents et amis tout ce dont des enfants fréquentant l’école maternelle sont capables de faire dans de très nombreux domaines qui tous, les préparent à leur scolarité future.

Écoutons Sylvie Thémines, directrice de l’école maternelle : « Cette année, nous avons choisi de faire la porte ouverte le vendredi soir au lieu du samedi. Même si pour nous, la préparation de notre exposition s’est avérée un peu moins facile car nous étions « aidées » par les enfants présents dans la classe. Ce choix permet une plus grande amplitude horaire de 16 h 30 à 19 h 30 et dès la sortie des classes, nous avons pu accueillir de nombreux parents et le flux est assez continu. La garderie fermant à 19 h, les derniers parents pourront venir nous rencontrer sans être bousculés par le temps. »

 

Les petites bêtes vues par les plus petits : créations, expériences, poterie
Les petites bêtes vues par les plus petits : créations, expériences, poterie
Les petites bêtes vues par les plus petits : créations, expériences, poterie

Les petites bêtes vues par les plus petits : créations, expériences, poterie

Pouvez-vous expliquer pourquoi en se promenant dans les classes, nous voyons autant d’œuvres représentant de petits animaux ?

« C’est très simple. Au mois de novembre, un entomologiste est venu à l’école. Il avait avec lui de nombreuses « petites bêtes » et beaucoup de matériel. Il a expliqué aux enfants la vie de ces animaux, leur a permis de les observer et a éveillé en eux le désir d’en savoir plus. Il nous a laissé une fourmilière pendant un mois et les enfants ont pu continuer ainsi leur observation et ça a été pour nous, enseignantes, le départ d’un travail sur « les petites bêtes ». Beaucoup de nos activités habituelles ont donc tourné autour de ce thème.

Avec nos classes, nous sommes allées au museum d’histoire naturelle de Tours, où avait lieu une exposition sur les fourmis et au jardin botanique. Une autre sortie, nous a amenés à l’espace naturel des Rouchoux à Semblançay où, avec une animatrice, les enfants ont été sensibilisés au monde secret des « petites bêtes » qui peuplent cet espace. « Exp’osons » montre tout le travail que nous avons pu réaliser autour de ce thème conducteur. »

Une future élève déjà conquise par les jeux

Une future élève déjà conquise par les jeux

Laissons madame la directrice discuter avec les parents et prendre des rendez-vous avec les parents des futurs petits élèves venus découvrir les lieux et, pour certains, en prendre déjà possession, et passons dans l’autre classe où une énorme fourmi nous accueille. La maîtresse, Sabine Échignard, à l’origine de cette œuvre gigantesque, digne du sculpteur tourangeau, Michel Audiard, explique. « J’ai préparé la forme avec du grillage puis, tout le reste a été fait avec les enfants : papier mâché, colle, peinture… On lui a mis des yeux malicieux et un chapeau car je craignais que cette masse noire fasse peur aux petits. Mais, ils l’ont tous bien apprivoisée ! »

Une belle fourmi accueille les visiteurs

Une belle fourmi accueille les visiteurs

Au plafond, des papillons multicolores voltigent et sur le tableau numérique, des photos des sorties défilent ainsi qu’un petit montage réalisé avec les enfants. 

Dans la cour de l’école, les parents de l’APE proposent gâteaux et boissons et en profitent pour lier connaissance avec les nouvelles familles.

Dans la garderie attenante, des enfants sont occupés à différentes activités. Arnaud, le directeur de Familles Rurales, explique : « En général, le soir, nous avons entre 30 et 40 enfants. Il y a un espace pour les moins de 6 ans et un autre pour les plus grands. Les mardis et vendredis, nous leur proposons des ateliers découvertes imposés avec des animateurs spécialisés alors que les lundis et jeudis, leurs activités sont libres. Nous intervenons aussi auprès des enfants pendant les TAP. »

Grâce à ces portes ouvertes, nous avons pu découvrir de merveilleux lieux de vie pour les jeunes où, grâce à la compétence des encadrants, enseignantes et animateurs, les enfants peuvent s’exprimer avec les moyens qui leur sont propres mais en donnant le maximum de leurs possibilités pour leur fierté personnelle mais aussi pour la plus grande joie de tous ceux qui croient en eux.

De beaux papillons dans la classe de Sabine
De beaux papillons dans la classe de Sabine
De beaux papillons dans la classe de Sabine

De beaux papillons dans la classe de Sabine

Partager cet article
Repost0
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 13:46

Toute la semaine, du lundi au vendredi, les enfants de toutes les classes de l’école de Saint-Christophe-sur-le-Nais, ont passé leurs journées à l’espace Beau-Soulage pour être sur le lieu où le cirque pédagogique Georget avait installé son chapiteau.

Pour ne pas perdre trop de temps en déplacement, tous les enfants ont pu prendre leur repas de midi, aux frais de la commune, en compagnie de leurs enseignantes.

Les lundi et mardi ont été consacrés pour tous à la découverte de certaines activités. Sous la conduite des artistes du cirque Georget, de la petite section au CM2, par petits ateliers, ils ont pu s’initier aux arts du cirque.

Si certains enfants se sentaient sûrs d’eux et étaient volontaires pour participer aux différents ateliers, pour d’autres, il aura fallu vaincre une petite appréhension. Mais, grâce à l’accompagnement des artistes, à la bonne pédagogie dont ils savent faire part, tous ont pu essayer les activités qui leur étaient proposées en fonction de leur âge.

Le jeudi, les enfants ont pu ensuite choisir de se familiariser un peu plus avec certaines activités et, toujours sous l’œil bienveillant des artistes, préparer des numéros personnalisés seul ou en petits groupes. Le vendredi, dernier jour de l’école au cirque, chacun a pu améliorer ses performances avant une grande répétition pour que tout soit bien cadré avant de pouvoir présenter un vrai spectacle sous un vrai chapiteau, aux parents, amis, municipalité…, tous ceux qui ont soutenu ce beau projet.

C’est donc sous un chapiteau bien rempli, que les jeunes Christophoriens, bien encadrés par les artistes qui les avaient guidés durant la semaine, purent dévoiler à un public acquis d’avance, des exercices dignes de « presque professionnels » !

Les assiettes chinoises
Les assiettes chinoises

Les assiettes chinoises

Prestations diverses avec les cerceaux
Prestations diverses avec les cerceaux
Prestations diverses avec les cerceaux
Prestations diverses avec les cerceaux

Prestations diverses avec les cerceaux

À la corde à sauter
À la corde à sauter
À la corde à sauter
À la corde à sauter
À la corde à sauter

À la corde à sauter

Prestations des petits....
Prestations des petits....
Prestations des petits....
Prestations des petits....
Prestations des petits....
Prestations des petits....

Prestations des petits....

... et des plus grands !
... et des plus grands !
... et des plus grands !
... et des plus grands !
... et des plus grands !
... et des plus grands !
... et des plus grands !

... et des plus grands !

Des tout petits aux plus grands, les exercices s’enchaînèrent avec des foulards, des cerceaux, des trampolines, des cordes à sauter. Le public a pu assister aux exploits des équilibristes, des acrobates, admirer quelques audacieuses pyramides, revivre l’époque du hula hoop avec de brillants participants.

Les trapézistes amateurs
Les trapézistes amateurs
Les trapézistes amateurs
Les trapézistes amateurs

Les trapézistes amateurs

Puis, avant le moment de l’entracte, 5 jeunes trapézistes volontaires ont montré ce qu’ils avaient appris et ils reçurent pour leur prestation les vivats du public.

Les enseignantes ont aussi participé
Les enseignantes ont aussi participé

Les enseignantes ont aussi participé

Puis, ce fut au tour des enseignantes de se produire dans un exercice de corde à sauter avant que tous les enfants réunis ne fredonnent la chanson du cirque avant de retrouver leurs parents pendant l’entracte.

Les enfants à l'issue de leur spectacle
Les enfants à l'issue de leur spectacle
Les enfants à l'issue de leur spectacle

Les enfants à l'issue de leur spectacle

Ce fut l’occasion de se restaurer avant la seconde partie réservée aux professionnels du cirque qui présentèrent, durant une heure, leur nouveau spectacle, tout en musique, « Avec le temps » où poésie et burlesque se côtoient.

Une très belle soirée qui a étonné de nombreux parents au vu de ce que leurs enfants ont pu acquérir en seulement une petite semaine !

Financement du projet « Cirque à l’école » dont le coût est d’environ 10 000 € (hors frais pris en charge par la mairie)

L’APE s’est investie dans le projet depuis 3 ans : apport 5 100 €

La mairie : aide globale : 6 322,40 € (répartis comme suit subvention 2 200 € et prise en charge de l’eau, l’électricité, mise à disposition de la salle Beau6soulage et du personnel communal (coût estimé 2 500 €), repas de midi : 1 622,40 €)

L’USEP : la benne à papier qui a été remplie par les habitants et la vente de plants de tomates

Le Conseil Départemental : Mme Dupuis a versé une subvention prise sur l’enveloppe du FAL (fonds d’action locale).

Et, bien sûr, la vente des places pour le spectacle.

Grâce à toutes ces aides, le projet pédagogique a été entièrement gratuit pour les enfants et leurs familles qui n’ont eu à payer que leur place pour le spectacle !

Et, pour finir, quelques belles pyramides.
Et, pour finir, quelques belles pyramides.
Et, pour finir, quelques belles pyramides.
Et, pour finir, quelques belles pyramides.

Et, pour finir, quelques belles pyramides.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 14:56

Jeudi matin, au multimédia, Maria Pilon, animatrice de l’espace, et Nicole Milon, animatrice à la bibliothèque, animaient de concert un nouveau café conseil consacré au « Portail Nom@de ».

Définition du « Portail Nom@de »

C’est une offre numérique mise en place par le Conseil Départemental via la DDLLP (Direction départementale du livre et de la lecture publique). Cette offre n’est pas nouvelle puisqu’elle affiche déjà 22 ans de fonctionnement, mais elle vient d’être remise au goût du jour avec l’opération « La culture en mouvement ».

Pour pouvoir bénéficier de cette offre, entièrement gratuite, il est indispensable d’être inscrit dans une bibliothèque partenaire du réseau.

Les 2 animatrices à l'écoute des participants
Les 2 animatrices à l'écoute des participants

Les 2 animatrices à l'écoute des participants

Que propose ce « Portail Nom@de » ?

Il permet aux personnes qui y adhèrent de choisir leurs ressources selon leurs centres d’intérêt.

On peut créer des favoris, se former avec des tests interactifs (langues, code de la route, bureautique…), lire des livres ou regarder des films (jusqu’à 3 par mois) en streaming, écouter et télécharger de la musique…

Sur ce « Portail Nom@de », il existe également un espace dédié aux enfants très sécurisé.

Les participants avec en fond, Nicole Milon
Les participants avec en fond, Nicole Milon

Les participants avec en fond, Nicole Milon

Les participants à ce café conseil, tous inscrits dans une bibliothèque partenaire,  ont été très surpris par la découverte de cet espace numérique et par les différentes possibilités qui leur étaient offertes en se connectant au site : http:// nomade.médiatheques.fr

Pour tous les adhérents à une bibliothèque partenaire, ce site est gratuit et en accès libre.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 15:05

Pensez à réserver votre soirée !

Partager cet article
Repost0
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 15:12

Avec plus de 400 exposants qui représentent 3 km de stands, cette année encore, l'association de parents d'élèves « D'Écol'ons ensemble », créée le 1er janvier 2007, a réussi un véritable exploit avec l'organisation de sa 27e brocante vide-greniers.

C'est à l'initiative des parents d'élèves que le premier vide-greniers est apparu en 1991. Quelques exposants avaient alors réussi leur pari de créer, le jour de l'Ascension, ce qui deviendra rapidement une des plus grosses et des plus belles brocantes du département.

Seule manifestation organisée par l’APE au cours de l’année scolaire, elle mobilise de nombreux bénévoles dès le mois de décembre pour réserver tout le matériel nécessaire. Des courriers sont adressés à la commune, à la Communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan, des contacts sont pris avec les associations locales pour obtenir le prêt de matériel. « Une bonne entente règne entre les diverses associations de la commune » nous confie la vice-présidente. « À l’école, il y a environ 130 enfants ce qui représente une soixantaine de familles. Trois jours avant la date de la brocante, tous les parents sont mis à contribution pour les marquages, les installations, les approvisionnements…et, en général, tout se passe bien. »
 

Tôt le matin, les chineurs sont déjà là, mais pas la chaleur !
Tôt le matin, les chineurs sont déjà là, mais pas la chaleur !
Tôt le matin, les chineurs sont déjà là, mais pas la chaleur !

Tôt le matin, les chineurs sont déjà là, mais pas la chaleur !

Cette journée, importante pour l’APE, commença dès 4 h du matin pour les premiers des très nombreux  bénévoles qui occupaient le terrain en mettant en place les premières barrières limitant l’accès au site et les véhicules barrant les entrées pour veiller à la sécurité. Puis, les exposants ayant réservé des emplacements et quelques non-inscrits, particuliers et professionnels, s'approprièrent les 3 km de rues autour du château et dans le cœur du village, pour y déballer leurs objets, et tenter de satisfaire les très nombreux chineurs qui, pour rien au monde, ne manqueraient cette incontournable brocante tourangelle. Avant l’heure d’ouverture au public, ils se pressaient pour ne pas manquer l’affaire du jour et l’objet convoité.  L’association n’avait rien oublié et les bénévoles présents dans les stands de  restauration s'affairaient pour servir au plus vite frites, merguez, sandwiches et boissons.

Sur une telle journée, il est très difficile d’apprécier le nombre de personnes ayant déambulé dans cet immense capharnaüm, à la recherche du trésor du jour mais, ce qui est certain, c’est que l’on peut l’écrire avec 4 chiffres.

Le soleil apparaît, il fait meilleur !
Le soleil apparaît, il fait meilleur !
Le soleil apparaît, il fait meilleur !

Le soleil apparaît, il fait meilleur !

Quel est le but recherché par l’APE avec cette importante manifestation ?

Le but de cette association est de récolter des fonds au profit de la coopérative scolaire de l’école Georges Biéret afin que les enfants puissent bénéficier de sorties pédagogiques gratuites (classes de découverte, sorties et visites diverses, etc.) et d’achat de matériels. « La somme d’argent que nous récoltons avec notre brocante est de l’ordre de 10 000 €. Certaines années, il nous est arrivé d’avoir un peu plus. Notre mobilisation est bien récompensée, c’est l’essentiel.»

Composition du bureau

Présidente :            Estelle BURON

Vice-Présidente :    Anne-Laure BERTIN

Trésorière :            Sabrina CHATAIN

Vice-trésorière :     Karen  GUYON

Secrétaire :            Antoine CARLU

Vice-secrétaires :     Sabrina GONSALVES, Vincent GUEY, Olivier SOREL,   Alexandra ULMANN-PERROUX, Virginie ULMANN

Contact    

A.P.E. "D'Ecol'ons Ensemble
30 rue Georges Biéret
37360 Beaumont-la-Ronce
Tél : 07.82.20.75.81
Email
: decolons@decolonsensemble.fr

Partager cet article
Repost0
8 mai 2018 2 08 /05 /mai /2018 16:47

À Saint-Christophe-sur-le-Nais, la commémoration de l’armistice du 8 mai 1945 est toujours précédée par un hommage rendu à Élisabeth Le Port, dans la classe où, jeune institutrice, elle enseigna d’octobre 1939 à juin 1942, date de son arrestation par les Allemands. C’est à Auschwitz où elle fut envoyée, qu’elle décèdera le 24 mars 1943. Son neveu, Michel Le Port, accompagné de son épouse, est toujours présent pour honorer la mémoire de sa tante trop tôt disparue. Le dépôt d’une plante marque ce devoir de mémoire envers cette résistante qui donna sa vie pour que la France retrouve sa liberté.

Hommage dans la classe où exerça Élisabeth Le Port
Hommage dans la classe où exerça Élisabeth Le Port

Hommage dans la classe où exerça Élisabeth Le Port

Ensuite, un défilé en musique avec l’EMEDC, les pompiers de Saint-Paterne et les JSP Racan suivis par les élus, les Anciens combattants, les enfants de l’école et leurs enseignantes et une population relativement nombreuse permit, en traversant le centre du bourg, de regagner le mail où se dresse le monument aux morts.

Arrivée au monument aux morts

Arrivée au monument aux morts

Après le dépôt de gerbes par la municipalité et les Anciens combattants, le renouvellement de la flamme par les enfants, Madame le Maire donna lecture du discours émanant de la secrétaire d’état auprès de la ministre des armées.

Dépôt de gerbes, de flammes et discours
Dépôt de gerbes, de flammes et discours
Dépôt de gerbes, de flammes et discours

Dépôt de gerbes, de flammes et discours

La parole fut ensuite donnée à 4 enfants des cours élémentaires qui récitèrent le poème d’Arthur Rimbaud : « Le dormeur du val ».

Les enfants récitent "Le dormeur du val" d'Arthur Rimbaud

Les enfants récitent "Le dormeur du val" d'Arthur Rimbaud

La minute de silence écoulée, les musiciens entonnèrent la sonnerie aux morts avant de finir par La Marseillaise.

Les musiciens et les sapeurs-pompiers et JSP
Les musiciens et les sapeurs-pompiers et JSP

Les musiciens et les sapeurs-pompiers et JSP

La cérémonie achevée, tous les participants furent invités à regagner le foyer rural où la musique offrit quelques morceaux de son répertoire avant le vin d’honneur et les petits fours préparés par la municipalité.

Les participants lors du vin d'honneur qui suivit la commémoration
Les participants lors du vin d'honneur qui suivit la commémoration

Les participants lors du vin d'honneur qui suivit la commémoration

Partager cet article
Repost0
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 15:05

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2018 6 21 /04 /avril /2018 16:09

Comme chaque année, la date du 1er mai est réservée à la foire de Saint-Paterne, une des plus importantes foires d’Indre-et-Loire et, à n’en pas douter, du sud de la Sarthe voisine.

L’année 2018 marquera le 96ème concours d’animaux d’élevage qui connaissent toujours un grand succès, verra une exposition dédiée aux pompiers et, comme d’habitude, une fête foraine, des marchands ambulants et, pour la 4ème année consécutive, un salon ruralitech dont le succès va grandissant.

 

Ludovic Gaignard, animateur à l’espace multimédia rappelle : « Le salon Ruralitech a débuté en 2015 dans cet espace. L’idée était de faire découvrir les entreprises du numérique du territoire durant la foire du 1er mai. L’intérêt est que cela permet de toucher un public très diversifié. Après les bons retours de la première édition, nous avons décidé de continuer le salon avec une nouvelle thématique chaque année. »

Rappel des thématiques précédentes

Les trois premières thématiques :

- 2015 « les entreprises numériques du territoire »

- 2016 « l’impression 3D »

- 2017 « L’agriculture numérique »

Impression en 3D

Impression en 3D

 Pour 2018, la thématique retenue est : « « L’univers des logiciels libres ».

Le salon sera ouvert de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30.

Intéressons-nous à ce salon dont voici le programme

Une exposition (imprimée par le dispositif DUNAR)

Une exposition sur les communs « système ouvert avec, au centre, une ou plusieurs ressources partagées, gérées collectivement par une communauté »

Les animations :

Le FunLab, FabLab de Tours, qui vous présentera des machines opensource (dispositif de mesure vélo, jeux de société en print N play, imprimante 3D, découpe fil chaud) seront présentées. Venez les découvrir en fabriquant quelque chose !"

Ubuntu-fr a pour objet de participer à la diffusion et au développement de la distribution GNU/Linux Ubuntu et des applications qui la composent, en regroupant les contributeurs et utilisateurs francophones autour d'une documentation, d'un forum et des divers réseaux de communication sur internet, et par sa présence sur de nombreux événements sur les logiciels libres en France.

Mozilla est la société, entièrement contrôlée par une fondation a but non lucratif, qui développe notamment le navigateur Firefox, respectueux de votre vie privée. Au delà du navigateur, Mozilla travaille sur de nombreux outils liés au Web.

Le Cré-sol est un réseau ressource(s) en Région Centre Val de Loire qui vise le développement soutenable de projets collectifs localement et à plus grande échelle par la coopération et le partage de connaissances.

Jeux vidéo coopératifs pour toute la famille par l'association Player UP dédiée à la promotion du jeu vidéo en tant qu'objet culturel, support de création de lien social, outil pédagogique et sujet de prévention.

L’espace multimédia proposera une Initiation aux logiciels libres : Scracth logiciel de Programmation, The Gimp logiciel d’édition et de retouche d’image, libre office logiciel de bureautique, Firefox logiciel de navigation.

Les Conférences :

Le logiciel libre qu'est-ce que c'est ? (30 min de 10h30 à 11h)

Vous avez déjà entendu parler de logiciel libre ? Vous ne savez pas du tout ce que c'est ? Après un petit historique vous comprendrez enfin tout sur le logiciel libre et pourquoi il est devenu incontournable aujourd'hui.

Par Florent Tétard de PMB services

Quel modèle économique avec un logiciel libre ? (30 min de 11h30 à 12h)

La plupart du temps, les logiciels libres sont de fait gratuits.

Découvrez comment on peut gagner de l'argent avec un logiciel libre !

Par Florent Tétard de PMB services

Logiciel libre et liberté individuelle (30 min de 14h à 14h30)

Pourquoi promouvoir le logiciel libre ? Car il est le meilleur garant de notre liberté individuelle. Avec les logiciels libres gardez le contrôle de votre ordinateur avant qu'il ne vous contrôle…

Par Florent Tétard de PMB services

La téléphonie mobile et le logiciel libre, où en est-on aujourd’hui ? (30 min de 15h à 15h30)

Présentation de Lineage OS et du Fairphone, téléphone libre, équitable et modulaire.

Par Samuel Chailleux - Bénévole Ubuntu-fr 

Florent Tétard, au 1er plan, lors du salon ruralitech de 2015

Florent Tétard, au 1er plan, lors du salon ruralitech de 2015

Cette foire du 1er mai est sans conteste un lieu de sortie incontournable dans le secteur. On y vient pour les rencontres, la convivialité mais aussi, maintenant, pour améliorer ses connaissances dans le domaine du numérique, aussi, n’hésitez pas, réservez cette journée à la fois festive et instructive.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages