Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2019 1 16 /09 /septembre /2019 09:51
La fanfare Saugrenue ouvre les festivités
La fanfare Saugrenue ouvre les festivités

La fanfare Saugrenue ouvre les festivités

Samedi, en fin de matinée, par un soleil radieux, les Saint-Paternois(es) se pressaient nombreux, à l’invitation de la Municipalité, sur la place de la République où les élus les attendaient afin d’inaugurer en fanfare ce bel espace qu’est devenue ce centre bourg.

Peu de temps avant les discours, surgie du parc du presbytère proche, la fanfare Saugrenue, qui avait eu l’occasion de se produire sur la commune lors d’un festival des Kampagn’arts, est arrivée en musique pour mettre un peu d’ambiance avant le moment solennel de l’inauguration proprement dite.

Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire

Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire

Cet intermède achevé, Jean-Pierre Poupée, accompagné de Pierre-Alain Roiron, vice-président de la Région et de Jean-Pierre Gascher, conseiller départemental, tous trois face à la foule, prit la parole en premier.

Après avoir salué ses administrés, les élus des communes voisines et les entrepreneurs présents, il manifesta son plaisir de les accueillir, au nom de la Municipalité, sur cette place réaménagée « afin qu’elle soit plus accueillante et puisse redonner vie au centre bourg en privilégiant les espaces piétons. »

Il rappela que cet aménagement avait été évoqué par le passé sans jamais aboutir. Puis, il dressa un petit historique des différents travaux qu’il a fallu réaliser avant d’arriver à la phase finale.

En voici l’historique

2006 : enfouissement des réseaux EDF et France Télécom

2010 : éclairage public

2015 : décision est prise par le Conseil Municipal de réaliser l’aménagement. L’ADAC (Agence Départementale d’Aide aux Collectivités locales) est consultée pour mener à bien une esquisse en tenant compte des contraintes existantes : église classée, arrêts de bus, passage de deux voies départementales très fréquentées.

Décembre 2015 : première réunion entre les commerçants et la mairie.

Avril 2016 : lancement d’une consultation de maîtrise d’œuvre.

Juillet 2016 : désignation du bureau d’architecture et d’études DCI Environnement pour travailler sur le projet.

5 septembre : première réunion publique présentant les différentes esquisses.

Avril 2017 : grande réunion avec DCI Environnement, l’architecte des bâtiments de France et le Conseil Municipal. Des propositions et des suggestions différentes sont mises sur la table, en concertation avec les services départementaux pour les routes RD 54 et RD 6 et avec la Région pour les transports scolaires. Suite à la réunion, le projet est quasi arrêté.

En parallèle à ces études, avec le concours du SIVM de l’Escotais et du bureau d’études SAFEGE, il a été décidé de refaire le réseau d’eau potable. Ces travaux étaient prévus avant l’intervention de l’entreprise Colas mais, un souci administratif a modifié le calendrier et retardé les travaux.

Mais, comme le précise Monsieur le Maire : « Beaucoup de contraintes techniques et administratives ont retardé la finalisation du projet de mise en valeur de l’église classée Monument Historique. Il fallait obtenir une perspective sur toute la longueur de la place. Enfin, le permis d’aménager a été accepté le 30 mars 2018 et il faut savoir que, au début de 2018, la compétence avait alors été transférée à la Communauté de Communes dans le cadre des aménagements de centre bourg ! »

3 juillet 2018 : nouvelle réunion publique pour présenter le projet définitif et le déroulé des travaux.

25 juillet 2018 : dernière réunion avec les différents services, le bureau d’études et les entreprises avant le premier coup de pelle !

Septembre 2018 : début des travaux de voirie par la  réfection à neuf du réseau des eaux pluviales  « Grâce à un hiver particulièrement clément, les travaux ont duré 8 mois sans interruption » annonce avec une certaine joie Jean-Pierre Poupée.

Discours de Jean-Pierre Poupée devant une foule attentive
Discours de Jean-Pierre Poupée devant une foule attentive

Discours de Jean-Pierre Poupée devant une foule attentive

Quoi de neuf alors sur cette place ?

L’éclairage public a été revu avec des spots implantés dans les parterres et des leds ont remplacé les ampoules énergivores dans les lanternes.

Un aménagement paysager avec des massifs et des plantations ont été intégrés ainsi que du mobilier urbain dont seulement une partie a été posée.

Monsieur le Maire a remercié les commerçants et les riverains de la Place pour la patience et la compréhension dont ils ont fait preuve pendant le dérangement subi lors des 8 mois de travaux. Ses remerciements sont aussi allés à tous les acteurs de cet aménagement : entreprises, bureaux d’études, élus de la commune, de la CCGC-PR, du département, de la Région pour toutes les aides apportées.

Quelques vues de la nouvelle place de la République
Quelques vues de la nouvelle place de la République
Quelques vues de la nouvelle place de la République
Quelques vues de la nouvelle place de la République

Quelques vues de la nouvelle place de la République

À l’issue de sa prise de parole, Jean-Pierre Poupée passa le micro au Conseiller Départemental, Jean-Pierre Gascher qui souligna que, par rapport à la durée des travaux, « la population a parfois du mal à en évaluer le temps nécessaire pour leur réalisation. » Il rappela le montant de la subvention allouée par le Conseil Départemental en signalant que désormais, l’enveloppe se réduisait de plus en plus chaque année. Il fit remarquer que la place de la République n’avait pas encore de plaque à son nom et il ajouta : « Le mot République est un mot important car porteur de sens pour la population, pour les élus et permet de donner un sens à la France et aux actions des élus. »

Discours du conseiller départemental

Discours du conseiller départemental

Puis, ce fut au tour de Pierre-Alain Roiron, Vice-Président de la Région, de dire quelques mots et de préciser le plaisir qu’il a chaque fois qu’il vient à Saint-Paterne-Racan et à sa foire du 1er mai. Il rappela la présence de la Région auprès de la commune de Saint-Paterne pour la restauration de l’orgue, les travaux à la boulangerie, la création du centre de loisirs car « la Région souhaite que les équipements en milieu rural soient identiques à ceux de la Métropole. Cette place de la République où se tient le marché hebdomadaire n’a pratiquement pas changé depuis 100 ans. Aujourd’hui, nous avons devant nous un bel ensemble qui a demandé et fourni beaucoup de travail pour les entreprises de nos territoires. Mon cher Jean-Pierre, je peux vous annoncer le montant de la subvention de la Région qui a été voté hier : 126 900 € qui viennent compléter les autres subventions. Comme Jean-Pierre Gascher, j’insiste sur l’importance du mot République et de la devise qui y est attachée : Liberté, Égalité, Fraternité.»

Discours du conseiller régional

Discours du conseiller régional

Ces discours achevés, Monsieur le Maire demanda à tous les acteurs de cette belle réalisation de le rejoindre derrière le ruban tricolore et, solennellement, il procéda à l’ouverture de la place. 

Moment solennel : on coupe le ruban
Moment solennel : on coupe le ruban
Moment solennel : on coupe le ruban

Moment solennel : on coupe le ruban

Puis, les petits morceaux du ruban tricolore furent distribués aux personnes présentes et chacun fut invité à se diriger vers le parc du presbytère où avait lieu le vin d’honneur. Un diaporama permettait aux acteurs de l’aménagement et aux habitants de revivre, en accéléré les différentes phases des travaux avant de déguster les petits fours qui accompagnaient la boisson offerte.

Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie

Moment convivial pour clôturer la cérémonie

Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes
Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes
Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes

Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes

Quelques chiffres

Coût des travaux : 750 000 €

Montant des subventions : 364 200 € (Région comprise)

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 08:08

Dans le cadre de sa semaine du patrimoine, l’association Autour de la collégiale organise dès samedi 14 septembre son salon de peinture, dessin et sculpture dans l’église saint Pierre, le vernissage aura lieu le dimanche 15 à 11 h 30. Ce salon qui sera visible jusqu’au 22 septembre sera à nouveau très varié avec 50 artistes attendus parmi lesquels de nouveaux venus. Une exposition photos sur l’évolution de cet ensemble architectural sera également proposée. Salon ouvert de 10h00 à 19h00 les samedis et dimanches, de 15h à 18h en semaine.

Une vue du salon 2016

Une vue du salon 2016

Deux spectacles sont programmés :

Le samedi 14 septembre à 20 h 30, la collégiale accueillera des musiques actuelles et traditionnelles de Corse, d’Italie, d’Irlande, et autres pièces d'inspirations nomades… par l’ensemble I Sentieri, un ensemble vocal et instrumental formé en 2015 par le chanteur Johan Genin-Brandt qui a la volonté de mélanger les sentiers de découverte dans l’univers sonore profane et sacré afin de faire connaître et partager largement des trésors retrouvés dans de lointaines origines. Interprété par Johan Genin-Brandt : chant, baryton, Agnès Moulin : harpe celtique, flûte traversière, whistles ...Yunus Ornek : guitares et Mireille Bonard-Perlin : guitare baroque.

Le groupe I Sentieri (photo internet)

Le groupe I Sentieri (photo internet)

Le samedi 21 septembre à 20 h 30 à la collégiale, le public sera invité à un voyage musical enthousiaste à travers les Balkans avec Kalynda (production Sons du Monde). Sons métissés et ensoleillés, KALYNDA entraînera le public avec passion de la Roumanie à la Macédoine,  en passant par la Bulgarie ou la Pologne, dans un imaginaire musical où se rencontrent et s'expriment la fièvre, la joie, la poésie des musiques et des chansons populaires.  Concert interprété par Maria Zaharia : violon-chant, Eric Jacquin : accordéon-chant et Jérôme Capitan : violon alto- percussion. Ces 2 spectacles sont inclus dans le PACT avec le soutien financier du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire (FAL), de la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles - Pays de Racan et de la Région Centre – Val de Loire (PACT).

 

Le groupe Kalynda (photo Internet)

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, des visites guidées gratuites de la collégiale seront organisées aux horaires suivants : 15 h le samedi 21 sept. et 11 h, 14 h 30 et 16 h le dimanche 22 sept.

Vous pourrez également admirer les grands formats créés aux Pussifolies exposés dans divers lieux extérieurs du village.

 

La collégiale, un bel édifice à découvrir

La collégiale, un bel édifice à découvrir

Tarifs des spectacles :

I Sentieri: 12 € adhérents 10 € réduit 6 €.

Kalynda: 15 €  adhérents: 13 €   réduit: 8 €.

 

Réduction de 2 € sur le plein tarif sur présentation de la carte sociétaire du Crédit Agricole (partenariat avec la caisse locale)

Renseignements, réservations au 02 36 43 63 43 ou 02 47 24 49 60 ou 02 47 24 45 38 ou 06 73 07 99 98 ou collegialedebueil@laposte.net           

https://bueil-en-touraine-collegiale.jimdo.com

Partager cet article
Repost0
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 10:16

Naviguant entre tradition et modernité, le trio féminin Esprits Barock, Camille Deruelle (orgue), Audrey Bentley (soprano), Helena Menachemoff (mezzo),  propose un Stabat Mater revisité et moderne parfois étonnant. Au-delà de la religiosité et de la tristesse qui se dégagent de l'œuvre, en sortant de son écoute, on se sent apaisé.

Le Trio Esprits Barock introduit son Stabat Mater au travers d'œuvres inoubliables de Mozart, Haydn, Vivaldi mélangeant des solos aux accents romantiques avec des duos plus droits, plus baroques.

Ces trois musiciennes sont d'accord sur un point essentiel : ne pas rester dans l'imitation des versions précédentes. Camille Deruelle a choisi de réorchestrer, pour lui donner de nouvelles couleurs, le Stabat. Héléna Menachemoff et Audrey Bentley veulent, quant à elles, mettre en avant les accents romantiques de cette œuvre baroque.

De plus, une œuvre sera attribuée au caractère particulier de l'orgue de Saint-Paterne-Racan afin de mettre en valeur ses couleurs et ses possibilités.

 

Concert le  8 septembre à 17 h à l'église de Saint-Paterne

Partager cet article
Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 14:14

Pour finir l' été dans la sérénité l' Association des Amis de l' Orgue de Saint-Paterne-Racan vous propose le Stabat Mater de Pergolèse en concert par l' ensemble Esprits Barock.

    Ces trois jeunes femmes Audrey Bentley (soprano), Camille Deruelle (orgue) et Helena Menachemoff (mezzo) vous présenteront le monde mouvant, insaisissable et contrasté de la musique baroque, défini par Racine comme " cette obscure clarté qui tombe des étoiles"

    Des œuvres de Vivaldi, Mozart, Haydn et Bach viendrons compléter le programme pour faire ressortir toutes les couleurs de  l' Orgue.

    

                Rendez vous le dimanche 8 septembre à 17 h à l' église de Saint-Paterne-Racan

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2019 3 10 /07 /juillet /2019 09:14

Pour conclure une semaine de résidence avec Sylvain Kassap (pour l'ensemble PTYX) et une semaine d'académie (pour les jeunes "p'tits ptyx"), tous se retrouvent pour un concert qui s'annonce riche.
 "Re-naissance" (dans le cadre des 12 ans de l'ensemble ) : PTYX renoue avec les Folks Songs de Luciano Berio, que l'ensemble avait interprété en 2007 lors de ses premiers concerts.

  • Au programme également les Proverbs (of Hell) de Sylvain Kassap qui utilisent la même instrumentation (voix et 7 instruments).
  • Sera également jouée par tous les musiciens (petits et grands), Riama, une oeuvre de Sylvain Kassap pour ensemble à géométrie variable.
  • Les p'tits ptyx produiront des moments musicaux, issus de leur semaine de travail.

durée du concert : 65 min.

Un verre de l'amitié sera servi à l'issue.

  

Vendredi 12 juillet à 18:00, Centre d'animation de La Haye à Ballan-Miré

 

Une manifestation rendue possible grâce à l'accueil de l'école de musique de La Confluence, du SIGEC, de la commune de Ballan-Miré et le soutien du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire et de la SACEM.

avec

 Emilie Tillier, chant

Anthony Chéneau, alto

Benjamin Garnier, violoncelle

Mathieu Nantois, contrebasse

Philippe Carrillo, harpe

Alice Diéval, piano

Yu-Hsuan Pai, percussions

Erick Pigeard, percussions

Pauline Vanagt, flûte

Antoine Moulin, clarinette

Fabrice François, saxophone

Jean-Baptiste Apéré, direction

 

et la participation des p'ttits ptyx

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 08:16

Le dernier week-end de juin est devenu maintenant un incontournable du territoire de Gâtine-Racan avec  le désormais immanquable Festival des Kampagn’Arts. Toute la semaine précédent l’événement, les petites mains s’activèrent sur le site de l’Image à Saint-Paterne-Racan, lieu où se déroule la manifestation, pour que tout soit prêt pour l’ouverture du festival.

La forte chaleur qui régnait depuis le début de la semaine n’avait pas ralenti les 290 bénévoles qui œuvraient de bon cœur et qui, pour éviter tout risque lié à la chaleur avaient installé un système de rafraîchissement ingénieux et original très apprécié par tous : un tuyau percé placé en hauteur sur une largeur de quelques mètres et qui diffusait des jets d’eau sous lesquels les festivaliers venaient se rafraîchir. De l’eau était aussi à disposition pour s’abreuver abondamment. Avec les ombrages naturels du terrain et la proximité de la rivière, les conditions étaient idéales pour profiter pleinement du festival.

Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance

Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance

D’ailleurs, les festivaliers habitués du site ou non, ont fait confiance aux organisateurs et sur le week-end, ils ont été 7 200 à venir profiter des nombreux concerts dans un endroit très sympathique.

Avec l’habitude et l’aide des bénévoles qui gravitent autour de l’association Bouge ton Bled, organisatrice du festival avec Ludovic Gaignard, animateur du multimédia, tout est fait pour que la sécurité soit respectée. Il faut mentionner aussi le travail réalisé pour que ce festival, labellisé en 2017 en tant qu’événement « Eco-responsable », puisse également accueillir les personnes handicapées.

Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens
Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens
Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens
Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens

Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens

Ce qui est frappant quand on se promène sur le terrain parmi les festivaliers c’est de voir la mixité intergénérationnelle. Des très jeunes enfants équipés de casque pour protéger leurs oreilles aux personnes  beaucoup plus âgées qui se côtoient dans une ambiance bon enfant, c’est aussi cela, le festival des Kampagn’Arts !

Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène

Les festivaliers rassemblés au pied de la scène

Un grand bravo à tous ceux qui travaillent pour faire perdurer ce festival qui, comme l’ont souhaité depuis sa première édition les organisateurs et les bénévoles permet « d’amener la culture et aussi la ville à la campagne !»  Alors, continuez à leur faire confiance et rendez-vous l’an prochain pour la 14e édition !

Les organisateurs et quelques bénévoles remerciant les festivaliers de leur présence

Les organisateurs et quelques bénévoles remerciant les festivaliers de leur présence

Partager cet article
Repost0
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 15:38

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 14:41

Pour son premier spectacle de l’année, l’association « Autour de la Collégiale de Bueil » avait choisi le groupe «Swing Gospel Singers ». Le public, toujours conscient de la qualité des spectacles proposés à Bueil, avait répondu présent et c’est plus d’une centaine de personnes qui s’est retrouvée dans l’église Saint Pierre en ce dimanche après-midi.

 

Didier Descloux présente le déroulement de la manifestation

Comme l’a annoncé au début de la manifestation Didier Descloux, président de l’association, en présentant le programme : « Le groupe Swing Gospel Singers s’est déjà produit plusieurs fois sur le territoire, mais chaque fois, c’est un succès assuré. Le concert va se dérouler en deux parties. La première partie se déroulera dans l’église et la seconde sous un préau où seront servis quelques petits grignotages et une boisson. Pour cette seconde partie, le groupe chantera a capella. » Puis, il céda la place aux sept choristes, deux hommes et cinq femmes, accompagnés par leur pianiste.

Les choristes lors de leur prestation
Les choristes lors de leur prestation
Les choristes lors de leur prestation
Les choristes lors de leur prestation

Les choristes lors de leur prestation

Très vite, les sept chanteurs conquirent le public. Ces passionnés de Gospel ont des voix envoûtantes. Leur plaisir de chanter transparaît dans leur comportement et leur dynamisme est assez communicatif. Leurs voix s’accordent merveilleusement bien. Au cours du concert, chacun devient tour à tour, soliste ou choriste, toujours parfaitement en harmonie avec le groupe.

Leur répertoire alterne des standards traditionnels et des compositions actuelles. Ils proposent une musique de qualité, familière au plus grand nombre, et obtiennent facilement la participation du public.

Bueil-en-Touraine : Premier spectacle de l'année pour l'association "Autour de la Collégiale"
Bueil-en-Touraine : Premier spectacle de l'année pour l'association "Autour de la Collégiale"
Bueil-en-Touraine : Premier spectacle de l'année pour l'association "Autour de la Collégiale"
Bueil-en-Touraine : Premier spectacle de l'année pour l'association "Autour de la Collégiale"
Bueil-en-Touraine : Premier spectacle de l'année pour l'association "Autour de la Collégiale"

À un moment, la cheffe de chœur, Nathalie Lhomet, prit le micro et annonça : « L’acoustique est tellement bonne dans l’église que nous allons vous  interpréter un de nos chants « a capella ». Elle reçut l’accord de tous et leurs voix s’envolèrent vers la voûte de l’église.

Petit remontant apprécié par tous !
Petit remontant apprécié par tous !
Petit remontant apprécié par tous !
Petit remontant apprécié par tous !
Petit remontant apprécié par tous !

Petit remontant apprécié par tous !

Après une heure de chants tous plus beaux les uns que les autres, et des tonnerres d’applaudissements, tout le monde quitta l’église pour se rendre de l’autre côté de la rue où, sous un grand préau, des petites tables étaient installées. Tous prirent place et dégustèrent les petites préparations culinaires salées ou sucrées. Puis, après en avoir fait autant, les choristes se lancèrent dans la seconde partie de leur spectacle avec autant de dynamisme et de joie de chanter ensemble que précédemment dans l’église.

La prestation en extérieur était très décontractée
La prestation en extérieur était très décontractée
La prestation en extérieur était très décontractée
La prestation en extérieur était très décontractée

La prestation en extérieur était très décontractée

Certains chants très connus, comme « o when the saints », furent repris par le public. Une magnifique communion entre les artistes et le public a fait de cette première manifestation de 2019, un immense succès !

Un public vraiment conquis par l'ensemble "Swing Gospel singers"
Un public vraiment conquis par l'ensemble "Swing Gospel singers"
Un public vraiment conquis par l'ensemble "Swing Gospel singers"
Un public vraiment conquis par l'ensemble "Swing Gospel singers"

Un public vraiment conquis par l'ensemble "Swing Gospel singers"

Partager cet article
Repost0
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 13:00

 

L'association Autour de la Collégiale vous propose son 1er spectacle de la saison 2019 .

Ce concert se déroulera en deux temps: 

- Une première partie dans l'église St Pierre

- La seconde partie (chants traditionnels a capella) se déroulera sous un préau tout près de l'église avec grignotage.

Réservation souhaitée pour une meilleure organisation.

Vous pourrez également découvrir dans les rues du village l'exposition 2019 de toiles grand format créées aux Pussifolies

Partager cet article
Repost0
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 11:51

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages