Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 14:17

Poursuivons notre découverte par la visite du Grau-du-Roi.

Construite de part et d’autre d’une brèche dans le cordon littoral, un grau, entre l’embouchure de la Virdoule et du Rhône, cette ville est un quadrillage de rues bordées de maisons basses. Le centre névralgique reste le canal avec son pont tournant, ses pontons et le vieux phare coiffé de son campanile.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi

Des bateaux de pêche sont amarrés le long des quais bordés de restaurants où fruits de mer et poissons figurent au menu.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi

Installé devant son bateau, un pêcheur découpe un thon, produit de sa pêche du jour et sa femme en assure la vente. Nous leur en avons bien sûr acheté une belle darne ! D'autres refont le plein du bateau avant d'aller s'amarrer.

Retour de pêche
Retour de pêche
Retour de pêche

Retour de pêche

Un peu plus loin, se trouve un petit port de plaisance avec seulement quelques bateaux.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 10:46

Après une semaine passée dans le Haut Var, nous avons poursuivi notre séjour dans le Sud-Est, au bord de la Grande Bleue. C'est à La Grande-Motte, au camping GCU, que nous nous sommes installés pour cette deuxième semaine. Situé à 10 minutes à pied du centre, la position était idéale pour visiter la ville.

Notre première découverte fut pour le port, encadré par les pyramides, qui peut accueillir 1540 bateaux.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte

De part et d'autre du port, de longues plages de sable s'étirant sur plus de 6 km,  parfaitement équipées, invitent au farniente et à la baignade.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte

Cette ville, créée entièrement en 1965 par Jean Balladur, le frère d'Édouard, décriée par certains, ne manque pas d'atouts. De très nombreux espaces verts en font une ville jardin. Ses bâtiments à l'architecture innovante se présentent sous forme de pyramides alvéolées exposées au midi. Prévue pour être une cité de villégiature, elle abrite désormais beaucoup de résidents à l'année. Elle est labellisée "Patrimoine du XXe siècle" !

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 13:07

Situé sur un plateau rocheux tombant à pic, Tourrette-sur-Loup est un curieux village fortifié dont les maisons extérieures forment le rempart.

Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup

Ce site possède une richesse architecturale originale articulée autour d'une artère centrale en demi-lune. Village secret, il ne dévoile son mystère qu'une fois franchies les portes situées de chaque côté de la place.

Vieux pont sur le Loup, ancienne porte et passages voûtés, vestiges du passé médiéval du village.

Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup

Les pittoresques ruelles étroites et escarpées abritent de nombreuses échoppes et ateliers où les artisans et artistes proposent aux visiteurs de découvrir des œuvres insolites et uniques.

De charmantes ruelles mais pas faciles d'accès !

Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup
Carnet de voyage : Les villages perchés du Pays de Fayence (5) Tourrette-sur-Loup

Ce village médiéval mérite le détour !

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2020 5 18 /09 /septembre /2020 07:34

Petit rappel et mise à jour des horaires

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 08:05
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine animera "Les Journées du Patrimoine"

Journées du patrimoine : Visites de l'église et de l'Hôtel de Ville

 

L'association Histoire et Patrimoine propose, avec le concours de la municipalité, deux visites dans le cadre des Journées du Patrimoine, celle de l'église et celle de l'Hôtel de Ville. Les deux sites seront ouverts, le samedi 19 et le dimanche 20 septembre : l'église de 15 h à 18 h pour les deux jours, la mairie de 16 h à 18 h le samedi, de 15 h à 18 h le dimanche. Des membres de l'association seront présents pour accueillir les visiteurs, leur présenter l'histoire et leur faire visiter les deux édifices.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine animera "Les Journées du Patrimoine"

Pour l'église (XIe – XVIe) : Présentation des peintures murales (XIIIe - XVIe) et du culte à Saint Christophe (peintures, vitraux, statue géante).

 

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine animera "Les Journées du Patrimoine"

Pour l'Hôtel de Ville, construit en 1882 : Présentation du cadastre napoléonien et du petit musée d'Eugène Hilarion (1841-1919), peintre collectionneur et "bienfaiteur de la commune".

 

Entrée gratuite. Port du masque nécessaire, un flacon de gel sera mis à disposition à chacune des entrées.

 

Renseignements complémentaires au 02 47 29 33 18

Partager cet article
Repost0
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 14:59

De Santiago de Cuba, nous sommes allés à Holguin afin d'être sur place pour prendre l'avion en direction de La Havane, le lendemain matin. Le rendez-vous à l'aéroport était fixé à 6 h 30 pour un décollage deux heures plus tard.

Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !

Nous ne pouvions pas quitter Cuba et surtout La Havane, sans parler des "belles américaines" qui font la fierté de certains Cubains. Ces voitures qui, pour la plupart datent des années 1950, sont pour la plupart rutilantes et entretenues avec le plus grand soin par leurs propriétaires. Beaucoup appartiennent à des sociétés de taxi avec regard de l'état. Elles servent surtout au transport de touristes.

Admirez en musique !

Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !

Mais, avant d'être aussi belles, les amoureux qui ont la chance d'en posséder une, y passent de très nombreuses heures à les restaurer et à les bichonner.

En voici une en attente de restauration !

En voici une en attente de restauration !

Et, celle-ci, après plusieurs heures de travail par un particulier, a belle allure. Elle est estimée entre 50 et 60 000 CUC !
Et, celle-ci, après plusieurs heures de travail par un particulier, a belle allure. Elle est estimée entre 50 et 60 000 CUC !
Et, celle-ci, après plusieurs heures de travail par un particulier, a belle allure. Elle est estimée entre 50 et 60 000 CUC !

Et, celle-ci, après plusieurs heures de travail par un particulier, a belle allure. Elle est estimée entre 50 et 60 000 CUC !

En sortant du musée de la Révolution, une surprise nous attendait !

Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !

Quatre voitures nous attendaient pour deux heures de balade dans différents quartiers de La Havane avec un arrêt incontournable, la place de la Révolution, rendez-vous de tous les véhicules !

Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !

C'est donc, depuis une belle américaine, que j'arrête mon reportage sur Cuba. J'espère vous avoir permis de passer au mieux cette période difficile. Et, si un jour, quand tout sera redevenu normal, vous vous demander où aller en voyage, Cuba pourrait être votre prochaine destination.

Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !
Le voyage à Cuba touche à sa fin : voici les belles américaines !

Et, si vous avez envie de voir un montage réalisé par Lionel sur notre voyage, ouvrez le film ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 14:08

Au début de l’assemblée générale, Didier Descloux informa l’assistance que Madeleine Fargues avait fait une découverte plutôt insolite et qu’elle en parlerait à la fin de l’assemblée générale.

Voyons donc qu’elle était cette découverte !

Madeleine rejoignit Didier avec ses documents et commença à relater cette fameuse découverte et précisa qu’elle avait tenu à en donner la primeur à l’association "Autour de la collégiale".

Madeleine rejoint Didier face aux adhérents de l'association "Autour de la collégiale de Bueil"

Madeleine rejoint Didier face aux adhérents de l'association "Autour de la collégiale de Bueil"

Au cours de l’été 2018, une famille du territoire lui parla d’un carton rempli de documents qu’elle a trouvé dans une maison de Bueil-en-Touraine qui fut, il y a longtemps, habitée par ses ancêtres et qu’elle souhaite lui remettre car elle pense que ces documents certainement historiques pourraient avoir de la valeur pour l’histoire locale.

Madeleine récupère le carton bien poussiéreux, l’ouvre et constate qu’effectivement, il est rempli de très nombreux documents bien pliés, bien poussiéreux mais, elle précise que celui qui était sur le dessus a rapidement éveillé sa curiosité. Ce document, écrit en vieux français, daté du 28 avril 1445, est un vidimus (copie authentifiée d’un acte de 1394) qui relate la fondation et la construction de la collégiale de Bueil au XIVème siècle.

Madeleine lors de son exposé avec le vidimus à la main.

Madeleine lors de son exposé avec le vidimus à la main.

Madeleine Fargues a présenté ce document aux Archives départementales 37 qui l’ont authentifié et lui ont précisé qu’Anne Debal-Morche, qui a beaucoup travaillé sur l’histoire du Pays de Racan, connaissait l’existence d’un tel document. Un tourangeau, l’abbé Jean-Jacques Bourassé, qui fut président de la Société archéologique de Touraine, avait également travaillé sur ce vidimus et en 1855, ce document avait été publié sur un des supports de la SAT. Madeleine, désireuse de connaître le contenu du document a fait traduire ce texte par un spécialiste du Moyen Âge.

Elle a réalisé une plaquette concernant l’histoire de ce vidimus et une question a été posée : « Faut-il donner ce document à l’association pour qu’il soit exposé dans la collégiale dans une vitrine sécurisée ou en faire une très bonne copie et remettre l’original aux archives départementales ? » C’est bien sûr la seconde proposition qui a été retenue.

Madeleine tient le vidimus dans ses mains

Madeleine tient le vidimus dans ses mains

Mais qu’y avait-il d’autres dans ce carton poussiéreux ? De très nombreux actes émanant de notaires royaux de Bueil-en-Touraine datant des XVIIème et début XVIIIème siècles.

Cette insolite découverte a fortement intéressé l’assistance qui a chaleureusement applaudi Madeleine pour tout le travail accompli autour de ce précieux vidimus !

Aperçu du vidimus reproduit dans le fascicule remis par Madeleine à l'association

Aperçu du vidimus reproduit dans le fascicule remis par Madeleine à l'association

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 10:16

Samedi après-midi, les adhérents de l’association « Histoire et Patrimoine «  étaient venus nombreux pour revivre ensemble les différentes activités de l’année 2019 et se remémorer ainsi les bons moments partagés tous ensemble.

Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG
Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG
Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG

Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG

C’est le président, Philippe Larus, qui, en souhaitant la bienvenue à tous les présents, en excusant quelques membres n’ayant pu être parmi l’assemblée et en remerciant la municipalité, représentée par Catherine Lemaire, André Lascaud et Thierry Hervé Garcia pour le prêt de la salle lors des différentes manifestations de l’association, ouvrit cette assemblée générale illustrée par un diaporama.

Chose peu courante, c’est par trois hommages bien marqués en l’honneur de trois adhérents de l’association disparus au cours de cette année, Jean-Michel Jouhanneau, créateur du logo de l’association, Claude Lebrun, maman de la série des livres pour enfants « Petit ours brun » et Dominique Fourty qui a su si bien accueillir l’association lors des promenades crépusculaires que débuta la soirée.

Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu
Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu
Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu

Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu

Après ce petit temps de recueillement, vint le déroulement du bilan des activités présenté par le secrétaire, Michel Mirault.

Bilan des activités

 Cette année, l’association a présenté deux conférences, une en mars, «  Voyages en Cornouailles, sur les pas de Daphné du Maurier », et l’autre en octobre, « Gille Douté, premier vétérinaire de Touraine ». Ces deux conférences avaient attiré beaucoup de spectateurs.

En mai, il y eut le 8, l’inauguration du panneau commémoratif des morts de 1914-1918, face à la mairie, le 10 et le 11, une participation aux festivités de la Rotonde à Montabon et le 26, ce fut la randonnée à la découverte de Marçon et d’une de ses caves pour une dégustation puis, fin juin, la promenade crépusculaire, qui, victime de la canicule, se résuma à une projection sur grand écran, dans la fraîcheur relative de la salle socioculturelle, des lieux-dits qui devaient être découverts in situ. En septembre, Histoire et Patrimoine était présente le 7, au Forum des associations, les 21 et 22, elle organisait une animation autour de la reliure dans la chapelle Saint Gilles dans la cadre des Journées du Patrimoine et le 29, par une journée plutôt maussade, elle était présente à la « Journée du Pays de Racan ». Pour finir l’année, en octobre, avant la seconde conférence, l’association participa au « Marché d’automne » organisé par les Jeunes Agriculteurs.

Philippe Larus reprit alors la parole pour évoquer les réalisations propres à l’association : les dépliants pour la visite de la chapelle Saint-Gilles, le travail de classification des photos du fonds Potier par quelques membres aux archives départementales et l’implication d’Histoire et Patrimoine auprès de la doctorante qui travaille sur les peintures de l’église et notamment sur le brocart appliqué.

Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019
Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019
Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019

Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019

Bilan financier

Puis, ce fut au tour de David Bonnaud-Doyen, trésorier, de communiquer le bilan financier qui laisse apparaître un solde débiteur assez important dû au paiement du panneau commémoratif des soldats de Saint-Christophe, morts pour la France, au cours de la Grande Guerre (montant de l’achat : 2016 €) ainsi qu’à la réalisation et l’impression de dépliants pour la visite de la chapelle Saint Gilles pour 263 € et celle de trois plaquettes. Il ne faut pas oublier que chaque année, une plaquette est offerte aux adhérents à jour de leur cotisation. Malgré cela, l’ensemble des finances reste très convenable.

Ces deux bilans furent adoptés à l’unanimité.

Et, comme pour toute association dynamique, ses projets pour 2020 furent dévoilés par le président :

27-03-2020 : Conférence par Fabrice Mauclair « La justice en Touraine au XVIIIe siècle »

17-05-2020 : Randonnée à la découverte de Coëmont avec  l’association locale « Notre patrimoine et Vous »

10-07-2020 : Promenade crépusculaire à la découverte de cours, caves et jardins suivie par un dîner sur réservation

19 et 20-09-2020 : Journées du Patrimoine avec des visites de Cavités, Église et découverte commentée du cadastre de 1834

9-10-2020 : Conférence par Thierry Albert «Les faïences de Saint-Christophe ».

Puis, tous furent invités à récupérer la plaquette sur « Gilles Douté » avant de partager le verre de l’amitié qui conclut chaque fois les activités de l’association.

Contact :

Site : http://histoire-patrimoine.jimdo.com

Mail : histoire.patrimoine37@laposte.net

Tél : 02 47 29 33 18

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2019 3 04 /12 /décembre /2019 14:27

Si vous vous intéressez à l'histoire de la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais et des communes environnantes, vous pourrez venir découvrir, si vous ne les connaissez pas déjà, les multiples activités de cette association qui seront présentées au cours de l'assemblée générale.

À l'ordre du jour :

Les bilans moral, d'activités et financier présentés respectivement par le président, le secrétaire et le trésorier.

Élection des membres du CA

Présentation des projets pour l'année 2020

Renouvellement des adhésions (tarifs inchangés - personne seule : 8 € ; couple : 12 €). Chaque adhésion donne droit à une plaquette gratuite dans l'année.

Le verre de l'amitié clôturera la séance.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 16:33

Il y a quelques temps, nous avions eu la chance de voir l’exposition réalisée au caveau, à Château-du-Loir, sur le travail réalisé par le Pays d’Art et d’Histoire de la Vallée du Loir, sur les prieurés jalonnant cette riche vallée. Nous avions alors regretté que ce travail se soit cantonné sur la seule rive droite du Loir car, sur Saint-Christophe-sur-le-Nais, il existe également un prieuré dont nous aurions aimé connaître un peu mieux l’histoire.

Il y a quelques années, la Communauté de Communes du Pays de Racan avait adhéré à l’OTVL (Office de Tourisme de la Vallée du Loir) et, apparemment, si j’en crois ce que j’ai pu lire « La Communauté de Communes de Gâtine et Choisilles - Pays de Racan est partenaire de l'Office de Tourisme de la Vallée du Loir (OTVL) pour le développement et la promotion touristique de la partie Nord de son territoire, dénommée le "Pays de Racan" c’est toujours le cas. Au vu de notre implantation géographique « Entre Loir et Loire », ne serait-il pas possible d’être intégrés à un tel travail de recherches historiques car notre patrimoine présente de nombreuses similitudes.

 

L'appellation AOC Coteaux du Loir en orange

Le rendez-vous de samedi, à Vouvray-sur-Loir, nous a permis de découvrir le patrimoine lié à la vigne et au vin sur 9 communes inventoriées autour de La Chartre-sur-le-Loir et notamment sur Vouvray-sur-Loir en lien avec l’association locale « Notre Patrimoine et Vous ».

L’après-midi commença par une petite conférence avec Stéphanie Barioz Aquilon, chargée d’inventaire du patrimoine PETR (Pôle d’Équilibre Territorial et Rural) Vallée du Loir. Avec de nombreuses photos de vignes, de caves et de petit patrimoine (pressoirs multiples, maisons de vigne) en lien avec cette activité, et de cartes ou cadastres anciens, elle a montré le rôle important et la place très ancienne de la vigne sur les coteaux du Loir qui ont bénéficié d’une AOC en 1948. Ici aussi, un lien se fait avec notre territoire. Sur Saint-Christophe et d’autres communes de Racan (Bueil-en-Touraine, Saint-Aubin-le-Dépeint, Saint-Paterne-Racan, Villebourg) où les vignes ont malheureusement disparu au fil des ans, plusieurs hectares sont également classés en AOC. Quelques parcelles et leurs maisons de vigne témoignent encore de cette période.

Le vignoble en automne (Chahaignes)
Le vignoble en automne (Chahaignes)

Le vignoble en automne (Chahaignes)

Après la conférence, les très nombreux participants à cette manifestation se sont rendus dans le bourg où les attendaient deux visites de caves et une exposition de photos dans la mairie.

À Vouvray-sur-Loir, pour une population d’un peu moins de 800 personnes, 500 caves ont été répertoriées. La plupart se trouve à flanc de coteau, à environ 50 m au-dessus du niveau du Loir et présente la particularité de posséder des sources à l’intérieur !

Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie
Visite des caves proches de la mairie

Visite des caves proches de la mairie

Pour terminer, après un échange avec des viticulteurs, un verre de vin de l’appellation Coteaux du Loir fut offert par la commune de Vouvray et cette dégustation clôtura de manière très cordiale un après-midi riche en découvertes.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages