Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2020 5 18 /09 /septembre /2020 07:34

Petit rappel et mise à jour des horaires

 

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 09:44

Comme chaque année, à Bueil-en-Touraine, pour la semaine du Patrimoine, Christian Bourdin, peintre lui-même et membre de l’association « Autour de la Collégiale » invite de nombreux artistes à venir exposer leurs œuvres dans le magnifique cadre qu’offre l’église saint Pierre. Il s’y prend longtemps à l’avance en fréquentant diverses expositions pour repérer des talents qui lui semblent correspondre à ce qu’attend le public habitué à fréquenter le salon de Bueil-en-Touraine et pour prendre des contacts. Les artistes invités viennent en général  de la Touraine ou des départements proches. Certains sont des habitués mais chaque année, de nouveaux exposants sont heureux de pouvoir exposer dans ce lieu. Cette année, ils étaient donc 50 et, 150 tableaux, sculptures ou dessins s’offraient au regard des visiteurs qui, tout au long de la semaine, ont pu venir les admirer.

Dimanche soir, c’était donc la clôture de cette exposition et, moment très attendu, la remise des prix aux lauréats. Didier Descloux prit la parole pour remercier tous les exposants fidèles ou nouveaux de leur confiance, et le public venu nombreux lors de cette semaine. « Tout au long de la semaine, ce sont 470 personnes qui sont venues pour admirer les œuvres exposées. À ce nombre, on peut ajouter les 230 personnes venues assister aux deux spectacles. Certains jours, il y a eu entre 20 et 25 personnes ce qui, pour Bueil, est tout de même assez remarquable. Je n’ai reçu que des éloges sur la qualité et la variété du travail fait. Je dois transmettre les félicitations du public à tous les exposants. »

Puis, il passa le micro à Christian Bourdin pour la remise des prix. Il commença par remercier tous les exposants qui lui font confiance puis il appela les différents lauréats pour leur remettre le prix qui leur a été attribué.

 

Rémi Tondereau remet le prix de la commune à Mme Buirette

Rémi Tondereau remet le prix de la commune à Mme Buirette

Palmarès de ce 18ème salon

Prix de la commune, remis par Rémi Tondereau, maire de Bueil : Mme BUIRETTE Claude Lidia

Pris couleurs : Mme MOTHA Isabelle

Prix du Crédit Agricole, remis par Éloi Canon, président de la caisse locale : Mme CHAPUY-LEPELLETIER

Prix Techno Mixte : Mme LECLERC Bernadette

1er prix sculpture : Mme HILLAIRES Marie-Christine

2ème prix sculpture : Mme DEMAISON Pascale

1er prix huile : M. BRETAUDERS Gilles

2ème prix huile : M. BOURNEUT André

Prix acrylique : Mme CHRSTENET Christine

Prix Public : Mme HERSENT Jeanet

Un grand bravo à tous et rendez-vous l’an prochain pour le 19ème salon !

Élus, organisateurs, partenaires et lauréats satisfaits de ce 18ème salon

Élus, organisateurs, partenaires et lauréats satisfaits de ce 18ème salon

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 07:35

Vendredi, en début d’après-midi, la bibliothèque accueillait Mme Karen Vignoles, Christophorienne, qui souhaite proposer aux adolescents et adultes du secteur, une initiation à l’histoire de l’Art. Quelques personnes s’étaient manifestées en faisant connaître leur intérêt pour cette animation et leurs disponibilités.

Karen Vignoles a présenté son parcours professionnel et comment, par hasard, elle est entrée dans l’enseignement. « Après avoir exercé le français, l’histoire et la géographie en collège, c’est à Lyon que ma vie professionnelle a pris une nouvelle orientation. Je me suis retrouvée à l’école Émile Cohl qui forme aux métiers de l'infographie multimédia, du jeu vidéo, du cinéma d'animation,de la bande dessinée, de l'illustration et du dessin de presse. L'enseignement commence par un apprentissage des fondamentaux du dessin, pendant trois années, puis par des spécialisations durant les deux dernières années du cursus. Et là, on m’a demandé d’enseigner l’histoire de l’Art aux étudiants ! N’étant pas formée pour cette matière, je me suis inscrite à la faculté et j’ai repris mes études. Cette première année s’est bien déroulée avec mes étudiants, mais j’étais plutôt tendue ! À l’issue de mes études, je suis sortie diplômée en histoire de l’Art.»

Elle a dû par la suite, à la demande du directeur, modifier sa façon d'appréhender une oeuvre, en travaillant sur les biographies des peintres. Cela lui a permis d’éclairer un peu plus leur façon de procéder, leur formation, comprendre leur singularité et d’apprécier leur influence sur l’art.

Ce qu’elle propose aux personnes intéressées, c’est de s’arrêter sur certaines œuvres de l’art figuratif européen choisies par elle, allant du XVe au XXe siècle ou des œuvres choisies par les participants. Pour cette initiation, elle s’appuiera sur des œuvres de grands noms de la peinture et de sculpture.

« Ces séances d’initiation ont pour but d’acquérir ou de consolider un savoir de base  en vue, par exemple, d’enrichir la découverte des musées ou des villes d’art. Au vu des quelques réponses reçues, on pourrait fixer comme jour, le mercredi de 17 h à 18 h 30. Ces séances se dérouleraient tous les 15 jours. » 

Mme Karen Vignoles animatrice de la réunion et diplômée de l'histoire de l'Art à Lyon III

Mme Karen Vignoles animatrice de la réunion et diplômée de l'histoire de l'Art à Lyon III

Après ces quelques annonces, un premier calendrier a été établi :

Les mercredis 16 octobre, 6 et 20 novembre, 4 et 12 décembre.

Les séances, gratuites, auront lieu dans la salle socioculturelle Le Foyer.

Les personnes qui seraient intéressées et qui n’ont pu assister à cette première réunion sont invitées à prendre contact rapidement avec Mme Karen Vignoles.

Contact :

karen.vignoles@gmail.com

Merci à elle de bien vouloir donner de son temps pour une activité culturelle qui s'annonce très enrichissante.

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 16:54

 

Les Amis de la Chapelle Saint-André  accueillent les artistes de l’Artothèque de Touraine.

Les 20, 21 et 22 sept 2019, 17 artistes de l’Artothèque de Touraine, plasticiens, peintres, sculpteurs, céramistes, photographes exposeront Chapelle Saint-André à Neuvy-le-Roi. Une soixantaine d’œuvres seront ainsi à découvrir.

L’Artothèque de Touraine, située 16 bis, Jardin François 1 er à Tours, entre le CCCOD et l’Hôtel Gouin regroupe des artistes qui présentent toute l’année une collection œuvres originales que les particuliers ou les entreprises peuvent louer. Son but est de faire découvrir et accéder le public à l’art contemporain.

Un partenariat fructueux et exceptionnel s’établira donc entre Tours et le Nord Ouest tourangeau , à l’occasion des Journées du Patrimoine, point d’orgue de la programmation culturelle annuelle des Amis de la Chapelle Saint-André.

La Chapelle Saint-André (Xe-XVe siècle), en partie restaurée,  est devenue depuis de nombreuses années un espace ouvert et vivant utilisé par les acteurs culturels du territoire.

 

Programme : L’Exposition sera visible le 20 septembre de 17 à 19h,

 le 21 septembre de 11h à 13h,  et de15h à 19h. Vernissage 21 septembre à 18h

le 22 septembre de 11h 13h et de 15h 19h

Visites commentées de l’édifice sur demande.

2, rue Saint-André, Neuvy-le-Roi, 37370

Lesamisdelachapellesaintandre.fr

Suivez nous sur facebook 

Renseignements : 02 47 24 46 09

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2019 1 16 /09 /septembre /2019 14:47

Chaque année, pour la semaine du patrimoine, l’association « Autour de la Collégiale » propose différentes animations culturelles.

En ouverture de cette semaine, la journée de samedi fut marquée par deux événements. Tout d’abord, en matinée, le salon de peinture, sculpture et dessin a ouvert ses portes offrant aux visiteurs les 150 œuvres déposées pour une semaine par 50 artistes du territoire et des alentours, œuvres que les personnes venues assister au concert du groupe I Sentieri ont pu admirer en attendant de pouvoir pénétrer dans la collégiale.

Dès l’ouverture des portes, le très nombreux public pénétra dans ce lieu chargé d’histoires liées à la famille de Bueil et, en quelques minutes, il ne restait plus aucune place assise de disponible.

Un petit aperçu des œuvres exposées
Un petit aperçu des œuvres exposées
Un petit aperçu des œuvres exposées

Un petit aperçu des œuvres exposées

L’heure du début du spectacle arrivée, après quelques mots de bienvenue et d’explications sur le déroulement de la semaine du Patrimoine, le président de l’association, Didier Descloux, présenta le groupe I Sentieri en ces termes : « I Sentieri est une formation récente, créée il y a 3 ans. Elle est composée de 3 musiciens et d’un chanteur.  Trois d’entre eux sont originaires de la Drôme et le 4ème de Bourgogne. Cette manifestation est incluse dans le projet culturel de la Communauté de Communes et reçoit ainsi des subventions de la Région et du département ainsi que différents partenariats (Crédit Agricole, MMA. I Sentieri signifiant Les Sentiers, je vous laisse avec eux parcourir tous ces chemins en leur compagnie. »

Didier Descloux lors de ses quelques mots d'introduction

Didier Descloux lors de ses quelques mots d'introduction

Cette soirée, basée sur des chants et des musiques mena le public, conquis dès l’interprétation de la première œuvre, sur les sentiers de la Corse, de la Sicile, de l’Italie, de l’Irlande, de la Suède. Ce furent des chants ou musiques traditionnels et des pièces du XVIIe siècle qui s’enchaînèrent, sans temps mort, pendant une heure et demie, pour le plus grand plaisir de tous.

Le but que se fixe cette formation se résume ainsi : « Par sa sensibilité particulière, par sa volonté d'employer les instruments traditionnels comme ceux d'aujourd'hui, I SENTIERI invite aussi à aller plus loin, tout en restant fidèle à ses convictions initiales : contribuer à ménager des sentiers de redécouverte, dans l’univers sonore profane et sacré ; œuvrer à mieux faire connaître et partager largement, des trésors retrouvés dans de lointaines origines. »

À l’issue de chaque pièce musicale, des tonnerres d’applaudissements fusaient et, à la fin du spectacle, les gens en redemandèrent. Aussi, c’est sans se faire trop prier qu’ils en rajoutèrent quelques-unes. Et, c’est sous une ovation que ces quatre artistes quittèrent la salle suivis par le public qui, rassemblait par petits groupes au milieu des œuvres exposées dans l’église Saint Pierre, ne tarissait pas d’éloges sur ce quatuor qui avait su les séduire.

Le groupe I Sentieri qui a enthousiasmé le public
Le groupe I Sentieri qui a enthousiasmé le public

Le groupe I Sentieri qui a enthousiasmé le public

Rendez-vous fut pris pour le samedi 21 septembre où une autre formation « Kalynda » est attendue avant la clôture, le lendemain, de la Semaine du Patrimoine.

Les artistes de l’ensemble I Sentieri qui ont réalisé les arrangements ;

Mireille Bonnard-Perlin et son nyckelharpa

Agnès Moulin  avec sa harpe, et ses différentes flûtes (traversière, irlandaise,…)

Yunus Ornek et ses différents instruments à cordes (guitares, banjo, banduria)

Johan Genin-Brandt et sa voix sublime de baryton.

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 14:28

 

Vous trouverez ici la fiche d'inscription si vous êtes intéressé(e)

Partager cet article

Repost0
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 14:08

Le 16 avril dernier, une convention de partenariat a été signée entre l’artothèque de Tours et la Communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan. Le but de cette convention était d’amener l’Art à la campagne.

Qui en a eu l’idée ?

Cette idée émane du Président de la Communauté de Communes, Antoine Trystram. Cette convention de partenariat est signée pour un an entre l’artothèque de Touraine et la communauté de Communes afin, en amenant l’art en milieu rural, de sensibiliser un large public à l’Art contemporain sous toutes ses formes.

Que trouve-t-on dans ce premier partenariat ?

Au total, ce sont 22 œuvres qui ont été empruntées afin d’être exposées dans les mairies des 19 communes et au siège de la CCGC-PR. Ces œuvres devront être accrochées dans les lieux d’accueil des mairies pour que les citoyens puissent les admirer. C’est en présence de Madame VAUTHIER-RIVIÉRE, présidente de l’artothèque de Tours et de certains artistes que les élus ont pu choisir les œuvres qu’ils souhaitaient exposer.

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

De retour de l’inauguration, Mme Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, a su profiter de cette occasion. La mairie venant d’être tout juste rénovée et tous les tableaux qui ornaient ses murs enlevés, elle a donc présenté dans la nouvelle salle du conseil et des mariages,  deux petits tableaux complémentaires représentant des labyrinthes.

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)
Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Les trois mois écoulés, c’est une nouvelle œuvre en plus grand format, qui est maintenant accrochée dans le secrétariat de la mairie. M. André Lascaud, premier adjoint, précisa : « Ce sont les employés municipaux qui sont allés la chercher. Elle est arrivée roulée  sur les barres qui tiennent ses extrémités. » Et, en regardant le tableau il dit en souriant : « Ce serait amusant d’essayer de compter tous les yeux visibles sur cette toile ! »

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le musée de Saint-Christophe

Mais, que sont devenues les différentes œuvres qui couvraient les murs avant la rénovation ?

L’ancienne salle du conseil, située au premier étage, ainsi que la petite salle voisine et le palier, sont désormais les dépositaires de la collection de tableaux que renferme la mairie. La plupart de ces œuvres ont été réalisées par le bienfaiteur de la commune, Eugène Hilarion. Celui-ci, en plus de ses propres réalisations a fait don à la commune d’autres tableaux qui se trouvent tous à l’étage dans la partie qui devient désormais le musée de la commune.

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

Pour le très grand tableau, « La paye des moissonneurs » de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion, André Lascaud explique : « Pour pouvoir le monter, nous l’avons sorti de son cadre. L’ensemble était très lourd et, vu sa grande taille, avec les employés communaux, nous avons eu beaucoup de mal car nous n’avions guère plus de 5 cm de battement pour le monter dans l’escalier et le faire entrer dans la pièce. Maintenant qu’il est là, il n’en ressortira pas ! »

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil
Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Quelques réaménagements ont été faits pour disposer au mieux les différentes œuvres. Il y en a encore deux ou trois en attente d’être posées, l’endroit adéquat n’ayant pas encore été trouvé.

Quelques petits travaux de réfection sont envisagés pour le mobilier de cette grande pièce mais le plus gros de l’aménagement est terminé.

Rénovation de la mairie de Saint-Christophe et convention de partenariat avec l’artothèque de Touraine, deux réalisations qui présentent une parfaite affinité. Quoi de mieux qu’un beau cadre pour mettre une œuvre en valeur !

 

Merci à la CCGC-PR pour les photos et les quelques renseignements fournis servant de base à cet article.

Partager cet article

Repost0
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 17:36

Du 8 mai au 29 juin, découvrez à la Bibliothèque Municipale Associée de Neuvy-le-Roi, l’exposition de peintures de Benoît Déchelle sur Les Fables de La Fontaine.

 Le peintre poursuit son bestiaire décalé avec les Fables de La Fontaine en proposant des contorsions singulières au Loup et à l’Agneau, au Corbeau et au Renard, au Lion et au Rat …

 Inauguration le mercredi 8 mai à 15h00 à la bibliothèque lors de la Foire aux Livres organisée par l’association des Amis du Livre.

 Durant cette journée, vous pourrez également voir Benoît Déchelle peindre sur une toile de 2 x 4 m sous le préau à côté de l’entrée de la bibliothèque.

 Cette exposition s’inscrit dans le cadre du projet « Benoît Déchelle se met en quatre » à Neuvy-le-Roi :

• De mai à juin 2019 : GRANDS FORMATS dans les rues du village

• Du 8 mai à 29 juin 2019 : FABLES DE LA FONTAINE à la bibliothèque

• Du 14 à 30 juin 2019 : BEATLES PLEIN CADRE à la Chapelle Saint-André

• Du 14 à 30 juin 2019 : ANIMAUX COINCÉS et autres fantaisies à la Grange-Atelier

 Enfin, pour la Foire aux Livres du 8 mai, les bénévoles de la bibliothèque proposeront des ateliers créatifs pour les enfants tout-au-long de la journée.

 Entrée libre et gratuite

 Heures d'ouverture exceptionnelle de la bibliothèque pour la journée du 8 mai : 10h30-12h30 / 14h00-17h00

 

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 14:45

Pour la 6e année, les artistes de Neuvy-le-Roi ouvrent leurs ateliers au public du jeudi 4 au dimanche 7 octobre 2018 de 14h à 20h.

1) LA GRANGE-ATELIER : 
2d, rue Saint-André (juste à côté de la Chapelle St-André)

Jean-Michel Jouhanneau : Dessins, illustrations
Benoît Déchelle : Peintures
Dinhut : Illustrations, cadres débordants

2) L’ATELIER DE MICHELE T. PERBET :
1, rue de l’Hôtel de Ville – 1er étage (en face de la mairie)
Michèle T. Perbet : Plasticienne, auteure

3) L’ATELIER DE MARTIAL GADIN
Atelier-studio au 24, Grande rue
Martial Gadin : Plasticien-sculpteur, facteur de guitares
Christophe Sanglier : Aquarelliste (présent vendredi et dimanche)

Manifestation “Atelier, Mode d’emploi” coordonnée par l’association Mode d’emploi sur le département d’Indre-et-Loire.

Prochaines expositions de Benoît Déchelle :

7e Biennale  Art’Thilouze (37) du 15 au 18 novembre. Une douzaine d’artistes exposent à la salle des Tilleuls sous le parrainage de Nicole Avezard.

21e salon du Petit Format à Truyes (37) du 17 novembre au 2 décembre . une sélection d’une cinquantaine d’artistes présentant des œuvres de petit format.

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 10:56

Vendredi soir, la chapelle Saint-André de Neuvy-le-Roi s’est avéré tout juste assez grande pour accueillir les nombreuses personnes venues rendre hommage à l’artiste Sylvie Vannier, disparue il y a 2 ans. Ses filles, Marie-Léonor et Anne-Aelia, aidées de Christian, le compagnon de Sylvie, avaient regroupé de nombreuses œuvres de l’artiste. Ces différentes œuvres, exposées dans la chapelle, permettaient et, c’était le but recherché par les organisateurs, de faire vivre le travail réalisé par Sylvie.

Christian et les filles de Sylvie

Christian et les filles de Sylvie

Les différentes techniques qu’elle utilisait, les collages ou les aquarelles, se côtoyaient pour une exposition qui retraçait le parcours de l’artiste. Comme le souligne Christian, « ces deux techniques étaient utilisées d’une manière très personnelle, non conventionnelle, tant au plan purement technique qu’esthétique. Dans ses collages, l’artiste apporte la preuve éclatante de l’affirmation au fil des années d’un esprit libre où se conjuguent humour, jubilation, sensualité et plaisir du jeu dans l’agencement minutieux des motifs. Toutefois, une gravité se devine dans certaines toiles par des fonds marouflés dans des tons de vieux cuirs. Pour ses aquarelles, elle laisse une part de hasard à l’action de l’eau sur les pigments, ce qui fait la part belle à l’expression de la couleur originelle du pigment.»

Une belle exposition retraçant le talent de l'artiste
Une belle exposition retraçant le talent de l'artiste
Une belle exposition retraçant le talent de l'artiste
Une belle exposition retraçant le talent de l'artiste

Une belle exposition retraçant le talent de l'artiste

Sylvie a passé son enfance dans les Deux-Sèvres. À 16 ans, elle intègre l’école des arts décoratifs de Limoges. Deux ans plus tard, suite au déménagement de ses parents, elle entre à l’école des Beaux-Arts de Tours. C’est là qu’elle fera la connaissance de celui qui deviendra son mari, Dominique Savignard, peintre lui-même, et présent à cette soirée. Il réalisa durant cette période un magnifique portrait de la jeune femme. Ils eurent 3 enfants, deux filles et un garçon. Son mari, à l’amorce de sa carrière d’artiste, fit sentir son désir d’indépendance. Tout en s’occupant de ses enfants, Sylvie s’engagea dans des activités professionnelles. Avec une de ses amies plasticienne, elle créera l’association Fil & Forme. Elles proposeront alors à des compagnies de spectacles vivants et à des organisateurs de manifestations événementielles, des prestations allant de la réalisation d’accessoires à la décoration en passant par la création et réalisation de costumes.

Le portrait de Sylvie peint par Dominique Savignard

Se plaisant en Touraine, elle s’établit dans le Pays de Racan, très exactement à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Très bonne pédagogue, elle proposa aux personnes désirant apprendre à « croquer » des paysages sur le vif,

 des rando-croquis dans la campagne environnante. Elle organisa des stages et des croquis d’hiver en salle. Ces activités l’ont amenée à développer des partenariats avec des associations locales à vocation culturelle : Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe, le moulin Pousset de Vouvray-sur-Loir.

En parallèle à ces activités, Sylvie avait développé sous son nom d’artiste, Sylvie Vannier (nom de sa grand-mère maternelle), ses propres projets de création dans le domaine du collage et de l’aquarelle dont on pouvait avoir un bel aperçu lors de cette exposition. Reconnue en tant qu’artiste, ses œuvres ont été exposées dans de nombreux lieux institutionnels : l’Artothèque de Tours, la biennale de Savonnière, le siège de la Caisse d’Épargne d’Orléans, le château de la Possonnière,…

 Artiste aux talents divers, elle s’était prise de passion pour le Kamishibaï, théâtre d’images japonais qu’elle présentait en tant que conteuse dans sa maison christophorienne et jusque sur son lit d’hôpital. Elle participait aussi à des lectures publiques dans le cadre du festival « Femmes en campagne ».

Lorsque l’aînée de ses filles prit la parole, ce fut pour tout d’abord remercier toutes les personnes qui avaient fait le déplacement. « De vous voir tous réunis là en souvenir de maman me fait chaud au cœur. C’est la première fois que ses aquarelles et ses collages sont réunis dans la même exposition. Personnellement, je trouve ses ouvrages très complémentaires. » Christian ajouta : « Ses deux filles ont été exemplaires dans cette exposition qui retrace bien les différentes facettes de Sylvie. »

Patrick Cintrat, maire de Neuvy-le-Roi, s’exprima en quelques mots : « On sent une présence forte de l’artiste par cette exposition où l’on peut apprécier son talent. Merci d’avoir choisi ce lieu et Neuvy-le-Roi pour cette exposition. »

Les nombreux amis de Sylvie étaient présents pour ce vernissage
Les nombreux amis de Sylvie étaient présents pour ce vernissage

Les nombreux amis de Sylvie étaient présents pour ce vernissage

De très nombreux applaudissements ponctuaient chaque prise de parole et une émotion perceptible était présente dans la chapelle. Ce grand moment d’hommage fut suivi par le partage du verre de l’amitié et de petits groupes se formèrent pour continuer à évoquer et à se remémorer les merveilleux moments passés avec Sylvie.

L’exposition sera encore visible les 6 et 7 octobre, à la chapelle Saint-André de Neuvy-le-Roi, de 14 h 30 à 18 h. Entrée gratuite

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages