Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2018 1 09 /07 /juillet /2018 09:33

De retour de leur voyage en Martinique, Maryse Blanchard, présidente du club GSPC Basket, nous raconte ce qui fut, pour les jeunes basketteurs, une découverte : « Du 3 au 11 mai, un groupe de jeunes basketteurs, composé de 10 adolescents de la catégorie U15, encadrés par 17 dirigeants et parents a effectué un échange culturel et sportif avec le club de Basket de La Dominante à Marigot en Martinique. Cet échange s’est fait à l’instigation de deux joueurs seniors de notre club, qui ont débuté le basket dans ce club de quartier de la Martinique avant de venir porter haut nos couleurs au GSPC.

L’objectif de ce voyage était de permettre à nos jeunes, qui pour la très grande majorité n’avait jamais pris l’avion, de voyager, de vivre une expérience humaine et sportive inoubliable et de tisser des amitiés indéfectibles. Cet événement était une chance extraordinaire pour eux d’échanger et de découvrir une culture différente ; c’était  aussi un excellent moyen de déconstruire les préjugés et stéréotypes qui peuvent exister chez les jeunes des deux clubs.

Nous avons été accueillis en famille, les jeunes ont ainsi pu réellement découvrir le mode de vie de leurs jeunes camarades. L’accueil a été des plus chaleureux, de belles rencontres ont eu lieu. Nous avons tous été enchantés par l’extrême gentillesse de nos amis Martiniquais et des liens d’amitié très forts se sont créés et ils vont perdurer dans le temps, en partie grâce aux réseaux sociaux.

Nous sommes revenus avec des souvenirs inoubliables : paysages idylliques, végétation luxuriante fournissant des fruits et des légumes à volonté. Les jeunes ont eu un comportement exemplaire et ont bien profité des activités sportives : plongée avec masques et tubas pour admirer les magnifiques poissons, kayak et canoë, marche de découverte au Marigot sans oublier les rencontres de Basket !

Quelques souvenirs de leur voyage
Quelques souvenirs de leur voyage
Quelques souvenirs de leur voyage

Quelques souvenirs de leur voyage

Ils ont été vivement  intéressés par les visites : bananeraie, rhumerie, visite de Saint-Pierre ancienne capitale détruite par l’éruption du volcan de la montagne Pelée et surtout la Savane des Esclaves où des moments sombres de notre histoire leur ont été contés…

Maintenant, nous attendons avec impatience  les jeunes Martiniquais pour leur permettre de découvrir la Métropole et notre belle Touraine avec des visites prévues du patrimoine culturel et touristique mais aussi des rencontres sportives.

Un grand merci à tous les partenaires qui nous ont permis de réaliser ce magnifique voyage. »

Voici quelques témoignages :

 Partage rime avec plage, heureux avec chaleureux, séjour idyllique avec Martinique : nous sommes revenus enchantés ! Violaine maman de Mathys.

Franchement c’était un voyage super, au contact de l’habitant, de la culture…Kevin 16 ans

Voyage inoubliable et accueil très chaleureux, c’était excellent ! Pierrick 13ans

Un voyage exceptionnel ! Rémi 15ans

Un voyage qui restera ancré dans nos mémoires grâce  à un accueil chaleureux ! Pascaline 19 ans

Un voyage extraordinairement riche sur le plan humain et culturel ! Sandrine maman de Rémi et Pascaline

Partager cet article
Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 15:05

Pensez à réserver votre soirée !

Partager cet article
Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 07:45

Ça y est, la date de la réouverture est fixée : ce sera le mercredi 18 avril ! Aussi, il faut penser à regarnir les étagères de l’épicerie solidaire. Sur proposition de Manuel Marchesseau, gérant du magasin Super U de Neuillé-Pont-Pierre, et soutien inconditionnel de l’épicerie Épisode, les bénévoles se sont relayées samedi et dimanche matin pour collecter des produits alimentaires et d’hygiène auprès des habitants du secteur.

En début d’après-midi, samedi, Annick, une des bénévoles confiait : « Nous en sommes à 3 chariots bien remplis depuis ce matin. » Les chalands venant faire leurs courses s’arrêtaient bien volontiers pour écouter le petit discours concernant l’épicerie solidaire et acceptaient le flyer résumant l’essentiel et répertoriant le genre de produits attendus pour augmenter la collecte. Et, lorsqu’ils ressortaient du magasin, leurs courses terminées, la plupart s’arrêtait pour déposer du lait, des pâtes, de l’huile,… ou autre produit qui garnira les rayons de la boutique solidaire.

Depuis quelque temps, des contacts ont été renoués avec les familles bénéficiaires et, il faut dire que les assistantes sociales n’arrêtent pas de solliciter Épisode pour venir en aide aux plus démunies très rapidement.

Sur l’ensemble du week-end, les bénévoles ont récupéré le contenu de 5 gros chariots. Voyant la réussite de l’opération, Emmanuelle Hocdé, la présidente, s’exclama : « Nous sommes vraiment heureuses. L’ouverture de l’épicerie pourra se faire dans d’excellentes conditions».

Elles remercient tous les généreux donateurs et bien sûr, Manuel Marchesseau qui a apporté son soutien à cette collecte. Elles sont fières du travail accompli et prêtes pour qu’Épisode remplisse de nouveau son rôle. Si des personnes souhaitent rejoindre l’association pour étoffer l’équipe du bureau, 100% féminine à ce jour, elles seront les bienvenues.

Emmanuelle et Annick récoltent les dons pour Épisode

Emmanuelle et Annick récoltent les dons pour Épisode

Partager cet article
Repost0
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 10:25

La bibliothèque municipale associée de Neuvy-le-Roi a récemment initié un projet Grainothèque qui gagne à être connu de tous les jardiniers. Cette grainothèque est un petit espace qui permet l’échange de graines de fleurs, de fruits et de légumes. Basée sur le mode du troc, une grainothèque est une bibliothèque à graines, elle invite les visiteurs à déposer des graines (non issues du commerce) et à prendre, en échange, un sachet de semences proposé par un autre jardinier amateur. Concrètement, elle se présente sous la forme d’une boîte remplie de sachets de graines mis à disposition des visiteurs, qu’ils soient adhérents ou pas de la bibliothèque pour qu’ils puissent les cultiver et ensuite alimenter la grainothèque à leur tour, après leurs récoltes. Les animatrices de la BMA, Élise et Marie-Aline, y ont adjoint une petite bibliothèque du jardinier avec des ouvrages spécialisés. Ce projet, initié par Elaura Auzolle, jeune en service civique à la bibliothèque, est tourné vers les loisirs et la médiation scientifique puisqu'il s'agit de proposer des graines reproductibles uniquement et d'offrir à tous les jardiniers qui le souhaitent, amateurs ou confirmés,  la possibilité de se réapproprier par ses cultures, la question alimentaire. L'idéal était donc de lancer ce projet au printemps, moment clé des plantations. Elles espèrent que la grainothèque fonctionnera avec succès.

Renseignements au 02.47.24.89.95.

Un espace dédié aux jardiniers
Un espace dédié aux jardiniers
Un espace dédié aux jardiniers

Un espace dédié aux jardiniers

Partager cet article
Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 08:28

Samedi après-midi, avec une météo bien grise mais heureusement sans pluie, l’APE de Saint-Christophe-sur-le-Nais avait donné rendez-vous aux cow-boys, Indiens et autres pour participer au Carnaval. Pour ouvrir la marche, un char avec tipi, totem et cactus créait tout de suite l’ambiance. Partie à 15 h du parking de l’école, cette petite troupe bigarrée comptant environ 80 personnes, emprunta les rues du village usant de confettis multicolores pour que son passage soit bien remarqué. Assis à l’arrière du char, deux parents rythmaient le déplacement. Un service d’ordre efficace assurait la sécurité tout au long du parcours.

Le défilé arrive à la maison de retraite
Le défilé arrive à la maison de retraite
Le défilé arrive à la maison de retraite
Le défilé arrive à la maison de retraite

Le défilé arrive à la maison de retraite

Vers 16 h, comme convenu, le défilé arriva à la maison de retraite où du personnel et quelques résidents attendaient ces joyeux drilles venus mettre un peu d’animation dans leur train-train quotidien. Les enfants, tout heureux, se vont vu offrir des bonbons par les résidents, ce qui n’était pas pour leur déplaire.

Distribution de bonbons aux enfants par les résidents
Distribution de bonbons aux enfants par les résidents
Distribution de bonbons aux enfants par les résidents
Distribution de bonbons aux enfants par les résidents

Distribution de bonbons aux enfants par les résidents

Après un bon quart d’heure passé devant l’EHPAD, le défilé se dirigea vers l’espace Beau-Soulage où un goûter attendait les enfants et une buvette fonctionnait avec vente de crêpes, gaufres et barbe à papa pour alimenter la caisse de l’association. L’APE, par ses animations, aide les enseignantes bien présentes dans le défilé, à financer leurs projets pédagogiques avec cette année, en mai prochain, une semaine en classe cirque, qui s’achèvera par un spectacle produit en partie par les enfants.

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 09:47

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2018 1 19 /03 /mars /2018 09:37

Hermensia Merveilleux, juste de retour de Colombie avec ses valises remplies de l’artisanat fabriqué par les femmes de son village, Ingenio, exposait une multitude d’objets très variés, dans la salle de l’ancienne mairie de Saint-Paterne-Racan.

Hermensia est allée se réapprovisionner directement en Colombie

Hermensia est allée se réapprovisionner directement en Colombie

Hermensia, qui vous a sollicitée pour participer au festival ?

Suite à l’article qu’il y avait eu dans le Petit Courrier, la secrétaire de mairie de Neuvy-le-Roi m’a contactée pour savoir si j’étais intéressée pour participer au festival. J’ai tout de suite accepté. Je suis une femme qui a créé une association « Arte Nativo » pour aider mes compatriotes, cela ne pouvait pas mieux mettre les femmes colombiennes à l’honneur.

Depuis l’article paru en juillet dernier, j’ai eu quelques contacts et des commandes notamment de « panamas ». Là, comme je rentre de Colombie, je suis arrivée il y a seulement 3 jours, j’ai pu réapprovisionner et honorer les commandes qui m’avaient été faites.

Je pense que lors de votre arrivée à Ingenio, vous avez été bien accueillie.

Oh oui. Les femmes attendent avec impatience l’argent que je leur ramène suite à la vente des objets qu’elles ont fabriqués. Cette fois, avec un petit groupe de femmes colombiennes, nous avons un projet de vente directe sur place. Pour le réaliser, l’argent issu de la vente des objets que vous voyez et que je ramènerai la prochaine fois, servira à louer un local et à les installer dans leur atelier-point de vente. Elles pourraient ainsi toucher directement l’argent provenant de leur travail.

Quelques photos, disposées ici et là, montraient ces femmes travaillant dehors, devant les maisons, ainsi qu’un aperçu du village.

Des visiteuses très intéressées
Des visiteuses très intéressées

Des visiteuses très intéressées

Pendant que nous bavardions, plusieurs personnes sont venues découvrir cette superbe et surprenante exposition : chapeaux, cabas, sets de table, bijoux, petites boîtes, corbeilles,… aux couleurs chatoyantes, aux motifs parfois naïfs mais toujours de bon goût. Une personne est venue récupérer le panama commandé pour son mari. Toutes étaient admiratives devant la finesse du travail et, heureusement pour l’association « Arte Nativo », certaines se laissèrent tenter par certains objets.

Contact :

Hermensia au 06 86 35 99 89 ou artenativo@hotmail.fr

Partager cet article
Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 19:57

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 16:20

Créée pour 3 ans avec l’aide et sous la tutelle du Secours catholique, l’épicerie solidaire Épisode, sise à Saint-Paterne-Racan, était tenue au terme des 3 premières années, de se constituer en association pour devenir autonome et continuer à jouer son rôle social auprès de familles en difficultés passagères.

Françoise Langouet, vice-présidente de l’association confirme : « L’association Épisode est officiellement créée. Avant de redémarrer Épisode, nous nous interrogeons sur son mode de fonctionnement. Plusieurs solutions s’offrent à nous soit rejoindre la banque alimentaire et perdre ce qui faisait notre identité soit poursuivre ce que nous avons fait durant ces 3 années. »

Pouvez-vous expliquer comment vous fonctionniez ?

C’est Emmanuelle Hocdé, présidente de l’association qui apporta la réponse. « L’assistante sociale nous signalait des familles rencontrant des difficultés financières pour par exemple régler ses factures EDF ou finaliser un projet. Nous recevions ces familles individuellement et mettions en place une sorte de contrat leur permettant, sur un temps donné, de bénéficier pour des sommes modiques des produits alimentaires, d’hygiène ou autres… en vente à Épisode. Les économies réalisées sur les achats devaient obligatoirement servir à épurer les dettes passagères ou réussir à acquérir le bien convoité. Mais, nous insistons sur le fait que ces familles n’étaient pas assistées totalement. Elles devaient régler leurs achats et conservaient ainsi une certaine dignité. Ce fonctionnement est incompatible avec celui de la banque alimentaire. Ici, en plus, les familles pouvaient bénéficier de produits frais ce qu’elles appréciaient bien. C’est bien qu’il y ait plusieurs associations qui viennent en aide aux personnes qui n’ont pas les moyens de se payer de quoi manger.»

Au niveau des locaux, rencontrez-vous des problèmes ?

Ce local nous a été fourni par la mairie de Saint-Paterne à la création d’Épisode. Il est très bien adapté, situé un peu en dehors du bourg mais pas trop loin, retiré de la route et permet de recevoir les familles en toute confidentialité. M. le Maire nous a laissé entendre qu’il n’y avait aucun problème pour la poursuite de l’activité.

De gauche à droite : Emmanuelle, Maria et Françoise

Quand pensez-vous être prêtes pour redémarrer ?

Nous souhaitons pouvoir le faire début avril mais, pour cela, il faudrait que les collectivités qui ont répondu favorablement à nos demandes de subventions, le Conseil Départemental et la CCGCPR, nous versent rapidement les sommes promises pour que nous puissions faire nos premiers achats et redémarrer le fonctionnement de l’épicerie. Nous avons plusieurs familles qui attendent avec impatience. Imaginez le montant des factures de chauffage et d’électricité à la fin de l’hiver.

Que comptez-vous faire pour financer vos activités en plus des subventions ?

Nous espérons pouvoir continuer à tenir le petit coin buvette-friandises à la piscine pendant l’été, poursuivre notre partenariat avec Super U de Neuillé-Pont-Pierre en continuant nos journées de collecte. Nous allons essayer de trouver des activités lucratives pour nous faire connaître et récolter des fonds. Nous poursuivrons notre partenariat avec les usagers des Jardins partagés ce qui nous assure des fruits et des légumes frais. Nous avons entrepris une démarche pour que l’association Épisode soit reconnue d’utilité publique.

Petite question personnelle. Emmanuelle qu’est-ce qui vous a poussée à prendre la présidence de l’association ?

Ce n’est pas vraiment un souhait personnel, mais un concours de circonstances. Je souhaitais compenser un peu la frustration de n’avoir pu mener à bien mon projet de création d’un chantier d’insertion. Je suis bénévole à Épisode depuis 2 ans et j’ai toujours travaillé dans le milieu de l’insertion. Et, les 3 années avec le Secours catholique terminées, je me suis dit qu’Épisode ne pouvait pas s’arrêter. Nous avons constitué un conseil d’administration pour que cette nouvelle association démarre. D’ailleurs, nous avons une réunion d’équipe le mercredi 28 février, à 18 h, dans ces locaux, pour prendre notre décision. Toutes les personnes qui le souhaitent y sont conviées qu’elles restent bénévoles ou deviennent adhérentes.

En écoutant Emmanuelle, Françoise et Maria arrivée au cours de l’entretien, on peut supposer que leur prochain fonctionnement ne s’éloignera certainement pas de celui mis en place précédemment dans l’intérêt des familles qui, malgré leur précarité, trouvent toujours une oreille attentive, une aide personnalisée et sont considérées comme « des personnes à part entière. »

Bureau de l’association Épisode

Présidente : Emmanuelle Hocdé

Vice-Présidente : Françoise Langouet

Secrétaire : Maria Pilon Pereira

Secrétaire adjointe : Annick Cognard

Trésorière : Martine Bourtault

Trésorière adjointe : Brigitte de Roubaix

Montant de la cotisation : 10 €/an/personne

Partager cet article
Repost0
15 février 2018 4 15 /02 /février /2018 09:22
Le public ravi du succulent repas et de son animation

Le public ravi du succulent repas et de son animation

C’est dans la salle Piégu de Bueil-en-Touraine que plus de 70 convives de Bueil et de Villebourg se sont retrouvés suite à l’invitation lancée par les élus des deux communes, pour partager ensemble un moment convivial et festif. Le repas, préparé par un traiteur de Cérelles et servi par des conseillers des deux villages,  s’est avéré délicieux. Tout au long de ce déjeuner, deux professionnels du Mans « La petite Ninie en chansons » interprétèrent des chansons de Piaf, Bourvil, Montand, Trenet avec une grande justesse en s’accompagnant à l’orgue de barbarie et à l’accordéon. Certaines de ces chansons rappelant des souvenirs aux Anciens furent reprises par les convives et l’on vit même quelques couples se mettre à virevolter sur des airs entraînants !

Tous les participants, comblés par ce moment agréable, ne purent qu’exprimer leur satisfaction. « Le repas était très bon, raffiné, il y avait de la quantité et de la qualité ». Cela fait déjà 10 ans que ce rassemblement se renouvelle chaque année avec toujours autant de bonheur pour les participants qui sont heureux de s’y retrouver pour partager ce moment empreint de chaleur et de joie. Moment tellement chaleureux et festif que des personnes viennent de l’extérieur pour se mêler aux convives des deux villages. L’une d’entre elles, habituée à partager ce moment, confiait : « J’ai toujours plaisir à venir ici car j’apprécie la bonne ambiance entre les élus  et les invités ». De quoi mettre du baume au cœur des organisateurs !

La chanteuse avec son orgue de barbarie

La chanteuse avec son orgue de barbarie

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages