Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 08:26

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2019 6 13 /04 /avril /2019 11:35

La CCGCPR acquiert quelques spectacles qui sont diffusés pour la plupart dans la salle des Quatre Vents, à Rouziers-de-Touraine. Madame le Maire de Saint-Christophe s’est un peu démenée pour obtenir que l’un des spectacles puisse être décentralisé sur sa commune et ce fut donc le cas, vendredi soir, avec un spectacle entre « théâtre et chansons » comme le définissent les deux acteurs, Pascal Marcault et Philippe Piau, avec une mise en scène de Pierre Sarzacq.

Au cours de la soirée, les comédiens ont amené les spectateurs, malheureusement pas très nombreux, dans l’univers drôle et touchant de Bourvil. Comme décor, un bistrot, le buffet de la gare. Le cafetier musicien est en pleine composition musicale lorsqu’arrive son client, Fredo, le porteur de la gare, un peu déprimé. Et c’est là que Bourvil intervient grâce aux nombreux textes qu’il a écrits et interprétés. Les acteurs, en utilisant ces textes, nous font vivre une histoire simple, pleine d’humanité, par leurs regards, leurs sourires et leurs émotions. La musique joue un rôle important dans le spectacle.

Ce spectacle se vit comme une soirée de retrouvailles entre deux copains, les « vieux frères » qui ont monté ce projet fruit d’une longue amitié et aussi d’une longue collaboration.

Quelques clichés pris au cours de la soirée
Quelques clichés pris au cours de la soirée
Quelques clichés pris au cours de la soirée
Quelques clichés pris au cours de la soirée
Quelques clichés pris au cours de la soirée
Quelques clichés pris au cours de la soirée

Quelques clichés pris au cours de la soirée

Pendant plus d’une heure, soit en paroles, soit en chansons, les spectateurs ont pu revivre quelques-unes des chansons écrites par André Bourvil, né André Robert Raimbourg, le 25 juillet 1917, et disparu le 23 septembre 1970 à 53 ans.

Voici un aperçu des chansons évoquées durant le spectacle :

La rumba du pinceau, la tendresse, ballade irlandaise, l’eau ferrugineuse, Vieux frères, le p’tit bal perdu, c’est le piston, salade de fruits, un clair de lune à Maubeuge, …

Et, pour terminer la soirée, certains spectateurs eurent droit à un petit verre de vin pour trinquer à l’Amitié, le nom donné au voilier des « Vieux frères ». Une salve d’applaudissements salua les deux artistes et un petit échange verbal eut lieu avec eux avant que chacun ne regagne ses pénates. Une belle initiative à renouveler !

Partager cet article
Repost0
31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 08:40

C’est l’histoire d’une rencontre, autour d’un bar-piano, à travers des chansons, connues ou inconnues, qu’interprétait Bourvil. Chaque représentation oscille entre théâtre et chanson, bien loin de l’imitation de Bourvil, mais tout contre son univers drôle et touchant. On se retrouve là, à suivre une histoire toute simple, une histoire d’humanité. Et qu’est-ce qu’on y apprend ? Qu’au coin du zinc, on peut aussi parler d’amitié, de tendresse… En toute simplicité, en toute chaleur, en toute fraternité. C’est tout ! Et c’est déjà beaucoup !

Théâtre-Musique / Tout public

Partager cet article
Repost0
6 mars 2019 3 06 /03 /mars /2019 16:05

Conférence chantée : Muriel Marschal "de la Femme"

De la femme : voilà un titre qui laisse songeur .... De même que les propos éminemment phallocrates du médecin J.J Virey (docteur en médecine de la faculté de Paris, membre titulaire de l'académie royale de médecine, etc...) qui jalonnent l'ouvrage scientifique éponyme paru en 1825.
Sous la forme d'une fausse conférence médicale totalement loufoque et décalée, le spectacle interroge la condition féminine, sous des allures d'hymne au plaisir et à la rêverie.

Espiègles autant que distingués, l'amour et le désir y sont chantés sous toutes leurs formes.
Et au regard des multiples scandales qui émaillent l'actualité, il parait légitime de se poser la question de la place de la femme européenne en 2018, avec légèreté, humour et insolence.

Tarif: 12€/6€. Renseignement et réservation: 06.30.42.72.07

 

Les pas mythos "Sous le chapeau"

Flash de vie au fil du temps; une femme, une couleur, une identité sous les signes de l'amour, de la tendresse, de leur vérité... Il y a des femmes qui portent des chapeaux et d'autres non ; pourtant, ce sont toujours des femmes...

Dimanche 10 mars, 15 h, mairie de Neuvy-le-Roi

Entrée libre. Renseignement et réservation: 06.30.42.72.07

Partager cet article
Repost0
17 février 2019 7 17 /02 /février /2019 10:35

 

D'après Kafka, adaptation et mise en scène Tiphaine Guitton
Avec Fabienne Augié / Eric Bergeonneau / Laurent Prévot / Vijaya Tassy

Coproduction / Théâtre de la Tête Noire (Saran 45) scène conventionnée pour les écritures contemporaines Partenaires de production / L'Espace Malraux Ville de Joué-lès-Tours (37), L'atelier à Spectacle de Vernouillet (28), Espace Culturel Les Quatre Vents communauté de Communes Gâtines Choisilles Pays de Racan (37), La Troupe de M.Tchoum (13) La Région Centre Val de Loire, DRAC Centre, Spedidam

Jeudi 28 février à 19h30 / Vendredi 1er mars à 14h30 et 20h30 - Théâtre de la Tête Noire - Saran (45)

Vendredi 29 mars à 14h15 et 20h30 - Espace Culturel Les Quatre Vents - Rouziers de Touraine (37)

Partager cet article
Repost0
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 10:43

Programme complet disponible dans les mairies et les commerces locaux !

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2019 7 13 /01 /janvier /2019 15:46

Après les 4 séances du mois de décembre qui avaient réuni 800 spectateurs, les acteurs de la troupe locale revenaient sur scène samedi dernier pour leur soirée caritative en faveur de deux associations mancelles : « Trisomie 21 » et « Le théâtre la Bertoche ».

Plus de 200 personnes présentes dans la salle
Plus de 200 personnes présentes dans la salle

Plus de 200 personnes présentes dans la salle

Pour cette dernière soirée, le compteur affichait plus de 200 spectateurs pour le plus grand bonheur des organisateurs. « Vous vous rendez compte, cette année notre public a dépassé le millier de spectateurs, c’est extraordinaire. »

La présidente, Cendrine Boigard

La présidente, Cendrine Boigard

À 20h30 précises, la présidente, Cendrine Boigard, souhaita la bienvenue au nombreux public présent dans la salle, présenta la soirée, et pour donner un petit aperçu des trois pièces au programme, fit monter sur scène, les uns après les autres, les acteurs et metteurs en scène de chacune des œuvres.

La présentation des 3 groupes d'acteurs et metteurs en scène.
La présentation des 3 groupes d'acteurs et metteurs en scène.
La présentation des 3 groupes d'acteurs et metteurs en scène.

La présentation des 3 groupes d'acteurs et metteurs en scène.

Ce fut ensuite au tour des représentants des associations mises à l’honneur, de monter sur scène pour se présenter. La présidente de « Trisomie 21 » précisa que « l’association s’occupe de jeunes atteints de trisomie  depuis 40 ans. Une cellule a été mise en place pour aider les parents avant et après la naissance. Des rencontres entre les familles permettent des échanges constructifs. Des rencontres entre les jeunes et des activités communes leur sont également proposées. »

Puis, ce fut au tour de Victorien, jeune trisomique, fidèle spectateur des Joyeux de l’Escotais, de lire un mots qu’il avait préparé avec sa maman, et qui est un des acteurs du théâtre « La Bertoche ». Écoutons-le : « Ça me plaît ! C’est rigolo ! Moi aussi, je fais du théâtre avec maman et d’autres personnes.

Ensuite, le président de la seconde association, présenta la spécificité de son théâtre. « Une école de théâtre ouverte à tous, adaptée à chacun ! Ce slogan résume bien la philosophie des Chemins de traverse. Lancée il y a dix ans, cette association a créé cette compagnie pas-comme-les-autres, pour initier un public amateur aux techniques théâtrales, en favorisant l’accès de personnes handicapées physiques ou mentales à l'ensemble de ses actions. Le concept de cet établissement qui accueille 250 élèves – dont un cinquième en situation de handicap –, repose sur un principe d’égalité d’accès, en proposant des ateliers et des stages aussi bien de loisirs que professionnels, pour un public mixte. Pour l’ensemble des professeurs composant l’équipe pédagogique, cette mixité est source de richesses. En venant ici, je suis très surpris de voir qu’il y beaucoup de personnes qui font du théâtre dans une petite commune. C’est vraiment très chouette ! »

Les  présidents de "Trisomie 21" et "Théâtre La Bertoche" et Victorien, sur scène avec Cendrine

Les présidents de "Trisomie 21" et "Théâtre La Bertoche" et Victorien, sur scène avec Cendrine

Ces prises de paroles achevées, les premiers acteurs purent entrer en scène pour « À fond la ferme ! » de Matthieu Bertelemé,  qui montra comment, avec un peu d’imagination et en prenant l’argent où il se trouve, on peut très bien sauver le bien familial menacé, faute de moyens financiers suffisants.

Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange
Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange
Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange
Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange
Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange
Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange
Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange

Des garçons sans talent mais avec de l'argent, des filles sans argent mais débrouillardes et tout s'arrange

Ces 9 acteurs cédèrent ensuite la place au groupe suivant composé de 6 jeunes adultes qui interprétèrent « La clé est sous le pot de fleurs » d’Yvon Taburet ou, comment à partir d’une méprise, les quiproquos s’enchaînent jusqu’au dénouement final.

Une succession de quiproquos compromettent le beau weekend attendu
Une succession de quiproquos compromettent le beau weekend attendu
Une succession de quiproquos compromettent le beau weekend attendu
Une succession de quiproquos compromettent le beau weekend attendu

Une succession de quiproquos compromettent le beau weekend attendu

Après l’entracte, place aux 8 adultes pour « Amour, pirouette et cacahuètes » de Jean-Claude Martineau qui emmena le public dans un coin de Sicile où la mafia règne en maître. Que va-t-il se passer avec l’arrivée de Mario, le gars du continent et l’amoureux de la fille de Georgio, l'authentique mafioso ?

La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?
La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?

La vie paisible des mafiosos va-t-elle être perturbée par l'arrivée de Mario ?

Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?
Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?

Comment se reconvertir quand une entreprise échoue ?

Une fois le rideau fermé, Cendrine rappela les présidents des 2 associations et leur remit un chèque de 2 000 €, somme approximative de la recette de la soirée, recette qui leur sera entièrement reversée quand tous les comptes seront établis.

Si ces quelques photos vous font regretter de ne pas être venus voir les « Joyeux de l’Escotais » sur scène, il vous reste une possibilité d’aller les applaudir à Neuvy-le-Roi, le 26 janvier, salle Moisant, à 20 h 30.

 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2018 7 30 /12 /décembre /2018 09:19

 

Les adultes au cours d'une répétition

Les Joyeux de l'Escotais sur scène pour aider le handicap
 
 
Cette 5ème  séance verra l'intégralité de sa recette reversée à l'association sarthoise «Trisomie 21». 3 pièces au programme, 2 en 1 acte : À fond la ferme de M Berthelemé, La clé est sous le pot de fleurs de Y Taburet, et pour finir, Amour, pirouette et cacahuètes, en 3 actes, de JC Martineau.
 
Samedi 12 janvier, 20 h 30, espace Gabriel, Saint-Paterne-Racan. Tarif 8 €. Programma offert
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2018 5 23 /11 /novembre /2018 11:09

La date de leur première représentation approchant, il était temps d’aller voir où en étaient les répétitions des Joyeux de l’Escotais afin de savoir si tout serait prêt pour le grand jour.

La présidente, Cendrine Boigard semblait assez confiante et précisa : « Là, on en est aux dernières répétitions et mises au point car la générale c’est samedi prochain. Côté décors, on est bon ! »

Ce soir-là, sur scène, les acteurs de la pièce adulte « Amour, pirouette et cacahuètes » répétaient leurs rôles dans une ambiance assez détendue mais toutefois avec sérieux. Le but, depuis toujours, est de donner du plaisir aux fidèles spectateurs et de ne pas les décevoir.

La famille de Georgio
La famille de Georgio
La famille de Georgio
La famille de Georgio
La famille de Georgio

La famille de Georgio

Qu’y a-t-il au programme de cette saison 2018-2019 ?

C’est Cendrine qui nous détaille le programme.

« Cette année, la pièce interprétée par les plus jeunes en ouverture de rideau est intitulée «À fond la ferme ! » de Matthieu Berthelémé. Elle fut écrite pour primaires et collégiens et jouée une trentaine de fois en festivals, en écoles, en stages. Ici, ils seront 9 à jouer les Baby five, un groupe de pop composé d’adorables cruches qui ne savent ni chanter ni danser... À la campagne, quelques cousines s'occupent de la ferme familiale : elles sont courageuses et malignes mais l'argent manque. Et si la ferme se transformait en Thalasso top tendance pour renflouer les caisses ? Attention, Les Baby five seront au rendez-vous à Saint-Paterne »

Après un court entracte pour changer le décor, ce sont 6 jeunes adultes qui prendront le relais avec « La clé est sous le pot de fleurs »  de Yvon Taburet. Brièvement, en voici le sujet : "La clé est sous le pot de fleurs" avait dit Jean-Pierre à son ami Stéphane. Tout heureux de profiter d'un week-end à la campagne, ce dernier débarque avec Mathilde, son épouse mais à peine ont-ils poussé la porte que les surprises commencent.  Les quiproquos et les rebondissements s’enchaînant, cette pièce drôle et dynamique devrait satisfaire notre public qui vient pour se divertir.

Puis, pour terminer la soirée, après un entracte un peu plus long durant lequel la buvette fonctionnera et où des jeunes acteurs proposeront crêpes et billets de tombola, 8 adultes se retrouveront sur scène pour « Amour, pirouettes et cacahuètes » de Jean-Claude Martineau, une comédie en 4 actes qui emmènera le public loin de Saint-Paterne, au soleil de Sicile, au cœur de la Mafia. Je vous en donne un petit aperçu : « Georgio Garousi est un minable mafioso sicilien qui s'imagine être à  la tête d'un empire alors qu'il ne vit que de piètres expédients. Très amoureux de sa femme Amandina qui le domine, il a toutes les peines du monde à  s'imposer dans sa propre famille et ne peut compter sur son fils Luigi, crétin notoire, pour assurer sa succession et faire prospérer la mafia familiale. Quant à  Fiorella, sa fille adorée qu'il croyait jalousement garder près de lui, elle s'est entichée d'un homme de la ville et doit le présenter à  ses parents.
Mais pour entrer dans la famille Garousi, il ne suffit pas d'avoir fait des études supérieures, encore faut-il savoir voler et extorquer tout ce qui peut l’être ! Mais, ce gars de la ville en est-il capable ? Et si oui, pourquoi ne pas envisager une association qui rendrait Georgio Garousi, le plus heureux des hommes…
 »

Avec un tel programme, le but recherché par cette troupe locale devrait être atteint sans problème. Au vu des contenus et connaissant les acteurs, on peut, sans se tromper, rassurer les spectateurs qui se presseront lors des différentes séances proposées par ces joyeux drilles.

Et le naïf prétendant
Et le naïf prétendant

Et le naïf prétendant

Pratique

Entrée : 8 € programme compris

Calendrier des séances à Saint-Paterne : les samedis 1 et 8 décembre à 20 h 30, les dimanches 2 et 9 décembre à 14 h 30.

La séance caritative au profit de l’association « Trisomie 21 Sarthe » du théâtre La Bertoche au Mans aura lieu le samedi 12 janvier, à 20 h 30.

Toutes ces représentations auront lieu dans la salle des fêtes, espace Gabriel.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2018 5 16 /11 /novembre /2018 14:00

Envahi par l’envie de faire voyager nos mots, nos voix et mieux a l’échelle internationale, « Kènèba » : le grand théâtre est un détour sur notre environnement, nos quotidiens, de nos inspirations.  Les idées des textes qui pour la plupart sont recueillis dans des kiosques à café, des grains de thé d’où se racontent des faits de sociétés.

 

Le groupe Afrikanda

Rencontrer un autre public, une autre culture et partager des moments de réflexions, d’applaudissement, de sourires et d’émotions, reste notre motivation pour cette aventure hors du continent africain que nous maîtrisons. Un monde différent de celui que nous avons l’habitude de côtoyer fera l’objet d’un grand spectacle donc forcement sur un grand théâtre.

Kènèba (le grand théâtre) sera l’occasion pour le public français de découvrir un pan de l’art oratoire africain en particulier Burkinabé.

 

Pratique

Samedi 24 novembre, 20 h 30, Salle Armand Moisant

 

Tarif : 12 €/6 €

Renseignements et réservation ; 06 78 30 59 81

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages