Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 08:23

public-2Vendredi soir, à l’invitation de l’association Kaléidoscope, la salle Jacques Gabriel accueillait une cinquantaine de personnes pour assister à une pièce de théâtre « Espèce de… » interprétée par Effet théâtre et portant sur la discrimination.

La présidente de l’association, Véronique Blet, insista sur le fait que « ce spectacle est offert au public présent ce soir tout comme il l’avait été dans l’après-midi aux élèves de 5ème du collège Racan grâce à un partenariat avec plusieurs collectivités. » Elle fit part aussi « des difficultés rencontrées par Kaléidoscope qui, malgré le faible nombre de membres actifs a su, durant quatre ans organiser diverses manifestations orientées vers l’écologie, l’environnement, la parentalité, la citoyenneté. » Un appel pour recruter du renfort a été lancé faute de quoi, le spectacle de ce soir sera le dernier événement à l’actif de l’association qui a programmé sa fin pour le début de 2013 alors que beaucoup d’idées foisonnent encore et ne demandent qu’à aboutir.

les-acteurs

Des paroles désagréables peuvent faire beaucoup de mal. Il faut savoir s'en excuser.

Elle laissa ensuite place au spectacle. Milo et Zania ont, durant une heure, enchaîné des situations montrant ce que peuvent être les causes de la discrimination et des méfaits qu’elle engendre.

Enfants et adultes ont été amenés à réfléchir sur les différences qui peuvent conduire à des moqueries et au mal fait ainsi aux personnes qui les subissent. Les enfants ont été sensibles aux ravages que peut occasionner la méchanceté.

grossesse-formatage

Milo montre que, dès la grossesse, les différences marquées entre les sexes des bébés peut influer sur la vie future des enfants.

Au cours de la soirée, les acteurs ont montré que les différences sont une chance, une richesse et qu’elles apportent beaucoup aux individus.

2-clonesLa séquence sur le clonage a débouché sur une conclusion identique quel que soit l’âge du public : une vie pleine de morosité.

Il a résulté de cette soirée que « la richesse des individus vient de leurs différences et de l’apport bénéfique que les autres peuvent  recevoir de ces différences ».

Nous retiendrons cette formulation tirée de la chanson finale : « J’opte pour une nation sans discrimination. Il faut apprendre à se respecter. »   public-1  Un spectacle qui fut très apprécié et un public qui a bien participé.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 08:30

Clarisse-début

Devant sa tasse de thé, Clarisse est obsédée par "première ou plutôt dernière fois"

Samedi soir, la salle des fêtes de Bueil-en-Touraine accueillait Clarisse dans un tout nouveau spectacle, "Ça m'empêche pas de dormir...mais quand même !", en ouverture de la semaine du patrimoine.

Le thème du spectacle tournait autour d’une même réflexion : « Vous souvenez-vous de ce qui, pour vous, a été une dernière fois ? »

La phrase qui a déclenché toute cette machine à penser fut prononcée par un dépanneur venu remorquer la petite voiture de Clarisse mise hors d’état de circuler suite à un accident, un matin de janvier, sur une route verglacée : « Eh ben, ma p’tite dame, je peux vous dire que c’est la dernière fois aujourd’hui que vous avez conduit votre voiture. Elle est bonne pour la casse ! »

Clarisse-enfant

Un problème de chaussettes à résoudre avec l'un des enfants

Tout en vaquant à ses occupations habituelles (enfants, maison, travail), Clarisse, tour à tour drôle, émouvante, ingénue, sérieuse, un peu illuminée, endossa les costumes de ses différents interlocuteurs (amis, famille, relations, banquier, assureur), au total dix-huit personnages, autour de cette question hautement philosophique : « Par quelle dernière fois avez-vous été le plus marqué ? »

Clarisse-Madeleine

Clarisse joue Madeleine, l'amie, la confidente

Clarisse-J.-Claude

Un tantinet bourrue dans le rôle de Jean-Claude, le mari de Madeleine

Pendant une heure, elle a tenu la scène de la salle Piégu devant un public conquis mais malheureusement trop peu nombreux.

Clarisse-la-tante

Une Clarisse ingénue dans le rôle de sa vieille tante

Ce spectacle fut créé grâce à une collecte de récits, de souvenirs, glanés auprès de différentes personnes. Il est donc évolutif et peut s’enrichir de nouveaux témoignages cocasses, tendres, insolites…

Clarisse-fin

Clarisse propose au public de l'aider à enrichir son spectacle

L’association « Autour de la collégiale » propose deux autres spectacles dans le cadre de la semaine du Patrimoine :

Vendredi 14 septembre : « Une heure avec La Fontaine », avec Les Accroche-Cœurs, à 20 h 30, salle Piégu

Samedi 15 septembre : concert de chants polyphoniques des Alpes du Sud avec le chœur Corou de Bera, à 20 h 30, à la Collégiale.

Tarifs pour chaque spectacle : 12 € ; adhérents : 10 € ; tarif réduit : 8 €.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 12:47

Ça m'empêche pas de dormir....mais quand même !

Tout est parti d’une observation, un soir de printemps :

«Dans nos vies, nous vivons chaque jour des événements pour la dernière fois.

Parfois c’est triste ... mais pas toujours !»

Alors, comme souvent au Théâtre de la Jeune Plume, la parole a été donnée à ceux qui voulaient bien la prendre pour raconter... LEURS dernières fois.

Le fruit de cette collecte a donné naissance à un spectacle insolite porté par le talent  d’une Clarisse LÉON au mieux de sa forme.

Alors, des dernières fois dans ce spectacle, il y en a plein..

Des tristes, des regrettables, des insolites, des franchement rigolotes, des auxquelles on ne s’attend pas et des qui n’auraient jamais dû arriver...

Vivrions-nous de façon différente si nous savions que c’est la dernière fois que nous  faisons telle action ? que nous rencontrons telle personne ? que nous venons dans tel endroit ?

Un décor simple, pas de changement de costume.

clarisse 1Clarisse LÉON, seule en scène, y interprète 18 personnages...

 « Ca m’empêche pas de dormir… mais quand même ! » par le théâtre de la Jeune Plume

SAMEDI 8 SEPTEMBRE,  20h30, salle des fêtes de Bueil-en-Touraine

Plein tarif : 12 €, adhérents : 10 €, tarif réduit : 6 €

En savoir plus : http://theatrejeuneplume.free.fr/

Organisation : Autour de la Collégiale de Bueil

Renseignements, réservations : 02 47 24 49 60, 02 47 24 49 20 ou 02 47 24 45 38

bueil.collegiale@laposte.net

Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 15:26

affiche-theatre.jpgLes diablogues

  

MARDI 12 JUIN 2012

à 20h30 à la Castélorienne

de Roland DUBILLARD
Mise en scène de Stéphane BELLAND
 

  

Représentation de l'atelier Création de Spectacle ados

 

Ca va !

 

MARDI 19 JUIN 2012

à 20h30 à la Castélorienne

 

de Jean Claude GRIMBERG
Mise en scène de Stéphane BELLAND

 

 

Entrée libre pour les deux soirées

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages