Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 22:06

Profitant d’une belle matinée printanière, les membres de la commission « Parcours patrimonial » de l’association « Histoire et Patrimoine » se sont déplacés sur les lieux pour faire un point de l’état général du parcours existant et relever les quelques modifications qui pourraient être apportées au parcours initial.

Ce dernier, créé en 2004, par Anne Riou, chargée de mission au Pays Loire Nature, avait été bien subventionné et avait servi de déclencheur pour la création de parcours identiques dans de nombreuses communes de l’ex canton de Neuvy-le-Roi, sous l’égide de Catherine Côme, alors présidente de la Communauté de Communes. Une charte graphique avait défini les caractères communs à tous les dépliants édités à l’époque.

Cette reconnaissance du parcours historique s’inscrit dans les grands projets de l’association dans le cadre des festivités prévues pour ses 20 ans, au mois de novembre prochain, en lien avec la municipalité qui a inscrit ce projet dans ses réalisations à venir.

Le dépliant permettant de suivre le parcours, dans la collection "Patrimoine et Paysages du Pays Loire Nature

Le dépliant permettant de suivre le parcours, dans la collection "Patrimoine et Paysages du Pays Loire Nature

La question que se sont posés les membres de l’association est : « Doit-on reprendre le parcours à l’identique en remplaçant les plaques devenues illisibles, modifier en partie le texte de certaines, modifier le parcours ou en créer un nouveau ? » Quelle que soit la décision retenue, une modification s’impose : l‘emplacement du panneau de départ du parcours. Quelques idées, en lien avec les nouveaux supports touristiques, ont été émises comme, par exemple ajouter un QR code qui, comme pour le panneau commémoratif de la Grande Guerre, renverrait vers des explications plus complètes sur le site de l’association.

Le plan tel qu'il apparaît également sur le panneau de départ avec le point P devant le Foyer.

Le plan tel qu'il apparaît également sur le panneau de départ avec le point P devant le Foyer.

Lors de l’arrêt à « La porte percée » le regard s’est porté sur « l’impasse des douves » qui empruntait autrefois la sympathique et originale voie qui avait été creusée dans la falaise d’où le patronyme du site.

Les membres de la commission devant la maison à "La Porte percée"

Les membres de la commission devant la maison à "La Porte percée"

Les 4 membres de la commission en charge de ce projet au sein de l’association ont fait le point sur toute la documentation en leur possession quant à la création du parcours initial en 2004 : textes, photos, plans, ce qui, si besoin, permettrait lors d’échanges avec les élus en charge de ce dossier, de finaliser le projet et, éventuellement, au concepteur retenu par la municipalité, de pouvoir lancer sa réalisation rapidement.

« Histoire et Patrimoine » très sensible au fait que les élus aient aussi à cœur de réhabiliter ce parcours permettant de mieux connaître notre village, est prête à travailler de concert avec la commission concernée.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 10:01
Gravure du XVIIIe siècle

Gravure du XVIIIe siècle

L'association Histoire et Patrimoine organise une conférence intitulée « La justice en Touraine au XVIIIe siècle ». Fabrice Mauclair, vice-président de l'association et docteur en histoire moderne, spécialiste de l'histoire de la justice en Touraine, s'attachera à expliquer comment était rendue la justice dans notre région au siècle des Lumières. Trois grands thèmes seront abordés au cours de la conférence : les lieux de justice (auditoires, prisons, lieux d'exposition et d'exécution) ; le personnel judiciaire (magistrats, auxiliaires de justice, officiers subalternes) ; les activités des tribunaux ordinaires au quotidien. À travers ces trois axes, la justice en Touraine au XVIIIe siècle apparaîtra finalement à la fois très proche et très éloignée de la justice telle que nous la connaissons aujourd'hui. La conférence fournira aussi l'occasion de battre en brèche quelques idées reçues sur l'institution judiciaire en place avant la Révolution.

 

Cette conférence a déjà été donnée le 9 octobre 2020. Cette seconde édition permettra aux personnes qui n'ont pu assister à la première, compte-tenu de la jauge restreinte, de le faire dans le respect des normes sanitaires.

Fabrice Mauclair, le conférencier

Fabrice Mauclair, le conférencier

Sur le plan pratique :

Conférence présentée le samedi 27 mars à 14h30 au Foyer, salle socio-culturelle de Saint-Christophe-sur-le-Nais. Entrée gratuite mais uniquement sur inscription préalable, soit par messagerie (micmirault@gmail.com), soit par téléphone : 02 47 29 33 18

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 09:45

Samedi après-midi, l’association Histoire et Patrimoine recevait une partie de ses adhérents pour son assemblée générale, avec autorisation de la préfecture et dans le respect des normes sanitaires. Le nombre de participants étant limité, c’est donc devant un parterre assez réduit que furent déroulés les différents points à l’ordre du jour.

Un auditoire clairsemé
Un auditoire clairsemé

Un auditoire clairsemé

Philippe Larus, président de l’association, remercia tout d’abord la municipalité pour le prêt de la salle et  du matériel audio puis souhaita la bienvenue aux personnes présentes parmi lesquelles se trouvait Emmanuel Couratin, 3ème adjoint, pour représenter la mairie.

Avant de passer au bilan des activités de l’année écoulée, un petit hommage fut adressé à deux membres de l’association disparus en 2020 : Guy Bodeven qui fut longtemps un membre actif du conseil d’administration et Gérard Rondeau, qui apporta souvent son aide lors des manifestations de l’association en mettant à sa disposition de nombreux documents lui appartenant.

Quelques membres du bureau pendant le déroulement de l'AG
Quelques membres du bureau pendant le déroulement de l'AG

Quelques membres du bureau pendant le déroulement de l'AG

Michel Mirault, le secrétaire, présenta ensuite le bilan des activités, en nombre réduit, à cause de la pandémie.

Un support visuel permit de se rappeler les quatre manifestations à l’actif de l’association : le forum et les Journées du Patrimoine en septembre, la conférence sur « La justice en Touraine au XVIIIe siècle » par Fabrice Mauclair, en octobre et la participation au Marché de Noël, initié par la mairie et les commerçants locaux, en décembre.

Ce fut ensuite au trésorier, David Bonnaud-Doyen, de présenter le bilan financier de 2020, qui se termine par  un solde légèrement créditeur.

Les bilans d’activité et financiers furent acceptés à l’unanimité.

Un public attentif
Un public attentif

Un public attentif

Puis, le président reprit le micro pour présenter les projets de l’année en cours, année qui se terminera par une manifestation très importante pour fêter les 20 ans de l’association.

Projets pour 2021

-vendredi 26 mars, 20 h 30 : Conférence par Thierry Albert-de Rycke : La faïence de Saint-Christophe et son essor en Touraine au XVIIIe siècle

-dimanche 9 mai : Randonnée à la découverte de Coëmont avec l’association « Notre patrimoine et vous »

-vendredi 9 juillet à 18 h : promenade crépusculaire, À la découverte de quelques caves, cours et jardins

-samedi 18 et dimanche 19 septembre : Journées du Patrimoine avec peut-être l’inauguration du parcours du Patrimoine restauré. Emmanuel Couratin a fait un point sur le travail déjà entrepris par la municipalité sur ce sujet.

Et, pour terminer l’année de façon festive, pour ses 20 ans (création le 27 janvier 2001), Histoire & Patrimoine proposera une semaine d’animations du 12 au 20 novembre 2021 avec des expositions, des conférences, un rallye, une rétrospective des diverses animations proposées au cours de ces 20 années et un dîner de clôture. Nous aurons l’occasion d’en reparler ultérieurement.

Toutes ces manifestations et les dates et horaires retenus seront bien évidemment tributaires des normes sanitaires en vigueur et pourront donc être modifiés ou annulés.

Chaque responsable présenta en quelques mots la manifestation qu’il ou elle animera au cours de cette année 2021.

Le visuel choisi pour annoncer les manifestations des 20 ans d'H&P

Le visuel choisi pour annoncer les manifestations des 20 ans d'H&P

Conseil d’administration

Jean De Rycke ayant souhaité quitter le CA, Brigitte Weiss, candidate fut élue à l’unanimité.

Composition du CA

 

Président : Philippe Larus

Vice-président : Fabrice Mauclair

Secrétaire : Michel Mirault

Secrétaires adjointes : Claudie Mirault, Monique Royer

Trésorier : David Bonnaud-Doyen

Trésorière adjointe : Françoise Vivien-Doyen

Régisseur : Thierry Albert-De Rycke

Membres

Brigitte Bonnaud-Doyen

Marie-Christine Brunard

Monique Mauclair

Lionel Royer

Brigitte Weiss

Et, avant de lever la séance, Philippe Larus, remercia à nouveau toutes les personnes qui apportent leur soutien à Histoire &Patrimoine et regretta de ne pouvoir (Covid oblige) partager le verre de l’amitié qui clôture habituellement les différentes manifestations de l’association .

 

Les membres du CA (3 absentes)

Les membres du CA (3 absentes)

Pour retrouver Histoire et Patrimoine

Site : http://histoire-patrimoine.jimdofree.com/

Page Facebook : Histoire et Patrimoine Saint-Christophe-sur-le-Nais

Contact : 02 47 29 33 18

Messagerie : histoire.patrimoine37@laposte.net

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 10:11

 

 

         GRBueil,  une association qui marche

 L’association GRBueil, malgré de nombreux rebondissements, est restée très active cette année 2020.

Les administrateurs ont dressé leur bilan annuel lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée en présentiel à la salle des fêtes de Bueil en Touraine le 19 décembre.

            Une vingtaine de personnes a fait courageusement le déplacement pour entendre ce bilan de vive voix.

            Si les nombreux adultes ont dû rester à terre suite à l’annulation des quatre treks programmés hors frontières, la jeunesse a pu bénéficier de l’organisation en des temps records des  trois séjours de vacances proposés non loin des limites du département.

            En tout début d’été, le conseil d’administration a reconsidéré ses projets et s’est positionné, dès les clignotants ministériels passés au vert, pour un choix de destinations de proximité facilitant la logistique et plus économiques pour les familles mises à rude épreuve en cette année très particulière.

            Les participants des camps sous toiles ont apprécié les rivages bucoliques du Loir à Thoré la Rochette, à Montoire et du vendômois qu’ils ont sillonnés à pied, à vélo ou en bateau à voile ou à rame.

            Parallèlement à cette organisation, l’association a obtenu la labellisation « colos apprenantes » ce qui a eu pour conséquence de minimiser l’engagement financier d’une majorité de familles d’usagers et une reconnaissance de l’action éducative menée depuis plusieurs décennies sur le territoire du nord ouest tourangeau.

            Très engagée dans la formation pratique des animateurs de centres de vacances, l’association a également participé à la formation théorique BAFA développée sur ce même territoire en collaboration avec le PIJ de Saint-Paterne-Racan.

            À l’heure où de nombreuses associations ne savent plus à quel saint se vouer dans un contexte imprévisible, l’association GRBueil a pu rester force de proposition en faisant preuve de réactivité et d’adaptabilité tout en gardant une trésorerie saine malgré les importants engagements financiers des treks.

            Des projets « adultes » sont déjà à l’étude pour le printemps (les destinations 2020 sont reportées d’une année), d’autres itinéraires pourraient être envisagés dans l’hexagone si la situation sanitaire ne permettait pas d’horizons plus lointains.

            La programmation estivale pour les enfants et les adolescents verra le jour dans le courant du printemps. Des leçons seront tirées de l’expérience 2020 notamment sur le choix des destinations et des modalités de randonnée, l’expérience « rando cyclo » en vallée du Loir ayant été fort appréciée.   

 

Des participants respectant les gestes" barrière" lors de cette assemblée générale.

Des participants respectant les gestes" barrière" lors de cette assemblée générale.

 Inscriptions pour les treks adultes dans la limite des places disponibles.

     Inscriptions pour les séjours d’été à partir du 15 mars.

         Contact : grbueil@laposte.net ou 02-47-24-49-60 mais encore grbueil.e-monsite.com

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 10:05

En cette année 2020 si particulière, l’AAPPMA du GIH Pays de Racan, les pêcheurs de l’Escotais, du Long et de la Dême a continué à travailler sur ses lots de pêche, pour satisfaire les pêcheurs et préserver le milieu aquatique.

Côté rivières, le financement des travaux de restauration se poursuit. Ils ont essentiellement concerné le Long cette année. Du retard a été pris par les entreprises, mais cela avancera en 2021. En 2020, deux déversements de truites portions ont été faits. En 2021, ils seront de 750 kg en deux fois, en accord avec les consignes fédérales. Le GIH continue son programme truitelles/vairons sur les secteurs en réserves permanentes. Des travaux de nettoyage et d’entretien des bordures ont été décalés en janvier-février avec le confinement. La société préviendra ses sociétaires au moment venu.

L'étang de Neuvy-le-Roi
L'étang de Neuvy-le-Roi
L'étang de Neuvy-le-Roi

L'étang de Neuvy-le-Roi

Côté plan d'eau de Neuvy-le-Roi, le déclassement en deuxième catégorie piscicole est effectif et va permettre d’y pêcher toute l’année, alors que jusqu’ici elle était fermée de novembre à avril. La pêche va continuer d'y évoluer pour le plaisir de tous. Les saisons prochaines seront fractionnées de la manière suivante :

- 1er samedi d'avril au 30 juin : pêche à la truite au bouchon, permis fédéral et options « Pêcherie » (8€ la journée, saison à 30€ pour les adultes et 6€ la journée, tarifs inchangés) 

- 1er juillet au dernier dimanche d'octobre : pêche libre à tous, multi-techniques, permis fédéral uniquement.

- 1er novembre au premier dimanche de mars : réservoir de pêche à la mouche en No-kill intégral, permis fédéral et options « Réservoir » à 11€ la journée, 45€ les deux mois, 90€ la saison. Le démarrage de ce projet aura lieu le 1er janvier 2021.

La nouveauté que constitue l'ouverture du réservoir mouche sera bénéfique pour tout le monde, que vous soyez moucheur ou non. En effet, les 350 kg de truites déversées en janvier-février (poissons de 600gr à 4kg !) resteront dans l'étang pour la saison printanière "pêcherie truite" et offriront des poissons de qualité pour une pêche très sympathique au bouchon. Le quota reste à 4 truites par jour et par pêcheur, suite à un arrêté préfectoral.

Côté manifestations, la Fête de la pêche aura lieu le samedi 5 juin 2021 au château de la Roche Racan. À l’occasion de cette 35ème édition, la fête se prolongera en soirée avec une animation musicale, un repas et un feu d’artifice. L’édition 2020 n’a pas pu avoir lieu avec les conditions sanitaires.

Les jeunes pêcheurs en action
Les jeunes pêcheurs en action

Les jeunes pêcheurs en action

Par contre, le week-end "Pêche pour tous" à l'étang de Neuvy-le-Roi s’est tenu en septembre et a rassemblé de nombreux pêcheurs. En 2021, il se tiendra les 11 et 12 septembre. Le GIH travaille également à organiser une journée spécifique pour les enfants. Pour mémoire, le GIH récompense tous les mineurs qui participent à ses évènements en leur offrant le permis de pêche pour la saison suivante.

Les tarifs des permis 2021 ne changent pas. L’AAPPMA est bien consciente que la saison 2020 a été raccourcie au niveau du temps de pêche. Cependant elle a maintenu ses actions envers le milieu aquatique, les déversements de poissons, et ses engagements auprès des enfants avec près de 50 permis offerts en 2020. Pour rappel, la société ne perçoit que 9.5€ sur les 78€ d'une carte majeure en Indre-et-Loire. Les permis 2021 sont en vente depuis le 15 décembre.

L’Assemblée générale du GIH Pays de Racan se tiendra (si tout va bien côté sanitaire!) le samedi 6 février 2021 à l’Espace Multimédia de Saint-Paterne-Racan. Le bureau vous y attend nombreux et est à l’écoute de tous ses adhérents. Toutes les doléances sont traitées et/ou remontées à la fédération départementale. Régulièrement, les sociétaires du GIH sont informés par mail et sur les réseaux sociaux de ses actions.

Article fourni par  : Thomas  Gisselbrecht , secrétaire de l'association

Pour contacter l’AAPPMA du GIH Pays de Racan :

par mail : 38.gihpaysderacan@gmail.com

par téléphone : 06 28 29 12 09

pour les questions spécifiques Mouche : 06 86 10 39 78.

site internet : https://sites.google.com/site/pecheursescotais/

page Facebook : GIHpaysderacan

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 20:03

Rencontre en visioconférence avec la présidente, Cendrine Boigard et la secrétaire, Marion Boigard

Lors de l’assemblée générale des « Joyeux de l’Escotais » au début du mois de mars dernier, l’ambiance était plutôt festive, la saison 2019-2020 pouvait se glorifier d’une belle réussite avec un public toujours aussi nombreux et enthousiaste d’année en année. Il avait donc été décidé de poursuivre et de proposer pour 2020-2021, un programme tout aussi alléchant par sa densité et la bonne humeur engendrée lors des représentations.

Mais, entre-temps, le virus est passé par là. Pourtant, au mois de juin, le déconfinement étant là, les membres du CA pensaient à la nouvelle saison qu’il faut préparer longtemps en amont. Les 3 pièces retenues étaient commandées et livrées pour que les futurs acteurs puissent déjà s’imprégner de leur texte comme à l’accoutumée. Et, tous se retrouvèrent début septembre, date traditionnelle pour démarrer les répétitions.

De g à d : Nicolas Beaugé, secrétaire adjoint, Marion Boigard, secrétaite, Cendrine Boigard, présidente, Miche Poupée, vice-président, Élisabeth Naverre, trésorière

De g à d : Nicolas Beaugé, secrétaire adjoint, Marion Boigard, secrétaite, Cendrine Boigard, présidente, Miche Poupée, vice-président, Élisabeth Naverre, trésorière

Cendrine, à quel moment avez-vous pris la décision d’annuler la saison théâtrale ?

Dès le début septembre au vu de la situation sanitaire qui allait en se détériorant. Ce fut une décision collective de l’ensemble du conseil d’administration. Pour nous, c’était difficile de répéter avec un masque et de conserver les distances préconisées. Et, une autre raison majeure, si nous avions pu aller au bout de nos répétitions, nous n’aurions pu jouer que devant une demi-salle. C’est impensable d’être obligés de dire aux gens : « Vous ne pouvez pas rentrer c’est déjà complet ! » Notre calendrier restant toujours identique, il ne nous est pas possible de doubler le nombre de nos séances.

Quelle a été la réaction des plus jeunes de la troupe quand vous leur avez annoncé l’annulation des représentations ?

Bien sûr, de la déception. Ils sont si fiers de pouvoir jouer comme les grands. Mais, les enfants savent très vite s’adapter. Ils ont bien compris qu’avec le Covid 19, beaucoup de choses changent et que l’on ne maîtrise pas tout.

Qu’y avait-il de prévu pour cette saison 2020-2021 ?

Trois pièces étaient au programme : une pour les plus jeunes, une pour les ados et celle des adultes. Un sketch interprété et mis en scène par de jeunes adultes était également prévu.

À ce propos, vos actrices et acteurs sont-ils toujours aussi motivés ?

Oui, bien sûr. Nous avons même deux nouvelles recrues : un homme et une petite fille de 8 ans !

Chaque année, la représentation de début janvier est l’occasion d’aider financièrement une association en lien avec le handicap. Aviez-vous déjà contacté une association ?

Cette année, la recette de la représentation de janvier était destinée à l’association « Magie à l’hôpital ». Espérons que tout redeviendra possible l’année prochaine et que nous pourrons aider cette association !

C'était en ...2019 !

C'était en ...2019 !

Cendrine et tous les acteurs –trices de la troupe des «  Joyeux de l’Escotais », vous conseillent de prendre bien soin de vous et vous donnent rendez-vous pour la saison 2021-2022.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 18:36

Chaque année, quand arrive le mois d’octobre, l’association « Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine » propose une soirée contes, son dernier spectacle d’une saison culturelle assez riche. Cette année, elle a bien failli ne pas avoir lieu. « Nous nous sommes concertés pour savoir si nous maintenions ou non cette soirée. La majorité des membres du Conseil d’administration s’est prononcée pour son maintien » précisa en préambule à la soirée, le président de l’association, Didier Descloux. « Mais, compte tenu de la situation sanitaire actuelle, nous avons dû abandonner le côté convivial de la soirée. Il n’était pas possible de se réunir dans la cave ni de vous proposer la dégustation des châtaignes grillées accompagnées d’un verre de bernache. Malgré cela, je constate que vous êtes venus assez nombreux pour soutenir l’association et pour, je l’espère, passer une bonne soirée qui vous fera oublier le contexte ambiant en vous offrant un peu de dépaysement avec notre conteur, Mamadou Sall, originaire de Mauritanie. »

Bueil-en-Touraine : Une soirée contes pleine de poésie et de philosophie

Qui est Mamadou Sall ?

Conteur professionnel et auteur de plusieurs livres pour enfants, il réside depuis quelques années en France, à Saint-Nazaire. Les histoires qu’il raconte sont issues du répertoire traditionnel de son pays dans lequel il se rend régulièrement pour poursuivre sa collecte mais également pour y intervenir dans les écoles et les centres culturels. Mamadou a créé plusieurs spectacles de contes dont « Voir les yeux fermés » au programme de la soirée.

Bueil-en-Touraine : Une soirée contes pleine de poésie et de philosophie

« Si un homme veut être sûr de son chemin, qu’il ferme les yeux et marche dans l’obscurité.»  C’est par ces mots que Mamadou Sall commença sa prestation. Il emmena le public dans le royaume disparu de Waalo où un roi tyrannique imposait sa volonté à son peuple. Mais, alors qu’il maltraitait un de ses sujets, un berger qui avait fui son royaume,  il fut pris à partie par les amis du berger et, en tombant dans un buisson d’épines, il se retrouva défiguré et il perdit la vue. Seul, il retourna dans son royaume où personne ne reconnut, en ce mendiant, son souverain. Il erra de village en village, de forêts en forêts, et apprit peu à peu à voir le monde autrement. Chaque fois qu’il s’approchait de son ancien royaume, Mamadou prenait un de ses instruments de musique et fredonnait la chanson des mendiants. Et, à chaque fois, le mendiant aveugle rencontrait quelqu’un à qui il racontait ce qu’il voyait, ce qui était bien sûr assez incroyable de la part d’un aveugle. Et c’est ainsi, que petit à petit, il répara ses erreurs passées et s’appliqua à faire le bien autour de lui.

À la fin du conte, le berger devenu roi à sa place, le reconnut et, laissant le trône à sa fille, il partit avec le mendiant, sur les chemins pour veiller ensemble au bien être du peuple du royaume de Waalo.

Mamadou au cours de sa prestation
Mamadou au cours de sa prestation
Mamadou au cours de sa prestation
Mamadou au cours de sa prestation

Mamadou au cours de sa prestation

De chaleureux applaudissements retentirent à la fin de cette excellente prestation qui a enchanté la cinquantaine de spectateurs venus profiter de ce spectacle de qualité ayant le soutien du PACT de la Région Centre Val de Loire.

Petit aperçu du public captivé par le conteur

Petit aperçu du public captivé par le conteur

Un conseil à retenir à l’issue de ce voyage émouvant, poétique et philosophique : « Fermez les yeux pour mieux rêver, et lorsque vous les ouvrirez vous ne saurez pas si c’est le monde ou votre regard qui a changé. »

À méditer

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 17:28
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Conférence sur la « justice en Touraine au XVIIIe siècle
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Conférence sur la « justice en Touraine au XVIIIe siècle

Vendredi soir, la salle socioculturelle de Saint-Christophe-sur-le-Nais « Le <foyer » accueillait une quarantaine de personnes, jauge autorisée par Madame le Maire, après consultation auprès de Monsieur le Préfet, pour assister à la première et ultime manifestation de l’association « Histoire et Patrimoine » pour l’année 2020.

En ouverture de cette activité tant attendue, Philippe Larus, président de l’association, s’adressa au public en ces termes : « Merci à vous tous pour votre présence ainsi qu’à la municipalité représentée par André Lascaud, pour le prêt de la salle. Je tiens aussi à remercier tout particulièrement Fabrice Mauclair, notre docteur en histoire moderne, qui a accepté de donner sa conférence, prévue initialement pour le 27 mars dernier, devant seulement 40 personnes masquées, lui-même devant assurer sa prestation avec un masque. » Il aborda rapidement ce qui pourrait se dérouler en 2021, année qui marquera le 20ème anniversaire de l’association, et qui sera développé au moment de l’assemblée générale qui se tiendrait au mois de janvier si la Covid le permet !

 

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Conférence sur la « justice en Touraine au XVIIIe siècle

Puis, il rappela brièvement les consignes à respecter avant de laisser la parole au conférencier après ces quelques mots : « Oubliez vos soucis pour la soirée et transportez-vous au XVIIIe siècle. »

 

Fabrice Mauclair se saisit du micro et débuta ainsi son propos : « Je suis heureux de pouvoir m’exprimer devant un public en présentiel et non plus en virtuel. Ma conférence de ce soir essaiera de répondre à cette question : « Connaissez-vous bien la justice du XVIIIe siècle ? À mon avis, sûrement pas. Voltaire, en son temps, a montré l’iniquité de cette justice vue d’un Ancien Régime très noir. Ma conférence va vous montrer la réalité de cette justice ordinaire des petits tribunaux qui fonctionnaient pour les gens du peuple. Mon travail est le fruit de mes recherches aux archives départementales et de mes lectures des travaux d’auteurs ayant travaillé sur ce sujet. La soirée se déroulera en 3 parties.» Et, aidé par un diaporama, Fabrice présenta son travail sur la justice en Touraine au XVIIIe siècle.

Où était rendue la justice sous l’Ancien régime ?

Il faut différencier la justice royale qui comptait 4 tribunaux en Touraine (Tours, Loches, Chinon et Amboise) et qui dépendait du Roi, de la justice seigneuriale avec ses 200 tribunaux. Cette justice était proche des habitants. On pouvait y ajouter les greniers à sel qui contrôlaient l’impôt sur le sel, la gabelle, et les officialités en lien avec la religion.

La justice était rendue dans de vrais palais de justice dont certains sont encore visibles de nos jours.

Les prisons avaient une sinistre réputation. Elles étaient petites, insalubres, et bien souvent des lieux d’abus de la part des geôliers.  Mais, on pouvait aussi s’en évader facilement !

Les châtiments auxquels pouvaient être condamnés les justiciables (piloris, potence, roue, échafaud, salle de torture, gibets), servaient souvent à exposer les condamnés après leur exécution. De nombreux toponymes, tels que « les Justices » rappellent ces lieux d’expositions de condamnés qui, en fait, ne servaient plus à la fin du XVIIIe siècle.

L'ancien palais de justice de Château-la-Vallière avec son escalier et une porte de prison bien conservés
L'ancien palais de justice de Château-la-Vallière avec son escalier et une porte de prison bien conservés
L'ancien palais de justice de Château-la-Vallière avec son escalier et une porte de prison bien conservés

L'ancien palais de justice de Château-la-Vallière avec son escalier et une porte de prison bien conservés

Les hommes de justice

Il y avait différentes personnes avec des fonctions bien définies.

Les juges reconnaissables  à leur tenue vestimentaire et à leur perruque étaient assistés par le ministère public formé des avocats et procureurs du Roi  ou fiscaux dont les vêtements permettaient de les différencier de la population. Il y avait un juge par tribunal. Les greffiers et huissiers étaient des salariés du tribunal.

À ces personnes, on peut ajouter les gardes forestiers, les gabelous, les commissaires de police et tout au bas de la hiérarchie, les geôliers et les bourreaux.

Pour accéder à la fonction de juge, il fallait être bien formé et être « gradué » en droit.

Les activités judiciaires

Elles touchaient des domaines variés : réglementer la vie sociale et maintenir l’ordre, veiller à la sécurité publique, contrôler les gens qui se déplacent (vagabonds, compagnons, domestiques,) protéger les personnes vulnérables (enfants abandonnés), enregistrer les déclarations de grossesses pour les femmes enceintes hors mariage, assurer la levée de cadavres, dresser les tutelles et curatelles, régler les contentieux civils (leur activité principale) et traiter les délits et les crimes.

En conclusion, le conférencier a dressé ce constat : « L’activité criminelle a baissé au profit de la conciliation gracieuse malgré une légère hausse avant la Révolution. La torture était très encadrée au XVIIIe siècle et se faisait toujours en présence d’un médecin. La justice se faisait au service des possédants et pas toujours impartiale. La justice pénale n’était pas inhumaine (influence des philosophes des Lumières). J’ai souhaité vous montrer une justice un peu moins caricaturale que ce que l’on a l’habitude de montrer. »

Échanges entre le conférencier et le public
Échanges entre le conférencier et le public

Échanges entre le conférencier et le public

De nombreux applaudissements saluèrent cette brillante prestation puis, le conférencier répondit aux nombreuses questions posées par un public séduit par la conférence.

Ensuite, certains se dirigèrent vers la table de vente où étaient proposés les derniers livres de Fabrice Mauclair en lien avec « La justice en Touraine au XVIIIe siècle » avant de regagner leur domicile sans avoir pu partager, comme à l’accoutumé, le verre de l’amitié qui clôturait chaque activité de l’association « Histoire et Patrimoine ».

L'après conférence
L'après conférence
L'après conférence

L'après conférence

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 11:52

En cette période d'incertitudes, l'association "Autour de la Collégiale de Bueil" a choisi de maintenir la programmation de sa soirée contes.
Contrairement aux habitudes, cette animation se déroulera dans la salle des Fêtes de Bueil-en-Touraine en respectant le protocole sanitaire en vigueur sans dégustation (hélas) des traditionnelles châtaignes et bernache.
Nous vous proposons un moment de dépaysement avec Mamadou Sall, conteur mauritanien à travers son spectacle


"Voir les yeux fermés"


« Si un homme veut être sûr de son chemin, qu’il ferme les yeux et marche dans l’obscurité »
 

Bueil-en-Touraine : Soirée contes avec  l'association &quot;Autour de la Collégiale&quot;

Fermez les yeux pour mieux rêver, et lorsque vous les ouvrirez vous ne saurez pas si c’est le monde ou votre regard qui a changé.
Un voyage émouvant, poétique et philosophique. (une production C'est à Dire)


Entrée: 10 €, adhérents: 8 €, tarif réduit: 6 €


Rendez-vous à Bueil le VENDREDI 16 OCTOBRE à 20h30.


Renseignements, réservations: 02 47 24 49 60, 06 73 07 99 98, 02 47 24 45 38 ou par mail à collegialedebueil@laposte.net
Spectacle inclus dans le PACT 2020 de la Région Centre-Val de Loire.

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 13:00

Rêveries Féeriques

Les contes de fées en musique

 

Tous les airs présentés ont été composés au XIXème siècle. Ce programme sera l’occasion de croiser La Belle au Bois Dormant et son Prince Charmant, quelques sorcières, des chevaliers et même un ogre, dans un décor de forêt enchantée et de château hanté.

Musiques d’Hector Berlioz, Camille Saint-Saëns, Jules Massenet, Tchaïkovski, André Messager, Augusta Holmès…

Delphine Doriola, soprano

Virgile Frannais, baryton

Antoine Moulin, clarinette

Amandine De Doncker, orgue

Compagnie Lyrique Après un Rêve

 

Ce beau concert s'adresse à tous les publics et notamment aux enfants. Venez... N'ayez pas peur...

Chers amis spectateurs voici une présentation du seul concert que Les Amis de l' Orgue ont pu maintenir cette année.

Il aura lieu le dimanche 11 octobre 2020 à 17 heures à l' église de Saint-Paterne-Racan.

Du gel hydro alcoolique sera disponible à l'entrée et merci de venir avec vos masques.

Nous avons testé l'écoute, qui est excellente, dans toute l' église donc vous pourrez aisément garder vos distanciations.

Nous espérons vous accueillir à cette manifestation, ce qui est pour nous un soutien de notre action.

Les Amis de l'Orgue


 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages