Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 16:44
Une salle bien remplie
Une salle bien remplie

Une salle bien remplie

Un an déjà qu’une poignée d’usagers du territoire Gâtine-Racan avait réagi au changement de facturation des ordures ménagères et à la forte augmentation qui en a découlé.

Rapidement, de nombreux usagers mécontents se sont fait connaître et un collectif citoyen a vu le jour. Puis, pour pouvoir agir, ce collectif s’est transformé en une association qui comptait, à l’ouverture de l’assemblée générale 172 adhérents et plusieurs sympathisants.

C’est dans la salle Madeleine Guillemot, à Charentilly, qu’adhérents, sympathisants, élus et membres du conseil d’administration se sont retrouvés mardi soir pour établir un bilan de cette première année.

Philippe Gautier

Philippe Gautier

Devant un parterre bien garni, Philippe Gautier , président de l’ACGR, ouvrit la séance en adressant ses remerciements à Madame le Maire de la commune, pour la mise à disposition gratuite de la salle, ainsi qu’à toutes les personnes qui soutiennent l’association. Ses remerciements allèrent aussi à Dominique Boutin, vice-président de la SEPANT, association à laquelle l’ACGR est affiliée.

« Un grand merci à tous nos adhérents. Une association ne vit que grâce à vous et c’est par la publicité que vous en faites que d’autres personnes viennent nous rejoindre. Nous avons atteint un nombre relativement important qui nous a permis d’avoir une certaine crédibilité vis-à-vis d’autres associations avec lesquelles nous avons tissé des liens au cours de l’année écoulée. Donc, merci à vous ! »

Ses préliminaires achevés, Philippe Gautier passa à l’ordre du jour de cette assemblée générale.

Bilan moral et activités pour 2021-2022

-Établissement de différents contacts au cours de l’année.

-Rencontre avec Mme la Sénatrice et Mme la Députée suite aux rencontres avec la communauté de communes qui se sont soldées par un « mur » !

-Axes de travail avec des associations du territoire dont la SEPANT (Association d'Etudes, de Protection et d'Aménagement de la Nature en Touraine) et des associations en lien avec Touraine Propre en charge des dossiers épineux sur les ordures ménagères. De gros problèmes vont se poser au niveau des enfouissements et de l’augmentation de la taxe qui en découle (TGAP).

-Rencontre avec  « Que choisir » qui mène et remporte des batailles contre des communes. Auparavant, travail sur les budgets des ordures ménagères afin de trouver les failles qui rendent cette taxe inopportune.

-Rappel des premières actions menées : concert de poubelles sur le site de la Communauté de Communes, communiqués de presse, rencontre avec tous les élus du territoire pour discuter de ce problème.

Jean-Marc Chahinian

Jean-Marc Chahinian

Puis, Jean-Marc Chahinian, présenta le bilan financier de l’année écoulée

Les recettes proviennent des adhésions de 172 personnes à 5 € et d’un don de la banque à l’ouverture du compte. Nous constatons qu’il y a 3 communes du territoire qui ne possèdent aucun adhérent à notre association : Saint-Aubin-le-Dépeint, Pernay et Villebourg ! Il ne faut pas oublier que pour peser sur les décisions de la Communauté de Communes le nombre d’adhérents est très important !

Côté dépenses, elles se limitent à quelques fournitures de bureau. Remerciements aux maires qui prêtent leurs salles gratuitement et limitent ainsi les dépenses de l’association.

Jean-Marc propose de maintenir le montant de l’adhésion à 5 € par personne. Les différents votes ont été adoptés à l’unanimité.

Des membres du CA : Jean-Luc, Jean-Marc, Nathalie et Gérald

Des membres du CA : Jean-Luc, Jean-Marc, Nathalie et Gérald

Les projets pour 2022-2023

-Poursuivre les actions en cours avec Touraine Propre (gérer la continuité ou non des enfouissements sur le département). La présence des associations comme la SEPANT est un appui pour intégrer la prévention. Touraine Propre continue son combat mais trop peu d’EPCI (Etablissement Public de Coopération intercommunale) sont présents.

-Rejoindre la commission déchets de Gâtine-Racan pour participer en tant que membre du Conseil d’Administration de l’association citoyenne Gâtine-Racan. Sur ce point une petite discussion a eu lieu avec l’assemblée pour prendre position sur « Faut-il être élu pour participer à cette commission ou simplement membre du CA ? » L’assemblée s’est prononcée pour l’appartenance au CA. Il est judicieux de pouvoir y participer car autrement nous risquons de passer à côté de décisions importantes.

-Rencontre avec CITEO, (entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers, en leur proposant des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage) prévue le 20 octobre prochain. Essai de contacter le maximum de personnes engagées dans le problème des déchets. Sur le territoire, CITEO est opposé à tout ce qui est « incitatif » d’où la volonté de les rencontrer pour leur en faire comprendre les bienfaits.

Réaction de la salle : Il est prouvé que dans les départements où l’incitatif est appliqué, cela marche très bien d’où, cette conclusion : « Continuons à peser sur les élus pour que l’on y arrive ! »

-Poursuite de notre action avec « Que choisir ». Cette association intervient sur certains conflits entre particuliers et des sociétés, administrations,… Actuellement, nous cherchons la faille et restons persuadés que nous devrons passer à une taxe ou redevance incitative. À ce jour, nous sommes la seule association à s’être constituée pour ce problème. Si notre dossier est recevable, on peut mener des actions au tribunal administratif.

-Il est toujours possible de mener des actions de terrain, au coup par coup, à l’initiative des adhérents.

Avant de passer la parole à l’assemblée, Gérald Rampant, alerta  l’assistance sur l’augmentation de 7% prévue en 2023 sur les taxes foncières avec le réajustement des valeurs locatives.

Les différents points épuisés, la parole fut donnée à Dominique Boutin, vice-président de la SEPANT et, comme il l’a annoncé 173e adhérent de l’association citoyenne Gâtine-Racan. Il présenta son association créée en 1 966 qui est en fait une fédération de nombreuses associations. Il la définit ainsi : « C’est un laboratoire écologique expérimental qui regroupe des gens de tous bords réunis autour de la protection de l’environnement. » Il rappela différentes actions menées à terme et l’aide qui peut être apportée dans certains combats : actions sur l’eau, les incinérateurs, l’implantation d’usines SEVESO, CALCIA,… »

Dominique Boutin

Dominique Boutin

Comment des combats menés séparément se rejoignent.

Dominique Boutin poursuit sa présentation : « La SEPANT rassemble des gens ayant des problèmes identiques. En ce moment, sur le nord Touraine, des comités se forment pour demander plus d’arrêts de train dans les gares. Sachez que dans le programme Leader + sont inscrites des actions pour faire aboutir ces demandes. Nos actions principales s’inscrivent dans la biodiversité au sens large. Nous avons des salariés et pouvons vous apporter notre aide.»

Il faut savoir que vendredi dernier une réunion publique était organisée à Saint-Paterne-Racan pour demander plus d’arrêts de train !

Après l’intervention de Dominique Boutin, la parole fut donnée à la salle.

Parole à la salle

Parole à la salle

Les souhaits formulés :

-impliquer les industriels pour qu’ils réduisent les emballages.

-que chacun de nous choisisse ses achats avec un minimum d’emballage

-la SEPANT est associée à France Nature Environnement et peut agir sur la réduction des emballages. Des actions sont en cours avec un regroupement de 3500 associations.

Pour terminer la parole fut donnée à Mme le Maire, Valérie Bouin, qui rappela que les élus de sa commune avaient été les seuls à voter contre la mise en place de la TEOM.

Philippe Gautier fit ensuite appel aux candidats susceptibles de venir étoffer le conseil d’administration. Quatre personnes se sont proposées et ont été élues à l’unanimité :

Françoise Joubert, de Charentilly

Éric Liberpré de Rouziers-de-Touraine

Didier Plat de Rouziers-de-Touraine

Patrick Plaudin de Semblançay.

Pour terminer cette réunion, le verre de l’amitié a été offert par l’association.

Si vous trouvez que la TEOM est injuste, rejoignez l'ACGR

Contacts :

Philippe Gautier : 06 27 11 38 67

Jean-Marc Chahinian : 06 11 29 94 22

Site : https://collectifgatineracan.org/

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2022 6 08 /10 /octobre /2022 09:24
Bueil-en-Touraine : Dernières programmations pour "Autour de la collégiale de Bueil"

Pour clôturer sa saison 2022, l'association  "Autour de la Collégiale de Bueil" vous propose deux spectacles en octobre:

-Vendredi 21 octobre, 20h30 : Rendez-vous à la salle des fêtes pour une soirée "slamée" en compagnie de Yannick Nédélec. Venez découvrir l'univers particulier et méconnu du slam, de la poésie spectacle formidablement vivante.
Entrée: 10 €, adhérents: 8 € tarif réduit: 6 €


 

Bueil-en-Touraine : Dernières programmations pour "Autour de la collégiale de Bueil"

- Vendredi 28 octobre, 20h30, salle des fêtes de Bueil: VINCENT DUBOIS EN CONCERT "ORDINAIRE".
Vincent Dubois’’, accompagné de son accordéoniste “Didier Buisson’’, vient nous interpréter des chansons françaises et canadiennes, un registre dans lequel
Vincent n’est pas connu mais qui excelle dans ces reprises de chansons qui lui conviennent parfaitement. En effet, il tombe le masque (la Maria Bodin des Bodin’s)
pour nous faire découvrir ses talents de chanteur et nous offrir « ce concert partage » tel qu’il en rêvait depuis longtemps. Dans ce répertoire de chansons,
Vincent passe du rire aux larmes et de l’émotion à la déconne ! » Sur réservation bien sûr ...
Entrée: 15 €, adhérents: 13 €, tarif réduit: 8 €


Renseignements, réservations: collegialedebueil@laposte.net ou 06 73 07 99 98 ou 06 31 84 43 47

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 08:05
Assemblée générale du Collectif Gâtine-Racan

Venez nombreux pour soutenir l'association, continuer à mener des actions contre le système actuel de financement des ordures ménagères et connaître les projets en cours et/ou à venir du collectif.

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2022 2 06 /09 /septembre /2022 16:30
Bueil-en-Touraine : Animations pour la semaine du Patrimoine

Semaine du patrimoine

BUEIL-EN-TOURAINE

Du 10 au 18 Sept.2022

 

Les concerts

 

Samedi 10 septembre :  MUNDOVOX, chants voyageurs

20h30 Collégiale

Entrée : 13€ Adhérents : 11€ Tarif réduit : 7€

 

Chants populaires et sacrés, prières et chants de travail, lamentations, berceuses et éclats de rire venus de Tziganie, du pourtour de la Méditerranée ou des Balkans, avec détour par l'Amérique du Sud et l’Afrique.

Direction : Didier Buisson, accordéoniste

 

Vendredi 16 septembre : « Il nous faut de l’amour »

20h30 Collégiale de Bueil-en-Touraine

Entrée : 15€  Adhérents : 13€  Tarif réduit : 8€

IL NOUS FAUT DE L'AMOUR est un spectacle lyrique, un opéra comique plein de gaieté mis en scène par Claire MAUPETIT. 
Ce spectacle décalé vous révélera les diverses facettes de la relation amoureuse au gré des airs touchants ou drôles de Schubert, Fauré, Offenbach, Léhar        Production « Sons du Monde
 »

 

Les expositions

Salon de peinture, dessin et sculpture :

Du 10 au 18 septembre dans l’église St Pierre.

Entrée libre : 15h-18h (lundi à vendredi) & 10h-19h (week-end).

Vernissage le dimanche 11 septembre à 11h30

  • Benoît Déchelle expose ses toiles grand format dans le bourg ;  Il proposera des promenades commentées de ses toiles le dimanche 11 septembre à 10h30 et lors du dernier week-end du salon : le samedi 17 à 16h30 et le dimanche 18 à 10h, 15h30 et 17h
  • Installation de Maria-José Oliveira « L’invention de l’autre » dans la sacristie de l’église St Pierre

 

Visites guidées de la Collégiale

Samedi 17 septembre : 15h00

Dimanche 18 septembre : 11h00, 14h30 et 16h00

Durée de la visite : 1h30 environ Participation libre

 

Renseignements, réservations : 06 73 07 99 98          02 47 24 45 38          06 31 84 43 47

                                                           collegialedebueil@laposte.net

                                               www.bueil-en-touraine-collegiale.jimdo.com

Bueil-en-Touraine : Animations pour la semaine du Patrimoine
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 08:13
Neuvy-le-Roi : Week-end détente
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 17:14

La collégiale de Bueil-en-Touraine accueille pour l'été, jusqu'aux Journées du Patrimoine, une installation de l'artiste portugaise Maria José Oliveira intitulée « L'invention de l'autre ». Mise en place dans l'ancienne sacristie, cette œuvre évoque le roman épistolaire du XVIIe « Les lettres portugaises », une adaptation de ce livre ayant fait en 2012 l'objet d'un film réalisé en partie à la collégiale. Maria José Oliveira a également réalisé une œuvre pour le monastère de Beja, au Portugal, où se déroule l'action du roman et où le film a également été en partie réalisé. Les deux œuvres, installées dans des édifices religieux distants de 1500 km, se font écho à travers les frontières, l'espace et le temps.

Catherine Puissant, Jean-Michel Albert, Maria de Oliveira et Didier Descloux
Catherine Puissant, Jean-Michel Albert, Maria de Oliveira et Didier Descloux

Catherine Puissant, Jean-Michel Albert, Maria de Oliveira et Didier Descloux

Conjointement porté par l'association tourangelle ALFA et l'association « Autour de la collégiale », ce projet a été présenté le 12 juillet au Centre de Création Contemporaine Olivier Debré de Tours qui accueille actuellement la grande exposition « Tout ce que je veux » regroupant les œuvres de quarante artistes portugaises dont plusieurs de Maria José Oliveira.

A Bueil, le vernissage de l'exposition a eu lieu le mercredi 13 juillet, en présence de l'artiste. Celle-ci a présenté son travail au public après les prises de parole de Didier Descloux, président de l'association « Autour de la collégiale », de Catherine Puissant, présidente d'ALFA, de Fernando Ribeiro et Jean-Michel Albert, commissaires de l'exposition.

L'invention de l'autre

L'invention de l'autre

Sur le plan pratique, « L'invention de l'autre » est visible chaque jour, aux heures d'ouverture de la collégiale, de 10h à 18h. Entrée libre et gratuite. Notice de présentation en français et en portugais.

Pour info, lors du tournage du film dans la collégiale, j'avais fait un reportage sur mon blog (30 mars 2012)

Un vernissage au frais

Un vernissage au frais

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2022 6 09 /07 /juillet /2022 18:01

Quel plaisir pour l’association christophorienne de pouvoir enfin renouer avec ses activités habituelles. Samedi soir, c’est donc une soixantaine de personnes qui s’est retrouvée sur le parking de la salle socioculturelle « Le Foyer » pour découvrir ou redécouvrir quelques trésors cachés de la commune.

Avant le départ
Avant le départ
Avant le départ
Avant le départ
Avant le départ

Avant le départ

Avant le départ, Philippe Larus, le président, rappela en quelques mots les différents thèmes retenus lors des 16 précédentes promenades crépusculaires et mentionna que les éditions « Sur les lieux du crime » débouchèrent sur la réalisation du second livre d’Histoire et Patrimoine, livre qui reçut en 2017, le premier prix de la catégorie culture, remis par le Crédit Agricole Touraine Poitou.

La montée des Ruettes
La montée des Ruettes
La montée des Ruettes

La montée des Ruettes

Après les quelques recommandations d’usage question sécurité lors des déplacements dans le bourg, la petite troupe se mit en route. Pour éviter les axes à circulation plus importante, c’est par les Ruettes, ancien chemin de ronde, que les participants regagnèrent la première halte prévue, bien ombragée, ce qui était très agréable par cette chaleur encore assez forte, en bordure d’un verger, face au cimetière et à sa motte féodale.

Première halte à l'ombre
Première halte à l'ombre
Première halte à l'ombre
Première halte à l'ombre
Première halte à l'ombre
Première halte à l'ombre

Première halte à l'ombre

C’est là que Fabrice donna lecture d’un texte écrit en 1891 par le curé Minguet, texte qui décrit le village de Saint-Christophe sous des aspects très élogieux quant à ses nombreux châteaux, sa vallée verdoyante, ses coteaux couverts de vigne, ses maisons en pierres calcaires et ses nombreuses cavités qui lui donnent tant de charme.

Dans la cave communale
Dans la cave communale

Dans la cave communale

Ensuite, direction la rue du Vieux Château, qui ne fut tracée qu’en 1860, où se situent des caves communales servant actuellement à entreposer du matériel pour les agents techniques. Là, ce fut au tour de Lionel de fournir quelques explications sur ce site mais aussi un peu de géologie.

« Le village de Saint-Christophe, comme vous pouvez le constater, est construit sur du calcaire turonien, assez facile à creuser. Sur la commune, il y a de très nombreuses cavités, anciennes habitations troglodytiques ou simples caves ayant servi au temps où les coteaux étaient couverts de vignes. Sur le territoire communal, on compte près de 1000 cavités, quasiment autant que d’habitants ! Et, c’est ce matériau qui fait que nous sommes ici pour vous dévoiler une curiosité : l’existence d’une ponne ! Nous nous trouvons à proximité du donjon féodal. Dans le secteur, il reste 2 autres ponnes. Ce sont des silos, comme des grandes jarres creusées dans la pierre,  où l’on engrangeait les céréales en les versant à l’intérieur par une ouverture située sur le dessus et que l’on refermait avec un couvercle. Elles étaient très utilisées au Moyen Âge. Il faut savoir que Saint-Christophe avait combattu contre les Anglais ! Lors de travaux, celle d’ici a été coupée dans sa longueur mais son orifice est encore bien visible. Pour rappeler la vocation viticole de ces caves relativement récentes, un pressoir se trouve dans l’une des cavités. »

L'orifice de la ponne

L'orifice de la ponne

Après que l’ensemble des visiteurs eut pu découvrir les curiosités présentes sur ce site, le groupe fut partagé en deux pour aller découvrir des jardins particuliers, invisibles de la rue.

Le jardin «Le soin fertile » de Matthias Mégret.

Matthias explique sa conception du jardin

Matthias explique sa conception du jardin

Matthias est concepteur de jardins thérapeutiques. Son jardin est composé de plusieurs modules ayant chacun des végétations différentes  mais aussi des aires de repos et des passages faisant dresser l’oreille. En déambulant parmi ces modules, les différents sens que sont le toucher, la vue, l’odorat, l’ouïe et le goût sont en éveil. Il y règne une atmosphère reposante ! Son jardin sert à la formation de personnes travaillant avec des enfants ou des adultes handicapés qui ont besoin de ce contact quasi permanent avec la nature pour se sentir bien. Il a déjà installé plusieurs jardins de ce type à proximité d’IME ou d’EHPAD. Un projet serait en cours sur la commune…

Le jardin de Matthias
Le jardin de Matthias
Le jardin de Matthias
Le jardin de Matthias

Le jardin de Matthias

Après le jardin de Matthias, c’est celui de Philippe et Dominique qui nous accueille.

Dans le jardin de Philippe
Dans le jardin de Philippe

Dans le jardin de Philippe

Autre jardin, autre style avec une longue histoire liée à la maison et aux abords du site. Tout d’abord, le nom de la rue « Chaude » appelée autrefois « rue de la place à l’église » ! L’appellation « Rue Chaude » a donné lieu à diverses suppositions : cabarets, maisons closes, … Mais , d’après Gendron, spécialiste des noms de lieux-dits, ce pourrait être lié à la situation géographique : "Une rue bien exposée, protégée du froid par des murs…" Ce qui est assez intéressant sur ce site, ce sont les différents propriétaires qui y ont vécu.

La fratrie Cuvier de g à d : Philippe, Françoise, Anne-Marie

La fratrie Cuvier de g à d : Philippe, Françoise, Anne-Marie

Elle a abrité plusieurs maires dont Léon Brossard, souvent mis en scènes dans des saynètes interprétées lors de précédentes promenades crépusculaires et plusieurs médecins dont le docteur Cuvier. Et, dans le jardin, parmi les visiteurs, se trouvaient 3 enfants du docteur Cuvier, dont 2 étaient nés dans cette maison : Philippe en 1932, Françoise en 1933. Leur sœur, Anne-Marie, est née dans la maison des médecins sur la place où leur père s’est installé par la suite. Ils n’étaient jamais revenus dans ce lieu depuis leur enfance ! La maison et le jardin sont entourés par les murs des ateliers de l’entreprise « Extase » qui confectionnait des sous-vêtements féminins. Après une délocalisation à Saint-Paterne, elle a cessé son activité.

À l'Auberdière
À l'Auberdière
À l'Auberdière

À l'Auberdière

Pour terminer la soirée, c’est à l’Auberdière que tout le monde s’est retrouvé.

Claudie, propriétaire des lieux donna de nombreux renseignements sur la maison dont les parties les plus anciennes remonteraient au XIVe siècle. Elle emmena les curieux à l’intérieur des nombreuses cavités dont certaines avaient servi de carrières de pierre et plus récemment pour abriter des tonneaux où vieillissait le vin venant des vignes situées sur le coteau au-dessus.

Claudie donne des explications sur sa propriété
Claudie donne des explications sur sa propriété
Claudie donne des explications sur sa propriété

Claudie donne des explications sur sa propriété

Ce que l’on voit de l’Auberdière faisait partie d’un fief très important comprenant plusieurs hectares de terre comme en témoigne l’original pigeonnier visible dans la falaise au-dessus de cavités habitées autrefois. L’une d’entre elle a abrité un moine !

David annonce le spectacle !

David annonce le spectacle !

Et, dans ce cadre très agréable, pour terminer l’animation, quatre membres du CA de l’association avaient préparé une saynète à partir d’un texte écrit par Raphaël Blanchard, éminent médecin natif de la commune à la fin du XIXe siècle et très attaché aux traditions ancestrales et populaires. Ce texte raconte comment autrefois, dans les villages, les personnes par des prières et autres simagrées, soignaient même par procuration, certains maux en utilisant les pouvoirs que l’on attribuait à certains saints …

Les acteurs pendant leur prestation
Les acteurs pendant leur prestation
Les acteurs pendant leur prestation
Les acteurs pendant leur prestation
Les acteurs pendant leur prestation

Les acteurs pendant leur prestation

La recette utilisée dans cette affaire « La bougie de la mère Bignon » ne s’est pas avérée très efficace !

Le verre de l'amitié
Le verre de l'amitié

Le verre de l'amitié

Pour clore cette très sympathique soirée, chacun fut invité à partager le verre de l’amitié et pour une vingtaine d’entre eux c’est un pique-nique tiré du sac qui acheva ce moment de retrouvailles !

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2022 6 09 /07 /juillet /2022 15:22
La Chariotte
La Chariotte

La Chariotte

 

L’épicerie de La Chariotte est fière de fêter son 2ème anniversaire avec sa pergola récemment aménagée sur sa terrasse. Rendez-vous le 23 juillet à partir de 18 h,

 au 5 rue André Piégu.

Au programme, de nombreuses animations dont 3 concerts gratuits:

- Les Pirates, groupe dont le chanteur est  Guillaume l'épicier. Reprises personnalisées de chansons françaises

- La fanfare de Montoire-sur –le- Loir en déambulation

- Patrick Chamblas, artiste Tourangeau, guitariste et chanteur.

- DJ set, un DJ très local qui fera danser tous les amateurs le reste de la soirée.

Pour bien profiter de ce temps convivial, il sera possible de se restaurer sur place. Le bar de l’épicerie sera ouvert avec des boissons locales et des bières artisanales. 

Cette fête est ouverte à tous et son entrée est libre.

 

Bueil-en-Touraine : L’épicerie de La Chariotte fête ses 2 ans

Contact : 02-47-52-06-90 « vivemonepicerie@gmail.com »

Partager cet article
Repost0
27 juin 2022 1 27 /06 /juin /2022 10:10
Une salle bien remplie

Une salle bien remplie

Dimanche, en fin d’après-midi, de nombreux visiteurs se pressaient à l’entrée de la collégiale pour venir écouter l’ensemble « Vadios de Fado » qui s’était déjà produit en 2017 et qui avait enchanté tous les spectateurs. Ce groupe, composé de quatre personnes, Karine, la chanteuse, Yannick à la guitare folk, Etienne à la contrebasse et Helder qui remplace Pierre qui vient malheureusement de disparaître, à la guitare. « Le concert de ce soir, lui sera dédié » précisa Karine en début de spectacle.

Didier Descloux, président de l’association « Autour de la collégiale » souhaita la bienvenue aux 85 personnes présentes pour assister à ce premier spectacle de la programmation 2022 qui s’annonce très riche. Il présenta le déroulement de la soirée : « La première partie va se dérouler ici, dans l’église Saint-Pierre. Une coupure de 20 minutes permettra à tout le monde de profiter d’une petite pause avant la seconde partie qui se déroulera en 2 temps. La reprise pour quelques chants se fera de nouveau ici puis, pour terminer, chacun sera invité à sortir et à se rendre de l’autre côté de la rue, sous un préau où une petite collation vous sera servie et où le groupe poursuivra sa prestation avec des chants d’un autre registre. »

Didier Descloux face au public

Didier Descloux face au public

Ensuite, C’est Philippe Larus qui présenta un projet de l’association qui se déroulera au cours de l’été avec un lien en direct avec le Portugal où une animation semblable aura lieu. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Philippe Larus expliquant le projet estival

Philippe Larus expliquant le projet estival

Après ces discours, Karine, la chanteuse, arriva sur scène avec ces mots : « Le groupe « Vadios de faro » est très heureux d’être dans ce lieu pour la seconde fois. Je vais vous expliquer rapidement ce qu’est le fado. C’est un chant urbain et populaire au Portugal au début du 19e siècle. C’est un chant qui sort du plus profond de l’âme, porté par la musicalité des guitares, de la poésie et de la langue portugaise. Ce sont pour beaucoup des chansons d’amour nées dans des quartiers populaires, souvent mal famés où régnait la prostitution. Aujourd’hui, le fado est chanté dans des tavernes mais aussi dans les rues, comme à Lisbonne. »

Les musiciens prirent place sur la scène et, au son de la voix profonde de Karine, chants et accords musicaux se succédèrent faisant vibrer la salle et les auditeurs que la chanteuse sollicitait souvent pour qu’ils accompagnent le rythme en tapant dans leurs mains. Pendant plus d’une heure et demie chants et musiques s’enchaînèrent.

La chanteuse et ses musiciens
La chanteuse et ses musiciens
La chanteuse et ses musiciens
La chanteuse et ses musiciens
La chanteuse et ses musiciens
La chanteuse et ses musiciens

La chanteuse et ses musiciens

L'assistance participe en tapant dans les mains

L'assistance participe en tapant dans les mains

Ce fut alors le moment de changer de lieu pour rejoindre le préau où tables et chaises avaient été installées afin que chacun puisse poursuivre confortablement cette sympathique soirée. Après quelques grignotages accompagnés de boissons sur le thème de la soirée, Karine et ses musiciens régalèrent l’assistance avec, outre quelques romances, un registre de chants ayant accompagné la « Révolution des Œillets » qui embrasa le Portugal le 25 avril 1974. Le public fut invité à chanter avec les artistes le fameux chant « Grândola, vila morena » créé par José Alfonso en 1971.

Le public bien installé sous le préau
Le public bien installé sous le préau

Le public bien installé sous le préau

La prestation se poursuit sous le préau, en extérieur
La prestation se poursuit sous le préau, en extérieur
La prestation se poursuit sous le préau, en extérieur

La prestation se poursuit sous le préau, en extérieur

L’heure avançant, vint le moment de se séparer après quelques heures de convivialité bien agréables après ces deux années passées. Le président de l’association remit un bouquet de fleurs à la chanteuse avant de donner le clap final et remercia la propriétaire des lieux ! Elles furent toutes les deux très applaudies par le public. Mais, réjouissez-vous, d’autres bons moments sont prévus « Autour de la collégiale de Bueil » !

Remise du bouquet de fleurs
Remise du bouquet de fleurs

Remise du bouquet de fleurs

Site : https://bueil-en-touraine-collegiale.jimdofree.com

bueil.collegiale@laposte.net

02 47 24 49 60 ou 06 73 07 99 98 ou 06 31 84 43 47 ou pour réserver une visite 02 47 24 46 38

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 11:55

Après deux années marquées par la pandémie liée à la Covid 19, en cette année 2022, l’association « Histoire et Patrimoine » a repris l’ensemble de ses manifestations. Après son assemblée générale fin janvier, la sortie de son troisième livre en mars, la découverte de Coëmont en mai, l’association vous invite à sa 17ème randonnée crépusculaire.

Ce sera l’occasion de déambuler dans les rues du village afin de découvrir une partie du patrimoine discret, qu’il soit privé ou communal.

Curiosités, jardins ouverts, belles demeures sont au programme. Sur chaque site, l’association vous proposera courte lecture ou saynète interprétée par les membres de l’association.

Si les conditions sanitaires le permettent, possibilité de dîner ensemble, au foyer ou en extérieur (repas tiré du sac), après le verre de l’amitié qui vous sera offert.

Rendez-vous devant l’espace socioculturel Le Foyer, le vendredi 8 juillet, à 18 h.

Contact : mail : hp.scsln@gmail.com ou tél : 02 47 29 33 18

Saint-Christophe-sur-le-Nais : "Histoire et Patrimoine" vous convie à une promenade crépusculaire dans le village
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages