Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 18:51

Avec cette crise sanitaire, la vie de la commune se trouve quelque peu perturbée. La traditionnelle cérémonie des vœux du Maire n’ayant pu se tenir, il m’a semblé important de rencontrer nos élus pour faire un point sur le travail accompli depuis leur installation à la fin du mois de mai dernier et connaître l’avancement des projets en cours, projets annoncés dans leur profession de foi.

« Nous avons vécu une année 2020 très difficile » mentionne Catherine Lemaire. « La crise sanitaire nous impose des protocoles très stricts. Nous avons commencé l’année scolaire en restant sur l’organisation mise en place avant l’été. À la cantine, il y a deux services et les classes sont séparées les unes des autres. L’installation du conseil municipal a été assez compliquée. Avec l’instauration de délégations, l’équipe municipale  et le travail des commissions se trouvent renforcés ."

De G à D : Anna Courtois, Emmanuel Couratin, Marianne, Catherine Lemaire, André Lascaud, tous masqués !

De G à D : Anna Courtois, Emmanuel Couratin, Marianne, Catherine Lemaire, André Lascaud, tous masqués !

Abordons les grandes lignes des projets en cours avec chacun des adjoints.

André Lascaud, 1er adjoint, responsable des bâtiments, nous parle  du Pôle Santé.

Le chantier se termine cette semaine. Nous n’avons pas eu trop de problèmes malgré les retards engendrés par le confinement dû au Covid19 et à certaines entreprises. Nous avons mis le chauffage en route. Ça fonctionne.

Avez-vous trouvé des personnels de santé ?

C’est Catherine Lemaire qui répond : « Oui, bien sûr. Dans un premier temps, nous aurons une dentiste, une kinésithérapeute et un médecin. »

Le pôle santé : réception des travaux en fin de semaine
Le pôle santé : réception des travaux en fin de semaine

Le pôle santé : réception des travaux en fin de semaine

Puis, André Lascaud reprend la parole. « Les travaux d’isolation pour les petites salles de Beau-Soulage sont en cours. » Catherine Lemaire ajoute : « Pour la grande salle, nous avons rencontré l’Agence locale pour l’énergie qui nous a fait des propositions, car le gros problème c’est l’isolation et le chauffage. Ces travaux ne sont pas envisageables dans l’immédiat. Peut-être en 2024 ? Nous sommes aussi en train d’étudier la possibilité d’installer des ombrières sur le parking de Beau-Soulage. En tant que collectivité, nous ne pouvons pas revendre l’électricité produite mais on peut l’utiliser pour l’éclairage public ou l’installation de borne électrique. »

André poursuit : Nous risquons dans les années à venir de devoir modifier le chauffage de plusieurs bâtiments avec l’interdiction des chaudières à fuel. Nous devons d’ores et déjà nous pencher sur ce problème. »

« Au niveau de l’école, » précise Catherine Lemaire « nous envisageons la construction d’une nouvelle classe pour répondre aux futures normes de 24 enfants maximum par classe et une salle pour les enseignant-e-s. L’école est une de nos priorités. La classe de GS-CP va bénéficier d’une installation numérique. Le projet a été validé par les services académiques.

C’est maintenant avec Emmanuel Couratin, adjoint en charge de la voirie que nous allons aborder ce sujet. Commençons par la sécurisation du bourg.

Nous travaillons à la poursuite de cette sécurisation. Les trois prochains secteurs concernés sont : la rue de la Fraisotière, le chemin de la Perrine et la rue des Tanneurs. À terme c’est l’ensemble du bourg qui sera sécurisé.

Pour ce qui est de l’urbanisation du centre bourg, que comptez-vous faire ?

C’est Catherine Lemaire qui explique : « Notre PLU est sorti. Nous avons eu un contact avec Val Touraine Habitat (nous consulterons aussi d’autres organismes) pour la création d’un lotissement sur une zone classée à urbaniser qui pourrait accueillir 15 logements à réaliser sur la durée du mandat en adéquation avec le SCOT. Les travaux de terrassement pour les deux logements séniors proches de l’EHPAD viennent de démarrer. »

Les terrassements en cours pour les logements séniors
Les terrassements en cours pour les logements séniors
Les terrassements en cours pour les logements séniors

Les terrassements en cours pour les logements séniors

Il est aussi question dans votre domaine de l’embellissement de la commune. Qu’entendez-vous par là ?

C’est  à nouveau Catherine Lemaire qui s’exprime : « Ce domaine a été confié par délégation à Thierry Albert-De Rycke. Il étudie en ce moment quelles plantes et fleurs perpétuelles pourraient être mises dans les différents espaces verts en privilégiant des plantes peu gourmandes en eau. La réflexion avance et est en cours de mise en œuvre. Sa réflexion porte aussi sur l’embellissement du cimetière et la mise en valeur du donjon. »

Un aperçu des aménagements au cimetière et du square "Xavier". Les parterres sont prêts !
Un aperçu des aménagements au cimetière et du square "Xavier". Les parterres sont prêts !
Un aperçu des aménagements au cimetière et du square "Xavier". Les parterres sont prêts !
Un aperçu des aménagements au cimetière et du square "Xavier". Les parterres sont prêts !

Un aperçu des aménagements au cimetière et du square "Xavier". Les parterres sont prêts !

Les sentiers de randonnées (Emmanuel Couratin et André Lascaud)

Le travail est en cours pour rouvrir certains chemins envahis par les broussailles. Nous avons parfois quelques discussions assez difficiles avec des riverains … Mais, tous les chemins ruraux communaux seront, à terme, praticables pour les randonneurs.

Dernier point vous concernant : le circuit du Patrimoine.

C’est à l’étude. Nous avons commencé à y travailler. Le but c’est qu’il soit remis en place cette année. Peut-être pour les Journées du Patrimoine !

Madame le Maire doit se rapprocher du Pays Loire Nature qui avait aidé au financement de la mise en place du premier circuit pour savoir si le dossier contenant la maquette est en sa possession. Les élus devraient travailler avec Histoire et Patrimoine pour la réalisation de ce projet qui semble leur tenir à cœur.

Les panneaux installés en 2004 ne sont plus très lisibles.

Les panneaux installés en 2004 ne sont plus très lisibles.

Abordons maintenant la rubrique « Fêtes et cérémonies»  avec Anna Courtois.

J’ai travaillé en commun avec la conseillère déléguée Barbara Osiniak. L’année 2020 a été compliquée. Les cérémonies habituelles avaient été programmées mais beaucoup ont dû être annulées. Heureusement, les mois d’été nous ont laissé un peu de répit et quelques manifestations ont pu avoir lieu. Pour cette année 2021, un programme a été établi mais je crois que jusqu’en juin, tout devra être annulé. J’espère que nous pourrons fêter le 14 juillet. En ce moment, je cherche un spectacle pour Noël. En ce qui concerne le repas des Anciens, on a préféré le programmer en automne. Catherine Lemaire intervient pour apporter un peu de réconfort : « Gardons espoir. Le marché de Noël organisé avec les commerçants a très bien fonctionné. Les habitants sont venus nombreux, heureux de retrouver un peu de lien social dans un climat apaisé. »

Anna poursuit : « À Noël, nous avons distribué les cadeaux et offert le goûter aux enfants dans les classes. Ce fut un moment très chaleureux car, avec Madame le Maire,  nous avons pris le temps de parler avec eux et ils étaient ravis de ce temps rien que pour eux, en dehors de l’effervescence habituelle qui règne dans la salle des fêtes. »

La programmation des animations de 2021

La programmation des animations de 2021

Dernier point à aborder, la communication dont est chargée Emmanuelle Ellouet-Hocdé, qui, prise par son travail, n’a pu se libérer. C’est donc Catherine Lemaire qui apporta les quelques renseignements demandés.

La commune s’est dotée de plusieurs moyens de communication : un site Internet, une page Facebook, et le traditionnel bulletin municipal en fin d’année.

Vous mentionnez dans le bulletin une lettre trimestrielle. « Oui et j’y tiens beaucoup. Je compte sur les adjoints pour faire, chaque trimestre, un point sur leurs travaux. Elle se présentera sous la forme d’un A4 recto-verso. »

Emmanuelle est également en charge du lien avec les associations. Les réunions organisées précédemment seront-elles reconduites ? Sans aucun doute. Des réunions sont prévues mais en ce moment, c’est difficile d’organiser des rencontres.

Nous arrivons au terme de nos échanges. En conclusion, j’aimerais connaître, si possible, les côtés négatifs et/ou positifs de cette pandémie sur notre commune.

Le bulletin municipal

Le bulletin municipal

Côtés négatifs

Les relations sociales interrompues : un plus grand isolement des Anciens avec la fermeture du Cercle des Amis ; la disparition des animations (sport en salle, cinéma, culture) ; nos jeunes un peu sacrifiés…

Côtés positifs

Retour des citadins en milieu rural qui induit un bon en avant de l’immobilier (en 2018, 43 logements à vendre plus que 12 à ce jour). Nombreuses demandes d’achats de maisons et de terrains. Nous devons être prêts à réagir à ces demandes tout en offrant un cadre de vie qui permette à chacun de se sentir bien, tout d’abord au niveau de l’accueil et dans son environnement. C’est pour cela que nous engageons ce travail sur la valorisation de notre patrimoine (histoire et bâti). Une mise en valeur de l’église par son éclairage est prévue. L’idéal serait que les habitants s’approprient l’histoire et la vie de leur commune. C’est bien que les enfants, comme l’envisage Histoire et Patrimoine, soient associés à ces projets ce qui permettra de toucher les adultes. Des rencontres avec les Anciens ne peuvent être que profitables.

La pandémie est bien présente et les difficultés qu’elle engendre aussi. Mais, nos élus ne baissent pas les bras et, dans la mesure du possible, essaient de réaliser le programme qu’ils avaient présenté aux habitants au moment des élections.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 10:11

 

 

         GRBueil,  une association qui marche

 L’association GRBueil, malgré de nombreux rebondissements, est restée très active cette année 2020.

Les administrateurs ont dressé leur bilan annuel lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée en présentiel à la salle des fêtes de Bueil en Touraine le 19 décembre.

            Une vingtaine de personnes a fait courageusement le déplacement pour entendre ce bilan de vive voix.

            Si les nombreux adultes ont dû rester à terre suite à l’annulation des quatre treks programmés hors frontières, la jeunesse a pu bénéficier de l’organisation en des temps records des  trois séjours de vacances proposés non loin des limites du département.

            En tout début d’été, le conseil d’administration a reconsidéré ses projets et s’est positionné, dès les clignotants ministériels passés au vert, pour un choix de destinations de proximité facilitant la logistique et plus économiques pour les familles mises à rude épreuve en cette année très particulière.

            Les participants des camps sous toiles ont apprécié les rivages bucoliques du Loir à Thoré la Rochette, à Montoire et du vendômois qu’ils ont sillonnés à pied, à vélo ou en bateau à voile ou à rame.

            Parallèlement à cette organisation, l’association a obtenu la labellisation « colos apprenantes » ce qui a eu pour conséquence de minimiser l’engagement financier d’une majorité de familles d’usagers et une reconnaissance de l’action éducative menée depuis plusieurs décennies sur le territoire du nord ouest tourangeau.

            Très engagée dans la formation pratique des animateurs de centres de vacances, l’association a également participé à la formation théorique BAFA développée sur ce même territoire en collaboration avec le PIJ de Saint-Paterne-Racan.

            À l’heure où de nombreuses associations ne savent plus à quel saint se vouer dans un contexte imprévisible, l’association GRBueil a pu rester force de proposition en faisant preuve de réactivité et d’adaptabilité tout en gardant une trésorerie saine malgré les importants engagements financiers des treks.

            Des projets « adultes » sont déjà à l’étude pour le printemps (les destinations 2020 sont reportées d’une année), d’autres itinéraires pourraient être envisagés dans l’hexagone si la situation sanitaire ne permettait pas d’horizons plus lointains.

            La programmation estivale pour les enfants et les adolescents verra le jour dans le courant du printemps. Des leçons seront tirées de l’expérience 2020 notamment sur le choix des destinations et des modalités de randonnée, l’expérience « rando cyclo » en vallée du Loir ayant été fort appréciée.   

 

Des participants respectant les gestes" barrière" lors de cette assemblée générale.

Des participants respectant les gestes" barrière" lors de cette assemblée générale.

 Inscriptions pour les treks adultes dans la limite des places disponibles.

     Inscriptions pour les séjours d’été à partir du 15 mars.

         Contact : grbueil@laposte.net ou 02-47-24-49-60 mais encore grbueil.e-monsite.com

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 09:41

Hier soir, sur la place Jehan d'Alluye devenue exceptionnellement piétonne, régnait une animation inhabituelle pour un vendredi soir. C'était le premier marché de Noël coorganisé par la municipalité et les quatre commerçants de la commune auxquels on peut ajouter Fred, le pizzaïolo, présent tous les vendredis soirs sur la place.

Les illuminations de Noël, les décorations des particuliers et les vitrines éclairées participaient à la magie de Noël.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Ne pouvant être en présentiel sur le site, le Père Noël avait délégué quelques-uns de ses lutins reconnaissables à leur bonnet rouge et blanc !

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Pour les visiteurs, la quinzaine d'exposants présents sur le marché proposait de nombreux objets décoratifs ainsi que des bijoux, du linge, des jouets en bois...., qui pouvaient les inciter à parfaire leurs cadeaux de Noël.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

L'APE qui avait réalisé l'affiche était bien présente et son stand connut dès l'ouverture du marché, un grand succès.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Autre association présente sur ce marché, Histoire et Patrimoine, qui présentait un aperçu de ses travaux sur la riche histoire de la commune.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

De ce premier marché de Noël en nocturne, les organisateurs pourront retenir son succès indéniable favorisé par une météo exceptionnelle et le fait que, beaucoup de marchés des alentours n'ayant pas eu lieu, les gens ont pris plaisir à venir flâner dans une ambiance festive, loin des préoccupations moroses créées par cette crise sanitaire qui n'en finit pas.

Rendez-vous dans un an pour le second marché de Noël de Saint-Christophe-sur-le-Nais    !

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 10:05

En cette année 2020 si particulière, l’AAPPMA du GIH Pays de Racan, les pêcheurs de l’Escotais, du Long et de la Dême a continué à travailler sur ses lots de pêche, pour satisfaire les pêcheurs et préserver le milieu aquatique.

Côté rivières, le financement des travaux de restauration se poursuit. Ils ont essentiellement concerné le Long cette année. Du retard a été pris par les entreprises, mais cela avancera en 2021. En 2020, deux déversements de truites portions ont été faits. En 2021, ils seront de 750 kg en deux fois, en accord avec les consignes fédérales. Le GIH continue son programme truitelles/vairons sur les secteurs en réserves permanentes. Des travaux de nettoyage et d’entretien des bordures ont été décalés en janvier-février avec le confinement. La société préviendra ses sociétaires au moment venu.

L'étang de Neuvy-le-Roi
L'étang de Neuvy-le-Roi
L'étang de Neuvy-le-Roi

L'étang de Neuvy-le-Roi

Côté plan d'eau de Neuvy-le-Roi, le déclassement en deuxième catégorie piscicole est effectif et va permettre d’y pêcher toute l’année, alors que jusqu’ici elle était fermée de novembre à avril. La pêche va continuer d'y évoluer pour le plaisir de tous. Les saisons prochaines seront fractionnées de la manière suivante :

- 1er samedi d'avril au 30 juin : pêche à la truite au bouchon, permis fédéral et options « Pêcherie » (8€ la journée, saison à 30€ pour les adultes et 6€ la journée, tarifs inchangés) 

- 1er juillet au dernier dimanche d'octobre : pêche libre à tous, multi-techniques, permis fédéral uniquement.

- 1er novembre au premier dimanche de mars : réservoir de pêche à la mouche en No-kill intégral, permis fédéral et options « Réservoir » à 11€ la journée, 45€ les deux mois, 90€ la saison. Le démarrage de ce projet aura lieu le 1er janvier 2021.

La nouveauté que constitue l'ouverture du réservoir mouche sera bénéfique pour tout le monde, que vous soyez moucheur ou non. En effet, les 350 kg de truites déversées en janvier-février (poissons de 600gr à 4kg !) resteront dans l'étang pour la saison printanière "pêcherie truite" et offriront des poissons de qualité pour une pêche très sympathique au bouchon. Le quota reste à 4 truites par jour et par pêcheur, suite à un arrêté préfectoral.

Côté manifestations, la Fête de la pêche aura lieu le samedi 5 juin 2021 au château de la Roche Racan. À l’occasion de cette 35ème édition, la fête se prolongera en soirée avec une animation musicale, un repas et un feu d’artifice. L’édition 2020 n’a pas pu avoir lieu avec les conditions sanitaires.

Les jeunes pêcheurs en action
Les jeunes pêcheurs en action

Les jeunes pêcheurs en action

Par contre, le week-end "Pêche pour tous" à l'étang de Neuvy-le-Roi s’est tenu en septembre et a rassemblé de nombreux pêcheurs. En 2021, il se tiendra les 11 et 12 septembre. Le GIH travaille également à organiser une journée spécifique pour les enfants. Pour mémoire, le GIH récompense tous les mineurs qui participent à ses évènements en leur offrant le permis de pêche pour la saison suivante.

Les tarifs des permis 2021 ne changent pas. L’AAPPMA est bien consciente que la saison 2020 a été raccourcie au niveau du temps de pêche. Cependant elle a maintenu ses actions envers le milieu aquatique, les déversements de poissons, et ses engagements auprès des enfants avec près de 50 permis offerts en 2020. Pour rappel, la société ne perçoit que 9.5€ sur les 78€ d'une carte majeure en Indre-et-Loire. Les permis 2021 sont en vente depuis le 15 décembre.

L’Assemblée générale du GIH Pays de Racan se tiendra (si tout va bien côté sanitaire!) le samedi 6 février 2021 à l’Espace Multimédia de Saint-Paterne-Racan. Le bureau vous y attend nombreux et est à l’écoute de tous ses adhérents. Toutes les doléances sont traitées et/ou remontées à la fédération départementale. Régulièrement, les sociétaires du GIH sont informés par mail et sur les réseaux sociaux de ses actions.

Article fourni par  : Thomas  Gisselbrecht , secrétaire de l'association

Pour contacter l’AAPPMA du GIH Pays de Racan :

par mail : 38.gihpaysderacan@gmail.com

par téléphone : 06 28 29 12 09

pour les questions spécifiques Mouche : 06 86 10 39 78.

site internet : https://sites.google.com/site/pecheursescotais/

page Facebook : GIHpaysderacan

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 11:13

En ce lundi matin, Emmanuelle Hocdé avait programmé une petite réunion à la mairie pour communiquer sur le futur marché de Noël qui se tiendra sur la place Jehan d’Alluye, le vendredi 18 décembre, de 16 h à 21 h. Cette réunion d’information faisait suite à plusieurs réunions en amont pour mettre en place ce projet qui  sera une grande première sur la commune et, dans cette forme, sur le territoire.

Ce marché de Noël sera la concrétisation d’un travail commun entre les élus, en particulier Emmanuelle Hocdé, adjointe, qui, en plus de sa délégation à la communication, a reçu celle d’interlocutrice privilégiée pour les relations avec les commerçants locaux, et bien évidemment Madame Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune.

Présente à cette petite réunion, Sandrine Debarre, épicière, parlait au nom des trois autres commerçants de la commune, à savoir, Arnaud, le photographe, Franck et Valentin, les bouchers père et fils, et Pascaline, la coiffeuse.

Écoutons-la.

Nous sommes effectivement 4 commerçants installés dans 3 locaux. Nous n’avons pas d’association des commerçants mais nous nous entendons très bien et nous fonctionnons en parfaite synergie. Nous avons créé une page facebook qui permet de faire passer les annonces des uns et des autres. Franck, le boucher, et Arnaud, pour l’épicerie, ont créé leur propre site récemment.

Quand, enfant j’étais à Saint-Christophe, je me rappelle les manifestations sur la place du village. C’était très animé et les gens aimaient s’y retrouver. Ce que nous souhaitons c’est de voir de nouveau cette place qui est le cœur du village retrouver ces animations festives.

Les sites des commerçants
Les sites des commerçants
Les sites des commerçants

Les sites des commerçants

Emmanuelle, avec cette nouvelle délégation, comment vous est venue l’idée de ce marché de Noël ?

J’ai pensé qu’il fallait trouver quelque chose de nouveau pour attirer la population tout en valorisant nos commerces et, comme les deux années précédentes, nos commerçants faisaient, à leur échelle, une petite animation, en travaillant ensemble nous pouvions nous montrer plus ambitieux.

Sandrine : Quand Emmanuelle est venue nous proposer d’organiser ensemble un marché de Noël, nous avons été comblés.

Emmanuelle, depuis quand travaillez-vous à ce projet ?

Nous avons organisé une première réunion il y a déjà plusieurs mois avec les principaux acteurs qui pouvaient être concernés et intéressés par ce projet : élus, commerçants, bien sûr, mais aussi deux associations communales, l’APE et Histoire et Patrimoine.

Puis, avec les idées fournies par Sandrine qui n’en manque pas, j’ai rapidement contacté des exposants susceptibles de tenir un stand à ce marché en semi-nocturne. Actuellement, nous avons 15 exposants de prévus et un ou deux qui n’ont pas encore donné leur réponse. Le projet du marché de Noël, le soir, avec les illuminations créera une ambiance festive. Nous aurons donc des stands alimentaires et des stands plus orientés vers les cadeaux : jouets en bois, savons artisanaux, bijoux, bouillotes artisanales et les boules de Noël en verre soufflé de Poncé-sur-Loir. L’APE proposera du vin chaud, du chocolat chaud et, peut-être du jus de pomme chaud, boissons que l’on pourra déguster sur place tout en marchant. Interdiction de boire devant le stand pour éviter les regroupements. Il y aura aussi des huîtres ! L’association Histoire et Patrimoine présentera un aperçu du travail réalisé concernant l’histoire de la commune depuis sa création en 2001. Nous aurons aussi une fleuriste.

Ce soir-là, Franck préparera des plats chauds à emporter et Fred, notre pizzaïolo, aura toujours sa gamme de délicieuses pizzas quant à Pascaline, elle pourra coiffer ses clients jusqu’à 21 h et chacun pourra admirer sa très jolie vitrine.

Emmanuelle avec ses documents de travail : plan d'installation, ébauche d'affiche

Emmanuelle avec ses documents de travail : plan d'installation, ébauche d'affiche

Où seront positionnés les stands ?

J’ai préparé un plan à l’échelle et, ils devraient tous tenir sur l’espace face à l’ancien hôtel du Croissant. La place sera piétonne. Les véhicules venant de la rue du Val Joyeux seront dirigés vers l’avenue Hilarion et ceux venant de la rue Chaude prendront la rue du Cheval Blanc pour regagner l’avenue Hilarion.

Comme cette petite réunion était sur le point de s’achever, Madame le Maire arriva et prit la parole. « Le rôle de la mairie, c’est de se battre pour conserver ses 4 commerçants. Le but recherché, c’est de faire vivre cette place centrale. C’est une opportunité que nous allons offrir aux habitants de se retrouver. J’ai souhaité malgré le contexte sanitaire actuel maintenir cette manifestation jusqu’au bout. Pour compléter la décoration du bourg, nous aurons quelques sapins à ajouter. »

Pour conclure, Emmanuelle appuyée par Sandrine, précisa : « Ce sera notre premier marché de Noël avec une formule inédite sur le secteur. Nous espérons que ce ne sera que le début d’une longue série. Nous sommes conscientes qu’il peut y avoir quelques imperfections mais rien n’est figé et les éditions suivantes ne pourront, nous l’espérons de tout cœur, que s’améliorer. Mais déjà, nous mettons tout en œuvre pour satisfaire nos visiteurs qui, nous y croyons, viendront nombreux, la plupart des autres marchés de Noël étant malheureusement supprimés. »

Elues et commerçants unis pour ce marché de Noël

Elues et commerçants unis pour ce marché de Noël

Pour la publicité que faites-vous ?

Il y aura un article dans la presse, et des affiches réalisées par l’APE de Saint-Christophe. Et, l’annonce sera faite sur les différents supports de la commune.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un marché de Noël en semi-nocturne

Souhaitons que toute cette énergie soit récompensée et que ce premier marché de Noël soit suivi de beaucoup d’autres !

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 15:16

PUBLIC EN HERBE

Programmation Jeune Public à la Campagne.

L’association Cultur’O pré, en partenariat avec le Conseil Départemental d'Indre et Loire, la Région Centre, la communauté de Commune Gâtine Choisilles Pays de Racan et la commune de Neuvy le Roi notamment

L’association Cultur’O pré et toute l'équipe de « Public en Herbe » serait heureuse de vous recevoir lors des représentations :

DIMANCHE 20 DECEMBRE 2020

Salle des fêtes- ST PATERNE RACAN À 17H00

« On marche sur la tête ! » Xavier Stubbe

Concert humoristique à butiner en famille !

Neuvy-le-Roi : Communiqué de Culture'O pré : Public en Herbe

Dans « On marche sur la tête », Xavier Stubbe se pose des questions et invite son jeune public à s’interroger et réfléchir sur tout ce qui concerne son quotidien, sans jamais se départir de l’humour qui le caractérise.

Une mise en scène poétique et drôle, un univers festif où les peaux des percussions côtoient les drum-machines, les cordes des guitares se frottent aux samples programmés, et les lames du vibraphone, aux effets des pédales-board ! Alors tu sais ? Tu ne sais pas ? Tu viens ? Tu ne viens pas ? Mais si tu es curieux et que tu aimes les surprises… ce spectacle est fait pour toi !

Spectacle TOUT PUBLIC

Les réservations sont conseillées à culturopre@gmail.com

Le tarif est de 6 euros par personne.

Protocole sanitaire : jauge réduite, port du masque obligatoire >11 ans

Facebook : public en herbe/ Instagram @culturopre

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 13:53

 

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 20:03

Rencontre en visioconférence avec la présidente, Cendrine Boigard et la secrétaire, Marion Boigard

Lors de l’assemblée générale des « Joyeux de l’Escotais » au début du mois de mars dernier, l’ambiance était plutôt festive, la saison 2019-2020 pouvait se glorifier d’une belle réussite avec un public toujours aussi nombreux et enthousiaste d’année en année. Il avait donc été décidé de poursuivre et de proposer pour 2020-2021, un programme tout aussi alléchant par sa densité et la bonne humeur engendrée lors des représentations.

Mais, entre-temps, le virus est passé par là. Pourtant, au mois de juin, le déconfinement étant là, les membres du CA pensaient à la nouvelle saison qu’il faut préparer longtemps en amont. Les 3 pièces retenues étaient commandées et livrées pour que les futurs acteurs puissent déjà s’imprégner de leur texte comme à l’accoutumée. Et, tous se retrouvèrent début septembre, date traditionnelle pour démarrer les répétitions.

De g à d : Nicolas Beaugé, secrétaire adjoint, Marion Boigard, secrétaite, Cendrine Boigard, présidente, Miche Poupée, vice-président, Élisabeth Naverre, trésorière

De g à d : Nicolas Beaugé, secrétaire adjoint, Marion Boigard, secrétaite, Cendrine Boigard, présidente, Miche Poupée, vice-président, Élisabeth Naverre, trésorière

Cendrine, à quel moment avez-vous pris la décision d’annuler la saison théâtrale ?

Dès le début septembre au vu de la situation sanitaire qui allait en se détériorant. Ce fut une décision collective de l’ensemble du conseil d’administration. Pour nous, c’était difficile de répéter avec un masque et de conserver les distances préconisées. Et, une autre raison majeure, si nous avions pu aller au bout de nos répétitions, nous n’aurions pu jouer que devant une demi-salle. C’est impensable d’être obligés de dire aux gens : « Vous ne pouvez pas rentrer c’est déjà complet ! » Notre calendrier restant toujours identique, il ne nous est pas possible de doubler le nombre de nos séances.

Quelle a été la réaction des plus jeunes de la troupe quand vous leur avez annoncé l’annulation des représentations ?

Bien sûr, de la déception. Ils sont si fiers de pouvoir jouer comme les grands. Mais, les enfants savent très vite s’adapter. Ils ont bien compris qu’avec le Covid 19, beaucoup de choses changent et que l’on ne maîtrise pas tout.

Qu’y avait-il de prévu pour cette saison 2020-2021 ?

Trois pièces étaient au programme : une pour les plus jeunes, une pour les ados et celle des adultes. Un sketch interprété et mis en scène par de jeunes adultes était également prévu.

À ce propos, vos actrices et acteurs sont-ils toujours aussi motivés ?

Oui, bien sûr. Nous avons même deux nouvelles recrues : un homme et une petite fille de 8 ans !

Chaque année, la représentation de début janvier est l’occasion d’aider financièrement une association en lien avec le handicap. Aviez-vous déjà contacté une association ?

Cette année, la recette de la représentation de janvier était destinée à l’association « Magie à l’hôpital ». Espérons que tout redeviendra possible l’année prochaine et que nous pourrons aider cette association !

C'était en ...2019 !

C'était en ...2019 !

Cendrine et tous les acteurs –trices de la troupe des «  Joyeux de l’Escotais », vous conseillent de prendre bien soin de vous et vous donnent rendez-vous pour la saison 2021-2022.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 16:17

Cette année, nous avons vécu une commémoration du 8 mai en plein confinement donc sans public. Aujourd'hui, pour célébrer le 102e anniversaire de la fin de la Grande Guerre, c'est de nouveau en comité restreint que s'est déroulée cette cérémonie.

Profitant de notre heure de liberté, au cours de notre marche quasi-quotidienne, nous sommes passés lors de notre périple, au Monument aux Morts.

Nos morts ont bien été honorés même si peu d'entre nous ont pu s'y associer.

Restons prudents, prenons soin de nous et, peut-être que, pour les prochaines commémorations, nous pourrons y assister en présentiel, comme on dit aujourd'hui !

Nos morts ont bien été honorés
Nos morts ont bien été honorés

Nos morts ont bien été honorés

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 18:22

Franck et Valentin vous proposent pour le samedi 7 novembre

 

Un chili con carne, 10 € la part

 

Les commandes doivent être passées avant le jeudi 5 novembre.

Vous retrouverez  toutes les informations sur cette boucherie sur le site :

www.boucherie-vfranck.com

 ou en tapant « boucherie vfranck37 » sur les moteurs de recherche.

En vous abonnant, vous serez informés de toutes les nouvelles concernant la boucherie et ses animations.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages