Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2019 5 06 /09 /septembre /2019 19:03

Il y a 4 ans déjà que Sandrine ouvrait son magasin Graine de Rêve sur la place Jehan d’Alluye. Adepte des travaux de couture, elle y proposait des créations originales tout en répondant, sur commande, aux besoins d’une partie de la population ayant des rideaux, ourlets ou autres travaux à effectuer.

Mais, comme elle le dit elle-même : « J’étais tracassée par le fait qu’il n’y ait plus d’épicerie dans le village. En attendant la concrétisation de notre projet de rouvrir le bâtiment qui abritait l’épicerie, j’ai fait de nombreuses recherches pour trouver des producteurs, si possible locaux, pour pouvoir proposer aux Christophoriens quelques fruits et légumes frais ainsi que des produits de première nécessité. » 

 C’est ainsi que l’an dernier, vers la fin du mois d’août, Sandrine a installé, à côté de ses créations, une belle petite charrette pour présenter ses fruits et légumes et la petite épicerie a vu le jour. « Quatre mois après l’ouverture, nous avions déjà des produits à vendre en vrac !» Au cours de cette première année d’existence, plusieurs essais d’aménagements ont été testés au fur et à mesure de l’expansion des produits mis en vente. Mais, Sandrine avait toujours à l’esprit un bouleversement de l’agencement de son commerce pour qu’il soit plus fonctionnel. Eh bien, pour fêter ce premier anniversaire, un weekend a suffi pour modifier totalement la disposition intérieure du magasin, ce qui donne une impression de plus grande profondeur et une meilleure visibilité.

Arnaud montre les changements survenus dans l'agencement de l'épicerie

Arnaud montre les changements survenus dans l'agencement de l'épicerie

Depuis sa création, ce petit commerce a pris de l’extension tout en gardant ce qui fait son charme et son originalité car, il se passe toujours quelque chose de nouveau dans la boutique. Sandrine et Arnaud, le photographe, sont sans cesse en train de chercher de nouveaux produits en respectant les critères qu’ils se sont imposés : du bio quand c’est possible, de l’équitable toujours et des produits frais et locaux. « Maintenant, comme notre clientèle augmente, nous allons au marché deux fois par semaine pour nous ravitailler en fruits et légumes auprès de petits producteurs tourangeaux. Nous ne proposons que des fruits et légumes de saison qui ne sont pas passés par une chambre froide. Pour les produits laitiers, c’est avec une laiterie tourangelle que nous travaillons. Pour certains produits, nous devons discuter longuement avec les fournisseurs car nous ne pouvons pas nous permettre de faire livrer des quantités énormes. »

La nouvelle disposition donne l'impression de plus de profondeur

La nouvelle disposition donne l'impression de plus de profondeur

Ce qui peut surprendre le chaland qui pousse la porte, c’est la quantité et la diversité de choses que l’on peut y trouver. Outre ce qui touche à l’alimentation habituelle, ce sont des épices variées, des produits dignes d’une épicerie fine, des graines à manger mais aussi, et c’est une nouveauté, des vraies graines paysannes à semer. Côté hygiène et entretien, ce sont des produits bios qui sont en vente. Il en est de même pour l’hygiène et l’alimentation des bébés.

De nouveaux produits vont bientôt compléter le rayon hygiène : shampoing, savons,… Il y a déjà des brosses à dents et des bâtonnets en bambou ! 

On y trouve aussi des piles rechargeables et on peut y déposer les piles usagées pour leur recyclage.

N’oublions pas que du pain frais et la presse (Nouvelle République et Petit Courrier) y sont également en vente et que de beaux bouquets de fleurs peuvent embellir nos intérieurs.

Chaque espace est parfaitement bien utilisé
Chaque espace est parfaitement bien utilisé

Chaque espace est parfaitement bien utilisé

Rappelons que Sandrine fait toujours des travaux de couture et Arnaud des photographies. N’hésitez pas à les contacter. Ils peuvent préparer des cadeaux, paniers garnis mais aussi créations de Sandrine.

L’avantage de cette boutique, c’est que l’on peut y faire ses courses au jour le jour dans une ambiance chaleureuse et conviviale. C’est un lieu où l’on peut bavarder, échanger avec les autres. Il y a une synergie entre les trois commerces situés sur la place Jehan d’Alluye et cela redonne un peu de vie au centre du bourg. À nous tous de faire en sorte que nos commerces perdurent et que notre beau village s’anime !

Partager cet article
Repost0
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 10:16

Naviguant entre tradition et modernité, le trio féminin Esprits Barock, Camille Deruelle (orgue), Audrey Bentley (soprano), Helena Menachemoff (mezzo),  propose un Stabat Mater revisité et moderne parfois étonnant. Au-delà de la religiosité et de la tristesse qui se dégagent de l'œuvre, en sortant de son écoute, on se sent apaisé.

Le Trio Esprits Barock introduit son Stabat Mater au travers d'œuvres inoubliables de Mozart, Haydn, Vivaldi mélangeant des solos aux accents romantiques avec des duos plus droits, plus baroques.

Ces trois musiciennes sont d'accord sur un point essentiel : ne pas rester dans l'imitation des versions précédentes. Camille Deruelle a choisi de réorchestrer, pour lui donner de nouvelles couleurs, le Stabat. Héléna Menachemoff et Audrey Bentley veulent, quant à elles, mettre en avant les accents romantiques de cette œuvre baroque.

De plus, une œuvre sera attribuée au caractère particulier de l'orgue de Saint-Paterne-Racan afin de mettre en valeur ses couleurs et ses possibilités.

 

Concert le  8 septembre à 17 h à l'église de Saint-Paterne

Partager cet article
Repost0
29 août 2019 4 29 /08 /août /2019 08:14

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 16:08

Suite à la réunion des associations du 14 juin dernier qui avait réuni une douzaine d’associations du territoire, Emmanuelle Hocdé, adjointe en charge des associations et de la communication, avait envoyé aux diverses associations présentes et à celles qui, excusées, pouvaient éventuellement être intéressées par une présence lors de la 3ème édition du forum des associations, le compte-rendu de la réunion.

Lors de notre rencontre, à un mois de la manifestation, Emmanuelle était plutôt satisfaite des réponses supplémentaires qu’elle avait reçues. En effet, 23 associations  avaient annoncé leur participation à ce forum dont 5 qui n’avaient jamais participé : le club de pétanque de Saint-Paterne, le club de foot AS Pays de Racan, le tennis de table, le Réseau Emploi Solidarité, Les Jeunes Agriculteurs. Comme pour la seconde édition, plusieurs animations sont prévues au cours de l’après-midi : démonstration de manœuvres avec les JSP du Racan qui sont toujours à la recherche de nouveaux membres, des balades à poney, du tir à l’arc, de l’initiation au tennis de table, au basket, à la pétanque, aux diverses activités de l’Expression corporelle… et peut-être d’autres encore.

Cette année, un goûter et une buvette seront bien organisés. Pour cela, deux associations s’associent : L’APE et Épisode, l’épicerie solidaire. Les sommes ramassées seront partagées entre elles et serviront, au niveau de l’APE, à aider au financement d’activités pédagogiques au niveau de l’école et, pour Épisode, à aider les familles en difficulté financière à mener à bien leurs projets.

Emmanuelle Hocdé présente l'affiche annonçant la 3ème édition du forum

Emmanuelle Hocdé présente l'affiche annonçant la 3ème édition du forum

Soucieuse de la réussite de cette manifestation, Emmanuelle a réfléchi au visuel de l’affiche qui doit annoncer le forum. Elle a comparé l’affiche de la 1ère édition et celle de l’an dernier et a conclu, très justement que le visuel de 2017 était beaucoup plus parlant. En effet, un simple regard suffit pour repérer l’essentiel : le lieu, le thème, la date. C’est donc ce 1er visuel qui a été retenu et qui servira désormais à annoncer ce forum annuel.

Les associations participantes se mobilisent en aidant à la diffusion des affiches car, comme le pensait déjà Ésope : « C'est en s'alliant et en associant nos forces que l'on peut réussir.»

Souhaitons donc une belle réussite à cette 3ème édition.

Partager cet article
Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 10:19

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 14:08

Le 16 avril dernier, une convention de partenariat a été signée entre l’artothèque de Tours et la Communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan. Le but de cette convention était d’amener l’Art à la campagne.

Qui en a eu l’idée ?

Cette idée émane du Président de la Communauté de Communes, Antoine Trystram. Cette convention de partenariat est signée pour un an entre l’artothèque de Touraine et la communauté de Communes afin, en amenant l’art en milieu rural, de sensibiliser un large public à l’Art contemporain sous toutes ses formes.

Que trouve-t-on dans ce premier partenariat ?

Au total, ce sont 22 œuvres qui ont été empruntées afin d’être exposées dans les mairies des 19 communes et au siège de la CCGC-PR. Ces œuvres devront être accrochées dans les lieux d’accueil des mairies pour que les citoyens puissent les admirer. C’est en présence de Madame VAUTHIER-RIVIÉRE, présidente de l’artothèque de Tours et de certains artistes que les élus ont pu choisir les œuvres qu’ils souhaitaient exposer.

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

De retour de l’inauguration, Mme Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, a su profiter de cette occasion. La mairie venant d’être tout juste rénovée et tous les tableaux qui ornaient ses murs enlevés, elle a donc présenté dans la nouvelle salle du conseil et des mariages,  deux petits tableaux complémentaires représentant des labyrinthes.

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)
Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Les trois mois écoulés, c’est une nouvelle œuvre en plus grand format, qui est maintenant accrochée dans le secrétariat de la mairie. M. André Lascaud, premier adjoint, précisa : « Ce sont les employés municipaux qui sont allés la chercher. Elle est arrivée roulée  sur les barres qui tiennent ses extrémités. » Et, en regardant le tableau il dit en souriant : « Ce serait amusant d’essayer de compter tous les yeux visibles sur cette toile ! »

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le musée de Saint-Christophe

Mais, que sont devenues les différentes œuvres qui couvraient les murs avant la rénovation ?

L’ancienne salle du conseil, située au premier étage, ainsi que la petite salle voisine et le palier, sont désormais les dépositaires de la collection de tableaux que renferme la mairie. La plupart de ces œuvres ont été réalisées par le bienfaiteur de la commune, Eugène Hilarion. Celui-ci, en plus de ses propres réalisations a fait don à la commune d’autres tableaux qui se trouvent tous à l’étage dans la partie qui devient désormais le musée de la commune.

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

Pour le très grand tableau, « La paye des moissonneurs » de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion, André Lascaud explique : « Pour pouvoir le monter, nous l’avons sorti de son cadre. L’ensemble était très lourd et, vu sa grande taille, avec les employés communaux, nous avons eu beaucoup de mal car nous n’avions guère plus de 5 cm de battement pour le monter dans l’escalier et le faire entrer dans la pièce. Maintenant qu’il est là, il n’en ressortira pas ! »

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil
Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Quelques réaménagements ont été faits pour disposer au mieux les différentes œuvres. Il y en a encore deux ou trois en attente d’être posées, l’endroit adéquat n’ayant pas encore été trouvé.

Quelques petits travaux de réfection sont envisagés pour le mobilier de cette grande pièce mais le plus gros de l’aménagement est terminé.

Rénovation de la mairie de Saint-Christophe et convention de partenariat avec l’artothèque de Touraine, deux réalisations qui présentent une parfaite affinité. Quoi de mieux qu’un beau cadre pour mettre une œuvre en valeur !

 

Merci à la CCGC-PR pour les photos et les quelques renseignements fournis servant de base à cet article.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 18:56

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 14:34
Une partie du public lors des prestations des associations
Une partie du public lors des prestations des associations

Une partie du public lors des prestations des associations

Samedi soir, tous les ingrédients étaient réunis pour célébrer dignement notre 14 juillet. Une météo particulièrement clémente avec une température agréable a incité les habitants des deux villages voisins à venir nombreux sur le terrain près du stade de Saint-Paterne-Racan pour assister aux festivités prévues par les organisateurs, en l’occurrence cette année, la municipalité et le comité des fêtes de la commune accueillante.

Le début de l’animation était prévu à 19 h 30 pour les premiers arrivants avec l’ouverture de la buvette qui proposait un peu de restauration rapide. Une heure après, les jeunes Sapeurs Pompiers de la section du Racan se livraient à quelques démonstrations de manœuvres secours et incendie. Ce fut ensuite au tour des Danseux du Nais de se lancer dans quelques danses folkloriques comme la polka piquée et la polka du lapin.

Les Danseux du Nais dansant la polka
Les Danseux du Nais dansant la polka
Les Danseux du Nais dansant la polka

Les Danseux du Nais dansant la polka

Ils furent suivis par les jeunes de l’association d’Expression corporelle dont les prestations furent suivies de nombreux applaudissements.

Les jeunes de l'Expression corporelle
Les jeunes de l'Expression corporelle
Les jeunes de l'Expression corporelle

Les jeunes de l'Expression corporelle

Par intervalles, la musique intercommunale, l’EMEDC, sous la conduite de sa cheffe, Corinne Galteau, interprétait quelques airs bien connus en adéquation avec les festivités.

L'EMEDC avant le départ du défilé
L'EMEDC avant le départ du défilé

L'EMEDC avant le départ du défilé

La clarté commençant à baisser, parents et grands-parents se dirigèrent vers l’adjointe, Brigitte Lamandé, pour se procurer les lampions que les enfants seraient heureux de porter pendant le défilé, défilé qui démarra vers   21 h 30, précédé par l’adjoint, Bruno Dupont, qui déposait par endroits, des feux de Bengale, sous l’œil  attentif des pompiers. Les maires des deux communes, Jean-Pierre Poupée et Catherine Lemaire, se mirent en tête du défilé pour le départ et, petits et grands, suivirent le mouvement et défilèrent dans les lotissements situés à proximité du lieu des festivités. Deux pauses étaient prévues au cours desquelles les Danseux, avec Marie-Christine à l’accordéon, présentèrent des danses d’autrefois et les jeunes de l’Expression corporelle quelques-unes de leurs chorégraphies.

Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé
Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé

Danseux et jeunes proposent des animations au cours du défilé

Les lampions commençaient à s’allumer et la nuit à s’installer.

Les lampions s'allument
Les lampions s'allument

Les lampions s'allument

De retour au point de départ, après quelques prestations supplémentaires des danseurs de tous âges, les lumières s’éteignirent et, le ciel s’illumina pendant environ un quart d’heure avec les multitudes de formes et de couleurs qui éclataient au-dessus des têtes des spectateurs.

Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration
Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration

Un beau feu d'artifice pour marquer cette célébration

Encore une fois, un très beau feu d’artifice qui reçut les applaudissements de la foule venue en grand nombre pour y assister. Ensuite, certains quittèrent les lieux alors que d’autres, aux accents de la musique proposée par l’orchestre Samuel Hidier, s’élancèrent sur la piste pour danser en plein air une partie de la nuit !

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 13:55

Après La Nouvelle République, l’épicerie christophorienne propose également depuis quelques semaines « Le Petit Courrier du Val de Loir ». Arnaud et Sandrine ont remarqué que cette semaine, une page entière était consacrée aux deux villages si proches que sont Saint-Christophe et Saint-Paterne. Il y a bien longtemps qu’un tel article de fond n’avait pas été publié ! Merci à Olivier Jaunay, le journaliste, pour son travail.

Cette petite boutique recèle quantités de trésors insoupçonnés, mieux que la caverne d’Ali Baba, on peut y dénicher des produits dignes d’une épicerie fine.

Du dépannage, avec le pain et la presse, au service plus complet, on n’a que l’embarras du choix : des produits de qualité à un prix raisonné jusqu’au cadeau fait maison, on y trouve quasiment de tout !

Notre épicerie va bientôt souffler sa première bougie. J’en profiterai pour vous présenter tous les changements intervenus au cours de cette année et vous verrez, ils sont nombreux.

N’hésitez pas à pousser la porte, souvent ouverte d’ailleurs en cette saison, pour que ce petit commerce de proximité continue sur sa lancée.

J’en profite aussi, en revenant au « Petit Courrier » pour rappeler que j’ai cessé d’en être la correspondante à la fin 2018. Il n’y a personne pour me remplacer. Aussi, si vous êtes intéressé (e) par ce petit job, contactez le journal. Vous y serez bien accueilli (e).

Arnaud a mis en évidence la page du "Pays de Racan" qui parle des 2 communes

Arnaud a mis en évidence la page du "Pays de Racan" qui parle des 2 communes

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2019 3 03 /07 /juillet /2019 11:12

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages