Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 17:00

Pour le second concert de la saison proposé par l’association « Les Amis de l’orgue », les membres du CA, sur proposition de Philippe Dorise, le président, ont choisi de retenir Vincent Grappy, pour faire vibrer l’orgue de l’église de Saint-Paterne-Racan.

Vincent Grappy a successivement étudié l’orgue avec François-Henri Houbart à Orléans, Marie-Claire Alain à Paris puis, Louis Robilliard à Lyon. Également claveciniste, il fut élève d’Olivier Baumont à Paris et de Bob van Asperen au conservatoire Sweelinck d’Amsterdam.

Lauréat des concours internationaux d’orgue de la ville de Paris et de Chartres, ces récompenses marquent un passage vers le monde professionnel et offrent l’opportunité de nombreux concerts en France et à l’étranger.

Musicien éclectique, il cultive un répertoire aussi large que possible ainsi qu’une pratique assidue de la musique d’ensemble et de l’accompagnement de chœurs. Il a enregistré une dizaine de disques d’orgue, dont le dernier, consacré à Ermend Bonnal pour le label Hortus, a reçu d’excellentes critiques (5 diapasons) !

Titulaire du certificat d’aptitude de professeur d’orgue, il est enseignant au conservatoire de Vierzon, dans le cadre de diverses académies et est directeur artistique du concours de musique de chambre « Musique au Centre ».

Partager cet article

Repost0
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 15:51

La cérémonie d'hommage aux Réfractaires et Maquisards aura lieu le dimanche 10 Juin 2018 à 11 h 15 au Monument National de Saint-Paterne-Racan, à Biéné.

Partager cet article

Repost0
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 13:09

 

L'association Histoire et Patrimoine organise sa traditionnelle promenade crépusculaire le vendredi 22 juin, de 20h à 23h. Le rendez-vous est fixé à 20h, au parking du Foyer Rural de Saint-Christophe, pour un départ effectif à 20h15.

 Une randonnée de 4 km conduira les marcheurs à la chapelle Saint Gilles (courte visite) avant de leur faire gagner l’église. Une mise en lumière exceptionnelle permettra de découvrir les peintures murales (XIIIe-XVIe) de l’édifice dans des conditions optimales. Visite extérieure et intérieure de l’église, présentation détaillée des fresques, évocation du culte à Saint-Christophe, anecdotes diverses se succèderont tout au long de la soirée.

 Animation gratuite et tout public.

Renseignements complémentaires au 02 47 29 33 18

https://histoire-patrimoine.jimdo.com/

Possibilité de suivre la visite de l’église, à partir de 21h30, sans participer à la randonnée.

Une occasion de redécouvrir la statue monumentale de Saint Christophe

Partager cet article

Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 17:09

 

Partager cet article

Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 13:05

 

Partager cet article

Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 12:50

 

Les Christophoriennes et Christophoriens y sont cordialement invités. 

Partager cet article

Repost0
5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 12:35

Depuis une semaine, Saint-Paterne-Racan a de nouveau des pompes à essence grâce à M. et Mme Lormois, garagistes sur la commune.

Installés depuis plusieurs années face à la piscine, M. et Mme Lormois manquaient de place pour stationner toutes les voitures de leurs clients. Lorsque les locaux de l’ancienne supérette furent mis en vente, en 2015, ils se portèrent acquéreurs, bénéficiant ainsi d’un bel espace de stationnement et de travail. Pour cette acquisition, ils reçurent des aides de la Communauté de Communes de Racan et du Conseil Régional.

Leur souhait était de remettre en service les pompes à essence dans le but de satisfaire leur clientèle et la population locale, sachant que les plus proches se trouvent à une quinzaine de kilomètres : Château-du-Loir, Neuillé-Pont-Pierre ou Château-la-Vallière.

Mais, quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils se rendirent compte que les cuves étaient remplies de sable ! Mme Lormois confie : « Nous avons demandé des devis pour faire enlever le sable. Quand nous avons vu les montants, nous avons pris notre courage à deux mains et nous avons enlevé le sable nous-mêmes. Il y a tout de même 3 cuves ! Cela nous a pris beaucoup de temps mais nous en sommes venus à bout. Et donc, ça y est, les pompes fonctionnent.»

Pour le moment, les pompes ne sont ouvertes qu’aux heures d’ouverture du garage mais, dès la fin du mois de juin, elles fonctionneront 24h/24h. Le paiement se fait au guichet en espèces ou par carte. Les cartes de professionnels GR sont acceptées. Les automobilistes y trouveront du diésel normal, du diésel supérieur et du sans plomb 95.

Espérons que ce nouveau service sera apprécié des usagers et qu’il pourra perdurer de longues années pour le bien de tous.

Pratique

Le garage est ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h.

Madame Lormois présente les pompes à essence nouvellement ouvertes

Madame Lormois présente les pompes à essence nouvellement ouvertes

Partager cet article

Repost0
5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 08:30

À la fin de la semaine dernière, les bénévoles des associations organisatrices de la traditionnelle fête de la pêche, à savoir « Les pêcheurs de l’Escotais, le Long et la Dême » et « Les Joyeux de l’Escotais », avec l’aide des employés communaux de Saint-Paterne-Racan, se démenèrent pour que tout soit fin prêt pour accueillir dès 7 h, les amateurs de pêche, en ce premier dimanche de juin.

Quelques jours avant, Christian Madieu, président de l’association des pêcheurs, aidé de quelques membres, a déversé dans la rivière 200 kg de truites, de quoi faire le bonheur des concurrents.

Les premiers amateurs arrivèrent sur les lieux un peu avant 7 h et les inscriptions pour la première manche du concours « adultes » achevées, chacun s’installa à l’emplacement qui lui avait été alloué. Pendant deux heures, quelques belles prises furent réalisées.

Le coin des adultes avec le doyen des pêcheurs, Gaëtan Cochet
Le coin des adultes avec le doyen des pêcheurs, Gaëtan Cochet
Le coin des adultes avec le doyen des pêcheurs, Gaëtan Cochet

Le coin des adultes avec le doyen des pêcheurs, Gaëtan Cochet

Pour les enfants, le concours débuta à 9 h et, comme pour les adultes, la 1ère manche s’acheva à 10 h 30.

À l’issue de cette première manche, chacun fit contrôler ses prises et repartit pour la seconde manche.

Le coin des enfants
Le coin des enfants

Le coin des enfants

En se promenant parmi les pêcheurs engagés tant côté adultes que côté enfants, on entendait à peu près les mêmes réflexions : « Ça a bien mordu tout à l’heure, mais là, ça ne mord plus ! » Effectivement, à part quelques gardons remis rapidement à l’eau, les bouchons ne s’enfonçaient pas beaucoup.

Cette manifestation attire chaque année de nombreux adeptes, certains sont des fidèles qui reviennent régulièrement. Certains sont des habitants du territoire, mais d’autres n’hésitent pas à parcourir plusieurs kilomètres pour participer à la fête de la pêche de La Roche Racan. Écoutons ces pêcheurs : « Le cadre est magnifique, nous sommes bien installés. – Ici, il y a une bonne organisation. – Ça fait des années que je viens et je suis toujours aussi content. – J’ai commencé à pêcher ici quand j’étais petit et maintenant, j’y emmène mon fils. »

Le gardon retourne à la rivière

Le gardon retourne à la rivière

Pour que toutes ces personnes puissent passer une agréable journée, « Les Joyeux de l’Escotais » s’activaient pour préparer frites, grillades et repas afin de satisfaire les appétits des petits et des grands.

Les Joyeux de l'Escotais préparent les repas

Les Joyeux de l'Escotais préparent les repas

Une fois tous bien restaurés, les plus acharnés pouvaient tenter d’augmenter leurs prises au cours de l’après-midi, avant la remise des prix, se promener au bord de l’eau, admirer les oies et leurs petits, qui se laissaient glisser sur le plan d’eau, ou tout simplement se reposer dans ce paysage paisible.

Les oies se sont sédentarisées à La Roche Racan

Les oies se sont sédentarisées à La Roche Racan

En milieu d’après-midi, les promeneurs arrivèrent un peu plus nombreux et vint l’heure de la remise des prix en présence des propriétaires du château de La Roche Racan, Mme et M. Lapeyre, qui mettent le terrain gracieusement à disposition pour cette manifestation, des élus du territoire, Mme Sabine Thillaye, députée de la circonscription, Mme Brigitte Dupuis et M. Jean-Pierre Gascher, conseillers départementaux, et des maires locaux, Jean-Pierre Poupée, pour Saint-Paterne-Racan, Catherine Lemaire, pour Saint-Christophe-sur-le-Nais et Patrick Cintrat, pour Neuvy-le-Roi.

En attendant le palmarès

En attendant le palmarès

Christian Madieu ne cacha pas sa satisfaction devant la belle réussite de cette édition 2018 : « Nous avons eu 175 inscriptions se répartissant en 125 adultes dont 14 femmes et 50 enfants. C’est beaucoup mieux que l’an dernier. Tout a bien marché. Au total, on a comptabilisé 160 kg de prises dont 113 kg pour les adultes. Cette année, notre plus jeune concurrent a 3 ans et le plus âgé, 90 ans. Je tiens à remercier tous ceux qui nous font confiance et qui nous apportent leur soutien : les collectivités locales et territoriales, les particuliers, les privés et vous tous qui, par votre présence, nous récompensez de tout le travail que nous avons fourni en amont. Hâtons-nous de distribuer les prix que vous avez gagnés car l’orage monte… »

Sur le podium, les organisateurs, les personnalités et les lauréats
Sur le podium, les organisateurs, les personnalités et les lauréats

Sur le podium, les organisateurs, les personnalités et les lauréats

Résultats du concours adultes

1er DURAND Jean-Claude

2 LOYAU Jean-Michel

3 GUÉNAULT Nadia (1ère femme)

Résultats du concours enfants

1er MARTEAU Tylia (9 ans)

2 SALMON Corentin

3 CHAUVEAU Aurélien

 

Merci à Marianne pour ses 3 photos qui permettent d'illustrer la fin du reportage.

Partager cet article

Repost0
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 14:28

 

À l’occasion du centenaire de l’aéropostale l’école de musiques actuelles, Tous En Scène, les musiciens de ALO Big Band, et les élèves du Collège du Parc de Neuillé-Pont-Pierre proposent un spectacle complet retraçant l’épopée de l’aéropostale version jazz.

JEUDI 7 JUIN 2018 –  À 20h30

Espace culturel « Les Quatre Vents »

ROUZIERS-DE-TOURAINE (37) à 10 minutes de Tours

TARIF : 12 € / 10 € / 5 €

INFORMATIONS : 0617418127

http://sallequatrevents.com/evenement/alo-postale/

Partager cet article

Repost0
2 juin 2018 6 02 /06 /juin /2018 15:07
Un public conquis par le sujet

Un public conquis par le sujet

Vendredi soir, dans la salle Moisant de Neuvy-le-Roi, une cinquantaine de personnes était présente à l’invitation des « Amis de la chapelle saint André » pour découvrir l’extraordinaire odyssée d’Élie Picard, un Lochois d’origine modeste, né le 8 juin 1 779, sachant lire et écrire, qui passa 15 années de sa vie dans la Grande Armée. Marc Houtard, vice-président de l'association dévoila le programme de la soirée et, pour présenter le personnage, sujet de la conférence, ce sont deux conférenciers qui se relayèrent durant les 2 heures passionnantes retraçant le parcours de ce grognard.

Marc Houtard présente le déroulement de la soirée
Marc Houtard présente le déroulement de la soirée

Marc Houtard présente le déroulement de la soirée

Les conférenciers, deux Lochois bien connus

Patrick Binet, éditeur, passionné d’histoire, est déjà venu à Neuvy-le-Roi pour une conférence sur la généalogie, domaine qu’il affectionne également.

Pascal Dubrisay, homme de culture, responsable de l’office du tourisme de Loches, maire adjoint pendant 19 ans en charge du patrimoine et de la culture, à l’origine du livre « Élie Picard (1779-1859) Mémorial d’un grognard ».

Les conférenciers, Pascal Dubrisay et Patrick Binet
Les conférenciers, Pascal Dubrisay et Patrick Binet

Les conférenciers, Pascal Dubrisay et Patrick Binet

Pourquoi l’édition d’un livre ?

En 1982, Pascal Dubrisay et son épouse, achètent une maison à Loches, l’hôtel de la Rabière. Au cours de leur installation, ils font un peu de nettoyage et lorsqu’ils arrivent au grenier, ils y découvrent des cartons remplis de papiers et, entre les solives et les tuiles, ils dénichent des cahiers d’écoliers datant du début du XIXe siècle,  

écrits d'une belle écriture soignée sur un papier jauni. La curiosité de Pascal  pour l'Histoire a im­mé­dia­tement été mise en éveil. Il venait de découvrir les mémoires de guerre d'un grognard qui avait traversé la Révolution et l'Empire sous les drapeaux ! Les trouvant très intéressants, il les classa comme faisant partie du patrimoine  de cette maison.
Quelques dizaines d'années plus tard, fort de son expérience et de sa connaissance de l'histoire et du patrimoi-ne de la ville, il s'est mis à écrire sur Loches et a trouvé en Patrick Binet, son ami, un éditeur passionné par les mêmes sujets, également soucieux de leur mise en valeur.

Après le décès d’André Montoux, un écrivain spécialiste des vieux logis de Touraine, en septembre 2 013, sa fille trouva un dossier intitulé « Hôtel de la Rabière ». Elle en fit don à Pascal Dubrisay qui s’empressa d’en lire le contenu : des cahiers d’un ancien instituteur, Élie Picard, qui relataient ses souvenirs de grognard. Il les classa avec les premiers cahiers trouvés dans le grenier.

En 2015, à la foire aux livres de Chanceaux, les deux amis rencontrèrent Jean Tulard. Ils lui présentèrent l’histoire des cahiers. Pascal témoigna : « Il fut très intéressé par cette histoire et nous encouragea à écrire un livre avec ces documents inédits en insistant sur le fait qu’il n’existe que très peu d’écrits venant des gens de la base. On lui parla de l’histoire de Cabrera et là, il nous dit : Il faut absolument écrire votre livre. Je veux bien faire votre préface ! »

C’est ainsi que commença ce travail « à quatre mains » comme aiment le dire les deux auteurs.

 

L’histoire d’Élie Picard

Né à Loches sous le règne de Louis XVI, il mena sans doute la vie d'un enfant ordinaire, loin d'imaginer que les événements de la Révolution et de l'Empire le porteraient à se surpasser et à nous offrir bien des années plus tard le témoignage hors pair d'un grognard qui vécut parfois le meilleur mais souvent le pire.
Pendant 15 ans,  il va sillonner une grande partie de l’Europe (Autriche, Prusse, Pologne, Espagne…), participer aux grandes batailles, en prenant soin de rédiger sur de simples feuillets, les moments marquants où, dans l’ombre de l’Empereur, il participera à sa gloire et à celle de la France. C’est dans le 7
e corps d’armée qu’il s’illustrera en tant que brigadier. Très débrouillard, il permettra à ses hommes d’échapper plusieurs fois à la mort. Après la bataille d’Eylau, le 8 juillet 1807, Napoléon lui promit de lui remettre la Croix de  la Légion d’Honneur.

Envoyé en Espagne, il sera fait prisonnier comme beaucoup des soldats de la Grande Armée. Peu d’entre eux survivront.
Pour avoir été détenu par les Espagnols sur les pontons de Cadix, de Portchester et, pire encore, dans l’île de Cabrera, où il passera 5 ans, considérée comme le premier camp de concentration de l’Histoire, il n’existe pas de meilleur témoin de toutes ces souffrances endurées au nom de la guerre.

Il sera libéré et rentrera à Loches en 1814. Ses parents sont morts, il se demande que faire. Un an après son retour, il se marie et décide d’ouvrir un institut et crée une pension pour accueillir les enfants de la bonne société. Au moment des Cent jours, on revient le chercher, mais il refuse de repartir. Dans son école, il n’oublie pas de mettre un cachot pour y enfermer les enfants récalcitrants. La porte de la prison est toujours visible dans l’hôtel de la Rabière. Il enseignera jusqu’en 1 847.

Sa fiche militaire et sa Croix de la Légion d'Honneur

Sa fiche militaire et sa Croix de la Légion d'Honneur

C’est le 6 février 1851, que Louis Napoléon Bonaparte, lui remettra enfin la Croix de la Légion d’Honneur promise par Napoléon. Il décédera le 3 mai 1859 et repose dans le cimetière de Loches. Sur sa tombe, on peut lire : « Ici repose un homme de bien ! »

Madeleine fargues remercie les conférenciers
Madeleine fargues remercie les conférenciers
Madeleine fargues remercie les conférenciers

Madeleine fargues remercie les conférenciers

Après cette conférence à deux voix, Madeleine Fargues, présidente de l’association, remercia les conférenciers, puis, un échange intéressant se déroula entre conférenciers et public et une séance de dédicaces regroupa les protagonistes avant le partage du verre de l’amitié, offert par « Les Amis de la chapelle saint André ».


 

Une affluence au moment des dédicaces
Une affluence au moment des dédicaces
Une affluence au moment des dédicaces

Une affluence au moment des dédicaces

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages