Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 13:33
Présentation de l'affichette annonçant la vente des premiers lots

Présentation de l'affichette annonçant la vente des premiers lots

Début février, le maire de Saint-Paterne-Racan,Jean-Pierre Poupée, assisté de quelques adjoints et conseillers municipaux, concluait le partenariat entre la commune, Val Touraine Habitat et l’Agence départementale d’aide aux collectivités par une séance de signatures dans la salle des mariages afin de lancer le démarrage du lotissement des « Êtres ».

Ce lotissement doit se réaliser en 3 phases. C’est la première phase qui est d’ores et déjà lancée. Elle comprend 5 lots allant de 480 m² à 750 m², et dont le prix débute à 27 000 €.

Le but recherché par la municipalité Saint-Paternoise est la réalisation d’un aménagement totalement intégré au caractère paysager rural du secteur à un prix de vente des lots en adéquation avec le marché local, tout en respectant l’environnement.

Jean-Pierre Poupée, tout comme l’ensemble des élus, espère rencontrer très rapidement les premiers acheteurs car, pour lui, « cela permettra grâce à ces nouvelles familles « jeunes » si possible, de pérenniser les équipements scolaires et périscolaires. »

C’est vrai que la commune axe beaucoup sa politique sur le bien-être des jeunes avec des locaux adaptés et bien entretenus : écoles, garderie, centre aéré, local ados…

Les terrains viabilisés seront disponibles à la fin de l’année 2016.

Les personnes intéressées peuvent réserver dès à présent, auprès de M. Miguel de Faria, à Val Touraine Habitat, en appelant le 02 47 87 14 94.

Mise en vente des premiers terrains des Êtres à Saint-Paterne-Racan
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 17:10

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu le vendredi 5 août, à 20 h 30, à la mairie.

 

ORDRE DU JOUR

1- Approbation du compte-rendu

2- Bâtiments

         Foyer rural

3- Voirie

         Groupement de commandes

          Avenant TP Pigeon - travaux de sécurisation

4- Délibération modificative de crédits et admission en non valeurs

         Travaux école

         Non valeurs loyers

5- Acquisition de matériel

         Tondeuse autoportée

          Friteuse

6- Restauration scolaire - désignation d'un prestataire

7- Affaires scolaires - TAP

         Contrats accroissement temporaire d'activité

8- Intercommunalité

         Élections délégués pour commissions CCPR

9- Affaires diverses

 

 

Saint-Christophe-sur-le-Nais : réunion du conseil municipal

-

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 15:21
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet

Les convives au cours du banquet

Dimanche midi, 65 Christophoriennes et Christophoriens étaient réunis à l’espace Beau-Soulage, pour participer au banquet annuel offert par la municipalité à chaque habitant de la commune âgé de 70 ans et plus ainsi qu’à leur conjoint.

Le repas, préparé par M. et Mme Gilot de Saint-Paterne-Racan, était, aux dires des convives « de très bonne qualité…délicieux…on aura du mal à tout manger… » donc, que des appréciations plutôt flatteuses pour le traiteur.

Servis à table par du personnel prenant grand soin de satisfaire les aînés de la commune, c’est, accompagné par quelques airs de musique ou des chansons interprétés par le groupe « Les Nostalgiques » que chacun put apprécier ce moment de convivialité qui, pour certains, rompt pendant quelques heures la solitude et la longueur des journées.

Une fois le déjeuner terminé, la piste de danse put accueillir quelques danseurs décidés à se dégourdir les jambes et à brûler quelques calories. Madame Lemaire, première magistrate de la commune, interrogée sur l’organisation de cette journée précisa : « C’est Anna Courtois, adjointe, qui a tout organisé. Nous avons sur la commune 150 personnes qui pouvaient prétendre à ce banquet mais, il y en a qui sont hospitalisées, d’autres qui avaient des empêchements ou différents motifs personnels les privant de cette manifestation. »

Menu proposé :

Apéritif et ses amuse-gueule

Opéra de saumon fumé

Jambon sauce madère et sa garniture estivale

Fromage sur lit de verdure

Dame blanche

Café et digestif

La chanteuse du groupe "Les Nostalgiques"

La chanteuse du groupe "Les Nostalgiques"

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 15:59
Ils étaient neuf élus autour de la table pour ce dernier conseil

Ils étaient neuf élus autour de la table pour ce dernier conseil

Mardi 17 mai, à 20 h 30, le conseil municipal se réunissait pour la dernière fois avant la tenue des nouvelles élections fixées par arrêté préfectoral aux 5 et 12 juin prochains. Après la désignation d’Ana Courtois comme secrétaire de séance et l’annonce du pouvoir d’Anneliese Boulesteix à M. Poussin, le compte-rendu de la séance précédente fut adopté.

Madame Lemaire tint à revenir sur les remarques formulées en avril par M. Poussin concernant l’illégalité de la tenue du conseil municipal, en donnant lecture d’une lettre de la préfecture rédigée en ces termes : « Votre conseil municipal quoiqu’incomplet peut être convoqué au mois de mai.... Dans le cas de réélection complète, le conseil municipal peut continuer à siéger. » M. Poussin : « Mais il ne peut pas engager de nouvelles dépenses. »

Mme Lemaire : « Ce n’est pas vrai. J’ai posé la question à la préfecture. »

Ces échanges achevés, les points à l’ordre du jour furent enfin abordés devant six auditeurs présents ce soir-là.

Foyer rural : attribution des marchés

Thierry Guérin, adjoint, précisa que l’ensemble des offres avaient été analysées par M. Gaudin du PACT d’Indre-et-Loire et il nomma les différentes entreprises retenues pour un montant HT de 203 256 €.

Le lot couverture n’ayant pas encore été ouvert, le montant n’est pas connu.

Foyer rural : notification de subventions

L’ensemble des subventions obtenues s’élève à 170 000 €.

Autres bâtiments

Le dossier d’aménagement de la mairie a été déposé. Demande de subvention de 30% du montant.

Le dossier de restauration du campanile a été déclaré complet. La mairie est en attente de réponse.

Vente d’un logement de Val Touraine Habitat au 8 rue Saint-Gilles pour 81 000 €.

Attribution de subventions municipales

À savoir, pas de subventions pour les associations en recevant de la CCPR ; le prêt de salles est considéré comme une subvention.

Bibliothèque : Convention signée avec la mairie pour une mise en réseau avec les bibliothèques du secteur. Subvention : 2160 €

Musique municipale : 750 €

Prévention routière : 20 €

Syndicat paragrêle : 250 €

ASPR pour mise à disposition d’un animateur sportif pour les TAP : 1000 €

Pour chaque enfant de la commune scolarisé dans une MFR ou à la chambre des métiers, un versement de 30 € a été décidé

Jeunes sapeurs pompiers : 200 €

Les Amis de la Vallée de l’Escotais : 300 €

Les pêcheurs de l’Escotais, la Dême et le Long pour la fête de la pêche : 150 €

Total des subventions 5340 € sur les 8000 € prévus au budget.

Voirie

M. Meunier indique que le chemin de la Chevallerie est terminé et que les entrées de bourg sont bien avancées.

La compétence voirie va être prise par la CCPR avant la fin de l’année. De ce fait, Catherine Lemaire propose de déclasser les chemins ruraux goudronnés et de les passer en voies communales ce qui représente 28 km de VC en plus. Sont concernés essentiellement les CR goudronnés qui se trouvent dans l’agglomération. Une étude est déjà lancée au niveau de la CCPR pour cette compétence nouvelle.

Affaires scolaires

Lecture d’une lettre de la CAF favorable à une scolarisation des enfants de 2 ans et d’une lettre de l’Inspectrice de l’Éducation nationale défavorable à ce projet ( effectifs des classes à cours doubles trop élevés pour accueillir des tout-petits).

Personnel

Médecine préventive : Catherine Lemaire propose d’adhérer au centre de médecine préventive émanant du conseil départemental ce qui baisserait le coût de moitié.

Proposition validée de stagiariser deux employées communales.

Prêt de salles pour les élections

Lecture de deux lettres émanant de 2 représentants de listes pour la tenue d'une réunion publique. Après débat, la salle du foyer rural sera mise à disposition gratuitement.

Les permanences électorales ont été mises en place, diverses manifestations ont été annoncées et des demandes de logements ont été traitées.

Avant de lever la séance, Catherine Lemaire remercia Jean Poussin et Anneliese Boulesteix pour leur participation au conseil municipal.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 07:52
Prochaine réunion du conseil municipal de Saint-Christophe

En principe, ce devrait être le dernier conseil avant les nouvelles élections.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 14:07
Les banderolles couvrent la clôture de l'école

Les banderolles couvrent la clôture de l'école

Samedi matin, malgré une météo déplorable, ils étaient nombreux devant l’école du village pour manifester contre la décision de l’Inspection Académique de fermer une classe à la rentrée scolaire prochaine.

Sous les parapluies, qui parfois résistaient mal aux coups de vent, les parents accompagnés pour la plupart par leurs enfants, les grands-parents, les enseignants soutenus par M. Jean-Pierre Verneau, maire de la commune, se sont regroupés devant le portail, équipés de panonceaux dénonçant la décision administrative.

La mobilisation commence dès le plus jeune âge !

La mobilisation commence dès le plus jeune âge !

L’école compte actuellement 7 classes regroupant tous les niveaux de la petite section au CM2. La majorité des classes fonctionne en cours doubles. À la rentrée 2015, l’effectif était de 171 élèves. Lors des prévisions fournies pour la rentrée 2016, la directrice annonçait un effectif de 160 enfants soit une baisse sensible mais cette prévision n’est plus d’actualité car, depuis, de nouveaux élèves ont été inscrits à l’école.

Si l’on en croit ce que dit M. le Maire, le lotissement qui a eu du mal à démarrer est maintenant bien parti. Il soutient à fond son école et confie : « Je me battrai jusqu’au bout ! Des actions pourront être engagées. »

Cette fermeture de classe entraînerait des conditions de travail assez désastreuses pour les enseignants et leurs élèves. De nombreux cas d’enfants en difficulté sont déjà signalés et, à part pour un enfant sur les 30 ayant besoin d’une aide spécifique, il n’y a pas de prise en charge. Seule une psychologue intervient sur l’école, pas de maître E ni de maître G. Comment s’occuper de ces enfants dans des classes doubles avec des effectifs avoisinant les 30 élèves ?

Les manifestants avec au premier rang à gauche, M. Verneau.

Les manifestants avec au premier rang à gauche, M. Verneau.

C’est pour cette raison que les parents sont mobilisés depuis l’annonce de la fermeture probable d’une classe alors que «cette décision va à l’encontre de ce que le gouvernement avait annoncé sur les mesures à mettre en place pour permettre une meilleure réussite des enfants à l’école » souligne une maman. Tout comme M. Verneau, ils sont déterminés à aller jusqu’au bout pour sauver leur classe.

Affaire à suivre !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 06:46
De gauche à droite : Hélène Ripoche, Antoine Moulin, Marion Pirondeau et Philippe Guitton

De gauche à droite : Hélène Ripoche, Antoine Moulin, Marion Pirondeau et Philippe Guitton

L'article paru le 15 avril dans la presse locale rapporte la réaction de l'équipe municipale en place suite au jugement rendu par le tribunal administratif d'Orléans le 17 mars 2016. Ce jugement, en validant de manière non équivoque la démission de Mme Barbé Vacchiano et en niant que celle-ci ait été contrainte à le faire, entraîne la réduction du conseil municipal à 10 membres, soit un tiers en moins de ses membres.

Voici pour information les termes de ce jugement, affiché au tribunal administratif d’Orléans: Extrait du jugement: « Considérant qu’il ne résulte pas de l’instruction que la lettre du 22 avril 2015, rédigée en termes non équivoques, ait été signée par Mme Barbé Vacciano sous l’effet de pressions exercées sur elle par certains conseillers municipaux qui ont eux-mêmes démissionné le 21 avril 2015; que, notamment, elle n’établit pas la réalité de ses allégations selon lesquelles elle a été manipulée par les autres conseillers démissionnaires qui lui auraient fait valoir qu’il fallait démissionner en raison du comportement du maire alors qu’en réalité ces conseillers voulaient provoquer le renouvellement du conseil municipal en obtenant un nombre suffisant de démissions; que sa démission était, en vertu de l’article L.2121-4 du code général des collectivités territoriales, devenue définitive dès le dépôt, le jour même, de sa lettre du 22 avril 2015 au secrétariat de la mairie, Mme Barbé Vacchiano ne pouvait plus, par sa lettre du 30 avril 2015, décider de revenir sur sa démission.»

Pour rappel, nous avons saisi le tribunal administratif d'Orléans le 16 juillet 2015 pour qu'il se prononce sur la décision implicite prise par Mme Lemaire de maintenir au sein de son conseil municipal une conseillère municipale après que celle-ci ait, à deux reprises et à 24 heures d’intervalle, rédigé et déposé en mairie de Saint Christophe sur le Nais une lettre de démission. Notre démarche découlait d’un constat simple: la loi doit être appliquée par tous, et nul n’est au-dessus des lois. De plus, le conseil fonctionnait à minima, car incomplet, et il n’était plus représentatif de l’élection de mars 2014.

Depuis nos démissions des 21 et 22 avril 2015, de nouvelles élections devaient être organisées par la municipalité.

Dans l'article du 15 avril, l'équipe municipale revient sur le jugement, pourtant explicite sur ce point, en nous accusant d'avoir exercé des pressions et des contraintes sur deux des démissionnaires. Ces allégations mensongères, qui remettent en cause les termes-mêmes du jugement, sont graves de la part d'un édile municipal et font l'objet d'une plainte en diffamation de notre part.

Si le jugement est contesté, il doit l’être en appel, ce dont nous n’avons toujours pas connaissance à ce jour, et certainement pas dans la presse locale.

Un autre élément nous choque dans ce texte : les déclarations contradictoires concernant cet éventuel appel, ainsi que l’arbitrage de la préfecture, positionnée en qualité d’observateur, pour la mise en application du jugement. Les administrés de Saint Christophe sur le Nais sont en droit d’avoir un positionnement clair, lisible et transparent de la municipalité sur les suites données au jugement rendu par le tribunal administratif.

Nous estimons que le conflit en cours a été clarifié par une décision de justice et qu'il ne s'agit plus maintenant pour chaque camp de se renvoyer sa version des faits par voie de presse. Le processus démocratique doit suivre son cours avec des débats de fond plus dignes sur l'avenir de la commune. Conformément à la loi, de nouvelles élections doivent être organisées.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 09:42
Article du Petit courrier en date du 15-04-16

Article du Petit courrier en date du 15-04-16

Comme vous avez pu le lire dans les journaux locaux : Nouvelle république et Petit courrier, un même texte vous était proposé.

Ce texte, en fait un communiqué de presse émanant de la mairie de Saint-Christophe, n'a pas, pour ma part, transité par la correspondante locale du Petit courrier que je suis sensée être. Il a été directement envoyé à la rédaction du journal, ce qui peut expliquer le manque de signature au bas de l'article (excepté les neuf noms cautionnant ce texte).

Je me suis permis d'encadrer une phrase de ce communiqué qui n'est pas en adéquation avec ce qui m'a été dit ou même prononcé lors de la séance du conseil précédant l'envoi de ce communiqué.

À vous de juger !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 17:50
Quelques élus de la liste majoritaire à l'issue de ce conseil municipal

Quelques élus de la liste majoritaire à l'issue de ce conseil municipal

Mardi soir, se tenait le premier conseil municipal après réception par les deux parties du délibéré du jugement prononcé par le tribunal administratif d’Orléans à l’issue de l’audience du 3 mars dernier. Dix élus siégeaient autour de la table du conseil.

Dès l’ouverture de la séance, Monsieur Jean Poussin demanda la parole et s’exprima en ces termes : « Je conteste la tenue de ce conseil municipal dont il manque un tiers des membres. »

Madame Catherine Lemaire lui répondit : « Le conseil municipal fonctionnera tant qu’il n’y aura pas le retour de la cour d’appel ni des élections. »

Jean Poussin : « Vous ne pouvez expédier que les affaires courantes. »

C. Lemaire maintient que : « La préfecture soutient que notre conseil municipal est fonctionnel. »

J. Poussin ajoute alors : « Je demande que l’intégralité de mes propos soient reportés dans le compte-rendu de ce conseil. Je ne participerai pas aux différents votes car je ne souhaite pas être dans l’illégalité. »

Suite à ce préambule, les différents points à l'ordre du jour furent abordés.

- Entretien des espaces verts sans utilisation de pesticides : 9.700 € de subventions du conseil régional

- Mairie : suite à l'enveloppe supplémentaire proposée par la DETR (Dotation d'équipement des territoires ruraux), une étude sur l'accessibilité de la mairie a été réalisée devis de 92 700 € HT pour aménager une salle du conseil et des mariages dans les deux anciennes classes situées à gauche du bâtiment. Dossier de demande de subvention à remplir.

- Foyer-rural : les plis ont été ouverts le 1er avril avec 3 enveloppes par lot. Un seul lot à relancer : la charpente.

- Campanile sur la mairie : subvention accordée par le conseil départemental d’un montant de 14 115 €

- Syndicat de gendarmerie de Neuillé-Pont-Pierre : Il est envisagé de regrouper les gendarmeries de Neuillé et de Neuvy et pour cela une extension de celle de Neuillé et indispensable. Il n’y aurait pas de construction neuve à Neuvy. Les effectifs seraient redéployés sur La Membrolle et Neuillé. Catherine Lemaire a précisé qu’elle n’a pas souhaité se positionner et estime que chaque commune doit s’exprimer sur ce sujet.

- Subventions aux associations : Elles ne seront votées que lorsque les subventions attribuées par la CCPR seront connues.

La séance a été levée à 21 h.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 08:42
À gauche les deux conseillers départementaux, à droite Jean-Gérad Paumier et Jacky Orgeur

À gauche les deux conseillers départementaux, à droite Jean-Gérad Paumier et Jacky Orgeur

Jean-Gérard Paumier, à la tête du Département depuis le décès de Jean-Yves Couteau, a débuté sa tournée dans les 19 cantons que compte le département depuis les dernières élections. Le président Paumier orchestre des visites avec les maires des communes et ses conseillers départementaux concernés. Mardi dernier, il a visité divers lieux de notre territoire parmi lesquels le musée de la Ruralité à Rouziers-de-Touraine, puis le multi-accueil de Semblançay et une exploitation agricole à Saint-Aubin-le-Dépeint. Sa découverte de notre secteur a été marquée par une halte au point Tourisme info du Pays de Racan où, Jacky Orgeur, président des Amis de la Vallée de l’Escotais, s’est fait un plaisir de les recevoir pour leur vanter les nombreux attraits de ce morceau de Touraine. Espérons que cette visite restera dans leur mémoire et qu’ils se souviendront longtemps de ce petit coin de paradis tourangeau longtemps défendu par celui que tout le monde surnommait « le Zorro de la ruralité » !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages