Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 09:47

 

La recette de cette soirée sera intégralement reversée à l'association "La petite locomotive" de Luceau (72).

Venez vous divertir tout en faisant une bonne action ! Rires assurés !

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 10:10

 

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 11:12

La boucherie sera fermée du

12 janvier inclus au 22 janvier inclus.

Réouverture du magasin

le matin du jeudi 23 janvier 2020

aux heures habituelles .

Bonnes vacances à Franck et à sa famille !

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 10:28

Sandrine et Arnaud ont décidé de prendre quelques jours de congés sans vous abandonner malgré tout mais en réduisant un peu l'amplitude horaire de l'épicerie.

Voici donc les horaires pour la période du 1er au 9 janvier 2020 :

Ouvert du mardi au samedi de 10 h à 12 h.

Fermé le dimanche 5 janvier et le lundi 6 janvier.

Réouverture normale dès le vendredi 10 janvier 2020.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 17:53

Le 10 décembre dernier, les trois commerçants de Saint-Christophe-sur-le-Nais, à savoir :

- Franck Villey, Boucherie-Charcuterie

- Pascaline Blanchard, Salon de coiffure

- Sandrine Debarre et Arnaud Deroubaix, épicerie Graine de Rêve

lançaient, pour la seconde année consécutive, une tombola à l’occasion de Noël. À chaque achat, dans la limite d’un par jour et par commerçant, les acheteurs bénéficiaient d’un ticket gratuit à placer dans une urne. 400 tickets étaient mis en jeu.

Cette tombola était dotée de lots d’une valeur globale de 140 €.

1er lot : une cafetière Tassimo d’une valeur de 70 €, offerte par la boucherie

2ème lot : un panier gourmand d’une valeur de 20 €, offert par l’épicerie

3ème lot : un bon d’achat de 10 € offert par l’épicerie

Puis, 4 bons d’achat de 5 €  offert par le salon de coiffure, valable sur toute prestation de coiffure ou pour un achat

Et 4  bons d’achat de 5 € offert par l’épicerie pour tout achat à l’épicerie.

Cette tombola s’est achevée le 24 décembre et le tirage a eu lieu, au salon de coiffure, à 16 h, en présence des clients.

C’est Clara, qui a officié pour le tirage au sort.

Clara pioche dans l'urne pour sortir les tickets de tombola gagnants

Clara pioche dans l'urne pour sortir les tickets de tombola gagnants

Voici la liste des heureux gagnants :

Famille Chabosy, une cafetière Tassimo

Madame Finet : Un panier gourmand

Madame Boigard : un bon d'achat de 10 €

Bons d'achat de 5 € valable sur toute prestation ou achat au salon de coiffure St Chris'Coiff :

- Madame Claudette Durand

- Catherine et David

- M. JP Georget

- Madame Royer

Bons d'achat de 5 € valable pour tout achat à l'épicerie de Saint Christophe :

- M. Miguel Soulay

- Yoann Aufrère

- Madame Georget

- Caroline

Les gagnants se reconnaîtront. Les lots sont à récupérer à l’épicerie jusqu’au 31 janvier 2020, date limite de retrait. Ceux qui ne se seront pas manifestés avant cette date seront déchus de leur droit.

 

Nos trois commerçants après le tirage

Nos trois commerçants après le tirage

Un grand merci à eux pour cette animation commerciale qui montre encore une fois leur dynamisme et la bonne entente qui règne entre eux.

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 11:21

Pour la seconde année consécutive, Hermensia, Colombienne d’origine, et Alban organisaient un marché de Noël « à la ferme » dans le charmant hameau de La Chartrie, aux nombreuses cavités troglodytiques. Le but que s’est fixée Hermensia avec ce marché de Noël, c’est de récolter des fonds pour son association « Arte Nativo » qui aide les femmes colombiennes de son village. Le mois dernier, ils se sont rendu tous les deux dans la famille d’Hermensia, à Ingenio, pour apporter leur soutien à ces femmes et ramener en France un échantillonnage nombreux et varié des productions artisanales qu’elles réalisent. Ce sont ces objets qui étaient présents sur ce marché aux côtés d’autres produits artisanaux réalisés par des amateurs passionnés du secteur (tournage sur bois, confitures, vannerie) mais aussi ceux d’une femme d’origine salvadorienne qui exposait ses boîtes et autres objets décorés à la main et une Équatorienne qui proposait des bijoux et du chocolat de son pays.

Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme
Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme
Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme
Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme

Les réalisations des exposants venus au marché à la ferme

Mais revenons à Hermensia. Les deux valises bien pleines qu’ils ont ramenées en France contenaient différents chapeaux dont les célèbres panamas, des bijoux, de jolies boules bien colorées et de très nombreux autres objets fabriqués à partir du tissage d’une fibre récoltée sur des sortes de petits palmiers. Ces fibres sont ensuite teintées avant d’être utilisées. Les femmes travaillent devant leur maison ou à l’intérieur de leur cuisine ce qui leur permet de faire plusieurs choses en même temps. L’argent qui sera récolté permettra d’acquérir un local où les productions de ces femmes pourront être exposées et vendues par elles sans intermédiaires. Actuellement, elles sont obligées de passer par des personnes qui les exploitent en imposant leurs tarifs pour écouler leur travail.

L'artisanat colombien
L'artisanat colombien
L'artisanat colombien
L'artisanat colombien

L'artisanat colombien

Ce marché à la ferme, de par son originalité, a attiré de nombreuses personnes venues acheter ces produits originaux et authentiques. Cette formule a trouvé son public et chacun, exposant ou visiteur, est reparti satisfait et prêt à revenir.

En attendant, Hermensia présentera de nouveaux ces multiples objets faits en Colombie lors du Festival du Voyageur amateur, du 31 janvier au 3 février 2020 à Laigné-en-Belin.

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 10:21

Quand arrive la mi-décembre, une manifestation devenue incontournable sur le secteur, se renouvelle chaque année. 2019 a donc vu la 25ème édition du marché de Noël qui se tient invariablement à l’espace Gabriel. Jean-Michel Malherbe, le président du comité des fêtes, était heureux de voir encore une fois, la belle réussite de ce marché. « Cette année, nous avons 36 exposants. C’est un bon nombre ! » Le gymnase, transformé pour l’occasion en grand marché couvert, accueillait toutes sortes de marchandises : de l’alimentaire venu de producteurs locaux tels que volailles, pâtés et foie gras, fromage de chèvre, miel du pays, pâtisserie, viennoiserie et pains spéciaux du boulanger local, des huîtres venues directement du producteur, et pour faire passer tout ça quelques vignerons avaient amené un aperçu de leur production.

Un peu d'alimentaire
Un peu d'alimentaire

Un peu d'alimentaire

Mais, comme l’époque des cadeaux accompagne celle des bons repas, les chalands avaient le choix entre les plantes, les objets décoratifs, les bijoux, les objets en cuir et autres babioles pour trouver la petite fantaisie à mettre au pied du sapin.

Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles
Des idées de cadeaux possibles

Des idées de cadeaux possibles

Comme chaque année, les enfants des écoles maternelle et élémentaire accompagnés de leurs institutrices, tenaient un stand dans lequel se trouvaient les sablés et rochers préparés en classe en vue du marché de Noël mais également les nombreux objets qu’ils avaient fabriqués et qu’ils étaient fiers de montrer à leurs parents qui, bien évidemment, se laissaient tenter par les réalisations de leurs chérubins !

Le stand des écoles
Le stand des écoles

Le stand des écoles

À l’extérieur, l’épicerie de Saint-Christophe exposait ses fruits et légumes frais, ses nombreux produits d’épicerie fine et les créations de Sandrine, dignes d’un artisanat d’art.

L'épicerie Graine de rêve
L'épicerie Graine de rêve

L'épicerie Graine de rêve

Vers 11 h 30, les élus du secteur se rassemblèrent pour faire le tour des différents stands sous la conduite de Jean-Michel Malherbe et sous le regard du Père Noël qui avait fait un détour par Saint-Paterne pour pouvoir  discuter un peu avec les enfants du secteur avant d’entreprendre sa grande tournée.

Le Père Noël n'avait pas oublié ce rendez-vous !

Le Père Noël n'avait pas oublié ce rendez-vous !

La météo aidant, beaucoup de personnes sont venues, parfois d’assez loin, pour faire un tour à ce marché de Noël dont la renommée n’est plus à faire. Bravo à ses organisateurs !

Un aperçu de la salle

Un aperçu de la salle

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 16:32

 

Ce samedi après-midi festif, sur le thème de Noël, se présentait cette année à Saint-Christophe sous une toute nouvelle formule. Au lieu de décliner comme les années précédentes les festivités en deux épisodes l’un étant la partie préparée par les enseignantes et les parents d’élèves en soirée et l’autre le Noël de la municipalité, un autre jour, en matinée, cette année tout a été regroupé sur un même après-midi, formule qui apparemment faisait l’unanimité auprès du corps enseignant et des élus mais, comme le confia, Maeva Piermé, directrice de l’école, « Attendons de voir le retour des parents ! ».

Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël
Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël

Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël

Comment se déroula donc cette manifestation qui se passait dans la salle Beau-Soulage et qui avait attiré, outre les enfants, de très nombreux adultes ? Tout d’abord, à 15 heures, ce fut le spectacle offert par la mairie. Sur la scène, dans son atelier, le responsable en chef des lutins du père Noël, un peu perturbé par l’arrivée de tout ce monde invité par le Père Noël qui avait oublié de le prévenir, fit contre mauvaise fortune, bon cœur et l’accueillit à bras ouvert. 

L'atelier où travaille le lutin
L'atelier où travaille le lutin

L'atelier où travaille le lutin

Et, avec l’aide de tout ce petit monde, il va tenter de réaliser au mieux tout le travail de préparation qu’il doit accomplir avant l’arrivée du Père Noël. Il doit s’occuper de la décoration du sapin en tentant de rajouter des boules, pas forcément adaptées à l’arbre, vérifier les guirlandes électriques, achever la décoration de son atelier, tout cela dans des circonstances toujours assez burlesques qui déclenchèrent de grands rires chez les bambins de tous âges !

Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin
Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin

Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin

Après ce spectacle proposé par la compagnie Cirk’Onstance atténuante, intitulé « Les lumières de Noël », un goûter attendait les 150 enfants bénéficiaires de ce Noël offert par la municipalité. Puis, après une pause, vint la partie préparée par les enseignantes et leurs 103 élèves de la maternelle au CM2.

Cinq chants furent interprétés par les enfants, deux par les maternelles, deux par les plus grands et un, commun à toute l’école. 

C’est alors que se présenta un grand bonhomme, tout vêtu de rouge et avec une superbe barbe blanche, qui venait vérifier si son lutin en chef avait bien travaillé et, qui profita de son passage pour distribuer à chaque enfant un cadeau offert par la mairie.

Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël
Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël
Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël

Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël

Puis, la soirée se termina par un repas de fête proposé par l’APE, toujours dans l’optique de recueillir des fonds pour aider au financement des activités pédagogiques menées par les enseignantes dont la classe découverte de mars prochain.

Une très belle manifestation qui, c’est à souhaiter, pourra se renouveler sous cette formule.

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 10:16

Samedi après-midi, les adhérents de l’association « Histoire et Patrimoine «  étaient venus nombreux pour revivre ensemble les différentes activités de l’année 2019 et se remémorer ainsi les bons moments partagés tous ensemble.

Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG
Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG
Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG

Une cinquantaine d'adhérents était présente à cette AG

C’est le président, Philippe Larus, qui, en souhaitant la bienvenue à tous les présents, en excusant quelques membres n’ayant pu être parmi l’assemblée et en remerciant la municipalité, représentée par Catherine Lemaire, André Lascaud et Thierry Hervé Garcia pour le prêt de la salle lors des différentes manifestations de l’association, ouvrit cette assemblée générale illustrée par un diaporama.

Chose peu courante, c’est par trois hommages bien marqués en l’honneur de trois adhérents de l’association disparus au cours de cette année, Jean-Michel Jouhanneau, créateur du logo de l’association, Claude Lebrun, maman de la série des livres pour enfants « Petit ours brun » et Dominique Fourty qui a su si bien accueillir l’association lors des promenades crépusculaires que débuta la soirée.

Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu
Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu
Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu

Les trois personnes auxquelles un hommage fut rendu

Après ce petit temps de recueillement, vint le déroulement du bilan des activités présenté par le secrétaire, Michel Mirault.

Bilan des activités

 Cette année, l’association a présenté deux conférences, une en mars, «  Voyages en Cornouailles, sur les pas de Daphné du Maurier », et l’autre en octobre, « Gille Douté, premier vétérinaire de Touraine ». Ces deux conférences avaient attiré beaucoup de spectateurs.

En mai, il y eut le 8, l’inauguration du panneau commémoratif des morts de 1914-1918, face à la mairie, le 10 et le 11, une participation aux festivités de la Rotonde à Montabon et le 26, ce fut la randonnée à la découverte de Marçon et d’une de ses caves pour une dégustation puis, fin juin, la promenade crépusculaire, qui, victime de la canicule, se résuma à une projection sur grand écran, dans la fraîcheur relative de la salle socioculturelle, des lieux-dits qui devaient être découverts in situ. En septembre, Histoire et Patrimoine était présente le 7, au Forum des associations, les 21 et 22, elle organisait une animation autour de la reliure dans la chapelle Saint Gilles dans la cadre des Journées du Patrimoine et le 29, par une journée plutôt maussade, elle était présente à la « Journée du Pays de Racan ». Pour finir l’année, en octobre, avant la seconde conférence, l’association participa au « Marché d’automne » organisé par les Jeunes Agriculteurs.

Philippe Larus reprit alors la parole pour évoquer les réalisations propres à l’association : les dépliants pour la visite de la chapelle Saint-Gilles, le travail de classification des photos du fonds Potier par quelques membres aux archives départementales et l’implication d’Histoire et Patrimoine auprès de la doctorante qui travaille sur les peintures de l’église et notamment sur le brocart appliqué.

Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019
Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019
Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019

Une partie des membres du bureau pour présenter les bilans de l'association pour 2019

Bilan financier

Puis, ce fut au tour de David Bonnaud-Doyen, trésorier, de communiquer le bilan financier qui laisse apparaître un solde débiteur assez important dû au paiement du panneau commémoratif des soldats de Saint-Christophe, morts pour la France, au cours de la Grande Guerre (montant de l’achat : 2016 €) ainsi qu’à la réalisation et l’impression de dépliants pour la visite de la chapelle Saint Gilles pour 263 € et celle de trois plaquettes. Il ne faut pas oublier que chaque année, une plaquette est offerte aux adhérents à jour de leur cotisation. Malgré cela, l’ensemble des finances reste très convenable.

Ces deux bilans furent adoptés à l’unanimité.

Et, comme pour toute association dynamique, ses projets pour 2020 furent dévoilés par le président :

27-03-2020 : Conférence par Fabrice Mauclair « La justice en Touraine au XVIIIe siècle »

17-05-2020 : Randonnée à la découverte de Coëmont avec  l’association locale « Notre patrimoine et Vous »

10-07-2020 : Promenade crépusculaire à la découverte de cours, caves et jardins suivie par un dîner sur réservation

19 et 20-09-2020 : Journées du Patrimoine avec des visites de Cavités, Église et découverte commentée du cadastre de 1834

9-10-2020 : Conférence par Thierry Albert «Les faïences de Saint-Christophe ».

Puis, tous furent invités à récupérer la plaquette sur « Gilles Douté » avant de partager le verre de l’amitié qui conclut chaque fois les activités de l’association.

Contact :

Site : http://histoire-patrimoine.jimdo.com

Mail : histoire.patrimoine37@laposte.net

Tél : 02 47 29 33 18

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 15:06

Commencées le week-end précédent, les quatre premières séances de la tournée 2019 de la troupe « Les Joyeux de l’Escotais » s’achevaient ce dimanche après-midi. Sur l’ensemble des quatre représentations, les organisateurs ont enregistré 750 spectateurs venus des communes environnantes mais aussi d’un peu plus loin.  C’est un public fidèle qui sait que venir assister au théâtre à Saint-Paterne c’est s’assurer de passer un bon moment de détente et de franc plaisir.

Un public fidèle et conquis d'avance
Un public fidèle et conquis d'avance
Un public fidèle et conquis d'avance

Un public fidèle et conquis d'avance

Avant le début de chaque séance, Cendrine Boigard, la présidente de l’association, actrice elle aussi (mais pas cette année), souhaita la bienvenue au public qui, à chaque séance, emplissait la salle Gabriel, et présenta les différents acteurs qui allaient occuper la scène au cours de la soirée.

 

Cendrine, la présidente, présente le programme de la séance

Tout d’abord, ce furent les quatre plus jeunes, Léo, Nathaël, Méline et Clémence, tous nouveaux cette année, qui interprétèrent une pièce de Johann Corbard, « Expressions libres », mise en scène par des acteurs un peu plus chevronnés, Séverine, Françoise, Virginie, Brigitte et Annette. En essayant d’imiter le parler des adultes avec des expressions toute faites, ils montrèrent qu’en fait, cela ne débouche sur rien de bien concret. Mais, quand ils commencèrent à s’exprimer dans leur langage, ce fut au tour des adultes d’être laissés sur la touche.

Un début prometteur pour ces jeunes pousses.

Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"

Les plus jeunes dans "Expressions libres"

En second lieu, ce furent 3 jeunes adultes, déjà bien habituées aux planches, Mati, Margot et Juliette, qui, en toute autonomie, ont monté le sketch d’Anny Lescalier, « Ah les hommes ». Des échanges entre trois jeunes femmes, installées à la terrasse d’un café, l’une mariée, les deux autres en recherche d’une belle histoire, qui philosophent sur les hommes et échangent leur point de vue.

"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes

"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes

Puis ce fut la dernière pièce avant l’entracte, celle des adolescents, Paul-Louis, Tom, Erwan et Jules, intitulée « Al Capone » et écrite par Corinne Reclus-Gresse. C’est sous la conduite de Nicolas, Cendrine, Marion et Christophe, qu’ils ont appris le dur métier de « braqueur de banque ». En fait, ils ne sont pas encore vraiment prêts pour devenir des pros. La banque locale n’a pas trop de soucis à se faire. D’ailleurs, Michel, en gendarme tout à fait authentique, les a reconduits illico en prison !

"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !

"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !

Après un quart d’heure d’entracte, pendant lequel les bénévoles s’activaient soit sur scène pour la mise en place du décor pour « Dépêche-toi Bibiche, on va rater l’avion » de Jérôme Dubois, soit dans la salle pour entre autre, la vente de crêpes et à la buvette pour rafraîchir les spectateurs, chacun reprit sa place pour le moment phare de la soirée, la pièce des adultes. Les acteurs confirmés, Nicolas, Marion, Didier, Annette, Florence, Jacky et Nathalie accueillaient parmi eux, Arnaud, un nouvel acteur qui a tout de suite trouvé sa place et s’est intégré à la bande de joyeux lurons sans fausse note. De quiproquos en quiproquos, les 3 actes étaient salués dans la public par de formidables éclats de rires, les situations invraisemblables s’enchaînant sans temps mort !

Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"

Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"

Chacune des quatre séances s’acheva donc sous des tonnerres d’applaudissements amplement mérités.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas eu la chance de bénéficier de cette merveilleuse thérapie qu’est le rire, deux autres séances sont encore au programme de la saison :

Le 11 janvier 2020, à Saint-Paterne-Racan, salle Gabriel, à 20 h 30, séance caritative au profit de l’association « La petite locomotive » de Luceau (72).

Le 25 janvier 2020, à Neuvy-le-Roi, salle Armand Moisant, à 20 h 30.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages