Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 08:08

PUBLIC EN HERBE

Programmation Jeune Public à la Campagne.

 

L’association Cultur’O pré, en partenariat avec le Conseil Départemental d'Indre et Loire, la Région Centre, la Communauté de Communes Gâtine Choisilles- Pays de Racan notamment

 

DIMANCHE 11 JUILLET 2021

Salle des fêtes– CHARENTILLY (37390)

Spectacles : 10h30 et 17h

Ateliers : 13h-16h

L’association Cultur’O pré et toute l'équipe de « Public en Herbe » serait heureuse de vous recevoir lors de la représentation de:

« Dans la bulle de slash »

Slash Bubbles Spectacle de bulles de savon participatif, poétique et ludique

Qui n’a jamais rêvé « dompter » des bulles de savon ? En faire d’immenses ? De très nombreuses d’un coup ? Y mettre le feu ? Nous avons tous fait des bulles rondes, mais avez-vous déjà vu des carrées, des enfumées, des encastrées ? Ça ne se peut pas me direz-vous ! Et pourtant si !

Slash Bubbles, dompteur de bulles de savon, va vous le prouver à travers un spectacle aussi captivant que magique ! Vous en prendrez plein les mirettes !

Communiqué de presse : Public en Herbe, c'est reparti §
Communiqué de presse : Public en Herbe, c'est reparti §

Pour l’imiter et découvrir vous aussi des secrets bullesques, des ateliers pour enfants et adultes sont organisés de 13h à 16h. Vous apprendrez à créer des bulles de plus en plus grosses, de plus en plus complexes et à fabriquer des matériels à bulles.

Durée des ateliers : 20min. Nombre de places limité, sur réservation.

Spectacle et ateliers TOUT PUBLIC

Réservations conseillées à culturopre@gmail.com

Le tarif est de 6€ par personne pour le spectacle et 2€ pour l’atelier.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2021 4 03 /06 /juin /2021 11:48

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 07:53
La Com Com vous informe : Goûters du Patrimoine

Vous trouverez ci-joint le programme pour les goûters et dîners du Patrimoine édition 2021.

Nouveauté cette année, une billetterie en ligne est disponible !

Vous pourrez retrouver l’ensemble des informations sur le site de la Communauté de Communes : www.gatine-racan.fr

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 09:02

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous annonçons la création du “Collectif citoyen Gâtine Choisilles Pays de Racan”.

 TOUT SEUL, ON VA PLUS VITE…ENSEMBLE, ON VA PLUS LOIN

 Il est ouvert à toutes celles et tous ceux qui aspirent à pouvoir, par leurs idées et leurs convictions, influer sur la mise en place des modes de vie sur leur territoire : collecte des ordures ménagères, distribution de l’eau et traitement des eaux usées, espaces et infrastructures de loisirs, fonctionnement des diverses associations…

 Ses rapports avec les institutions (municipalités, communauté de communes...) se voudront constructifs.

 Ses moyens de communication, non exhaustifs, seront : site internet interactif, blogs divers, cafés citoyens itinérants dans la CC, réseaux sociaux …

 Vous trouverez ci-dessous une notice explicative de ce qu’est un collectif citoyen.

Si vous êtes intéressés, merci de vous faire connaître auprès de : contact@collectifgatineracan.org

Retrouvez le collectif sur le site :

https://collectifgatineracan.org/

sur sa page facebook :

Collectif Citoyen Gâtine-Racan

Nous avons créé ce collectif citoyen de la Com Com "Gâtine Choisilles-Pays de Racan" pour nous prononcer dans les démarches et décisions qui nous concernent tous.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 13:12

En tant qu’élue « maire » de 2001 à 2008, j’ai été confrontée au réel problème que pose la gestion des ordures ménagères.

En mars 2001, sur la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, nombre de foyers n’étaient pas encore concernés par le ramassage des ordures ménagères. Dans le bourg, c’était l’entreprise Barbier qui avait été chargée de ce ramassage après l’arrêt des dépôts d’ordures à ciel ouvert. Dans notre projet électoral apparaissait la volonté d’instaurer un ramassage pour tous les foyers de la commune avec, pour les écarts, des sites d’apport volontaire avec des conteneurs.

Au mois d’octobre 2001, un arrêté préfectoral délimite le territoire de la Communauté de Communes Pays de Racan. C’est à cette entité qu’échoît la compétence des ordures ménagères et l’instauration d’un même service pour tous les foyers de ce territoire.

Première discussion entre les élus des dix communes : « Comment uniformiser le système de taxation : taxe ou redevance ? » Certaines communes avaient en effet instauré une TEOM et d’autres une REOM. De la discussion est ressorti le fait que la taxe, basée sur la valeur du foncier bâti, pénalisait beaucoup de personnes, âgées pour la plupart, vivant seules dans de grandes bâtisses. L’accord s’est donc fait sur l’instauration d’une redevance pour l’ensemble du territoire.

Était-ce vraiment plus juste ? Pas forcément et j’avais eu l’occasion d’intervenir à différentes reprises lors des réunions du SIVOM à Couesmes. En effet, la facturation personne seule ou 2 personnes et plus aurait pu être un peu mieux modulée : 2 personnes, en principe, produisent moins de déchets que 4 personnes ou plus dans un foyer. « C’était » m’avait-on répondu « trop compliqué à mettre en place. »

Les années ont passé et les redevances ont été réglées !

Personnellement, j’ai constaté qu’au temps, pas si lointain, de la Communauté de Communes Pays de Racan, entre 2004 et 2016, le montant de mes factures était assez fluctuant allant de 143 € en 2010 jusqu’à 196 € en 2015 et 2016.

Réflexion personnelle à destination de la CCGC-PR  : Les ordures ménagères, un long feuilleton

Avec notre entrée dans la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles Pays de Racan, toutes les factures sont supérieures à 200 € et augmentent régulièrement pour atteindre en 2020, la somme de 241,88 €.

Mais, avec l’instauration de la TEOM calculée sur la base de la taxe foncière avec un supplément de 8% pour rétribuer le service des impôts à qui va incomber ce calcul, on a du mal à voir où cela va s’arrêter !

Ayant bien compris que notre planète va mal, nous faisons des efforts pour réduire nos déchets quels qu’ils soient : moins d’emballages avec des achats en vrac, compostage des déchets ménagers et du jardin, … Personnellement, nous ne mettons 2 sacs noirs de 30 l et 1 jaune qu’au maximum 2 fois par mois !

Pour que cette TEOM soit plus juste, instaurez la TEOM incitatrice*.Cela permettrait au moins de récompenser celles et ceux qui s’engagent pour diminuer leurs déchets.

Avec cette TEOM que vous souhaitez mettre en place, avez-vous bien mesuré les énormes augmentations que certains de vos concitoyens vont être obligés de subir ? Et, ce n’est peut-être qu’un début ! Beaucoup d’élus recevant de moins en moins de rentrées financières pour gérer leur commune avec la disparition de la taxe d’habitation sans contrepartie, commencent à compenser ce manque à gagner par une hausse de la taxe foncière.

Quand l’ensemble du foncier bâti englobe anciennes habitation troglodytique et maisonnette inhabitées, pensez-vous que le ou les propriétaires des lieux produisent plus de déchets ? Ce n’est pas toujours la taille de l’habitation qui induit la quantité d’ordures ménagères à collecter.

En conclusion, la seule facturation la plus équitable (tant soit peu que ce soit possible), qu’elle soit taxe ou redevance, c’est celle qui s’applique au plus près de la masse des déchets déposés par les usagers. Toucher au porte-monnaie peut, dans certains cas s’avérer efficace mais, parmi tous ceux que vous allez pénaliser, il n’y a pas que de mauvais citoyens. La pédagogie, ça existe et croyez en mon expérience professionnelle, très souvent ça marche !

Taxe ou redevance incitatrice, c’est possible ! Alors pensez-y !

*Cf : 76592_6848_guide_jurfiscal_amorce-ademe_ok.pdf

 Fiche 13 : La tarification incitative

Le principe de la tarification incitative est le suivant : chaque utilisateur du service d’élimination des déchets doit payer ce service en fonction de la quantité de déchets qu’il produit. Il sera ainsi incité à produire moins de déchets pour réduire le montant de sa facture.

 

Réflexion personnelle à destination de la CCGC-PR  : Les ordures ménagères, un long feuilleton

Pour exemple : avec la tarification actuelle établie pour 2 personnes et plus en porte à porte (nous déposons notre poubelle à 100 m de chez nous, mais le problème n’est pas là), notre dernière facturation pour l’année 2020 s’élevait, comme pour la plupart des foyers, à 241,88 €.

Si mes calculs sont exacts avec la TEOM basée sur la taxe foncière, le montant de notre facture serait de, dans le meilleur des cas : 339,71 € (différence avec 2020 : +97,83 #) et dans le pire : 380,24 € (différence : 138,36 €).

C’est tout simplement ahurissant voire scandaleux !

Étant tous les deux retraités, nous sommes considérés comme des privilégiés dont soi-disant, le pouvoir d’achat a augmenté. C’est vrai, je peux le prouver. Nos traitements mensuels nets ont augmenté pour l’un de 5,48 € et pour l’autre de 6,10 € en fin d’année 2020, de quoi se permettre des folies ! Et, nous ne sommes sûrement pas les plus à plaindre. Pour de nombreux foyers, cette TEOM va friser la catastrophe ! Nos élus en sont-ils conscients ? J’en doute.

N'hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous et à rejoindre le collectif !

https://collectifgatineracan.org/taxe-sur-vos-ordures-menageres/ "

Réflexion personnelle à destination de la CCGC-PR  : Les ordures ménagères, un long feuilleton
Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 17:44

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 17:16
Animations sur Gâtine Choisilles Pays de Racan dans les bibliothèques du réseau

Lors de ce mois de mars, le réseau des bibliothèques de Gâtine-Choisilles-Pays-de-Racan organise des séances d’escape game sur l’ensemble des établissements qui le compose.

Le manuscrit d’une autrice célèbre a été dérobé et caché dans la bibliothèque. Aidez-nous à le retrouver !

Gratuit, sur inscription. Pour des groupes de 4 à 6 personnes par séance.  

Durée : 1h00 - 1h30. A partir de 8 ans, présence d’un adulte obligatoire.

 Vendredi 5 mars après-midi : Bibliothèque de Saint-Christophe-sur-le-Nais - 02.47.29.34.18

Samedi 6 mars après-midi : Bibliothèque de Chemillé-sur-Dême - 02.47.52.39.74

Dimanche 7 mars après-midi : Bibliothèque de Neuvy-le-Roi - 02.47.24.89.95

Vendredi 12 mars après-midi : Bibliothèque de Saint-Paterne-Racan - 02.47.29.33.32

Samedi 13 mars matin : Bibliothèque de Marray - 02.47.56.33.45

Samedi 13 mars après-midi : Bibliothèque de Sonzay - 06.75.69.64.27

Samedi 20 mars après-midi : Bibliothèque de Saint-Paterne-Racan - 02.47.29.33.32

Samedi 27 mars après-midi : Bibliothèque de Neuvy-le-Roi - 02.47.24.89.95

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 11:07

Il y a près de 3 ans, le 6 avril 2018, la population était conviée à une réunion publique dans la salle socioculturelle du Foyer. Animée par la gendarmerie nationale et plus particulièrement par le lieutenant de gendarmerie, Stéphane Trentin, commandant la brigade de La Membrolle, cette réunion, initiée par Madame le Maire et son conseil municipal avait rassemblé une trentaine de personnes.

Le but était de faire connaître ce dispositif, totalement gratuit, et indépendant de « voisin vigilant » qui est une opération d’ordre privé et payante.

Saint-Christophe-sur-le-Nais, village  estampillé « Participation citoyenne »

Petit rappel de ce qu’englobe l’appellation « Participation citoyenne »

En avril 2018, le lieutenant Stéphane Trentin la définissait ainsi : « C’est associer les habitants à la protection de leur environnement», puis il poursuivait : « La commune de Saint-Christophe se situe aux portes de la Sarthe et à une sortie d’autoroute. Cette situation géographique induit une population itinérante et de migrants. C’est un bon vecteur pour cibler les atteintes à la population. Le rôle des référents est de fournir des renseignements sur des faits ponctuels. C’est une démarche concertée partenariale à même de renforcer la sécurité. Il ne s’agit nullement de délation. »

À l’issue de cette réunion, plusieurs personnes s’étaient portées volontaires en tant que « référent de la commune » et leur liste confidentielle se trouve en mairie.

Mais, depuis cette réunion, on avait l’impression que l’opération « Participation citoyenne » était tombée dans l’oubli. Or, il n’en était rien et, lundi dernier, les employés communaux, sous la direction d’Emmanuel Couratin, adjoint en charge de la voirie, sous les panneaux d’agglomération situés sur les voies communales, posaient le fameux panneau jaune « Participation citoyenne » !

En entrée d'agglomération au niveau de "La Massicaudière"

En entrée d'agglomération au niveau de "La Massicaudière"

Mais, pourquoi seulement sur les voies communales ? Emmanuel Couratin nous donne la réponse : « Nous avons bien reçu le nombre suffisant de panneaux mais, logiquement nous n’avons pas le droit de les fixer sur le même pieu que le nom du village sur les routes départementales. Je trouve ça aberrant. On ne va quand même pas ajouter un pieu de plus et polluer davantage le paysage et la terre… Alors je suis en pourparlers avec le conseil départemental pour obtenir l’autorisation d’utiliser le même support ! En attendant, ils sont dans leur carton !»

Saint-Christophe rejoint maintenant les nombreuses villes françaises affiliées à cette opération et plus particulièrement les 6 autres villages de la Communauté de Commune Gâtine-Choisilles Pays de Racan, également estampillés « Participation citoyenne », dénomination validée par la signature d’une convention avec la gendarmerie : Épeigné-sur-Dême, Saint-Antoine-du-Rocher, Beaumont-Louestault, Neuillé-Pont-Pierre, Semblançay et Sonzay.

Partager cet article
Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 08:42

Dans le cadre des samedis de l’info, le PIJ (point information jeunesse) Gâtine-Racan était présent dans la salle socioculturelle du foyer à Saint-Christophe-sur-le-Nais. Le thème retenu était « le BAFA » (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur).

Sur les tables installées par Jennifer Menzaghi, responsable du PIJ, de très nombreux documents traitant du BAFA étaient mis à disposition des jeunes intéressés par cette formation en sachant que la condition première est d’avoir 17 ans.

« Le fait de recevoir ainsi des jeunes très souvent accompagnés par un parent, permet de prendre du temps pour parler avec eux de leur motivation, pouvoir les renseigner et les aiguiller vers des sites et/ou des structures qui leur conviendront » précise Jennifer. « Pour moi, quand le PIJ sort de son lieu habituel, cela lui donne une autre dimension. »

Pour les jeunes qui souhaitent s’investir dans le domaine de l’animation auprès d’enfants et/ou d’adolescents, le BAFA est indispensable. Les nombreuses brochures mises à leur disposition peuvent les aider et leur permettent de retrouver tous les éléments de discussion qui ont pu être abordés lors de leur rencontre avec Jennifer.

Jennifer à gauche avec une jeune fille intéressée parle BAFA, accompagnée par son père

Jennifer à gauche avec une jeune fille intéressée parle BAFA, accompagnée par son père

Le problème rencontré pour beaucoup dans la formation du BAFA, c’est le coût relativement élevé  ce qui, pour certains, peut être un frein. Pour cette raison, la Communauté de Communes, en lien avec La Ligue de l’Enseignement, avait mis en place précédemment une aide au BAFA intitulée « BAFA en Gâtine-Racan ». 16 jeunes en ont bénéficié. Le stage de formation a eu lieu sur une semaine à « l’ARADA Parc », camping de Sonzay, qui a accueilli les stagiaires en internat. Les organisateurs attendent maintenant de voir si les jeunes qui ont bénéficié  de cette formation vont la finaliser en cherchant des stages pratiques et obtiennent ainsi leur diplôme. Dans l’affirmative, l’aide au BAFA pourrait être renouvelée pour les jeunes du territoire.

« En général, avec les jeunes que je rencontre, un lien se crée. Les réseaux sociaux jouent un rôle très important, » mentionne Jennifer qui sait être à l’écoute de cette tranche de la population.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Le PIJ Gâtine-Racan à la rencontre des jeunes du territoire

 À savoir :

Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer à Saint-Christophe, 2 autres dates et lieux sont prévus :

Neuillé-Pont-Pierre : samedi 13 février, 14 h 30-16 h 30, mairie, salle du Conseil

Charentilly : samedi 20 février : 14 h 30-16 h 30, maison des associations

Le PIJ est ouvert du lundi au vendredi. Accueil du public de préférence le lundi après-midi et le mercredi toute la journée. Envoyer de préférence un petit message avant de venir pour être sûr de pouvoir être reçu.

Contact :

Tél : 06 95 69 22 71 – mail : pij@gatine-racan.fr

www.gatine-racan.fr

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 13:53

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages