Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 11:58

Pensez à réserver votre soirée !

Repost 0
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 16:23

Pour mettre un trait final à leur tour de France des Saint-Christophe, Fabrice Mauclair et ses compagnons de route, Nicole Lecomte et Éric Dechêne se sont retrouvés pour un dernier périple de 165 km pour, en partant de Saint-Christophe-sur-le-Nais, rallier Saint-Christophe-le-Jajolet où se tient encore un grand pèlerinage en l’honneur de Saint Christophe, le patron des voyageurs.

Laissons Fabrice nous conter cette dernière épopée.

« Nous sommes partis le samedi 29 juillet, vers 7h du matin, au 12 rue de la Croix Papillon, devant chez mes parents. Étaient présents à mes côtés Jacky Orgeur et Jean-Yves Moisy, du club cyclotouriste Saint-Paterne Saint-Christophe, mes deux fidèles compagnons de route, Nicole Lecomte et Eric Dechêne, un voisin et ami, Patrick Girard qui avait fait les Saint-Christophe avec nous dans les Alpes. Au programme, 165 km, environ 8 heures de selle, pour rallier dans la journée Saint-Christophe-le-Jajolet dans l'Orne.

Départ de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Départ de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Le midi, après 100 km, avec nos "suiveurs", Monique et Michel Mauclair, Sandrine et Nolan Girard, Bernadette Saussereau, nous avons pique-niqué et fait une bonne pause à Saint-Christophe-du-Jambet (Sarthe) ; en milieu de matinée, un septième cycliste nous avait rejoint, Joël Saussereau, l'époux d'une cousine qui avait fait les Saint-Christophe avec nous l'année dernière.

Au cours du voyage, le groupe s'étoffe

Au cours du voyage, le groupe s'étoffe

L'après-midi, les choses sérieuses ont commencé avec la traversée des Alpes mancelles, passage à Saint-Léonard-des-Bois et Saint-Cénéri-le-Gerei, et de la forêt d'Écouves. Dans les deux cas, nous avons dû gravir de "belles bosses", bien pentues, dont certaines dépassaient allègrement les 10 %. Nous sommes donc arrivés, bien éreintés, à Saint-Christophe-le-Jajolet vers 18h30. Entre-temps, dans l'après-midi, nous avions été rejoints par un huitième cycliste, mon neveu, Léo Bouttier, qui lui aussi avait déjà participé à notre périple les années passées.

Ils sont maintenant 8 à pédaler avant que les deux cyclistes de l'UCTSPC ne les abandonnent

Ils sont maintenant 8 à pédaler avant que les deux cyclistes de l'UCTSPC ne les abandonnent

Sur place, nous avons retrouvé les Danseux du Nais. Tous ensemble, moins Jacky Orgeur et Jean-Yves Moisy, qui étaient partis rejoindre, en voiture, la Semaine fédérale organisée à Nogent-le-Rotrou, nous avons été hébergés dans le château de Sassy, à Saint-Christophe-le-Jajolet, propriété de la duchesse douairière d'Audifray-Pasquier, âgée de 94 ans, qui nous a reçus avec gentillesse et simplicité. Le soir, un repas très convivial nous a été offert par la municipalité au cours duquel quelques musiques et danses ont été improvisées par les Danseux du Nais. Le maire, son épouse, un conseiller... se sont prêtés au jeu et ont notamment dansé le célèbre "tape-cul".

Le lendemain dimanche, nous avons participé au 103e pélerinage d'été de Saint-Christophe-le-Jajolet. Au programme, défilé et exposition de voitures anciennes, messe le matin dans l'église, repas champêtre le midi, messe en plein air et bénédiction des véhicules et des voyageurs l'après-midi. Ainsi, nous avons profité de l'occasion pour faire bénir nos vélos par l'évêque de Sées qui officiait pour l'occasion.

Bénédiction des véhicules

Bénédiction des véhicules

À noter également, qu'en début d'après-midi, j'ai donné une petite conférence, dans l'église, sur notre périple cycliste désormais achevé des huit dernières années : 40 Saint-Christophe visités, 40 départements empruntés, 4000 km parcourus en 40 jours de vélo. Au cours de la journée, les Danseux du Nais ont également animé la fête.

 

Fabrice, lors de la conférence dans l'église.
Fabrice, lors de la conférence dans l'église.

Fabrice, lors de la conférence dans l'église.

Au final, deux belles journées, qui ont rapproché un peu plus Saint-Christophe-sur-le-Nais et Saint-Christophe-le-Jajolet et mis un terme à notre découverte des Saint-Christophe de France à vélo. »

Les Danseux du Nais ont animé les festivités

Les Danseux du Nais ont animé les festivités

Au président d’Histoire et Patrimoine, Philippe Larus, qui avait fait le déplacement à Saint-Christophe-le-Jajolet, Fabrice Mauclair a promis : « Je pense que je pourrai refaire cette conférence à Saint-Christophe-sur-le-Nais. » En attendant, au mois de novembre, Fabrice présentera, lors d’une conférence, la vie et l’œuvre de Jules Égal, personnage aux talents multiples.  

 

Merci aux photographes qui permettent ainsi d'illustrer cet événement.

Repost 0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 15:28

 

Comme elle l’avait fait il y a quatre ans pour clôturer son cycle d’animations « sur les lieux du crime », l’association vous invite à une conférence spectacle qui présentera, en salle, les meilleurs moments de ses quatre dernières randonnées crépusculaires : « Si Saint-Christophe m’était conté… »

 

Faire parler, faire revivre en les mettant en scène les Christophoriens d’autrefois, c’est le parti pris par l'association pour nourrir les quatre dernières éditions (2013 à 2016) de ses randonnées estivales. Après un méticuleux travail d’archive, une quinzaine de scènes, reconstituées ou fictives, ont été mises en forme et jouées au fil des rues du bourg par les comédiens amateurs d'Histoire et Patrimoine.

 

Les membres de l'association seront heureux de rejouer pour vous quelques unes de ces scènes. Le passé artisanal de la commune (les tanneries), des figures illustres (Jehan d’Alluye, le docteur Fulgence Raymond) ou des pans peu connus de l’histoire de Saint-Christophe (la famine de 1709, les Chouans au village) seront évoqués tout au long de la soirée. Antoine Moulin, clarinettiste de renom, assurera entre les tableaux des intermèdes musicaux. A l'issue du spectacle, un nouveau projet de livre, reprenant l'ensemble des textes de « Si Saint-Christophe m'était conté... », vous sera présenté. Proposé à tarif préférentiel dans le cadre d'une souscription, l’ouvrage sera disponible en septembre, pour les Journées du Patrimoine.

 

Le Foyer Rural de Saint-Christophe étant fermé pour travaux, « Si Saint-Christophe m'était conté... » sera donné... à Saint-Paterne, au centre multimédia, le samedi 1er avril à 20h30. Animation gratuite et tout public. Renseignements au 02 47 29 33 18.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 12:59
Conférence Camille Louzon et Didier Lastut

La Maison des Écritures de Neuvy-le-Roi vous invite à sa conférence sur le bestiaire, le mercredi 8 juin, à 20 h.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 14:07
La généalogie expliquée à tous
La généalogie expliquée à tous
La généalogie expliquée à tous

Vendredi soir, la salle Armand Moisant accueillait une cinquantaine de personnes venue écouter M. Patrick Binet de Chambourg-sur-Indre, invité par l’association « Les Amis de la chapelle Saint-André ». Madeleine Fargues, présidente de l’association présenta son invité. Il y a quelque temps, à la tête d’une société informatique et de nos jours d’une maison d’édition, Patrick Binet est un passionné de généalogie et c’est justement de ce sujet qu’il entretint ses auditeurs pendant une heure trente environ en évoquant différents pays.

« En Belgique et au Québec, la généalogie est un sport national. En Italie, c’est très compliqué. L’état civil n’existe que depuis le début du 20ème siècle et il n’y a pas d’archives. En Allemagne, les recherches généalogiques ont un relent nazi, époque où il fallait justifier quatre générations sans juif dans la famille. Aux USA, la généalogie présente un intérêt pour connaître ses racines. L’état civil est récent. Il faut faire des recherches à l’étranger pour connaître ses ancêtres.»

Il y a deux types de généalogie : la généalogie descendante et la généalogie ascendante. Elles permettent de retrouver nos racines. « Si l’on remonte aux origines, époque de Charlemagne, nous devrions avoir 1100 milliards d’ancêtres à la 41ème génération. » De quoi faire rêver les chercheurs !

Cette conférence qui a passionné l’auditoire s’est terminée par le verre de l’amitié.

Le conférencier, Patrick Binet

Le conférencier, Patrick Binet

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 17:22
Philippe présente la soirée
Philippe présente la soirée

Philippe présente la soirée

Chaque année, depuis sa création en 2001, l’association « Histoire et Patrimoine » de Saint-Christophe-sur-le-Nais propose une ou deux conférences ayant trait au patrimoine local ou à des personnes ayant un lien avec le territoire. Vendredi soir, Philippe Larus, président de l’association, ouvrit la séance par un mot de bienvenue suivi de quelques explications sur le déroulement de la soirée. Puis, Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, précisa qu’il était très heureux que l’association ait choisi sa commune pour cette conférence.

La conférencière et ses acolytes
La conférencière et ses acolytes
La conférencière et ses acolytes

La conférencière et ses acolytes

Il faut dire que, cette année, Monique Royer, la conférencière, assistée par Claudie Mirault et Lionel Royer, tous membres de l’association, a approfondi l’histoire de Julie Bouchaud des Hérettes, plus connue comme inspiratrice de Lamartine sous le nom d’Elvire. Après avoir parlé des familles Bouchaud des Hérettes et Bergey et expliqué leur situation de propriétaires à Saint-Domingue dont les biens furent séquestrés au moment de la Révolution, elle parla de l’enfance un peu chaotique de Julie, élevée avec ses deux sœurs aînées à Paris auprès de sa mère et de sa tante paternelle. De santé fragile, la mère mourut alors que Julie n’avait que 2 ans. Sa tante s’occupa d’elle malgré de gros problèmes financiers car les revenus de ses biens et de ceux de ses neveux à Saint-Domingue ne lui étaient pas reversés par la Nation. Quelques années de misère vont altérer la santé de la tante et de la nièce. En 1800, son oncle maternel, Michel-Louis de Bergey va l’emmener avec lui à Saint-Paterne-Racan où il a fait l’acquisition d’un bien national, La Grange-Saint-Martin. Elle va y rester 4 ans et y rencontrer celui qui deviendra son époux, le physicien Jacques Charles, aéronaute très connu, de 38 ans son aîné. Ils se marièrent dans la mairie et l’église de Saint-Paterne, commune où son acte de mariage est encore conservé. Commença alors pour elle une vie de femme du monde fréquentant et animant des salons littéraires. De santé très fragile, elle souffrait du « mal de langueur ». Elle alla en septembre 1816 faire une cure à Aix, au bord du lac de Bourget et y fit la connaissance d’Alphonse de Lamartine. Suite à un petit naufrage sur le lac, une idylle s’installa entre eux et une correspondance très nourrie s’échangea lors de leur séparation. Lamartine qui aimait versifier fut encouragé dans cette voie par Julie et, elle devint sa muse, l’Elvire du Lac, poème très célèbre. L’année suivante, ils avaient projeté de se retrouver à Aix mais Julie trop faible ne put s’y rendre. Elle rendit le dernier soupir le 18 décembre 1817.

Un public très nombreux
Un public très nombreux
Un public très nombreux

Un public très nombreux

Saint-Paterne, où « Histoire et Patrimoine » avait décidé de donner cette conférence, n’a pas oublié cette héroïne. Une petite place porte le joli nom de « Place Elvire ». Le sujet proposé, s’inscrivant dans le cadre du « Festival Femmes en campagne », a réuni 80 personnes dans la salle du complexe multimédia mise gracieusement à disposition par la municipalité qui, de plus, a offert le verre de l’amitié à l’issue de la conférence. On a pu noter dans la salle, parmi le nombreux public, Patrick Cintrat, président de la communauté de communes du Pays de Racan ainsi que Paule Haslé et Alice Charron, organisatrices du festival.

Le verre de l'amitié offert par la commune de Saint-Paterne-Racan

Le verre de l'amitié offert par la commune de Saint-Paterne-Racan

L’association « Histoire et Patrimoine » tient à remercier Jean-Pierre Poupée et son conseil municipal pour leur accueil très chaleureux et apprécié de tous. Comme pour chaque conférence, une plaquette intitulée « Julie Bouchaud des Hérettes, l’inspiratrice de Lamartine » a été réalisée. Elle est en vente 5 € à l’association. Contact : http://histoire-patrimoine.jimdo.com/ histoire.patrimoine37@laposte.net tél : 0247293318

Vente des publications de l'association
Vente des publications de l'association
Vente des publications de l'association

Vente des publications de l'association

La nouvelle plaquette

La nouvelle plaquette

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 09:14
Conférence proposée par Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe

Certains doivent se demander : « Pourquoi Histoire et Patrimoine nous propose une conférence sur une personne totalement inconnue et n’ayant vraisemblablement aucun lien avec notre territoire ? »

Je tiens à vous rassurer : « Tout d’abord, cette personne n’est pas si inconnue que ça. Je pense que tout le monde a entendu parler du poète Alphonse de Lamartine et de son célèbre poème Le lac. Ce poème fut écrit pour une jeune femme qu’il prénomma Elvire dont il était éperdument amoureux depuis leur rencontre romanesque sur le lac du Bourget. Eh bien, cette Elvire, dont une place de Saint-Paterne porte le nom, n’est autre que Julie Bouchaud des Hérettes. Mais me direz-vous, quel rapport avec Saint-Paterne-Racan ? Il faut savoir que de 1800 à 1804, elle y résida à la Grange Saint-Martin, devenue bien national au moment de la Révolution et que son oncle maternel, Michel Bergey avait acquise. » L’histoire de Julie vous fera voyager de la région nantaise aux colonies d’Haïti et Saint-Domingue avec quelques années à Paris et un voyage à Gand.

Si vous êtes curieux et avez envie de mieux connaître cette jeune femme au destin tragique, venez assister à la conférence qui se tiendra à l’espace multimédia de Saint-Paterne-Racan, le vendredi 18 mars, à 20 h 30. L’entrée est gratuite et le verre de l’amitié vous sera offert par l’association à l’issue de la conférence.

Pour cette occasion, Histoire et Patrimoine s’est associée au festival « Femmes en campagne » qui se déroule sur les communautés de communes « Pays de Racan » et « Gâtine-Choisilles ».

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 14:58
Conférence à Château-la-Vallière

Rassurez-vous ! Vous n'avez pas de problème de vue. C'est sur l'affiche qu'il y a une erreur. La conférence est donnée par le vice-président d'Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe. Il s'appelle toujours Fabrice Mauclair.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 09:12
Conférence à Neuvy-le-Roi
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages