Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 10:04

Pour la deuxième année consécutive, l’association Histoire et Patrimoine avait décidé d’ouvrir à la visite la petite chapelle Saint Gilles dans le cadre des Journées du Patrimoine. Le public est venu nombreux le samedi après-midi, à commencer par le soleil qui a réjoui tous les présents. Cent cinquante personnes ont franchi les portes de la chapelle. Il faut dire qu’il y avait beaucoup à voir : la visite de l’édifice tout d’abord, encadrée par Fabrice Mauclair et Philippe Larus, mais également la présentation de la très belle exposition de lettres autographes (George Sand, Alphonse Daudet, Anatole France, Pierre Loti…) de Thierry Albert et Jean De Rycke.

À l’extérieur, sous un barnum, on pouvait acheter les publications de l’association et tout particulièrement la dernière d’entre elles : un beau livre de 200 pages, Si Saint-Christophe m’était conté…, dont ce 16 septembre marquait la sortie officielle. Joël Tanter, historien de Château-la-Vallière, était également présent avec ses ouvrages. Hermensia, venue en voisine, proposait ses chapeaux et articles artisanaux au bénéfice de son association colombienne.

La chapelle Saint-Gilles sous le soleil

À 17 heures, l’inauguration de l’exposition et le lancement du livre ont donné matière à quelques prises de paroles en présence de Catherine Lemaire, maire de Saint-Christophe-sur-le-Nais, et de Jean-Pierre Poupée, maire de Saint-Paterne-Racan. Plusieurs élus et responsables associatifs étaient également présents. Philippe Larus, président de l’association, a remercié la municipalité pour son intérêt et son soutien aux actions menées par Histoire et Patrimoine.

L'exposition des autographes et le nouveau livre de l'association.
L'exposition des autographes et le nouveau livre de l'association.

L'exposition des autographes et le nouveau livre de l'association.

 Il a présenté Camille Belloc, la maquettiste du nouveau livre avant de lui offrir un exemplaire bien mérité accompagné d’un petit cadeau.

Fabrice remet à Camille, la maquettiste, un exemplaire du nouveau livre.

Puis ce fut le moment des échanges et des discussions, un verre de jus de pomme ou de pétillant à la main, devant la façade ensoleillée de la chapelle Saint Gilles.

Les élus et les membres de l'association réunis pour les discours suivis d'un moment de convivialité.
Les élus et les membres de l'association réunis pour les discours suivis d'un moment de convivialité.

Les élus et les membres de l'association réunis pour les discours suivis d'un moment de convivialité.

Le lendemain, une cinquantaine de visiteurs a également fait le déplacement pour admirer la chapelle et le magnifique jardin du clos Saint-Gilles et pour la plupart, récupérer le nouveau livre de l’association, nouveau livre qui a permis à l’association de participer au Trophée des Initiatives locales du Crédit Agricole, dans la catégorie culture, et de voir son projet retenu. Nous aurons l’occasion d’en reparler prochainement.

 

Pour se procurer le livre, vendu 20 € (hors frais de port), contacter l'association par mail : histoire.patrimoine37@laposte.net

 

sur son site Internet : https://histoire-patrimoine.jimdo.com/

 

ou auprès du président, par téléphone : 02 47 29 33 18

Repost 0
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 14:02

Pays Vallée du Loir annonce

 

Comment réaliser des peintures à base de chaux pour entretenir une maison ? L’atelier est encadré le matin par un artisan spécialisé dans la restauration du patrimoine. Prévoir une tenue de travail ainsi qu’un pique-nique. Théorie le matin et mise en pratique l’après-midi. Samedi 16 septembre, 9h à 17h, Église Saint-Pierre, Flée. Gratuit. Contact et réservation : 02 43 38 16 62, 06 79 40 90 05, pays.art.histoire@pays-valleeduloir.fr, www.pays-valleeduloir.fr

Repost 0
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 17:49

La chapelle Saint-Gilles accueillera l'exposition "Autour du livre"

À l’occasion de la sortie de son deuxième ouvrage, l’association Histoire et Patrimoine vous invite à assister les Samedi 16 et Dimanche 17 septembre, à la chapelle Saint Gilles, à une série d’animations « Autour du livre ».

Une exposition de lettres originales de nombreux auteurs, collectionnées par deux membres de l’association, sera présentée dans la chapelle. On pourra ainsi découvrir des écrits de George Sand, Théophile Gautier, Anatole France, Guy de Maupassant, Daphné du Maurier…

La chapelle, ainsi que les jardins voisins du clos Saint Gilles, seront en accès libre pendant les deux jours de 14h à 18h. Une visite guidée de la chapelle et de l’exposition sera proposée chaque jour à 15h et 16h (également à 17h le dimanche).

Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi à 17h. Il sera suivi de la présentation du livre « Si Saint-Christophe m’était conté… ». Les souscripteurs pourront alors retirer les ouvrages commandés (À noter que le livre sera encore vendu au prix de souscription, 16 euros, tout au long du week-end). L’après-midi se terminera par un verre de l’amitié.

La Chapelle Saint Gilles se trouve sur la petite route (D438) qui monte de Saint-Christophe en direction de la route du Mans à Tours (D938). Du bourg, elle est indiquée au départ du carrefour de la voie de chemin de fer.

Entrées libres et gratuites

Renseignements complémentaires au 02 47 29 33 18

https://histoire-patrimoine.jimdo.com/

Repost 0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 16:33

Samedi, dès 10 h, les visiteurs se pressaient pour venir rencontrer les associations locales, présentes dans la salle Beau-Soulage, à l’occasion du premier forum des associations. Cette manifestation organisée par la municipalité de Saint-Christophe-sur-le-Nais, à l’initiative d’Emmanuelle Hocdé, adjointe en charge des associations et de la communication, comme le soulignera Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune, lors de son discours en fin de matinée.

Emmanuelle Hocdé, très occupée, à l’écoute de tous, allait d’un stand à l’autre pour s’assurer que les associations étaient bien installées et que tout se passait bien.

« Ce forum m’a demandé pas mal de temps de préparation en amont entre la concrétisation du projet et sa réalisation. Il a fallu envoyer des courriers pour contacter les associations du secteur et d’autres qui, bien qu’étant en dehors du territoire, présentent un intérêt au niveau de leurs activités, les réunir afin de bien exposer le projet et le déroulement du forum. Vous savez, il y a eu 94 invitations et nous avons une vingtaine d’associations présentes aujourd’hui. Je trouve que pour une première fois ce n’est pas mal. Il y a deux associations qui n’ont pu être présentes mais qui étaient intéressées : l’association Malaury et l’Expression corporelle. Ce matin, il y a aussi un forum à Neuvy-le-Roi, ce qui enlève quelques associations. Ici, il va se dérouler sur la journée aussi, le comité des fêtes de la commune s’est investi dans la buvette et un peu de restauration rapide. »

Faisons un petit tour de salle à la rencontre des associations présentes, toutes avec le même but : se faire connaître, présenter leurs activités, qu’elles soient sportives, culturelles ou caritatives, et dans la mesure du possible, trouver de nouveaux bénévoles et adhérents.

Les associations communales :

La bibliothèque municipale qui augmente ses heures d’ouverture avec des animations pour les enfants, la mise en réseau, avec Laëtitia Rousseau. Des ateliers informatiques dans la salle située à côté de l’agence postale seront proposés aux enfants et aux adultes (voir la mairie). Une assemblée générale aura lieu le 7 septembre, pour présenter les nouveaux projets et le nouveau fonctionnement de la bibliothèque. Soyez nombreux à y assister

L’APE recherche des bénévoles pour faire vivre l’association et aider ainsi les enseignantes au financement de leurs projets notamment pour l’année scolaire prochaine avec le projet de cirque. Leurs prochaines manifestations : une bourse aux jouets et un marché de Noël.

Le Cercle des Amis qui tenait à préciser que dorénavant, les associations regroupant les « Anciens » adhèrent à Génération Mouvement, ce qui signifie qu’il n’y a plus de limite d’âge pour adhérer et que contrairement aux Aînés ruraux, il n’est plus nécessaire de venir du milieu agricole. Leurs activités : la belote et des travaux manuels (couture, broderie,..)

 

Les Danseux du Nais, groupe folklorique qui participe à l’animation de certaines fêtes communales et qui recherche de nouveaux danseurs pour étoffer le groupe.

Histoire et Patrimoine dont le but est de connaître et faire connaître l'histoire de ce village millénaire situé au nord du département, à la frontière de la Sarthe. Chaque année, l’association propose une ou deux conférences, une randonnée et une promenade crépusculaire. Toutes ses animations sont gratuites. Un second livre, à l’actif de l’association, doit sortir lors des journées du patrimoine. L’association sera présente à la chapelle Saint-Gilles pour ces journées.

Les Jeunes de Saint-Christophe, un petit groupe d’une dizaine allant de 10 à 18 ans qui, aux côtés d’Emmanuelle Hocdé et de Thierry Hervet-Gracia, s’investissent un peu pour mener à terme des projets dont ils ont eu l’idée comme le nettoyage et la peinture du local du terrain de sport afin d’avoir leur propre local. Ils aimeraient que d’autres jeunes les rejoignent.

 

Les associations intercommunales :

Beaucoup sont à vocation sportives comme :

Le GSPC Basket club qui a bien remonté ses effectifs et qui souhaitent recruter des jeunes et même des « babies ». Les dirigeants ont toujours comme objectif l’échange avec la Martinique dont deux de leurs joueurs sont originaires. Pour cela, ils multiplient les animations (à venir, une randonnée et un grand loto).

L’UCTSPC, union cyclotouriste qui propose deux activités : la randonnée pédestre le dimanche matin tous les 15 jours et le mardi soir pendant l’été et les sorties cyclos. Chaque année, il y a une sortie sur plusieurs jours. On leur doit aussi, cette année, l’organisation de la Sainpatophe qui sera reconduite le 19 août 2018.

La gymnastique volontaire qui annonce des changements : de nouveaux animateurs et un changement de jour pour la zumba et le step à Saint-Christophe (le lundi au lieu du mardi).

Le tennis club qui se désole de voir ses effectifs baisser et qui souhaiterait les voir remonter. Pour cela, il faudrait que lorsque des enfants deviennent joueurs, leurs parents le soient aussi pour qu’ils puissent jouer ensemble ! Les leçons sont données par un professeur diplômé.

Lady’s orientale danse, vient de Château-du-Loir mais donne des cours à Neuvy-le-Roi. L’association propose de la gymnastique rythmique, de la danse orientale moderne, des cours maman bébé, de l’éveil corporel jeune enfant.

Les guidons gaulois, association non subventionnée, cherchent à se faire connaître. Ils regroupent des amateurs de motos, cultivent la convivialité, la bonne humeur. Ils se définissent comme une association épicurienne !

Mais, il y en a d’autres :

Les Joyeux de l’Escotais qui régalent chaque année un immense public lors de leurs séances théâtrales. Le nouveau bureau aimerait ouvrir de nouvelles pistes, créer des ateliers théâtre,… sans abandonner bien sûr ce qui fait leur succès.

L’atelier créatif qui compte 20 membres de 20 à 60 ans mais qui cherche de nouvelles recrues pour avoir de nouvelles idées de création.

L’association Familles rurales qui présentait le défi « Manger bio et local » qui va se mettre en place sur le territoire de Racan le 30 septembre et le café des aidants, moment convivial d’échange et d’information.

Saint-Christophe-sur-le-Nais, le forum des associations : une première bien réussie
Saint-Christophe-sur-le-Nais, le forum des associations : une première bien réussie

Épisode, l’épicerie solidaire, qui présentait avec ses bénévoles et les bénéficiaires des jardins partagés, le produit de leurs récoltes et des gâteaux maison. De nouveaux bénévoles seraient les bienvenus au sein de l’équipe actuelle !

Dans la salle, on pouvait voir le stand de Contact FM, la radio étant désormais partenaire des manifestations communales.

Saint-Christophe-sur-le-Nais, le forum des associations : une première bien réussie
Saint-Christophe-sur-le-Nais, le forum des associations : une première bien réussie
Saint-Christophe-sur-le-Nais, le forum des associations : une première bien réussie

À l’extérieur, les JSP du Racan, qui cherchent aussi de nouveaux éléments, présentaient quelques gestes de secours à la personne.

Beaucoup d’associations étant à vocation intercommunale Saint-Christophe – Saint-Paterne, Jean-Pierre Poupée, maire de Saint-Paterne, accompagnée de son adjointe, Brigitte Lamandé, est venu en voisin visiter ce premier forum christophorien.

En fin de matinée, avant d’inviter tous les participants à un vin d’honneur, Catherine Lemaire remercia tout d’abord Emmanuelle Hocdé, puis toutes les associations présentes et les personnes venues les rencontrer. « C’est un temps de dialogue entre la municipalité et les associations et entre les associations entre elles. Le tissu associatif crée un ancrage sur le territoire pour favoriser les échanges et le développement culturel et sportif. Vu la réussite de ce premier forum, je vous donne rendez-vous pour la deuxième édition en 2018. »

Ensuite, chaque association fut invitée à se présenter.

Repost 0
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 10:16

L’association « Autour de la collégiale de Bueil-en-Touraine » a invité cette année le groupe Yan Trio pour le  concert d’ouverture de la semaine du Patrimoine, le samedi 9 septembre. Grâce à  ces chanteurs musiciens, vous pourrez, l’espace de quelques instants retrouver les mélodies de grands chanteurs français tels que Jacques Brel, Boris Vian, Georges Brassens, Claude Nougaro, Léo Ferré et beaucoup d’autres… De quoi réveiller en vous un peu de nostalgie mais aussi de communier avec le groupe.

Le lendemain, les portes de l’église Saint-Pierre seront ouvertes sur le traditionnel salon de peinture, dessin et sculpture dont le vernissage aura lieu à 11 h 30. Ce salon sera ouvert tous les jours de la semaine jusqu’au dimanche suivant. Des visites guidées de la collégiale seront également possibles.

Pratique

Concert Yan trio « chansons françaises, hommage aux grands auteurs »: Samedi 9 septembre, à 20 h 30, salle des fêtes (tarifs : 12 €, 10 € et 6 €)

Salon de peinture : ouverture tous les jours de  10 h à 18 h.

Contact : renseignements et réservations : 02 47 24 49 60,    06 73 07 99 98,    02 47 24 45 38,    02 36 43 63 43    ou    bueil.collegiale@laposte.net

 

Repost 0
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 11:04

Le clos Saint-Gilles, sis à Saint-Christophe-sur-le-Nais, avait ouvert l’an dernier les portes de son superbe jardin aux visiteurs lors des journées du Patrimoine. Cette année, ses habitants souhaitent renouveler cette ouverture des portes, mais aussi faire profiter les visiteurs de quelques-uns des trésors qu’ils ont amassés au fil des ans et qui constituent la plus importante partie de leurs collections.

En entrant dans la salle à manger, ce sont de multiples lettres émanant de personnes célèbres, auteurs littéraires notamment, mais aussi acteurs et artistes. Plusieurs de ces missives portent la signature de quelques écrivains régionaux tels que Courteline, George Sand, Jouhandeau,...et Daphné du Maurier qui avait tissé des liens avec Saint-Christophe-sur-le-Nais, berceau d’une de ses aïeules.

Cette superbe collection, amassée par Thierry, compte une soixantaine de lettres, documents et envois (livres, autographes, dédicaces, éditions originales numérotées).

Thierry présente une partie de sa collection avec une mise en scène dans la perspective de sa future exposition.

Thierry présente une partie de sa collection avec une mise en scène dans la perspective de sa future exposition.

Comment vous est venue l’idée de vous lancer dans une telle collection ?

Je dois avouer que ce fut vraiment l’effet du hasard. En 1996, nous nous trouvions à Toulouse, et j’ai assisté à une vente aux enchères à l’hôtel Dieu. Une lettre autographe de George Sand et une de Théophile Gautier, nos auteurs préférés, étaient proposées à la vente. Je me suis laissé tenter et j’ai remporté l’enchère. La possession de ces deux lettres me donnait l’impression d’avoir ramené un talisman à la maison. Du coup, l’idée de continuer à chercher a pris corps et, jusqu’en 2008, au moment de la crise financière, j’ai pu acquérir, de façon assez régulière, la plupart des documents que vous voyez pour un prix assez raisonnable. Mais, depuis cette date, les prix ont augmenté.

Où trouvez-vous ces documents ?

Je consacre environ 2 heures par jour à mes recherches sur Internet et auprès d’un expert de chez Drouot. Récemment, sur un vide-grenier, j’ai trouvé un acte très ancien. Il m’arrive aussi de trouver quelques beaux livres anciens avec parfois quelques surprises à l’intérieur.

Avez-vous quelques anecdotes relatives à votre collection ?

Oui, bien sûr. Pour vous donner un exemple : il y a eu un différend entre Jouhandeau et Montherlant. Il se trouve que nous avons un billet contenant la conclusion de ce différend avec un brouillon signé de Jouhandeau et la lettre de Montherlant !

De même, pour Sarah Bernhardt. Nous avons la lettre qu’elle a envoyée à Monsieur Isola, l’acheteur, lors de la vente de son théâtre.

Thierry présente un dessin original de Jean Cocteau.
Thierry présente un dessin original de Jean Cocteau.

Thierry présente un dessin original de Jean Cocteau.

Comment être sûr que ces documents sont bien des originaux ?

La plupart des lettres de ces auteurs sont éditées et répertoriées dans des ouvrages qui reproduisent l’intégralité de leur correspondance. Ces lettres présentent beaucoup d’intérêt. Certaines, bien que connues, sont parfois perdues de vue. Aussi, quand le hasard fait que l’on en retrouve une, imaginez l’immense joie que l’on ressent !

Vous avez d’autres collections je crois ?

C’est exact. Je recherche des livres anciens, de vieux menus et tout ce qui a un rapport avec l’art religieux. C’est essentiellement dans les vide-greniers que je chine ces objets.

Exposez-vous parfois vos collections ?

L’an dernier, pour les journées du Patrimoine, j’avais placé plusieurs objets en lien avec l’art religieux pour orner la jolie chapelle Saint-Gilles. Cette année, ce sont mes lettres et autographes qui seront exposés dans la chapelle car, le thème retenu pour les journées du patrimoine 2017, c’est « Autour du livre ».

Une partie de la collection sur l'art religieux
Une partie de la collection sur l'art religieux
Une partie de la collection sur l'art religieux

Une partie de la collection sur l'art religieux

Parmi toutes les dédicaces, en avez-vous qui vous sont spécialement dédiées ?

Oui, une de Bernard Pivot. En 1992, nous habitions alors à Rome et nous l’avions rencontré et ce fut ma première dédicace ainsi rédigée : «à Thierry, Français exilé avec bonheur à Rome. (Et si les meilleurs nous quittent, qu’allons-nous devenir ? Cordialement. » Récemment, au mois d’avril dernier, il est venu à Château-du-Loir, je suis allé le voir et il m’a dédicacé son nouveau livre en ces termes : « à Thierry. Ma mémoire n’en fait qu’à sa tête et grâce à vous se rappelle quelques jolis moments passés à Rome, à la villa Médicis. Bien sympathiquement.»

Dédicaces de Bernard Pivot

Dédicaces de Bernard Pivot

Notre rencontre se termina par cette phrase qui résume bien le ressenti que l’on a pu avoir au cours de nos échanges : « Vous savez, pour moi, cette collection, c’est ma passion. J’y passe beaucoup de temps mais c’est toujours avec énormément de plaisir ! »

Voici un aperçu des auteurs, en plus de ceux déjà cités, dont Thierry possède au moins un document orné de la signature de l’auteur : Lamartine, Loti, Gide, Giono, Sainte-Beuve, Cocteau, Jean Marais, Maupassant, Rodin, Aragon, Elsa Triolet, Simone de Beauvoir, Françoise Sagan, Jean d’Ormesson et de nombreux autres…

 

Exposition visible les 16 et 17 septembre, à la chapelle Saint-Gilles, à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

 

La chapelle Saint Gilles

Repost 0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 13:55

Ce soir, dernière opportunité de visiter la ville de La Flèche à la lueur des lampions. Rendez-vous devant le camping à 20h45. 3 euros et gratuit pour les moins de 15 ans.

Demain soir vendredi 25 août à 21h30, projection du film « Meurtre dans un jardin anglais » de Peter Greenaway, dans les jardins du château du Lude, dans un cadre enchanteur. En VO sous-titrée. 5 euros projection seule. 10 euros avec la visite du château et des jardins.

Ce week-end, à La Flèche, dernières visites du Théâtre de la Halle-au-Blé à 10 heures et 11 heures. Visites du Moulin de la Bruère, vendredi, samedi et dimanche, à 15 heures, 16 heures et 17 heures.

Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 08:22

Comme nous l’avions signalé, le campanile, offert par Eugène Hilarion, qui orne depuis plus de cent ans le toit de l’hôtel de ville de Saint-Christophe-sur-le-Nais, présentait quelques faiblesses qui nécessitaient une intervention de la part de spécialistes. Après le lancement des appels d’offres, c’est l’entreprise Martineau et fils, de Saint-Paterne-Racan, qui avait été retenue pour un montant de 45 000 € subventionné à hauteur d’environ 50%. Comme le souligna Pascal Martineau : « Il était grand temps de le refaire. La charpente était très fragilisée et le campanile prêt à tomber ! »

 Début juin, un échafaudage fut installé et les travaux sur place débutèrent : démontage et dépose de l’ancien ouvrage endommagé avant la restauration et la pose des nouveaux éléments de charpente et d’ornementation.

L’entreprise Martineau est bien connue pour ses très nombreux apprentis qui obtiennent des médailles d’or et d’argent aux différents concours de MAF que ce soit en charpente, couverture ou zinguerie. Ce travail d’art fut l’occasion pour trois de ces apprentis MAF de mettre en pratique leur savoir-faire sous l’œil attentif et bienveillant de leurs maîtres Pascal et Thomas Martineau.

Une grosse partie du travail a été effectuée dans les ateliers d’art de Château-du-Loir notamment pour la zinguerie. Ce sont Nolan Poirrier et Quentin Hugon qui sont titulaires pour le premier de 6 médailles d’or et pour le second de médailles d’or et d’argent qui se sont attelés à la tâche.  Côté charpente, c’est Antoine Coumoul, médaillé d’argent, qui a été chargé de reprendre le dôme et les portiques.

« Toutes les pièces de zinguerie ont été faites dans nos ateliers puis assemblées sur place par Nolan et Quentin. Le dôme réalisé par Antoine sera recouvert comme à l’origine d’écailles en zinc » précisa Thomas Martineau.

Pascal et Thomas sont fiers de montrer l'épi de faîtage qui sera posé au sommet du campanile.

Peut-on savoir pourquoi ce chantier vous a intéressés ?

« Pour nous, ce campanile peut être considéré comme une œuvre d’art. Nous avons refait récemment un campanile, beaucoup plus grand que celui-ci mais qui présente beaucoup de similitudes, à la Grande Bretèche à Tours. C’est étonnant de trouver dans un village tourangeau une pièce de cette valeur car à l’époque où il fut construit, à ma connaissance, » dit Pascal Martineau, « il n’y avait pas de couvreur capable de réaliser un tel chef-d’œuvre dans la région. Mais, si vous me dites qu’Eugène Hilarion habitait Paris, il est tout à fait possible qu’il ait commandé ce campanile à un charpentier-couvreur de Paris. »

Combien de temps a-t-il fallu pour la réalisation de cette œuvre d’art ?

Pour répondre à cette question, c’est Thomas qui prit la parole : « Pour la charpente, il faut compter deux semaines de travail et pour la zinguerie, un mois et demi à deux. Rien que pour refaire les 16 balustres, Nolan et Quentin ont mis 3 semaines. En façonnage, pour le socle, il leur a fallu aussi 3 semaines. » Et, Pascal ajouta : « Pour que l’ensemble ait une bonne tenue, nous avons évité les soudures et privilégié l’ourlage au niveau des angles. Cela donne du relief et durera beaucoup plus longtemps. »

En voyant le bel épi de faîtage qui couronnera l’œuvre une fois achevée, ce qui ne saurait tarder car la date de « début septembre » est annoncée, on est assez surpris car, vu du sol, on n’imaginait pas qu’un tel épi pouvait se trouver au sommet du campanile.  Pascal nous apprend que « pour réaliser cet épi en restant le plus près possible de ce qu’il devait être à l’origine, j’ai observé les cartes postales anciennes et, pour les parties manquantes, j’ai reproduit ce qui se faisait à l’époque de sa construction. » C’est vrai que lorsqu’il sera posé là-haut, on aura du mal à apprécier sa beauté et à imaginer sa taille réelle. Contrairement au campanile original qui ne portait aucune mention de l’entreprise qui l’avait fabriqué et installé, une plaque a été apposée sur le socle avec le nom de l’entreprise et la date de la restauration et, « un parchemin » en zinc, qui sera remis à la mairie, rappellera aux générations futures « dans au moins 150 ans » que ce superbe campanile a fait l’objet de travaux en 2017.

La plaque qui figure sur le socle de l'épi de faîtage

La plaque qui figure sur le socle de l'épi de faîtage

Une nouvelle fois, les Martineau, père et fils, et leurs apprentis, démontrent que le travail manuel peut être très valorisant et que, une entreprise locale, est capable de produire des chefs-d’œuvre. On ne peut qu’applaudir en admirant cette magnifique réalisation dont la commune peut s’enorgueillir.

Pascal Martineau présente un des 16 balustres et le "parchemin" témoin de cette restauration.
Pascal Martineau présente un des 16 balustres et le "parchemin" témoin de cette restauration.

Pascal Martineau présente un des 16 balustres et le "parchemin" témoin de cette restauration.

Repost 0
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 07:36

À la découverte de ce charmant village blotti entre le coteau et la rivière. À travers les rues commerçantes, le guide dévoilera caves à vin, lavoirs, église, maisons de bourg et de villégiature. Avec le Pays d’art et d’histoire. À découvrir à la lueur des lampions.

Mardi 15 août, 20h45, Devant l’office de tourisme, place de la République, La Chartre-sur-le-Loir.

Tarif 3€, autre : gratuit moins de 15 ans.

Contact et réservation : 02 43 38 16 83, 02 43 38 16 60, info@vallee-du-loir.com, www.pays-valleeduloir.fr

 

Visite découverte aux lampions de La Chartre-sur-le-Loir
Visite découverte aux lampions de La Chartre-sur-le-Loir
Repost 0
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 17:39

Hier soir, une petite délégation, non officielle, d'Histoire et Patrimoine avait décidé de se rendre dans le département voisin et de profiter des animations qui se déroulent dans les villages de la Vallée du Loir, dans le cadre du "Festiloir". C'est donc à Beaumont-Pied-de-Bœuf que nous nous sommes retrouvés pour une visite du village, visite qui débutait à l'église Notre-Dame.

Après avoir attentivement écouté les quelques explications données par Mathilde sur cet édifice roman dont le beau portail est inscrit au titre des MH depuis le 6 janvier 1926, nous avons fait un rapide tour du bâtiment et, l'œil exercé de certains a permis de reconnaître un saint Christophe parmi les quelques statues de l'église.

Le saint Christophe de Beaumont-Pied-de-Bœuf (72 500)

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages