Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 09:14

En ce milieu de semaine, la météo aidant, la piscine communautaire de la CCGC-PR accueillit de nombreux adeptes de tous âges. Tous les bassins étaient bien occupés : pataugeoire avec ses quelques jeux à disposition, petit bassin avec sa balnéothérapie où parents et grands-parents accompagnaient leur progéniture sous l’œil de la surveillante de baignade et le grand bassin où dans un couloir réservé, les nageurs pouvaient faire quelques longueurs pendant que de très nombreux ados prenaient possession de la pieuvre géante qui occupait une moitié du bassin sous la surveillance de Frédéric, le maître-nageur.

Et, tout autour, dans la partie herbeuse, de nombreuses personnes se reposaient avant de retourner dans l’eau.

Une attraction pour les jeunes
Une attraction pour les jeunes
Une attraction pour les jeunes

Une attraction pour les jeunes

Cette animation conjuguée à une météo clémente et au passage de la navette d’été qui dessert gratuitement toutes les communes du territoire de Racan a permis cette bonne fréquentation ce qui n’est malheureusement pas le cas tous les jours. La jeune fille responsable des entrées évaluait à «peut-être 200 entrées aujourd’hui» et en face, Jacques et Philippe, les bénévoles de l’épicerie solidaire, Épisode, qui assuraient la buvette, précisèrent : « Aujourd’hui, c’est un bon jour. Le commerce marche bien ! »

Espérons que cette fin de vacances connaisse encore de beaux jours pour que tous puissent profiter de cette belle installation qu’est la piscine communautaire sise à Saint-Paterne-Racan.

Repost 0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 21:14

Mercredi, en fin d’après-midi, après des températures caniculaires, un incendie s’est déclaré dans le garage de Monsieur Éric Baratte, dont fort heureusement les voitures étaient stationnées sur le parking. Philippe Alain, le garagiste installé tout près, est venu avec des extincteurs pour tenter de l’aider à maîtriser le sinistre mais très rapidement le feu a gagné l’étage et ils n’ont rien pu faire sinon alerter les pompiers. Le capitaine Gadois, chef de corps, précise en montrant la feuille d’enregistrement avoir reçu l’appel à 18 h 36. Aussitôt les sapeurs-pompiers de Saint-Paterne-Racan, Neuillé-Pont-Pierre, Sonzay, Château-la-Vallière et la brigade du nord de l’agglo se sont rendus sur les lieux.  Le capitaine Gadois signale : « Vous pouvez voir sur le site 3 engins incendie, une grande échelle de 30 m ou EPSAD (échelle pivotante semi automatique) et une ambulance qui a transporté un blessé léger vers l’hôpital de Château-du-Loir. Nous sommes 25 pompiers pour lutter contre cet incendie. Le feu est parti du garage et a gagné par les charpentes les deux habitations voisines. La jeune fille qui habite la maison mitoyenne au garage ne pourra pas rentrer chez elle ce soir. »

L'incendie est maîtrisé
L'incendie est maîtrisé
L'incendie est maîtrisé

L'incendie est maîtrisé

En plus des pompiers, les brigades de gendarmerie de Neuillé-Pont-Pierre et de La Membrolle ainsi qu’EDF étaient également sur les lieux ainsi que les agents communaux.

Une partie des soldats du feu

Une partie des soldats du feu

Une fois le sinistre circonscrit, les pompiers décidèrent de faire tomber le pignon du garage très fragilisé par l’incendie. Après de gros efforts du haut de leur nacelle, ils ont réussi à le faire basculer. Il était 21 h.

« Nous restons encore deux heures sur les lieux pour être sûrs qu’il n’y a aucun risque de voir les flammes repartir. »

La jeune fille pourrait être relogée demain dans un T3 libre sur la commune a fait savoir Madame le Maire. Pour des raisons de sécurité, le quartier a été fermé à la circulation.

Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé

Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale évènement
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 10:59

je suis charlie

Qui aurait pu penser que le dessinateur et humoriste Cabu avait quelques liens avec Saint-Paterne-Racan ? Bien sûr, l'autre soir, lors de la cérémonie des vœux du maire, Henri Zamarlik nous apprit qu'il avait usé ses fonds de culotte sur les bancs de lycée que Jean Cabut, devenu le caricaturiste connu sous le nom de Cabu, et lui-même avaient partagés..

Mais grâce à un lecteur assidu de mon blog, vous allez voir que d'autres Saint-Paternois ont eu l'occasion de rencontrer le célèbre Cabu.

Laissons parler ce lecteur : "Je n’ai jamais rencontré Cabu. Mais j’ai eu la chance d’avoir entre les mains un dessin tracé de sa main. C’était en 1988, probablement au mois de février. J’étais déjà instit’ à Saint-Paterne. J’avais la classe de CP.  

Dans le TGV qui les ramenait du Jura, les CM2 de la classe de neige ont reconnu Cabu parmi les passagers. La discussion s’est engagée. On a probablement fait des photos. Et Cabu a dessiné pour les enfants. Il était très populaire à cette époque auprès des plus jeunes car il participait régulièrement à l’émission « Récré A2 »animée par Dorothée. Dorothée, tu la reconnaîtras facilement sur le dessin. Le personnage de droite (qui était de gauche) tu le reconnaîtras aussi, je pense. En février 88, on se demandait s’il briguerait un second mandat. 

Tout Cabu est dans ces quelques traits. Je les ai photocopiés à l’époque et je te les envoie aujourd’hui. C’est aussi dérisoire et important qu’un dessin de presse."

Se souvenir de Cabu

Ces souvenirs, il n'est pas le seul à les avoir conservés. Voici l'article paru dans la NR du dimanche 11 janvier, jour mémorable de fraternité, comme on aimerait qu'il y en ait plus souvent et pourquoi pas toujours ?

NR du 11 01 15 001

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 14:38

Aujourd'hui, 222ème anniversaire de la République !

Valmy bataille

20 septembre 1792, victoire de Valmy

 

11 MoriceRepubliqueAbolitionRoyaute

21 septembre 1792, abolition de la royauté

 

republique

22 septembre 1792, proclamation de la 1ère république

 

calendrier

Le calendrier républicain

 

À cette occasion, les libres-penseurs de la Sarthe vont planter un arbre de la liberté au Grand-Lucé, le dimanche 28 septembre, à 11 heures, rue des coquelicots. Toutes les personnes intéressées peuvent se joindre à eux.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 08:25

Depuis hier, c'est officiel. Pour lutter contre l'insécurité, la municipalité de Saint-Christophe a décidé de recréer un emploi de garde-champêtre.

Garde Champêtre 1

Dès hier soir, il parcourait les rues du village pour annoncer sa nommination à la population. Inutile de préciser l'étonnement des Christophoriens.

Nous reviendrons plus tard sur ses fonctions officielles.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 10:21

Malau avant départ 1

Découvrez Malaury et Balto sur le Net dans un très beau reportage sur Handi chiens.

 

Cliquez ici.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 17:07

entrée-école-2Suite à la mobilisation des parents et des élus et aux rencontres de l'après-midi, un 3ème enseignant sera affecté pour l'année scolaire à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:02

entrée-école-1Ce matin, les parents et les élus de l’école maternelle de Saint-Paterne-Racan ont investi la cour de l’école pour manifester leur mécontentement. En effet, vu les effectifs en nette hausse par rapport à l’année précédente, tout le monde avait espéré une ouverture de classe à la rentrée.

groupe-parents-2Mais, cela n’a pas eu lieu malgré la réunion de la commission départementale mercredi dernier. Aussi, les parents en colère, soutenus par la municipalité qui s’investit énormément pour ses écoles, ont décidé de faire connaître leur mécontentement.

pétition-JPUne pétition a été lancée et, à 9 heures, elle avait déjà recueilli environ 200 signatures.

Cet après-midi, à 15 h, M. Zamarlik sera reçu à l’Inspection Académique et une heure après, ce sera le tour d’une délégation de parents. S’ils n’obtiennent pas satisfaction, leur mobilisation se poursuivra.

parents-12L’école compte actuellement 64 inscrits en petite, moyenne et grande section pour 2 classes (31 en PS-MS et 34 en MS-GS) et les tout-petits inscrits à ce jour ne peuvent être scolarisés.

Jean-Paul-FR3Pour couvrir cette mobilisation des parents, FR3 centre, TV Tours et la NR étaient présents également dans la cour de l’école.

parent-2-FR3Revendication des parents : « Le gouvernement a fait de l’Education Nationale sa priorité. Nos enfants ont droit à de meilleures conditions d’accueil et d’apprentissage et le gouvernement a le devoir de ls leur fournir. C’est pourquoi nous demandons l’ouverture immédiate d’une nouvelle classe de maternelle. »

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 23:00

Solaris-parterre-de-roses-1.jpg

 

Magnifiques parterres de roses à Solaris en Croatie.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 19:00

chalet-manitou-7Mercredi matin, dès 8 heures et malgré une pluie glaciale, il y avait de l’animation à La Noiraie, sur le site de l’entreprise Martineau. En effet, la « maison de bois » allait quitter son lieu de fabrication pour sa destination à La Roche-Racan.

chargement-3Soulever ce superbe chalet pesant 5 tonnes 200, ne fut pas une mince affaire. Il a fallu les 2 manitous et plusieurs employés pour mener à bien le levage et déposer la construction sur le camion qui allait l’acheminer sur près de 3 km.

convoi-1La traversée du village, malgré des arrêtés interdisant circulation et parking sur les voies empruntées, a connu quelques difficultés dues à la hauteur des fils téléphoniques qu’il a fallu soulever à chaque passage.

convoi-fils-3Enfin, après une heure de trajet, le convoi est arrivé à la Roche-Racan où des badauds s’étaient regroupés pour assister à l’évènement.

panneau-La-Rochearrivée-virage-4arrivée-parking-1Midi ayant sonné, une pause a permis à tous les acteurs de se retrouver devant un pot offert par l’association « Les Amis de la vallée de l’Escotais » et d’écouter quelques discours avant que Pascal et Thomas Martineau ne remettent les clés à Jacky Orgeur, président de l’association.

discours-PMpot-2L'après-midi fut consacrée au déchargement et à la pose de la "maison de bois" ce qui demanda, là encore beaucoup de précision. dechargement-w.jpgPuis, le campanile fut installé sur le toit et les derniers fignolages reportés au lendemain.

campanile-camion-ext-1L’idée de cette magnifique « maison de bois » est née il y a 18 mois, suite à un repas pris par Pascal Martineau à l’auberge de l’Escotais. Ce jour-là, Jacky Orgeur lui a demandé s’il pourrait construire un petit chalet pour abriter des informations à destination des touristes. Pascal a alors dessiné une première ébauche sur la nappe en papier. Mais, le site se trouvant à proximité du château de la Roche-Racan, il n’était pas possible de faire n’importe quoi. Et voilà comment ce premier croquis est devenu cet admirable chalet.

devant-chalet-2La volonté des « Amis de la Vallée de l’Escotais » c’est d’en faire une véritable vitrine de tout ce qui est et sera possible sur notre territoire.

L’association tient à remercier tous ceux qui ont gracieusement et financièrement apporté leur aide et leur soutien à la réalisation de ce futur « espace tourisme ».

-         L’entreprise Pascal et Thomas Martineau pour la réalisation du chalet

-         L’entreprise Vincent Boigard, pour le transport

-         L’entreprise Dousset Matelin pour le transport

-         L’entreprise Sébastien Bouchet, pour l’aménagement intérieur

-         L’entreprise Métal 2000 pour le mobilier extérieur

-         Point P

-     L'auberge de l'Escotais pour la mise à disposition du terrain

-         Le Petit Courrier pour les nombreux articles consacrés à cette maison de bois

-         La commune de Saint-Paterne pour la mise à disposition des employés communaux pour la circulation

-         La communauté de communes de Racan pour les aides apportées pour l’aménagement du site.

« Grâce à ce point d’information, notre territoire va pouvoir s’ouvrir vers le Loir. Le fait que la CCR ait fait la démarche d’adhérer à l’ADVL  montre une volonté des élus de se tourner vers la Vallée du Loir et le potentiel touristique qu’elle génère.  Le fait d’avoir beaucoup d’entreprises locales permet de lutter contre « la dortoirisation » de nos villages » confie Marc Michel, secrétaire de l’association pour conclure.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans évènement
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages