Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 08:44

E S I N : ENTENDUS - NEUVY-LE-ROI - 15 AOÛT  Un nouveau festival dédié aux musiques d'aujourd'hui

 

Initialement prévue du 13 au 16 août, la première édition des in:entendus sera restreinte sur une seule journée, Covid oblige. Elle réunira néanmoins une vingtaine d'artistes qui témoigneront de la diversité et de la vivacité de la création contemporaine. Le temps d'une après-midi et d'une soirée, la commune de Neuvy-le-Roi sera métamorphosée en un grand village sonore et inouï.

La manifestation est proposée et organisée par l'ensemble PTYX, qui depuis une dizaine d'années agit pour la diffusion et la sensibilisation aux musiques contemporaines, jusque dans les endroits les plus isolés d'Indre-et-Loire. Elle bénéficie d'un soutien logistique de la Communauté de Communes de Gâtines et Choisille - Pays de Racan et de la commune de Neuvy-le-Roi.

L'ensemble PTYX, organisateur du festival, a réuni autour de lui des musiciens rencontrés au fil des années, qui partagent le goût de la rencontre et des expériences sonores inédites. Des artistes internationaux comme le clarinettiste Sylvain Kassap ou la chanteuse Gülay Hacer Toruk se mêleront à des jeunes ensembles talentueux : l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC, basé près de Caen, et l'ensemble Offrandes qui vient du Mans. Le public pourra découvrir également des initiatives régionales tout à fait uniques comme le duo Contreverres et Basse à Pied qui met à l'honneur des instruments en verre, ou encore l'artiste sonore Cyril Solnais qui proposera, avec son Bain acousmatique, une immersion sonore à 360°.

La journée commencera au parc Jeanne d'Arc à 15 heures avec la création collective du "Prélude à l'après-midi aphone". Ce clin d'œil à Debussy tentera d'instaurer une nouvelle respiration musicale dans un paysage musical bousculé par le Coronavirus, mais dans lequel les artistes continuent de se réinventer, en écho au monde qui les entoure. Le public pourra ensuite déambuler dans les rues et ruelles de Neuvy-le-Roi à la recherche de 23 artistes, disséminés dans les sites incontournables du village.

A partir de 18 heures, le festival investira le site bucolique de l'étang des Arguillonnières pour proposer des performances, improvisations, massages sonores et autres expériences participatives. Kaboul Kuisine, traiteur afghan basé à Neuvy-le-Roi, proposera une restauration originale et conviviale. La soirée sera ensuite consacrée au Grand Bal Masqué qui relèvera deux défis : concilier le respect des gestes barrières tout en se divertissant ; amener le public à la danse sur des musiques rythmées, traditionnelles ou plus contemporaines, mais pour la plupart "inentendues" à Neuvy-le-Roi et aux environs.

Soutenue par la nouvelle équipe municipale, ce festival devrait être le premier d'un nouveau rendez-vous annuel et estival sur un territoire qui accueillait, il y a quelques années encore, le regretté festival des Bucoliques du pays de Racan.

Deux musiciens de l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC
Deux musiciens de l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC

Deux musiciens de l'Orchestre de Musique Expérimentale du DOC

Partager cet article

Repost0
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 14:43
Saint-Paterne-Racan : Information piscine

Préparez vos maillots de bain : faire un plongeon, enchaîner les longueurs... c’est pour bientôt !

La Communauté de Communes de Gâtine Choisilles - Pays de Racan et la Commune de Saint-Paterne-Racan organisent la réouverture de la piscine prévue le 1er JUILLET.

Deux bassins chauffés, une pataugeoire enfants et une aire de pique-nique, de quoi passer de belles journées à deux pas de chez vous !

Partager cet article

Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 17:05

 

Partager cet article

Repost0
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 09:23

Le Festival des Kampagn’Arts fêtera sa quatorzième édition le 26 et 27 juin 2020, à Saint Paterne Racan (37).

Déjà sont annoncés les groupes R Can, OxmoPuccino, Soviet Suprem, Molotov Brothers, Bootleggers United, MB14, Asian Dub Foundation, Celkilt, Bloody Beetroots et Rakoon. Mais d’autres surprises à venir ! N’hésitez pas à prendre votre pass dès maintenant la jauge du festival étant limitée !

•	Asian Dub Foundation copyright Umberto Lopez

• Asian Dub Foundation copyright Umberto Lopez

Pour cette occasion, l’association Bouge ton bled, organisatrice de l’événement, a invité la ville à la campagne. Concerts de musiques actuelles, initiation et démonstration de graff, arts de la rue, univers atypique et thématique, le festival Kampagn’Arts mélange les genres, associe les arts, fédère les cultures.

Ce festival familial destiné à promouvoir la culture, a été créé dans le but d’amener la ville à la campagne et de faire découvrir notre territoire, Gâtine et Choisilles – Pays de Racan, à un public de tous horizons. La programmation a été élaborée dans le but de rassembler un public intergénérationnel et de tous genres.

Celkilt copyright Celkilt

Celkilt copyright Celkilt

Notre prix de vente reflète notre volonté de rassembler. La gratuité pour les moins de 12 ans et l’entrée à 17 euros pour les adultes nous permet d’avancer que le prix n’est pas un facteur limitant pour venir au Kampagn’arts. Nous souhaitons pouvoir rassembler une population au plus large et pour se faire, l’aspect financier ne doit pas être discriminant.
17 euros pour 11 concerts de qualité et 16 heures de spectacle, c’est assez rare en Festival de nos jours !

 

  • Oxmo Puccino copyright Fifou

 

Le Festival a été Labellisé en 2017 en tant qu’évènement « Eco-responsable » par la région Centre Val de Loire. Ce label est le gage d’un engagement à trois dimensions : l’aspect écologique avec un impact du festival sur l’environnement que nous souhaitons le plus faible possible, l’aspect économique avec un développement de l’économie locale et l’aspect social. Concernant cette dernière dimension, nous avons souhaité mettre l’accent sur l’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite. En effet, nous avons mis en place un partenariat entre notre association et l’association Quest’handi (spécialisée dans l’accompagnement des associations) pour améliorer nos conditions d’accueil pour les PMR.

  • Soviet Suprem copyright Mikael Benard

Contacts et Infos Pratiques

Vendredi 26 juin 10€ en prévente et 13€ sur place / Samedi 27 juin 12€ en prévente et 15€ sur place / le pass 2 jours 17€ en prévente et 22€ sur place, gratuit pour les moins de 12 ans.

Aire de loisirs de Saint Paterne Racan (37). SNCF : gare de Saint Paterne Racan
(40 min depuis Tours, 50 min depuis Le Mans), Fil Vert, navette gratuite sur réservation au 0 800 123 037 (1 heure depuis Tours).

Tél : 06 89 35 01 54 / 02 47 29 24 01

assobougetonbled[at]gmail.com

https://www.kampagnarts.fr/

Partager cet article

Repost0
9 février 2020 7 09 /02 /février /2020 10:46

Pour samedi prochain, 15 février, Franck vous propose

des hamburgers maison

Prix : 5,50 € l'unité

à prendre dans la soirée de samedi entre 18 h et 19 h 30.

Les commandes doivent être passées au plus tard le vendredi 14 février.

Tél : 07 78 88 65 66

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 14:29

Le dimanche 26 janvier à 11h, à la salle du Conseil municipal de la mairie de Neuvy-le-Roi, un concert sera donné par l’ensemble de musiques contemporaines PTYX.

Celui-ci vous fera découvrir des œuvres pour saxophone et bande, voix et percussions ou encore quatuor de flûtes, toutes de la main de la grande compositrice Sophie LACAZE qui sera par ailleurs présente.

Ce concert s’inscrit dans le cadre bien connu à présent du Cercle des Musiques Disparues.

En effet, cela fait maintenant deux ans que cet événement mensuel soutenu par le Conseil départemental et la SACEM, permet à un public le plus souvent non-initié à ces musiques de découvrir des œuvres et leur compositeur, des interprètes et un lieu, l’événement mettant chaque fois en lumière un nouvel endroit - inhabituel ou insolite- de notre département.

 

Cependant ce premier concert de la nouvelle année a une résonance toute particulière car il sera le premier d’une série en Pays de Racan ayant pour but d’annoncer la tenue d’un  festival que crée PTYX à NEUVY-le-ROI : « les in:entendus »,  du 13 au 16 août 2020.

Ce festival - une première du genre sur ce territoire depuis « les Bucoliques »- atteste du rayonnement important que cet ensemble, composé de musicien(ne)s résidant en quasi totalité dans le département, a acquis en Région Centre et bien au-delà puisqu’il fait maintenant partie de « FUTURS COMPOSÉS », réseau national de la création musicale.

 

 

L'ensemble PTYX dans la "Tour de Babel" de Jean Vindras (lors d'un week-end performance dans l'atelier du sculpteur).  Photo de Sophie Mourrat

En 2019, PTYX s’est produit 59 fois, dont 18 en dehors de la Région Centre. Ses musiciens mettent un point d’honneur à poursuivre leur objectif de départ : servir au mieux les compositeurs d’aujourd’hui et faire découvrir leurs musiques au plus grand nombre, simplement, sans élitisme ni prosélytisme. C’est ainsi qu’il a été choisi de donner un grand nombre de concerts dans les communes essentiellement rurales du département et l’année 2020 promet sur ce point d’être plus riche encore, avec en prime un beau festival plein de promesses.

 

Du 6 au 10 juillet, l’Académie « les P’tis PTYX », destinée à de jeunes musicien(ne)s et encadrée par des musiciens de l’ensemble, fera office pour les stagiaires de préambule au festival -au cours duquel ils se produiront- car après Sylvain KASSAP l’année passée, c’est Sophie LACAZE qui sera la marraine pour cette édition.

 

Le festival accueillera des compositrices et compositeurs d’envergure internationale, à l’instar de Sophie LACAZE, Thierry MACHUEL, Charles UZOR (Suisse) ou encore Sylvain KASSAP. 

Deux ensembles seront également invités : « OFFRANDES » (le Mans) et OMEDOC (région de Caen), ainsi que des artistes locaux et internationaux.

Il sera également proposé deux temps forts ouverts aux musiciens amateurs des orchestres d’harmonie ou des élèves des écoles de musiques. Un appel à participation est d’ailleurs lancé :  les personnes intéressées peuvent prendre contact afin de se faire connaître ou de prendre des renseignements en écrivant à :

contact@lesinentendus.fr ou par téléphone au 06.63.01.47.56

 

Il est également lancé un appel à bénévoles pour celles et ceux qui souhaiteraient aider à mettre en œuvre ce projet : benevole@lesinentendus.fr

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 10:42

Après sa participation au Téléthon en 2018, la municipalité de Saint-Christophe a souhaité reconduire son implication dans la lutte contre les maladies rares en invitant ses administrés à se lancer des défis samedi matin, entre 10 h et 11 h 30, au cœur du village, sur la place Jehan d’Alluye.

L’animation avait été proposée à Emmanuelle Hocdé le jour du forum des associations, le 7 septembre, par Yves Rémy, président du CIC 37 : « Si vous souhaitez participer au prochain Téléthon, je peux vous amener deux rameurs et vous pourrez ainsi animer votre village. » L’idée était bonne et l’affaire fut conclue aussitôt.

Le barnum installé pour abriter matériel et participants

Le barnum installé pour abriter matériel et participants

Associée aux différentes animations organisées sur le territoire de la CCGC-PR, Saint-Christophe, tout comme l’an dernier, se trouvait sur le passage des coureurs qui, partis de Saint-Aubin dès 6 h du matin, faisaient un premier passage sur la place à 6 h 30, en direction de Bueil-en-Touraine et d’autres villages du Pays de Racan avant de revenir sur la commune aux environs de 11 h 15 pour un premier groupe et 11 h 30 pour un autre. Sur le parcours, les coureurs étaient suivis par des véhicules (dont un du vélo club de Neuillé-Pont-Pierre) arborant des banderoles du Téléthon.

Un groupe de coureurs arrivant dans la rue Chaude

Un groupe de coureurs arrivant dans la rue Chaude

Des coureurs posant devant le véhicule du club cycliste de Neuillé-Pont-Pierre

Des coureurs posant devant le véhicule du club cycliste de Neuillé-Pont-Pierre

Pendant que les coureurs traversaient plusieurs villages, les volontaires se relayaient sous le barnum abritant les rameurs. Des habitants ont bien joué le jeu et plusieurs élus ont aussi ramé consciencieusement pour abonder la cagnotte qui allait être remise aux coureurs lors de leur second passage. En additionnant les différents exploits, on arrive à un total de 10 km parcourus par l’ensemble des participants. Ils étaient assez fiers de leur exploit !

À l’arrivée,après avoir parcouru pour certains une cinquantaine de kilomètres et pour les autres un marathon par relais de 3, les coureurs pouvaient se restaurer et s’abreuver, des petits remontants étaient à leur disposition sous le barnum. On peut signaler que le conseil municipal était bien représenté.

Pas question de tricher ! Le réglage doit être parfait !

Pas question de tricher ! Le réglage doit être parfait !

Les rameurs en plein effort
Les rameurs en plein effort
Les rameurs en plein effort
Les rameurs en plein effort

Les rameurs en plein effort

Une fois le flambeau allumé et remis à Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune, le moment était venu de remplir le chèque qui rejoindra la cagnotte avec un montant de 97,20 €, participation en hausse par rapport à 2018. Puis,  les coureurs repartirent en direction de Saint-Paterne avant de regagner Neuillé-Pont-Pierre dont le Comité des Fêtes était le centralisateur de cette animation et les communes participantes des antennes. Arrivés au terme de leur course, ils purent ajouter ce chèque à la cagnotte principale.

Passage du relais, Catherine Lemaire est en possession du flambeau.

Passage du relais, Catherine Lemaire est en possession du flambeau.

Bravo à tous les participants qui, dans la mesure de leurs moyens, ont soutenu cette grande institution qu’est devenu le Téléthon et à toutes les communes du territoire qui ont accueilli les coureurs !

 

Participants et organisateurs réunis pour soutenir le Téléthon

Participants et organisateurs réunis pour soutenir le Téléthon

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2019 5 06 /12 /décembre /2019 12:31

Jeudi soir, au siège de la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan, se tenait la remise des trophées Éco-Défis, aux commerçants du territoire engagés dans la démarche. Ce sont 19 commerces de la CCGC-PR qui ont ainsi été récompensés. Pour Graine de Rêve, suite à la visite de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, ce sont 20 défis qui sont déjà reconnus à l’actif de ce commerce christophorien. Après le premier trophée obtenu en 2017, c’est donc la seconde récompense qui lui est remise. Sandrine et Arnaud, responsables de l’épicerie « Graine de Rêve », ont apprécié cette manifestation qui s’est déroulée dans une ambiance très conviviale avec beaucoup d’échanges entre les différentes personnes présentes.

Quels sont donc les défis validés par Graine de Rêve lors de la visite du 11 octobre dernier ?

À titre personnel, 8 défis ont été retenus. Mais voyons les défis relevés au titre du commerce :

-Points de collectes pour les piles, les ampoules, les cartouches d’encre, les bouchons (pour une association en lien avec le handicap), les lunettes de vue et autres (pour le Lion’s Club). Utilisation d’un produit écolabellisé pour le nettoyage du local.

- Récupération de textiles pour des travaux de couture. Les chutes de tissu deviennent des sacs, des doudous, des carrés de démaquillage réutilisables,…

- Utilisation de sacs en papier ou en matière recyclable pour emballer les produits vendus en vrac (fruits, légumes frais et secs, …). Les sacs en papier sont souvent conservés et réutilisés par les clients. Dans la mesure du possible, les emballages resservent. Pour les produits avec une DLC proche ou les légumes et fruits un peu abîmés, ils sont vendus à part, en promotion, dans le cadre de l’anti-gaspi.

- Quant aux cageots qui ne sont pas repris par les grossistes, ils sont mis à disposition des personnes intéressées dans la rue du Cheval Blanc.

Suite aux suggestions qui leur avaient été faites, Sandrine Debarre et Arnaud Deroubaix ont vu leur commerce obtenir le certificat de  labellisation ÉcoDéfis2019.

Sandrine et Arnaud sont fiers de ce nouveau trophée

Sandrine et Arnaud sont fiers de ce nouveau trophée

Cette labellisation récompense les efforts qu’ils font depuis l’ouverture du magasin pour proposer à leur clientèle des produits de qualité, bios pour certains, éco responsables pour la plupart des autres, locaux chaque fois que c’est possible, et toujours à des prix très raisonnables.

Alors, habitants de la commune et des alentours, quand vous avez des piles, ampoules, cartouches d’encre et autres déchets recyclables, pensez que vous avez, sur place, un point de collecte, au centre du village, sur la place Jehan d’Alluye.

Noël approchant, Sandrine m’a signalé que, comme l’an passé, les trois commerçants de la commune se groupent pour l’organisation d’une tombola. Le premier prix sera une cafetière Tassimo. Ils n’hésitent pas à s’investir pour animer la commune alors n’hésitez pas à les soutenir !

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2019 1 16 /09 /septembre /2019 09:51
La fanfare Saugrenue ouvre les festivités
La fanfare Saugrenue ouvre les festivités

La fanfare Saugrenue ouvre les festivités

Samedi, en fin de matinée, par un soleil radieux, les Saint-Paternois(es) se pressaient nombreux, à l’invitation de la Municipalité, sur la place de la République où les élus les attendaient afin d’inaugurer en fanfare ce bel espace qu’est devenue ce centre bourg.

Peu de temps avant les discours, surgie du parc du presbytère proche, la fanfare Saugrenue, qui avait eu l’occasion de se produire sur la commune lors d’un festival des Kampagn’arts, est arrivée en musique pour mettre un peu d’ambiance avant le moment solennel de l’inauguration proprement dite.

Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire
Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire

Une nombreuse foule parmi laquelle on peut apercevoir des élus du territoire

Cet intermède achevé, Jean-Pierre Poupée, accompagné de Pierre-Alain Roiron, vice-président de la Région et de Jean-Pierre Gascher, conseiller départemental, tous trois face à la foule, prit la parole en premier.

Après avoir salué ses administrés, les élus des communes voisines et les entrepreneurs présents, il manifesta son plaisir de les accueillir, au nom de la Municipalité, sur cette place réaménagée « afin qu’elle soit plus accueillante et puisse redonner vie au centre bourg en privilégiant les espaces piétons. »

Il rappela que cet aménagement avait été évoqué par le passé sans jamais aboutir. Puis, il dressa un petit historique des différents travaux qu’il a fallu réaliser avant d’arriver à la phase finale.

En voici l’historique

2006 : enfouissement des réseaux EDF et France Télécom

2010 : éclairage public

2015 : décision est prise par le Conseil Municipal de réaliser l’aménagement. L’ADAC (Agence Départementale d’Aide aux Collectivités locales) est consultée pour mener à bien une esquisse en tenant compte des contraintes existantes : église classée, arrêts de bus, passage de deux voies départementales très fréquentées.

Décembre 2015 : première réunion entre les commerçants et la mairie.

Avril 2016 : lancement d’une consultation de maîtrise d’œuvre.

Juillet 2016 : désignation du bureau d’architecture et d’études DCI Environnement pour travailler sur le projet.

5 septembre : première réunion publique présentant les différentes esquisses.

Avril 2017 : grande réunion avec DCI Environnement, l’architecte des bâtiments de France et le Conseil Municipal. Des propositions et des suggestions différentes sont mises sur la table, en concertation avec les services départementaux pour les routes RD 54 et RD 6 et avec la Région pour les transports scolaires. Suite à la réunion, le projet est quasi arrêté.

En parallèle à ces études, avec le concours du SIVM de l’Escotais et du bureau d’études SAFEGE, il a été décidé de refaire le réseau d’eau potable. Ces travaux étaient prévus avant l’intervention de l’entreprise Colas mais, un souci administratif a modifié le calendrier et retardé les travaux.

Mais, comme le précise Monsieur le Maire : « Beaucoup de contraintes techniques et administratives ont retardé la finalisation du projet de mise en valeur de l’église classée Monument Historique. Il fallait obtenir une perspective sur toute la longueur de la place. Enfin, le permis d’aménager a été accepté le 30 mars 2018 et il faut savoir que, au début de 2018, la compétence avait alors été transférée à la Communauté de Communes dans le cadre des aménagements de centre bourg ! »

3 juillet 2018 : nouvelle réunion publique pour présenter le projet définitif et le déroulé des travaux.

25 juillet 2018 : dernière réunion avec les différents services, le bureau d’études et les entreprises avant le premier coup de pelle !

Septembre 2018 : début des travaux de voirie par la  réfection à neuf du réseau des eaux pluviales  « Grâce à un hiver particulièrement clément, les travaux ont duré 8 mois sans interruption » annonce avec une certaine joie Jean-Pierre Poupée.

Discours de Jean-Pierre Poupée devant une foule attentive
Discours de Jean-Pierre Poupée devant une foule attentive

Discours de Jean-Pierre Poupée devant une foule attentive

Quoi de neuf alors sur cette place ?

L’éclairage public a été revu avec des spots implantés dans les parterres et des leds ont remplacé les ampoules énergivores dans les lanternes.

Un aménagement paysager avec des massifs et des plantations ont été intégrés ainsi que du mobilier urbain dont seulement une partie a été posée.

Monsieur le Maire a remercié les commerçants et les riverains de la Place pour la patience et la compréhension dont ils ont fait preuve pendant le dérangement subi lors des 8 mois de travaux. Ses remerciements sont aussi allés à tous les acteurs de cet aménagement : entreprises, bureaux d’études, élus de la commune, de la CCGC-PR, du département, de la Région pour toutes les aides apportées.

Quelques vues de la nouvelle place de la République
Quelques vues de la nouvelle place de la République
Quelques vues de la nouvelle place de la République
Quelques vues de la nouvelle place de la République

Quelques vues de la nouvelle place de la République

À l’issue de sa prise de parole, Jean-Pierre Poupée passa le micro au Conseiller Départemental, Jean-Pierre Gascher qui souligna que, par rapport à la durée des travaux, « la population a parfois du mal à en évaluer le temps nécessaire pour leur réalisation. » Il rappela le montant de la subvention allouée par le Conseil Départemental en signalant que désormais, l’enveloppe se réduisait de plus en plus chaque année. Il fit remarquer que la place de la République n’avait pas encore de plaque à son nom et il ajouta : « Le mot République est un mot important car porteur de sens pour la population, pour les élus et permet de donner un sens à la France et aux actions des élus. »

Discours du conseiller départemental

Discours du conseiller départemental

Puis, ce fut au tour de Pierre-Alain Roiron, Vice-Président de la Région, de dire quelques mots et de préciser le plaisir qu’il a chaque fois qu’il vient à Saint-Paterne-Racan et à sa foire du 1er mai. Il rappela la présence de la Région auprès de la commune de Saint-Paterne pour la restauration de l’orgue, les travaux à la boulangerie, la création du centre de loisirs car « la Région souhaite que les équipements en milieu rural soient identiques à ceux de la Métropole. Cette place de la République où se tient le marché hebdomadaire n’a pratiquement pas changé depuis 100 ans. Aujourd’hui, nous avons devant nous un bel ensemble qui a demandé et fourni beaucoup de travail pour les entreprises de nos territoires. Mon cher Jean-Pierre, je peux vous annoncer le montant de la subvention de la Région qui a été voté hier : 126 900 € qui viennent compléter les autres subventions. Comme Jean-Pierre Gascher, j’insiste sur l’importance du mot République et de la devise qui y est attachée : Liberté, Égalité, Fraternité.»

Discours du conseiller régional

Discours du conseiller régional

Ces discours achevés, Monsieur le Maire demanda à tous les acteurs de cette belle réalisation de le rejoindre derrière le ruban tricolore et, solennellement, il procéda à l’ouverture de la place. 

Moment solennel : on coupe le ruban
Moment solennel : on coupe le ruban
Moment solennel : on coupe le ruban

Moment solennel : on coupe le ruban

Puis, les petits morceaux du ruban tricolore furent distribués aux personnes présentes et chacun fut invité à se diriger vers le parc du presbytère où avait lieu le vin d’honneur. Un diaporama permettait aux acteurs de l’aménagement et aux habitants de revivre, en accéléré les différentes phases des travaux avant de déguster les petits fours qui accompagnaient la boisson offerte.

Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie
Moment convivial pour clôturer la cérémonie

Moment convivial pour clôturer la cérémonie

Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes
Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes
Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes

Moment d'échanges entre les différentes personnes présentes

Quelques chiffres

Coût des travaux : 750 000 €

Montant des subventions : 364 200 € (Région comprise)

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 08:06

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages