Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 09:23

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, on note l’arrivée d’un nouveau directeur sur l’école de Bueil-en-Touraine, Guilhem Parent. Nommé en remplacement de François Chalard admis à bénéficier d’une retraite bien méritée, Guilhem a été surpris d’obtenir la direction de l’école (à titre provisoire) mais, consciencieux, il a déjà commencé, avant la rentrée, à se familiariser avec cette fonction et notamment le nouveau logiciel permettant de gérer la base élèves.

 

Âgé de 27 ans, ce jeune professeur des écoles, a eu l’occasion de faire un remplacement dans un CM2 à Tours pendant une année et ensuite, il a exercé les fonctions de ZIL, ce qui lui a permis, au cours de ses nombreux remplacements, de se familiariser avec tous les niveaux, de la maternelle au CM2. Il possède donc de multiples expériences sur les différents cycles de l’école élémentaire et avoue avoir « une préférence pour le cycle 3. C’est pour cette raison que parmi les postes que j’avais demandé figurait l’école de Bueil-en-Touraine car j’étais sûr que le poste vacant concernait le cycle 3. J’ai souhaité avoir enfin une classe à moi, où je puisse m’investir en y restant si possible plusieurs années.»

Guilhem habite Charentilly, à 20 minutes de Bueil-en-Touraine et pas très loin de Tours. « J’ai préféré un poste dans un petit village. Je suis venu faire un remplacement à Bueil et j’ai trouvé l’école agréable et les enfants attachants. Actuellement, les effectifs sont satisfaisants et j’ai même fait 3 nouvelles inscriptions sur l’école de Bueil et Christophe, à Villebourg, a aussi un nouvel élève en maternelle. J’ai discuté avec Didier Descloux, adjoint au maire de Bueil, qui pense que pour les prochaines années, il n’y a pas de crainte à avoir sur le maintien des 3 classes sur le RPI.»

Guilhem Parent s’était déjà bien investi, plusieurs semaines avant la date de la rentrée et, lors de notre rencontre, il était très à l’aise dans sa future classe prête à accueillir ses futurs élèves. Avec Alain, son collègue, ils se sont mis d’accord pour la répartition des élèves afin d’équilibrer au mieux les effectifs des deux classes.

Souhaitons donc à Guilhem une bonne intégration dans son nouveau poste et une bonne année scolaire avec ses élèves et son collègue.

Repost 0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 13:17
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants

Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants

Depuis quelques années, il est de tradition que les enfants des classes maternelles du Pays de Racan se retrouvent à Saint-Paterne-Racan, sur l’aire de l’Image pour de sympathiques rencontres sportives. Une des écoles, Villebourg, n’a pu répondre présente cette année, car Christophe, l’enseignant de cette école maternelle, n’a pas pu disposer du car de ramassage du RPI. Ce sont donc 135 enfants venant des écoles publiques de Neuvy-le-Roi, Saint-Paterne-Racan et Saint-Christophe-sur-le-Nais, de la toute petite section de maternelle à quelques CP pour Saint-Christophe qui ont participé aux 9 ateliers préparés par les enseignantes.

Répartis dans des équipes de 7 ou 8, sous la surveillance et avec l’aide des ATSEM et de quelques parents accompagnateurs, les enfants ont pu mettre en pratique de nombreux acquis de leur année scolaire tels que : l’adresse, la motricité, l’agilité, la rapidité, l’attention, tout un travail à travers le corps qui a représenté un long apprentissage en classe. En fin d’année, ces jeunes enfants montrent qu’ils ont appris à écouter des consignes, à les respecter et à les appliquer.

« Une telle rencontre », comme le souligne Sylvie Thémines, directrice de l’école maternelle de Saint-Paterne-Racan, « permet à nos élèves inscrits dans de petites structures de se rendre compte qu’il existe d’autres enfants comme eux dans d’autres écoles.  Ces rencontres entre les différents enfants se font dans un bon esprit même si, bien sûr, ils sont contents quand ils gagnent. »

Chaque équipe portait un nom qui rappelait un travail réalisé en classe. Pour Saint-Paterne, les abeilles n’hésitaient pas à remuer fortement leurs ailes en secouant le parachute face aux écureuils ou aux noisettes de Neuvy-le-Roi. Ceux de Saint-Christophe poursuivaient leur travail sur le Moyen Âge avec les chevaliers et les domestiques.

Bien occupés, les enfants arrivèrent vite à la fin de la matinée pour pouvoir enfin s’installer pour le moment tant attendu, le pique-nique.

Après un temps de jeux libres, ils furent tous regroupés pour recevoir les médailles qui immortalisent leur participation à cette rencontre sportive. Sylvie Thémines précise : « Chaque classe a fabriqué des médailles et à la fin de la rencontre, il y a un échange entre les écoles et les classes, et chaque enfant repart avec une médaille fabriquée par l’un des participants. »

Fiers de leur réussite, tous ces sportifs en herbe regagnèrent leur école avec de beaux souvenirs avant les grandes vacances.

Ateliers auxquels ont participé les enfants :

Le parachute, un relais parcours, un relais raquette équilibre, la chaîne des pompiers, le ballon chronomètre, le relais trottinettes, les balles brûlantes, le lancer cerceaux et les échasses.

Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs

Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire sport
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 16:24

Comme à l’accoutumée, c’est dans la grande salle de Beau-Soulage, comble pour l’occasion, que s’est déroulée la traditionnelle fête de fin d’année organisée par l’APE pour le côté kermesse avec de nombreux stands de jeux et le repas qui a réuni plus de 200 convives à l’issue de la remise des prix. Frédéric Tabourier, président de l’APE, expliqua : « Nous avons beaucoup plus de convives que l’an dernier pour un dîner que l’équipe de parents de l’APE a préparé. L’ambiance est bonne avec notre petit groupe mais il nous faut toujours des bénévoles pour faire perdurer cette association qui œuvre pour aider à financer les sorties de nos enfants comme l’an prochain le projet cirque pour toute l’école ».

Une fois le temps dévolu à la kermesse terminé, place fut faite au spectacle en commençant par les plus jeunes. Les enfants de maternelle et CP présentèrent un conte médiéval, travaillé auparavant en classe. Puis, les CE investirent la scène avec le « buzz des mimmétiers » qui permit de montrer tout le travail mené en classe autour du mime et du personnage de Mary Poppins. Les spectateurs purent apprécier le sérieux et la motivation des jeunes acteurs. Pour finir, ce sont les CM qui occupèrent la scène et emmenèrent le public à Panam pour une visite imaginaire basée sur le travail de toute l’année autour de leurs visites, leurs sorties, regroupées en une comédie musicale originale fixant d’une manière festive les acquis de leur année. Ce spectacle s’acheva par une danse où grands et petits se retrouvèrent sur scène, évoluant  chacun en alternance, menés énergiquement par deux de leurs maîtresses emportées par les rythmes de fête.

La directrice, Maëva Piermé, remercia les parents, les enseignants, les ATSEM et tous ceux et celles qui ont préparé activement la réalisation du spectacle. Puis, Christiane Branchu, aide maternelle, monta à son tour sur scène, pour une remise de petits présents à l’occasion de son départ en retraite.

Comme chacun a pu le constater précédemment, tous les enfants ayant bien travaillé durant cette année scolaire qui s’achève, il était normal qu’ils soient récompensés. Aussi, de la maternelle au CM2, chacun s’est vu remettre un livre de prix offert par la municipalité.

Une année scolaire qui se termine en beauté avec ce magnifique spectacle et en toute convivialité avec un dîner où régna la bonne humeur.

 

Des enfants de maternelle fiers d'avoir joué l'histoire du chevalier Thomas

Des enfants de maternelle fiers d'avoir joué l'histoire du chevalier Thomas

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 15:24

En cette fin d’année scolaire, c’est Villebourg qui accueillait la manifestation dans sa salle communale. C’est dès le matin que les festivités commencèrent avec le spectacle des enfants. Les maternelles ont raconté leur visite au château du Rivau, les CP-CE1 ont montré leur spectacle de marionnettes à partir d’un conte autour du loup étudié en classe et les plus grands se sont lancés dans le théâtre en interprétant 4 sketchs désopilants. La prestation s’est terminée par du chant et de l’harmonica interprétés par les élèves des TAP sous la conduite des 2  intervenants musicaux Delphine et Catherine du Carré des Arts de Neuillé-Pont-Pierre. Elles ont animé cet atelier durant l’année scolaire. François Chalard, le directeur de l’école de Bueil-en-Touraine, les remercia pour ces interventions ainsi que les parents d’élèves pour l’organisation de cette fête, les enfants pour leur spectacle de qualité ainsi que Henrique qui a assuré la sonorisation. Puis, la fête reprit avec la kermesse et ses nombreux jeux. Ces animations furent entrecoupées de pauses pour participer au déjeuner préparé par l’APE et auquel de nombreuses familles avaient décidé de participer malgré une météo plutôt maussade.

Une année scolaire réussie entraînant obligatoirement des récompenses, celles-ci furent distribuées durant l’après-midi avec les traditionnels prix offerts par les deux municipalités représentées l’une par son maire et l’autre par son adjoint. Chaque enfant du RPI s’est vu remettre par les élus un livre personnalisé par le petit mot préparé par leurs maîtres.

Remerciements à François Chalard pour son départ à la retraite en présence des représentants des 2 communes de Bueil et Villebourg

Remerciements à François Chalard pour son départ à la retraite en présence des représentants des 2 communes de Bueil et Villebourg

Et, avant que chacun ne retourne dans ses foyers, la surprise très attendue par beaucoup, fut enfin dévoilée. Sous la conduite du maître de CP-CE1,  les enfants interprétèrent une chanson de leur composition « François, mon maître »,  un au revoir à leur directeur, François Chalard, pour qui l’heure de la retraite a sonné. Ce dernier sera remplacé par Guilhem Parent, actuellement en poste à Saint-Paterne-Racan. Très ému, François Chalard remercia chaleureusement ses élèves tout aussi émus que lui, ainsi que ses collègues, les parents, les élus pour les nombreux présents et témoignages de reconnaissance : « Quand arrive le moment de s’arrêter, ça passe vite, la carrière, la vie, on ne sait pas toujours profiter de tous les instants, il faut vivre chaque minute ! J’ai apprécié ces dernières années à Bueil avec des enfants agréables, des parents confiants et des conditions de travail extraordinaires ». Rémi Tondereau, maire de Bueil-en-Touraine, ajouta : « J’ai retenu que tous les enfants sont polis, merci à l’école mais aussi aux parents. Nous, les élus, nous ne faisons que poursuivre les actions de nos prédécesseurs qui ont toujours tout fait pour maintenir l’école qui continue son chemin. »  Cette belle manifestation se termina par un grand moment d’émotion qui marquera les enfants mais également tous les adultes présents.

La remise des prix aux élèves du RPI

La remise des prix aux élèves du RPI

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 15:16
De g à d : Nicole Hoffmann, Claudie Mirault, Nicole Rivière, Lionel Royer, Monique Royer

De g à d : Nicole Hoffmann, Claudie Mirault, Nicole Rivière, Lionel Royer, Monique Royer

Qu’est-ce qu’un DDEN, quel est son rôle ?

Les DDEN (délégués départementaux de l’Éducation Nationale) sont avant tout des amis de l’école publique et des défenseurs de la laïcité. Attentifs aux problématiques de l’école, même si la plupart sont des retraités de l’éducation nationale, ils peuvent venir de tous les horizons professionnels. Ils sont désignés pour 4 ans et participent avec voix délibérative aux conseils d’école.

Leur rôle consiste également à visiter les écoles publiques (et privées sous contrat) d’un secteur donné. Ils doivent ensuite transmettre les comptes-rendus de leurs visites d’écoles au directeur(trice), au maire et à l’inspecteur de la circonscription. Ils initient ou appuient les demandes d’amélioration des conditions d’accueil des enfants dans le cadre scolaire et périscolaire.

Sur le secteur de Neuvy-le-Roi, les 5 DDEN se sont répartis la charge des 10 écoles publiques. La visite des écoles s’effectue généralement chaque année courant janvier et permet de suivre, selon un questionnaire fourni par la fédération des DDEN, les changements intervenus d’une année sur l’autre.

Toutes les remarques consignées dans le questionnaire font ensuite l’objet d’une réunion où la synthèse des différents points est établie et transmise à l’union départementale qui, à son tour, fera la synthèse de toutes les remontées du terrain pour avoir une idée précise de l’état des lieux sur le département. « Notre fonction bénévole consiste à assister aux conseils d'école, et à visiter les établissements pour s'assurer de l'état des locaux, du matériel scolaire, de la médecine scolaire, des transports, de la restauration, des activités périscolaires. Ces visites font l'objet d'un rapport qui constitue un précieux état des lieux » précisa Lionel Royer, président de la délégation de Neuvy-le-Roi, lors de leur réunion de synthèse, lundi après-midi.

Sur le secteur de Neuvy-le-Roi, on peut dire que le recrutement de DDEN ne pose pas de problème pour l’instant mais il n’en est pas de même partout. Beaucoup de secteurs en sont dépourvus et, pas seulement en Indre-et-Loire, mais dans beaucoup de départements. L’an dernier, sur le département 115 DDEN ont visité 236 écoles ce qui ne couvre qu’un peu plus de la moitié des écoles d’Indre-et-Loire.

La mission du DDEN est régie par le Code de l’Éducation.

Comment devient-on DDEN ?

Il faut en faire la demande auprès du directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN) et justifier de son attachement à la laïcité.

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 21:22
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école

Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école

Depuis quelques années, vers la fin du mois de mai, les enseignantes de l’école maternelle organisent une porte ouverte pour montrer le travail réalisé dans les 3 classes de l’école. Cette année c’est « EXP’OSONS LA NATURE » qui était proposé au nombreux public composé de parents, enfants et amis de l’école, parmi lesquels des élus communaux dont Jean-Pierre Poupée, maire, venus admirer les réalisations. Ce travail a, pour chaque classe, commencé à l’automne et s’est poursuivi au printemps, par des sorties dont le but était d’apprendre à observer la nature mais aussi à glaner toutes sortes d’objets bâtons, feuilles, graines, plantes, cailloux, coquilles et coquillages…) qui pourraient être exploités en classe.

Classe de grande section
Classe de grande section
Classe de grande section
Classe de grande section

Classe de grande section

Ce fut le départ d’une grande histoire liée à l’art par le biais des land’Art ou Sand’Art, compositions artistiques éphémères immortalisées dans la classe de grande section d’Annette Tharaud-Fontenay, par des photos. Ce fut pour les grands l’occasion d’étudier quelques œuvres d’artistes qui avaient eu les mêmes idées qu’eux sur la façon d’utiliser leurs trésors, de les ranger, de les aligner… « Quand un enfant pense que sa création est intéressante, il demande qu’elle soit prise en photo puis, il la démolit » précisa la maîtresse. Mais, dans la classe, d’autres affichages attirèrent l’attention des parents surpris par l’étendue du travail réalisé par leurs enfants.

Classe de moyenne section
Classe de moyenne section
Classe de moyenne section

Classe de moyenne section

Un petit tour en moyenne section et nous nous trouvons dans une classe où les activités tournent en grande partie autour des escargots : escargots en vivarium mais qui n’ont au grand regret de l’institutrice, Mme Guison, pas pondu, escargots dessinés, reproduits, beau travail sur les spirales et, dans un coin de la classe, un parcours pour une course d’escargots.

Activités en petite section
Activités en petite section
Activités en petite section
Activités en petite section
Activités en petite section

Activités en petite section

Dans la classe de petite section, avec Sylvie Thémines, il y a eu aussi des sorties sur le terrain pour amasser de nombreux trésors qui ont servi pour le langage mais aussi pour réaliser toutes sortes d’empreintes dans l’argile, pour trier, comparer, créer. De beaux dessins réalisés à la peinture avec en guise de pinceaux des légumes, sont du plus bel effet.

Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes
Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes
Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes

Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes

Partout des ateliers attendaient les enfants venus des autres classes ou même, ceux qui ayant quitté depuis plusieurs années l'école maternelle prennent toujours plaisir à y revenir.

Pour permettre des moments de détente, la salle de motricité était accessible à tous avec des parcours et du matériel qui attirèrent de nombreux adeptes.

Un lieu très apprécié
Un lieu très apprécié

Un lieu très apprécié

Dans chaque classe, les enfants étaient fiers et heureux de montrer à leurs parents toutes ces créations nées de leur imagination et du temps de préparation difficile à évaluer qu’il aura fallu aux enseignantes dans la découverte de tout ce qui a été fait, en cette matinée de « Portes ouvertes », pour prouver s’il en était besoin, le rôle essentiel joué par les écoles maternelles dans le développement des jeunes enfants et ce, dans de multiples domaines.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 16:37

L'école de Bueil-en -Touraine voit quelques changements au niveau de ses enseignants pour cette rentrée. Magalie Delouche qui enseignait dans la classe de CP-CE1 et assurait la fonction de directrice, a quitté l'école de Bueil-en-Touraine pour un poste de professeur titulaire remplaçant à Château-la-Vallière. Son adjoint, François Chalard, a changé de statut car c'est lui qui assure maintenant la direction de l'école et conserve sa classe de CE2-CM1-CM2.

Pour s'occuper des CP-CE1, c'est M. Alain Collin-Seguy qui a été nommé. L'école de Bueil-en-Touraine faisait partie de sa liste de vœux car il souhaitait se retrouver dans l'ambiance agréable d'une petite école. Il enseignait auparavant en CP à Sonzay et habite à Semblançay.

Avant de passer le concours de professeur des écoles, pendant quelques années, il a été éducateur, puis éducateur scolaire.

Élus et enseignants dans la cour de l'école

Élus et enseignants dans la cour de l'école

MM. Rémi Tondereau, maire de Bueil-en-Touraine et Didier Descloux, 1er adjoint, sont venus rencontrer les enseignants pour que très rapidement ils fournissent des plans pour renouveler les traçages dans la cour de l'école qui vient d'être entièrement regoudronnée pour un coût de 6 500 € HT. Ces traçages pourront se faire lors des prochaines petites vacances mais, avant, il faut obtenir des devis d'où la nécessité de faire preuve de célérité.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 16:33

Pour la rentrée 2015, un grand changement est à mentionner sur le RPI de Bueil-Villebourg, l'arrivée d'un magnifique bus jaune, de 34 places, pour le transport des enfants des deux communes.

Quand le RPI fut créé, dans les années 80, le SIVOM fit l'acquisition d'un J7 pour conduire les enfants d'une école à l'autre. Puis, en 1990, un problème de baisse d'effectif obligea les communes à investir dans un véhicule de 29 places. Pour conserver les enfants sur les deux villages, les élus décidèrent de créer une garderie et aussi d'étendre le ramassage en faisant presque du porte à porte. Mais, avec les nouvelles normes, ce minibus devenait inutilisable pour le transport scolaire. Les élus maintenant leur choix d'avoir un véhicule indépendant de ceux mis à disposition par le conseil départemental qui n'assurent que les trajets du matin et du soir et d'école à école, ont donc décidé d'acquérir un nouveau bus scolaire qui permettra de continuer le ramassage étendu et surtout de transporter le midi les enfants scolarisés à Villebourg pour qu'ils prennent leur repas à la cantine sise à Bueil.

Ce bus est très apprécié des enseignants qui peuvent l'utiliser gratuitement pour leurs sorties éducatives.

Du nouveau sur le RPI Bueil-Villebourg

Ce nouveau bus vient de Haute Saône, dans la région de Vesoul. Il appartenait à un transporteur scolaire dont le contrat n'a pas été reconduit par le conseil départemental lors du dernier appel d'offres. Au printemps, des élus des deux communes ont fait le déplacement pour aller le voir et, satisfaits de leur visite, ils ont décidé de l'acheter. L'achat, d'un montant de 35 000 € HT, n'a reçu aucune subvention, mais la somme de 27 000 € avait été provisionnée pour cet achat.

Par contre, côté fonctionnement, le conseil départemental subventionne en fonction des kilomètres parcourus et de l'amortissement du véhicule. Pour exemple, en 2014, le SIVOM a reçu 12 800 € de subventions.

Didier Descloux, premier adjoint, fit remarquer par rapport à l'utilisation de leur bus : "On peut dire qu'en Indre-et-Loire, on est un peu les derniers des Mohicans en voulant que le ramassage soit le plus près possible des utilisateurs." C'est vrai que c'est très rare mais il est difficile de revenir en arrière, les parents ne comprendraient plus et cela pourrait nuire aux écoles.

Du nouveau sur le RPI Bueil-Villebourg
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 15:48
Maéva Piermée, en bout de table, avec ses trois collègues, en réunion de travail

Maéva Piermée, en bout de table, avec ses trois collègues, en réunion de travail

Une nouvelle enseignante, Mademoiselle Maéva Piermée, a été nommée au mouvement du mois de juin pour remplacer Madame Valérie Bienaimé. Le poste de Saint-Christophe faisait partie de sa liste de vœux et le fait que ce soit un poste de direction ne la rebutait pas car, elle souhaitait s'orienter à l'avenir vers un poste de ce type. N'ayant pas suivi la formation pour assurer une direction d'école, elle n'est nommée qu'à titre provisoire cette année et elle compte suivre la formation pour être pérennisée sur ce poste. Elle exerçait auparavant à l'école des Hermites et aura en charge la classe des CM1-CM2. Habitant le village de Bueil-en-Touraine, elle n'aura pas trop de route à faire entre son école et son domicile.

Ce qui est intéressant à noter concernant l'effectif de l'école, c'est que sur les 95 élèves inscrits, on compte 15 entrées en petite section de maternelle et seulement 5 élèves en CM2 ce qui fera une faible sortie vers le collège en 2016.

Souhaitons à Melle Piermée une rapide intégration au sein de l'école et une bonne adaptation à sa nouvelle fonction.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 15:34

L'habitude est maintenant prise quand approche la fin de l'année scolaire, d'organiser une matinée "portes ouvertes" à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan. Cette année, c'est le dernier samedi du mois de mai que les enseignantes et les enfants ont eu le plaisir d'accueillir les mamans et les papas accompagnés par leurs très jeunes enfants, futurs élèves de l'école, mais aussi les mamies et les papis, sans oublier quelques élus, dont Jean-Pierre Poupée, le maire de la commune, Brigitte Lamandé, Bruno Dupont et Jean-Paul Fontenay, adjoints au maire, pour leur montrer le résultat du travail de l'année dont le thème choisi était le corps.

Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan
Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan

Chaque classe, à son niveau, a fait un travail remarquable. Chez les petites sections, la découverte des différentes parties de leur corps a amené les enfants à représenter des personnages avec différents supports et matériaux.

Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan
Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan
Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan

En moyenne section, l'institutrice a beaucoup travaillé sur les abécédaires et a ainsi amené les enfants à associer phonèmes et graphèmes à une partie du corps.

Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan

Les enfants de grande section, déjà prêts pour leur entrée au cours préparatoire ont travaillé "à la manière de..." à partir d'œuvres de peintres connus et ont représenté le corps dans de multiples positions. Ils ont créé des chorégraphies et se sont même produits sur scène à Rouziers-de-Touraine. 

Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan
Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan

Dans chaque classe, les enfants étaient heureux de montrer aux adultes leurs différentes réalisations et de leur faire déguster les sablés qu'ils avaient cuisinés à cette occasion pour accompagner le café qui était offert aux visiteurs.

Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan

Pour occuper les enfants, quelques activités étaient à leur disposition dans les classes et dans la salle de motricité. 

Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan
Portes ouvertes à l'école maternelle de Saint-Paterne-Racan

Une matinée très réussie qui a vu défiler un grand nombre de familles montrant ainsi l'intérêt porté à l'école de leur enfant et marquant la reconnaissance du travail effectué par l'école maternelle dans la suite de la scolarité des enfants et de leur vie future.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages