Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 07:37

Pour la seconde fois depuis sa création avant l’été, un groupe d’une vingtaine de personnes ayant rejoint le collectif comptabilisant à ce jour près de 90 adhérents, s’est retrouvé mercredi soir devant le siège de la Communauté de Communes pour attendre les élus qui devaient y siéger pour un conseil communautaire.

Le but de ce rassemblement était une nouvelle fois d’obtenir plus de précisions sur l’instauration de la TEOM qui, décrétée sans discussion préalable, a fait réagir de nombreux citoyens du territoire qui voient leur facture d’enlèvement des ordures ménagères augmenter fortement.

Éric Lapleau face aux membres du collectif citoyen

Éric Lapleau face aux membres du collectif citoyen

Éric Lapleau, vice-président en charge de l’environnement et donc des ordures ménagères, s’est arrêté au niveau des membres du collectif citoyen pour un échange au cours duquel chacun a essayé de faire entendre soit, pour les citoyens, leurs revendications (hausse dépassant pour certains les 100%) soit, pour l’élu, son point de vue sur le choix de la TEOM (taxe) par rapport à la REOM (redevance). « Pour moi, la TEOM est une mesure de gauche, qui permet aux personnes les plus précaires de payer moins cher. Pour preuve, je peux vous affirmer que dans ma commune, beaucoup de personnes me remercient en constatant la baisse de leur facture. » Effectivement, les personnes se trouvant dans des logements sociaux ou petites maisons, seront dans ce cas. Mais, malgré un écrêtement, il faut reconnaître que beaucoup paieront nettement plus cher. Voici ce que Monsieur Lapleau a pu entendre de la bouche des présents : « Pour moi, c’est 300% de plus ! – Moi, avec les aléas de la vie, je me retrouve seul dans une grande maison, ma facture augmente considérablement alors que mes déchets sont moindres ! – Je suis agricultrice avec une petite retraite et en plus de mon habitation, je possède un grand hangar. Pensez-vous que cela génère plus d’ordures ménagères ? – Au vu de cette augmentation qui me touche, je suis dégoûtée. J’ai toujours effectué du mieux possible le tri de mes déchets mais maintenant, j’en arrive à me demander «Pourquoi trier ? »

À l’issue de ces échanges, Éric Lapleau s’est dit prêt à discuter avec le collectif autour d’une table à condition que ses interlocuteurs soient bien documentés sur le sujet. Les membres du collectif acceptent le challenge et sont prêts à se mettre au travail pour avancer des arguments irréfutables lors de cette future rencontre.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 11:55

Mardi soir, une trentaine d’élus et utilisateurs du RES étaient réunis dans la salle du multimédia de Saint-Paterne-Racan, pour l’assemblée générale de l’association.

Michel Couderc, président du RES, ouvrit la séance en souhaitant la bienvenue à toutes les personnes présentes et adressa ses remerciements à la municipalité de Saint-Paterne pour son accueil et la mise à disposition de la salle. Il invita chaque participant à se présenter brièvement puis il passa la parole à Sylvie Perrotin, directrice de l’association, pour la présentation du rapport d’activités de 2020.

Elle mentionna tout d’abord les territoires couverts par RES : 35 communes des ex-cantons de Neuillé-Pont-Pierre, Neuvy-le-Roi et Château-la-Vallière. Ces territoires sont attribués par la DIRECCTE (Direction Régionale des entreprises, de la concurrence , de la consommation, du travail  et de l'emploi).

Le but de l'association est le social et son objectif est de favoriser l'insertion professionnelle sociale et durable par l'activité économique en accompagnant les demandeurs d'emploi dans leur recherche. Comment ? En leur proposant des mises à disposition temporaires chez des utilisateurs de RES : entreprises, exploitations agricoles, commerçants, collectivités locales, particuliers.

 

 

De droite à gauche : Sandie gaudin, Sylvie Perrotin, Michel Couderc, David Fostier et Patricia Coutance

De droite à gauche : Sandie gaudin, Sylvie Perrotin, Michel Couderc, David Fostier et Patricia Coutance

Quels ont été les résultats pour l'année 2020 ?

111 personnes ont été missionnées malgré les fermetures dues au Covid. Seulement 48 nouvelles inscriptions, parmi lesquelles on note plus de femmes que d’hommes, la plupart ayant plus de 50 ans. Les salariés ont effectué 31 340 h soit 19,50 Équivalents Temps Plein.

Sur cette année 2020, on comptabilise 7 sorties en emplois durables, 4 en emplois de transition, 4 en sorties positives (formation qualifiante, retraite).

RES et la Mission locale de Touraine

Ce fut ensuite David Fostier, conseiller en insertion et responsable de la Mission locale de Touraine qui prit la parole pour expliquer son rôle auprès des jeunes âgés de 16 à 26 ans. Il précisa que la Mission locale de Touraine a 25 ans d’expérience. Sur le territoire couvert par RES, quatre lieux de permanence sur rendez-vous sont proposés aux jeunes. David fit le constat suivant par rapport aux conditions rencontrées fin 2019 et sur l’année 2020. « Fin 2019, nous avons eu de gros problèmes pour positionner nos jeunes à cause des manifestations et de la frilosité des entreprises. L’année 2020 a été impactée par le Covid. Heureusement, RES a su réagir dans le bon sens pour la continuité du travail auprès des jeunes. Il était difficile de recevoir ceux qui étaient en grande détresse pendant que nous étions en télétravail. Notre objectif a été, malgré tout, de ne pas les perdre et ce, sans aucun soutien gouvernemental. Nous nous sommes efforcés de maintenir écoute et conseils à tous ceux qui nous ont fait confiance. » Sur l’année 2020, 200 jeunes accompagnés ont eu au moins un entretien physique. Il faut savoir que 30,50% des jeunes accompagnés sont sans diplôme validé. La moitié d’entre eux connaît des problèmes de mobilité ce qui, en milieu rural, est un handicap que la crise sanitaire n’a pas arrangé (autos écoles fermées, dates d’examen saturées). Un point positif à noter, c’est que certains secteurs, par leurs besoins accrus en personnels, ont permis à de nombreux jeunes du territoire d’accéder à des opportunités d’emploi.

RES structure référente RSA

Ce fut au tour de Sandie Gaudin, chargée de cette action, d’expliquer son rôle. Il faut savoir que RES, en 2020, était conventionné pour 75 suivis, pour lesquels Sandie consacre 75% de son temps de travail. Les usagers sont accueillis sur des sites précis du territoire ainsi que dans les mairies. Les bénéficiaires du RSA sont reçus une à deux fois par mois. Sur 2020, 104 personnes ont été accueillies soi 13% de plus qu’en 2019. Parmi ces bénéficiaires, 75% ont un niveau inférieur ou égal au niveau 3 (niveau CAP, BEP).  49 d’entre eux ont été en situation d’emploi au cours de 2020, année où beaucoup de réorientations ont été effectuées vers les assistantes sociales. Cela s’explique par le contexte sanitaire rencontré particulièrement difficile et à fort impact social.

De nombreux utilisateurs étaient présents dans la salle

De nombreux utilisateurs étaient présents dans la salle

La mise en place :

  • du logiciel « Parcours » pour accompagner les bénéficiaires du RSA.
  • de la plateforme « ITOU » qui permet entre autre d’avoir une vision globale et détaillée de chaque dossier et de faciliter les démarches en allégeant le côté administratif.

L’accès à la plateforme « Ouiform » répertoriant l’offre de formations en simplifiant la mise en relation et la candidature pour le bénéficiaire.

Sandie conclut son intervention par ces quelques mots : « Cette crise sanitaire nous a permis de nous réinventer professionnellement en s’adaptant pour trouver des réponses pertinentes aux problématiques rencontrées. »

Les actions sur 2021

5 personnes ont bénéficié de la formation « Habilitation électrique »

3 personnes ont suivi la formation « Premiers secours »

9 personnes ont pu suivre la formation « Exercice d’autorité bienveillante auprès d’enfants de 3 à 12 ans »

1 personne est inscrite pour un « Caces R489 » et une pour un « Caces R482 »

Le 27 septembre à Saint-Paterne-Racan aura lieu Action « #Com » et le 7 octobre, la journée « Markethon ».

Le bilan financier

Les finances ont été présentées par Patricia Coutance du cabinet Soregor. On note une petite baisse par rapport à l’exercice précédent. La maîtrise des charges s’est avérée efficace. La situation financière est stable et saine.

Intervention d'Éric Lapleau, maire de Saint-Paterne-Racan

Intervention d'Éric Lapleau, maire de Saint-Paterne-Racan

Au cours de cette assemblée générale, de nombreux échanges avec les utilisateurs ont eu lieu et des précisions ont été apportées. C’est par un pot convivial que s’est achevée cette rencontre.

 

Plaquette pour mieux connaître RES

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2021 2 07 /09 /septembre /2021 08:09

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, l'association Histoire et Patrimoine propose des visites guidées du bourg, le samedi 18 septembre à 10h30, le dimanche 19 septembre à 15h. Encadré par des membres de l'association, d'une durée d'environ 90 minutes, le circuit permet de découvrir l'histoire millénaire, les figures illustres et le riche passé artisanal de ce beau village du nord de la Touraine. La visite empruntera le tracé du circuit patrimonial initié par l'association en 2004, actuellement en cours de rénovation par la municipalité. Sans difficulté particulière, il faut cependant signaler que les marcheurs seront amenés à gravir les Ruettes, l'escalier de l'ancien chemin de ronde.

 

Sur le plan pratique :

L'hôtel de ville, point de départ du parcours

L'hôtel de ville, point de départ du parcours

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2021 6 04 /09 /septembre /2021 18:47
La population a répondu "présente" à cette sympathique manifestation

La population a répondu "présente" à cette sympathique manifestation

Ce samedi 28 août la Commune de Saint-Paterne-Racan avait convié les habitants à fêter sur la Place de la République, dans une ambiance de guinguette, la fin de la période estivale.

Tout au long de la soirée, avec la participation du bar « Le Centre » et le traiteur «  Aux p'tits plats mijotés », plus de 200 personnes ont pu se restaurer en écoutant la musique et en dansant avec le groupe « Balluche Sound System » du collectif La Saugrenue.

Tout cela est possible grâce au soutien de la Région Centre dans le cadre du programme Projets Artistiques et Culturels de Territoires (PACT).

Cette animation, la première possible depuis la rénovation de la Place en 2019, est la premiére étape pour une convivialité retrouvée au cœur de notre village.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2021 6 14 /08 /août /2021 12:57
Saint-Paterne-Racan : Concert place de la République

Concert du Balluche Soundsystem du collectif de la Saugrenue à Saint-Paterne-Racan place de la République le samedi 28 août 20h30. (Entrée libre, restauration sur place) (Prévoir pass sanitaire) Evènement organisé par la Mairie de Saint-Paterne-Racan.

 

A bord de leur engin insolite, doté d'un arsenal sonore et lumineux extravagant, l'équipage du Balluche Soundsystem, sous le commandement débridé de Sacha de Kracov, nous embarque pour un grand rituel rythmique ! Sorte de marins nomades azimutés, venus d'une cité perdue imaginaire à la Metropolis de Fritz Lang, cet orchestre des temps modernes pose son mix saugrenu où se côtoient dub, valses, tango, swing, dance floor, electro et rock pour une expérience sonique irrésistible. Amateurs de guinche, teufeurs encravatés, gambilleurs du samedi soir, préparez-vous à enflammer la place, car ce soir tout est permis !

La Balluche de la Saugrenue

La Balluche de la Saugrenue

Depuis 12 ans le Balluche de la Saugrenue développe une esthétique unique, entre la tradition du swing/musette et de la chanson réaliste et les musiques actuelles. Sur scène ou en rue (caravane-scène), ils vont à la rencontre d'un public toujours plus large. A l'origine, ce sont 5 musiciens aux racines musicales diverses : musette, swing, reggae, dub, rock et chanson. Leur objectif : dépoussiérer la musique du Paris cosmopolite des années 30 et y insuffler une bonne dose d'actualité ! Réunis en 2006, ils rassemblent compositions et reprises, aux sonorités perdues du musette de l'entre-deux-guerres, pour créer un spectacle musical dynamique et poétique sous la forme d'un concert « saugrenue ». Ils sillonnent alors festivals et villes en France et en Europe, à bord de leur caravane-scène et également sur les plateaux de festivals et enchaînent chansons, reggae-valse, steppin'mazurka et autres swings-dancefloor, transposant ainsi l'atmosphère des caboulots de années 30 à notre époque.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 08:13

Les associés de la SCIC La Chariotte, épicerie coopérative à Bueil en Touraine, se sont réunis le samedi 29 mai 2021 pour leur Assemblée Générale Ordinaire Annuelle, moment pour les Directrices générales, Graziella HERAUD, également présidente, Justine MOREAU, Noémie CATHELIN et Murielle MARTINEAU , de faire le bilan de cette année si particulière qu’est 2020.

La Chariotte est une société , crée en février 2019 dont l’activité d’épicerie a débuté le 21 juillet 2020. A ses débuts elle comptait 33 associés ,25 producteurs et un salarié. En quelques mois, cette petite épicerie très particulière qui propose à ses usagers, une belle gamme de produits bio et/ou locaux et de produits en  vrac ainsi qu’un service bar,  compte à présent, 57 associés et plus d’une trentaine de producteurs locaux.

Le conseil coopératif

Le conseil coopératif

L’assemblée générale, est l’occasion de renouveler une partie du conseil coopératif qui comprend 12 membres. Aujourd’hui , le Conseil coopératif de la SCIC La Chariotte est composé de Mesdames Graziella HERAUD, Justine MOREAU, Noémie CATHELIN, Sarah MOLITOR, Mona ROCHETTE, Catherine BLAYAC, Elodie GUETTIER et Murielle MARTINEAU et de messieurs Benoit BELLANGER, Laurent THIBAULT, Guilhem RIVAILLON et Frederic GABOYER. Le conseil se réunira très prochainement pour élire ses directeurs généraux et son ou sa président.e.

Associés et curieux lors de cette AG

Associés et curieux lors de cette AG

Trois quart des associés étaient présents, ainsi que quelques intéressés qui ont pu en apprendre davantage sur le fonctionnement coopératif de la SCIC. Ce qui a permis de remobiliser les associés, qui après cette période de crise sanitaire,  sont prêts à vous accueillir avec grand plaisir, à l’épicerie ainsi que sur leur sympathique petite terrasse.

Il n’est pas si aisé de faire fonctionner une épicerie comme celle-ci en milieu rural mais heureusement les habitants du village et des alentours y prennent leurs habitudes. Et pour les remercier de faire vivre ce lieu, La Chariotte fêtera ses "un an" d’ouverture le 23 juillet 2021 dans la joie et la bonne humeur.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 08:14

Autrefois, il y a quelques décennies, les coteaux de Saint-Christophe étaient couverts de vignes. Dans la seconde moitié du XXe siècle, elles furent arrachées pour laisser place à des pommiers. Ces derniers, pour la plupart, connurent un sort identique à la fin du siècle dernier.

Mais, l'appellation AOC Coteau du Loir perdure toujours pour les terrains classés.

M. Philippe Gilot, qui s'intéresse beaucoup à la sauvegarde du patrimoine qu'il soit bâti ou environnemental, m'a communiqué cette étude qui, je le pense, pourrait intéresser celles et ceux qui aiment se documenter sur l'histoire de la commune.

Pour découvrir cette étude, cliquez sur le lien ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 09:02

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous annonçons la création du “Collectif citoyen Gâtine Choisilles Pays de Racan”.

 TOUT SEUL, ON VA PLUS VITE…ENSEMBLE, ON VA PLUS LOIN

 Il est ouvert à toutes celles et tous ceux qui aspirent à pouvoir, par leurs idées et leurs convictions, influer sur la mise en place des modes de vie sur leur territoire : collecte des ordures ménagères, distribution de l’eau et traitement des eaux usées, espaces et infrastructures de loisirs, fonctionnement des diverses associations…

 Ses rapports avec les institutions (municipalités, communauté de communes...) se voudront constructifs.

 Ses moyens de communication, non exhaustifs, seront : site internet interactif, blogs divers, cafés citoyens itinérants dans la CC, réseaux sociaux …

 Vous trouverez ci-dessous une notice explicative de ce qu’est un collectif citoyen.

Si vous êtes intéressés, merci de vous faire connaître auprès de : contact@collectifgatineracan.org

Retrouvez le collectif sur le site :

https://collectifgatineracan.org/

sur sa page facebook :

Collectif Citoyen Gâtine-Racan

Nous avons créé ce collectif citoyen de la Com Com "Gâtine Choisilles-Pays de Racan" pour nous prononcer dans les démarches et décisions qui nous concernent tous.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 19:34

Des professionnels de santé, dentiste et kinésithérapeutes, sont maintenant installés dans le pôle santé de la commune. J’ai donc pris contact avec eux pour pouvoir vous les présenter.

Leur parcours professionnel

Delphine Villé-Degousse est en possession de son diplôme de docteur en chirurgie dentaire depuis 1993.

Ionut-Nicolae Petenchi est diplômé depuis 2016 et titulaire d’un master en traumatologie sportive obtenu dans son pays d’origine, la Roumanie. Avec sa compagne, Loredanna-Maria Petrici, également diplômée et spécialisée dans l’éducation et la rééducation fonctionnelle, ils sont arrivés en France en 2017.

Le pôle santé de Saint-Christophe

Le pôle santé de Saint-Christophe

Pourquoi avez-vous quitté votre Pays ?

Nous souhaitions découvrir quelque chose de nouveau. Nous avons plusieurs amis en France. Pour nous, c’est le début d’une nouvelle vie. J’ai travaillé dans un hôpital, un centre de rééducation, j’ai assuré des remplacements dans des cabinets de collègues. Mais, notre désir, c’était d’avoir un cabinet à nous. Pour cela, j’ai fait beaucoup de recherches sur internet et j’ai vu l’annonce sur Saint-Christophe. Nous avons pris contact avec Madame Le Maire et reçu un très bon accueil. Et notre décision a été prise de nous installer ici. Nous n’y avions aucune attache mais ce fut un coup de cœur car nous allions pouvoir y exercer tous les deux. Notre matériel est arrivé mais tout n’est pas encore installé !

Le matériel qui va bientôt être installé
Le matériel qui va bientôt être installé

Le matériel qui va bientôt être installé

Madame Villé-Degousse réagit en s’exclamant : « Moi, c’est par amour que je suis venue ici. Après 30 ans en Normandie, et un mariage m’amenant dans ce secteur, quand j’ai vu cette maison médicale et ses locaux flambant neufs, je n’ai pas hésité. »

Comment s’est passée votre installation ?

D’un commun accord, chacun a reconnu avoir reçu de la part de la mairie et notamment de Catherine Lemaire, toujours très disponible, beaucoup d’attention, d’aide et de soutien. Ils ont apprécié la bonne collaboration avec l’ensemble des personnes rencontrées accompagnée de sincérité et d’honnêteté.

Pour l’occupation des locaux chaque titulaire a signé un bail professionnel avec respect d’un cahier des charges concernant l’intérieur mais également l’extérieur.

Quelques temps après votre démarrage d’activité, quel est votre ressenti ?

Ionut : « Dès la première fois que j’ai pris possession de mes locaux, je me suis senti bien. L’espoir que j’avais au moment de l’accueil a été très positif. Il m’a conforté dans mon choix et mis en confiance. »

Ionut-Nicolae et Loredanna-Maria dans leur local

Ionut-Nicolae et Loredanna-Maria dans leur local

Delphine : « J’apprécie de travailler dans des locaux aérés. Le lieu est sympathique, bien positionné. On a une belle vue sur la nature, l’accès est facile et on dispose d’un grand parking. »

En conclusion, j’ai l’impression d’avoir rencontré des professionnels de santé heureux de pouvoir travailler en bonne entente dans un local qui leur plaît avec la nature à proximité.

Le cabinet dentaire

Le cabinet dentaire

Important :

Kinés au cabinet ou à domicile : du lundi au vendredi de 8 h à 18 h (coupure 1 h le midi) sur rendez-vous

tél : 02 46 67 73 89

Dentiste : Ouverture du secrétariat les mardi, mercredi, vendredi : 13h00 - 13h30 et contact : 02 47 39 23 05

Présente sur doctolib.

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2021 5 16 /04 /avril /2021 15:52

L’épicerie coopérative de Bueil en Touraine a ouvert ses portes entre deux confinements.

Voici maintenant neuf mois que les gens du village et d’autres venus des communes voisines s’y croisent régulièrement.

L’un des objectifs majeurs de redonner un peu de vie dans un bourg de 300 âmes est atteint.

Chaque jour, plusieurs dizaines d’usagers poussent la porte de la Chariotte tantôt pour y prendre son pain tantôt pour renouveler ses produits de première nécessité.

Les clients y découvrent des produits de saison, des produits valorisant les producteurs locaux (pain, volaille, viande ovine ou bovine, fruits et légumes) dans des conditionnements originaux où le vrac tient bonne place.

Certains avouent volontiers avoir totalement modifié leurs habitudes de consommation en n’achetant plus qu’à cette épicerie.

Habitués et volontaires aiment se retrouver dans ce local sympathique

Habitués et volontaires aiment se retrouver dans ce local sympathique

Des artistes et créateurs locaux y ont également présenté leurs œuvres pour les fêtes de fin d’année.

Le service « bar » a été malheureusement éphémère et n’a pu soutenir la trésorerie espérée mais les chiffres de ces premiers mois laissent entrevoir des signes encourageants pour l’avenir.

La vingtaine de bénévoles ne ménage pas ses efforts pour venir en appui au poste de salarié.

La vie de la Chariotte se veut être l’affaire de tous et chacun y sera toujours le bienvenu qu’il soit simple usager ou nouveau bénévole.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages