Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2022 1 02 /05 /mai /2022 16:48

C’est avec un beau dimanche ensoleillé que les badauds ont renoué avec la foire du 1er mai de Saint-Paterne, une institution qui a pris place au cours de l’année 1949, à côté du syndicat d’élevage créé en 1922.

L’interruption de cette importante manifestation locale due à la pandémie durant les deux années précédentes a, malgré le soleil, été quelque peu ressentie, surtout le matin. Une foule moins dense qu’habituellement circulait le long de la rue de la gare où se tenaient les stands des différents camelots et producteurs venus présenter les dernières nouveautés ou quelques produits de saison tels que radis, melons et asperges. Quelques paillotes proposaient un peu de restauration exotique : döner kebab, rougail et autres mets aux senteurs d’outremer.

Badauds et camelots renouent avec cette manifestation
Badauds et camelots renouent avec cette manifestation
Badauds et camelots renouent avec cette manifestation
Badauds et camelots renouent avec cette manifestation
Badauds et camelots renouent avec cette manifestation

Badauds et camelots renouent avec cette manifestation

Sur la place du village se tenait le marché des producteurs locaux comme chaque premier dimanche du mois. Mais, à leurs côtés, les marchands de plants (tomates, courgettes, concombres, et autres…) étaient venus en nombre perpétuant en cela la tradition de la foire. En effet, pour beaucoup de jardiniers, c’est à la foire de Saint-Paterne que l’on vient acheter ses plants !

Beaucoup de plants pour les jardiniers
Beaucoup de plants pour les jardiniers

Beaucoup de plants pour les jardiniers

Sur le terrain de sport, tracteurs et matériel agricole, de taille impressionnante, étaient exposés comme d’habitude et faisaient rêver les agriculteurs !

Choisir entre l'ancien et le nouveau....

Choisir entre l'ancien et le nouveau....

En quittant cet espace par la passerelle enjambant la rivière, le chaland se retrouvait parmi les animations de la fête foraine avec ses stands de tir, ses manèges, sa pêche aux canards (en plastique) et autres distractions.

Les forains en nombre moindre mais qui ont conquis les enfants

Les forains en nombre moindre mais qui ont conquis les enfants

En poursuivant la promenade, c’est sur le parvis de l’ancienne gare que se tenaient les animaux et les différents stands d’animation autour de l’environnement.

Quelques jolies poules de collection, bien protégées dans leur cage, attiraient le regard. Côté bovins, de belles limousines, salers et charolaises, parfois accompagnées par leurs veaux se laissaient contempler. Les vaches laitières n’étaient pas en reste et attiraient également les promeneurs qui ne manquaient pas de marquer un temps d’arrêt devant les deux percherons enfermés dans leur enclos.

Des bêtes magnifiques
Des bêtes magnifiques
Des bêtes magnifiques
Des bêtes magnifiques
Des bêtes magnifiques
Des bêtes magnifiques

Des bêtes magnifiques

Pour finir notre tour de foire, direction le parking de la salle des fêtes où les vieux tracteurs dont les moteurs tournaient en pétaradant attiraient une nombreuse foule de curieux également intrigués par des machines d’un autre temps qui servaient à fendre du bois, tronçonner un tronc, pomper de l’eau…

Une exposition attractive pour les anciens mais aussi pour les plus jeunes
Une exposition attractive pour les anciens mais aussi pour les plus jeunes
Une exposition attractive pour les anciens mais aussi pour les plus jeunes
Une exposition attractive pour les anciens mais aussi pour les plus jeunes

Une exposition attractive pour les anciens mais aussi pour les plus jeunes

Ensuite, un petit tour à l’intérieur de la salle du multimédia permettait, grâce à une exposition de photos de Jean-Gérard et Monique Potier, exposition réalisée par « Histoire et Patrimoine » de Saint-Christophe-sur-le-Nais, de revivre quelques foires des années 1970 à 1990.

Histoire et Patrimoine fait la promotion de son nouveau livre
Histoire et Patrimoine fait la promotion de son nouveau livre

Histoire et Patrimoine fait la promotion de son nouveau livre

Pour ne pas faillir à la tradition, quelques élus du territoire avaient répondu présents à l’invitation qui leur avait été adressée par les présidents Michel Poupée, pour le syndicat d’élevage, et Benjamin Lamandé pour les Bénévoles.

Élus et personnalités ne manquent pas ce rendez-vous (surtout en période électorale !)
Élus et personnalités ne manquent pas ce rendez-vous (surtout en période électorale !)
Élus et personnalités ne manquent pas ce rendez-vous (surtout en période électorale !)
Élus et personnalités ne manquent pas ce rendez-vous (surtout en période électorale !)

Élus et personnalités ne manquent pas ce rendez-vous (surtout en période électorale !)

Une fois cette balade achevée, une restauration était proposée par les Bénévoles et, ce sont près de 700 convives qui se sont laissés tenter, histoire de prolonger de façon sympathique ce moment de retrouvailles et de retour à une vie normale.

 

Une importante file d'attente pour participer au repas

Une importante file d'attente pour participer au repas

Partager cet article
Repost0
23 avril 2022 6 23 /04 /avril /2022 08:08

Cela fait déjà plusieurs mois que, sur la commune, un poste de conseiller numérique France Service a été créé dans le cadre de France Relance. Monsieur Laurent Lemaréchal occupe donc ce poste.

Voyons un peu son parcours

Après ses années collège et son BEPC en poche, il se lance dans un apprentissage de cuisinier, en Touraine, au Domaine de Beauvois. Quelques années plus tard, il souhaite se reconvertir et il s’oriente vers une formation au numérique en tant que Responsable Espace Médiation Numérique (REMN) à La Mothe dans l’Allier. Ses diplômes obtenus, il postule sur plusieurs sites. Un seul lui donne une réponse favorable : Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Laurent Lemaréchal et "l'écran" lui servant de support pour les explications

Laurent Lemaréchal et "l'écran" lui servant de support pour les explications

Pouvez-vous définir votre rôle ?

Je suis nommé pour un an, contrat renouvelable une fois. Responsable de l’Espace Numérique de la commune, je suis chargé de l’initiation et du développement de la culture numérique au sein d’un environnement peu usuel à cette culture, grâce à la compréhension de ces enjeux ainsi que la maîtrise des technologies associées. Cela se traduit par un accompagnement et des formations pour aller vers l’inclusion numérique, avec l’acquisition des outils numériques et la transmission des connaissances. Pour cela :

-Je sensibilise et informe au sujet des différents usages du numérique

-J’assiste et mets en place des actions de médiation au sein de l’environnement (activités ludiques d’initiation au numérique,..)

-J’anime des formations et ateliers d’accompagnement pour assurer la réussite de la prise en main des outils numériques

-Je veille à la bonne utilisation des outils et matériels informatique

-Je communique et mets en valeur des projets numériques

-J’aide la population sur le "tout dématérialisation" pour la e-administration.

-Je suis aussi là pour aider les gens à s’exprimer, se présenter, dans le but de trouver un emploi.

Laurent présente le fond d'écran qu'il a créé spécialement pour Saint-Christophe

Laurent présente le fond d'écran qu'il a créé spécialement pour Saint-Christophe

Votre rôle est donc multiple. Mais, je crois savoir que vous allez au-delà de ces actions et que vous avez même investi à titre personnel pour essayer de vous diversifier et d’intéresser les jeunes.

J’ai effectivement apporté une imprimante 3D avec laquelle nous avons créé des pince-nez pour éviter que, lors du port du masque, les lunettes ne s’embuent, des supports pour les téléphones portables, des statuettes…

Je viens aussi d’acquérir un équipement de Réalité virtuelle qui devrait intéresser les ados.

Je peux aussi animer des ateliers photos et vidéos.

Avec le retour des beaux jours, j’ai en projet de créer des vidéos pour promouvoir les artisans et commerçants de la commune.

Vous êtes installé dans la partie informatique de la bibliothèque. Cela n’est-il pas gênant aux heures d’ouverture de la bibliothèque ?

Pas du tout. Lorsque je reçois des personnes pour des sujets particuliers, je le fais toujours en dehors de ces heures-là, sur rendez-vous. Je suis tenu au secret professionnel et ai à cœur de respecter la confidentialité que ce soit sur place ou à domicile.

Si je comprends bien ce que vous venez de dire, il vous arrive aussi de vous déplacer chez les habitants.

Oui, bien sûr ! Mais seulement sur Saint-Christophe. Au besoin, j’amène mon matériel et vais ainsi aider les gens à remplir un dossier, à installer un logiciel,… En ce moment avec les déclarations d’impôts, je pourrai me déplacer sans problème.

Vous êtes installé à proximité immédiate de l’école. Intervenez-vous auprès des enfants dans le cadre scolaire ?

Non, avec la Covid, c’est devenu impossible d’intervenir dans les locaux scolaires. Aussi, je forme les enseignant(e)s pour que ce soit eux qui répercutent directement aux enfants ce qu’ils doivent être capables de maîtriser en informatique à leur niveau.

Laurent dans l'espace numérique, son "bureau".

Laurent dans l'espace numérique, son "bureau".

Quel est votre ressenti après ces quelques mois sur ce poste de conseiller numérique ?

Je dois reconnaître que j’ai reçu un accueil très chaleureux et agréable de la part des Christophorien(ne)s. Mon bureau est sympathique et l’ambiance aussi. J’espère répondre aux attentes et aux besoins des habitants. Le seul bémol, c’est la distance qui sépare mon lieu de travail de celui de mon habitation !

Important

À partir du samedi 7 mai, je compte ouvrir tous les premiers samedis matins du mois (fermeture le lundi suivant) pour permettre aux jeunes de participer à des ateliers d’apprentissage pour rédiger une lettre dans le but de postuler à des offres d’emplois saisonniers avec l’été qui approche.

Horaires de présence de Laurent Lemaréchal : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h. (fermeture jeudi matin)

Les matinées des mardis et mercredis sont réservées aux déplacements à domicile.

Toutes les activités et actions proposées sont totalement gratuites !

Dans un souci de confidentialité, il est indispensable de prendre rendez-vous avec Laurent Lemaréchal au :

02 47 29 34 18 pour réserver des créneaux horaires.

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2022 7 17 /04 /avril /2022 08:07

Rencontre avec deux présidents, l’ancien et le nouveau

En cette année 2022, le syndicat d’élevage va fêter ses 100 ans. Pour en savoir un peu plus, il était donc indispensable de rencontrer l’ancien et le nouveau président, à savoir : André Morin et Michel Poupée. En 100 ans, le syndicat a connu seulement 11 présidents !

De nombreux documents, les archives du syndicat, étaient posés devant eux. Les cahiers étaient parfaitement bien tenus et documentés ce qui facilita les échanges.

André Morin a été président de 1989 à 2018, soit plus du quart de l’existence du syndicat. Michel Poupée précise : « La famille Morin est présente dans le syndicat depuis les années 1955. Son fils Christophe s’y est engagé à son tour. André est devenu "Président d’honneur" titre qu’il mérite bien. »

Mais vous, Michel Poupée, qu’est-ce qui vous a poussé à briguer cette place de président ?

« Je m’étais déjà engagé comme bénévole dès 1980. En 1993, le poste de Vice-président étant vacant et les volontaires peu nombreux, je me suis porté candidat et j’ai été élu sans problème ! Cette foire me tient à cœur comme à beaucoup de Saint-Paternois. C’est une belle manifestation, la dernière foire à caractère agricole avec exposition d’animaux et de matériel, de tout le département d’Indre-et-Loire. Elle a pu et peut encore perdurer car c’est le syndicat qui prend à sa charge les frais de prise de sang et le transport des animaux. »

 

Michel Poupée, à gauche et André Morin, à droite, avec les documents retraçant l'histoire du syndicat.

Michel Poupée, à gauche et André Morin, à droite, avec les documents retraçant l'histoire du syndicat.

Venons-en maintenant à l’historique de ce syndicat

C’est le 4 septembre 1919 que M. Beunet Félix, maire de Saint-Paterne-Racan, créa le syndicat d’élevage et, il confia la charge de secrétaire de l’association à son secrétaire de mairie, Alfred Cocu.

Mais, c’est seulement à partir de 1922, le 21 juin, à 10 h, qu’eut lieu la première exposition de bovins et le premier concours s’adressant aux génisses de plus de 6 mois. L’exposition était réservée aux éleveurs de Saint-Paterne ayant des bovins de race normande exclusivement. La date retenue pour cette exposition a été, et ce jusqu’en 1958, le premier mardi du mois de mai. Durant les premières années, l’exposition des bovins se tenait sur la place du village

Il faut savoir que cette année-là, le 1er mai tombant un mardi, jour férié, cela incita les organisateurs à conserver non plus le mardi mais le jour du 1er mai !

À ce propos, petite anecdote mentionnée par André Morin : « Le premier mardi de mai, il y avait souvent de la pluie ! »

Dès 1949, pour agrémenter un peu cette manifestation, forains et manèges firent leur apparition. Ils occupèrent la place et les génisses furent expatriées sur la place devant la gare, lieu réservé depuis aux animaux.

Pour financer les prix attribués lors des concours, les organisateurs faisaient appel aux commerçants qui répondaient favorablement à cette requête.

À partir de 1982, l’exposition fut ouverte aux éleveurs de vaches frisonnes, toujours habitant Saint-Paterne. Mais, avec l’instauration des quotas laitiers, l’élevage de vaches laitières diminua. Pour participer, les éleveurs devaient obligatoirement être inscrits au contrôle laitier.

Puis, en 1991, l’exposition fut ouverte aux éleveurs du canton de Neuvy-le-Roi et aux communes limitrophes de Saint-Paterne.

En 1995, l’exposition s’agrandit avec les bovins à viande et en 1999, arrivèrent les chevaux et les petits animaux : moutons, porcs, volailles,…

Comment recrutez-vous les membres du jury pour vos concours ?

Nous sommes aidés essentiellement par des techniciens agricoles, des éleveurs qui ont participé autrefois à des concours sur Tours,…

Souvenirs de la foire de 2019
Souvenirs de la foire de 2019
Souvenirs de la foire de 2019
Souvenirs de la foire de 2019

Souvenirs de la foire de 2019

Quel est votre programme pour cette édition centenaire ?

L’exposition des animaux comprend à ce jour : 30 bovins, 10 chevaux. Les règles sanitaires sont évidemment respectées ce qui fait qu’il n’y aura pas de « petits animaux » : moutons, volailles, porcs…

Sur la place de la gare, il y aura plusieurs animations autour des animaux :

  • Des démonstrations d’appréciation morphologique d’un bovin  (vache laitière ou à viande) 3 fois dans la journée.
  • Stand sur le grand bœuf de Touraine
  • Stand pédagogique pour expliquer le bilan carbone d’une exploitation agricole
  • Stand de dégustation-vente de gouda de Touraine
  • Stand d’information sur la spiruline

Exposition de matériel agricole sur le terrain de sport

Fête foraine au parking des sports

Sur la place de la République, marché de producteurs.

Vers la salle de fêtes, exposition de vieux tracteurs.

Salle du multimédia, exposition de photos avec la participation d’Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe.

Restauration sur place assurée par Les Bénévoles.

Et, pour l’animation générale, la banda « La Vaginale » formée par des étudiants en médecine de Tours saura mettre de l’ambiance.

Saint-Paterne-Racan : Le syndicat d'élevage fête ses 100 ans !

Comment s’annonce cette année 2022 après les deux années d’interruption?

« Nous constatons une diminution du nombre de forains. Certains parmi les plus fidèles nous ont annoncé avoir pris leur retraite, d’autres avoir changé de profession. Plusieurs hésitent à se déplacer loin à cause du prix des carburants ! Malgré plusieurs coups de fil, peu de réponses favorables. Actuellement nous en sommes à 50 exposants soit moitié moins que d’habitude. Espérons qu’il y en aura qui se décideront avant le 1er mai ! Il est encore temps de s'inscrire.

Heureusement, dans le syndicat, tous les membres font preuve d’une bonne assiduité tant parmi les éleveurs que les bénévoles. Il faut bien noter que depuis sa création, il n’y a eu aucune interruption. Par contre, ce que je crains, c’est que le léger déclin qui s’amorce après cette pandémie n’entraîne pour les années suivantes une désaffection pour cette manifestation qui fut incontournable sur tout le territoire et au-delà pendant de nombreuses années. Ce serait vraiment dommage ! » constate Michel Poupée.

Les deux "présidents" aimeraient bien avoir une belle journée comme celle-ci !

Les deux "présidents" aimeraient bien avoir une belle journée comme celle-ci !

Espérons que le soleil soit de la partie pour inciter les badauds d’ici et d’ailleurs à venir faire un petit tour pour encourager tous ces bénévoles qui travaillent afin d’animer leur village en faisant oublier pour quelques heures la morosité ambiante.

Contact :

Michel Poupée : 02 47 29 32 27

Partager cet article
Repost0
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 07:55
Saint-Antoine-du-Rocher : Réunion publique avec le Collectif Gâtine-Racan

Présentation des actions menées et en cours suivie d'un échange.

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2022 6 09 /04 /avril /2022 09:45

La foire du 1er mai est de retour !

Saint-Paterne-Racan : Foire du 1er mai

 

Les marchands qui souhaitent y participer peuvent contacter le SYNDICAT d’ELEVAGE au

02 47 29 32 27.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2022 5 08 /04 /avril /2022 16:32

Depuis un peu plus d’un an, les Christophoriens ont remarqué que de nombreux travaux étaient en cours sur la commune. Après interrogation, les habitants avaient appris que ces travaux concernaient l’arrivée de la fibre optique sur la commune et, pour cela, en amont, la municipalité avait dû modifier en partie les adresses postales de certains habitants en numérotant chaque habitation et en créant pour les hameaux et lieux-dits des noms de « chemin » ou « route » suivis du nom du lieu en question quitte à créer un nouveau substantif !

Le chantier étant maintenant bien avancé et même sur le point de s’achever dans certains secteurs, la population était conviée jeudi à participer à une réunion publique d’information pour tout savoir sur ce nouveau réseau.

Le public

Le public

Entre 20 et 30 personnes avaient fait le déplacement pour écouter M. Sylvain Compte, de TDF, chargé de présenter ce dossier. Toutefois, avant qu’il ne prenne la parole, Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune et à l’origine de cette réunion publique, précisa : « Je remercie M. Compte pour sa présence car j’estime qu’il est important de faire passer l’information aux habitants, les premières prises devant être installées prochainement sur la commune. »

Puis, ce fut au tour de M. Compte de prendre le micro pour, dans un premier temps se présenter et ensuite, donner toutes les informations possibles en s’appuyant sur un diaporama très concret.

M. Sylvain Compte, le présentateur

M. Sylvain Compte, le présentateur

« Rassurez-vous, je ne suis pas là pour vous vendre quoi que ce soit mais pour vous présenter un projet porté par Val de Loire Fibre, filiale de l’opérateur d’infrastructure TDF en charge de la conception, du financement et du déploiement du réseau public (RIP) de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher. Mon objectif est de vous présenter l’arrivée de la prise à votre domicile. Nous verrons tout d’abord l’organigramme des contributeurs puis nous ferons un point sur : "La fibre est dans votre commune. " Ce projet a pour ambition de couvrir en fibre optique 513 communes soit 320 000 foyers  raccordables à l’horizon 2022-2023.»

Pour mener à bien ce projet, il a fallu investir 560 millions d’euros répartis comme suit : 90% par TDF et 10% par l’état, la Région et les collectivités locales.

Les réseaux pour la fibre, tous neufs, passent sur le domaine public et sont reliés en souterrain. L’équipement électronique se situe dans de grosses armoires de rue neuves. Une boîte peut relier 150 foyers. Il est toutefois possible de suivre des réseaux existants aériens et/ou souterrains (Enedis, Orange) notamment pour raccorder des immeubles. Une convention doit alors être passée avec le propriétaire avant l’installation d’un boîtier optique par l’opérateur choisi. Entre le moment où l’on est éligible et l’installation par l’opérateur choisi, il faut compter un délai de 3 mois. La fibre suivra le même chemin que la ligne téléphonique.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : La fibre optique arrive à Saint-Christophe

Très important : Le raccordement du foyer à la fibre optique par l’opérateur choisi est totalement gratuit !

Mais, qu’est-ce que la fibre optique ?

Son prédécesseur est l’ADSL et il n’y a aucune obligation à passer à la fibre optique. Elle a seulement pour but de remplacer l’ADSL avec une puissance beaucoup plus importante (très haut débit).

Actuellement, sur le territoire, 10 opérateurs sont accessibles et prochainement ils le seront tous.

Lors du raccordement, on a le choix de l’endroit où l’on souhaite placer le boîtier dans son domicile. Il faut compter 2 à 3 h pour finaliser l’installation.

les avantages de la fibre optique

les avantages de la fibre optique

Les avantages de la fibre optique

Accès Internet très rapide (600 à 800 mégabits)

On peut y ajouter un téléphone IP fixe, la télévision, des jeux vidéos et profiter de nombreuses offres supplémentaires. C’est un outil indispensable pour une maison "connectée"!

Site Val de Loire fibre

Site Val de Loire fibre

Comment savoir quand je serai raccordable ?

Allez sur le site : www.valdeloirefibre.fr.

Entrez votre adresse précise dans le rectangle bleu. Une carte apparaît avec des symboles de localisation. S’il est de couleur jaune, vous faites partie de ceux qui vont être raccordés prochainement, le orange indique qu’il faut attendre encore un peu et le rouge, c’est que ce n’est pas encore prêt ! Date envisageable fin 2022 ou 2023.

Après avoir explicité tous ces renseignements, un petit moment fut consacré à quelques questions-réponses pour repréciser certains points un peu plus particuliers. Une réunion intéressante touchant directement les habitants. Dommage qu’ils ne se soient pas déplacés en plus grand nombre !

 

Saint-Christophe-sur-le-Nais : La fibre optique arrive à Saint-Christophe
Partager cet article
Repost0
27 mars 2022 7 27 /03 /mars /2022 09:21
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine publie son 3ème  livre

Pour Histoire et Patrimoine, cela devient maintenant une habitude. En 2011, un premier livre voyait le jour, « Saint-Christophe-sur-le-Nais, un beau village de Touraine ». En 2017, nouveau livre : « Si Saint-Christophe m’était conté… » et, tout frais sorti de l’imprimerie de Saint-Paterne-Racan, voici son 3ème livre : « Le studio de l’Escotais, 21 ans de photographie au Pays de Racan (1976 – 1997) ».

Pourquoi un 3ème livre ?

Philippe Larus, président de l’association, l’explique très bien dans l’avant-propos figurant dans le livre : « Résultat d’un partenariat de plusieurs années entre Jean-Gérard Potier, les Archives départementales d’Indre-et-Loire et notre association, ce livre est le troisième réalisé par Histoire et Patrimoine. Mis en forme à la suite de la semaine d’animations qui, en novembre 2021, a marqué à Saint-Christophe-sur-le-Nais les 20 ans de l’association, il accorde la part belle à l’image. De courts textes de présentation, complétant les légendes des photographies, ont cependant été rédigés pour chacun des sujets abordés. On retrouvera dans ces pages les photos présentées lors de l’exposition de novembre 2021 accompagnées d’une soixantaine de photos supplémentaires. »

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine publie son 3ème  livre
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine publie son 3ème  livre

Il est vrai que lors de la préparation de la semaine d’animation autour des 20 ans de l’association, l’exposition des photos du « Studio de l’Escotais » a tenu une part très importante dans la manifestation. Le fonds Potier a été déposé en 2013 aux Archives départementales d’Indre-et-Loire Une convention avait été passée entre l’association et les archives pour répertorier l’ensemble du fonds. Cela a demandé de nombreuses heures pour inventorier et classer les clichés. Aussi, pour que toute cette énergie dépensée soit palpable, l’idée de concrétiser le travail par une exposition a donc été le premier but que se sont fixés ceux qui ont participé à cet archivage. Puis, une autre idée a fait son chemin : « Pourquoi pas un nouveau livre en reprenant les photos choisies pour l’exposition ? »

Des contacts ont été pris sur la faisabilité du projet, sur le coût et, au vu des résultats obtenus, l’idée fut validée et les bons de souscriptions préparés pour une distribution lors de la semaine des 20 ans ! L’imprimerie de Saint-Paterne-Racan fut donc retenue pour mener le projet du début à la fin.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine publie son 3ème  livre

Et, ce sont 280 livres qui ont été commandés en souscription. Les collectivités (mairies, communauté de communes, conseil départemental) ont passé des commandes, le Crédit Agricole également, et, les personnes qui avaient, de près ou de loin, connu et/ou participé aux événements relatés par les photographies ont aussi souhaité être en possession d’un tel document.

L’association a donc fait imprimer 500 livres qui ont été livrés jeudi chez le président par l’imprimerie. Les souscripteurs invités à venir récupérer leur commande en fin d’après-midi, vendredi dernier, se sont déplacés en grand nombre (96 livres ont été retirés) et sont repartis tout heureux de ramener avec eux un peu de la mémoire des activités passées de ce territoire, où une association, « Le Pays de Racan », fondée en 2001 et qui a œuvré pendant 7 ans pour l’animer, vient d’être dissoute. Ce livre est donc pour notre territoire un « passeur de mémoire » !

Table de remise des livres. De g à d : Philippe, président, David, trésorier, Michel, secrétaire. Bravo à David pour la fabrication du livre

Table de remise des livres. De g à d : Philippe, président, David, trésorier, Michel, secrétaire. Bravo à David pour la fabrication du livre

Remise des livres vendredi soir aux souscripteurs

Remise des livres vendredi soir aux souscripteurs

Où trouver le livre ?

Auprès de l’association : hp.scln@gmail.com

Président : 02 47 29 33 18

À l’épicerie du village

Prix de vente : 30 €

Partager cet article
Repost0
5 mars 2022 6 05 /03 /mars /2022 18:51

Samedi après-midi avait lieu la seconde rencontre organisée par les membres d’ «Intention Publique», Mathieu Louis et Xavier Bertola. Une quinzaine de personnes y assistait.

Les participants à l'atelier
Les participants à l'atelier

Les participants à l'atelier

Pour commencer cette seconde séance, Xavier rappela brièvement le travail en cours avec les enfants de la classe de cours moyen. Il fit part du projet qui va se mettre en place au niveau de l’EHPAD avec pour but de réaliser un « carnet de voyage », suite à la mise en place d’un parcours autour de l’établissement, parcours réalisable en fauteuil ou avec un déambulatoire et permettant de découvrir l’espace et la végétation qui environnent ce lieu. C’est un projet humain qui se dessine.

Avec l’association des Jeunes, c’est un parcours sportif et de santé accessible à tous qui est envisagé et, avec l’association des pongistes, Xavier pense pouvoir arriver à un  parcours de « ping-pong sauvage», c’est-à-dire en dehors de la salle habituelle.

Madame le Maire, présente à cette réunion, précisa aux animateurs qu’ils avaient d’autres rencontres à faire, à savoir avec la bibliothèque et ses bénévoles et le conseiller numérique dans le temps de création.

Revenons maintenant à la rencontre de ce samedi. Lors de la première séance, les participants avaient dû reproduire schématiquement le parcours qu’ils avaient suivi dans le bourg pour repérer et photographier différentes vues offrant des formes géométriques ou non mais assez typiques du village.

Xavier remercia les participants pour les nombreuses photos qui lui avaient été envoyées et qu’il a trouvées très intéressantes et utilisables pour la suite du projet.

Xavier explique le déroulement du travail

Xavier explique le déroulement du travail

Exposition de quelques-unes des photos retenues pour la synthétisation

Exposition de quelques-unes des photos retenues pour la synthétisation

À travers les photos prises, Xavier a eu cette réflexion : « À partir des photos qui ont été prises, le quotidien est devenu remarquable. Les arbres que l’on voit peuvent servir de repères et donnent une belle dimension dans le paysage de Saint-Christophe ».

Ils redistribuèrent les parcours réalisés à l’issue de l’atelier précédent et Monique rappela l’itinéraire suivi et les indices jonchant ce parcours. Indices souvent écrits, chose que Xavier n’apprécie pas vraiment. Pour lui, le dessin est plus évocateur que les mots et c’est là que les photos vont avoir leur rôle à jouer. Il présenta quelques-unes des photos prises précédemment et invita les participants à repérer les lignes, les surligner en noir de façon à faire ressortir l’essentiel de la photo. Ensuite avec un papier calque, il a fallu repasser les lignes noires qui synthétisent bien la photo pour en faire un dessin. Mais dans quel but ?

Les participants synthétisent les photos
Les participants synthétisent les photos

Les participants synthétisent les photos

Exposition des calques réalisés
Exposition des calques réalisés

Exposition des calques réalisés

Xavier explique comment donner du relief au dessin

Xavier explique comment donner du relief au dessin

Il nous a montré des cahiers de coloriage, dont un sur la ville de San Francisco, et le projet qu’il souhaiterait voir aboutir, c’est la réalisation d’un tel cahier avec des photos synthétisées par nos soins, assez typiques de la commune de Saint-Christophe, une façon originale de découvrir le village.

Madame le Maire feuillette un cahier de coloriage

Madame le Maire feuillette un cahier de coloriage

D’autres projets sont envisagés mais le temps nous a manqué pour les évoquer. Ce sera fait lors de la prochaine réunion fixée au 2 avril prochain à 14 h.

Partager cet article
Repost0
25 février 2022 5 25 /02 /février /2022 18:25
Première animation du mois de mars avec à suivre le lendemain ...

Première animation du mois de mars avec à suivre le lendemain ...

Saint-Paterne-Racan : Animations

Pour le marché :

Selon le calendrier, cette date sera également le moment de célébrer les GRANDS-MERES 👩‍🦳

Un fleuriste sera présent 🌹 pour vous proposer bouquets et compositions florales 🌺🌼💐à cette occasion !

Partager cet article
Repost0
2 février 2022 3 02 /02 /février /2022 09:14
Saint-Paterne-Racan : Marché mensuel des producteurs
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages