Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 09:23

Le Festival des Kampagn’Arts fêtera sa quatorzième édition le 26 et 27 juin 2020, à Saint Paterne Racan (37).

Déjà sont annoncés les groupes R Can, OxmoPuccino, Soviet Suprem, Molotov Brothers, Bootleggers United, MB14, Asian Dub Foundation, Celkilt, Bloody Beetroots et Rakoon. Mais d’autres surprises à venir ! N’hésitez pas à prendre votre pass dès maintenant la jauge du festival étant limitée !

•	Asian Dub Foundation copyright Umberto Lopez

• Asian Dub Foundation copyright Umberto Lopez

Pour cette occasion, l’association Bouge ton bled, organisatrice de l’événement, a invité la ville à la campagne. Concerts de musiques actuelles, initiation et démonstration de graff, arts de la rue, univers atypique et thématique, le festival Kampagn’Arts mélange les genres, associe les arts, fédère les cultures.

Ce festival familial destiné à promouvoir la culture, a été créé dans le but d’amener la ville à la campagne et de faire découvrir notre territoire, Gâtine et Choisilles – Pays de Racan, à un public de tous horizons. La programmation a été élaborée dans le but de rassembler un public intergénérationnel et de tous genres.

Celkilt copyright Celkilt

Celkilt copyright Celkilt

Notre prix de vente reflète notre volonté de rassembler. La gratuité pour les moins de 12 ans et l’entrée à 17 euros pour les adultes nous permet d’avancer que le prix n’est pas un facteur limitant pour venir au Kampagn’arts. Nous souhaitons pouvoir rassembler une population au plus large et pour se faire, l’aspect financier ne doit pas être discriminant.
17 euros pour 11 concerts de qualité et 16 heures de spectacle, c’est assez rare en Festival de nos jours !

 

  • Oxmo Puccino copyright Fifou

 

Le Festival a été Labellisé en 2017 en tant qu’évènement « Eco-responsable » par la région Centre Val de Loire. Ce label est le gage d’un engagement à trois dimensions : l’aspect écologique avec un impact du festival sur l’environnement que nous souhaitons le plus faible possible, l’aspect économique avec un développement de l’économie locale et l’aspect social. Concernant cette dernière dimension, nous avons souhaité mettre l’accent sur l’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite. En effet, nous avons mis en place un partenariat entre notre association et l’association Quest’handi (spécialisée dans l’accompagnement des associations) pour améliorer nos conditions d’accueil pour les PMR.

  • Soviet Suprem copyright Mikael Benard

Contacts et Infos Pratiques

Vendredi 26 juin 10€ en prévente et 13€ sur place / Samedi 27 juin 12€ en prévente et 15€ sur place / le pass 2 jours 17€ en prévente et 22€ sur place, gratuit pour les moins de 12 ans.

Aire de loisirs de Saint Paterne Racan (37). SNCF : gare de Saint Paterne Racan
(40 min depuis Tours, 50 min depuis Le Mans), Fil Vert, navette gratuite sur réservation au 0 800 123 037 (1 heure depuis Tours).

Tél : 06 89 35 01 54 / 02 47 29 24 01

assobougetonbled[at]gmail.com

https://www.kampagnarts.fr/

Partager cet article

Repost0
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 11:31

Concert dans le cadre du Festival "Femmes en campagne"

Salle socioculturelle "Le Foyer", à 20 h 30

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 16:32

 

Ce samedi après-midi festif, sur le thème de Noël, se présentait cette année à Saint-Christophe sous une toute nouvelle formule. Au lieu de décliner comme les années précédentes les festivités en deux épisodes l’un étant la partie préparée par les enseignantes et les parents d’élèves en soirée et l’autre le Noël de la municipalité, un autre jour, en matinée, cette année tout a été regroupé sur un même après-midi, formule qui apparemment faisait l’unanimité auprès du corps enseignant et des élus mais, comme le confia, Maeva Piermé, directrice de l’école, « Attendons de voir le retour des parents ! ».

Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël
Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël

Un public conquis par la prestation du lutin du Père Noël

Comment se déroula donc cette manifestation qui se passait dans la salle Beau-Soulage et qui avait attiré, outre les enfants, de très nombreux adultes ? Tout d’abord, à 15 heures, ce fut le spectacle offert par la mairie. Sur la scène, dans son atelier, le responsable en chef des lutins du père Noël, un peu perturbé par l’arrivée de tout ce monde invité par le Père Noël qui avait oublié de le prévenir, fit contre mauvaise fortune, bon cœur et l’accueillit à bras ouvert. 

L'atelier où travaille le lutin
L'atelier où travaille le lutin

L'atelier où travaille le lutin

Et, avec l’aide de tout ce petit monde, il va tenter de réaliser au mieux tout le travail de préparation qu’il doit accomplir avant l’arrivée du Père Noël. Il doit s’occuper de la décoration du sapin en tentant de rajouter des boules, pas forcément adaptées à l’arbre, vérifier les guirlandes électriques, achever la décoration de son atelier, tout cela dans des circonstances toujours assez burlesques qui déclenchèrent de grands rires chez les bambins de tous âges !

Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin
Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin

Des enfants attentifs et hilares face aux acrobaties du lutin

Après ce spectacle proposé par la compagnie Cirk’Onstance atténuante, intitulé « Les lumières de Noël », un goûter attendait les 150 enfants bénéficiaires de ce Noël offert par la municipalité. Puis, après une pause, vint la partie préparée par les enseignantes et leurs 103 élèves de la maternelle au CM2.

Cinq chants furent interprétés par les enfants, deux par les maternelles, deux par les plus grands et un, commun à toute l’école. 

C’est alors que se présenta un grand bonhomme, tout vêtu de rouge et avec une superbe barbe blanche, qui venait vérifier si son lutin en chef avait bien travaillé et, qui profita de son passage pour distribuer à chaque enfant un cadeau offert par la mairie.

Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël
Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël
Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël

Quelques-unes des péripéties du lutin du Père Noël

Puis, la soirée se termina par un repas de fête proposé par l’APE, toujours dans l’optique de recueillir des fonds pour aider au financement des activités pédagogiques menées par les enseignantes dont la classe découverte de mars prochain.

Une très belle manifestation qui, c’est à souhaiter, pourra se renouveler sous cette formule.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 14:02

Pour clôturer sa semaine du Patrimoine, l’association « Autour de la collégiale » avait choisi une nouvelle fois, un spectacle de qualité, en faisant venir le groupe Kalynda, une production Son du Monde.

Ce groupe, composé de 3 personnes, a su enflammer le public. Maria, la Roumaine, avec ses chants et son violon, Éric, le Polonais, avec sa voix chaude et son accordéon et Jérôme, le Savoyard, avec son violon-alto et ses percussions, ont conduit le public en musique à travers la Roumanie, la Pologne, la Macédoine et la Bulgarie.

Le trio Kalynda
Le trio Kalynda
Le trio Kalynda
Le trio Kalynda
Le trio Kalynda

Le trio Kalynda

Aux chants parlant d’amour, d’exil, de légendes et de sentiments vrais succédaient des musiques tziganes traditionnelles interprétées avec brio et pendant lesquelles Maria et Jérôme semblaient se livrer à de véritables joutes musicales, sous l’œil bienveillant d’Éric.

Pendant une heure et demie, les morceaux s’enchaînèrent sans temps mort, seulement entrecoupés d’applaudissements très nourris. Quand s’achevèrent les 16 pièces musicales, le public, définitivement conquis, en redemanda.

Quelques joutes musicales entre Maria et Jérôme
Quelques joutes musicales entre Maria et Jérôme

Quelques joutes musicales entre Maria et Jérôme

Après une courte sortie de scène, les trois musiciens revinrent et, Maria s’adressa à la salle en disant : « Vous en re-voulez, alors suivez-nous ! » et tous les trois, en musique, se dirigèrent vers la sortie de la collégiale suivis par le public. Arrivés dans l’église saint Pierre, parmi les œuvres du salon encore exposées, le concert se poursuivit en faisant participer le public, Maria jouant le rôle de meneur. Ce moment fut très apprécié et permit de terminer de façon très cordiale cette ballade musicale dans les Balkans.

Poursuite du concert dans l'église saint Pierre
Poursuite du concert dans l'église saint Pierre
Poursuite du concert dans l'église saint Pierre
Poursuite du concert dans l'église saint Pierre
Poursuite du concert dans l'église saint Pierre
Poursuite du concert dans l'église saint Pierre

Poursuite du concert dans l'église saint Pierre

Les artistes

En duo:
Maria Zaharia : violon, chant
Éric Jacquin : accordéon, chant

En trio :
Maria Zaharia : violon, chant
Éric Jacquin : accordéon, chant
Jérôme Capitan : violon alto, percussion, arrangements musicaux

Éric et son accordéon, Jérôme et son violon-alto et Maria avec son violon
Éric et son accordéon, Jérôme et son violon-alto et Maria avec son violon
Éric et son accordéon, Jérôme et son violon-alto et Maria avec son violon

Éric et son accordéon, Jérôme et son violon-alto et Maria avec son violon

Un grand bravo à ces artistes mais aussi à l’association « Autour de la collégiale » pour la qualité des spectacles qu’elle propose.

L’association donne rendez-vous aux amateurs de contes, le 18 octobre, à 20 h 30, à la cave de Gué Luneau. La soirée sera animée par la conteuse québécoise, Renée Robitaille.

 

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 08:13

 

La Semaine du Patrimoine se poursuit à Bueil-en-Touraine jusqu'au dimanche 22 septembre:

- Salon peinture, dessin, sculpture: 150 oeuvres exposées; ouvert en semaine de 15 h à 18 h et de 10 h à 19 h samedi et dimanche.

- Visites guidées de l'ensemble religieux samedi 21 à 15 h et dimanche 22/09 à 11 h, 14 h et 16 h

- Concert par l'ensemble KALYNDA (production Sons du Monde) samedi 21 sept. à 20 h 30.

Renseignements, réservations: voir l'affiche ci-dessus

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2019 1 16 /09 /septembre /2019 14:47

Chaque année, pour la semaine du patrimoine, l’association « Autour de la Collégiale » propose différentes animations culturelles.

En ouverture de cette semaine, la journée de samedi fut marquée par deux événements. Tout d’abord, en matinée, le salon de peinture, sculpture et dessin a ouvert ses portes offrant aux visiteurs les 150 œuvres déposées pour une semaine par 50 artistes du territoire et des alentours, œuvres que les personnes venues assister au concert du groupe I Sentieri ont pu admirer en attendant de pouvoir pénétrer dans la collégiale.

Dès l’ouverture des portes, le très nombreux public pénétra dans ce lieu chargé d’histoires liées à la famille de Bueil et, en quelques minutes, il ne restait plus aucune place assise de disponible.

Un petit aperçu des œuvres exposées
Un petit aperçu des œuvres exposées
Un petit aperçu des œuvres exposées

Un petit aperçu des œuvres exposées

L’heure du début du spectacle arrivée, après quelques mots de bienvenue et d’explications sur le déroulement de la semaine du Patrimoine, le président de l’association, Didier Descloux, présenta le groupe I Sentieri en ces termes : « I Sentieri est une formation récente, créée il y a 3 ans. Elle est composée de 3 musiciens et d’un chanteur.  Trois d’entre eux sont originaires de la Drôme et le 4ème de Bourgogne. Cette manifestation est incluse dans le projet culturel de la Communauté de Communes et reçoit ainsi des subventions de la Région et du département ainsi que différents partenariats (Crédit Agricole, MMA. I Sentieri signifiant Les Sentiers, je vous laisse avec eux parcourir tous ces chemins en leur compagnie. »

Didier Descloux lors de ses quelques mots d'introduction

Didier Descloux lors de ses quelques mots d'introduction

Cette soirée, basée sur des chants et des musiques mena le public, conquis dès l’interprétation de la première œuvre, sur les sentiers de la Corse, de la Sicile, de l’Italie, de l’Irlande, de la Suède. Ce furent des chants ou musiques traditionnels et des pièces du XVIIe siècle qui s’enchaînèrent, sans temps mort, pendant une heure et demie, pour le plus grand plaisir de tous.

Le but que se fixe cette formation se résume ainsi : « Par sa sensibilité particulière, par sa volonté d'employer les instruments traditionnels comme ceux d'aujourd'hui, I SENTIERI invite aussi à aller plus loin, tout en restant fidèle à ses convictions initiales : contribuer à ménager des sentiers de redécouverte, dans l’univers sonore profane et sacré ; œuvrer à mieux faire connaître et partager largement, des trésors retrouvés dans de lointaines origines. »

À l’issue de chaque pièce musicale, des tonnerres d’applaudissements fusaient et, à la fin du spectacle, les gens en redemandèrent. Aussi, c’est sans se faire trop prier qu’ils en rajoutèrent quelques-unes. Et, c’est sous une ovation que ces quatre artistes quittèrent la salle suivis par le public qui, rassemblait par petits groupes au milieu des œuvres exposées dans l’église Saint Pierre, ne tarissait pas d’éloges sur ce quatuor qui avait su les séduire.

Le groupe I Sentieri qui a enthousiasmé le public
Le groupe I Sentieri qui a enthousiasmé le public

Le groupe I Sentieri qui a enthousiasmé le public

Rendez-vous fut pris pour le samedi 21 septembre où une autre formation « Kalynda » est attendue avant la clôture, le lendemain, de la Semaine du Patrimoine.

Les artistes de l’ensemble I Sentieri qui ont réalisé les arrangements ;

Mireille Bonnard-Perlin et son nyckelharpa

Agnès Moulin  avec sa harpe, et ses différentes flûtes (traversière, irlandaise,…)

Yunus Ornek et ses différents instruments à cordes (guitares, banjo, banduria)

Johan Genin-Brandt et sa voix sublime de baryton.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 08:08

Dans le cadre de sa semaine du patrimoine, l’association Autour de la collégiale organise dès samedi 14 septembre son salon de peinture, dessin et sculpture dans l’église saint Pierre, le vernissage aura lieu le dimanche 15 à 11 h 30. Ce salon qui sera visible jusqu’au 22 septembre sera à nouveau très varié avec 50 artistes attendus parmi lesquels de nouveaux venus. Une exposition photos sur l’évolution de cet ensemble architectural sera également proposée. Salon ouvert de 10h00 à 19h00 les samedis et dimanches, de 15h à 18h en semaine.

Une vue du salon 2016

Une vue du salon 2016

Deux spectacles sont programmés :

Le samedi 14 septembre à 20 h 30, la collégiale accueillera des musiques actuelles et traditionnelles de Corse, d’Italie, d’Irlande, et autres pièces d'inspirations nomades… par l’ensemble I Sentieri, un ensemble vocal et instrumental formé en 2015 par le chanteur Johan Genin-Brandt qui a la volonté de mélanger les sentiers de découverte dans l’univers sonore profane et sacré afin de faire connaître et partager largement des trésors retrouvés dans de lointaines origines. Interprété par Johan Genin-Brandt : chant, baryton, Agnès Moulin : harpe celtique, flûte traversière, whistles ...Yunus Ornek : guitares et Mireille Bonard-Perlin : guitare baroque.

Le groupe I Sentieri (photo internet)

Le groupe I Sentieri (photo internet)

Le samedi 21 septembre à 20 h 30 à la collégiale, le public sera invité à un voyage musical enthousiaste à travers les Balkans avec Kalynda (production Sons du Monde). Sons métissés et ensoleillés, KALYNDA entraînera le public avec passion de la Roumanie à la Macédoine,  en passant par la Bulgarie ou la Pologne, dans un imaginaire musical où se rencontrent et s'expriment la fièvre, la joie, la poésie des musiques et des chansons populaires.  Concert interprété par Maria Zaharia : violon-chant, Eric Jacquin : accordéon-chant et Jérôme Capitan : violon alto- percussion. Ces 2 spectacles sont inclus dans le PACT avec le soutien financier du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire (FAL), de la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles - Pays de Racan et de la Région Centre – Val de Loire (PACT).

 

Le groupe Kalynda (photo Internet)

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, des visites guidées gratuites de la collégiale seront organisées aux horaires suivants : 15 h le samedi 21 sept. et 11 h, 14 h 30 et 16 h le dimanche 22 sept.

Vous pourrez également admirer les grands formats créés aux Pussifolies exposés dans divers lieux extérieurs du village.

 

La collégiale, un bel édifice à découvrir

La collégiale, un bel édifice à découvrir

Tarifs des spectacles :

I Sentieri: 12 € adhérents 10 € réduit 6 €.

Kalynda: 15 €  adhérents: 13 €   réduit: 8 €.

 

Réduction de 2 € sur le plein tarif sur présentation de la carte sociétaire du Crédit Agricole (partenariat avec la caisse locale)

Renseignements, réservations au 02 36 43 63 43 ou 02 47 24 49 60 ou 02 47 24 45 38 ou 06 73 07 99 98 ou collegialedebueil@laposte.net           

https://bueil-en-touraine-collegiale.jimdo.com

Partager cet article

Repost0
11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 10:17

Durant l’été, et ce depuis de nombreuses années maintenant, des animations sont proposées par la communauté de communes, pour permettre aux habitants de son territoire de découvrir les villages qui la composent. Ces animations avaient commencé sur le territoire de Racan et s’étendent maintenant, avec la nouvelle configuration de la communauté de communes, sur les villages de Gâtine-Choisilles.

Outre les goûters de l’été qui se déroulent dans des sites privés remarquables du territoire ( jardins, manoirs châteaux,…), il y a quatre « Journée découverte en Gâtine et Pays de Racan ».

Samedi soir, c’était à Charentilly que se déroulait cette animation, en 3 temps : une randonnée nature, un pique-nique et un spectacle.

À 17 h, environ 40 randonneurs étaient au rendez-vous pour une randonnée de 8 km qui les a conduits sur un parcours balisé autour du village. Quelques belles propriétés, que nous n’avons malheureusement pas eu le loisir de contempler et d’en apprendre l’histoire comme le vaste domaine des Ligneries, jalonnaient la première partie du parcours. Puis, en abordant le retour, en longeant les Petites Choisilles, c’est un tout autre paysage qui s’offrit au regard des randonneurs : petites habitations troglodytiques percées dans la falaise, magnifiques jardins parfaitement entretenus. Des travaux étant en cours auprès de la rivière, Monsieur le Maire de Charentilly, présent aux côtés des randonneurs, expliqua qu’ils étaient en train de  créer un nouveau parcours qui permettra de voir les castors présents dans ce secteur.

Les randonneurs le long du parcours
Les randonneurs le long du parcours
Les randonneurs le long du parcours
Les randonneurs le long du parcours

Les randonneurs le long du parcours

Découverte d(un magnifique jardin
Découverte d(un magnifique jardin
Découverte d(un magnifique jardin
Découverte d(un magnifique jardin

Découverte d(un magnifique jardin

Après ces deux heures de randonnées, le pique-nique attendait les marcheurs. Des paniers repas qu’il fallait réserver à l’avance étaient distribués contre une participation de 7 € (la CCGC-PR prenant en charge 3 € sur chaque panier). 38 paniers ont été servis et le contenu était très satisfaisant et de bonne qualité.

Puis, il fallut attendre que l’obscurité commence à s’installer pour que le spectacle puisse commencer. Au programme de la soirée, le dernier spectacle du Théâtre de l’Ante, créé pour cette 25ème tournée d’été : « La Môme Chair de Poule ».

Le théâtre de l’Ante est soutenu par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire, le Conseil Régional Centre-Val de Loire et la ville de Langeais. Chaque année, les comédiens préparent un nouveau spectacle pour les tournées d’été et, chaque soir, ils s’installent dans un nouveau village du département pour présenter leur création.

 À Charentilly, c’est devant une bonne centaine de spectateurs, que « La Môme Chair de Poule » fut jouée. Le décor était planté sur le parking de la salle des fêtes et les spectateurs installés tout autour de la scène. Les comédiens avaient endossé à la perfection le rôle de personnages du Paris de la Libération, qui chantent la joie de la liberté retrouvée, leur envie d’ailleurs et leur amitié sur des airs que chacun a pu reconnaître ou retrouver. Sur une petite place de Montmartre, les amis se soutiennent et font bloc. Il y a la boulangère et sa vendeuse, le cafetier, le clochard accordéoniste et le vieux monsieur, client habituel du café. Et, un nouvel habitant qui vient d’entrer dans la police et rêve d’un événement qui pourrait faire de lui un nouveau Maigret.

Et, dans cette nuit du 13 juillet 1945, alors que tous s’apprêtent à fêter à nouveau le 14 juillet, un crime de sang est commis dans le quartier...

Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux
Des comédiens merveilleux

Des comédiens merveilleux

Un spectacle de théâtre populaire, à la frontière de l’opérette, de la comédie musicale... et de la tragi-comédie policière. Une pure merveille écrite par Gilbert Gilet qui a régalé le public.

Chaque année, le Théâtre de l’Ante propose à son public des spectacles de grande qualité, celui-ci s’inscrit dans cette lignée.

Bravo aux comédiens et merci à la CCGC-PR pour cette magnifique offre culturelle ! La dernière « Journée découverte » de l’été aura lieu à Cérelles, le samedi 31 août à partir de 17 h.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 08:16

Le dernier week-end de juin est devenu maintenant un incontournable du territoire de Gâtine-Racan avec  le désormais immanquable Festival des Kampagn’Arts. Toute la semaine précédent l’événement, les petites mains s’activèrent sur le site de l’Image à Saint-Paterne-Racan, lieu où se déroule la manifestation, pour que tout soit prêt pour l’ouverture du festival.

La forte chaleur qui régnait depuis le début de la semaine n’avait pas ralenti les 290 bénévoles qui œuvraient de bon cœur et qui, pour éviter tout risque lié à la chaleur avaient installé un système de rafraîchissement ingénieux et original très apprécié par tous : un tuyau percé placé en hauteur sur une largeur de quelques mètres et qui diffusait des jets d’eau sous lesquels les festivaliers venaient se rafraîchir. De l’eau était aussi à disposition pour s’abreuver abondamment. Avec les ombrages naturels du terrain et la proximité de la rivière, les conditions étaient idéales pour profiter pleinement du festival.

Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance
Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance

Les festivaliers de tous âges se côtoient dans une bonne ambiance

D’ailleurs, les festivaliers habitués du site ou non, ont fait confiance aux organisateurs et sur le week-end, ils ont été 7 200 à venir profiter des nombreux concerts dans un endroit très sympathique.

Avec l’habitude et l’aide des bénévoles qui gravitent autour de l’association Bouge ton Bled, organisatrice du festival avec Ludovic Gaignard, animateur du multimédia, tout est fait pour que la sécurité soit respectée. Il faut mentionner aussi le travail réalisé pour que ce festival, labellisé en 2017 en tant qu’événement « Eco-responsable », puisse également accueillir les personnes handicapées.

Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens
Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens
Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens
Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens

Les festivaliers se massent près de la scène pour suivre les musiciens

Ce qui est frappant quand on se promène sur le terrain parmi les festivaliers c’est de voir la mixité intergénérationnelle. Des très jeunes enfants équipés de casque pour protéger leurs oreilles aux personnes  beaucoup plus âgées qui se côtoient dans une ambiance bon enfant, c’est aussi cela, le festival des Kampagn’Arts !

Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène
Les festivaliers rassemblés au pied de la scène

Les festivaliers rassemblés au pied de la scène

Un grand bravo à tous ceux qui travaillent pour faire perdurer ce festival qui, comme l’ont souhaité depuis sa première édition les organisateurs et les bénévoles permet « d’amener la culture et aussi la ville à la campagne !»  Alors, continuez à leur faire confiance et rendez-vous l’an prochain pour la 14e édition !

Les organisateurs et quelques bénévoles remerciant les festivaliers de leur présence

Les organisateurs et quelques bénévoles remerciant les festivaliers de leur présence

Partager cet article

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 10:38

Le 28 et 29 juin prochain, Saint-Paterne-Racan se fera le reflet de notre société :
la curiosité, la rencontre, la fête, l’art, le partage, la culture, l’environnement.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages