Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 14:33

Il y a une quinzaine de jours se déroulait à la Sorbonne à Paris la Cérémonie de remises de Diplômes et de Médailles au niveau National du Concours MAF (Meilleurs Apprentis de France) organisée par les MOF (Meilleurs Ouvriers de France). Dans ce lieu tant mystique qu’emblématique, cette cérémonie avait permis de regrouper 347 jeunes venant des différents coins de France. Parmi tous ces lauréats, Nolan POIRRIER 19 ans, Apprenti de l’Entreprise Martineau & Fils, Charpente Couverture Zinguerie Ornement à St Paterne Racan (37370) a eu l’honneur de recevoir ses diplômes et ses Médailles par 2 fois ; il a en effet obtenu la Médaille d’Or Nationale MAF Zinguerie et la Médaille d’Or Nationale MAF Ornement. C’est une performance sans précédent pour le jeune Nolan puisqu’il est le seul à avoir réussi 2 concours MAF la même année ; portant ainsi le nombre de ses Médailles 2017 à 6 en Or, 2 Départemental, 2 Régional, 2 National. Il a également participé précédemment à ce concours et à ce jour, il détient 9 Médailles. Quelle Fierté pour lui et ses maîtres, Pascal et Thomas Martineau. Un grand bravo à tous !

C’est en 2013 que Nolan est entré chez les Martineau après un passage difficile dans une autre entreprise. Aujourd’hui, il est complètement investi dans ce métier grâce à la passion commune qui émerge au sein de l’entreprise spécialisée dans la restauration du Patrimoine Ancien et Monuments Historiques en Charpente Couverture Zinguerie Ornement. Cette structure tient à accompagner les jeunes qu’elle forme en transmettant son savoir au travers de la rigueur par le respect du travail réalisé chez les clients mais aussi en les inscrivant notamment à ce prestigieux concours, qui, sans nul doute, les dirige vers l’excellence et le dépassement de soi avec pour but final, l’obtention de l’Or mais aussi la recherche de la perfection et du respect d’un travail « bien fait ». Pascal et Thomas Martineau étaient, comme toujours, présents lors de cette cérémonie et ils ont été félicités par les MOF pour la qualité et la richesse de leur formation (37 MAF présentés en 10 ans).

Laissons à Nolan le soin de s’exprimer après une telle récompense : « Je ne peux qu’être fier de mes résultats et je tiens à remercier de tout cœur l’entreprise Martineau et fils pour la passion qu’ils ont su me transmettre, pour les belles techniques auxquelles ils m’ont initié sans oublier leur patience quotidienne nécessaire à la formation d’un apprenti. Je remercie aussi l’Association des MOF pour l’organisation de ce concours qui met en lumière tous les jeunes apprentis et qui m’a permis de vivre une journée inoubliable. »

Nolan au centre avec à droite Thomas et à gauche Pascal Martineau, à la remise des récompenses.

Nolan au centre avec à droite Thomas et à gauche Pascal Martineau, à la remise des récompenses.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 16:40

Au cours de la cérémonie des vœux, la municipalité a souhaité récompenser des jeunes de la commune qui se sont distingués au cours de l’année 2016. Pour cela, une coupe et une médaille de la ville furent remises à chacun de ces trois jeunes :

Camille Couratin, pour sa médaille d’or départementale et d’argent régionale en tant que meilleure apprentie de France en Peintre décoratrice

Mathys Leconte, pour sa médaille d’argent départementale et régionale en tant que meilleur apprenti de France en Couvreur-zingueur

Maxime Gilot, en tant que champion de France poney 2D cadet 1 excellence.

Seule Camille était présente pour recevoir sa récompense.

Après avoir mis ces jeunes à l’honneur, ce fut au tour des gagnants du concours des maisons fleuries d’être appelés pour recevoir leurs récompenses :

1er prix : M. et Mme Allaire

2ème prix : M. et Mme Tenaguillo

3ème prix ex aequo : M. et Mme Mauclair, M. et Mme Noyau, M. et Mme Rimbault, Mme Ribouilleault

Et, pour terminer, les personnes qui interviennent bénévolement pendant les TAP, reçurent également une récompense : Mme Rivière, M. Poisson

Toutes nos félicitations à ces personnes qui participent à la renommée de la commune qui a obtenu cette année 3 pétales au concours des villages fleuris.

Les heureux lauréats

Les heureux lauréats

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 10:13

Samedi, les membres de l’association AMOMA 37 (association des membres de l’ordre du mérite agricole), s’étaient donné rendez-vous à Saint-Paterne-Racan pour « honorer et récompenser une association locale qui œuvre pour la préservation du patrimoine ». L’association choisie par AMOMA était celle des « Amis de la Clarté Dieu » et, à travers elle, sa présidente Anne Gilbert Vincent.

La vingtaine de personnes de l’association AMOMA qui avait fait le déplacement pour l’occasion arborait fièrement la médaille qui leur avait été remise précédemment. « Pour nous, c’est la légion d’honneur de l’agriculture. »

C’est vers midi qu’ils se sont tous retrouvés à l’auberge de l’Escotais pour déguster dans une salle troglodytique un menu du terroir privilégiant les produits locaux.

Une fois restaurés, tous ont pris le chemin de la Clarté Dieu où les attendaient Patrick et Julita Moussette pour une visite complète de l’abbaye. C’est Julita, accompagnée d’Anne Gilbert Vincent, qui mena les visiteurs dans les différents lieux dignes d’intérêt en insistant bien sur l’état dans lequel se trouvait l’abbaye lors de l’achat et sur les nombreux travaux qui ont déjà été réalisés grâce notamment à la participation active de l’association des Amis de la Clarté Dieu.

L’association compte 200 membres dont une vingtaine d’actifs. Elle s’est donné pour but de faire la promotion du site par l’organisation du festival début juillet.

M. Norbert Canton, président départemental de l’AMOMA, a expliqué que son association a pour but de récompenser les gens qui entretiennent le patrimoine communal et privé en milieu rural. Chaque année, au moment des journées du patrimoine, une association, un particulier ou une commune reçoit la médaille du mérite agricole.

Devise de l'AMOMA

Devise de l'AMOMA

L’AMOMA, dont la devise est « Honneur et agriculture » fut créée en 1992 par le ministère de l’agriculture, de la forêt et de la pêche pour décorer les personnes ou associations en lien avec l’agriculture, la forêt ou la pêche. L’association compte 7000 adhérents.

Cette association est présente sur tout le territoire français mais aussi aux États-Unis, en Suisse, aux Pays Bas, au Canada, au Japon en Belgique, en Espagne et en Angleterre. En 2017, elle sera présente au Portugal.

Chaque trimestre, elle édite une revue et, dans la prochaine, apparaîtra la distinction remise à la Clarté Dieu et le Pays de Racan sera donc mis à l’honneur dans tous les pays où paraît la revue.

Discours de Norbert Canton

Discours de Norbert Canton

M. Norbert Canton prit la parole avant la remise de la récompense et s’adressa plus particulièrement à Anne Gilbert Vincent : « C’est une immense joie pour moi de vous accueillir dans la grande famille de l’AMOMA. Votre association fut créée le 22 mars 2004 dans le souci de faire connaître ce magnifique patrimoine qu’est l’abbaye cistercienne de la Clarté Dieu. La reconnaissance de votre action est justifiée par l’effort que vous faites et les atouts que possède le bâtiment. » Puis, il énuméra les nombreuses associations reconnues pour leur travail et leurs efforts en vue de restaurer les bâtiments inscrits aux Monuments Historiques.

 

Remise des récompenses et livre d'or
Remise des récompenses et livre d'or
Remise des récompenses et livre d'or

Remise des récompenses et livre d'or

« Vous avez le mérite de faire revivre l’histoire de l’abbaye. Les concerts que vous organisez ont un succès retentissant au-delà de Saint-Paterne-Racan et vous permettent de faire rentrer un peu d’argent pour l’entretien de la Clarté Dieu, ce beau patrimoine qu’il faut conserver pour les générations futures. Par votre action et votre idéal, vous contribuez au prestige de ce site. Madame Anne Gilbert Vincent, au nom du président national, j’ai le plaisir de vous remettre le diplôme et la médaille d’or de l’ordre national du mérite agricole.»

Anne Gilbert Vincent et Henri Zamarlik

Anne Gilbert Vincent et Henri Zamarlik

Très émue, Anne Gilbert Vincent prononça ces quelques mots : « Je suis très honorée et très émue de cet honneur. Je le reçois au nom de tous, les 20 très actifs de l’association et les 200 adhérents qui donnent tous les ans pour restaurer cette belle bâtisse. Nous éprouvons beaucoup de joie de pouvoir aider Julita et Patrick qui ont acheté ce bâtiment Tout l’argent que nous recevons sert à restaurer l’abbaye. Ce diplôme, je le prends pour moi et pour tous. Il sera encadré par mon mari, encadreur, qui sera mis à contribution. »

Ce fut ensuite le tour d’Henri Zamarlik, ancien conseiller général, lui-même porteur du poireau, de s’exprimer : « Depuis plus de 10 ans, j’œuvre pour faire connaître ce lieu. Il est vital pour nous, pour le Pays de Racan. En tant que conseiller général, je me suis battu pour le milieu rural. Ensemble nous ferons toujours mieux que tout seul. »

Anne Gilbert Vincent entourée du président de l'AMOMA et d'adhérents des Amis de la Clarté Dieu
Anne Gilbert Vincent entourée du président de l'AMOMA et d'adhérents des Amis de la Clarté Dieu
Anne Gilbert Vincent entourée du président de l'AMOMA et d'adhérents des Amis de la Clarté Dieu

Anne Gilbert Vincent entourée du président de l'AMOMA et d'adhérents des Amis de la Clarté Dieu

On chante la chanson de l'AMOMA touraine

On chante la chanson de l'AMOMA touraine

Les discours terminés, Norbert Canton demanda à tous les membres de l’AMOMA de se rassembler pour entonner leur chanson puis, chacun put se diriger vers la table où les attendaient le vin d’honneur et les petits gâteaux.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 13:19

L’an dernier, je vous avais présenté Camille Couratin, alors élève en 1ère au lycée d’Arsonval, à Joué-les-Tours. Ce lycée professionnel est réputé pour sa formation aux métiers d’arts. On y entre sur dossier. Cette année, elle était en Terminale.

Camille a choisi la peinture et ce, depuis un stage réalisé au cours de son année de 3ème et, elle ne regrette pas ce choix. Ne souhaitant pas se lancer dans des études longues, le lycée professionnel lui convenait car, la préparation d’un bac pro permettait en même temps de se former à un métier tout en continuant à parfaire sa culture générale. « Mon emploi du temps est différent de celui d’un apprenti. Mes stages en entreprise durent de 3 à 5 semaines et ne se limitent pas à la peinture. Nous faisons deux stages par an. Pendant mes trois années, j’ai eu la chance d’avoir un bon patron. En participant au concours de MAF, on acquiert une bonne pratique. C’est un plus pour notre carrière professionnelle future. »

Tout comme l’an passé, elle a donc concouru au titre de meilleur apprenti de France, les MAF. Dès que les sujets furent connus, elle s’est donc attelée à la réalisation de ce nouveau chef d’œuvre pour la filière « aménagement et finition du bâtiment » dans la catégorie « peintre applicateur de revêtements » portant sur « peinture, papier peint et produit décoratif ».

En voici le sujet rappelé par Camille : «Les deux cubes sont faits en peinture en dégradés jaune et bleu et en harmonie avec l'œuvre. Le rectangle rose est un produit décoratif recouvert de paillettes. La bande de couleur or est aussi un produit décoratif avec des petits effets. Les parties blanches sont du papier peint blanc cassé avec des petits rectangles représentés dessus. Les couleurs de la peinture des cubes étaient au choix du candidat mais tout le reste était imposé. Tout devait se rejoindre parfaitement lors de l'assemblage de l'œuvre. » Il lui aura fallu une soixantaine d’heures pour mener à bien son chef d’œuvre.

Camille présente ses médailles et ses diplômes.

Camille présente ses médailles et ses diplômes.

Comme l’an dernier, Camille et deux autres élèves de sa section furent bien épaulés par leur professeur tout au long de leur réalisation mais, comme le dit Camille : « En terminale, même si elle suit bien notre travail, elle nous laisse beaucoup plus nous débrouiller seuls. On doit acquérir une certaine autonomie.» Il faut croire que cette autonomie est bien acquise puisque Camille, tout comme nombre d’élèves du lycée d’Arsonval, a été médaillée lors de la remise des prix. C’est de nouveau une médaille d’or départementale et une médaille d’argent régionale qui viennent compléter les deux médailles obtenues en 2015.

Le chef d'oeuvre de Camile à l'origine des médailles obtenues en départemental et régional

Le chef d'oeuvre de Camile à l'origine des médailles obtenues en départemental et régional

Mais, pour Camille, les lauriers ne se limitent pas à ses deux médailles. Son année scolaire s’est terminée avec l’obtention de son bac pro « aménagement et finition du bâtiment » avec mention assez bien, et le droit de conduire sa propre voiture avec le permis en poche.

Pour la rentrée de septembre, Camille a déjà tout prévu : la préparation d’un brevet professionnel en alternance. Elle a trouvé un patron ou plutôt une patronne à Mettray. « Dans son entreprise, il n’y a que des filles et ça marche bien. Dans des boîtes où il y a des hommes, certains ont du mal à admettre que les filles puissent aussi faire ce métier. Il y a beaucoup de machos ! Heureusement, ça commence à évoluer. Moi je suis contente, mon contrat est signé pour deux ans. J’ai même commencé à travailler. J’ai le statut d’apprentie donc, je suis salariée.» Quand on lui demande quels sont ses projets pour l’avenir, il y en a un qui semble lui tenir particulièrement à cœur : « J’aimerais si c’est possible devenir professeur en peinture dans un lycée professionnel. Mais avant, il faut que j’acquière une bonne expérience. »

Faisons-lui confiance. Son sérieux est un atout dans sa future réussite. Laissons-la terminer cet entretien : « Il faut vraiment aimer ce que l’on fait et être passionnée pour réussir.» Ces paroles la résument parfaitement.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 18:12
Une médaille pour le président de l’association de pêche

Christian Madieu est un passionné de pêche depuis sa plus tendre enfance. Il a commencé à pratiquer cette activité à l’âge de 13 ou 14 ans avec « Maurice Rivière » et il n’a pas arrêté depuis. Avant d’embaucher le matin, il allait souvent faire un tour à la rivière mais à 8 heures, il fallait être au boulot parce qu’ « avec le père Madieu, ça rigolait pas ! » Il a su passer le virus à ses 3 filles et à ses petits-enfants. Il faut dire que son terrain jouxte la rivière et qu’elle n’a donc plus de secrets pour lui.

Mais qu’en pense son épouse ?

« Elle trouve que je suis trop souvent absent. Aussi, quand elle projette des sorties, vous pouvez constater sur mon agenda qu’il y a un grand trait pour que je ne prenne pas de rendez-vous. Autrement, c’est vrai que toutes les semaines je dois participer à des réunions, des commissions, des congrès...C’est très prenant mais je dois reconnaître que j’aime ça car je rencontre des personnes avec lesquelles on aborde des sujets très intéressants, surtout en ce moment avec la loi sur l’eau et les retombées sur l’aménagement des rivières. »

Faisons un peu l’historique de l’association

L’association « Les pêcheurs de St Christophe » a été créée en 1932. Au début, il y avait une autre association « Les pêcheurs de St Paterne » qui ne fonctionnait pas très bien. En 1955, les deux associations ont fusionné pour devenir « Les pêcheurs de St Christophe et de St Paterne » qui prit en 2002 le nom de « Les pêcheurs de l’Escotais ». Depuis 1955, le président de l’association est de St Christophe et le vice-président de St Paterne.

Christian Madieu est entré au bureau en 1971 comme secrétaire. En 1976, il a occupé la fonction de trésorier et il en est le président depuis 1981. Mais, sa passion l’a entraîné au-delà des rives de l’Escotais. En 1987, il est entré à la fédération départementale d’Indre-et-Loire comme vice-président pour les rivières de pêche à la truite de 1ère catégorie. Réélu à ce poste sans discontinuer, il est depuis 2006 1er vice-président de la fédération et en est donc à son 7ème mandat.

On doit reconnaître qu’en effet, Christian Madieu ne ménage pas ses efforts et ne compte pas son temps lorsqu’il s’agit de sa rivière et, en élargissant un peu, de toutes les rivières. Dès que quelqu’un aborde ce sujet, c’est le passionné qui intervient, qui explique le comment et le pourquoi, le bien-fondé de telle ou telle décision.

Une médaille pour le président de l’association de pêche

La récompense

Son attachement à la défense de l’Escotais et à l’environnement de façon plus générale, n’avait pas échappé à M. Henri Zamarlik qui n’hésita pas à intervenir pour lui faire obtenir la médaille du mérite agricole, « médaille amplement méritée » comme il tint à le souligner avec beaucoup d’émotion dans le discours qu’il prononça, à l’issue de l’assemblée générale de la pêche, en la lui remettant.

 

Une médaille pour le président de l’association de pêche

~~Le récipiendaire prit à son tour la parole : « Je te remercie Henri, pour la proposition de cette nomination et encore pour avoir eu la gentillesse d’accepter de me la remettre. Ton soutien financier, matériel et amical a toujours été sans faille pour la Société de pêche durant tes mandats à la mairie de Saint-Paterne et au Conseil Général…j’aurai une pensée toute particulière pour mon prédécesseur. Il a eu un parcours quasi-identique : 45 ans d’association et 27 ans à la Fédération de Pêche. Quand il est venu me chercher en 1971, j’avais 22 ans. Il m’avait dit : Le prochain président ce sera toi et tu me remplaceras à la Fédération. J’ai été élu 10 ans après et je suis rentré à la fédération en 1987. Je ne pensais pas que 35 ans après, je serais encore à la tête de cette association et encore pour quelques temps si tout va bien…Je ne voudrais pas oublier ma secrétaire particulière. Elle n’est pas issue du milieu de la pêche mais connaît bien le milieu associatif pour m’avoir toujours soutenu, comme vous le savez tous ici. Être bénévole ne peut pas se faire sans l’aide de son conjoint et de ses enfants. »

Une médaille pour le président de l’association de pêche

Les membres de son bureau avaient également tenu à le féliciter en lui offrant un beau poireau alors que son épouse se voyait remettre une gerbe de fleurs.

L’artisan peintre a su mener de front ses activités professionnelles et associatives. Depuis très longtemps, il donne de son temps comme bénévole et y trouve son plaisir. On ne peut que le féliciter pour cette récompense bien méritée.

La belle médaille "amplement méritée"

La belle médaille "amplement méritée"

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 16:25
Remise de récompenses à Saint-Christophe

Il est de tradition lors de la cérémonie des vœux, de récompenser les lauréats du concours des maisons fleuries. Pour ne pas faillir à cette coutume, une fois les vœux proprement dits terminés, Luc Portenseigne, conseiller municipal et Anna Courtois, adjointe, procédèrent à la remise des prix. Pour faire durer un peu le suspense, ce sont les 3èmes ex aequo qui ont été appelés. Voici donc le palmarès des maisons fleuries 2015 : 1er prix : M. et Mme Noyau 2ème prix : M. et Mme Ribouilleault Pierre 3ème prix ex aequo : M. et Mme Mauclair, M. et Mme Ténaguillo, M et Mme Allaire et Mme Rimbault Les dames ont reçu une composition florale et les messieurs se sont vu remettre une corbeille garnie de différents produits gourmands.

Claudie Mirault et Jean-Pierre Poisson

Claudie Mirault et Jean-Pierre Poisson

Ces récompenses attribuées, d’autres personnes ont été appelées à venir sur le devant de la scène. Ce sont les trois personnes qui interviennent bénévolement auprès des enfants de l’école lors des temps d’activités périscolaires (TAP) : Mmes Mirault et Rivière ainsi que M.Poisson. Chacun a reçu une corbeille de produits gourmands.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 18:47

  Jacky Orgeur président de l’AVE est très fier de son bureau. Marc Michel, vice-président, vient de remporter le 2e prix du Patrimoine et Gastronomie année 2015 du "Trophées Initiatives Locales" organisé par le Crédit Agricole Touraine Poitou.

 Quant à Marc Gouloumès, responsable des animations de l’AVE, il a décroché la 43e destination des Échappées à vélo organisée par la région Centre Val de Loire.

Jacky est un président comblé ; le travail de fond et l’investissement de chacun commence à payer. L’association monte en puissance. Nous avons de grands projets pour développer le tourisme en pays de Racan. Si vous souhaitez les rejoindre, pour tous renseignements, appelez le : 02.47.29.29.00

De G. à D. Marc Gouloumès, Jacky Orgeur et Marc Michel, fiers de leur réussite.

De G. à D. Marc Gouloumès, Jacky Orgeur et Marc Michel, fiers de leur réussite.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 16:37

Saint-Christophe-sur-le-Nais a été mis à l'honneur fin mai, lors de la remise des prix des meilleurs apprentis de France. En effet, deux de ses enfants ont reçu des récompenses en reconnaissance du travail réalisé. Fabien Choisnet s'est vu remettre une médaille d'argent départementale pour son chef d'œuvre en maçonnerie et Camille Couratin, une médaille d'or départementale et une médaille d'argent régionale pour son chef d'œuvre en peintre applicateur de revêtement.

Voyons le parcours de ces deux jeunes médaillés :

Fabien Choisnet et son patron
Fabien Choisnet et son patron

Fabien Choisnet et son patron

Fabien Choisnet, est entré en apprentissage à 15 ans 1/2, à la sortie d'une 3ème SEGPA. Son père, Bruno Choisnet, maçon tailleur de pierres, l'a pris avec lui car nous dit Fabien : "Depuis tout petit j'ai envie de faire ce métier." C'est vrai qu'il a souvent eu l'occasion de bricoler avec papa. Depuis son entrée en tant qu'apprenti, les deux reconnaissent que tout se passe très bien.

Fabien suit des cours en alternance au CFA BTP de Saint-Pierre des-Corps à raison de deux semaines chez le patron et une semaine en classe. Il peut y avoir quelques variances au moment des vacances scolaires.

Son chef-d'oeuvre
Son chef-d'oeuvre
Son chef-d'oeuvre

Son chef-d'oeuvre

Son chef d'œuvre dont le sujet imposé était "Réaliser un sujet cubique avec 4 matériaux différents (béton, briques, pierre, parpaings) et un enduit traditionnel que vous préparerez vous-même", Fabien nous explique : "J'ai mis environ 120 heures en comptant l'épure et la réalisation de la pièce qui pèse environ une tonne. Quelques intempéries ont entraîné des interruptions dans le travail qui a tout de même était fini dans les temps. J'ai choisi la pierre de tuffeau, pierre vraiment locale pour le calepinage. La notation s'est faite sur le sujet donné puis sur l'œuvre réalisée. J'ai été le seul reçu en maçonnerie sur le département. Il n'y a pas eu de médaille d'or." Son objectif actuel est d'avoir son CAP dont il est en train de passer les épreuves. Peut-être après un break d'une année "Pas plus" lui dit son père, Fabien se lancera dans un BEP. 

Camille et son chef d'oeuvre

Camille et son chef d'oeuvre

Camille Couratin, élève en 1ère au lycée Arsonval de Joué-les-Tours, est entrée là à l'issue de la 3ème avec une idée bien précise, se former dans la peinture et elle a déjà une vision plus lointaine. Ce choix d'orientation lui est venu lors de son stage découverte effectué en 3ème. " Je n'avais pas envie de faire des études longues alors, un bac pro en 3 ans m'a semblé une bonne solution. Cette année je vais passer mon BEP et le bac pro en 2016." Le Lycée Arsonval qui est le lycée  des métiers d'Art et de l'aménagement de l'espace convenait parfaitement à la voie qu'elle avait choisie.  Son emploi du temps est différent de celui d'un apprenti. Ses stages en entreprises durent de 3 à 5 semaines avec des patrons différents et ne se limitent pas à la peinture. Elle touche aussi à l'aménagement, la décoration, le carrelage, le placoplâtre, la finition. Au lycée, avec l'enseignement général, elle a 16 h d'enseignement professionnel (les ateliers), 4 h de technologie sur le bâtiment et les plans en architecture.

Accent mis sur les détails
Accent mis sur les détails

Accent mis sur les détails

"Pour moi, cette filière présente beaucoup de débouchés. Après mon bac pro, l'an prochain, je compte préparer un BTS et un brevet de maîtrise en graphisme, lettres d'art, trompe-l'œil,... L'année dernière, en seconde, ma prof m'avait parlé du concours des MAF. Cette année, avec eux autres élèves, elle nous a poussées à y participer. J'avais à réaliser un travail sur deux portes. Sur une je devais d'abord  faire un lissage parfait puis réaliser un décor avec du stuc, et en haut avec du papier de décoration. La seconde porte devait être peinte avec des formes géométriques. Au centre il devait y avoir 3 ronds réalisés à main levée avec un dégradé de couleurs. Nous avions le choix des couleurs. Ce qui avait été imposé c'était le stuc, la couleur du papier peint. Il fallait que l'on calcule bien ce qu'il nous fallait en papier car les stocks étaient limités. C'était un travail très technique. J'ai mis environ 50 h sur le dossier mais beaucoup plus en réalité car dès que j'avais un moment libre, j'allais travailler dessus. Dès qu'on a eu le sujet et la date de remise de notre travail, c'était à nous de nous débrouiller. Nous étions quand même bien suivies par notre professeur. Toutes les portes qui ont été réalisées par les différents candidats sont maintenant installées dans notre lycée. Nous n'avons pas nos chef-d'œuvre."

Camille pense, poussée par son professeur, tenter une médaille en national l'an prochain. On ne peut que l'y encourager.

Travail technique de précision
Travail technique de précision

Travail technique de précision

Fabien et Camille, deux parcours différents, mais qui montrent que les métiers manuels peuvent procurer beaucoup de plaisir et valoriser ceux qui les pratiquent et se montrent ambitieux pour leur avenir. Souhaitons bonne chance à ces deux adolescents plein d'avenir et qui ont de l'or (ou de l'argent) dans les mains.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages