Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 17:27
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur
En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur

En attendant le départ, il faut écouter les paroles du président et du meneur

Après un cycle de quatre promenades crépusculaires sur le thème « Si Saint-Christophe m’était conté… » qui s’est achevé par un « remake » des principaux moments lors de la soirée du 1er avril, l’association devait trouver un nouveau thème pour présenter Saint-Christophe d’une autre manière.

Lionel Royer proposa, lors d’une réunion de conseil d’administration : « Pourquoi ne pas recommencer nos promenades crépusculaires avec de petites randonnées au cours desquelles nous pourrions faire connaître quand cela est possible, l’histoire des lieux-dits de notre commune. » L’idée fut aussitôt validée et la façon de mener à bien ce projet  alliant petite marche et histoire du patrimoine se fit jour assez rapidement dans l’esprit du concepteur. Ce dernier expliqua lors d’une nouvelle réunion : « J’ai réfléchi sur notre prochaine promenade crépusculaire que je vois se dérouler en deux temps. Tout d’abord, j’envisage une petite randonnée de 4 km, sur l’ouest de la commune. Sur le parcours, nous verrons une dizaine de lieux-dits. Pour chacun, au cours d’une petite halte, je raconterai quelques anecdotes ou faits marquants qui y sont attachés. Ensuite, avec une projection au foyer rural, je montrerai avec des extraits de différents supports, les évolutions de ces différents lieux et j’en présenterai d’autres un peu plus éloignés de notre parcours situés eux aussi sur l’ouest de la commune. »

Lionel au cours de ses recherches à la mairie

Lionel au cours de ses recherches à la mairie

Pour en arriver à la promenade de samedi soir où assistèrent un peu plus de trente personnes, Lionel Royer s’est déplacé plusieurs fois en mairie pour consulter et photographier le vieux cadastre de 1834, les matrices cadastrales pour retrouver les anciens propriétaires, les démolitions ou les constructions nouvelles. Il fit aussi plusieurs fois référence aux travaux de Monsieur Pierre Robert, ancien instituteur de Saint-Paterne-Racan, qui a beaucoup travaillé sur l’histoire de ce territoire.

En s’appuyant sur la carte Cassini, le carré de Busseroles et le cadastre actuel, à l’aide d’un diaporama, chacun des participants put revoir le parcours réalisé auparavant en apprenant un peu plus de détails sur les lieux-dits rencontrés et sur les autres.

Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés
Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés

Déambulation sur les chemins communaux et arrêts pour écouter les explications relatives aux lieux-dits rencontrés

C’est ainsi que chacun put découvrir que Les Rabines, premier lieu-dit rencontré et situé face au foyer rural, point de départ de la randonnée, existaient bien avant la bâtisse actuelle, car elle abrite une grande cave voûtée, décorée de peintures datées du 15e siècle. Le lieu-dit suivant, Le Broutier, fut l’occasion d’apprendre que : « Raphaël Blanchard, en se promenant avec son grand-père, dans un jardin du Broutier, entendait parler de Fulgence Raymond, quand son aïeul rencontrait le père de ce dernier qui lui parlait des brillantes études de son fils, ce qui l’incita à se lancer lui aussi dans des études de médecine. »

Et, chemin faisant, les anecdotes se succédèrent. Dernier arrêt, peu avant de « boucler la boucle », devant La croix Papillon qui donna son nom à tout un quartier de la commune ainsi qu’à l’EHPAD. Cette croix a une histoire très ancienne et remonterait vraisemblablement au 16e siècle. Tout près de l’endroit où elle fut érigée, se trouvait le cimetière des huguenots ou parpaillots comme on les surnommait à l’époque. De « parpaillot » à « papillon », le pas est facile à franchir.

Dernier arrêt avant le retour au foyer : la croix Papillon.

Dernier arrêt avant le retour au foyer : la croix Papillon.

Lors de la projection qui suivit, les participants purent aussi découvrir des lieux-dits habités au 19e et début du 20e siècle qui ont aujourd’hui complètement disparus et d’autres où il ne reste que très peu de vestiges de l’époque où des ménages y vivaient comme : La Folletterie, La Peuleverie, La Glaudière, La Gachetière.

Cette nouvelle formule semble avoir reçu l’assentiment des personnes présentes parmi lesquelles Jean-Pierre Poupée et son épouse, Jocelyne, qui ont tenu à participer à cette soirée en plus des nombreuses obligations auxquelles ils ont fait face dans la journée. Le président, Philippe Larus, et les membres de l’association, les en remercient.

Chacun s'installe pour la projection

Chacun s'installe pour la projection

À l’issue de l’exposé, le verre de l’amitié fut servi à tous et chacun put remarquer la disposition des gobelets sur la table : les jaunes en forme de H et les bleus en forme de P.

Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié
Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié
Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié

Moment convivial incontournable : le verre de l'amitié

La soirée se termina dans une bonne ambiance avec une vingtaine de personnes par un repas en commun tiré du sac.

Et, pour finir la soirée, repas tiré du sac !
Et, pour finir la soirée, repas tiré du sac !

Et, pour finir la soirée, repas tiré du sac !

Prochaines manifestations de l’association Histoire et Patrimoine :

Samedi 16 et Dimanche 17 septembre (journées du patrimoine), de 14 h à 18 h, à la chapelle Saint-Gilles avec une exposition de documents « Autour du livre » avec remise aux souscripteurs du livre « Si Saint-Christophe m’était conté… ». La souscription s’achèvera le 17 septembre inclus.

Vendredi 10 novembre, 20 h 30, au foyer rural, conférence sur « Jules Égal » par Fabrice Mauclair.

Contact : Philippe Larus 02 47 29 33 18 ou histoire.patrimoine37@laposte.net

https://histoire-patrimoine.jimdo.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages