Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 09:57
Parmi le public, on notait la présence de quelques élus des communes concernées.
Parmi le public, on notait la présence de quelques élus des communes concernées.

Parmi le public, on notait la présence de quelques élus des communes concernées.

Lundi soir, à Beau-Soulage, se tenait une réunion publique concernant les communes de Saint-Aubin-le-Dépeint, Saint-Christophe-sur-le-Nais et Saint-Paterne-Racan, commune dont le maire, M. Jean-Pierre Poupée, était présent parmi la quarantaine de personnes ayant répondu à l’invitation de Catherine Lemaire, premier magistrat de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Cette réunion faisait suite à celle qui eut lieu à l’automne dernier pour la mise en place d’un système de covoiturage mettant en relation des personnes privées de moyens de transports et des bénévoles prêts à les prendre en charge en fonction de leurs déplacements.

Lors de ces premières réunions, dans différentes communes du territoire, une première liste de personnes volontaires avait été dressée et avait donc permis aux organisateurs, en l’occurrence Anne Sémard et Dominique Martin, de l’association Agevie, implantée à Chemillé-sur-Dême, avec le concours de la CCGCPR et de la vice-présidente en charge de la jeunesse et de l’accompagnement au vieillissement, Catherine Lemaire, de finaliser un projet. C’est donc ce projet, soutenu par la CCGCPR, CARSAT Val de Loire (retraite et santé au travail) et Leader, qui était présenté aux habitants lundi soir.

De gauche à droite : Anne Sémard, Anaëlle Lesourd, Dominique Martin et Catherine Lemaire

De gauche à droite : Anne Sémard, Anaëlle Lesourd, Dominique Martin et Catherine Lemaire

Un nouveau service de transport solidaire : Mobil’Âges

Dominique Martin, responsable également du foyer Bois Soleil à Chemillé-sur-Dême, présenta ce nouveau service qui va se mettre en place très prochainement sur le territoire. « J’ai été sollicitée pour mettre en place de nouveau projet. On peut considérer qu’il démarre aujourd’hui et ce jusqu’en décembre 2 018. À cette date, un point sera fait pour dresser un bilan de ce nouveau service. Durant ce premier mois, nous allons recenser toutes les personnes demandeuses de transport et tous les bénévoles qui souhaitent prendre en charge ces personnes. Un numéro de téléphone a été créé ainsi qu’une adresse mail et une personne, Anaëlle Lesourd, a été recrutée pour gérer ce service. C’est elle qui aura en charge de trouver la solution pour mettre en contact les deux parties.»

Anne Sémard, qui a accompagné la CCGCPR dans les études concernant la mise en place de ce projet, a répondu aux diverses interrogations des personnes présentes dans la salle, plutôt d’ailleurs des personnes à transporter que des bénévoles. Voici les quelques précisions qui apportent une clarification sur ce nouveau service. « Tout d’abord, il faut savoir qu’une charte a été établie et qu’elle sera obligatoirement signée par les deux parties. Le bénévole qui s’engage à transporter des personnes doit remplir impérativement 4 conditions : avoir un véhicule en bon état, un permis de conduire, une assurance à jour, ne pas avoir d’infractions au code de la route. La personne transportée devra acquitter une somme basée sur le remboursement de 0,35 € par kilomètres parcourus du domicile du bénévole au lieu du dépôt aller-retour. Pour cela des coupons en 3 parties seront préparés : un justificatif pour l’association et un pour chacune des parties. Il servira de justificatif en cas de litige et pour la traçabilité. »

Suite à l’intervention de Laurent, dans l’assemblée, concernant les manifestations organisées par les associations et la possibilité d’en faire profiter quelques personnes demandeuses de loisirs, Anne Sémard répondit : « Bien sûr, pourquoi pas. Nous avons tout d’abord pensé aux besoins plus courants des personnes âgées pour lesquelles ce service est mis en place dans un premier temps : rendez-vous divers, courses, rencontres amicales, mais effectivement si certaines souhaitent bénéficier de loisirs, c’est tout à fait possible. »

Il faut savoir que s’il y a dans le véhicule plusieurs personnes transportées, les frais seront évidemment partagés.

Puis, Anne Sémard annonça la bonne nouvelle : « La mise en fonctionnement de ce service, appelé Mobil’Âges, est prévue pour le 13 novembre. Nous avons un mois pour prendre des inscriptions et commencer à étudier les différentes possibilités pour mettre transportés et bénévoles en contact. Il faut absolument que les personnes nous préviennent au moins 48 h à l’avance pour qu’Anaëlle puisse trouver la meilleure solution. Sachez qu’elle ne sera pas toujours au bout du fil. Elle a d’autres occupations. Laissez votre message, soyez clair et elle vous rappellera. Mais le samedi et le dimanche, elle n’est pas présente. Pour que ce service fonctionne, vous en êtes les meilleurs acteurs avec le bouche à oreilles. Si vous le voulez bien, tous ceux, bénévoles ou demandeurs, qui souhaitent participer à Mobil’Âges, peuvent venir nous donner ou redonner leur coordonnées avant de partir. »

Avant que les participants ne se dispersent, Catherine Lemaire, conclut cette réunion en ces termes : « Ce dispositif est à votre disposition, mais c’est vous qui le faites vivre ! Ne l’oubliez pas. »

Si ce service vous intéresse et que vous ne vous êtes pas encore fait connaître, n'hésitez pas à téléphoner ou à envoyer un mail.

Contact

Téléphone : 0633397416

Mail : mobilages@agevie.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages