Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 04:01

Dans l’édition de la NR du 20 mars dernier, un mosaïste, Sante Vallar, a été mis à l’honneur. D’origine italienne, c’est en France où il arriva en 1907, qu’il apprit le métier de mosaïste à Nevers, chez Pietro Favet. Jusqu’en 1915, il participera à de nombreux chantiers de ce mosaïste. Lorsqu’est déclarée la Première Guerre mondiale, Sante Vallar se porte volontaire pour défendre son pays et sa région. Il est mobilisé sur le front italien jusqu'en 1918. La guerre finie, il revient en France, travaille comme mosaïste avec Giuseppe Pellarin. Ils s’installent à Montereau-Fault-Yonne, en Seine-et-Marne. C’est là qu’il rencontrera sa femme et qu’il se mariera en 1923.

Cette même année, un travail lui est confié à Tours : réaliser les sols d’une maison close, l’Étoile bleue, siège actuel de la Jeune chambre économique. Cette dernière, consciente de la valeur patrimoniale de ce lieu très visité lors des Journées du Patrimoine, n’a pas hésité à le faire restaurer.

D’autres travaux, en de nombreux lieux, lui seront confiés si bien, que se plaisant dans cette ville de Tours, il décida de s’y installer et y créa sa propre entreprise, au 53 rue Chalmel. En 1928, aidé par les architectes Gaston et Pierre Labadie, Sante Vallar, rejoint par son frère Olvido, mosaïste comme lui, lança les études nécessaires à la construction de la maison, du magasin et de l’atelier-dépôt au 26 rue Febvote. Toute la famille put aménager dans ce nouveau lieu en 1933.

À Tours, nombreux sont les lieux où l’on peut admirer les œuvres de ce mosaïste italien. Mais, me direz-vous, pourquoi ce Sante Vallar intéresse-t-il Saint-Christophe-sur-le-Nais ? Eh bien, c’est très simple.

Sur la commune, nous avons la chance d’avoir également une œuvre signée de Sante Vallar, datant de 1925, le socle du monument commémoratif dédié à Eugène Hilarion, socle qui, avant la seconde guerre mondiale, était surmonté du buste du bienfaiteur de la commune. La sculpture quant à elle, est signée de Georges Delpérier.

Ce qu'il reste du socle du monument
Ce qu'il reste du socle du monument
Ce qu'il reste du socle du monument

Ce qu'il reste du socle du monument

Pour rendre hommage à ce mosaïste, décédé en 1951, la ville de Tours va inaugurer prochainement une place portant le nom de Sante Vallar.

À Saint-Christophe-sur-le-Nais, la municipalité n’a pas manqué de réagir à la lecture de l’article de la NR. Elle s’est donc rapidement renseignée sur ce mosaïste et chercha comment lui rendre hommage. La décision s’est vite imposée : replacer comme à l’origine, un buste de notre grand homme pour redonner à ce monument commémoratif toute sa grandeur première et ainsi mettre à l’honneur ce mosaïste d’origine italienne dont les œuvres sont toujours visibles et répertoriées pour la plupart dans le document  "focus Art Déco" édité par la Ville de Tours.

 

Le monument tel qu'il était avant la Seconde Guerre mondiale

Aussi, dans quelques temps, du moins nous l’espérons, Eugène Hilarion pourra de nouveau poser son regard sur ce village qu’il aimait tant !

Sante Vallar à 35 ans (photo Wikipédia)

Quelques renseignements sur Sante Vallar

Naissance le 27-10-1893 à Tramonte di Sopra

Décès le 15 octobre 1951 à Tours

Mariage à Montereau le 7 juillet 1923 avec Henriette Brouard

Naturalisé Français le 29 septembre 1938

Partager cet article

Repost0

commentaires

Michel MIRAULT 01/04/2019 08:19

Très belle initiative :o)
C'est l'occasion de constater que notre village a encore de quoi nous réserver bien des surprises !
...et notre blogueuse préférée aussi...

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages