Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 16:42

Vendredi soir, l'association christophorienne "Histoire et patrimoine" organisait sa onzième promenade crépusculaire. Depuis l'an dernier, le thème proposé "Si Saint-Christophe m'était conté..." met en scène des personnages ayant réellement existés et qui racontent, au gré des rencontres avec les participants, des moments de leur vie liés à l'histoire communale.

Cette année, trois thèmes et quatre lieux étaient au programme :

Patrice 3

Tout d'abord, une rencontre dans la campagne, avec le docteur Guillard, éminent spécialiste des os fossiles ayant dû appartenir à de grands mammifères antédiluviens, trouvés sur la commune de Saint-Christophe.  

Sa conférence a permis à tous les amateurs de se familiariser avec des mots savants tels que : Le trou obturateur, la cavité cotyloïde, Le sourcil cotyloïdien, Le muscle psoas iliaque, et pour finir sur une note poétique, l'os des îles.

Une petite marche pour digérer ce savant exposé et la bonne cinquantaine de personnes qui avait délaissé son écran de télévision, s'est retrouvée dans la cour de la maison du Dauphin pour y rencontrer Pierre Épron 3, fils et petit-fils de faïenciers du même nom, qui ont travaillé dans cette demeure au 18 ème siècle.

Te Deum David Dany 3

La troisième rencontre se situait au Te Deum, en juillet 1914. Camille Alousque, fils des instituteurs et Octave Borde, boulanger, discutaient des affaires relatées dans le journal "La Dépêche". Quelques faits alarmants n'inquiétèrent nullement les deux hommes qui se sentaient bien loin de tout ça. Nous les retrouvons un mois plus tard, le 1er août. L'inquiétude les gagne. Le tocsin retentit. Le garde-champêtre vient, au son du tambour, lire aux citoyens l'ordre de mobilisation.

Garde Champêtre 4

Les mois passent, Camille Alousque a été mobilisé et, c'est dans la cour de l'école que nous retrouvons, madame Alousque et la grand-mère de Camille qui vont vivre au rythme des nouvelles parvenues du front par courrier jusqu'au jour où la mort par pleurésie du jeune soldat va leur parvenir. Son nom figure sur le monument aux morts de la commune qui fut inauguré en 1922.

Brigitte David Monique 2

Cette manifestation a connu un franc succès et, il faut signaler le remarquable travail qui a été effectué pour recueillir les documents qui ont permis de raconter en détail cet épisode de la Grande Guerre qui a touché cette famille de Saint-Christophe ainsi que plusieurs autres.

Le verre de l'amitié clôtura cette belle randonnée faite sous le soleil revenu juste à temps.

Un grand bravo aux acteurs bénévoles, membres de l'association et un grand merci aux personnes qui permettent de se réunir sur leur terrain, à l'écart des voies de circulation.

 

Si vous souhaitez revivre cette soirée, ouvrez le diaporama.

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article

commentaires

david B 07/07/2014 17:14


Merci beaucoup Monique pour ce magnifique diaporama.

ROYER Monique 07/07/2014 18:08



Ça peut permettre à ceux qui ne sont pas venus d'en profiter et, qui sait, d'avoir quelques regrets. 



Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages