Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 20:30
Permanents, membres du CA et comptables pendant la présentation des résultats de 2015

Permanents, membres du CA et comptables pendant la présentation des résultats de 2015

Mardi soir, à la salle Jeanne d’Arc de Neuvy-le-Roi, se tenait l’assemblée générale annuelle du Réseau Emploi Solidarité (R.E.S.). Michel Couderc, président de l’association, remercia la municipalité de Neuvy-le-Roi, pour le prêt de la salle ainsi que la vingtaine de personnes parmi lesquelles quelques élus, qui avaient répondu à l’invitation.

Cette association dont le siège se trouve à Saint-Paterne-Racan, couvre maintenant 35 communes réparties sur les anciens cantons de Neuvy-le-Roi, Neuillé-Pont-Pierre et Château-la-Vallière. Elle fonctionne avec des permanents salariés et un conseil d’administration formé de bénévoles. Le but de l’association est un but social dont l’objectif est de réussir des insertions professionnelles par l’activité économique.

Comment atteindre l’objectif fixé ?

C’est Sylvie Perrotin, directrice de la structure, qui le précisa : « Il y a plusieurs manières : - En accompagnant les demandeurs d’emploi dans la recherche d’une insertion sociale et professionnelle durable. - En proposant des mises à disposition temporaires chez les utilisateurs de l’association (entreprises, exploitants agricoles, commerçants, artisans, associations, collectivités locales et particuliers). » Et, elle rappela la circulaire DGEFP N°99/17 du 26 mars 1999 concernant la réforme de l’insertion par l’activité économique : « Cette réforme a eu comme effet positif de mieux cibler le public accueilli dans la structure, d’avoir des repères plus précis dans la pratique du prêt de main d’œuvre et surtout de former une équipe de permanents à une réelle compétence dans le suivi accompagnement des demandeurs d’emploi, par un partenariat plus actif avec la DIRECCTE et le Pôle Emploi en particulier. »

Quels sont les partenaires du RES ?

- La Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) dont une convention annuelle détermine les conditions dans lesquelles l’association R.E.S. exerce son activité.

- Le Pôle Emploi qui autorise toute mise à disposition en secteur marchand par un agrément pour pouvoir missionner ensuite le salarié. En 2015, il y a 8 agréments de délivrés.

- Le Conseil Départemental 37 avec qui l’association est conventionnée pour les suivis RSA.

- La Mission Locale de Touraine avec laquelle R.E.S. est aussi conventionné.

- L’entreprise de travail temporaire d’insertion ISER 37 dont le siège est à Bourgueil.

- Le CLAI 37 (Comité de liaisons des associations Intermédiaires d’Indre-et-Loire).

- Le Point accueil de Château-la-Vallière qui adresse les demandeurs d’emploi et avec qui les échanges d’informations se font régulièrement.

- La Maison de la Solidarité (Territoire de vie sociale) de Neuillé-Pont-pierre et les travailleurs sociaux du secteur avec des permanences régulières de la référente Sandie Gaudin.

- L’espace multimédia de Saint-Paterne-Racan, lieu de formation (VISAS informatiques)

- L’entraide Ouvrière de Tours, lieu de formation (ateliers code à R.E.S.)

Les résultats de l’année 2015 :

- 155 personnes ont été missionnées (49 hommes et 106 femmes)

- 88 nouvelles personnes ont été inscrites

- 943 accompagnements d’entretien ont été effectués dans l’année

- 36 735 heures ont été travaillées par les salariés soit 22,86 Équivalent temps plein.

- Si l’on regarde les âges, on remarque que sur les 155 personnes missionnées, 40 ont moins de 26 ans, 81 ont de 26 à 50 ans et 34 ont plus de 50 ans.

Les résultats d’insertion pour 2015 :

- Emplois durables : 1 CDI, 13 CDD= ou >6 mois

- Emplois de transition : 8 CDD<6mois, 8 contrats aidés

- Sorties positives : 1 formation, 7 en situation positive, 1 retraite

- Autres sorties : 4 intérim/ISER 37, 7 suivis Pôle Emploi/Mission locale, 4 maladie/maternité

Cela représente 54 sorties dynamiques ce qui signifie qu’elles sont comptabilisées par la DIRECCTE car le nombre d’heures effectuées est suffisant (>180 h).

Il y a eu 43 sorties non comptabilisées car le nombre d’heures est inférieur à 150 sur 12 mois (3 maladies, 8 inactifs sans nouvelles, 3 CDI, 21 CDD, 8 contrats aidés).

Au 31 décembre 2015, le nombre total d’heures réalisées par R.E.S. s’élevait à 36 734, 50. Ensuite furent présentés les résultats par secteur géographique.

La Mission locale de Touraine

David Fostier, salarié de R.E.S. qui occupe 80% de son temps de travail sur un plein temps à accueillir et accompagner les jeunes des 3 cantons de Neuvy, Neuillé et Château-la-Vallière intervint en tant que représentant de la Mission locale de Touraine. Il expliqua en quoi consiste son travail auprès des jeunes : « Un accompagnement dans le cadre de leur plan d’aide personnalisée » et rappela que sur le territoire, Brigitte Morainville, présente dans la salle, accompagne les jeunes dans le cadre du programme CIVIS. Les jeunes peuvent rencontrer David Fostier dans les locaux de R.E.S., au point accueil de Château-la-Vallière ou à l’antenne Mission locale de Tours Nord au Forum Europe. En 2015, 408 jeunes ont été accueillis. Les conditions de crise ont renforcé les difficultés de trouver un emploi pour les jeunes ruraux qui trouvent peu d’offres accessibles dans un secteur intérimaire en repli en 2015.

Les suivis RSA

Sur l’année 2015, R.E.S.était conventionnée pour 40 suivis actifs du 1er janvier au 28 février puis pour 80 suivis à partir du 1er mars, toujours sur les 3 cantons déjà cités. David Fostier avait en charge 15 suivis et Sandie Gaudin 25. Depuis le 1er mars, Sandie est passée de 25 à 80. Au cours de l’année 2015, 89 bénéficiaires ont été accompagnés.

Quelques élus parmi les personnes présentes

Quelques élus parmi les personnes présentes

Suite à ces diverses présentations, il y eut de nombreuses questions des élus présents concernant les moyens qu’ils pourraient mettre en place pour mieux informer les jeunes des différentes possibilités qui leur sont offertes et pour les orienter vers la Mission locale. Les contrats d’avenir ont un bon impact sur la jeunesse.

Les actions collectives en 2015

Outre l’augmentation du nombre des suivis, le nouvel appel à projet a amené les permanents à travailler davantage sous forme d’accompagnement collectif sur la présentation des droits et des devoirs, les ateliers techniques de recherche d’emploi, la présentation du R.E.S. et de ses missions, le markethon qui a eu lieu le 15 octobre, les ateliers code de la route animés par l’Entr’Aide Ouvrière dans les locaux du R.E.S. et au point accueil de Château-la-Vallière.

Projets pour 2016

Mise en place de formations, d’ateliers collectifs, de stages « découverte» et ponctuellement, des aides financières.

Renouvellement du tiers sortant

Josiane Volovitch, Michel Becquet, Muriel Sabarots, tous réélus

Jean-Pierre Bresso quitte son poste de trésorier et démissionne pour raisons personnelles.

Deux entrées au conseil d’administration : Mmes Dominique MARTIN et Laëtitia Sèvres.

Après un point sur les finances, l’assemblée générale se termina par le verre de l’amitié.

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans solidarité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages