Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 18:28

Samedi, en fin d’après-midi, en limite de Dissay-sous-Courcillon et de Saint-Christophe-sur-le-Nais, jeunes et moins jeunes se sont retrouvés dans les caves aménagées de Charles et Rita Nobilleau, pour assister à l’assemblée générale de l’association Bouge ton bled.

Parmi le public présent, on notait la présence de Brigitte Dupuis représentant le Conseil Départemental et la Communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan, et Jean-Pierre Poupée, maire de Saint-Paterne-Racan, siège de l’association.

Baptiste Poupée, président de l’association, invita les nombreuses personnes à prendre place en leur souhaitant la bienvenue et laissa la parole à Brigitte Dupuis qui s’exprima brièvement : « Je félicite l’association pour tout ce qu’elle fait et notamment pour le festival des Kampagn’arts qui a atteint une belle notoriété sur l’ensemble de la région. Je vous félicite aussi pour votre sérieux et vous assure du soutien du Conseil départemental et de la CCGCPR pour vos manifestations. »

Puis, avec le support d’un diaporama, Baptiste présenta tout d’abord l’association et ses partenaires tant privés que publics et associatifs indispensables à la réalisation de leurs projets.

Le premier bilan fut celui du neuvième Tremplin qui a vu la consécration de Mystery Chord, le 8 avril à Neuvy-le-Roi, et qui s’est avéré positif côté finances.

Vint ensuite le bilan de la participation à la foire du 1er mai de  Saint-Paterne où, depuis plusieurs années, l’association tient une buvette avec boissons fraîches et chaudes.

La grosse manifestation de l’année reste le festival dont c’était la 11ème édition. Ce festival a réuni 5 500 personnes sur une journée et représente un budget très important à gérer. Pour aider à la préparation les jours précédents le festival et pour que tout fonctionne le jour-même, 200 bénévoles ont été à pied d’œuvre. Une carte montrant la géolocalisation des participants faisait ressortir une grosse majorité de personnes venues d’Indre-et-Loire mais également de la Sarthe et du Loir-et-Cher mais, chose assez curieuse, en plus de ces 3 départements, des billets ont été vendus dans 48 autres départements répartis un peu partout dans l’hexagone !

Les participants à l'assemblée générale
Les participants à l'assemblée générale

Les participants à l'assemblée générale

Baptiste rappela que l’année 2017 a été l’année de l’innovation avec une mise en place d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Il souhaite que cet aspect soit bien mis en avant pour que ces personnes sachent que l’accès au festival leur est facilité. Il précise qu’ils vont travailler à l’accès à d’autres handicaps. Du fait de l’attribution du Label Eco-Responsable qui leur a été attribué, une brigade verte chargée de la collecte et du compostage des déchets verts a vu le jour, les aliments étaient servis sur des assiettes en dur et non des assiettes jetables, et les aliments provenaient tous de producteurs locaux. « 90% de l’argent dépensé sur le site est donc allé à des entreprises et producteurs locaux »  précisa Baptiste.

Le coin enfant prend de l’importance. Ils sont encadrés sur le site et peuvent réaliser des graffs qui sont ensuite donnés dans l’école de Saint-Paterne et décorent les murs des préaux. Si d’autres écoles sont intéressées, elles peuvent se faire connaître.

Clément Poupée, le trésorier, présenta le bilan financier. Pour l’organisation du festival de grosses sommes sont brassées mais, bien que jeunes, les membres de l’association font preuve de beaucoup de sérieux et la gestion de leur budget est irréprochable. Clément fit remarquer le budget important mis sur la sécurité et se félicita du fait que « l’ambiance au festival est très conviviale. Cette année, tout s’est bien passé, il n’y a pas eu d’excès et nous n’avons pas eu à faire intervenir les pompiers. »

Puis, en affichant les « camemberts » pour faire apparaître les répartitions du budget, il fit constater que le ¼ des dépenses est financé par les partenaires qu’il remercia une nouvelle fois. Il précisa que chaque année, l’association investit une somme de 2 000 à 2 500 € en achat de matériel qui peut ensuite être prêté à d’autres associations.

Ces bilans approuvés, ce furent ensuite les projets 2018 qui furent évoqués.

Le Tremplin des Kampagn’arts le 14 avril à Neuvy-le-Roi

Participation à la foire du 1er mai

Festival des Kampagn’arts les 29 et 30 juin

Et participation à des événements partenaires : Festival Bric à Notes le samedi 17 Juin au château de Cangé à Saint Avertin, Fête de la Musique de Marray le vendredi 22 juin 2018, Festival Les Troll’s en Folie le samedi 04 août 2018 et Festival Bercé Trop Près du Mur.

L’association a mis en place des commissions qui pourront travailler tout au long de l’année en collaboration avec le CA ou les bénévoles. Les personnes qui sont intéressées peuvent prendre contact avec l’association. Les thèmes proposés sont nombreux.

Renouvellement du CA : Yvan Lopion souhaite sortir, il est remplacé par Guillaume Orgeur.

La soirée se poursuivit par le verre de l’amitié et, pour remercier tous les actifs, une énorme paëlla attendait les participants de ce qui devenait « La soirée des bénévoles ».

Contact : assobougetonbled@gmail.com.

Adhésion à l’association : 5 €

Pour revivre le festival 2017

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages