Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 17:33


Il reste encore quelques places, alors pressez-vous pour réserver votre soirée.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:04

La Maison des Écritures de Neuvy-le-Roi vous propose une nouvelle série de soirées thématiques.














































Vous pouvez d'ores et déjà retenir ces dates.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 07:56

La prochaine séance du conseil municipal aura lieu le jeudi 17 septembre, à 20 h 30, à la mairie.

Statue de St Christophe, en bois, qui se trouvait place Jehan d'Alluye.

Partager cet article

Repost0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:33

Vous êtes à la recherche de l'objet convoité, vous aimez chiner, flâner parmi les vieilleries ou tout simplement succomber sur un coup de coeur, alors, retenez la date du dimanche 6 septembre et venez à la 17ème édition du vide-grenier de Saint-Paterne-Racan, organisé par le Comité des Fêtes, dans le cadre agréable et ombragé du terrain de loisirs de l'Image.

Partager cet article

Repost0
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 10:20

Séance du 17 juin 2009 

Étaient présents : MM. POUSSIN J., MANSO P., OGER F., BÉDARD D., HERVET T., RULLON J.-M., MEUNIER J.-J., GUÉRIN T., REFFAY C., LARUS P., TONDEREAU P., Mmes LEMAIRE C., ROYER M. 

     Étaient excusés : MM. BROCHERIEUX D. (pouvoir à M. POUSSIN J.), RAGUIDEAU D. (pouvoir à M. TONDEREAU P.)

 

     Secrétaire de séance : M. GUÉRIN Thierry 

  ORDRE DU JOUR 

Lecture et approbation du compte-rendu du 27 mai 2009

 

  1.      BOUCHERIE

Le Conseil Municipal, lors de sa séance du 27 mai 2009, avait fixé le prix d’acquisition de l’immeuble de la boucherie-charcuterie à 187 200 €, au prix d’acquisition par la Commune, sous réserve de l’estimation du Service des Domaines.

M. le Maire tient à préciser à M. Tondereau, qui avait dit que la commune avait acheté la boucherie en tant que bâtiment et non en tant que commerce, que sur la délibération d’acquisition de la boucherie du 21/06/06, le Conseil Municipal avait décidé d’acquérir l’immeuble à usage d’habitation et de commerce.

Mme Royer avait également annoncé, lors de cette séance, que d’autres bâtiments avaient été estimés par le Service des Domaines mais pas l’immeuble de la boucherie. Or, après renseignement pris auprès de ce Service, il s’avère qu’elle avait fait une demande le 24/05/06 et qu’une estimation avait été faite à hauteur de 150 000 €. M. le Maire s’étonne que l’on ne retrouve, en mairie, aucune trace de ces documents et qu’aucune justification n’est précisée sur le prix de l’achat à 187 000 €.

M. le Maire a demandé au Service des Domaines d’effectuer une nouvelle estimation de cet immeuble. La nouvelle estimation s’élève à 160 000 € avec une marge de négociation de 10 % et non plus à 150 000 € (année 2006) car le marché a ensuite continué à augmenter pour se stabiliser par la suite et bien que les ventes soient difficiles actuellement, les prix ne baissent pas pour autant. Cette estimation n’est valable que pour un an.

M. le Maire propose de fixer le prix de vente de l’immeuble de la boucherie à 150 000 € sachant qu’une délibération a été prise afin que, sur demande de M. Proust, soit stipulé dans le bail, que 6 mois avant la fin de celui-ci, le prix de vente soit fixé par le Conseil Municipal après consultation du Service des Domaines.

 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide, avec 11 voix pour et 4 abstentions (MM. Tondereau, Larus, Raguideau et Mme Royer) de fixer le prix d’acquisition de l’immeuble de la boucherie à 150 000 € compte tenu de l’avis du Service des Domaines. Cette estimation est valable pour une année. Il sera stipulé dans le bail que 6 mois avant la fin de celui-ci, le prix de vente sera fixé par le Conseil Municipal après consultation du Service des Domaines.

 

  2.      BAIL LOCATION PARCELLE

Lors de la réunion du 27 mai 2009, le Conseil Municipal avait décidé de louer la parcelle D505 à M. Ménard dans les mêmes conditions que les autres parcelles communales louées à des exploitants, c’est-à-dire avec un bail précaire renouvelable chaque année par tacite reconduction au tarif de location des terres agricoles fixé annuellement par arrêté préfectoral.

 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, autorise, à l’unanimité, la Commune :

-                           à louer à M. Ménard Vincent la parcelles D505 à compter du jour de la délibération,

-                           représentée par M. Poussin, à signer, avec M. Ménard Vincent, un bail précaire renouvelable chaque année par tacite reconduction au tarif de location des terres agricoles fixé annuellement par arrêté préfectoral,

-                           à faire payer à M. Ménard Vincent la location chaque année au 1er octobre.

   

3.      FOYER RURAL : SÉCURITÉ

M. Delareux, qui a été retenu pour effectuer les travaux de remise aux normes des installations électriques au Foyer Rural, doit intervenir à la mi-juillet. L’APAVE avait demandé, pour une question de sécurité, que le compteur soit cloisonné avec une porte coupe-feu. M. Tondereau sera sollicité pour effectuer ces travaux mais précise que pour la porte il faut contacter un menuisier. Un rendez-vous sera donc pris, sur site, avec MM. Tondereau, Segelles et Guérin.

   

4.      TARIFS CANTINE ET GARDERIE

      Pour la cantine, en 2008, les dépenses se sont élevées à 34 150 € et les recettes à 27 000 €, ce qui fait un déficit de 7 150 € soit 0,90 €/enfant/jour. 55 enfants en moyenne par jour ont fréquenté la cantine. Le prestataire, la société JMG, a augmenté ces tarifs qui passent de 2,40 € à 2,46 € pour la rentrée, le prix du repas fixé par la commune était de 3,40 €. Mme Lemaire propose donc d’augmenter le prix de 10,29 % soit de le fixer à 3,75 € ce qui ferait une recette de 29 700 € pour une dépense de 35 483 € donc un déficit de 5 783 € soit 0,73 €/enfant/jour.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, avec 11 voix pour, 3 contre (Mme Royer, MM. Tondereau et Raguideau) et 1 abstention (M. Larus), décide de fixer le tarif de la cantine à 3,75 €.

 

      Pour la garderie, en 2008, les dépenses se sont élevées à 13 500 € et les recettes à 4 000 €, ce qui fait un déficit de 9 500 € soit 2,36 €/enfant/jour. 28 enfants en moyenne par jour ont fréquenté la garderie. Mme Lemaire propose de fixer le prix à 1,50 € pour la garderie du matin et 1,50 € pour la garderie du soir ce qui  ferait une recette de 6 048 € pour une dépense de 13 500 € donc un déficit de 7 452 € soit 1,85 €/enfant/jour.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide de fixer le tarif de la garderie pour le matin à 1,50 € et pour la garderie du soir à 1,50 €.

 

  5.      INSCRIPTIONS SCOLAIRES

M. Vrin, domicilié à St Pierre-de-Chevillé, demande l’inscription de ses enfants à l’école de St Christophe pour la rentrée scolaire 2009-2010 sachant qu’ils ont fait toute leur scolarité sur la commune et que leur nourrice habite également la commune.

  M. et Mme Doisneau ont écrit au Préfet pour l’informer de leur intention de poursuivre la scolarisation de leurs enfants pour l’année scolaire 2009-2010 au sein du groupe scolaire situé sur le territoire de notre commune. Le principal motif invoqué pour cette demande de dérogation scolaire est qu’ils souhaitent que leurs enfants finissent leur cycle scolaire au sein du même établissement. Afin qu’il puisse examiner cette requête en toute connaissance de cause, le Préfet demande l’avis du maire.

Un enfant de St Aubin, CHABERT-RAGON Ethan, avait été inscrit l’année dernière à l’école de St Christophe sans qu’aucune démarche des parents n’ait été faite auprès de la commune de résidence et de la commune d’accueil. M. le Maire propose au Conseil Municipal de refuser l’inscription de cet enfant à la rentrée prochaine si les parents n’ont pas fait les démarches nécessaires auprès des communes concernées.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, avec 11 voix pour, 2 contre (Mme Royer, M. Larus), 2 abstentions (MM. Tondereau, Raguideau), refuse l’inscription de l’enfant Ethan CHABERT-RAGON à l’école de St Christophe à la rentrée scolaire 2009-2010 tant que les parents n’auront pas fait la demande auprès de la commune de résidence et de la commune d’accueil.

 

  6.      DISTRIBUTION DES PRIX

            M. le Maire invite les membres du Conseil Municipal à remettre les prix de fin d’année, financés par la Commune, aux enfants de l’école lors de la Fête de l’école, Samedi 20 juin à l’Espace « Beau-Soulage » à partir de 14h30.

   

7.      DÉCISION MODIFICATIVE

Afin d’abonder le chapitre 67 (Charges exceptionnelles), il est nécessaire de prendre la décision modificative suivante :

-         022 (Dépenses imprévues) : - 37,00 €,

-         673 (Titre annulé) : + 37,00 €.

 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide de prendre la décision modificative suivante :

-         022 (Dépenses imprévues) : - 37,00 €,

-         673 (Titre annulé) : + 37,00 €.

 

   8.      CHAUFFAGE ÉCOLE MATERNELLE

M. le Maire a demandé un devis à M. Boigard concernant l’installation de radiateurs dans l’école maternelle afin de compléter le chauffage actuel devenu défaillant suite à des malfaçons.

Pour l’installation de 2 radiateurs dans une classe, le devis s’élève à 6 025,40 € TTC et pour l’installation de 2 radiateurs dans deux classes, le devis s’élève à 8 585,38 € TTC.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide de retenir le devis d’installation de 2 radiateurs dans les 2 classes d’un montant de 8 585,38 € TTC.

 

 9.      SYNDICAT DES CAVITÉS 37

Le Conseil Municipal doit se prononcer sur la modification de dénomination du Syndicat Intercommunal pour la surveillance des cavités souterraines et des masses rocheuses instables d’Indre-et-Loire en « Syndicat Intercommunal Cavités 37 ».

 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, accepte la modification de dénomination du Syndicat Intercommunal pour la surveillance des cavités souterraines et des masses rocheuses instables d’Indre-et-Loire en « Syndicat Intercommunal Cavités 37 ».

 

10.  QUESTIONS DIVERSES

            - Demandes de logement

Deux demandes de logement de type 4 ont été déposées. 
Le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide de ne pas retenir ces demandes de logement ne sachant pas si elles ont été déposées dans leur commune de résidence.

 

            - Rétrécissement de la chaussée

            Une réclamation a été reçue en mairie concernant un rétrécissement de chaussée sur la V.C. n°7 reliant St Gilles à la Charbonnerie dû à une exploitation de parcelles empiétant sur le domaine public ayant pour conséquence la quasi-impossibilité de croiser un autre véhicule. M. le Maire, qui a consulté le cadastre et s’est rendu sur les lieux pour constater les faits, propose de contacter un géomètre pour faire borner de nouveau cette voie communale et de demander des dommages et intérêts à l’exploitant s’il s’avère qu’il a cultivé sur le domaine public.

            Le Conseil Municipal, à l’unanimité, autorise M. le Maire à contacter un géomètre pour faire borner la voie communale n°7 reliant St Gilles à la Charbonnerie le long des parcelles cadastrées section B1056 et 952.

 

            - Remerciements pour subvention

            Les Danseux du Nais ainsi que la Gymnastique Volontaire remercient la Commune pour l’attribution d’une subvention à leur association.

 

            - La Poste

            Lors du recrutement de l’employé de l’Agence Postale Communale, un jury, composé du Maire, des Adjoints ainsi que d’un représentant du CDG, s’était réuni et avait retenu une 2ème personne au cas où le stage de formation de la 1ère candidate retenue n’aurait pas donné satisfaction, il s’agit de Mme Marandeau Gilberte. M. le Maire a contacté la Poste afin qu’elle suive une formation avant de pourvoir au remplacement de Mme Formosa, démissionnaire.

 

              - Location salle de réunion de « Beau-Soulage »

            Lors de la location de la salle pour des repas de mariage, les locataires demandent souvent l’accès à la salle de réunion pour pouvoir faire dormir des enfants. M. le Maire demande aux membres du Conseil Municipal s’il voit un inconvénient à inclure la location de la salle de réunion avec le tarif de location de la grande salle. Il n’y a pas d’opposition.

 

                - École : rentrée 2009-2010

MM. le Maire et Meunier ainsi que Mme Lemaire ont assisté à la dernière réunion du Conseil d’école, vendredi 12 juin, et ont ainsi eu connaissance des effectifs pour la rentrée et notamment du nombre d’élèves de la classe de CM2 qui risquent de poser des problèmes compte tenu de la grandeur de la classe. La commune étudiera le problème, si problème il y a, sachant que la location de classe de type « construction modulaire » est très coûteuse et qu’elle ne sera pas admise dans le périmètre de l’église classée. M. le Maire a contacté la S.E.T. pour étudier la faisabilité d'un projet de construction de 2 classes et d'une cantine. Une somme prévisionnelle avait été inscrite au budget primitif 2009 à cette fin.

 

                   - Développement numérique dans les écoles

Les instituteurs de l’école n’ont pas fait part à la municipalité d’un projet de développement numérique. S’ils se manifestent, M. le Maire en informera les membres du Conseil Municipal.

 

                  - Ordures ménagères

M. le Maire a assisté à la réunion du SMIOM, mardi 16 juin, l’excédent financier ayant encore augmenté, une réduction de 10 % sera appliquée sur le montant de la redevance du 2ème semestre 2009.

 

                 - Lettre d’administrés

M. le Maire donne lecture aux conseillers municipaux de la lettre d’administrés concernant l’aire de jeux de la Croix Papillon et plus particulièrement du noyer qui se trouve sur cette aire de jeux, de la clôture et de l’entourage de la partie sableuse. M. le Maire répond que le noyer va être abattu dans les semaines qui viennent selon la disponibilité de l’agriculteur qui doit apporter une aide matérielle et que la clôture, non obligatoire, sera certainement enlevée pour faciliter l’accès et l’entretien du talus, propriété communale.


                  - Chapelle St Gilles

L’entrée de la chapelle St Gilles se dégrade, M. le Maire souhaite demander des devis pour que l’entrée soit refaite en pierres de taille. Le Conseil Municipal décide de consulter MM. Choisnet de St Christophe et Meunier de Neuillé-Pont-Pierre. 
  Séance levée à 22h45.

Partager cet article

Repost0
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 12:56
La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu le mardi 11 août, à 20 h 30, à la mairie.



  












Le campanile sur l'hôtel de ville

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 18:40
La boucherie charcuterie de St Christophe doit rouvrir avec un nouvel artisan, le mardi 21 juillet. Elle est fermée depuis le 3 février 2008.
Cet  immeuble, comprenant l'habitation et le commerce, est une propriété communale depuis 2006.

Délibération du 7 juin 2006
           
Après annonce par M. Borderon que les banques exigeaient encore une nouvelle garantie vis-à-vis de son repreneur, Mmes Royer et Goupil ainsi que M. Raguideau ont rencontré M. Sarazin.

Une réunion de travail sur ce dossier s’est tenue à la mairie le mercredi 31 mai, à 20 h 30. Sept membres du Conseil Municipal étaient présents.


Délibération du 21 juin 2006

Madame le Maire donne, au Conseil Municipal, le compte-rendu de la réunion du 13 juin, à laquelle participaient Mme GOUPIL, MM. PINEAU, CANDAT pour le Conseil Municipal, Mme MESLARD-HAYOT de la Chambre de Métiers, M. LION du Conseil Général, M. et Mme BORDERON, M. SARAZIN et Melle FARADJI.

Après avoir visité l’ensemble des locaux, la réunion s’est tenue en mairie.

Pour le montage des dossiers de demande de subvention, il faut qu’au niveau du FISAC, la partie commerciale soit distincte de la partie habitation, chaque partie devant avoir une estimation séparée.

Le FISAC peut subventionner à hauteur de 20% du programme commercial (acquisition et travaux). Le versement de ladite subvention peut demander 2 ans.

Le Conseil Général peut également subventionner grâce au FDDR en fonction du taux déjà obtenu avec les autres organismes.

M. BRIAND, député, a pris note de la demande qui lui a été faite et invite la Commune à déposer un dossier le plus rapidement possible, les demandes étant en cours d’étude ce mois-ci.

Les devis qui avaient été fournis à M. SARAZIN pour effectuer des travaux au niveau du commerce ont été réactualisés au nom de la commune en tenant compte des remarques faites par Mme MESLARD-HAYOT.

Madame le Maire a contacté Maître BIET, notaire, pour connaître les conditions exactes de la vente. Une demande de contrôle des services vétérinaires (section alimentaire) a été faite. Le rendez-vous est fixé au mardi 27 juin à 9 h 30.

              Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, par 10 voix, décide :

-         d’acquérir l’immeuble à usage d’habitation et de commerce sis au 12 place Jehan d’Alluye et cadastré C 413 et 414 d’une superficie totale de 5 a 50 pour un montant de 187 200 € augmenté des frais notariés,

-          d’autoriser Madame le Maire à signer tous les actes relatifs à cet achat,

-         d’autoriser Madame le Maire à signer les devis proposés par les artisans pour un montant global de 30 284,46 € TTC.

 -         d’autoriser Madame le Maire à déposer les dossiers auprès de tous les organismes susceptibles d’octroyer une subvention dont le FISAC et le FDDR,

-         d’approuver le plan de financement présenté,

-         d’autoriser Madame le Maire à contracter un emprunt de 220 000 €,

Les travaux estimés à un peu plus de 30 000 € ne devaient être réalisés dans leur totalité qu'au terme du bail de location de 23 mois, si le locataire était décidé à rester et à poursuivre son activité. Seuls ceux exigés par la DDSV (direction départementale des services vétérinaires) pour pouvoir ouvrir la partie commerciale et ceux découlant du diagnostic concernant les traces de plomb dans les installations ont été effectués (environ 15 000 €).
Subventions pour cette opération :
- aide du député sur son enveloppe parlementaire : 5000 €
- FISAC (aide de l'état) : 43 452 €
- FDDR (Conseil Général) : 38 077 €

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 11:53

Partager cet article

Repost0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 07:42

Étaient excusés : M. BROCHERIEUX D. (pouvoir à M. POUSSIN)

 

Secrétaire de séance : Mme LEMAIRE Catherine

 

 

ORDRE DU JOUR

 

Lecture et approbation du compte-rendu du 22 avril 2009

 

1.      RÈGLEMENT CANTINE ET GARDERIE

            M. le Maire propose de préciser que l’accueil est réservé aux enfants de la commune scolarisés à l’école avec les priorités suivantes :

            - les enfants dont les 2 parents (et, pour les familles monoparentales, dont un parent) travaille(nt) à l’extérieur,

- puis les enfants dont les 2 parents travaillent sur la commune,

- et enfin les enfants des autres familles.

Si, après avoir satisfait à toutes les demandes d’accueil des enfants de la commune, des places restent disponibles en fonction de la capacité d’accueil fixée par la Commission de Sécurité, les enfants des communes extérieures scolarisés à l’école pourront être accueillis avec les mêmes priorités que les enfants de la commune.

Les tarifs seront révisés annuellement avant la rentrée scolaire.
             Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide, avec 11 voix pour et 4 abstentions (MM. Raguideau, Larus, Tondereau et Mme Royer) de préciser que l’accueil est réservé aux enfants de la commune scolarisés à l’école avec les priorités suivantes :

- les enfants dont les 2 parents (et, pour les familles monoparentales, dont un parent) travaille(nt) à l’extérieur,

- puis les enfants dont les 2 parents travaillent sur la commune,

- et enfin les enfants des autres familles.

Si, après avoir satisfait à toutes les demandes d’accueil des enfants de la commune, des places restent disponibles en fonction de la capacité d’accueil fixée par la Commission de Sécurité, les enfants des communes extérieures scolarisés à l’école pourront être accueillis avec les mêmes priorités que les enfants de la commune.

  

2.      MATÉRIEL COMMUNAL

M. Meunier a demandé un devis chez CATENA concernant :

- la réparation du nettoyeur haute-pression qui s’élève à 301,15 € TTC,

- l’achat d’un nettoyeur HP Sthil :

                        - RE128+ (pression de service 135 bars et débit 500 l/h : modèle amateur) : 387,50 € TTC,

            - RE142+ (pression de service de 10 à 140 bars et débit 660 l/h : modèle professionnel) : 531,00                         € TTC.

 Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide, à l’unanimité, d’acheter le nettoyeur HP Sthil RE142+ (pression de service de 10 à 140 bars et débit 660 l/h : modèle professionnel) d’un montant de 531,00 € TTC.

 

 3.      TROTTOIRS LOTISSEMENT

L’appel d’offre groupé concernant l’entretien de la voirie communale a été effectué, l’ouverture des plis ainsi que l’analyse des offres ont eu lieu lundi 25 mai. Il en ressort que c’est la société Colas, moins disante, qui a été retenue. Le montant des travaux (qui devraient démarrer à la mi-juillet pour se terminer fin août) pour la commune s’élève à 35 595,76 € HT.

 

M. Poussin avait fait également chiffrer à la DDE les travaux suivants qui pourront certainement être faits cette année :

-    Rue des Pommiers : confection de trottoirs en enrobés, reprise de quelques bordures et renforcement de trottoir au niveau de certaines tranchées eaux usées : 22 400,00 € TTC, (suite à une malfaçon sur la rue des Pommiers, la commune a perçu la somme de 20 000 € de l'assurance)

-    Rue du Calvaire :

-    au n°6 : confection de trottoirs en enrobés : 4 600,00 € TTC,

- au n°3 : confection de trottoirs en enrobés et fourniture et pose de caniveaux grilles au droit des entrées : 6 100,00 € TTC

-    Rue de la Croix Papillon au n°16 : confection de trottoirs en enrobés et mise à niveau de bouches à clefs : 1 500 € TTC.

 Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal autorise, à l’unanimité, M. le Maire à :

-    signer le marché de travaux d’entretien de la voirie communale 2009 avec la société Colas d’un montant de 35 595,76 € HT,

-    à faire chiffrer les travaux de confection de trottoirs dans les divers lotissements communaux par la société Colas en les annexant au groupement de commandes des travaux d’entretien de la voirie.

  

4.      P.V.R. AUX ROCHETTES

            Le Conseil Municipal avait accepté, le 14/05/08, de faire réaliser les travaux d’établissement du réseau d’électricité pour desservir des terrains appartenant à M. et Mme Goupil. Une demande de déclaration préalable demandant l’autorisation de lotissement de ces terrains a été acceptée par la DDE. De ce fait, une estimation d’extension du réseau électrique a été faite par le SIEIL, suite à la nouvelle division parcellaire, elle s’élève, pour 106 m de réseau, à 10 940 € TTC avec la participation du SIEIL de 70 % (7 658 €). Les 30 % restant à la charge de la commune (3 282 €) peuvent lui être remboursés par application de la P.V.R. (Participation Voies et Réseaux) au bénéficiaire de cette extension.

       Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal décide de prendre la délibération suivante :

Vu le code de l’urbanisme et notamment ses articles L. 332-6-1-2° d), L. 332-11-1 et L. 332-11-2 ;

Vu la délibération du 23/08/01 instituant la participation pour voirie et réseaux sur le territoire de la commune de St Christophe/le Nais,

Considérant que l’implantation de futures constructions dans le secteur du Chemin Rural n°46 justifie des travaux d’établissement du réseau d’électricité, sans nécessiter d’aménagements supplémentaires de la voie existante ;

Considérant que les propriétés foncières concernées, situées à 80 mètres de part et d’autre de la voie, pouvant bénéficier de cet établissement de réseau électrique, appartiennent à des propriétaires privés, la commune met la totalité du coût des travaux à leur charge,

Considérant qu’une adaptation de la limite de 80 mètres est motivée par les circonstances locales de ce secteur qui sont : la taille des terrains,

Considérant que sont exclus les terrains déjà desservis par le réseau d’électricité,

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide,

Article 1 : d’engager la réalisation des travaux d’établissement du réseau d’électricité dont le coût total estimé s’élève à 10 940 € TTC seulement si les propriétaires fonciers s’engagent également à prendre à leur charge le coût de la réalisation sachant que la commune ne pourra récupérer la PVR que lors de la réalisation des constructions. Ils correspondent aux dépenses suivantes :

Travaux d’établissement des réseaux

Coût des travaux

- Électricité

10 940 €

Coût total

10 940 €

Déduction de la  subvention

- 7 658 €

Coût total net

3 282 €

Article 2 : fixe à 3 282 € la part du coût de la voie et du réseau mis à la charge des propriétaires fonciers.

Article 3 : les propriétés foncières concernées sont situées à 80 mètres de part et d’autre de la voie, en sont exclues celles déjà desservies par le réseau d’électricité .

Article 4 : fixe le montant de la participation due par mètre carré de terrain desservi à 0,24 €.

Les propriétaires fonciers s’acquitteront des sommes dont ils sont redevables auprès du comptable de la collectivité territoriale compétent à raison de :

- 0,24 € par mètre carré pour le réseau d’électricité.

Article 5 : décide que les montants de participation dus par mètre carré de terrain sont actualisés en fonction de l’évolution de l’indice du coût de la construction. Cette actualisation s’applique lors de la prescription effectuée lors de la délivrance des autorisations d’occuper le sol ou lors de la signature des conventions visées à l’article L. 332-11-2 du code de l’urbanisme.

Cette délibération annule et remplace la précédente.

  

5.      PISCINE

M. Poussin a assisté à la réunion qui a eu lieu à St Paterne pour l’utilisation par les scolaires de la piscine. 3 plages avaient été retenues par l’école mais sachant que 2 classes pouvaient fréquenter le bassin en même temps pour un coût de 600 € chacune, 2 plages horaires ont été retenues.

 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal accepte, à l’unanimité, de financer 2 plages horaires pour l’apprentissage de la natation scolaire aux élèves de l'école pour un montant de 1 200 € pour 4 classes pendant 4 semaines au mois de juin.

 

6.      BOUCHERIE

            M. Poussin a de nouveau rencontré M. Proust (qui a vérifié le matériel) qui demande à ce que le prix d’achat du bâtiment de la boucherie-charcuterie lui soit donné dès maintenant pour pouvoir monter son dossier de financement. Le Conseil Municipal avait décidé, sur demande de M. Proust, que soit inscrit dans le bail, que 6 mois avant la fin de celui-ci, le prix de vente de l’immeuble soit fixé par le Conseil Municipal après consultation du Service des Domaines. M. Poussin rappelle que la commune l’avait acheté 187 200 € et qu’il pensait que le Service des Domaines l’avait estimé à 150 000 €. Or, cette estimation n’ayant pas été retrouvée en Mairie, M. Poussin demande à Mme Royer si une estimation avait été faite par les Domaines. Mme Royer lui répond que d’autres bâtiments avaient été estimés mais pas celui de la boucherie. M. Poussin rappelle que la Commune n’avait pas la compétence économique pour acheter la boucherie qui aurait du être acquise par la Communauté de Communes de Racan à laquelle cette compétence avait été déléguée. M. Tondereau précise que la commune avait acheté la boucherie en tant que bâtiment et non en tant que fond de commerce car le fond de commerce n’existait plus et donc que la commune était intéressée par les bâtiments pour éventuellement y créer un commerce.

             Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide, à l’unanimité, de fixer le prix de l’immeuble de la boucherie-charcuterie à 187 200 € sous réserve de l’estimation du Service des Domaines.

  

7.      DÉROGATION SCOLAIRE

Mme Oger Katia, domiciliée sur la commune de St Paterne-Racan, demande, pour la seconde fois, une dérogation permettant l’inscription de sa fille à l’école de St Christophe pour la rentrée 2009-2010 car elle y a commencé sa scolarité et a également sa nourrice sur la commune.

            Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal accepte, à l’unanimité, l’inscription de la fille de Mme Oger Katia à l’école de St Christophe/Le Nais pour la rentrée 2009-2010 et engage la commune à ne pas demander de participation financière à la commune de St Paterne-Racan.

 

M. et Mme Brunet Jérôme, domiciliés à St Paterne, demandent l’inscription de leurs enfants à l’école de St Christophe.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal refuse, avec 14 voix pour et 1 abstention (M. Oger), de prendre en considération la demande de M. et Mme Brunet Jérôme.

  

8.      AVENANT A.P.C.

L’ A.P.C. (Agence Postale Communale) de St Christophe/Le Nais ayant changé d’adresse et modifié ses horaires, un avenant à la convention relative à l’organisation de celle-ci est a signé.

 Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal autorise Monsieur le Maire à signer l’avenant n°1 à la convention relative à l’organisation de l’Agence Postale Communale de St Christophe/Le Nais.

 

 

9.     Le point 9 concernait les  PERMANENCES ÉLECTIONS pour les européennes.

 

 

10.  QUESTIONS DIVERSES

-    FDACR

Le Conseil Général, devant se réunir afin d’opérer à la répartition du F.D.A.C.R. pour le canton de Neuvy-le-Roi, demande à ce que la Commune lui adresse, avant le 15 juin 2009, un projet chiffré accompagné de la délibération correspondante. M. le Maire propose d’inscrire les dépenses suivantes :

 

Désignation

Montant HT

Montant TTC

Matériel employés

 

 

Tondeuse autoportée

2 173,08 €

2 599,00 €

Tondeuse

348,08 €

416,30 €

Nettoyeur haute-pression

324,00 €

387,50 €

Vestiaire

210,95 €

252,30 €

Véhicule communal

8 530,06 €

10 201,95 €

Travaux bâtiments communaux

 

 

Stores mairie

774,49 €

926,29 €

Radiateurs bain d’huile

499,18 €

597,02 €

Sonorisation salle des fêtes

995,28 €

1 190,35 €

Mobilier école

 

 

Bancs

498,33 €

596,00 €

Informatisation de la bibliothèque

 

 

Imprimante

328,80 €

393,24 €

Carte mère

300,00 €

358,80 €

TOTAL

14 982,25 €

17 918,75 € 

            Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal émet un avis favorable et autorise Monsieur le Maire à déposer ce projet auprès du Conseil Général et à demander les subventions les plus élevées possible dans le cadre du FDACR.

             - Courrier de M. Lesecq

M. Lesecq propose un document susceptible d’intéresser la commune d’un montant de 138 €. Il s’agit d’une gravure originale de Fulgence Raymond (neurologue né à St Christophe/Le Nais en 1844 et mort en 1910) du début du XXème siècle (v.1900) avec fac-similé de signature (dimension 28x46 cm à toutes marges) : beau portrait d’après un cliché de Numa Blanc. La Commune ne donne pas suite, elle l’a déjà en sa possession.

 - Courrier l’Union Cyclo-Touriste

Le Club cyclotouriste organise le 28 juin un challenge départemental de cyclotourisme à la salle Beau-Soulage et sollicite une coupe qui serait offerte au nom de la commune. Le Conseil Municipal donne son accord.

 - Courrier Tennis Club St Paterne

Le Club organise un tournoi et sollicite des coupes auprès de la commune. Le Conseil Municipal donne son accord pour l’attribution d’une coupe.

 - Courrier de Mme Morand

Mme Morand avait demandé un branchement d’eau auprès du SIVOM sans savoir si le terrain était constructible. Le terrain n’étant justement pas constructible, elle refuse de régler le coût du branchement d’eau.

 - Courrier de M. Ménard

Il demande la possibilité de cultiver, en herbage, la parcelle D505 à « La Beauce », libérée par M. Mauclair sous réserve des conditions d’exploitation et financières de la commune.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide, à l’unanimité, de louer la parcelle D 505 à M. Ménard dans les mêmes conditions que les autres parcelles communales louées à des exploitants.

 - Courrier de Mme Formosa

Elle demande à la Commune de bien vouloir accepter sa démission du poste d’adjoint administratif de 2ème classe, qu’elle occupe en tant que gestionnaire d’une A.P.C. depuis le 02/03/09, à compter du 27/07/09 (2 mois de préavis). La Poste aurait une personne, ayant déjà effectué une formation, à proposer pour son remplacement.

 - Jury des Maisons Fleuries

Les membres du jury sont : MM. Oger, Manso, Reffay et Mme Lemaire.

-    Jouets

M. Oger signale qu’il reste des jouets de l’Arbre de Noël et demande s’ils peuvent être donnés pour la Fête de l’école comme lot ou à la garderie. Mme Lemaire sera consultée pour la distribution.

 

-    Demandes de logement

            - une  pour un type 3 

            - une pour un type 4 
     Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, retient la demande pour le type 3.

           

 Séance levée à 22h15.

Partager cet article

Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 10:17
La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu le mercredi 17 juin, à 20 h 30, à la mairie.
Les séances sont publiques, vous pouvez donc y assister !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages