Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 10:00

 

Partager cet article

Repost0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 12:43

Dans le cadre de la convention « Energie collective 2017 », signée entre la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles-Pays de Racan et l’Agence Locale de l’Energie d’Indre et Loire (ALE37),un cycle d’animations sur les économies d’énergie est proposé aux habitants du territoire. Cinq animations, gratuites et ouvertes à tous, sont prévues. Début février 2017, une balade thermographique avait été organisée sur la commune de Neuvy-le-Roi. Quatre autres animations sont prévues d’avril à juillet 2017 :

Atelier « Ma maison a 30 ans » : Lundi 10 avril à 20h à l’Espace André Monberger (Centre culturel) 37360 NEUILLE PONT PIERRE. Gratuit et ouvert à tous.

« Votre maison a déjà 30 ans ? Elle a certainement besoin d’un petit coup de jeunesse ! Comment lui redonner de l’énergie ? L’Agence Locale de l’Energie d’Indre-et-Loire vous invite à participer à un atelier ludique animé par un conseiller spécialisé dans les techniques de rénovation énergétique. Cet atelier se déroulera autour d’une maquette pédagogique permettant de découvrir simplement les différentes techniques de rénovation énergétique. Ventilation, isolation des combles, isolation des murs extérieurs, choix des matériaux … Venez poser toutes vos questions ! »

Maquette pour animer l'atelier "Ma maison a 30 ans"

Maquette pour animer l'atelier "Ma maison a 30 ans"

Soirée « Tu Perds Watts » : Jeudi 27 avril à 20h au Foyer Bois Soleil (EHPAD), 2 allée du Bois Soleil 37370 CHEMILLE SUR DEME. Gratuit et ouvert à tous.

« Venez poser vos questions sur l'énergie dans l'habitat à un conseiller de l'espace info énergie qui vous renseignera. Humidité, ventilation, chauffage, veille, consommation électrique…. Votre facture d’énergie est trop salée, vous souhaitez l’alléger ? Comment faire pour économiser de l'énergie sans dépenser ? Comment réduire ma facture d'eau ? Le conseiller de l'espace info énergie répondra à toutes vos questions ! »

Soirée jeu « Qui veut gagner des watts ? » : Mercredi 17 mai à 20h à la Maison Familiale Rurale (MFR), 8 rue de Rome 37370 NEUVY LE ROI.Gratuit et ouvert à tous.

« Êtes-vous un incollable sur les éco-gestes ? Alors participez au jeu « Qui veut gagner des watts ?».Veilles, ventilation, humidité, chauffage ... tout y passe. Préparez-vous et tenez-vous prêt pour répondre plus vite que les autres participants ! »

Théâtre forum par le Barroco Théâtre sur les économies d’énergies : Samedi 8 juillet, après midi, durant la Fête de l’environnement, à l’Espace Naturel Sensible des Rouchoux (entre la RD959 et la RD48, en face de la zone artisanale du Pilori) 37360 SEMBLANCAY.Gratuit et ouvert à tous.

« Venez à la Fête de l’Environnement assister à de cocasses mises en situation de gestes éco...ou pas ! Une manière ludique pour faire comprendre aux petits comme aux grands quels réflexes nous pouvons adopter au quotidien pour des économies d'énergies...et d'argent ! Les comédiens du Barroco Théâtre utilisent l'humour pour vous parler des énergies dans l'habitat, des déchets, des transports .... Pour une fois qu'on peut rire sur des sujets sérieux, ce serait dommage de louper ça ! Surprise et humour garantis. »

Renseignements et réservations :

CC Gâtine et Choisilles - Pays de Racan

Service Agenda 21 et développement durable

Baptiste MENNESSON 06 47 29 84 49 ou agenda21-ccpr@orange.fr

Partager cet article

Repost0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 08:09

La micro-entreprise « Dany-Services » a été créée le 16 janvier 2017. Elle propose une aide aux travaux en extérieur mais aussi en intérieur. Elle a reçu l’agrément « Services à la personne » ce qui permettra aux personnes qui utiliseront ses services de bénéficier d’une déduction de 50% du montant des factures établies sur leur impôt sur le revenu.

Une micro-entreprise voit le jour à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Allons à la rencontre de ce micro-entrepreneur Christophorien, Dany Vivien. Comment vous est venue l’idée de créer votre micro-entreprise ?

« J’ai toujours travaillé dans le social auprès de jeunes ou d’adultes valides ou handicapés. J’ai fait des remplacements à l’ASSAD HAD. Il n’y a pas longtemps, je travaillais pour la Fondation d’Auteuil à La Bruère-sur-le-Loir. Quand l’établissement a fermé, on m’a proposé d’aller travailler à Saint-Pavace, au nord du Mans avec pour condition d’habiter à moins de 30 minutes pour pouvoir intervenir rapidement. Je ne souhaitais pas déménager, je n’ai donc pas accepté. J’ai trouvé un emploi à la Maison Familiale Rurale de Marigné-Laillé, mais elle a fermé aussi. Je reste dans le « réservoir » de l’ADPEI 72 et, régulièrement, j’assure des gardes de nuit à Coulaines et Château-du-Loir auprès d’adultes handicapés. J’ai 50 ans et je commence à fatiguer davantage quand j’enchaîne trois nuits de suite et qu’il faut que je fasse la route ensuite, les retours s’avèrent parfois difficiles. Voilà les raisons qui m’ont poussé à une reconversion. J’ai pensé qu’il y avait un créneau à prendre au niveau des services d’aide à la personne. C’est un service qui se développe de plus en plus en secteur rural pas forcément pour les personnes âgées mais aussi pour les familles qui n'ont pas le temps.Pour cela, j’ai suivi les formations de la Chambre des Métiers et j’ai fait de nombreuses démarches pour obtenir l’agrément qui permet aux personnes qui m’emploient de défalquer 50 %des sommes payées sur leur feuille d’impôt sur le revenu. »

Pourquoi avoir choisi ce genre d’activité ?

« Tout d’abord, je cherchais un emploi qui me permettrait de rester en contact avec les gens. Je dois dire que je sais faire beaucoup de travaux tant à l’extérieur de la maison qu’à l’intérieur. Rien ne me rebute : entretien de la maison, aide à la cuisine, aux courses, petits travaux de bricolage mais aussi jardinage, tonte, taille de haies,… »

Effectivement, si l’on vous écoute, vous êtes un homme providentiel. Avec l’allongement de la vie, les personnes étant appelées à rester plus longtemps chez elles, les services que vous proposez ne peuvent que recevoir leur approbation et les conforter dans leur souhait de conserver leur indépendance.

« Mon plaisir, c’est de rendre service par toutes les aides que je peux apporter physiquement mais aussi avec le relationnel qui se créera entre les personnes et moi. Je souhaite faire profiter les autres de mon savoir-faire et de mon savoir-être ! Au-delà de la prestation, l’humain reste au cœur de mon action.»

Mais, pour pouvoir rendre ces services très variés, il faut être équipé et cela représente un certain coût.

Oui, bien sûr. C’est pour cette raison que j’ai attendu un peu pour faire connaître mon activité parce que je me suis lancé dans quelques investissements. Je possédais déjà pas mal d’outillage car personnellement, je bricole et je jardine beaucoup. J’ai racheté un taille-haie plus puissant et un fourgon pour me déplacer en transportant mon matériel. Je suis équipé pour répondre favorablement et efficacement aux premières demandes. J’ai prévenu l’ADAPEI 72 de mon projet ce qui fait que je suis désormais disponible et prêt à faire tourner ma micro-entreprise. »

Dany est quelqu’un de sérieux, de volontaire et au contact facile, ce qu’il a prouvé dans ses emplois antérieurs. Autodidacte, il s’est formé et s’est enrichi professionnellement au contact des autres.Nous ne pouvons que lui souhaiter de trouver rapidement son essor.

Pratique :

Dany-Services 06 71 80 24 45 ; dany-services.fr

Tarifs : 16 € de l’heure sans matériel ou 20 € de l’heure avec son matériel.

Pour en savoir plus sur les prestations proposées par Dany-Services, cliquez sur le lien ci-dessous

Partager cet article

Repost0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 10:23

Samedi, en début d’après-midi, une animation peu commune occupait la galerie marchande du Super U de Neuillé-Pont-Pierre. À l’initiative de MM. Alain Triboté et J. M. Georget, une exposition de cabriolets anciens allant des années 1937 à 1987, était visible depuis déjà quelques jours. On pouvait admirer des Mathis, Salmson, Peugeot, Panhard, Citroën,… et une Excalibur de 1982, modèle unique, confectionné en Suisse. C’était un alignement de chromes rutilants, de carrosseries resplendissantes. L’un des propriétaires d’un de ces bijoux confia : « Quand je l’ai achetée, elle était en piteux état. J’ai dû tout refaire. Ce que vous voyez là est le résultat de très nombreuses heures de travail.» À la question : « Utilisez-vous souvent ce véhicule ou le conservez-vous précieusement à l’abri ? », il répondit : « Je prends plaisir à sortir avec pour des promenades en famille, pour des défilés ou pour des rallyes. J’éprouve une certaine fierté quand je suis au volant de ma voiture ! » M. Georget précisa alors : « Toutes ces voitures sont venues ici par la route avec leur propriétaire. Elles sont toutes immatriculées et en état de marche. »

Une dizaine de beaux cabriolets à admirer
Une dizaine de beaux cabriolets à admirer
Une dizaine de beaux cabriolets à admirer

Une dizaine de beaux cabriolets à admirer

Mais, ce qui attira bon nombre de personnes en ce début d’après-midi, fut le défilé parmi ces beaux cabriolets pour présenter une douzaine de robes de mariages créées par Léonie D. Ses quatre mannequins, Line, Alexia, Émilie et Coralie, revêtues des différents modèles vinrent à tour de rôle ou par deux ou trois, présenter cette nouvelle collection devant la très resplendissante Excalibur.

L'Excalibur
L'Excalibur

L'Excalibur

La créatrice, Léonie D, exposait pour la première fois ses robes dans le nord du département. « Quand MM. Triboté et Georget m’ont proposé de participer à cette manifestation, j’ai aussitôt dit « oui » car c’était pour moi une opportunité pour me faire connaître. Habituellement, mes modèles sont essentiellement présentés dans le sud du département.» L’originalité et la qualité des robes proposées par Léonie D. résultent d’un savoir-faire unique acquis pendant plus de quinze années d’exercice de ce métier. Elle sait être à l’écoute de ses clientes, les accompagne dans leur choix des formes, des tissus et des accessoires nécessaires à la réussite d’une belle cérémonie.

Les deux co-organisateurs de cette animation peuvent être fiers de cette belle réussite et M. Marchesseau, responsable du magasin, mérite des remerciements pour autoriser de telles manifestations.

Les cabriolets sont encore visibles jusqu’au samedi 1er avril.

Présentation des robes de mariées avec Line, Alexia, Émilie et Coralie
Présentation des robes de mariées avec Line, Alexia, Émilie et Coralie
Présentation des robes de mariées avec Line, Alexia, Émilie et Coralie
Présentation des robes de mariées avec Line, Alexia, Émilie et Coralie
Présentation des robes de mariées avec Line, Alexia, Émilie et Coralie

Présentation des robes de mariées avec Line, Alexia, Émilie et Coralie

Partager cet article

Repost0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 11:18

 

Partager cet article

Repost0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 10:07

Vendredi soir, c’est à Louestault, au château de Fontenailles, que se tenait l’assemblée générale de l’AVE devant une cinquantaine de personnes.

Jacky Orgeur, président de l’association, prit la parole pour « remercier tous les bénévoles qui travailllent toute l’année pour faire vivre le site internet et la page faceboock mais aussi pour que la manifestation phare de l’association « Les journées en pays de Racan » soit une réussite. » Ses remerciements allèrent aussi à tous les élus présents sans oublier les responsables du site, M. Philippe Guillemain, directeur de l’ARPS (Association pour la Rééducation Professionnelle et Sociale) et Mme Karine Soullier, DRH.

Philippe Guillemain et Karine Soullier sont heureux de recevoir les 10èmes Journées en Pays de Racan

Philippe Guillemain et Karine Soullier sont heureux de recevoir les 10èmes Journées en Pays de Racan

Les différents rapports, moral, financier et des activités furent présentés et adoptés à l’unanimité.

Jacky Orgeur reprit alors la parole pour préciser pourquoi il a choisi ce lieu pour l’assemblée générale de l’association : « Cette année, c’est le superbe château de Fontenailles qui nous accueillera, un endroit exceptionnel que les visiteurs pourront découvrir et visiter les 23 et 24 septembre prochains avec une soirée magique, le samedi à partir de 18h : un spectacle haut en couleurs, présenté et préparé par la MFR de Neuvy-le-Roi et l’ARPS de Fontenailles. Je remercie aussi Catherine Côme qui représente la nouvelle commune de Beaumont-Louestault et Brigitte Dupuis, conseillère départementale, qui apporte son soutien financier. »

Paule Haslé, nouvelle vice-présidente de la communauté de communes Gâtine-Choisilles - Pays de Racan, en charge du tourisme a pris la parole pour « expliquer l’importance de l’AVE et le rôle qu’elle joue sur le terrain pour mettre en valeur le patrimoine avec l’aide des commerçants, producteurs, artisans et industries du territoire. »

Jacky Orgeur a clôturé la séance en invitant l’assemblée à partager le verre de l’amitié et en signalant que cette année sera une grande année anniversaire avec les 70 ans de l’ARPS et les 10 ans des « Journées en pays de Racan ». Il termina par ce slogan trouvé par un visiteur lors des Journées qui se tenaient au château de la Fougeray : « Au pays de Racan on va de l’avant !»

 

Le château de Fontenailles
Le château de Fontenailles

Le château de Fontenailles

Partager cet article

Repost0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 09:44

Jeudi, entre 10 h et 15 h, un atelier bien-être était proposé aux bénéficiaires de l’association par des bénévoles souvent anciens bénéficiaires.

Cette idée d’ateliers est venue un jour où un ancien bénéficiaire qui avait une formation de cuisinier vint rendre visite aux bénévoles en amenant des chouquettes « excellentes » aux dires de ceux qui ont eu le plaisir de les goûter. Danielle, une des bénévoles, fit cette remarque : « Comment fais-tu pour les réussir aussi bien ? Moi, quand j’en fais, elles ont tendance à retomber à la sortie du four. » Aussitôt, le cuisinier leur proposa : « Ça vous dirait que je vous montre comment faire ? On pourrait mettre en place un atelier cuisine.» Cette proposition fut aussitôt adoptée. Une date fut retenue. Tout le matériel nécessaire fut apporté par cet ancien bénéficiaire devenu bénévole à son tour et c’est ainsi que commença le premier atelier.

Il existe aussi des ateliers « jardinage » au niveau des jardins partagés où un bénévole donne des conseils aux familles sur les semis, les plantations, les récoltes. Annick a confié : « Nous allons bientôt lancer un atelier jardinage pour créer des parterres devant notre bâtiment. Il y a déjà des volontaires. »

Un choix impressionnant de vernis à ongles

Un choix impressionnant de vernis à ongles

Mais revenons à l’atelier du jour ou plutôt aux ateliers. Sur les 8 bénéficiaires inscrits en ce moment, 5 personnes s’étaient inscrites. Il y avait déjà eu quelques ateliers « coiffure » avec une bénéficiaire ayant une formation de coiffeuse mais ce jeudi-là, les lieux étaient transformés en salon d’esthétique : côté épicerie, une bonne odeur d’huiles essentielles, une musique douce, créaient une ambiance zen pour des séances de réflexologie plantaire animée par une personne en fin de formation et qui va se mettre très prochainement à son compte comme auto-entrepreneur.

Une petite salle abritait le coin coiffure d’où sortait une bénéficiaire très heureuse d’avoir pu bénéficier d’une séance avec une « professionnelle ». Pendant ce temps, dans la pièce voisine, une bénéficiaire confiait ses mains à une manucure qui, une fois les soins terminés, appliquait avec application un beau vernis à ongles.

Cette idée d’atelier esthétique-bien-être mis en place pour la première fois, avait pour but auprès des femmes de raviver une estime de soi très importante malgré les aléas de la vie et de leur montrer qu’il suffit parfois de peu de chose pour se prendre en main, retrouver un peu de coquetterie, pour affronter par exemple un entretien d’embauche dans de meilleures conditions.

La dynamique d’Épisode est basée sur la disponibilité des bénévoles qui sont en partie remerciés par les anciens bénéficiaires qui n’hésitent pas à venir à leur tour donner un coup de main. Toutes les personnes qui pensent pouvoir être utiles seront les bienvenues, soit pour des aides ponctuelles soit pour un engagement à plus long terme.

Une jolie main en perspective

Une jolie main en perspective

Partager cet article

Repost0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 10:46

Mercredi après-midi, Brigitte Dupuis, conseillère départementale, est venue rencontrer les bénévoles de l’épicerie solidaire, Épisode, sise à Saint-Paterne-Racan, dans la zone artisanale de la Noiraie.

Après une visite guidée de la partie épicerie avec Emmanuelle, des échanges se déroulèrent autour de la table entre les élus, Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, venu participer au débat, et plusieurs bénévoles.

Tout d’abord, Mme Dupuis souleva le problème du transport pour que les personnes du bourg viennent jusqu’à Épisode. Annick, bénévole, lui expliqua : « L’épicerie est implantée ici car la commune a mis ce local à notre disposition gracieusement. » Jean-Pierre Poupée précisa : « Elle n’est pas réservée aux habitants de Saint-Paterne mais à tous les habitants ayant besoin d’être aidés des deux anciens cantons de Neuvy-le-Roi et Neuillé-Pont-Pierre, ce qui correspond à la nouvelle communauté de communes. Je dois d’ailleurs ajouter que peu de communes donnent une subvention à Épisode ! »

En parlant de transport, cela fit penser aux déplacements estivaux qui étaient mis en place trois fois par semaine par la CCPR et qui permettaient aux habitants, surtout les jeunes, de profiter de la piscine communautaire. « Nous espérons que ces transports continueront avec la nouvelle communauté de communes, car pour nous, c’est important. Nous tenons la buvette de la piscine et les jours où passe la navette, nous faisons une meilleure recette. »

Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Poupée à l'écoute des bénévoles

Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Poupée à l'écoute des bénévoles

Françoise intervint alors : « Comme Épisode est une antenne du secours catholique, plusieurs personnes ont vu cette installation recevoir des aides publiques plutôt d’un mauvais œil. Mais, actuellement, leur position est en train de changer car elles se rendent compte que son but, c’est de faire du social en aidant intelligemment les personnes du secteur en difficulté. Il n’y a jamais plus de 12 bénéficiaires à la fois et ils n’ont droit qu’à 6 semaines. On les aide à financer des projets personnels, à surmonter leurs difficultés financières passagères (factures impayées par exemple) grâce aux économies qu’elles peuvent réaliser avec les achats faits à l’épicerie. Avec cet accompagnement, on responsabilise les bénéficiaires, on n’en fait pas des assistés. »

Philippe Robert, président de l’association, donna une information capitale pour le devenir d’Épisode, à la conseillère départementale : « L’association a été lancée avec le soutien du secours catholique durant 3 ans. L’aide va donc s’arrêter fin 2017. L’année prochaine, nous deviendrons autonomes. Nous avons donc besoin d’un appui financier mais aussi de bénévoles en plus grand nombre. Le travail réalisé sur le territoire a fait ses preuves et nous avons beaucoup de personnes en difficulté qui ont encore besoin d’être épaulées. Nous serons sûrement appelés à faire appel à vous. » Sur ce, Brigitte Dupuis lui répondit : « Il y a quelques temps, j’ai eu à étudier quelques demandes de subventions de la part d’associations du territoire. J’ai doté Épisode d’une enveloppe de 3000 €. Maintenant que je connais mieux le rôle que joue votre association sur l’ensemble de la communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan, je vous promets de rester à votre écoute et d’être vigilante pour que votre association puisse continuer ce rôle social qui est le sien. »

Annick fit part aussi d’une autre activité qui profite aux bénéficiaires, les jardins partagés. « Ce sont des bénévoles qui s’en occupent. Actuellement, il y a six familles qui ont des parcelles dans ces jardins. Une parcelle, entretenue par ces familles, est réservée à Épisode. Les récoltes de légumes sont revendues dans la boutique de même que les surplus récoltés sur les parcelles familiales. L’an dernier, une soupe géante faite avec les légumes de ces jardins a réuni beaucoup de monde. Ce fut un grand moment de convivialité. »

Une partie des bénévoles en compagnie de Maria

Une partie des bénévoles en compagnie de Maria

La précarité plus importante pour les femmes seules a été évoquée : pensions alimentaires non versées ou vraiment faibles, peu de ressources pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. Heureusement, pour elles, Épisode est un lieu de convivialité où elles sont écoutées et où elles trouvent de la chaleur humaine tant pour elles que pour leurs enfants avec l’équipe soudée que forme la dizaine de bénévoles qui œuvre ici.

L'ensemble des partcipants à cette table ronde

L'ensemble des partcipants à cette table ronde

Partager cet article

Repost0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 09:44

 

 

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu

le vendredi 31 mars, à 20 h 30, à la mairie.

et non le 10 février comme mentionné sur la convocation !

Pour prendre connaissance de l'ordre du jour, ouvrez le fichier ci-dessous :

 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 09:55

 

Investie depuis plusieurs années dans la promotion et la valorisation de la culture en milieu rural, l’association Bouge ton bled souhaite offrir une place importante aux jeunes artistes amateurs. Permettre aux jeunes talents d’accéder à la scène, de se produire en public dans des conditions de qualité est rendu possible grâce à l’association Bouge ton bled et au Tremplin des Kampagn’arts. Le samedi 08 avril 2017, à partir de 20 h, à la salle Armand Moisant de Neuvy le Roi, cinq groupes viendront vous faire découvrir leurs compositions, leur musique et leur univers. Ces groupes ont été sélectionnés par le public depuis le site http://tremplin.kampagnarts.fr/ à raison d’un concert par mois d’octobre 2016 à février 2017.

 

Les groupes retenus sont : Pas le vendredi, Rock (72), Max’1 and teh Rootsmaker, Reggae (37), Le Jazz Mocket’s Quartet, Jazz Funk (37), Mystery Chord, Chansons festives (72), Blend, Stoner Rock Métal (37).

 

Venez choisir le groupe qui participera à la 11éme édition du festival des kampagn’arts.

Monsieur Philomène était le groupe choisi lors du Tremplin 2016

Monsieur Philomène était le groupe choisi lors du Tremplin 2016

Un jury composé de professionnels de la musique récompensera le groupe vainqueur : une prestation au Festival des Kampagn’arts pour le gagnant. Venez nombreux, le public pourra lui aussi voter pour son groupe préféré avec comme l’an dernier la mise en place d’un système de vote interactif sur tablettes!

A l’occasion de ce Tremplin, le film du festival 2016 sera projeté ainsi que la programmation du Festival des Kampagn’arts 11, qui aura lieu le samedi 24 juin 2017 à Saint Paterne Racan.

 

Samedi 08 avril, Neuvy le Roi, Entrée gratuite. Buvette et restauration sur place.

 

 

Infos et contact

www.kampagnarts.fr

assobougetonbled@gmail.com

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages