Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2021 2 20 /07 /juillet /2021 18:52
Saint-Paterne-Racan :Normes sanitaires à la piscine

Pour faire suite aux annonces gouvernementales, la Piscine Communautaire Gâtine-Racan doit mettre en place le PASS SANITAIRE dès Mercredi 21 Juillet 2021. Le PASS SANITAIRE (papier ou numérique) sera OBLIGATOIREMENT accompagné de la présentation d’une PIÈCE D'IDENTITÉ. Les enfants âgés de 12 à 17 ans  ne sont pas concernés par cette mesure. Toutefois, une pièce d’identité pourra vous être demandé afin de justifier de votre âge.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 16:33

Nous étions quatre membres d’Histoire et Patrimoine partis excursionner sur la journée entre Loir-et-Cher et Indre-et-Loire, avec un but bien précis, goûter un breuvage divin qui sera servi lors du repas clôturant la semaine des 20 ans de l’association en novembre prochain.

Sur notre route, après renseignements pris en amont, deux représentations de Saint Christophe nous attendaient l’une dans l’église de Lancôme, petit village de 125 habitants, et l’autre, dans celle de Françay, bourg un peu plus gros, avec ses 297 habitants. Pour chacun des villages, des contacts avaient été pris pour que les églises soient ouvertes lors de notre passage.

Ces deux églises, bien différentes par leur taille, contenaient l’une et l’autre de superbes peintures murales parmi lesquelles un gigantesque Saint-Christophe près de l’entrée de l’édifice.

Intéressons-nous un peu à ces édifices religieux, tous les 2 classés monuments historiques.

L'église Saint-Pierre de Lancôme

L'église Saint-Pierre de Lancôme

L’église Saint-Pierre de Lancôme classée depuis le 25-10-1991

C’est l’ancienne maire de la commune qui nous a ouvert l’église et qui nous a servi de guide à l’intérieur de ce petit bijou qui date du XIIe siècle et qui fut remanié au XVe. Elle est composée d’une nef simple et d’un chœur à chevet plat.

Son intérêt réside dans la richesse de ses peintures murales datant du XVe siècle et de son mobilier rustique, notamment, la chaire à prêcher et le banc d’œuvre du XVIIIe siècle, ou encore le maître-autel, le tabernacle et son gradin en bois sculpté et doré.

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

Parmi les peintures, le grand Saint-Christophe, avec une tête assez curieuse de cynocéphale, est visible à gauche de l’entrée.

À la recherche des Saint-Christophe

La représentation du "Dit des trois morts et des trois vifs" est ici parfaitement conservée : la croix de cimetière au centre sépare les trois cavaliers à droite et les trois morts armés à gauche.

À la recherche des Saint-Christophe

Une belle représentation de la Cène figure parmi les très nombreuses peintures.

D'autres peintures sont également visibles., en voici certaines.

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

L’église Notre-Dame de Françay classée depuis le 21-12-2007

Datée du XIIe siècle, elle se compose d'une nef allongée et étroite et elle se termine par une abside semi circulaire couverte d'un cul de four, les deux chapelles latérales étant plus tardives (XVIe siècle). Abrité par un caquetoire du XVIe siècle, un beau portail roman donne accès à l’abside.

Le portail roman et quelques détails
Le portail roman et quelques détails
Le portail roman et quelques détails

Le portail roman et quelques détails

Les murs intérieurs laissent apparaître des restes de peintures murales découvertes lors de la restauration de l’église dont un Saint-Christophe de la fin du XVe siècle. 

À la recherche des Saint-Christophe

Par endroit, on remarque les restes d’une litre funéraire du XVIe siècle, où un blason est représenté.

À la recherche des Saint-Christophe

On remarque aussi des chevaux ailés semblant se disputer avec les blasons et un cordon où pend une médaille ! Lutte entre deux seigneurs des lieux ? Mystère !

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

Des pierres tombales sont visibles près des entrées dans chaque église : celle de Lancôme est ornée de motifs représentant des outils et, sur celle de Françay, on peut lire l’épitaphe de Bernhar Ligeyr, décédé le 26 janvier 1594.

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

Pour la visite de l’église de Françay, nous n’avions pas de guide pour nous expliquer les différentes peintures visibles sur les parois de l’église.

La pluie nous a empêchés de faire le tour extérieur de l’édifice afin d’admirer ses modillons.

Malgré cette météo qui n’avait rien d’estival, nous avons passé une excellente journée et avons validé le breuvage en question, but de cette sortie ! Un grand merci aux personnes qui, en nous ouvrant leur église, ont facilité notre quête de Saint-Christophe.

Dans l'église de Lancôme, avec pour guide, l'ancienne maire du village.

Dans l'église de Lancôme, avec pour guide, l'ancienne maire du village.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 17:20

PUBLIC EN HERBE

Programmation Jeune Public à la Campagne.

L’association Cultur’O pré,

en partenariat avec le Conseil Départemental d'Indre et Loire, la Région Centre,

la Commune de Neuvy le Roi notamment L’association Cultur’O pré

et toute l'équipe de « Public en Herbe »

serait heureuse de vous recevoir lors des représentations :

MERCREDI 21 JUILLET 2021

À 15H00

Salle Armand Moisant- NEUVY LE ROI (37370)

« Camille, tu dors? » Cie Chienne de Vie

Camille et Camille sont couchés mais le sommeil ne vient pas. Batailles de polochons, chamailleries d'enfant, leur insomnie offre une joyeuse et énergique épopée nocturne. Drôle et poétique, « Camille, tu dors ? » est une ode aux pyjamas et aux polochons.

Camille et Camille

Camille et Camille

DIMANCHE 29 AOUT 2021

A 17H00

Salle Armand Moisant- NEUVY LE ROI (37370)

« Super Ego » concert David Delabrosse

Ego repart pour de nouvelles aventures ! Petit cerveau certes, pas beaucoup d'abdos, mais un cœur gros comme ça, et fier comme un manchot ! Le cachalot rigolo jamais à court d'histoires, poursuit ses aventures et se rêve avec cape, slip et masque ! Super Ego à la rescousse !

Spectacles TOUT PUBLIC

Les réservations sont conseillées à culturopre@gmail.com

Le tarif est de 6 euros par personne.

Facebook : public en herbe / Instagram @culturopre

Attention, à partir du 21 juillet le pass sanitaire ou un test PCR négatif de moins de 48h sera exigé à l'entrée. Merci de votre compréhension.

Réservations: 07.66.19.39.24 ou par mail.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 14:24
La gare de Saint-Paterne-Racan

La gare de Saint-Paterne-Racan

Les 3 stagiaires ingénieures ont mis en ligne un sondage concernant la ligne SNCF Le Mans-Tours.

« Avec l'arrivée de nouveaux projets sur la ligne Le Mans - Chateau-du-Loir - Tours, l'opportunité de modifier les horaires de TER peut se présenter. Ce sondage permet de recueillir vos satisfactions à propos des horaires de TER passant par l'arrêt de Saint-Paterne-Racan. N'hésitez pas à partager et à y répondre ! Merci d'avance. »

https://sphinxdeclic.com/d/s/5d4gox "

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 13:35

Les inscriptions pour les exposants sont possibles jusqu’au 21 Août 2021

Téléchargez la fiche d’inscription

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 08:33

Lors du dernier conseil municipal, le point « Parcours du Patrimoine – Espace santé - Animation culturelle » avait retenu mon attention et j’avais dit à Catherine Lemaire que je reviendrai vers elle pour développer ce projet.

En 2019, elle avait rencontré l’association « Projet intention publique » et une délibération avait été prise à l’unanimité pour développer sur la commune le concept créé et porté par cette association. Le Covid ayant perturbé la réalisation de ce projet, il est de nouveau à l’ordre du jour.

« Quand l’association Histoire et Patrimoine m’a contacté pour la réfection du Parcours historique qu’elle avait mis en place en 2004, j’ai vu l’opportunité d’intégrer ce projet avec celui d’Intention Publique » précise Catherine Lemaire.

En quoi consiste le « Projet intention publique » ?

C’est un projet de pratique d’éducation artistique et culturelle sur Saint-Christophe. L'objectif est de créer des actions en lien avec les habitants par :

  • Une participation avec les enfants de l’école
  • La création d’inscriptions artistiques pour singulariser la commune en s’inspirant de son histoire et de sa toponymie (ses lieux-dits).
  • Une réflexion sur « Comment accueillir au mieux les nouveaux habitants afin de leur donner l’envie de s’intégrer et de s’impliquer rapidement dans la vie du village ?».

cette démarche s’inscrivant dans une participation de tous les acteurs locaux : la population, les associations, l’école, l’EHPAD…

« La spécificité du parcours historique peut s’avérer complémentaire par rapport aux deux autres : le parcours artistique et le déplacement doux. »

En quoi consiste le « parcours artistique » ?

Des ateliers seront organisés pour les enfants et porteront sur des thématiques propres à la commune comme indiqué précédemment. Ces réalisations pourront être exposées dans les rues du village, décorer un vieux mur,…et, éventuellement, servir de base à un spectacle de rue !

Le cheminement envisagé est de pouvoir toucher toutes les tranches d’âges de la population. « Nous espérons que tous les Christophoriens s’approprieront ce projet et s’y impliqueront afin de créer une dynamique autour d’Histoire et Patrimoine, des animations culturelles et de l’espace « jardin de soins » sur lequel l’école pourra s’appuyer pour certaines de ses activités. »

Parlons du « jardin de soins ».

Cet espace sera aménagé en prolongement du Pôle Santé et donc à proximité de l’EHPAD et du futur lotissement, et accessible à pied. Un cheminement doux formant une boucle permettra de s’y déplacer et, le long du parcours, plusieurs petits carrés formés de caissons à hauteur d’un adulte y seront installés. Les enfants ne seront pas oubliés. Chaque thématique ayant son espace propre et en lien avec la mémoire des 5 sens (vue, toucher, goût, odorat, ouïe):

  • L’espace potager
  • L’espace panoramique
  • L’espace social avec pergola, sièges pour se reposer et discuter
  • L’espace sensoriel où, par exemple, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient par les odeurs connues raviver leur mémoire
  • L’espace fruitier où les goûts peuvent aussi avoir un effet bénéfique sur certains
  • Le carré des plantes aromatiques pour stimuler l'odorat.

Cet espace, créé en suivant les conseils de M. Mégret qui préconise le choix d’espèces rustiques et anciennes dans ce jardin, aura vocation à être un espace ressource, lien de la sociabilité intergénérationnelle.

Ce projet de parcours partagés à Saint-Christophe, qu’il soit patrimonial, artistique ou botanique, ne pourra vivre que par la participation active de la population et le respect de chacun pour ce qui est conçu et mis en place.

Les élus, Catherine Lemaire et André Lascaud à côté du planimètre qui sera déplacé, en compagnie de Michel et Claudie Mirault, membres d'Histoire et Patrimoine

Les élus, Catherine Lemaire et André Lascaud à côté du planimètre qui sera déplacé, en compagnie de Michel et Claudie Mirault, membres d'Histoire et Patrimoine

Avancement de la rénovation du parcours patrimonial dans le bourg et de son allongement hors agglomération

Tous les écrits pour les plaques sont prêts. Les 6 nouvelles plaques concernant des sites hors agglomération (Vaudésir, Bas Sion, le Pigeonnier, le moulin Basset, la Chartrie et le Clos Saint Gilles) seront identiques aux plaques existantes. L'association "rayonnement de Vaudésir" a été associée au projet.

Plusieurs devis ont été fournis en mairie. L’entreprise choisie aura tous les éléments en main avant sa fermeture estivale pour pouvoir, dès sa reprise, se mettre au travail. Un site, au-dessus des Justices, a été retenu pour y installer la table d'orientation et un coin pique-nique. Le planimètre, quant à lui, sera déplacé et nettoyé pour être plus visible.

Mme le Maire souhaite faire créer un fléchage spécifique à la commune de Saint-Christophe. Les élus en charge du dossier sont très impliqués et tout sera mis en œuvre pour que le parcours historique soit inauguré pour les Journées du Patrimoine.

Coût global du projet

Plan de financement global : 37 664 € HT

Demande de subventionnement de 80% par Leader + pour le côté innovant du projet.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 10:05

Contactée par Tatiana, une maman de 5 enfants résidant sur la commune de Saint-Christophe, j’ai trouvé ses propos intéressants et j’ai tenu à la rencontrer. L’histoire de cette famille est assez exceptionnelle pour être présentée. 

Tatiana, âgée de 44 ans, a mis sa vie professionnelle entre parenthèse : elle est en congé de présence parentale. Olivier, le papa, est professeur.

Écoutons Tatiana parler de ses enfants : «Je suis la maman de 5 enfants extraordinaires, tous neuro-atypiques. Thaïs et Adam, ont 18 ans. Ils sont autistes Asperger tous les deux et ont de nombreux troubles DYS ( troubles cognitifs spécifiques ). Ils sont cependant en Terminale et ont passé leur baccalauréat en juin. Noâm, 15 ans, HPI (Haut Potenciel Intellectuel) multidoué, en Terminale lui aussi. Nate, 10 ans, autiste, HPI et avec un TDAH (Trouble du Déficit Attentionnel avec Hyperactivité). Et Swann, 6 ans, dans le spectre autistique elle aussi avec une suspicion de TDA et de Haut Potentiel. » 

Il est vrai qu’en entendant cette énumération, la curiosité a primé et j’ai voulu en savoir plus. Nous avons décidé de nous rencontrer en présence de tous les enfants et du papa. La rencontre a eu lieu mardi soir, jour de résultats du baccalauréat, épreuve que les 3 aînés, Thaïs, Adam et Noâm, ont passé brillamment avec mention pour deux d’entre eux.

Swann, fatiguée, n'a pas voulu se faire photographier

Swann, fatiguée, n'a pas voulu se faire photographier

Laissons Tatiana poursuivre : « Trois enfants de la même famille qui passent le baccalauréat la même année, c’est rare ! Et arriver jusque-là n’a pas été simple… Entre le harcèlement scolaire, les profs pas toujours très bienveillants, la solitude, le manque d’amis, les fêtes d’anniversaire où ils n’étaient jamais invités (et ça n’a pas changé…). Ils ont fait l’école à la maison pendant deux ans avant de retourner au lycée. Le confinement de 2020 n’a pas arrangé les choses : l’enfermement, l’arrêt des soins, le bac français pour les trois grands…
Ils ont eu la chance de passer trois ans au lycée Racan à Château du Loir où l’équipe éducative est juste extraordinaire ! Le proviseur, M. Beaudet, a été à l’écoute de leurs besoins spécifiques, présent à toutes les réunions de coordination (ce qui est assez rare pour être souligné !)»

Vous dites avoir fait l’école à la maison pour les aînés. Pouvez-vous préciser à quelle période de leur scolarité ?

Pour les jumeaux, c’était en 4e et 3eet pour Noâm en 5e et en principe 4e. Mais comme il était toujours attiré par ce que faisaient ses aînés, il enregistrait tout. Si bien qu’il a passé son Brevet des collèges en même temps que son frère et sa sœur et ils sont donc entrés en seconde tous les 3 en même temps. »

Revenons un peu à leur scolarité. Une fois leur handicap reconnu, ont-ils obtenu des aides spécifiques comme des AVS par exemple ?

Adam et Thaïs étaient accompagnés par des AVS (auxiliaire de vie scolaire). Adam en a eu une, très compétente, toujours la même qui s’est vraiment attachée à lui. Thaïs, diagnostiquée plus tardivement,  a aussi été accompagnée mais elle en a eu plusieurs et pas toujours très consciencieuses. Par exemple, son AVS a juste oublié de l’accompagner pour le grand oral du bac !

À quel moment le diagnostic sur le handicap de vos enfants a-t-il été établi ?

C’est très variable. Je constatais des disfonctionnements mais les médecins ne sont pas suffisamment formés pour poser un tel diagnostic. Quand enfin on a eu confirmation du handicap, nous sommes venus nous installer en Touraine car à Tours se trouve le Centre Régional de l’Autisme qui possède un personnel bien formé surtout pour les garçons. Pour Nate, diagnostiqué il y a un an, on est passé par des spécialistes en libéral. Le coût est plus élevé mais tout est beaucoup plus rapide. On perd beaucoup de temps avec l’administration. Pour ce qui est de Swann, elle aussi se trouve dans le spectre autistique avec une suspicion de TDA et de Haut Potentiel.

Les diagnostics ayant été finalisés relativement tard, comment par vous-mêmes avez-vous remédié aux disfonctionnements de vos enfants ?

Très vite, on a compris que pour qu’ils aient confiance en eux, il fallait leur tracer un chemin où le moindre petit détail avait son importance. Par la répétition de nombreux petits gestes du quotidien on a réussi à leur créer un cadre de vie et de sociabilité dans lesquels ils peuvent se sentir à l’aise. Mais, nous devons rester vigilants. Je me suis formée à la méthode Montessori et cela m’a aidée auprès de mes enfants pour leur développement.

Les 3 bacheliers : Thaïs, Noâm et Adam

Les 3 bacheliers : Thaïs, Noâm et Adam

Maintenant, écoutons les enfants. C’est Nate qui parle le premier. Il est scolarisé sur le RPI Bueil-Villebourg. « Je ne retournerai pas à Bueil à la rentrée parce que je rentre en 6e au collège de Neuvy-le-Roi. » 

C’est au tour de Noâm de s’exprimer. « J’ai beaucoup d’activités qui me plaisent : la break dance hip hop, la musique, le chant, le sport. Je voulais faire une seconde au lycée Turgot à Paris mais je n’avais pas été retenu. J’ai fait un petit break  et suis revenu au lycée en 1ère pour le côté socialisation. J’aimerais être ébéniste en art et passer mon brevet de métier d’art. Le chant aussi m’intéresse. Si je ne peux pas cette année, je peux éventuellement faire un service civique. Je vais voir. »

Thaïs prend ensuite  la parole : « Moi, je veux être bijoutière en hommage à mes grands-parents. Pour la rentrée prochaine, je suis inscrite au lycée de Saint-Amand-Montrond pour préparer un CAP de sertissage. Ensuite, je préparerai un CAP de lapidaire. Moi aussi j’aime beaucoup le sport, la danse, la musique, le dessin. J’ai ma première partie de BAFA et j’aimerai bien pouvoir valider mon BAFA ce qui n’a pas été possible l’an dernier à cause du Covid. »

Adam poursuit pour finir : « Moi, je voudrais faire une formation d’auxiliaire de bibliothèque. Depuis toujours, j’aime les livres. La lecture, c’est ma passion. J’ai passé un entretien et une épreuve écrite à Nantes. Si je ne suis pas pris, je veux bien m’occuper de la bibliothèque de Bueil et faire un service civiquel à l’école. On a vu aussi à l’ATRE à Château-du-Loir pour que je m’occupe de leur secteur livres.»

Swann, scolarisée à Villebourg, retrouvera Christophe, son instituteur, pour son entrée au cours préparatoire.

Comme on peut le constater, nos trois bacheliers ont déjà pas mal de projets.

Laissons Tatiana conclure cet entretien : « J’ai mis ma vie entre parenthèses pour me consacrer totalement à eux, à leurs études, à leurs soins, à leurs activités sportives et artistiques. Je suis une de ces mamans qui se promène toujours avec des classeurs de papiers médicaux, qui gère tout et tout le monde, qui se couche toujours tard et se lève tôt. Qui fait entre 500 et 900 km par semaine d’allers et retours pour tout le monde. Je fais de mon mieux pour les épanouir, leur donner confiance en eux, et surtout, les aider à réaliser leurs rêves. Vous savez, l’ergothérapeute est à Paris, l’orthophoniste à Angers. Il faut tout gérer pour chaque enfant mais, ce soir je peux vous assurer que je suis soulagée et fière de voir la réussite de tous ces efforts. Je vous ai parlé de ma formation à la méthode Montessori. Nous avons un projet d’ouverture d’école au Mans avec une classe Montessori pour des enfants atteints de troubles neuroleptiques, autistes Asperger, hyper actifs (mais pas trop). Pour ces enfants, un centre de soins sera sur place ce qui évitera tous les déplacements que j’ai connus et que nous avons encore.  Le quotidien avec eux est compliqué, demande des sacrifices, de l’argent, beaucoup de temps et d’abnégation. Mais on y arrive ! Notre histoire pourrait être un témoignage positif en cette période troublée. J’aimerais que mon récit permette de changer le regard des gens qui ne connaissent pas les Troubles Neuro Développementaux (TND) et de mettre en lumière le travail des parents d’enfants extraordinaires.»

Pour marquer la fin de la scolarité secondaire de leurs 3 aînés, les parents avaient organisé une grande manifestation : un bal de promo, en grande tenue où copains, soignants, famille,….se sont retrouvés pour marquer de manière festive cette entrée dans la vie d’adultes de leurs 3 bacheliers.

Merci à Tatiana, à Olivier et à  leurs enfants pour ce témoignage en toute simplicité sur leur vécu.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 12:59

Depuis son ouverture en juillet 2020, la toute jeune épicerie coopérative, La Chariotte,  de Bueil en Touraine n’avait pas pu ouvrir son service de bar à cause des confinements successifs. La licence IV pourtant obtenue en mars 2021 a hélas dû être rangée dans les tiroirs dès le premier confinement, empêchant ainsi l’épicerie coopérative de profiter du dynamisme et de l’ambiance d’un service au bar. Mais les choses ont maintenant changé car c’est chose faite, le bar de cette épicerie a désormais pu ouvrir pour la première fois ses portes depuis  début juin.

En cohérence avec la charte éthique de l’épicerie, le bar propose des boissons produites très localement et le plus souvent issues de l’agriculture biologique. Bien que ce nouveau commerce dispose d’un salarié à temps plein, ce sont bien les coopérateurs de La Chariotte qui tiennent le bar, sur des horaires distincts de l’épicerie. La terrasse extérieure du petit village de Bueil en Touraine accueille ses clients dans le cadre agréable qu’offre sa collégiale, le tout entouré de peintures grand format exposées sur les murs du bourg tout l’été à l’occasion de « nom de l’évènement de l’expo ».

Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape
Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape

Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape

 Bientôt, espèrent les coopérateurs, il sera possible de vivre des évènements plus festifs au bar, avec des soirées thématiques ou culturelles. C’est aussi là le projet de cette SCIC (Société Coopérative à Intérêt Collectif) qui regroupe des bénévoles actifs du secteur et convaincus que le monde rural mérite d’être dynamisé  comme le montre leur tissu associatif (AMAP, association éducative de La Butte, association de la collégiale…).

Une terrasse accueillante
Une terrasse accueillante
Une terrasse accueillante

Une terrasse accueillante

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 09:07
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Festivités du 13 juillet 2021
Partager cet article
Repost0
30 juin 2021 3 30 /06 /juin /2021 16:13

Depuis le mois de novembre, les réunions du conseil municipal sont délocalisées au Foyer pour respecter les normes sanitaires et ouvertes au public, public qui, avec le couvre-feu, ne pouvait assister à ces réunions. Le couvre-feu étant désormais levé, il n’y avait plus de restriction et j’ai donc assisté à cette réunion, seule Christophorienne présente en dehors des élus et de la secrétaire de mairie.

Voici un aperçu du déroulement de cette réunion.

Avant l’ouverture de la séance, une présentation d’installation d’ombrières sur le parking de Beau-Soulage a été faite par la société Hervé Thermique en partenariat avec le Crédit Agricole. Une autre société avait fait une proposition lors du précédent conseil. Madame le Maire compte organiser une réunion publique sur ce projet avant que le Conseil ne prenne une décision.

Parmi les nombreux points à l’ordre du jour, celui sur les finances fait apparaître les subventions attribuées par la commune à différentes associations ou organismes pour un montant de 2 610 €. Suite à la demande d’Histoire et Patrimoine qui, pour les 20 ans de l’association, va éditer son troisième livre, la mairie s’engage à commander 40 livres en souscription, comme cela avait été fait auparavant pour les deux autres livres. Ces livres sont offerts aux personnalités de passage dans la commune ainsi qu’aux jeunes mariés.

La distanciation est bien respectée entre les élus

La distanciation est bien respectée entre les élus

Toujours par rapport aux finances, Madame le Maire a fait part à son conseil municipal de deux motions présentées par l’Association des Maires Ruraux de France à propos de la DGF (dotation globale de fonctionnement). La première portait sur la modification des conditions de création de communes nouvelles qui ne pourrait plus être imposée par le préfet sans consultation préliminaire de la population. La seconde mettait en avant le souhait des communes à conserver leur autonomie et donc à rejeter le projet de DGF dérogatoire dont le montant irait à la Communauté de Communes. Ces deux motions ont été adoptées à l’unanimité.

Madame le Maire présente les motions de l'AMRF

Madame le Maire présente les motions de l'AMRF

En ce qui concerne la voirie, le CR 67 sera rouvert et pourra être emprunté par les randonneurs dès le mois prochain, après le bornage. Pour les dépôts sauvages d’ordures, Madame le Maire fait part de la législation en vigueur et précise que des amendes seront imposées aux contrevenants, les sommes recueillies restant à la commune.

Suite aux intempéries, une déclaration a été effectuée en préfecture et à la DDT (calamités agricoles).

Un dossier important traitant du « Parcours du Patrimoine - Animation culturelle - Espace santé » a été présenté. Je le détaillerai dans un autre article.

Pour les malfaçons du Pôle Santé, des expertises ont été demandées. Les travaux pourraient avoir lieu en fin d’année, période de vacances des personnels de santé.

Une étude est en cours pour l’aménagement d’un éco-quartier d’une douzaine de logements, avenue Hilarion avec une entrée rue Daphné du Maurier.

Le conseil municipal s’est positionné contre l’implantation d’un parc éolien à Dissay-sous-Courcillon.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages