Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 12:44

Maxime Guinard, agent de développement à la CCPR en charge du tourisme et de la communication, avait lors d’une réunion qui s’est tenue au printemps dernier avec quelques représentants d’associations du territoire, évoqué l’idée de mettre en place trois manifestations sur le territoire, pour promouvoir les atouts du Pays de Racan.

La première a eu lieu au début du mois de juillet à la Clarté Dieu à Saint-Paterne-Racan avec le succès que l’on connaît car ce festival est déjà bien ancré sur le territoire et la seconde s’est déroulée le week-end dernier, à Épeigné-sur-Dême, sur l’aire de pique-nique du village.

Pour que la fête soit bien réussie, le soleil était au rendez-vous ainsi que de nombreux élus parmi lesquels Patrick Cintrat, président de la CCPR, Didier Descloux, vice-président responsable de la commission culture, et Patrice Terpreau, maire du village.

Au programme de cette manifestation, trois activités étaient annoncées : une randonnée découverte d’Épeigné, un pique-nique champêtre et une représentation théâtrale. Le tout offert par la CCPR et donc entièrement gratuit !

Les randonneurs ptêts à découvrir les chemins d'Épeigné-sur-Dême

Les randonneurs ptêts à découvrir les chemins d'Épeigné-sur-Dême

Pour la randonnée, c’est Philippe Petithomme, de l’association de cyclotourisme et randonnée pédestre Saint-Paterne – Saint-Christophe (UCTSPC), qui avait préparé un circuit de 5 km sur des chemins qui avaient été bien nettoyés quelques jours auparavant car, comme le soulignait Patrice Terpreau : « Les ronces avaient été coupées il n’y a pas longtemps mais ça repousse vite et nous devons bien recevoir tous les visiteurs.» C’est donc par des chemins parfaitement entretenus que les 90 marcheurs du territoire et de la Sarthe voisine ont pu découvrir la campagne spinacoise, ses vallons et ses sentiers ainsi que ses quelques châteaux, sous la conduite de Philippe Petithomme et de Jean-François Froger.

Pour encourager les randonneurs, un verre de jus de pomme local leur a été servi au départ et un autre les attendait à l’arrivée.

Puis, vint le moment du pique-nique. 85 convives potentiels s’étaient inscrits pour les repas préparés par le restaurant local « La Bonne Franquette » et en définitive ce sont 102 pique-niques qui ont été servis et qui ont permis d’apprécier les produits locaux.

Un public ravi de la soirée que la CCPR lui offre

Un public ravi de la soirée que la CCPR lui offre

La soirée s’avançait et au moment du spectacle, ce sont 180 entrées qui ont été enregistrées. Ce fut une très bonne adaptation du Candide de Voltaire, un texte intense, actuel et abordable par tous avec ses touches d’humour bien dosées qui fut proposée par la troupe du théâtre de l’Ante avec son « Cabaret Candide ».

Les élus présents expliquèrent qu’ils avaient décidé de maintenir cette soirée festive malgré les tristes événements qui venaient de se produire à Nice. Ils invitèrent les spectateurs à respecter une minute de silence en hommage à tous ceux qui furent victimes de cette barbarie.

Les talentueux artistes du théâtre de l'Ante

Les talentueux artistes du théâtre de l'Ante

La convivialité qui a marqué cette soirée a été très appréciée par les visiteurs et cette belle réussite a réjoui les organisateurs. Cet événement fédérateur mérite d’être retenu et la formule rando-repas-spectacle a été trouvée très attrayante par nombre de participants qui en ont en plus apprécié la gratuité.

La prochaine journée découverte aura lieu le dimanche 7 août sur Neuvy-le-Roi le matin et Bueil-en-Touraine en après-midi et soirée.

Published by ROYER Monique - dans festivités
commenter cet article
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 09:34
Maxime et son poney
Maxime et son poney

Maxime et son poney

Maxime Gilot, âgé de 15 ans, a des raisons d’être fier de lui. Dès l’âge de 6 ans, il a commencé à monter sur un poney, au Haras du Soleil, à Semblançay. Cette activité a dû lui plaire puisqu’il est toujours un adepte fervent de ce sport.

Il fréquente assidûment le haras depuis le début et, au cours de cette année, il s’est qualifié à toutes les épreuves avec l’objectif de pouvoir concourir à l’Open de France poney qui se tenait à Lamotte-Beuvron pendant la semaine du 2 au 10 juillet dernier. Maxime a donc passé toute cette semaine sur place.

Plutôt perfectionniste déjà très jeune, Maxime aime approfondir les choses et ne laisse rien au hasard. Il n’hésite pas à confier que pour mettre toutes les chances de son côté, « Avant de partir au championnat nous nous sommes entraînés pendant deux jours avec ma coach, Jessica Berger, dans mon club au Haras du soleil. »

Quand Maxime dit « nous », il associe son poney Perle de l’étape.

Dans quelle épreuve avez-vous concouru ?

« J’ai concouru en saut d’obstacle dans l’épreuve poney 2D cadet 1 excellence avec Perle de l’étape. Nous avons terminé 1er, champion de France après m’être qualifié pendant toute l’année. L’épreuve s’est déroulée en 2 manches : la première où il fallait terminer sans fautes et la seconde où il fallait terminer sans fautes et aussi être très rapide. Et, nous avons été les meilleurs ! »

Maxime continuera sur sa lancée tout en poursuivant sa scolarité. Ayant obtenu son brevet des collèges avec la mention très bien, c’est au lycée Descartes, à Tours, qu’il entrera en seconde au mois de septembre.

Quand on lui demande s’il a une idée de ce qu’il aimerait faire plus tard, il répond : «J'aimerais plus tard travailler dans les chevaux : peut être vétérinaire ou éleveur/formateur de jeunes chevaux. »

Il ne nous reste qu’à féliciter Maxime pour sa performance et lui souhaiter bonne chance pour son avenir.

Maxime, champion de France

Maxime, champion de France

Communiqué de presse fait par la fédération française d'équitation.

Published by ROYER Monique - dans équitation
commenter cet article
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 09:49
Baptiste Mennesson, nouvel agent de la CCPR

Baptiste Mennesson, nouvel agent de la CCPR

Baptiste Mennesson vient d’être recruté par la Communauté de communes Pays de Racan pour une durée d’un an et demi. Il est chargé de mission pour le développement durable et l'Agenda 21 local de la CCPR.

Ce jeune homme, titulaire d'un Master 2 en gestion locale du patrimoine culturel, a déjà une bonne expérience dans ce domaine puisqu'il a travaillé sur les mêmes missions pour la commune de Dordives (Loiret).

Il est rapidement rentré dans son rôle. Pour lui, travailler sur le développement durable, c’est « travailler sur le social, sur l’économique, sur l’environnemental. » Pour réussir son objectif, il a lancé « une concertation citoyenne auprès de élus, des citoyens, des entreprises et des associations. J’en ai déjà rencontré plusieurs. Cette concertation va se poursuivre jusqu’au 28 août. Elle va me permettre de recueillir plusieurs idées touchant aux 3 domaines évoqués pour rédiger un mémoire sur le développement durable tel que l’imaginent les habitants du territoire. À ce propos, je lance un appel à tous les citoyens qui souhaitent faire des propositions d’actions. Ils peuvent me contacter soit par mail, soit par téléphone.»

Le but recherché par Baptiste Mennesson, c’est de former un comité de pilotage comprenant des représentants des différentes catégories de personnes rencontrées et des 10 communes de la CCPR.

Ce comité aura en charge le bon fonctionnement au quotidien de l’Agenda 21. La validation de ce comité se fera courant septembre, lors du conseil communautaire. « Toutes les idées peuvent être bonnes. C’est un vrai travail sur la transversalité qu’il faut mettre en place pour arriver à tout mettre en commun. Même si les rencontres doivent s’achever fin août, il y aura possibilité de me rencontrer, le dimanche 25 septembre, à Vaudésir, sur la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, lors de la 9ème Journée de Bien Vivre au Pays de Racan. »

Rappel : les collectivités territoriales sont appelées, dans le cadre du chapitre XXVIII de l'Agenda 21 de Rio, à mettre en place ce programme à partir d'un « mécanisme de consultation de la population » : ainsi naît l'Agenda 21 local.

Il est possible de suivre les actions sur la page Facebook de la CCPR

Pour contacter Baptiste Mennesson :

Mail : agenda21-ccpr@orange.fr

Téléphone : 06 47 29 84 49

Published by ROYER Monique - dans agenda 21
commenter cet article
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 12:19

L’an dernier, je vous avais présenté Camille Couratin, alors élève en 1ère au lycée d’Arsonval, à Joué-les-Tours. Ce lycée professionnel est réputé pour sa formation aux métiers d’arts. On y entre sur dossier. Cette année, elle était en Terminale.

Camille a choisi la peinture et ce, depuis un stage réalisé au cours de son année de 3ème et, elle ne regrette pas ce choix. Ne souhaitant pas se lancer dans des études longues, le lycée professionnel lui convenait car, la préparation d’un bac pro permettait en même temps de se former à un métier tout en continuant à parfaire sa culture générale. « Mon emploi du temps est différent de celui d’un apprenti. Mes stages en entreprise durent de 3 à 5 semaines et ne se limitent pas à la peinture. Nous faisons deux stages par an. Pendant mes trois années, j’ai eu la chance d’avoir un bon patron. En participant au concours de MAF, on acquiert une bonne pratique. C’est un plus pour notre carrière professionnelle future. »

Tout comme l’an passé, elle a donc concouru au titre de meilleur apprenti de France, les MAF. Dès que les sujets furent connus, elle s’est donc attelée à la réalisation de ce nouveau chef d’œuvre pour la filière « aménagement et finition du bâtiment » dans la catégorie « peintre applicateur de revêtements » portant sur « peinture, papier peint et produit décoratif ».

En voici le sujet rappelé par Camille : «Les deux cubes sont faits en peinture en dégradés jaune et bleu et en harmonie avec l'œuvre. Le rectangle rose est un produit décoratif recouvert de paillettes. La bande de couleur or est aussi un produit décoratif avec des petits effets. Les parties blanches sont du papier peint blanc cassé avec des petits rectangles représentés dessus. Les couleurs de la peinture des cubes étaient au choix du candidat mais tout le reste était imposé. Tout devait se rejoindre parfaitement lors de l'assemblage de l'œuvre. » Il lui aura fallu une soixantaine d’heures pour mener à bien son chef d’œuvre.

Camille présente ses médailles et ses diplômes.

Camille présente ses médailles et ses diplômes.

Comme l’an dernier, Camille et deux autres élèves de sa section furent bien épaulés par leur professeur tout au long de leur réalisation mais, comme le dit Camille : « En terminale, même si elle suit bien notre travail, elle nous laisse beaucoup plus nous débrouiller seuls. On doit acquérir une certaine autonomie.» Il faut croire que cette autonomie est bien acquise puisque Camille, tout comme nombre d’élèves du lycée d’Arsonval, a été médaillée lors de la remise des prix. C’est de nouveau une médaille d’or départementale et une médaille d’argent régionale qui viennent compléter les deux médailles obtenues en 2015.

Le chef d'oeuvre de Camile à l'origine des médailles obtenues en départemental et régional

Le chef d'oeuvre de Camile à l'origine des médailles obtenues en départemental et régional

Mais, pour Camille, les lauriers ne se limitent pas à ses deux médailles. Son année scolaire s’est terminée avec l’obtention de son bac pro « aménagement et finition du bâtiment » avec mention assez bien, et le droit de conduire sa propre voiture avec le permis en poche.

Pour la rentrée de septembre, Camille a déjà tout prévu : la préparation d’un brevet professionnel en alternance. Elle a trouvé un patron ou plutôt une patronne à Mettray. « Dans son entreprise, il n’y a que des filles et ça marche bien. Dans des boîtes où il y a des hommes, certains ont du mal à admettre que les filles puissent aussi faire ce métier. Il y a beaucoup de machos ! Heureusement, ça commence à évoluer. Moi je suis contente, mon contrat est signé pour deux ans. J’ai même commencé à travailler. J’ai le statut d’apprentie donc, je suis salariée.» Quand on lui demande quels sont ses projets pour l’avenir, il y en a un qui semble lui tenir particulièrement à cœur : « J’aimerais si c’est possible devenir professeur en peinture dans un lycée professionnel. Mais avant, il faut que j’acquière une bonne expérience. »

Faisons-lui confiance. Son sérieux est un atout dans sa future réussite. Laissons-la terminer cet entretien : « Il faut vraiment aimer ce que l’on fait et être passionnée pour réussir.» Ces paroles la résument parfaitement.

Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 09:13

À chaque 14 juillet, et ce, depuis de nombreuses années, le comité des fêtes de Villebourg se charge d’animer le village. Sur le terrain communal, sont installés parquet pour les danseurs, barnum pour la restauration et l’animation musicale qui séviront lors de la soirée avant et après le feu d’artifice.

Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg

Mais, en attendant ce moment convivial, le terrain et le parking le long de la Vandoeuvre sont occupés par les exposants venus proposer divers objets, bibelots, outils, vêtements, chaussures, livres, jouets et même des pièces détachées de voiture qui feront le bonheur des chineurs à la recherche de l’objet convoité depuis longtemps mais toujours absent de leur collection.

Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg

C’est aussi l’occasion pour les familles de renouveler la garde-robe des enfants ou de les équiper en ce début de vacances de nouveaux livres ou jeux qui les occuperont un certain temps et le tout, à moindre coût.

Cette année, on pouvait estimer à près d’une quarantaine ces marchands occasionnels venus déballer dans le cadre agréable de Villebourg.

Vide grenier à Villebourg
Vide grenier à Villebourg

Pour agrémenter un peu l’espace, quelques voitures anciennes avaient été disposées et attiraient le regard des curieux toujours intéressés par ces vieux véhicules parfaitement entretenus par leurs propriétaires.

Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 06:37

Cette année, et ce depuis 2002 où les communes de Saint-Christophe et de Saint-Paterne ont décidé de s’associer pour fêter le 14 juillet, c’est donc la commune de Saint-Christophe qui était chargée de préparer la manifestation qui se déroule dans la soirée du 13 juillet.

Les cuistots en coulisse pendant que les gens attendent leur plateau repas
Les cuistots en coulisse pendant que les gens attendent leur plateau repas
Les cuistots en coulisse pendant que les gens attendent leur plateau repas
Les cuistots en coulisse pendant que les gens attendent leur plateau repas

Les cuistots en coulisse pendant que les gens attendent leur plateau repas

Le comité des fêtes de la commune avait décidé d’innover et d’organiser un repas « moules-frites » avant les festivités habituelles. Comme l’a souligné Laëtitia Renault, la présidente : « Vu le nombre de participants, c’est une réussite. Cela n’a pu se faire que grâce aux nombreux bénévoles qui nous soutiennent et que je remercie. » En effet, ce sont 200 convives qui ont pu se régaler avec ce repas préparé par Emmanuel Couratin qui ne compte pas son temps et qui, tout en s’affairant aux fourneaux pour mettre les moules à mijoter dans sa préparation, confiait : « Je suis debout depuis 5 heures ce matin pour tout mettre en route. J’ai préparé un fonds un peu de type provençal pour donner du goût aux moules. J’ai évité le céleri que certaines personnes ne supportent pas. » Pendant ce temps, Pascal Ribouilleault s’affairait à la friteuse. Apparemment, tout le monde a bien apprécié le repas fait maison que ce soient les moules ou les tartelettes.

Le moment de la dégustation
Le moment de la dégustation

Le moment de la dégustation

Vers 21 h, l’orchestre Fath.fr, joua quelques airs pour commencer à animer la soirée et cela permit à quelques convives de se dégourdir les jambes sur une piste qui était le terrain de jeu des enfants.

Puis, vu la météo désastreuse, les animations qui étaient prévues en extérieur se déroulèrent dans la salle Beau-Soulage. Tout d’abord, l’ensemble musical EMEDC, sous la conduite de Corinne Galtaud, offrit quelques morceaux de son répertoire.

L'ensemble musical EMEDC
L'ensemble musical EMEDC

L'ensemble musical EMEDC

Puis, ce sont les Danseux du Nais qui occupèrent la piste pour présenter quelques danses folkloriques au son de l’accordéon de Marie-Christine.

Quelques pas de danse avec les Danseux du Nais
Quelques pas de danse avec les Danseux du Nais
Quelques pas de danse avec les Danseux du Nais
Quelques pas de danse avec les Danseux du Nais

Quelques pas de danse avec les Danseux du Nais

Les enfants de l’Expression corporelle montrèrent leur adresse à manier le Twirling bâton et les Jeunes sapeurs pompiers du Racan firent une démonstration de mise en sécurité d’un jeune conducteur de deux roues, victime d’un accident et possédant encore son casque sur la tête.

Les JSP aux manoeuvres
Les JSP aux manoeuvres
Les JSP aux manoeuvres
Les JSP aux manoeuvres

Les JSP aux manoeuvres

Les enfants de l’Expression corporelle montrèrent leur adresse à manier le Twirling bâton et les Jeunes sapeurs pompiers du Racan firent une démonstration de mise en sécurité d’un jeune conducteur de deux roues, victime d’un accident et possédant encore son casque sur la tête.

Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public
Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public

Un beau feu d'artifice pour clôturer la soirée avant le bal public

La retraite aux flambeaux fut supprimée car il n’était pas question de défiler dans les rues sous la forte pluie qui s’est abattue au cours de la soirée. Seuls quelques enfants sont allés récupérer des lampions équipés maintenant de bougies leds beaucoup plus sécuritaires.

Et, vers 23h, enfin une éclaircie ! À l’annonce de Catherine Lemaire, chacun put prendre la direction de la sortie pour gagner le terrain et prendre place pour assister au tirage du feu d’artifice.

C’est en musique que, pendant un bon quart d’heure, les fusées illuminèrent le ciel christophorien et c’est un tonnerre d’applaudissements qui retentit lors du bouquet final. Cette manifestation commune permet aux habitants de Saint-Christophe et Saint-Paterne de se regrouper tout en réduisant les frais pour les collectivités. L’édition 2016, malgré la météo, a été une belle réussite.

Rendez-vous est donc pris pour 2017 à Saint-Paterne-Racan.

Published by ROYER Monique - dans festivités
commenter cet article
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 15:52

La Communauté de Communes Pays de Racan, propriétaire de la chapelle Saint André (10e siècle) à Neuvy-le-Roi, a souhaité valoriser cet édifice et, pour cela, en faire une vitrine des ressources du territoire. C’est le résultat d’un projet porté par la CCPR.

Devenue pour l’été le Point info tourisme, un petit aménagement intérieur a été nécessaire : canapé, fauteuil, sièges sont installés pour inviter les visiteurs à se poser et à profiter de la fontaine à eau ou d’une boisson chaude (thé ou café) le temps d’un bavardage avec Charlotte Marchetti, recrutée pour les deux mois d’été. Charlotte, venue de Saint-Paterne-Racan, est étudiante et prépare une double licence en droit-langues, pour devenir peut-être avocate en affaires internationales.

Charlotte et Maxime vérifiant les moindres détails

Charlotte et Maxime vérifiant les moindres détails

Comment avez-vous su que la CCPR cherchait un agent d’accueil pour son Point info ?

« C’est le hasard. Maman faisait des recherches sur le journal et elle est tombée sur l’annonce. J’ai pensé que ce pourrait être un job intéressant et j’ai postulé. Et, voilà, ma candidature a été retenue. »

« Sa bonne pratique de l’anglais et son appartenance au territoire ont été déterminantes pour son recrutement » précise Maxime Guinard, le chargé de mission tourisme/communication de la CCPR.

En quoi va consister votre travail ?

« J’ai en charge l’accueil des visiteurs et mon rôle est de leur fournir toutes les informations qui les intéressent, leur présenter les différentes animations qui se tiendront sur le territoire de part et d’autre du Loir.»

Des présentoirs ont été installés et de nombreux dépliants sont mis à la disposition des visiteurs. Une tablette numérique vient compléter ce dispositif et permet à Charlotte de pouvoir donner immédiatement les renseignements relatifs à un site précis.

Charlotte avoue : « Je n’habite pas depuis longtemps sur ce territoire mais, depuis que je suis en poste ici, je me documente sur l’histoire de la chapelle, sur différents sites du secteur avec leurs anecdotes. Quand, en discutant avec les personnes, je leur raconte des petites histoires, ils apprécient beaucoup et, pour ma culture personnelle, c’est très enrichissant. Ce qui me plaît aussi, c’est le contact avec les gens. C’est ce qui a guidé mon choix pour mon futur métier.»

En ouvrant ce Point info dans la chapelle Saint André, la CCPR visait plusieurs objectifs :

- Utiliser un équipement communautaire central pour afficher sa politique tourisme, équipement pouvant accueillir toutes sortes de touristes, familles francophones ou étrangères, groupes de randonneurs pédestres ou cyclotouristes, individuels,…

- Finaliser enfin les boucles à vélo (ce qui est imminent)

- Proposer des Tourist Box

Même si vous êtes du territoire, allez faire un tour dans la chapelle. Peut-être y trouverez-vous une idée pour organiser une sortie ? Et, vous pourrez profiter de la convivialité du lieu en regardant l’exposition de photos couleur d’Anne Piégu qui met en scène des personnes des communes de la CCPR.

Au bout de deux semaines d’ouverture, Charlotte a déjà rencontré et renseigné 82 personnes ! Dès la fermeture du Point info, le 31 août, des travaux d’électricité vont être entrepris et devraient être achevés pour les Journées du Patrimoine.

Renseignements : Chapelle Saint André 4 rue Saint-André 37370 Neuvy-le-Roi

Ouverture du Point Info :

Les mercredis et vendredis de 14 h à 18 h

Les samedis et dimanches de 10 h à 13 h et de 14 h à 19 h

Fermeture les vendredis 12 et 19 août.

Published by ROYER Monique - dans tourisme
commenter cet article
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 11:45
Le musée des cafetières de Château-du-Loir en nocturne

Le musée est ouvert jeudi 14 juillet et dimanche 17 juillet de 14 heures à 18 heures.

Published by ROYER Monique - dans musée
commenter cet article
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 07:53
Le foyer rural aux couleurs bleu, blanc, rouge

Le foyer rural aux couleurs bleu, blanc, rouge

Au cours de la semaine précédente, le comité des fêtes de la commune lança l’idée de mettre en place une fan zone pour la finale de l’Euro de foot au foyer rural. Quelques petits aménagements furent nécessaires pour recevoir la télévision et, ces détails réglés, tout était fin prêt pour accueillir les supporters dans un foyer arborant les couleurs bleu, blanc, rouge.

Les organisateurs de la soirée soutenue par la municipalité

Les organisateurs de la soirée soutenue par la municipalité

Cette idée de retransmission sur grand écran mobilisa plusieurs adeptes puisque ce sont environ 150 passionnés de tous âges qui se sont retrouvés pour suivre ensemble cette finale prometteuse.

Quand on demandait : « À votre avis, qui va gagner ? », la réponse était le plus souvent « Les Bleus » sauf pour un petit groupe arborant les couleurs de l’adversaire pour qui ce sera « Le Portugal, bien sûr ».

À la mi-temps, une boisson rafraîchissante à la main, car la chaleur était encore plus intense à l’intérieur qu’à l’extérieur, les discussions allaient bon train, chacun commentant les différentes actions marquantes de la première mi-temps.

Chacun regagne sa place pour la seconde mi-temps
Chacun regagne sa place pour la seconde mi-temps
Chacun regagne sa place pour la seconde mi-temps

Chacun regagne sa place pour la seconde mi-temps

Dès la reprise, la salle se remplit de nouveau, les supporters restant attentifs au jeu des joueurs jusqu’au moment où, dans les prolongations, le Portugal ouvrit la marque. Une stupeur gagna la salle qui espéra jusqu’à la dernière minute une égalisation des Bleus.

À l’issue du match, en sortant de la salle, une grande tristesse animait les visages et la grande fête envisagée tourna court. Malgré cette défaite les supporters étaient unanimes pour reconnaître que « pendant cet Euro, les Bleus ont bien joué. Ils auraient mérité de remporter la coupe.»

Prochaine manifestation, mercredi 13 juillet, à Beau-Soulage.

19 h moules-frites (réservation au 06 85 68 12 34) et animations

21 h retraite aux flambeaux

23 h feu d’artifice Bal gratuit animé par Fath.fr

Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 13:16

Patrice Naturel, artiste-peintre né à Montoire (Loir-et-Cher) en 1966, ouvrait, à la collégiale, l'exposition de ses œuvres classées selon deux thèmes, « Les liens » et « L'hommage au poète Antonio Machado », le 6 juin dernier. Cette exposition se poursuivra tout l’été. Depuis 2015, il demeure à Channay-sur-Lathan où se trouve son atelier, avec sa femme et son fils.

En plus de la peinture, Patrice Naturel a une autre corde à son arc : la musique.

L’idée de peindre lui est venue après une visite à un musée où dit-il : « J’ai eu un déclic et j’ai senti que c’est ce que je voulais faire. Je n’avais fait aucune étude particulière sur la peinture et je n’avais pas fréquenté les Beaux Arts. J’ai tâtonné avant de trouver ma voie.»  Patrice Naturel a mis en place une technique extrêmement simple. Il utilise beaucoup d’eau et de la peinture acrylique et se fie au hasard. L’eau étant un élément très fluide, des bulles se forment de-ci de-là et laissent apparaître des traces qui peuvent être remaniées. Son travail est basé sur cette trace que l’on peut retrouver et modeler sur différents supports : pierre, parchemin,…

Exposition "Les liens"
Exposition "Les liens"
Exposition "Les liens"

Exposition "Les liens"

Dans l’église Saint Pierre, Patrice Naturel propose deux expositions distinctes : « Les liens » datant de 2015 et « Hommage à Antoine Machado », la création 2016.

Antoine Machado est un poète espagnol, républicain qui fut amené à fuir l’Espagne franquiste. Avec beaucoup de difficultés, il réussit avec des membres de sa famille à gagner Collioure, bien fatigué physiquement et moralement et aussi très affaibli. Il s’y installa et mourut peu de temps après, le 22 février 1939.

Chacun des tableaux de l’artiste est accompagné d’un poème qui invite, comme l’œuvre à laquelle il est associé, à la méditation.

Exposition "Hommage à Antonio machado"
Exposition "Hommage à Antonio machado"
Exposition "Hommage à Antonio machado"

Exposition "Hommage à Antonio machado"

L’exposition est visible tous les jours de 10 h à 18 h jusqu’au 31 août.

Le dimanche 28 août un goûter poétique et musical est prévu à 16 h.

N’hésitez pas à pousser la porte, l’entrée est libre.

L'imposante collégiale de Bueil-en-Touraine

L'imposante collégiale de Bueil-en-Touraine

Published by ROYER Monique - dans peinture
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes.La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de coeur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages