Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 11:18

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans musique
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 10:07

Vendredi soir, c’est à Louestault, au château de Fontenailles, que se tenait l’assemblée générale de l’AVE devant une cinquantaine de personnes.

Jacky Orgeur, président de l’association, prit la parole pour « remercier tous les bénévoles qui travailllent toute l’année pour faire vivre le site internet et la page faceboock mais aussi pour que la manifestation phare de l’association « Les journées en pays de Racan » soit une réussite. » Ses remerciements allèrent aussi à tous les élus présents sans oublier les responsables du site, M. Philippe Guillemain, directeur de l’ARPS (Association pour la Rééducation Professionnelle et Sociale) et Mme Karine Soullier, DRH.

Philippe Guillemain et Karine Soullier sont heureux de recevoir les 10èmes Journées en Pays de Racan

Philippe Guillemain et Karine Soullier sont heureux de recevoir les 10èmes Journées en Pays de Racan

Les différents rapports, moral, financier et des activités furent présentés et adoptés à l’unanimité.

Jacky Orgeur reprit alors la parole pour préciser pourquoi il a choisi ce lieu pour l’assemblée générale de l’association : « Cette année, c’est le superbe château de Fontenailles qui nous accueillera, un endroit exceptionnel que les visiteurs pourront découvrir et visiter les 23 et 24 septembre prochains avec une soirée magique, le samedi à partir de 18h : un spectacle haut en couleurs, présenté et préparé par la MFR de Neuvy-le-Roi et l’ARPS de Fontenailles. Je remercie aussi Catherine Côme qui représente la nouvelle commune de Beaumont-Louestault et Brigitte Dupuis, conseillère départementale, qui apporte son soutien financier. »

Paule Haslé, nouvelle vice-présidente de la communauté de communes Gâtine-Choisilles - Pays de Racan, en charge du tourisme a pris la parole pour « expliquer l’importance de l’AVE et le rôle qu’elle joue sur le terrain pour mettre en valeur le patrimoine avec l’aide des commerçants, producteurs, artisans et industries du territoire. »

Jacky Orgeur a clôturé la séance en invitant l’assemblée à partager le verre de l’amitié et en signalant que cette année sera une grande année anniversaire avec les 70 ans de l’ARPS et les 10 ans des « Journées en pays de Racan ». Il termina par ce slogan trouvé par un visiteur lors des Journées qui se tenaient au château de la Fougeray : « Au pays de Racan on va de l’avant !»

 

Le château de Fontenailles
Le château de Fontenailles

Le château de Fontenailles

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie associative
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 09:44

Jeudi, entre 10 h et 15 h, un atelier bien-être était proposé aux bénéficiaires de l’association par des bénévoles souvent anciens bénéficiaires.

Cette idée d’ateliers est venue un jour où un ancien bénéficiaire qui avait une formation de cuisinier vint rendre visite aux bénévoles en amenant des chouquettes « excellentes » aux dires de ceux qui ont eu le plaisir de les goûter. Danielle, une des bénévoles, fit cette remarque : « Comment fais-tu pour les réussir aussi bien ? Moi, quand j’en fais, elles ont tendance à retomber à la sortie du four. » Aussitôt, le cuisinier leur proposa : « Ça vous dirait que je vous montre comment faire ? On pourrait mettre en place un atelier cuisine.» Cette proposition fut aussitôt adoptée. Une date fut retenue. Tout le matériel nécessaire fut apporté par cet ancien bénéficiaire devenu bénévole à son tour et c’est ainsi que commença le premier atelier.

Il existe aussi des ateliers « jardinage » au niveau des jardins partagés où un bénévole donne des conseils aux familles sur les semis, les plantations, les récoltes. Annick a confié : « Nous allons bientôt lancer un atelier jardinage pour créer des parterres devant notre bâtiment. Il y a déjà des volontaires. »

Un choix impressionnant de vernis à ongles

Un choix impressionnant de vernis à ongles

Mais revenons à l’atelier du jour ou plutôt aux ateliers. Sur les 8 bénéficiaires inscrits en ce moment, 5 personnes s’étaient inscrites. Il y avait déjà eu quelques ateliers « coiffure » avec une bénéficiaire ayant une formation de coiffeuse mais ce jeudi-là, les lieux étaient transformés en salon d’esthétique : côté épicerie, une bonne odeur d’huiles essentielles, une musique douce, créaient une ambiance zen pour des séances de réflexologie plantaire animée par une personne en fin de formation et qui va se mettre très prochainement à son compte comme auto-entrepreneur.

Une petite salle abritait le coin coiffure d’où sortait une bénéficiaire très heureuse d’avoir pu bénéficier d’une séance avec une « professionnelle ». Pendant ce temps, dans la pièce voisine, une bénéficiaire confiait ses mains à une manucure qui, une fois les soins terminés, appliquait avec application un beau vernis à ongles.

Cette idée d’atelier esthétique-bien-être mis en place pour la première fois, avait pour but auprès des femmes de raviver une estime de soi très importante malgré les aléas de la vie et de leur montrer qu’il suffit parfois de peu de chose pour se prendre en main, retrouver un peu de coquetterie, pour affronter par exemple un entretien d’embauche dans de meilleures conditions.

La dynamique d’Épisode est basée sur la disponibilité des bénévoles qui sont en partie remerciés par les anciens bénéficiaires qui n’hésitent pas à venir à leur tour donner un coup de main. Toutes les personnes qui pensent pouvoir être utiles seront les bienvenues, soit pour des aides ponctuelles soit pour un engagement à plus long terme.

Une jolie main en perspective

Une jolie main en perspective

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans solidarité
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 10:46

Mercredi après-midi, Brigitte Dupuis, conseillère départementale, est venue rencontrer les bénévoles de l’épicerie solidaire, Épisode, sise à Saint-Paterne-Racan, dans la zone artisanale de la Noiraie.

Après une visite guidée de la partie épicerie avec Emmanuelle, des échanges se déroulèrent autour de la table entre les élus, Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, venu participer au débat, et plusieurs bénévoles.

Tout d’abord, Mme Dupuis souleva le problème du transport pour que les personnes du bourg viennent jusqu’à Épisode. Annick, bénévole, lui expliqua : « L’épicerie est implantée ici car la commune a mis ce local à notre disposition gracieusement. » Jean-Pierre Poupée précisa : « Elle n’est pas réservée aux habitants de Saint-Paterne mais à tous les habitants ayant besoin d’être aidés des deux anciens cantons de Neuvy-le-Roi et Neuillé-Pont-Pierre, ce qui correspond à la nouvelle communauté de communes. Je dois d’ailleurs ajouter que peu de communes donnent une subvention à Épisode ! »

En parlant de transport, cela fit penser aux déplacements estivaux qui étaient mis en place trois fois par semaine par la CCPR et qui permettaient aux habitants, surtout les jeunes, de profiter de la piscine communautaire. « Nous espérons que ces transports continueront avec la nouvelle communauté de communes, car pour nous, c’est important. Nous tenons la buvette de la piscine et les jours où passe la navette, nous faisons une meilleure recette. »

Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Poupée à l'écoute des bénévoles

Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Poupée à l'écoute des bénévoles

Françoise intervint alors : « Comme Épisode est une antenne du secours catholique, plusieurs personnes ont vu cette installation recevoir des aides publiques plutôt d’un mauvais œil. Mais, actuellement, leur position est en train de changer car elles se rendent compte que son but, c’est de faire du social en aidant intelligemment les personnes du secteur en difficulté. Il n’y a jamais plus de 12 bénéficiaires à la fois et ils n’ont droit qu’à 6 semaines. On les aide à financer des projets personnels, à surmonter leurs difficultés financières passagères (factures impayées par exemple) grâce aux économies qu’elles peuvent réaliser avec les achats faits à l’épicerie. Avec cet accompagnement, on responsabilise les bénéficiaires, on n’en fait pas des assistés. »

Philippe Robert, président de l’association, donna une information capitale pour le devenir d’Épisode, à la conseillère départementale : « L’association a été lancée avec le soutien du secours catholique durant 3 ans. L’aide va donc s’arrêter fin 2017. L’année prochaine, nous deviendrons autonomes. Nous avons donc besoin d’un appui financier mais aussi de bénévoles en plus grand nombre. Le travail réalisé sur le territoire a fait ses preuves et nous avons beaucoup de personnes en difficulté qui ont encore besoin d’être épaulées. Nous serons sûrement appelés à faire appel à vous. » Sur ce, Brigitte Dupuis lui répondit : « Il y a quelques temps, j’ai eu à étudier quelques demandes de subventions de la part d’associations du territoire. J’ai doté Épisode d’une enveloppe de 3000 €. Maintenant que je connais mieux le rôle que joue votre association sur l’ensemble de la communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan, je vous promets de rester à votre écoute et d’être vigilante pour que votre association puisse continuer ce rôle social qui est le sien. »

Annick fit part aussi d’une autre activité qui profite aux bénéficiaires, les jardins partagés. « Ce sont des bénévoles qui s’en occupent. Actuellement, il y a six familles qui ont des parcelles dans ces jardins. Une parcelle, entretenue par ces familles, est réservée à Épisode. Les récoltes de légumes sont revendues dans la boutique de même que les surplus récoltés sur les parcelles familiales. L’an dernier, une soupe géante faite avec les légumes de ces jardins a réuni beaucoup de monde. Ce fut un grand moment de convivialité. »

Une partie des bénévoles en compagnie de Maria

Une partie des bénévoles en compagnie de Maria

La précarité plus importante pour les femmes seules a été évoquée : pensions alimentaires non versées ou vraiment faibles, peu de ressources pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. Heureusement, pour elles, Épisode est un lieu de convivialité où elles sont écoutées et où elles trouvent de la chaleur humaine tant pour elles que pour leurs enfants avec l’équipe soudée que forme la dizaine de bénévoles qui œuvre ici.

L'ensemble des partcipants à cette table ronde

L'ensemble des partcipants à cette table ronde

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 09:44

 

 

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu

le vendredi 31 mars, à 20 h 30, à la mairie.

et non le 10 février comme mentionné sur la convocation !

Pour prendre connaissance de l'ordre du jour, ouvrez le fichier ci-dessous :

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 09:55

 

Investie depuis plusieurs années dans la promotion et la valorisation de la culture en milieu rural, l’association Bouge ton bled souhaite offrir une place importante aux jeunes artistes amateurs. Permettre aux jeunes talents d’accéder à la scène, de se produire en public dans des conditions de qualité est rendu possible grâce à l’association Bouge ton bled et au Tremplin des Kampagn’arts. Le samedi 08 avril 2017, à partir de 20 h, à la salle Armand Moisant de Neuvy le Roi, cinq groupes viendront vous faire découvrir leurs compositions, leur musique et leur univers. Ces groupes ont été sélectionnés par le public depuis le site http://tremplin.kampagnarts.fr/ à raison d’un concert par mois d’octobre 2016 à février 2017.

 

Les groupes retenus sont : Pas le vendredi, Rock (72), Max’1 and teh Rootsmaker, Reggae (37), Le Jazz Mocket’s Quartet, Jazz Funk (37), Mystery Chord, Chansons festives (72), Blend, Stoner Rock Métal (37).

 

Venez choisir le groupe qui participera à la 11éme édition du festival des kampagn’arts.

Monsieur Philomène était le groupe choisi lors du Tremplin 2016

Monsieur Philomène était le groupe choisi lors du Tremplin 2016

Un jury composé de professionnels de la musique récompensera le groupe vainqueur : une prestation au Festival des Kampagn’arts pour le gagnant. Venez nombreux, le public pourra lui aussi voter pour son groupe préféré avec comme l’an dernier la mise en place d’un système de vote interactif sur tablettes!

A l’occasion de ce Tremplin, le film du festival 2016 sera projeté ainsi que la programmation du Festival des Kampagn’arts 11, qui aura lieu le samedi 24 juin 2017 à Saint Paterne Racan.

 

Samedi 08 avril, Neuvy le Roi, Entrée gratuite. Buvette et restauration sur place.

 

 

Infos et contact

www.kampagnarts.fr

assobougetonbled@gmail.com

 

 

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans concert
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 09:15
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Monique Mauclair, présidente du Cercle des Amis, avait choisi le premier mercredi du printemps pour rassembler les adhérents de l’association autour du repas annuel. Sur les 34 adhérents, 26 avaient répondu favorablement à l’invitation et, c’est dans la petite salle de Beau-Soulage, bien au chaud, car la météo n’avait rien de printanier, qu’ils étaient réunis en présence de Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune.

Le repas, bien apprécié des différents convives, avait été préparé par le traiteur de Luceau, le Fournil.

Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Pour occuper les participants, la présidente avait concocté un petit jeu d’associations d’idées sur le thème des noms de fleurs, histoire de fêter le printemps !

Se prenant au jeu, chacun était bien concentré sur sa feuille à tenter de découvrir quelle fleur pouvait bien se cacher derrière la définition proposée, comme par exemple : « Parfum du Sud et des WC » pour nommer la lavande… 17 fleurs étaient ainsi livrées à la perspicacité des hôtes. Catherine Lemaire se prêta bien volontiers au jeu tout en sachant qu’à la fin du repas, chacun devra donner ses réponses à voix haute !

Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Monique Mauclair veille à ce qu’il y ait à peu près une animation par mois, différente de la réunion hebdomadaire du mercredi après-midi.

Il y a déjà eu trois sorties depuis le début de l’année :

-Âge tendre et tête de bois pour 12 personnes

-Le concours de belote à Saint-Pierre-de-Chevillé en février

- Le repas des grands-mères à Saint-Aubin-le-Dépeint pour 10 d’entre eux début mars.

Pour les prochains mois, la présidente nous confie : « En avril, nous aurons une journée commerciale. Courant juin, nous participerons à la fête de l’Amitié organisée par Génération mouvement à Fondettes et en juillet, ce sera le repas des habitués des jeux de cartes du mercredi. »

Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais
Repas annuel du Cercle des Amis de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Toutes ces réunions sont les bienvenues pour, durant quelques heures, rompre un peu la solitude de nombreux anciens et leur permettre de rester en contact les uns avec les autres, ce à quoi s’appliquent la présidente et les membres du bureau qui l’entourent. En souvenir du moment vécu ensemble avec ce repas, chaque femme repartira avec une petite plante qui, espérons-le, l’accompagnera longtemps !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie associative
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 15:28

 

Comme elle l’avait fait il y a quatre ans pour clôturer son cycle d’animations « sur les lieux du crime », l’association vous invite à une conférence spectacle qui présentera, en salle, les meilleurs moments de ses quatre dernières randonnées crépusculaires : « Si Saint-Christophe m’était conté… »

 

Faire parler, faire revivre en les mettant en scène les Christophoriens d’autrefois, c’est le parti pris par l'association pour nourrir les quatre dernières éditions (2013 à 2016) de ses randonnées estivales. Après un méticuleux travail d’archive, une quinzaine de scènes, reconstituées ou fictives, ont été mises en forme et jouées au fil des rues du bourg par les comédiens amateurs d'Histoire et Patrimoine.

 

Les membres de l'association seront heureux de rejouer pour vous quelques unes de ces scènes. Le passé artisanal de la commune (les tanneries), des figures illustres (Jehan d’Alluye, le docteur Fulgence Raymond) ou des pans peu connus de l’histoire de Saint-Christophe (la famine de 1709, les Chouans au village) seront évoqués tout au long de la soirée. Antoine Moulin, clarinettiste de renom, assurera entre les tableaux des intermèdes musicaux. A l'issue du spectacle, un nouveau projet de livre, reprenant l'ensemble des textes de « Si Saint-Christophe m'était conté... », vous sera présenté. Proposé à tarif préférentiel dans le cadre d'une souscription, l’ouvrage sera disponible en septembre, pour les Journées du Patrimoine.

 

Le Foyer Rural de Saint-Christophe étant fermé pour travaux, « Si Saint-Christophe m'était conté... » sera donné... à Saint-Paterne, au centre multimédia, le samedi 1er avril à 20h30. Animation gratuite et tout public. Renseignements au 02 47 29 33 18.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:05
Les élus ont pris place au premier rang
Les élus ont pris place au premier rang

Les élus ont pris place au premier rang

Pour clôturer en beauté la sixième édition du « Festival femmes en campagne », les organisatrices avaient fait appel à la compagnie « Le grand souk » et à leur spectacle sur des histoires de femmes « Y en a marre de l’amour ».

Avant que le spectacle ne commence, le public découvre sur la scène un lit qui sera un des éléments majeurs des histoires contées par les trois comédiennes qui vont se relayer durant la soirée avec l’aide d’une quatrième pour assurer les transitions.

Mais, alors que les spectateurs ont ce lit en ligne de mire, Paule Haslé, adjointe à la culture à Neuvy-le-Roi et organisatrice du festival prend la parole : « Nous arrivons au terme de ce festival où chacun a pu rencontrer des gens, échanger, partager… Sur notre territoire, les femmes font des choses, elles pensent, elles ne sont pas invisibles, elles existent ! Nous, les femmes, sommes très fières de ce que nous faisons. Nous arrivons à déplacer les hommes que je remercie pour le soutien apporté. »

Le lit, au centre de la scène, accueille les femmes et leurs maux (ou mots) !
Le lit, au centre de la scène, accueille les femmes et leurs maux (ou mots) !
Le lit, au centre de la scène, accueille les femmes et leurs maux (ou mots) !

Le lit, au centre de la scène, accueille les femmes et leurs maux (ou mots) !

Ces quelques mots terminés, place au spectacle. Le lit qui occupe le centre de la scène est en réalité 14 lits qui se font et se défont au gré des 14 histoires et des femmes qui les relatent. Ces femmes se dévoilent au plus profond de leur être, dans leur intimité amoureuse. Chacune parle, se livre. Mais, de quoi parlent-elles ? Eh bien, elles parlent d’amour !

Le public va être emmené dans 14 histoires d’amour vécues par des femmes jeunes ou moins jeunes, belles ou moins belles, riches ou très pauvres. Ces femmes sont tour à tour drôles, pathétiques, attendrissantes. Elles savent faire rire ou bouleverser l’auditoire. Ces femmes sont vraies, elles ressemblent à toutes les femmes et leur histoire pourrait être celle de chacune des spectatrices. C’est dans l’intimité de leur chambre qu’elles se livrent sans fard. Elles racontent comme il est difficile de vivre avec quelqu’un, mais aussi comme il est difficile de vivre sans quelqu’un...

Des applaudissements nourris saluent la prestation des comédiennes.
Des applaudissements nourris saluent la prestation des comédiennes.

Des applaudissements nourris saluent la prestation des comédiennes.

À la fin du spectacle, les applaudissements nourris saluent la prestation des comédiennes. Un petit buffet garni avec quelques mignardises sucrées confectionnées par Sweet Mama de Semblançay qui a participé au festival et un vin d’honneur offerts à tous termina agréablement la soirée en compagnie de la troupe qui se joignit au public. On put alors entendre quelques appréciations émanant du public : « J’ai bien aimé… Certaines scènes m’ont vraiment fait rire… Moi, j’ai surtout bien apprécié 2 ou 3 scènes… Les comédiennes étaient excellentes… »

Ce sixième festival s’est donc achevé en beauté et tous se sont donné rendez-vous pour la 7ème édition dans un an.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Festival
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 10:02

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie associative
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages