Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 11:55
Les 3 commerçants sont présents de 17 h à 19 h.

Les 3 commerçants sont présents de 17 h à 19 h.

Ça est ! Le marché du vendredi soir à Saint-Christophe a désormais 3 commerçants qui viennent s’installer sur la place en plus de la boucherie, du salon de coiffure et du kiosque à pain.

De nombreux chalands au marché

De nombreux chalands au marché

Tout d’abord, il y avait la pionnière, Nadia, la p’tite épicière qui fut vite rejointe par Jean-Baptiste et Sandrine et leur production de légumes et fruits bio et, depuis peu, c’est un pizzaïolo venu de Château-du-loir, qui installe son camion à côté des deux autres marchands ambulants. Et, il faut croire que ça marche. Ils ont tous une clientèle fidèle qui ne manque pas le rendez-vous. Vendredi soir, profitant d’une météo un peu plus calme que dans la journée, nombreux étaient les chalands à venir s’approvisionner à Saint-Christophe.

Le pizzaïolo en action

Le pizzaïolo en action

Si vous êtes intéressé(s), n’hésitez pas à contacter la mairie au 02 47 29 24 19. L’ambiance est agréable et c’est un plaisir pour tous de voir un peu d’animation s’installer pour quelques heures sur la place du village.

Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 13:58
Conférence à Château-la-Vallière

Rassurez-vous ! Vous n'avez pas de problème de vue. C'est sur l'affiche qu'il y a une erreur. La conférence est donnée par le vice-président d'Histoire et Patrimoine de Saint-Christophe. Il s'appelle toujours Fabrice Mauclair.

Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 13:06

Hier matin, une effervescence inhabituelle régnait à la mairie de Saint-Paterne-Racan où Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, entouré de plusieurs adjoints, Brigitte Lamandé, Paulette Audouin et Bruno Dupont, recevait plusieurs membres de Val Touraine Habitat (VTH) ainsi qu’un représentant de l’ADAC (Agence Départementale d’Aide aux Collectivités) venus conclure le partenariat entre Saint-Paterne et leur organisation par une séance de signatures dans la salle des mariages et lancer ainsi le démarrage du lotissement des « Êtres ». Lorsque tout le monde fut installé, Jean-Pierre Poupée ouvrit la séance en souhaitant la bienvenue à Monsieur Jean-Luc Triollet, directeur général de Val Touraine Habitat, et à ses collaborateurs présents, ainsi qu’à Monsieur Guillaume Gagnier, représentant l’ADAC. Il prononça ensuite un discours dont voici l’essentiel : «J’ai le plaisir de vous accueillir pour ce moment particulier. En effet, nous allons signer le traité de concession du futur lotissement « Les êtres » avec Val Touraine Habitat qui en sera le lotisseur. Cette opération a été mise en œuvre dans la mandature précédente sous la responsabilité de M. Henri Zamarlik….Les démarches nécessaires ont été effectuées avec l’aide de l’ADAC. J’en profite pour remercier Mme Bellanger et M. Gagnier pour la rédaction de ce traité. »

De g. à d . :Guillaume gagnier (ADAC), Brigitte Lamandé (1ère adj.), Jean-Pierre Poupée (maire), Jean-luc Triollet (directeur VTH), Géraldine de Morgan (responsable du service aménagement de VTH), Xavier Lemoal (responsable du programme aménagement à VTH)
De g. à d . :Guillaume gagnier (ADAC), Brigitte Lamandé (1ère adj.), Jean-Pierre Poupée (maire), Jean-luc Triollet (directeur VTH), Géraldine de Morgan (responsable du service aménagement de VTH), Xavier Lemoal (responsable du programme aménagement à VTH)

De g. à d . :Guillaume gagnier (ADAC), Brigitte Lamandé (1ère adj.), Jean-Pierre Poupée (maire), Jean-luc Triollet (directeur VTH), Géraldine de Morgan (responsable du service aménagement de VTH), Xavier Lemoal (responsable du programme aménagement à VTH)

M. Jean-Luc Triollet, directeur de Val Touraine Habitat prit ensuite la parole. Il remercia tout d’abord la commune d’avoir, suite aux réponses à l’appel d’offres, retenu Val Touraine Habitat pour ce projet. Après avoir situé géographiquement Saint-Paterne-Racan et mentionné sa position au carrefour de trois départements : l’Indre-et-Loire, la Sarthe et le Maine-et-Loire, il fit un rapide historique de ce projet en rappelant que la commune de Saint-Paterne dispose d’un Agenda 21 tout comme Val Touraine Habitat ce qui a permis de favoriser le rapprochement des points de vue sur le développement durable.

Parmi les personnes présentes, nous notons la présence d'élus, de la secrétaire de mairie et d'Henri Zamarlik, ancien maire.
Parmi les personnes présentes, nous notons la présence d'élus, de la secrétaire de mairie et d'Henri Zamarlik, ancien maire.

Parmi les personnes présentes, nous notons la présence d'élus, de la secrétaire de mairie et d'Henri Zamarlik, ancien maire.

Historique du projet Opération « Les Êtres »

Après consultation organisée par la commune, VTH a été désigné aménageur de l’opération « Les Êtres » sur la base d’un schéma, d’un programme et d’un bilan financier.

Tranches opérationnelles prévisionnelles

La réalisation de ce lotissement se fera en 3 phases. La tranche 1 comprendra 5 terrains à bâtir, la tranche 2, 4 terrains accession à la propriété et 4 locatifs, la tranche 3, 11 accessions à la propriété et 5 locatifs, soit un total de 29 logements. L’ensemble sera réalisé avec une aide financière de la commune et l’apport du terrain. Les lots auront une superficie moyenne de 530 m².

Intégrer au mieux le projet dans son cadre rural

L’optimisation du schéma passe par une simplification de la conception des espaces publics. Le but est de réaliser un aménagement totalement intégré au caractère paysager rural du secteur à un prix de vente des lots en adéquation avec le marché local, tout en respectant l’environnement.

Offrir des superficies de terrains à bâtir en phase avec les futurs acquéreurs

C’est une donnée primordiale pour vendre dans les meilleures conditions les lots et pouvoir ainsi réaliser l’opération dans le respect du planning et aussi dans sa totalité.

 

Le plan du furtur lotissement avec les différentes tranches

Le plan du furtur lotissement avec les différentes tranches

Établir un phasage assurant une mise sur le marché progressive des lots à bâtir

C’est ce qui a amené à prévoir la réalisation en 3 temps. La commune a fait un effort important pour garantir le succès de l’opération et accueillir de nouveaux habitants. Pour conclure, M. Triollet précisa que : « Nous allons essayer d’agir très vite et nous espérons que les terrains se vendront rapidement. Dans le cadre de la concession d’aménagement, Val Touraine Habitat établira chaque année un compte-rendu d’activité qui sera remis à la collectivité. Il permettra de suivre la vie des tranches successives de l’opération « Les Êtres », l’avancement des travaux, le rythme et le résultat de la commercialisation. Ce sera aussi un outil pour définir les orientations pour l’année à venir et établir les ajustements nécessaires. Ce compte-rendu annuel d’activité présentera également un volet budgétaire afin de faire évoluer annuellement le bilan de l’opération. Je peux vous assurer que nous sommes heureux d’être à vos côtés pour réaliser ce lotissement.»

Le moment important des signatures
Le moment important des signatures
Le moment important des signatures

Le moment important des signatures

Les discours achevés ce fut, pour le maire et le directeur de VTH, le moment de parapher les divers documents qui scellèrent ce partenariat. Puis, le verre de l’amitié accompagné de petits fours salés puis sucrés permit à chacun de discuter cordialement des bienfaits de ce partenariat qui, aux dires du maire, « permettra d’accueillir de nouvelles familles « jeunes » afin de pérenniser les équipements scolaires et périscolaires. »

Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 13:00
Vue aérienne du lieu-dit "La Peuleverie" avec l'emplacement de l'effondrement

Vue aérienne du lieu-dit "La Peuleverie" avec l'emplacement de l'effondrement

Alertés par une résidente proche de cet ancien fief de l’effondrement du chemin, nous nous sommes donc rendus sur le lieu pour constater l’ampleur des dégâts.

Une partie du chemin s'est effondrée

Une partie du chemin s'est effondrée

Nous pensions tout d’abord que cet effondrement se situait au niveau des restes d’anciennes habitations de ce hameau, mais rien. La seule chose que l’on pouvait remarquer, c’est que le site avait été bien nettoyé et laissait bien apparaître la petite construction encore debout, la grande mare, les autres pans de murs étant encore recouverts de végétation. Mais, en avançant sur le chemin, le périmètre délimité par du rubalise se découvrit à nos yeux et nous pûmes alors juger de l’importance de l’effondrement. Sur toute la largeur du chemin, environ 6 mètres, et sur une longueur à peu près équivalente, un trou s’est formé. La terre, en grande partie de l’argile, recouvrait une partie du fond et laisse supposer que la profondeur atteint elle aussi, au moins 6 mètres.

On aperçoit les restes du hameau à l'arrière-plan
On aperçoit les restes du hameau à l'arrière-plan

On aperçoit les restes du hameau à l'arrière-plan

Le secteur a été sécurisé par la municipalité mais des questions peuvent se poser quant à la cause de cet effondrement : marnière, rivière souterraine,…Pour l’instant, il n’y a que des suppositions, attendons les conclusions de spécialistes.

La Carte Cassini

La Carte Cassini

La Peuleverie, dernière orthographe connue de ce lieu était enregistrée dans le dictionnaire de  Carré de Busserolle comme un fief.

En voici quelques orthographes :

- Sur la carte Cassini, en 1760, on trouve « La Pelevrie »

Cadastre de 1834

Cadastre de 1834

- Sur le cadastre de 1834, on a « La Peuleverie » et on dénombre 6 bâtiments

- Dans le dictionnaire de Carré de Busserolle en 1878, il est indiqué « Fief La Peulverie »

Cadastre actuel
Cadastre actuel

Cadastre actuel

- Pierre Robert ne le mentionne pas dans son livre, il n’apparaît pas sur la carte IGN du secteur mais il figure toujours sur le cadastre actuel.

Maintenant, si on se penche sur les recensements, on apprend qu’en 1836, il y avait 4 ménages, en 1866 et 1901, il en restait encore 3 et en 1936, il n’y avait plus d’habitants.

Ces renseignements sur ce lieu-dit résultent des recherches menées par Lionel Royer sur différents lieux-dits christophoriens.

Published by ROYER Monique - dans catastrophe
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 14:39
Le bureau avant le départ de Gilles Mèche

Le bureau avant le départ de Gilles Mèche

L’un des membres du bureau, Gilles Mèche, souhaitant démissionner et devant repartir rapidement, l’ordre du jour a donc été modifié. La présidente, Laëtitia Renault, demanda des volontaires pour remplacer Gilles et compléter le bureau qui, selon les statuts, peut compter deux vice-présidents. Ce sont Tatiana Lemercier et Pascal Ribouilleault qui intégrèrent le bureau. Avant de présenter les différents bilans de l’année écoulée, la présidente rappela l’objectif premier du comité des fêtes : « Redynamiser Saint-Christophe par des manifestations » et elle ajouta : « C’est le but que nous recherchons. Il ne faut pas en faire trop mais il faut bien faire ! »

Bilan des activités 2015

- Février, thé dansant. Seulement 45 entrées. « On a tenté une nouveauté, on a compris que c’était une activité hautement concurrentielle, que nous ne pouvions faire notre place auprès des organisations déjà établies. Nous envisagerons d’autres manifestations en 2017. »

- Juin, pique-nique musical. Cette manifestation a réuni beaucoup de monde. Les groupes ont animé gratuitement le pique-nique.

- Septembre, participation à la Journée bien vivre au Pays de Racan avec l’organisation d’une tombola touristique

- Novembre, l’Automne en fête, une belle réussite avec 261 repas servis

Suite à une demande de la communauté de communes, l’association a fait l’inventaire du matériel en sa possession. Il se limite à deux grands barbecues et des verres.

Catherine Lemaire, présente à la réunion, fit remarquer : « Il y avait une très bonne ambiance dans les deux principales manifestations que vous avez organisées. »

Bilan financier

Le bilan 2015 est positif et les organisateurs souhaitent engranger des réserves importantes pour pouvoir plus tard organiser une grande manifestation autour de l’automobile.

Le public suit avec attention les différents bilans et projets présentés
Le public suit avec attention les différents bilans et projets présentés
Le public suit avec attention les différents bilans et projets présentés

Le public suit avec attention les différents bilans et projets présentés

Les projets pour 2016

- Un concert avec Hélène Maurice, au foyer rural, le vendredi 1er avril

- Le pique-nique musical avec une brocante-vide-grenier, le dimanche 19 juin

- L’organisation d’un repas simple pour le 13 juillet avant la retraite aux flambeaux

- La participation à la Journée bien vivre au Pays de Racan, les 24 et 25 septembre, au manoir de Vaudésir à Saint-Christophe

- L’Automne en fête, les 4 et 5 novembre, à Beau-Soulage

Des investissements sont prévus : l’association a décidé d’acquérir des banderoles pour annoncer ses manifestations afin d’améliorer sa communication. Il est aussi envisagé, toujours dans le même but, de créer peut-être une page facebook.

La fusion des comités des fêtes et de la foire est en cours. Pour les années à venir, Tatiana Lemercier a proposé plusieurs pistes pour animer le village. Cela sera étudié lors des réunions du conseil d’administration qui a vu 3 nouveaux membres le rejoindre : Patrice Cartreau, Emmanuel Couratin et Fabienne Quinéau.

Ces différents points épuisés, ce fut le moment de régler les cotisations. La carte de membre est fixée à 10 € par personne.

Dès que la séance fut levée, chacun put déguster une part de galette accompagnée du verre de l’amitié.

Si vous souhaitez rejoindre le comité des fêtes et vous investir dans les activités qu’il propose, vous pouvez contacter l’un des membres du bureau :

- Laëtitia RENAUD - 06 85 68 12 34 Présidente

- Tatiana LEMERCIER - 06 87 34 79 23 Vice-Présidente

- Pascal RIBOUILLEAULT - 02 47 29 39 40 Vice-Président

- Luc PORTENSEIGNE - 06 78 21 47 85 Secrétaire

- Sandrine GUERIN - 06 31 02 47 54 Secrétaire adjointe

- Blandine PORTENSEIGNE - 06 33 86 10 13 Trésorière

- Thierry HERVET-GARCIA - 06 07 37 02 33 Trésorier adjoint

Published by ROYER Monique - dans vie associative
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 13:18
Chacun s'empresse de régler sa cotisation
Chacun s'empresse de régler sa cotisation

Chacun s'empresse de régler sa cotisation

Vendredi soir, salle Piégu, une trentaine de personnes avait répondu à l’invitation de Didier Descloux, président de l’association « Autour de la collégiale de Bueil » pour assister à l’assemblée générale. Chose assez inhabituelle, les personnes présentes se dirigèrent rapidement vers Jean-Marie Fournier, le trésorier, pour régler leur adhésion 2016, ce qui entraîna une remarque amusée du président : « Vous venez tous acquitter votre adhésion alors que l’on n’a pas encore parlé de son montant. Bon, je vous rassure, elle reste fixée à 10 € par personne. »

Un public nombreux pour assister à cette assemblée génrale
Un public nombreux pour assister à cette assemblée génrale

Un public nombreux pour assister à cette assemblée génrale

Puis, il enchaîna en présentant les différentes animations proposées au cours de l’année 2017, en tirant au fur et à mesure, les leçons qui découlent des fréquentations aux différents spectacles programmés.

- Ne pas renouveler la programmation de deux concerts en juin mais se contenter d’un seul, le dimanche en fin d’après-midi.

- Le déplacement de la journée du marché de l’art au début de la semaine du patrimoine n’a peut-être pas été judicieux. Le partenariat avec le marché gourmand des Amis de Bueil n’a pas abouti : très peu de producteurs avaient répondu présents.

Ce qui reste à déplorer, ce n’est pas la qualité des spectacles, tous produits par des acteurs ou musiciens de talents, mais c’est la faible fréquentation du public. « Nous n’avons enregistré que 400 entrées au total sur l’ensemble des cinq spectacles que nous avions programmés » constate Didier Descloux.

Par contre, une activité a particulièrement bien fonctionné au cours de l’année, ce sont les visites guidées de la collégiale et notamment des visites de groupes. Durant l’été, les membres de la collégiale ont été bien sollicités pour faire découvrir le joyau bueillois. De là à conclure que la fréquentation touristique est en hausse sur le territoire, le pas est facile à franchir !

Les autres activités ont bien fonctionné : l’atelier reliure animé par Pierre Poupinet a accueilli 8 participants et celui de paléographie avec Nicole Poupinet a permis à 10 personnes de se familiariser avec des textes anciens ayant un rapport avec la famille de Bueil.

La sortie automnale à Caen a été très enrichissante aux dires des participants. Pierre Poupinet a réalisé un document qui sera mis à la disposition des personnes intéressées.

Pour conclure ce premier bilan, le président fit part de sa satisfaction quant à « la vitalité de l’association, la qualité de notre programmation et de notre Salon qui sont désormais reconnus bien au-delà du Pays de Racan » mais aussi de ses regrets : « Nous constatons une baisse des entrées aux spectacles mais aussi des aides publiques ce qui impacte sensiblement notre trésorerie. »

Ensuite, Jean-Marie Fournier présenta le bilan financier de l’exercice qui laisse apparaître un déficit qui s’explique par ce qui a été constaté précédemment.

Vinrent ensuite les projets pour 2016 :

Quatre spectacles ont été retenus :

- Dimanche 12 juin, 17 h, à la collégiale : concert par l’ensemble Érik Satie

- Du 10 au 18 septembre : semaine du Patrimoine, Salon de peinture, dessin, sculptures

- Samedi 10 septembre, 20 h 30, salle des fêtes, spectacle « Édith Piaf, lieux communs » par le théâtre de la Male Herbe

- Dimanche 11 septembre : Marché de l’art dans le bourg de Bueil avec animation de rues (orgue de barbarie)

- Samedi 17 septembre, à 20 h 30, à la collégiale : concert par l’ensemble Soa, chants du monde

- Vendredi 21 octobre, à 20 h 30, cave de Gué-Luneau : soirée conte « Jean et Jeanne » avec Brigitte Maurice.

Avant de partager le verre de l’amitié, un petit diaporama permit à chacun de revivre en images les moments forts de l’année 2015, une année toujours très riche sur le plan culturel pour l’association « Autour de la collégiale ».

Published by ROYER Monique - dans vie associative
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 09:36
Programme du cinéma en février à Château-du-Loir

Pour découvrir la programmation, cliquez sur le lien ci-cessous :

Published by ROYER Monique - dans cinéma
commenter cet article
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 09:06

Philippe Tondereau créa son entreprise de « plâtrerie, carrelage, isolation », le 1er janvier 1976. Comme il le dit lui-même : « Nous sommes au tout début de l’idée d’économie d’énergie ; l’isolation de l’habitat est lancée. »

L’année suivante, en 1977, son épouse, Jeannette, quitte son travail pour rejoindre l’entreprise qui est en plein développement. Elle prend en charge le secrétariat et la comptabilité. Durant les années 1978 et 1982, leur famille s’agrandit avec tout d’abord la naissance de Denis puis celle de Laurence.

Pour évoluer et vivre avec son temps, dans les années 1990, ils décident de prendre des cours d’informatique au collège de Neuvy-le-Roi, le soir, après leur journée de travail. Il faut savoir que le directeur de l’époque, M. Montagné, avait décidé d’ouvrir son établissement aux commerçants et artisans du secteur pour qu’ils puissent se former aux nouvelles technologies. Laissons la parole à Philippe Tondereau : « Et puis, les années passent, passent même très vite et nous avons beaucoup de travail : rénovation de patrimoine, constructions de pavillons, d’écoles, de restaurants, de mairies,… Pour arriver à répondre à la demande, nous embauchons d’abord des apprentis qui deviendront des ouvriers : Philippe compte 21 ans dans l’entreprise et Aurélien, 18 années. Il faut sans cesse se tenir au courant, se former. Les nouvelles normes arrivent RT 2005, 2012,… Une rencontre sur un chantier nous guide vers les maisons BBC puis Passives. Mon entreprise a participé à l’une des premières constructions de ce type dans le département. Je dois vous avouer, qu’à l’heure de la retraite, mon regret est de ne pas avoir construit une maison Positive mais, Christophe, notre successeur s’en chargera, j’en suis certain. »

À gauche, Christophe Bouvet et à droite, Philippe Tondereau

À gauche, Christophe Bouvet et à droite, Philippe Tondereau

Qui est donc ce Christophe ?

Christophe Bouvet était installé depuis 2004 sur la commune voisine de Saint-Paterne-Racan à la tête d’une entreprise de peinture – revêtements de sols.

« Suite à mon accident", confie le retraité, "il m’avait fait part de son désir de reprendre mon entreprise. Mais, grâce à mes ouvriers et à ma présence, nous avons pu continuer à honorer nos engagements et satisfaire nos clients. Et, arrivé à l’aube de ma retraite, effective depuis le 1er janvier 2016, nous avons pu, 3 ans après, concrétiser ce souhait. » Christophe Bouvet a donc installé le siège de sa nouvelle entreprise « l’EIRL BOUVET » rue des Mirligrolles, à Saint-Christophe, en lieu et place de celle de Philippe Tondereau. Cette nouvelle entreprise qui a repris Philippe et Aurélien, les deux ouvriers Tondereau, propose donc une nouvelle gamme de travaux en plus de ceux de peinture et revêtement de sols : la plâtrerie, le carrelage et l’isolation. Quand on demande à l’entrepreneur : « Vous vous y connaissez en plâtrerie et carrelage ? », il répond par la négative mais précise : « Je m’oblige au moins une fois par semaine à aller travailler avec les deux spécialistes pour me former et apprendre à connaître l’essentiel des techniques ; ils sont autonomes et connaissent bien leur métier » et, il ajoute : «J’ai toujours aimé le contact avec les personnes donc, je dois me tenir au courant pour discuter avec mes clients. »

Anciens et nouveaux devant la nouvelle enseigne de l'entreprise
Anciens et nouveaux devant la nouvelle enseigne de l'entreprise

Anciens et nouveaux devant la nouvelle enseigne de l'entreprise

L’entreprise Tondereau était connue dans tout le sud Sarthe et le nord Touraine mais aussi dans la couronne tourangelle. L’EIRL BOUVET est déjà sur un chantier à Château-du-Loir. Le sérieux des ouvriers et la qualité du travail sont des gages de réussite, ce que nous souhaitons bien sûr à Christophe Bouvet, Charlotte, Philippe et Aurélien.

Quant à Jeannette et Philippe Tondereau, nous avons pu constater qu’ils ont déjà plusieurs projets pour bien occuper leur nouvelle situation de jeunes retraités. Laissons Philippe Tondereau formuler la conclusion de cet entretien : « J’arrête mon activité avec peut-être un petit pincement au cœur, mais c’est malgré tout avec joie car, grâce à Christophe, elle va pouvoir perdurer sur Saint-Christophe grâce à ce transfert que nous avons organisé et qui permet de comptabiliser à la fois le maintien d’une entreprise et 4 emplois sur la commune. »

Contact :

EIRL BOUVET, rue des Mirligrolles 37370 Saint-Christophe-sur-le-Nais

Tél : 02 47 29 23 59 ou 06 89 22 71 21

Cristophe.bouvet@wanadoo.fr

Une page se tourne et une autre vie commence
Une page se tourne et une autre vie commence
Une page se tourne et une autre vie commence

Une page se tourne et une autre vie commence

Pour sceller cette transaction, à l’ouverture du portail donnant sur l’atelier, l’ancien chef d’entreprise accueillit le nouveau avec une sincère poignée de main devant tous les ouvriers réunis pour cette sympathique passation de pouvoir.

Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 08:00

Suite à une erreur de programmation,la séance annoncée le 12 février à 20h30, avec "Arrête ton cinéma" est annulée. Veuillez nous en excuser.

Neuvy-le-Roi : Cinéma en février

Les séances du 17 et 26 février sont maintenues

MERCREDI 17 FÉVRIER À 15H// salle MOISANT // NEUVY Snoopy et les Peanuts

VENDREDI 26 FÉVRIER À 20H30 // salle MOISANT // NEUVY Les saisons

En mars, les séances auront lieu le 4 et 18 mars à 20h30

Tarifs : Tarif plein (+ de 16 ans) : 6 € - Tarif réduit (- de 16 ans, : 5 € - Tarif - de 14 ans : 4 € - Tarif groupe (sur réservation) : 4 €

Carte 6 places tarif plein (dont une gratuite) 30 € 

Carte 6 places tarif réduit (dont une gratuite) 25 €

http://cine-off.fr/salle/neuvy-le-roi/

Published by ROYER Monique - dans cinéma
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 17:12
Une médaille pour le président de l’association de pêche

Christian Madieu est un passionné de pêche depuis sa plus tendre enfance. Il a commencé à pratiquer cette activité à l’âge de 13 ou 14 ans avec « Maurice Rivière » et il n’a pas arrêté depuis. Avant d’embaucher le matin, il allait souvent faire un tour à la rivière mais à 8 heures, il fallait être au boulot parce qu’ « avec le père Madieu, ça rigolait pas ! » Il a su passer le virus à ses 3 filles et à ses petits-enfants. Il faut dire que son terrain jouxte la rivière et qu’elle n’a donc plus de secrets pour lui.

Mais qu’en pense son épouse ?

« Elle trouve que je suis trop souvent absent. Aussi, quand elle projette des sorties, vous pouvez constater sur mon agenda qu’il y a un grand trait pour que je ne prenne pas de rendez-vous. Autrement, c’est vrai que toutes les semaines je dois participer à des réunions, des commissions, des congrès...C’est très prenant mais je dois reconnaître que j’aime ça car je rencontre des personnes avec lesquelles on aborde des sujets très intéressants, surtout en ce moment avec la loi sur l’eau et les retombées sur l’aménagement des rivières. »

Faisons un peu l’historique de l’association

L’association « Les pêcheurs de St Christophe » a été créée en 1932. Au début, il y avait une autre association « Les pêcheurs de St Paterne » qui ne fonctionnait pas très bien. En 1955, les deux associations ont fusionné pour devenir « Les pêcheurs de St Christophe et de St Paterne » qui prit en 2002 le nom de « Les pêcheurs de l’Escotais ». Depuis 1955, le président de l’association est de St Christophe et le vice-président de St Paterne.

Christian Madieu est entré au bureau en 1971 comme secrétaire. En 1976, il a occupé la fonction de trésorier et il en est le président depuis 1981. Mais, sa passion l’a entraîné au-delà des rives de l’Escotais. En 1987, il est entré à la fédération départementale d’Indre-et-Loire comme vice-président pour les rivières de pêche à la truite de 1ère catégorie. Réélu à ce poste sans discontinuer, il est depuis 2006 1er vice-président de la fédération et en est donc à son 7ème mandat.

On doit reconnaître qu’en effet, Christian Madieu ne ménage pas ses efforts et ne compte pas son temps lorsqu’il s’agit de sa rivière et, en élargissant un peu, de toutes les rivières. Dès que quelqu’un aborde ce sujet, c’est le passionné qui intervient, qui explique le comment et le pourquoi, le bien-fondé de telle ou telle décision.

Une médaille pour le président de l’association de pêche

La récompense

Son attachement à la défense de l’Escotais et à l’environnement de façon plus générale, n’avait pas échappé à M. Henri Zamarlik qui n’hésita pas à intervenir pour lui faire obtenir la médaille du mérite agricole, « médaille amplement méritée » comme il tint à le souligner avec beaucoup d’émotion dans le discours qu’il prononça, à l’issue de l’assemblée générale de la pêche, en la lui remettant.

 

Une médaille pour le président de l’association de pêche

~~Le récipiendaire prit à son tour la parole : « Je te remercie Henri, pour la proposition de cette nomination et encore pour avoir eu la gentillesse d’accepter de me la remettre. Ton soutien financier, matériel et amical a toujours été sans faille pour la Société de pêche durant tes mandats à la mairie de Saint-Paterne et au Conseil Général…j’aurai une pensée toute particulière pour mon prédécesseur. Il a eu un parcours quasi-identique : 45 ans d’association et 27 ans à la Fédération de Pêche. Quand il est venu me chercher en 1971, j’avais 22 ans. Il m’avait dit : Le prochain président ce sera toi et tu me remplaceras à la Fédération. J’ai été élu 10 ans après et je suis rentré à la fédération en 1987. Je ne pensais pas que 35 ans après, je serais encore à la tête de cette association et encore pour quelques temps si tout va bien…Je ne voudrais pas oublier ma secrétaire particulière. Elle n’est pas issue du milieu de la pêche mais connaît bien le milieu associatif pour m’avoir toujours soutenu, comme vous le savez tous ici. Être bénévole ne peut pas se faire sans l’aide de son conjoint et de ses enfants. »

Une médaille pour le président de l’association de pêche

Les membres de son bureau avaient également tenu à le féliciter en lui offrant un beau poireau alors que son épouse se voyait remettre une gerbe de fleurs.

L’artisan peintre a su mener de front ses activités professionnelles et associatives. Depuis très longtemps, il donne de son temps comme bénévole et y trouve son plaisir. On ne peut que le féliciter pour cette récompense bien méritée.

La belle médaille "amplement méritée"

La belle médaille "amplement méritée"

Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes.La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de coeur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages