Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 08:51

Profitant de ces journées, nous avons décidé, samedi après-midi, d’aller voir l’atelier de Ianek Kocher, sculpteur sur pierre, à Chemillé-sur-Dême, atelier ouvert exceptionnellement dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art. Le thème retenu cette année est « Signatures de territoires». Il faut reconnaître que côté patrimoine, notre région est bien pourvue. Aussi, notre sculpteur local, reconnu comme véritable artiste au vu de ses nombreuses récompenses, ne manque pas de travail.

Il est installé sur le territoire du Pays de Racan depuis 2011, date à laquelle il a repris l’atelier de Gabriel Réau, à Biéné, sur la zone du Vigneau. Dans la continuité de son prédécesseur, il est animé de la même volonté, celle de « produire un travail de qualité dans le respect du style et des aspirations des commanditaires » comme il le dit lui-même.

La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé
La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé
La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé

La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé

En ce moment, il est en train de réaliser après les deux premiers, le 3ème fronton des lucarnes du château de Rigny-Ussé. Cet ensemble monumental, en pierre calcaire semi-dure venant de Charente, pèse environ 3 tonnes.  Avant de se lancer dans la construction, il réalise toujours une maquette en plâtre qu’il présente à ses commanditaires et aux architectes. Et, l’avantage, nous dit-il, « c’est que lorsque nous travaillons à plusieurs sur le chantier, cela permet à chacun de bien appréhender l’ensemble de l’œuvre. »

Comme on peut le constater en comparant la maquette et le fronton monté contre un des murs de l’atelier, il reste encore quelques sculptures à faire. Cela fait déjà 3 mois que le travail est commencé. Il est prévu que ce fronton soit installé à sa place définitive sur le château de Rigny-Ussé fin mai.

Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme

Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme

En parallèle, une autre œuvre est en cours de création : une statue de Léonard de Vinci, en marbre de Carrare, marbre qu’il est allé chercher lui-même en Italie. Pour cette statue, il a d’abord fait une ébauche dans un bloc de marbre et, avec un copieur à 3 points, il reporte point par point, le modèle en plâtre qui lui a été fourni.

Ianek Kocher explique l'utilisation et le rôle des différents outils qu'il utilise
Ianek Kocher explique l'utilisation et le rôle des différents outils qu'il utilise

Ianek Kocher explique l'utilisation et le rôle des différents outils qu'il utilise

Cette visite a été très intéressante grâce aux explications et commentaires fournis par le sculpteur qui prenait le temps de répondre aux questions de ses nombreux visiteurs.

À l’extérieur, on a pu remarquer quelques commandes en attente : des chimères à reproduire, un petit fronton à restaurer ou à refaire,…

Des travaux en attente...
Des travaux en attente...

Des travaux en attente...

Il aime bien travailler la pierre de tuffeau qui est assez facile à sculpter. Il a déjà de très nombreuses œuvres à son actif et le livre photo de ses réalisations, livre que nous avons pu feuilleter librement, laisse voir l’immense talent de ce jeune sculpteur qui est très apprécié et demandé.

N’oublions pas que c’est lui qui a réparé le fusil et le doigt de notre soldat sur le monument aux morts de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Un extrait du blog de Ianek Kocher

Fort de son expérience sur des monuments prestigieux, l'atelier est reconnu pour ses travaux auprès des architectes et des professionnels avec qui il collabore tant au niveau de la qualité des ouvrages exécutés que pour le respect des délais imposés.

Par ailleurs, il propose pour les particuliers des prestations en décoration d’intérieur et d’extérieur : cheminées de style, fontaines, statues, tables ouvragées, ornementations, gravures.

La maquette qui lui a permis d'obtenir le trophée de Saint-Malo

La maquette qui lui a permis d'obtenir le trophée de Saint-Malo

L'atelier a obtenu en février 2018, le prix départemental et régional des métiers d'art 2017 pour la réalisation du trophée du fort de la Conchée en baie de Saint-Malo.

Il s'agit d'un fort construit par Vauban au large de Saint-Malo pour défendre la cité des Anglais ou des Hollandais. Il a été ravagé par les intempéries et les bombardements de la 2nde guerre mondiale. Une association s'est créée pour le reconstruire.

Les récompenses obtenues par Ianek Kocher

Prix Touraine Métiers d’art 2013, 2017

Prix régional des Métiers d’art 2013, 2017

 

Pour contacter l’atelier

Tél : 06 24 21 86 90 ; mail : ianek_kocher@yahoo.fr

Les horaires d'atelier :

7h30 à 17h00 du lundi au jeudi

7h30 à 16h00 le vendredi

Il est préférable de prendre rendez-vous.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 14:57

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 16:49
Saint-Paterne-Racan : Atelier Facebook spécial associations

N'attendez pas pour vous inscrire !

Partager cet article
Repost0
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 14:53

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 05:00

Hier, je pense que cela ne vous a pas échappé, nous étions le lundi 1er avril. Un jour pareil, tous les rêves, même les plus farfelus, peuvent laisser libre cours à votre imagination....

Aussi, la remise en place de la partie détruite du socle et celle du buste d'Eugène Hilarion n'ont jamais été à l'ordre du jour. Ce n'était qu'un peu d'humour pour marquer cette année le

Bonne journée à vous !

Partager cet article
Repost0
1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 04:01

Dans l’édition de la NR du 20 mars dernier, un mosaïste, Sante Vallar, a été mis à l’honneur. D’origine italienne, c’est en France où il arriva en 1907, qu’il apprit le métier de mosaïste à Nevers, chez Pietro Favet. Jusqu’en 1915, il participera à de nombreux chantiers de ce mosaïste. Lorsqu’est déclarée la Première Guerre mondiale, Sante Vallar se porte volontaire pour défendre son pays et sa région. Il est mobilisé sur le front italien jusqu'en 1918. La guerre finie, il revient en France, travaille comme mosaïste avec Giuseppe Pellarin. Ils s’installent à Montereau-Fault-Yonne, en Seine-et-Marne. C’est là qu’il rencontrera sa femme et qu’il se mariera en 1923.

Cette même année, un travail lui est confié à Tours : réaliser les sols d’une maison close, l’Étoile bleue, siège actuel de la Jeune chambre économique. Cette dernière, consciente de la valeur patrimoniale de ce lieu très visité lors des Journées du Patrimoine, n’a pas hésité à le faire restaurer.

D’autres travaux, en de nombreux lieux, lui seront confiés si bien, que se plaisant dans cette ville de Tours, il décida de s’y installer et y créa sa propre entreprise, au 53 rue Chalmel. En 1928, aidé par les architectes Gaston et Pierre Labadie, Sante Vallar, rejoint par son frère Olvido, mosaïste comme lui, lança les études nécessaires à la construction de la maison, du magasin et de l’atelier-dépôt au 26 rue Febvote. Toute la famille put aménager dans ce nouveau lieu en 1933.

À Tours, nombreux sont les lieux où l’on peut admirer les œuvres de ce mosaïste italien. Mais, me direz-vous, pourquoi ce Sante Vallar intéresse-t-il Saint-Christophe-sur-le-Nais ? Eh bien, c’est très simple.

Sur la commune, nous avons la chance d’avoir également une œuvre signée de Sante Vallar, datant de 1925, le socle du monument commémoratif dédié à Eugène Hilarion, socle qui, avant la seconde guerre mondiale, était surmonté du buste du bienfaiteur de la commune. La sculpture quant à elle, est signée de Georges Delpérier.

Ce qu'il reste du socle du monument
Ce qu'il reste du socle du monument
Ce qu'il reste du socle du monument

Ce qu'il reste du socle du monument

Pour rendre hommage à ce mosaïste, décédé en 1951, la ville de Tours va inaugurer prochainement une place portant le nom de Sante Vallar.

À Saint-Christophe-sur-le-Nais, la municipalité n’a pas manqué de réagir à la lecture de l’article de la NR. Elle s’est donc rapidement renseignée sur ce mosaïste et chercha comment lui rendre hommage. La décision s’est vite imposée : replacer comme à l’origine, un buste de notre grand homme pour redonner à ce monument commémoratif toute sa grandeur première et ainsi mettre à l’honneur ce mosaïste d’origine italienne dont les œuvres sont toujours visibles et répertoriées pour la plupart dans le document  "focus Art Déco" édité par la Ville de Tours.

 

Le monument tel qu'il était avant la Seconde Guerre mondiale

Aussi, dans quelques temps, du moins nous l’espérons, Eugène Hilarion pourra de nouveau poser son regard sur ce village qu’il aimait tant !

Sante Vallar à 35 ans (photo Wikipédia)

Quelques renseignements sur Sante Vallar

Naissance le 27-10-1893 à Tramonte di Sopra

Décès le 15 octobre 1951 à Tours

Mariage à Montereau le 7 juillet 1923 avec Henriette Brouard

Naturalisé Français le 29 septembre 1938

Partager cet article
Repost0
31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 08:40

C’est l’histoire d’une rencontre, autour d’un bar-piano, à travers des chansons, connues ou inconnues, qu’interprétait Bourvil. Chaque représentation oscille entre théâtre et chanson, bien loin de l’imitation de Bourvil, mais tout contre son univers drôle et touchant. On se retrouve là, à suivre une histoire toute simple, une histoire d’humanité. Et qu’est-ce qu’on y apprend ? Qu’au coin du zinc, on peut aussi parler d’amitié, de tendresse… En toute simplicité, en toute chaleur, en toute fraternité. C’est tout ! Et c’est déjà beaucoup !

Théâtre-Musique / Tout public

Partager cet article
Repost0
30 mars 2019 6 30 /03 /mars /2019 14:36
Installation des spectateurs avant le début de la projection
Installation des spectateurs avant le début de la projection

Installation des spectateurs avant le début de la projection

Vous étiez environ 70, venus de notre territoire mais aussi de la Sarthe voisine, pour découvrir ce pays de l'Asie du Sud-Est, ses monuments, sa population, son artisanat, ses richesses, ses atouts touristiques.

Nous espérons que vous avez passé une agréable soirée et nous vous remercions pour votre présence. Nous tenons à remercier une nouvelle fois Madame le Maire pour sa présence et la mise à disposition de cette belle salle dont vous avez tous apprécié le confort et l'aspect. Merci également à son premier adjoint pour l'aide technique qu'il nous a apportée et à notre ami Michel, pour la bonne gestion de la projection !

Peut-être à une prochaine fois pour découvrir un nouveau pays !

Partager cet article
Repost0
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 10:33

Au mois de mai prochain auront lieu les élections européennes.

Pour les retardataires, la mairie sera ouverte demain matin de 10 h à 12 h pour enregistrer les dernières inscriptions sur les listes électorales.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 09:00

Les Intha, habitants du lac Inle, vivent dans quatre villes bordant le lac, dans de nombreux petits villages le long des rives du lac et sur le lac même. La plupart sont bouddhistes et vivent dans des maisons simples de bois et de bambou élevées sur des pilotis.

 

Les Intha, ethnie qui vit dans l'état Shan, dans la région du lac Inle
Les Intha, ethnie qui vit dans l'état Shan, dans la région du lac Inle
Les Intha, ethnie qui vit dans l'état Shan, dans la région du lac Inle
Les Intha, ethnie qui vit dans l'état Shan, dans la région du lac Inle

Les Intha, ethnie qui vit dans l'état Shan, dans la région du lac Inle

Des villages entiers sont construits sur le lac de cette façon, avec des monastères, des magasins, des écoles, des restaurants et même des ateliers d’artisanat. Les maisons sur pilotis du lac Inle doivent être hautes, car le niveau du lac fluctue fortement entre les saisons sèches et pluvieuses.

Les maisons sur pilotis
Les maisons sur pilotis
Les maisons sur pilotis
Les maisons sur pilotis
Les maisons sur pilotis
Les maisons sur pilotis

Les maisons sur pilotis

Les familles Intha qui vivent sur le lac vivent essentiellement de l’agriculture (sur les jardins flottants) ou de la pêche. La pêche est exclusivement réservée aux hommes alors que ce sont plutôt les femmes qui travaillent dans les jardins flottants du lac Inle.

Les jardins flottants
Les jardins flottants
Les jardins flottants
Les jardins flottants
Les jardins flottants

Les jardins flottants

Les jardins sont plantés dans des boîtes ou des filets fixés aux longs poteaux de bambou qui sont ancrés dans la boue au fond du lac. La culture et la récolte des « champs » se fait également en bateau. Absolument tout est fait sur l’eau. Même la visite d’un voisin nécessite un bateau.

Un atelier de fabrication des barques
Un atelier de fabrication des barques
Un atelier de fabrication des barques
Un atelier de fabrication des barques

Un atelier de fabrication des barques

La technique de pêche ancestrale n’est plus utilisée que par de rares pêcheurs. Ceux que nous avons rencontrés étaient là pour les touristes et attendaient une petite rétribution pour leur prestation.

Les pêcheurs acrobates du lac Inle
Les pêcheurs acrobates du lac Inle
Les pêcheurs acrobates du lac Inle
Les pêcheurs acrobates du lac Inle
Les pêcheurs acrobates du lac Inle

Les pêcheurs acrobates du lac Inle

Extrait de "Classical, Music of Myanmar"

Un petit air de musique pour créer l’ambiance et voilà, c’est la fin de mon invitation au voyage. Si cela vous a plu et vous a donné envie d’en savoir plus sur ce pays enchanteur, rendez-vous ce soir, à 20 h 30, à la salle socioculturelle «  Le Foyer » où nous vous projetterons les films que nous y avons tournés. C’est gratuit. Alors, pas d'hésitation !!!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages