Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 15:09

Cette nouvelle saison qui s’ouvre pour la troupe locale saint-paternoise est marquée, si l’on peut dire, par l’arrivée d’un tout jeune nouveau président, Alexis Petithomme.

Michel Poupée, quatrième président en titre des Joyeux de l’Escotais, association créée en 1961, souhaitait depuis 2 ans pouvoir laisser sa place mais, comme souvent, il n’y avait pas beaucoup de volontaires pour s’investir dans le poste de Président.

« J’ai assuré la présidence pendant plus de 30 ans, 32 ans exactement. J’avais signalé aux différents membres que cela commençait à faire beaucoup et que je souhaitais passer la main et donc trouver un remplaçant. Je sentais venir un peu de lassitude dans certaines des tâches qui m’incombaient comme par exemple, l’ouverture et la fermeture de la salle ! Et puis, pour que l’association puisse continuer, il faut savoir se renouveler » confia Michel avant de laisser la parole à Alexis.

« C’est vrai que depuis 2 ans, Michel nous disait souvent qu’il souhaitait arrêter sa fonction de président. Cela me tentait mais je n’osais pas trop m’avancer car ce rôle me faisait un peu peur. Ces 2 années de transition ont aussi été des années préparatoires à la passation de pouvoir si l’on peut dire. Vu le peu de volontaires au poste de président, je me suis donc décidé en sachant que je pouvais compter sur Michel toujours prêt à m’épauler en cas de besoin. »

Alexis, vous paraissez effectivement bien jeune et vous devenez donc le 5ème président de la troupe des Joyeux de l’Escotais. Pouvez-vous nous dire depuis quand vous faites partie de la troupe ?

« Si mes souvenirs sont exacts, j’ai commencé en 2004, j’avais 13 ans. Depuis, à part pendant 2 ou 3 ans, où j’étais pris par mes études, j’ai toujours participé aux spectacles et depuis 2015, je suis de nouveau bien  présent. »

Avez-vous une vision différente de celle de Michel Poupée ou continuerez-vous dans le même esprit ?

« La troupe est bien rodée. Je veillerai à ce que le lien puissant qui unit tous les membres de la troupe perdure : le plaisir de se retrouver n’est pas un vain mot. Nous nous connaissons tous très bien, une bonne ambiance existe, la convivialité régit toutes nos rencontres. Donc, vous pensez bien que c’est dans cet esprit que je souhaite maintenir notre association. Quoi leur apporter de nouveau ? Peut-être un peu de fraîcheur même si je ne sais pas encore trop sous quelle forme. Je travaille beaucoup en ligne. J’ai créé un site et une page Facebook pour relier les différents événements du territoire.»

En tant que président, avez-vous participé au choix des pièces qui seront proposées ?

« Oui, bien sûr. J’ai participé au comité de lecture. En choisissant une pièce, nous devons bien faire attention au nombre d’acteurs nécessaires. Pour les enfants, c’est le plus difficile car ils sont très nombreux à être demandeurs et des pièces où l’on peut en mettre plusieurs ne sont pas toujours faciles à trouver. »

Votre programme est donc arrêté ?

« Heureusement ! Comme les années précédentes, les plus jeunes présenteront des saynètes, les ados interpréteront une pièce et les adultes clôtureront le spectacle avec une pièce en 3 actes. Actuellement, nous sommes déjà bien impliqués dans notre prochaine saison théâtrale. Pour tous, les répétitions ont débuté au début septembre à raison d’une par semaine pour les jeunes et de deux pour les adultes. Vous voyez, ils s’installent pour répéter. »

La troupe des adultes. Devant, à gauche Michel Poupée et à droite, Alexis Petithomme

La troupe des adultes. Devant, à gauche Michel Poupée et à droite, Alexis Petithomme

Pour ne pas gêner la répétition, nous finissons notre entretien côté coulisse avec Michel Poupée. Michel, allez-vous reprendre une place d’acteur ?

« Non, mais je reste metteur en scène et vice-président. Pour le moment, j’aide Alexis au niveau des différentes démarches à faire. Vous savez, pour que notre troupe des Joyeux de l’Escotais continue encore longtemps, il faut miser sur la convivialité. C’est le maître mot de notre réussite et de notre longévité et je suis persuadé qu’avec Alexis cette magnifique entente pourra continuer. »

Cette troupe « Les Joyeux de l’Escotais » bénéficie d’une renommée qui n’est plus à faire. Ses 5 représentations sur Saint-Paterne, puis celles à l’extérieur, connaissent toujours beaucoup de succès. Ses acteurs, tous amateurs confirmés, dotés d’une belle présence sur scène, permettent aux spectateurs qui leur font confiance depuis des années de venir se divertir à moindre coût. Le prix des entrées reste très raisonnable pour un spectacle qui dure 3 heures. Nous présenterons plus en détail le contenu de la saison théâtrale 2017 dans un prochain article. Le président, Alexis, nous permet de dévoiler le titre des pièces :

Pour les plus jeunes, 3 saynètes de Thierry François : Ça sent le roussi ! La jupe à Jules et Gare aux valises.

Pour les ados, une pièce de Pierre Sauvil : Le boa aux fraises.

Pour les adultes, une pièce en 3 actes d’Yvon Taburet : Vous êtes ici chez vous.

 

Composition du bureau de l’association

Président : Alexis Petithomme ; Vice-président : Michel Poupée

Secrétaire : Jean-Baptiste Couté ; secrétaire adjoint : Nicolas Beaugé

Trésorière : Élisabeth Naverre ; trésorière adjointe : Nathalie Devallée

Le bureau est entouré d’une quarantaine de membres actifs.

Pour suivre Les Joyeux de l’Escotais :

https://www.facebook.com/joyeuxescotais/

Voici le lien vers le site internet : http://joyeuxescotais.fr/

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 07:39

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 08:53

En février dernier, J'avais rencontré Antoine Moulin, clarinettiste, qui, avec l’ensemble PTYX, s’était lancé dans la réalisation d’un disque dédié à la clarinette.

Cette aventure, commencée en 2012, s’achève enfin en septembre 2017.

Aujourd’hui, c’est dans sa salle de musique, que nous nous rencontrons, un exemplaire du disque mis en évidence près du piano.

Avec le lancement d’une souscription sur Ulule, au mois de mars, la somme nécessaire pour la réalisation du disque ayant été récoltée, il ne leur restait plus qu’à concrétiser le projet. Mais, comme le raconte Antoine, cela a demandé encore un peu de temps et d’énergie : « Pour commencer, les dates qui nous ont été données ont été reportées plusieurs fois d’où un retard de 3 mois. La réalisation de notre pochette et de la maquette du livret nous ont donné beaucoup de travail. Il faut savoir aussi  que pour obtenir le droit de mettre les textes, les traductions, les biographies sur le livret, les autorisations se sont fait attendre. Notre livret compte 32 pages ! Enfin, les musiques prêtes, les enregistrements réalisés, il nous manquait l’entreprise qui pourrait réaliser notre pochette et notre livret. Car, dès le départ, nous voulions que notre CD soit présenté dans une belle pochette et qu’il soit accompagné d’un livret présentant les œuvres des compositeurs. En fait, nous étions très exigeants quant à la qualité de notre produit. Un jour, en discutant avec Philippe Larus, le président de l’association locale Histoire et Patrimoine,  qui était en train de préparer son nouveau livre et vantait la maison d’édition qu’il avait trouvée, Présence graphique, cela nous a donné l’idée de les contacter. Nous leur avons présenté notre travail et ils ont aimé ce que nous avions fait. Et voilà comment nous avons pu finaliser notre disque et, grâce à eux, avec la boîte de distribution, l’Autre distribution, sise à Montlouis, notre disque pourra être distribué sur la France entière, dans les centres culturels, chez les disquaires, sur des plates-formes numériques…»

Avant la sortie du disque, 90 préventes avaient été enregistrées ; 1 400 exemplaires ont été réalisés, plusieurs morceaux sont signés de Thierry Machuel, le compositeur tourangeau de l’ensemble PTYX. Une première sortie, non officielle, a eu lieu à Amboise, lors des journées du Patrimoine, dans la chapelle Saint Jean, à l’occasion « d’Impromptus » donnés par le groupe. Cela a été l’occasion pour les auditeurs de s’exprimer quant à la musique proposée et les musiciens ont pu constater que « les gens aiment l’apport de musiques nouvelles».

Antoine présente le CD consacré à la clarinette réalisé par l'ensemble PTYX.

Antoine présente le CD consacré à la clarinette réalisé par l'ensemble PTYX.

Cette première expérience étant achevée, avez-vous de nouveaux projets, soit avec le groupe, soit à titre personnel ?

« Tout d’abord, à titre personnel, il faut que je vous fasse une confidence. Je viens d’acquérir une nouvelle clarinette Full Boehm, en si bémol. C’est une clarinette peu utilisée, assez rare ici. Elle est surtout utilisée en Italie. Elle est plus grande et dispose d’un mi bémol grave. Elle permet de jouer des pièces de répertoires injouables avec les clarinettes ordinaires, notamment dans le répertoire italien de Scelie, de Berio, de Bucchi, ce qui est peu courant en France. Je ne peux pas la montrer, elle est en Belgique en ce moment.

Prochainement, je vais participer à une ballade avec des moments musicaux à Langeais. C’est une chasse aux sons réalisée par des enfants pour construire une carte postale musicale de leur village. J’ai aussi, à titre personnel, des projets à plus long terme. »

D’accord, mais avec l’ensemble PTYX ?

« Ce n’est pas impossible que nous tentions de renouveler l’expérience d’autant plus que maintenant, nous avons un bon outil de communication. Notre objectif de faire connaître les solistes de base a été atteint et nous pouvons nous appuyer sur un distributeur génial. Nous vous tiendrons au courant de notre futur projet. »

Entre les cours de clarinette qu’il assure et les concerts qu’il organise ou auxquels il participe, Antoine consacre beaucoup de temps à la musique sans délaisser sa vie familiale. Pour conclure cette rencontre dont le but était de s’intéresser à la sortie du disque, laissons la parole à notre clarinettiste : « Pour nous, musiciens de l’ensemble PTYX, la sortie de notre premier CD, est une grande satisfaction. Nous espérons que chaque auditeur y trouvera quelque chose qui lui plaira et aimera ce que nous lui proposons de découvrir côté musique et côté compositeurs. »

Une belle page musicale se tourne, la prochaine s’écrira bientôt pour le plus grand plaisir de tous ceux qui, dès le départ, ont su faire confiance à l’ensemble PTYX !

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 15:52

 

SOIRÉE FLAMENCO

Al Compas des mi tierra La Cecilia y su gente

SAMEDI 14 OCTOBRE  2017 –  À 20h30

Espace culturel « Les Quatre Vents »

ROUZIERS-DE-TOURAINE (37) à 10 minutes de Tours

TARIFS : 10€ / 8€ / 5 €

INFORMATIONS : 06.17.41.81.27

www.sallequatrevents.com

 

La nouvelle création "Al Compas de mi Tierra", de Cécile Cappozzo alias "La Cecilia", danseuse reconnue de la scène flamenca, sera accueillie en résidence à l'espace culturel "Les Quatre Vents".

Profondément imprégnée du style de Jerez de la Fronter (Andalousie), La Cecilia développe une danse racée et généreuse, "profonde, mystérieuse, d'une énergie folle, d'une maîtrise parfaite" (Nouvelle République du 11/10/16).

Depuis une dizaine d’années elle travaille avec de nombreux artistes français et espagnols (Karine Gonzalez,Juan de Lerida, Bartholo Claveria, Jesus de la

Manuela, José Mijita Carpio, Carmen Herrera...). Pour cette création, elle est entourée d'excellents musiciens tels que Kiko Hernandez et Martcho Claveria Hernandez (chant), Roman El Afilao (guitare), et Kelino Hernande (percussions).

Le spectacle "Al Compas de mi Tierra" est soutenu par la Région Centre Val de Loire et la SPEDIDAM.

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:21

Stéphanie Barioz retrace un panorama de l'histoire du village sur près de cinq siècles, par le biais de l'architecture, maisons de maître, moulins, fermes, caves à vin troglodytiques, dans le cadre du week-end sur l'inventaire du Patrimoine des 7 et 8 octobre, par le Pays d'art et d'histoire.

Samedi 7 octobre, 18h30, salle des fresques, entrée entre la mairie et la Chahaignote, Chahaignes.

Gratuit. Contact : 06 83 04 73 58, 02 43 38 16 74, stephanie.barioz@pays-valleeduloir.fr, www.pays-valleeduloir.fr

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:11

Battage à Chemillé-sur-Dême vers 1976. - (Photo Ciclic, Jean Saussereau)

Ciclic et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, en collaboration avec la commune de Neuvy-le-Roi, organisent deux projections exceptionnelles de films amateurs tournés depuis les années 1940.

Au programme : une kermesse au profit des prisonniers de guerre en 1942 et le passage de résistants aux Hermites en 1944, le pèlerinage de Saint-Christophe-sur-le-Nais en 1945, le carnaval à Cérelles en 1954, la bénédiction de la Croix de Marray en 1954, une course hippique à Neuillé-Pont-Pierre en 1955, la moisson 1957 à Saint-Laurent-en-Gâtines, une fête cantonale de la jeunesse à Monnaie en 1972, une spectacle de cascades automobiles à Neuvy-le-Roi en 1981 et la production de fromage de chèvre à Charentilly en 1990.
Ce n’est qu’un aperçu du programme de projection d’autres films attendent les spectateurs !

Entrée gratuite.
Informations au 06 30 42 72 07

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:10

Ce sont deux frères, Sébastien et Julien Poussin, originaires de Villebourg , âgés respectivement de 32 et 35 ans, qui ont, malgré des parcours différents, décidé de s’associer pour créer leur propre entreprise.

Sébastien est titulaire d’un bac pro horticole et d’un autre en tant qu’aménageur paysager. Il a également fait des études d’agronomie environnementale. Pendant 7 ans, il a travaillé à l’entretien des espaces verts sur la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Julien a été mécanicien dans un magasin de motos, pendant 10 ans conducteur d’engins et dernièrement, chef d’équipe ferroviaire.

Qu’est-ce qui les a donc amenés à se reconvertir ?

Leur complémentarité sans aucun doute pour mener à bien les deux volets principaux de la SARL Poussin Terre et Vert.

À Julien, la partie terrassement qui consiste aux aménagements extérieurs, créations de cours et d’allées, creusement de tranchées pour fondation, curage…

Pour Sébastien, tout ce qui touche aux espaces verts : l’entretien et l’aménagement de parcs et jardins, la tonte, le débroussaillage, la taille de haies, d’arbustes, d’arbres fruitiers, l’engazonnement, les plantations et la maçonnerie paysagère.

 Possédant déjà la plupart du matériel pour les espaces verts, ils ont seulement eu à compléter ce qui leur a permis de limiter les frais. Pour ce qui est des gros travaux de la partie terrassement, Julien précise : « Nous louons ce matériel en fonction des besoins. »

Qu’est-ce qui les a poussés à s’associer et à créer leur propre entreprise ?

Sébastien, tout jeune papa, avoue : « J’y pensais déjà depuis quelques temps. Je souhaitais devenir autonome, travailler pour moi. En fait, je voulais avoir une meilleure vie, être plus au contact des gens. Quand j’en ai parlé à Julien, après un court moment de réflexion, il a adhéré au projet. »

« C’est vrai » dit Julien, «ces dix dernières années, j’étais très souvent en déplacement. J’avais envie de me poser et d’être plus présent à la maison, avoir une meilleure vie familiale, voir grandir mes enfants. Cette idée de Sébastien a germé en juin 2016 et, à la fin de l’année dernière, nous nous sommes lancés dans notre projet. »

Ce secteur d’activités attire beaucoup de monde, vous n’êtes pas les seuls sur le territoire. Cela ne vous a pas fait reculer ?

« Non, nous avions prospecté avant auprès de nos connaissances. Comme nous sommes du secteur, nous sommes bien connus et les gens nous ont fait confiance. Nous avions déjà des promesses de contrats d’entretien à l’année avant que notre entreprise ne soit lancée. Elle a vu le jour le 19 juin 2016. »

 

Julien et Sébastien devant leur camion

 

Et alors, maintenant que votre entreprise est créée, êtes-vous satisfaits ?

«  Oui, nous avons du travail sur un rayon de 30 à 40 km autour de Villebourg. Nous essayons de privilégier la proximité, »  précise Julien et, Sébastien ajoute : « Pour l’instant, nous commençons à avoir plusieurs clients mais, nous avons encore la possibilité d’en prendre de nouveaux. Ce qu’il faut que vous sachiez, c’est que nous venons d’adhérer à la Coopérative de l’Artisanat à domicile. Ainsi, pour nos clients, toutes les prestations d’entretien d’espaces verts donnent droit à un crédit d’impôts de 50% sur le montant de la facture. Cela signifie qu’ils paient effectivement 30 € l’heure mais qu’en réalité, elle ne leur coûte que 15 €. »

Souhaitons à la SARL Poussin Terre et Vert, une longue vie. Sébastien et Julien sont volontaires, pleins d’ardeur et comptent sur le bouche à oreilles pour étendre leur clientèle car, comme ils le disent tous les deux avec beaucoup de détermination : « Nous essayons de faire un travail de qualité pour satisfaire nos clients… C’est notre meilleur argument de propagande ! »

 

Si vous souhaitez prendre contact avec eux :

Tél : 06 62 54 45 25 pour le terrassement

 06 76 60 62 88 pour les espaces verts ou  sarlpoussin@gmail.com

 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 21:40

 

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 15:36

Mercredi 27 septembre, Bibliothèque Municipale Associée

C'est complet!

bbfaismoisigne

Vendredi 29 septembre, 20h30, Salle Armand Moisant

Petit paysan

Sortie le 30 aout 2017

Durée : 1h30 min

De Luc BessonAvec Swann Arlaud, Sara Giraudeai, Bouli Lanners

petitpaysan

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Samedi 07 octobre, 20h30, Salle Armand Moisant

"Petites histoires de la Folie ordinaire" de la Cie Oculus 

petitesfolies

Créée en Touraine en 2013, la Compagnie Oculus est composée de comédiens travaillant sur des mises en scène collectives. Notre deuxième création, "Petites Histoires de la Folie ordinaire" (novembre 2016), est une mise en scène du texte de l'auteur tchèque Petr Zelenka (2005).


"Il n'existe qu'un moyen de s'en sortir.
Se faire expédier comme colis postal"...

C'est le genre de conseils hautement avisés que reçoit Petr de la part de son meilleur ami Moustique, tandis que son père se demande si on peut mettre une ampoule dans la bouche, que sa mère frise la paranoïa à cause des noires nouvelles des médias et que ses voisins sont clairement exhibitionnistes. Dans tout ça, Petr essaie d'y voir clair : pas toujours évident.

petitesfolies2

Grâce à un humour percutant et à des personnages à la fois touchants et décalés, "Petites Histoires de la Folie ordinaire" transforme le parcours initiatique d'un jeune homme en tourbillon. Mais au delà de l'humour, c'est une peinture de la société contemporaine qui est présentée. Famille, amis, amours, solitude, échec, rapport à l'autre... l'humour est ici un moyen et non une fin. Le tout dans un décor fait de carton, de papier journal et de verre.

Tarif: 12€/6€

Renseignements et réservation: 06.30.42.72.07

 

petitesfolies3

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 11:42
La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile
La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile
La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile

La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages