Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 08:58

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 08:23

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 11:00

Dimanche, en fin d’après-midi, les 45 peintres, sculpteurs, dessinateurs ayant déposé leurs œuvres, la semaine précédente, pour l’annuel salon qui se tient depuis 2003 dans l’église Saint Pierre attenante à la collégiale de Bueil, à l’occasion de la semaine du patrimoine, étaient pour la plupart présents dans l’attente de la remise des différents prix couronnant cette exposition de très grande qualité.

Quelques-unes des oeuvres exposées
Quelques-unes des oeuvres exposées
Quelques-unes des oeuvres exposées
Quelques-unes des oeuvres exposées
Quelques-unes des oeuvres exposées

Quelques-unes des oeuvres exposées

En attendant l’heure, nombreux étaient encore les visiteurs à déambuler parmi les 150 œuvres exposées. Christian Bourdin, membre de l’association « Les Amis de la Collégiale », organisateur du salon et peintre lui-même, répondit de bonne grâce aux questions posées.

D’où viennent les artistes qui exposent à Bueil ?

Beaucoup de la Sarthe et de l’Indre-et-Loire et quelques-uns du Maine-et-Loire.

Comment les recrutez-vous ?

Dans les salons où j’expose, lorsque je vois des œuvres qui me semblent intéressantes, je propose aux artistes de venir exposer à Bueil.

Y en a-t-il qui reviennent plusieurs fois ?

Oui bien sûr car ils sont contents de l’accueil qu’on leur réserve, du cadre magnifique dans lequel ils mettent leurs œuvres en valeur. Il faut dire aussi que c’est assez rare d’avoir un site où l’on peut exposer des grandes œuvres comme c’est le cas ici.

Pour tous les prix que vous distribuez, vous avez des aides ?

La commune nous soutient ainsi que quelques sponsors. D’ailleurs, certains seront présents ce soir pour remettre eux-mêmes les prix qu’ils ont offerts.

Autres oeuvres, autres formats
Autres oeuvres, autres formats

Autres oeuvres, autres formats

L’heure approchant, le président de l’association demanda aux personnes présentes de se rassembler pour la remise des prix. Auparavant, il adressa les chaleureuses félicitations du public pour la qualité de ce 16e salon et répercuta la sensation d’enthousiasme général qui émanait de cette nouvelle édition. Il précisa que sur l’ensemble de la semaine du patrimoine, ce sont 550 visiteurs qui sont passés pour visiter la collégiale et/ou admirer les œuvres exposées.

Le président, Didier Descloux avec à ses côtés Christian Bourdin

Le président, Didier Descloux avec à ses côtés Christian Bourdin

Il passa ensuite le micro à Christian Bourdin qui appela les lauréats pour leur remettre les différents prix attribués.

Quelques lauréats lors de la remise des prix
Quelques lauréats lors de la remise des prix
Quelques lauréats lors de la remise des prix
Quelques lauréats lors de la remise des prix

Quelques lauréats lors de la remise des prix

Liste des lauréats 2018

Prix de la commune : Fourmy Anthony

Prix du Crédit Agricole : LUCAS Francis

Prix du magasin Couleurs : LASPOUJAS Christian

Prix Lefranc Bourgeois : GUITTON Pierre

Prix techniques diverses : BLANCHET Patrice

1er prix techniques mixtes : HIERET Agathe

2e prix techniques diverses : BOUHIER Hélène

1er prix de sculpture : ARNAUD Jacques

2e prix de sculpture : BARITEAU Christiane

Prix du public : HESLOIN Régis

L'ensemble des lauréats 2018

L'ensemble des lauréats 2018

Avant de clore cette belle semaine, Didier Descloux rappela que l’association, créée en 1998, fêtait donc ses 20 ans cette année avec la plupart des membres encore présents dans le conseil d’administration.

Les membres du CA de l'association présents sur le site

Les membres du CA de l'association présents sur le site

Un petit grignotage sous la halle réunit tous les participants heureux de la belle réussite de cette semaine consacrée au patrimoine.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 15:45

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 13:36

Réunion du Conseil municipal,

vendredi 21 septembre, à 20 h, à la mairie

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 09:48

C’est devant un très nombreux public que Didier Descloux, président des « Amis de la collégiale de Bueil-en-Touraine » prit la parole samedi soir pour rappeler tout d’abord les nombreux spectacles émanant de « Sons du monde » proposés par l’association depuis 2006. « Que ce soit du Flamenco, des chants cosaques, corses, tziganes, des spectacles avec les gitans du Kazakhstan, le quatuor de femmes Soa, chacun de ces spectacles fut de grande qualité » et, pour cela, il tint à remercier la directrice de « Sons du Monde », Mme Véronique Doric. Il en profita pour annoncer qu’ « en 2019, il y aura un nouveau spectacle « Sons du monde » avec Kalynda et sa musique des Balkans.

Ce spectacle marque un moment important de la semaine du Patrimoine avec le salon de peintures, sculptures, dessins, toujours de bonne facture. Cette année, la maison du charron est ouverte à la visite et l’artisan relieur qui s’y est installé montre son travail sur des livres anciens.

Ces spectacles proposés par l’association ne peuvent avoir lieu que grâce aux aides apportées par la CCGC-PR, le conseil départemental et la Région Centre Val-de-Loire dans le cadre du Projet artistique et culturel de territoire (PACT) et à vous tous qui êtes présents ce soir. Merci à vous et très bon concert en compagnie de Mathieu Salama et de ses musiciennes. »

Un nombreux public pour un concert exceptionnel
Un nombreux public pour un concert exceptionnel

Un nombreux public pour un concert exceptionnel

Les deux musiciennes firent résonner leurs instruments, clavecin et viole de gambe, avant l’entrée de Mathieu Salama sous un tonnerre d’applaudissements. Ce fut alors le début d’un voyage inoubliable sublimé par la voix extraordinaire du contre-ténor sopraniste. Pendant plus d’une heure, le public voyagea dans de nombreuses cours européennes transporté par des chants contant les amours tantôt heureuses tantôt malheureuses de princes et de servantes, de dieux de l’Olympe, chants extraits de pièces musicales de Bach, Vivaldi, Haendel, Caccini, Monteverdi, Purcell... Mêlant œuvres religieuses et œuvres profanes, le chanteur « à la voix d’ange » accompagnait pleinement ses interprétations avec une gestuelle et une mimique faciale en perpétuelles mutations.  

Les musiciennes seules
Les musiciennes seules

Les musiciennes seules

Chanteur et musiciennes
Chanteur et musiciennes
Chanteur et musiciennes

Chanteur et musiciennes

Mathieu Salama et sa gestuelle
Mathieu Salama et sa gestuelle
Mathieu Salama et sa gestuelle
Mathieu Salama et sa gestuelle
Mathieu Salama et sa gestuelle

Mathieu Salama et sa gestuelle

L'alchimie entre la viole de gambe, le clavecin et la voix humaine, aux sonorités si proches, est une expérience musicale unique et le public enthousiasmé s’est levé pour offrir une véritable ovation au chanteur et à ses accompagnatrices à l’issue du concert.

Le public ovationne les artistes pour leur prestation

Le public ovationne les artistes pour leur prestation

Au sortir de la collégiale, ce n’étaient que des compliments qui s’échappaient des bouches des spectateurs impressionnés par les prestations auxquelles ils venaient d’assister. « Je suis bouleversé par cette voix… Où va-t-il puiser cette force ?... C’était vraiment admirable !… Quel concert magnifique !... Je m’en souviendrai longtemps… »

Félicitations aux organisateurs qui n’hésitent pas à programmer en milieu rural des spectacles d’aussi bonne facture. Les 130 personnes présentes samedi soir prouvent une nouvelle fois, que la culture n’est pas réservée aux gens de la ville !  

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 13:10

Les bibliothèques d'Indre et Loire en partenariat avec la DLLP ( Direction du Livre et de la Lecture Publique) de Tours proposent un cycle d'animations Et si on en parlait : Écologie, Solidarité Impliquons nous !

Sur le secteur il y a aussi des animations de prévues à Neuvy le Roi et Chemillé.

lien vers l’ensemble du programme : https://www.lirentouraine.com/files/lirentouraine/documents/action-culturelle-2018/Et-si-2018-Plaquette_ecologie.pdf

Page 24 : il y a une erreur la présentation de Bio Énergie Touraine se fait à la bibliothèque et non pas une visite du site .

 
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 21:35

Pour ce week-end du Patrimoine consacré à l’exposition « L’art de l’enluminure » à la chapelle Saint-Gilles, ce sont 200 personnes venues des alentours mais aussi de la ville de Tours et du département voisin de la Sarthe, parmi lesquelles Catherine Lemaire, maire de la commune, André Lascaud, 1er adjoint, Emmanuelle Hocdé, adjointe en charge des associations, qui ont pu apprécier la qualité de l’exposition et la minutie du travail réalisé par l’enlumineuse.

L’intérieur de la chapelle, habillé de branchages couverts de papillons multicolores créait un écrin douillet pour accueillir les enluminures de tailles différentes et représentant des sujets variés, tous des copies sorties de livres d’heures.

Un beau décor pour une superbe exposition

Un beau décor pour une superbe exposition

La trentaine d’œuvres exposées a soulevé l’admiration de tous, connaisseurs et non initiés. L’artiste s’est prêtée de bonne grâce au jeu des questions-réponses concernant son travail. Les questions les plus fréquentes concernaient le temps passé pour réaliser une œuvre et la réponse était invariablement : « Je ne peux pas estimer le nombre d’heures. Ce sont des jours, des semaines voire des années, mais je ne travaille pas en continu dessus. Il y a du temps de préparation du matériel, des pigments, du temps de séchage entre les différents éléments ou couches. Mais, quand je me lance dans une enluminure, je suis à fond dedans et je ne vois pas le temps passer. C’est très prenant et demande une concentration telle que je fais abstraction de tout ce qui m’entoure. Pour moi, c’est une sorte d’addiction. » La loupe mise à disposition des visiteurs leur permettait d’apprécier la finesse du travail et tous s’extasiaient sur la qualité de l’exposition.

Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés
Des visiteurs très intéressés

Des visiteurs très intéressés

Certains visiteurs attirés par l’annonce du thème de l’année souhaitèrent aussi connaître l’histoire de cette jolie petite chapelle créée au XIe siècle mais reconstruite au XVe siècle et, les membres de l’association « Histoire et Patrimoine », organisateurs de cette manifestation, se firent un plaisir d’en rappeler les principales dates et de conter la légende de Saint Gilles et de sa biche.

Devant la chapelle, l’association présentait ses différents ouvrages et, notamment, sa toute nouvelle production, en lien avec l’exposition, des marque-pages reproduisant quelques enluminures. Ils connurent un véritable succès.

Le stand de l'association et les marque-pages
Le stand de l'association et les marque-pages

Le stand de l'association et les marque-pages

Les jardins du Clos Saint-Gilles jouxtant la chapelle étaient également ouverts et les visiteurs ne manquèrent pas de s’extasier devant le beau spectacle qui leur était offert par les propriétaires du lieu.

L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses
L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses
L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses
L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses
L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses
L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses
L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses

L'allée du Clos Saint-Gilles et quelques roses

Un beau week-end ensoleillé qui a mis en valeur une petite partie du riche patrimoine christophorien pour le plus grand plaisir des visiteurs que l’association remercie.

 

Explications sur le travail de l'enlumineuse
Explications sur le travail de l'enlumineuse

Explications sur le travail de l'enlumineuse

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 11:56

Jeudi 20 septembre, 19h, Salle Armand Moisant

Sortie de résidence Compagnie Un Jour Aux Rives "LABOmnémo [le temps que ça nous revienne]"

 

Trois amis se retrouvent confrontés à leur mémoire et leur oubli. Leurs trajectoires s'entrecroisent, s'empêchent, se heurtent et s'accompagnent. Leur identité va alors s'en trouver questionnée et leurs liens d'amitié ébranlés.

Une question va alors se poser : une personne qui oublie tout son passé, est-elle encore elle-même ?

À travers l'histoire de ces trois personnages, LABOMnémo nous fait découvrir les fonctionnements de notre mémoire en nous faisant naviguer avec finesse entre la fiction et les neurosciences.

Sortie de résidence à Neuvy-le-Roi

Distribution : 

Mise en scène : Annika Weber
Avec : Julien Crépin, Jean-Christophe Frèche et Émilie Paillard
Auteure associée : Jennifer Lauro Mariani
Lumière & scénographie : Marinette Buchy
Durée : 1h30

 

Production réalisée grâce au soutien de la Région Centre-Val de Loire

Ville de Tours (37), La Tannerie (Château-Renault, 37), Le Vaisseau – fabrique artistique au Centre de Réadaptation / Cie
Vertical Détour (Coubert, 77), La Grange Vaugarni (Pont-de-Ruan, 37), La Touline (Azay-sur-Cher, 37), Salle Thélème / Service
culturel Université de Tours (37), Le Plessis Théâtre Gabriel Monnet (La Riche, 37), Centre culturel Saint-Pierre-des-Corps
(37), Ville de Neuvy-le-Roi (37).

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 17:42
N'hésitez pas à pousser la porte

N'hésitez pas à pousser la porte

À Saint-Christophe-sur-le-Nais, autour de la place centrale, les commerçants ne sont que trois, Franck, le boucher, Pascaline, la coiffeuse et Graine de rêve, mais, entre eux, règne une grande complicité et cette entente engendre une dynamique et une complémentarité qui les poussent à s’investir, à innover, à se remettre en question pour recréer de la vie dans le village.

Graine de rêve s’apprête à fêter son 3ème anniversaire de présence dans sa boutique implantée sur la place. Cette boutique, remplie des créations réalisées par Sandrine qui passe une grande partie de son temps à la couture, a subi quelques transformations depuis le début du mois. Elle accueille désormais un peu d’épicerie car, comme elle le dit : « Un village sans épicerie, ce n’est pas vivable ! » C’est vrai qu’avec son compagnon, ils ont un grand projet, toujours en cours, projet qui avait été présenté il y a quelque temps. Mais, en attendant sa finalisation, l’idée d’ouvrir un rayon épicerie dès à présent s’est imposée. « Je me rends compte que tenir une épicerie, ce n’est pas seulement jouer à la marchande. Il faut se former à ce métier. J’apprends à sélectionner mes producteurs et fournisseurs. Je suis très exigeante. Les produits que je propose à la vente sont bios ou issus d’une agriculture raisonnée. Je ne veux comme pour le café ou le chocolat, que des produits éthiquables. Je suis contre le travail des enfants dans plusieurs pays, je veux qu’une certaine éthique soit observée. Dans la mesure du possible, je privilégie le « made in France », les produits sans emballage et rejette tout ce qui est superflu et nuit à l’environnement ! Mon riz vient de Camargue. J’ai fait connaissance avec les producteurs.  J’en ai du blanc bien sûr, mais aussi du noir, du rouge… ce sont des variétés qui étaient déjà cultivées sous Henri IV !»

Le coin épicerie, crèmerie, boissons

Le coin épicerie, crèmerie, boissons

Dans la petite épicerie de Saint-Christophe, on trouve des fruits et des légumes dont le goût a surpris une cliente : « Mon fils m’a ramené des carottes venant de chez Graine de rêve. Elles étaient belles et j’ai eu envie de croquer dedans comme lorsque j’étais enfant et que je me trouvais dans le jardin de mes parents. Si vous saviez comme j’ai été surprise : ces carottes avaient le goût de carotte bien différent de celles provenant des grandes surfaces ! » On y trouve aussi des œufs de poules élevées en plein air, un rayon crèmerie, des boissons dont de la bière régionale bio, du Loire Cola, des jus et pétillants de pommes produits par les arboriculteurs locaux qui fournissent également à tour de rôle, la boutique en pommes de Saint-Christophe.

Les fruits et légumes présentés dans une très jolie petite charrette

Quelques produits d’entretien correspondant à leur charte sur la préservation de l’environnement sont également disponibles. Bientôt, un rayon hygiène complètera cet ensemble. « Je vais bientôt avoir des cotons-tiges recyclables et j’y pense pour les brosses à dents. »

Des produits d'entretien respectueux de l'environnement

À côté de toutes ces nouveautés, Graine de rêve propose toujours des travaux de couture à la demande des personnes, des bouquets de fleurs, les livres de l’association « Histoire et Patrimoine », des reportages photographiques pour des baptêmes, mariages, communions et des cartes postales sur la commune. Elle propose aussi des locations pour de l’événementiel.

Les créations de Graine de rêve sont toujours là et, sous les livres de l'association Histoire et Patrimoine, le trophée Éco-Énergie
Les créations de Graine de rêve sont toujours là et, sous les livres de l'association Histoire et Patrimoine, le trophée Éco-Énergie
Les créations de Graine de rêve sont toujours là et, sous les livres de l'association Histoire et Patrimoine, le trophée Éco-Énergie

Les créations de Graine de rêve sont toujours là et, sous les livres de l'association Histoire et Patrimoine, le trophée Éco-Énergie

Fière du trophée Éco-Défi reçu en novembre 2017, Graine de rêve recueille les piles, ampoules, cartouches d’encre, bouchons usagés qui pourront donc ainsi être recyclés.

Cette boutique, c’est un plaisir pour les yeux mais aussi pour les papilles ! Habitants de Saint-Christophe et des alentours, n’hésitez pas à franchir le seuil des magasins de Saint-Christophe. Des prix très raisonnables y sont appliqués et vous y serez reçus avec le sourire et ça, ça n’a pas de prix et c’est bien agréable !

Graine de rêve sera présente lors de la foire d'automne à Saint-Christophe.

Pratique, ouverture de la boutique Graine de rêve

Mardi après-midi de 14 h à 19 h

Mercredi, vendredi et samedi de 8 h à 12 h et de 14 h à 19 h

Jeudi de 8 h à 12 h

Dimanche de 9 h à 13 h.

Fermeture le lundi, jour réservé à la prospection et le mardi matin pour le réapprovisionnement.

Pour suivre les commerçants de Saint-Christophe, vous pouvez consulter leur page Facebook : « les commerçants de saint christophe »

Les légumes d'automne arrivent

Les légumes d'automne arrivent

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages