Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2018 3 07 /11 /novembre /2018 10:04

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 15:13
Des seniors lors d'un atelier sur la mémoire

Des seniors lors d'un atelier sur la mémoire

L’association Mnémo’seniors présentera son atelier stimulation mémoire en visioconférence

Lundi 12 novembre 2018 de à 14h30

Espace Multimédia -10 rue des coteaux à Saint Paterne Racan

Durant les séances e-Mnémo’Stimul, dans un climat de convivialité, vous exercerez vos capacités d’attention, de concentration, de logique à partir d’activités ludiques et sans esprit de compétition.

Vous ferez travailler vos neurones de façon à préserver votre capital cognitif et à constituer une précieuse réserve.

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2018 1 05 /11 /novembre /2018 15:08

Le premier weekend de novembre est redevenu depuis quelques années un moment festif sur la commune de Saint-Christophe. L’arboriculteur, Patrice Cartreau, ayant cessé les ventes de produits régionaux qu’il organisait dans son hangar, c’est le Comité des fêtes qui, avec son aide, a repris à son compte cette manifestation qui met à l’honneur les producteurs locaux et régionaux.

Cette année, ils étaient donc une trentaine, installés dans la grande salle de Beau-Soulage, pour proposer de nombreuses productions alimentaires mais aussi des créations artisanales propices à l’achat de petits cadeaux pour ceux qui pensaient déjà aux achats pour Noël.

Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires
Un aperçu des stands avec des produits alimentaires

Un aperçu des stands avec des produits alimentaires

Parmi les différents producteurs, on pouvait trouver venant de Saint-Paterne, des charcuteries venant de la ferme JJ, des pommes de terre, des pains et viennoiseries. Des producteurs de Saint-Christophe proposaient du miel, des pommes, et la petite épicerie affichait ses produits tous étiquetés équitables. Venus d’un peu plus loin, mais en restant dans la région, les chalands ont pu faire provision de bons légumes de Beaumont-Pied-de-Bœuf, des vins de Touraine ou du Val de Loir , des volailles de Saint-pierre-de-Chevillé et, plus original, se procurer de la viande de bison ou des produits à base d’autruche et, venus d’encore plus loin, déguster quelques cafés sélectionnés par des connaisseurs déjà présents l’an passé !

Quelques créations artisanales
Quelques créations artisanales
Quelques créations artisanales
Quelques créations artisanales

Quelques créations artisanales

En dehors de l’alimentaire, les promeneurs purent admirer quelques créations en couture, tricot, cuir, cartonnages, bougies ainsi que tester des crèmes et autres cosmétiques de soin issus des produits de la ruche.

Les tricots des Anciens et les plaquettes d'H&P
Les tricots des Anciens et les plaquettes d'H&P

Les tricots des Anciens et les plaquettes d'H&P

Deux associations christophoriennes étaient présentes sur le site : le Cercle des Amis qui présentait quelques réalisations à son actif et notamment, avec le froid qui approche, de nombreux vêtements pour enfants réalisés au tricot. L’autre association, Histoire et Patrimoine, exposait ses nombreuses plaquettes retraçant les différentes conférences présentées depuis sa création en 2001.

Les élues s'arrêtent longuement au stand d'Histoire & Patrimoine
Les élues s'arrêtent longuement au stand d'Histoire & Patrimoine

Les élues s'arrêtent longuement au stand d'Histoire & Patrimoine

Dans la matinée du dimanche, Catherine Lemaire, accompagnée par la conseillère départementale, Brigitte Dupuis, fit le tour des différents stands.

Jean-pierre Poupée rejoint Catherine Lemaire et Brigitte Dupuis devant le stand du producteur de pommes de terre de Saint-Paterne-Racan

Jean-pierre Poupée rejoint Catherine Lemaire et Brigitte Dupuis devant le stand du producteur de pommes de terre de Saint-Paterne-Racan

Elles furent ensuite rejointes par le maire de Saint-Paterne, Jean-Pierre Poupée, venu en voisin participer à cette manifestation.

200 repas servis à midi
200 repas servis à midi
200 repas servis à midi

200 repas servis à midi

Pendant ce temps, en cuisine beaucoup de petites mains s’affairaient pour préparer le repas qui sera très prisé par les 200 convives qui s’attablèrent pour le déjeuner de midi.

Ce marché de produits locaux fut bien apprécié et nombreux furent ceux qui repartirent soit le cabas bien plein soit avec seulement quelques achats mais tous satisfaits de ce beau weekend de fête.

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 19:34

L'année 1918, du doute à la victoire

Samedi soir, pour cette première manifestation organisée par la commune de Saint-Paterne dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’armistice signé en 1918, à Compiègne, une quarantaine de personnes était présente dans la salle du multimédia pour assister à la conférence « L’année 1918, du doute à la victoire » donnée par Éric Labayle.

Un public qui fut enthousiasmé par le conférencier
Un public qui fut enthousiasmé par le conférencier

Un public qui fut enthousiasmé par le conférencier

Avant le début de la conférence, Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, prononça quelques mots en direction du public : « Je vous remercie d’être venus si nombreux pour cette conférence qui ouvre la série des manifestations prévues pour cette commémoration particulière du 11 novembre 2018, 100 ans après la signature de l’armistice en 1918. » Puis, il passa le micro à Fabrice Mauclair, le vice-président de l’association christophorienne « Histoire & Patrimoine », qui présenta le conférencier, Éric Labayle. « Éric est un Tourangeau originaire de Libourne. Docteur en histoire contemporaine, c’est un grand spécialiste des conflits militaires et de l’histoire militaire sociale. Il a une maison d’édition avec une production d’œuvres historiques assez importante. Il travaille aussi pour  les éditions Sutton. »

Avant de débuter la conférence proprement dite, Éric Labayle prononça quelques mots en direction des nombreux élus de la commune présents dans l’assistance et de l’ensemble du public : « Merci de m’accueillir ici pour parler de l’année 1918. On peut s’interroger sur ce que l’on commémore. Sur cette année 1918, je vous parlerai des principales dates. C’est une année qui est quasiment oubliée dans les manuels scolaires. Il n’y a pas eu de guerre de mouvement cette année-là. Pour moi, si je dois définir l’image que j’en ai, c’est celle de la balance Roberval avec l’équilibre des forces de part et d’autre. Mais, venons-en aux faits ! Pourquoi cet équilibre ? Comme chacun sait, 1918 vient après 1917, année où, à son début, on a un nouveau général en chef, Nivelle, dont le but est de gagner la guerre avant le printemps. Mission surréaliste quand on sait que le 16 avril 1917, ce fut l’offensive au Chemin des Dames, offensive qui entraîna beaucoup de pertes et déclencha une grave crise morale qui fut suivie de nombreuses mutineries. C’est à ce moment qu’arriva le général Pétain à la tête de l’armée française.  »

 

Éric Labayle, le conférencier

Et, pendant une heure et quart, le conférencier tint son auditoire en haleine. Avec le support d’un diaporama illustrant les principaux points évoqués, il fit revivre de manière intense les principaux moments d’abord de 1917 qui eurent une incidence sur le déroulement de l’année 1918 tant à l’intérieur du territoire français que sur le front de l’est. Il insista sur l’importance de l’entente qui régnait au sein du duo Pétain-Clémenceau dans les décisions prises au début de l’année 1918.

La phrase clé du général Pétain était : « J’attends les chars et les Américains. »

Quels chars ?

Les chars d’assaut se sont améliorés nettement et grâce aux 3 000 chars Renault FT17 qui équipèrent alors l’armée française, en 1918, les alliés remportèrent de nombreuses victoires sur les Empires Centraux.

Et les Américains ?

Ils arrivent en 1917 mais ne sont pas du tout préparés à ce genre de guerre. Bien que plus grands que les Européens,  très sportifs, motivés, ils sont en retard sur tout. Très mal équipés, il faut les rééquiper entièrement et les former. « Ils passent directement du Far West au XXe siècle ! » Donc, dans un premier temps, on ne peut pas compter sur eux.

D’après le conférencier, l’état major et les dirigeants politiques avaient prévu que l’année 1918 serait assez calme et qu’ils concentreraient toutes les forces pour une victoire qu’ils imaginaient acquise au printemps 1919.

Ce qui va précipiter l’arrêt des combats, ce sont les événements qui se produisirent sur le front de l’est. Dans les Balkans, beaucoup de soldats sont décimés par des maladies. Le 15 septembre 1918, sur le front de Macédoine, la cavalerie alliée prend la ville d’Uskub, siège des états-majors des Empires Centraux. Suite à cela, les Allemands perdent leurs alliés. L’Allemagne est au bord du gouffre. Une mutinerie éclate au sein de l’armée. Guillaume II abdique. La République qui s’installe demande l’arrêt des combats. « Et c’est ainsi que le 11 novembre 1918, l’armistice de Compiègne (appelé de Rethondes), met fin aux combats sur le front de l’ouest mais, armistice ne veut pas dire fin de la guerre. Il faudra attendre le 28 juin 1919 pour que soit signé le traité de Paix de Versailles entre l’Allemagne et les Alliés, pour dire que la guerre est bien terminée. »

Pour Éric Labayle,  une question se pose : « A-t-on eu raison de signer cet armistice ? »

Voici l’argument qu’il développe : « Si on avait suivi l’idée d’aller en Allemagne le 14 novembre puisque sur le front est le champ était libre, notre offensive aurait montré aux Allemands qu’ils avaient réellement perdu la guerre. Car, dans les faits, les Alliés n’ont jamais envahi l’Allemagne et lorsque les soldats rentrèrent chez eux, ils furent accueillis en héros par la population. »

C’est sur cette réflexion qui pouvait en amener d’autres notamment sur la seconde guerre mondiale que s’acheva cette passionnante conférence. Le conférencier se prêta ensuite au jeu des questions réponses pendant environ un quart d’heure. De très nombreux et chaleureux applaudissements saluèrent cette brillante prestation.

Cadeaux et dédicaces
Cadeaux et dédicaces

Cadeaux et dédicaces

Avant de convier l’assistance à partager le verre de l’amitié, Jean-Pierre Poupée remit deux livres qu’il dédicaça  au conférencier : « Le Pays de Racan » et « Sur la route des Muses et des Géants », ainsi qu’un buste du poète Racan.

Des amateurs pour les livres présentés par Éric Labayle

Des amateurs pour les livres présentés par Éric Labayle

Plusieurs personnes conquises par le brillant exposé, se dirigèrent vers la table où étaient exposés de nombreux ouvrages traitant du sujet puis chacun se retrouva au fond de la salle où le verre de l’amitié les attendait.

Le verre de l'amitié pour clore cette soirée très intense !
Le verre de l'amitié pour clore cette soirée très intense !

Le verre de l'amitié pour clore cette soirée très intense !

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 18:30

Les deux comédiens ne sont pas des stars, l’auteur n’est pas célèbre, et ils ont l’ambition d’associer le rire et l’intelligence. C’est dire qu’ils ont toutes les raisons de passer inaperçus ! Pourtant il reste une solution pour conquérir les foules : choisir un sujet bien racoleur...

La fesse est incontestablement le plus efficace !

Et le défi est lancé : rester fin, drôle, étonnant, caustique, sur un thème au fort risque de dérapage

Samedi 17 novembre, 20h30, Salle A. Moisant

Réservations : spectacle-neuvy@orange.fr. 06.30.42.72.07. Tarif normal : 12€/ Tarif réduit : 6€

Vous pouvez aussi nous suivre sur ...


Commune de Neuvy-le-roi : www.neuvyleroi.fr 

Bibliothèque municipale :  http://bmaneuvy.wordpress.com/ 

Salle de spectacles Armand Moisant : http://spectacleneuvy.wordpress.com/

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2018 5 02 /11 /novembre /2018 17:17

À l’occasion du centenaire de celle qu’on appelle « la Grande Guerre », beaucoup de communes ont commencé les commémorations de ce centenaire dès 2014. À Saint-Paterne-Racan, toutes les manifestations se dérouleront au cours de ce mois de novembre 2018. C’est Jean-Paul Fontenay, adjoint ayant travaillé sur ce sujet,  qui nous en donne la raison : « Au niveau de la municipalité, nous avons souhaité nous concentrer sur la fin de ce terrible conflit et la paix qui en a découlé, plutôt que sur la guerre. »

Jean-Paul devant l'exposition prêtée par le Conseil Départemental

Jean-Paul devant l'exposition prêtée par le Conseil Départemental

Pouvez-vous nous dire quand a débuté votre travail ?

Dès qu’il a été question de parler des commémorations de 14-18, c’est-à-dire vers 2012, la municipalité a tout de suite pris position pour organiser quelque chose. Un groupe de travail dont j’ai pris la tête a été formé et a tout de suite pris contact avec Jean Chevet, président de l’association des Anciens Combattants. Nous avons eu l’opportunité de pouvoir obtenir l’exposition itinérante du Conseil Départemental  « La première guerre mondiale en Touraine » et nous l’avons donc réservée très tôt. Sachant que plusieurs communes allaient faire quelque chose pour commémorer ce centenaire, Saint-Paterne se devait aussi d’y participer. Très rapidement, dans notre lettre municipale, nous avons lancé un appel auprès des habitants pour les inviter à s’associer au projet et les retours ont été rapides et nombreux. Dans la commune voisine de Saint-Christophe, l’association Histoire et Patrimoine ayant fait un gros travail de recherche, de contacts auprès de la population et de présentation de ses travaux, nous avons rencontré quelques-uns de ses membres, non pas pour reproduire ce qu’ils avaient fait mais pour écouter les conseils qu’ils pouvaient nous donner suite à leur expérience, notamment lors de la rencontre avec les familles, sur ce qui était bien et ce qu’il fallait mieux éviter.

L'exposition "La première guerre mondiale en Touraine" visible durant tout le mois de novembre au multimédia

L'exposition "La première guerre mondiale en Touraine" visible durant tout le mois de novembre au multimédia

Pour bien concrétiser et donner vie à vos idées, qu’elles ont été vos démarches ?

Tout d’abord, sûrs d’avoir l’exposition dont je vous ai parlé, nous nous sommes dit qu’il fallait aller plus loin. Pour cela, nous avons donc souhaité associer outre les Anciens Combattants et la population, les enseignantes et les élèves de l’école Pierre Robert, la bibliothèque et les employés communaux. Nous nous sommes rapidement réparti les tâches et avons laissé le soin de rencontrer les familles désireuses de prêter des objets ou documents relatifs à la Grande Guerre à Jean Chevet et Robert Guay. Ces rencontres étaient empreintes de beaucoup d’émotions. Ce furent de grands moments d’échanges avec les familles. À l’école, les enfants ont réalisé des dessins sur le thème de la paix et ils ont travaillé sur des chants notamment « La Marseillaise » qu’ils interpréteront le 11 novembre au monument aux morts. La bibliothécaire, Nicole Milon, a regroupé tous les ouvrages disponibles sur le sujet et a même augmenté le fonds avec des emprunts à la bibliothèque départementale.

Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque
Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque
Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque

Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque

Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque

Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque

Concrètement, que proposez-vous pour ce centenaire ?

L’exposition du Conseil Départemental est déjà visible dans le multimédia et sera présente jusqu’à la fin du mois. Une conférence, « L’année 1918 », par Éric Labayle, ouvrira la série des animations, le 3 novembre. Puis, une séance de cinéma « Le cheval de guerre » sera offerte à la population et, le jour du 11 novembre, l’exposition réalisée grâce aux différents prêts des habitants de la commune mais aussi d’autres villages de Touraine sera inaugurée et restera visible jusqu’au 17 novembre inclus. De plus, dans la salle d’exposition, un panneau retracera l’historique du monument aux morts grâce aux délibérations municipales de l’époque. Les grandes dates de la guerre seront également retracées et sur une carte de France, l’histoire des Poilus Saint-Paternois, morts au combat, apparaîtra avec leur âge et le lieu où ils sont tombés de même pour ceux qui sont morts après la fin de la guerre. Je peux vous citer une petite anecdote. Un de nos soldats fut fait prisonnier par les Turcs et retenu en Turquie. Il ne fut libéré que 8 ans après la fin de la guerre et ignorait que la guerre était terminée. Il rentra chez lui et eut la chance de vivre suffisamment longtemps pour apprécier sa libération car il décéda à plus de 90 ans !

Notre travail effectué sur la recherche des soldats de Saint-Paterne morts pour la France nous a permis d’en recenser 6 ne figurant pas sur les différents supports de la commune : monument aux morts, plaque dans la mairie ou dans l’église. Nous avons donc réalisé une nouvelle plaque où figure le nom de ces soldats. Posée sur le monument aux morts, elle sera inaugurée le jour du 11 novembre prochain.

Le MAM comporte désormais 6 noms supplémentaires
Le MAM comporte désormais 6 noms supplémentaires

Le MAM comporte désormais 6 noms supplémentaires

Pour en arriver là, il nous a fallu construire toutes les infrastructures., penser à la mise en place d’une communication efficace. Nous espérons que, par le fruit de nos recherches et les diverses manifestations que nous organisons pour commémorer ce centenaire que nous voulons marquer d’un sentiment très fort, un beau travail de mémoire se mettra en place et que les jeunes générations comprendront les souffrances vécues par ces hommes et les dégâts provoqués par les guerres. La municipalité a souhaité que toutes les manifestations soient gratuites pour qu’un grand nombre de personnes puisse en profiter.

Déroulement de la cérémonie du 11 novembre

10 h 15 : rassemblement au Monument aux Morts et inauguration d’une plaque

Marseillaise par les enfants des écoles. – Harmonie municipale

Présence des Anciens Combattants, de pompiers et de militaires

Inauguration de l’exposition à l’espace multimédia d’objets et de documents prêtés par les habitants (visible jusqu’au 17 novembre)

Discours

Verre de l’amitié

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2018 5 02 /11 /novembre /2018 14:08

 

Longtemps spécialisée dans l’organisation de centres de vacances, l’association GRBueil s’est peu à peu tournée vers tout public. L’organisation de treks printaniers pour les adultes et de séjours d’été pour enfants et adolescents constitue l’essentiel de l’activité de l’association.

            Les treks pour les adultes recueillent un succès croissant qui invite les bénévoles à étoffer l’offre et à innover.

            Avec l’été, arrive l’heure des séjours pour les plus jeunes. Cette année, les itinéraires ont été éprouvés par le passé mais qui ne lassent pas puisque les effectifs n’ont jamais été aussi élevés avec un taux de fréquentation de 125%.

            Pour dresser le bilan de cette intense activité, les bénévoles de l’association tiendront leur assemblée générale le samedi 17 novembre à 17 h à la salle Piégu de Bueil en Touraine. Ce sera aussi l’occasion de présenter les projets pour 2019 qui ne manqueront pas de nouveauté.

 

     Inscriptions pour les treks adultes jusqu’en janvier (dans la limite des places disponibles).

     Inscriptions pour les séjours d’été à partir du 15 mars.

           

Contact : grbueil@laposte.net ou 02-47-24-49-60 mais encore grbueil.e-monsite.com

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2018 4 01 /11 /novembre /2018 09:19
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Petit rappel, le comité des fêtes communique

Le Comité des Fêtes et du pélerinage automobile de Saint-Christophe-sur-le-Nais organise

L'AUTOMNE EN FÊTE 2018 qui se déroulera :

 - Samedi  03/11 : 15h-18h

 - Dimanche 04/11: 10h-17h

à l'espace Beau-Soulage de Saint-Christophe-sur-le-Nais

 

A voir : 30 exposants vendant leurs produits régionaux en circuit court

Animation et buvette assurées

 

Repas complet le dimanche midi (15€ Adulte/8€ enfants),

au menu :
 

 - Salade méli-mélo

 - Cassoulet tourangeaux

 - Salade et fromage

 - Tarte aux pommes à l'ancienne

 - Kir (Jus de fruit) Offert

 

Réservation auprès de Laetitia : 06 85 68 12 34

 

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 16:29
Le monument aux morts de Saint-Paterne-Racan

Le monument aux morts de Saint-Paterne-Racan

Après plus de quatre années de combats, la France est devenue, le 11 Novembre 1918, le théâtre d’une explosion de joie !
Dans chaque village, chaque ville, les cloches retentissent, les drapeaux sont brandis haut dans les rues…. L’Armistice vient d’être signé !
Depuis, chaque année, nous célébrons le 11 Novembre pour rendre hommage aux combattants morts pour la France.
Cette année, pour fêter le Centenaire de l’Armistice, la Commune de Saint-Paterne-Racan a pris la décision de proposer des manifestations durant tout le mois de novembre. 


Samedi 03 Novembre : Une Conférence sera animée par M. Eric LABAYLE sur « l’Année 1918 »
           20h30 – Espace Multimédia – Entrée Libre


Mercredi 07 Novembre : Projection du film « Cheval de Guerre »
  20h30 – Salle des Fêtes – Entrée Libre

 

 

Cérémonie du 11 Novembre 
Rassemblement à 10h15 devant le Monument aux Morts et inauguration d’une plaque
Harmonie Municipale
Présence des Anciens Combattants, des Pompiers et de Militaires
Chant « La Marseillaise » par les enfants des écoles
Inauguration de l’exposition, à l’Espace Multimédia, d’objets et de documents prêtés par les habitants


Cette exposition sera visible du 11 au 17 Novembre à l’Espace Multimédia

Vous pourrez également découvrir, durant tout le mois de Novembre, deux expositions :

L’Exposition « La première Guerre Mondiale en Touraine », prêtée par les Archives Départementales, sera présentée à l’Espace Multimédia.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 14:14
Un atelier Mnémo'seniors

Un atelier Mnémo'seniors

L’association Mnémo’seniors présentera son atelier stimulation mémoire en visioconférence

Lundi 12 novembre 2018 de à 14h30

Espace Multimédia -10 rue des coteaux à Saint-Paterne-Racan

Durant les séances e-Mnémo’Stimul, dans un climat de convivialité, vous exercerez vos capacités d’attention, de concentration, de logique à partir d’activités ludiques et sans esprit de compétition.

Vous ferez travailler vos neurones de façon à préserver votre capital cognitif et à constituer une précieuse réserve.

www.mnemoseniors.fr

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages