Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 20:16

Après avoir débarrassé et nettoyé le local situé à l’entrée de l’aire de loisirs de Saint-Christophe-sur-le-Nais, une équipe de jeunes encadrée par Emmanuelle Hocdé, adjointe, et Thierry Hervet-Garcia, conseiller municipal, a entrepris de repeindre ce local pour pouvoir se l’approprier. Ils se sont attelés à la tâche samedi dernier et ont ainsi rajeuni une bonne partie de l’extérieur du bâtiment.

Avec une autre séance de peinture, on peut penser que l’ensemble du local retrouvera une blancheur qui permettra de recevoir un graff réalisé avec l’aide d’un professionnel comme cela avait été annoncé au démarrage du projet.

Félicitations aux jeunes qui s’investissent ainsi en espérant que tous sauront désormais respecter ce lieu.

Un aperçu des jeunes et du travail réalisé
Un aperçu des jeunes et du travail réalisé
Un aperçu des jeunes et du travail réalisé

Un aperçu des jeunes et du travail réalisé

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale environnement
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 14:09

Mardi 4 juillet était organisé au siège de la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles – Pays de Racan, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Indre et Loire (CMA37), un point presse pour la présentation de l’opération des « Eco défis des commerçants et artisans » sur le territoire.

La Communauté de Communes a souhaité s’inscrire dans cette opération en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Indre et Loire (CMA37) afin de construire un lien privilégié avec les entreprises du territoire et mettre en avant les commerçants et artisans engagés dans le développement durable sur son territoire.

L’opération a été initiée par le service « Agenda 21 et développement durable ». La mise en œuvre de l’opération est assurée en collaboration entre les services « Agenda 21 et développement durable »,  « Commerce » et « Développement économique ».

Pour entrer dans l’opération, les entreprises doivent relever au moins trois défis (dont un « super-défi », défi plus difficile à mettre en œuvre). Une vingtaine de défis au total sont classés en 6 thématiques :

Prévention des déchets

Gestion des déchets

Maîtriser ses rejets

Maîtriser les Energies

Eco-produits

Transports.

Les défis restent abordables pour les entreprises : mise en place d’un tri sélectif, installation d’ampoules LED, limitation de la consommation en eau, utilisation de produits locaux… Des actions qui sont, la plupart du temps, mise en œuvre naturellement et quotidiennement par les artisans et commerçants.

L'opération des Eco-Défis a été proposée aux entreprises inscrites au répertoire des Métiers de la CMA37 et installées sur le territoire de la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles - Pays de Racan qui représente 19 communes. Une attention particulière a été apportée aux métiers qui accueillent de la clientèle (79 entreprises). 32 entreprises au total ont décidé de se lancer dans l’opération afin d’être labellisées. L’opération « les Eco défis des commerçants et artisans » est organisée sur le territoire de Gâtine et Choisilles – Pays de Racan sur une période d’environ 8 mois, d’avril à novembre 2017. La labellisation des entreprises participantes aura lieu le mardi 7 novembre 2017 à 20 h au siège de la Communauté de Communes.

 

Les éco défis en chiffres :

12 communes sur 19 ont au moins une entreprise participante.

Le nombre moyen de défis mis en œuvre par les entreprises est 7.

Le plus de défis relevés par une seule entreprise : 13.

Les défis les plus choisis par les entreprises : tri sélectif, éclairage, consommation d’eau.

 

M. DOISEAU (2ème Vice-Président à la CMA37), Anne-Laure LE ROUX (Conseillère d’entreprises en environnement à la CMA37), Ophélie FALAIZE (Stagiaire à la CMA37), Eric LAPLEAU (Vice-Président à l’agenda 21), Baptiste MENNESSON (Chargé de mission Agenda 21), Stéphanie BELLANGER (Chargée de mission Développement économique) et Aurélie RICHARD (chargée Communication) ont participé à ce point presse. Sandrine DEBARRE et Arnaud DEROUBAIX, Responsables de l’entreprise « Graine de rêve » à St Christophe sur le Nais, une des 32 entreprises participantes, ont présenté leur motivation pour participer à ce dispositif. Mme DEBARRE a expliqué que l’opération est « gratuite et que cela ne prend pas de temps à mettre en œuvre. Il est facile de rentrer dans les éco défis. » L’entreprise qui mettait déjà en œuvre des actions éco responsables dans sa boutique précise que « cela ne coûte rien d’en faire un ou deux de plus ! ». L’entreprise souhaite relever quatre défis (réutiliser les chutes de tissus, utiliser un programmateur pour l’éclairage d’appoint de la vitrine, installer un mousseur sur le robinet des sanitaires, créer un point de collecte de déchets pour le grand public dans la boutique (piles, ampoules, cartouches d’encre…).

La CMA37 va prochainement mettre en ligne une carte google pour localiser les 32 entreprises participantes du territoire avec la liste des défis relevés. L’opération est financée par une subvention européenne LEADER.

Baptiste Mennesson

Agenda 21 et développement durable 0247298104 - 0647298449

Les participants au point presse

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans environnement
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 14:06

C’est grâce à un ami que cette rencontre a pu avoir lieu. Installée depuis 2ans ½ à Saint-Christophe-sur-le-Nais, Hermensia est une jeune femme méritoire. Le jour de notre rencontre, elle était en train de regarder le Tour de France. « Depuis toute petite, j’aime regarder le Tour. Mon père allumait la radio à 5 heures du matin, à cause du décalage horaire, et plus tard, je pouvais regarder les images sur la télé. Il était un vrai fan et soutenait l’équipe colombienne. Moi, ce que je regardais, c’était les paysages que je trouvais magnifiques et je me disais, c’est dans ce pays que j’irai vivre un jour. »

Elle est arrivée en France en 1986 et a passé 10 ans à Paris. Après un passage en Angleterre, en Italie, une amie lui a fait découvrir Tours. La ville lui a plu et elle s’y est installée en 2003 avec son compagnon, jardinier paysagiste.

Régulièrement, elle se rend en Colombie où elle a encore sa mère et ses frères, dans le village d’Ingenio, situé à 1 400 m d’altitude. Voyant la vie difficile des femmes de son village, elle a décidé de créer une association pour leur venir en aide. Son association « Arte Nativo » a été créée à Tours le 27 février 2006.

Objectif de l’association

 Venir en aide aux habitants d’un village appelé Ingenio, en finançant de petits projets grâce à un prêt d’argent à 1% accordé aux femmes pour qu’elles puissent acheter des poules, des lapins, des cochons d’Inde et ainsi devenir « autonomes ». Ce prêt permet à l’association d’avoir des ressources et responsabilise les femmes sans passer par les banques qui apportent surtout leur aide aux plus riches.

Les financements des projets peuvent avoir lieu grâce à la vente d’articles artisanaux fabriqués par les femmes du village.

« Chez nous, les femmes doivent encore rester à la maison pour s’occuper du ménage, des repas,…Elles ne peuvent pas partir plusieurs jours comme il le faudrait pour aller vendre leurs productions dans les grandes villes. Aussi, tous les objets qu’elles fabriquent leur sont achetés à bas prix par des intermédiaires qui les revendent en faisant un bon bénéfice. Déjà, elles doivent acheter la paille car elle n’est pas produite sur place pour confectionner des chapeaux, des panamas, des sets de tables, des boîtes, des corbeilles, des sacs et même de petites crèches… C’est pour cette raison que j’ai créé mon association. Quand je vais en Colombie, je ramène de l’artisanat fabriqué par les femmes d’Ingenio et il est vendu en France sans intermédiaire. De ce fait, il est proposé à des prix très avantageux et l’argent de la vente va directement à celles qui ont fabriqué les objets. Pour commencer, j’avais 5 familles et maintenant, j’en ai 20. D’autres familles voudraient pouvoir en bénéficier pour se libérer des intermédiaires, mais je ne dois pas aller trop vite.

Les femmes concernées se réunissent une fois par mois avec la personne qui leur octroie le prêt en fonction de leur projet. Elles ont 8 mois pour rembourser. Seules 2 personnes peuvent emprunter par mois."

Aperçu des femmes au travail et des nombreux objets fabriqués artisanalement.

Pour fabriquer ces objets, combien de temps faut-il aux femmes ?

Pour les chapeaux, c’est suivant la qualité. Avec une paille pas trop fine, il faut environ 3 jours. Mais, pour un vrai panama, avec de la paille très fine, il faut compter 15 jours.

En dehors de l’artisanat, de quoi vivent les habitants ?

Ils vivent de la vente du café, de la canne à sucre, des bananes. Les récoltes se font sur 3 mois. En dehors de cette période, les femmes fabriquent les objets pour faire rentrer un peu d’argent à la maison. Alors, vous pensez bien que lorsque je reviens à Ingenio et que j’ai réussi à vendre tout ou une bonne partie de leur production et que je leur donne l’argent, la joie éclaire leur visage.

Mais, comment êtes-vous arrivés à Saint-Christophe ?

Bien installés à Tours, nous avions envie d’une petite maison à la campagne, avec un terrain, pour venir se reposer de la ville. Et, quand l’agent immobilier nous a montré cette maison, nous avons dit oui tout de suite. Petit à petit nous avons fait des travaux et finalement nous avons quitté Tours pour vivre ici où nous nous plaisons beaucoup. Mais, nous allons toujours travailler à Tours.

Comment arrivez-vous à écouler les objets que vous ramenez ?

Il y a quelques endroits où je peux en laisser en dépôt. J’ai des amis qui m’aident en faisant de la promotion et puis, le bouche à oreilles est un bon auxiliaire.

Si vous êtes intéressés par ces productions artisanales venant de Colombie, vous pouvez contacter Hermencia au 06 86 35 99 89 ou artenativo@hotmail.fr

Hermencia montre quelques-uns des objets fabriqués par les femme d'Ingenio, en Colombie.

Hermencia montre quelques-uns des objets fabriqués par les femme d'Ingenio, en Colombie.

Repost 0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 08:05

Delphine dans sa Provence locale

Delphine Bagarry-Dubois, mère de cinq enfants, née le 9 janvier 1970, originaire de Riez dans les Alpes de Haute Provence, a vécu quelques années à Saint-Christophe-sur-le-Nais. Quand, en janvier 2001, après la cérémonie des vœux du maire de l’époque, plusieurs Christophoriens décidèrent de se lancer dans la bataille des municipales face à Monsieur Jean Poussin, en place depuis 30 ans, Delphine n’hésita pas à s’engager et 2001 marqua donc son entrée en politique.

La carrière professionnelle de Delphine

Lorsqu’elle habitait Saint-Christophe, elle exerçait son métier de médecin-urgentiste à l’hôpital de Château-du-Loir. Pendant un an, elle travailla au Conseil Général d’Indre-et-Loire au service des personnes âgées et des personnes handicapées, mais la vie de bureau ne la satisfaisant pas, elle retourna à l’hôpital. En 2005, elle retourna dans son village natal où elle s’installa comme médecin libéral tout en suivant ce qui se passait à Saint-Christophe où des liens très fort s’étaient tissés avec de nombreuses personnes. En 2014, au conseil Départemental des Alpes-de-Haute-Provence, elle s’occupe du centre de planification familiale de Digne-les-Bains.

Sa carrière politique

C’est donc en 2001, que sa carrière débute en tant que conseillère municipale à Saint-Christophe-sur-le-Nais et ce jusqu’en 2007. Bien que simple conseillère municipale, Delphine avait pris en charge la commission voirie et la gestion du personnel communal ainsi que le CCAS. Très engagée dans l’association de parents d’élèves qui gérait alors la cantine scolaire, elle n’hésita pas à s’occuper de la mise en place d’une cantine scolaire municipale et d’une garderie périscolaire.

De 2008 à 2014, c’est à Riez qu’elle occupera de nouveau cette fonction de conseillère municipale et s’intéressera à la gestion du parc naturel du Verdon.

Delphine pendant la campagne des législatives avec à sa droite, Christophe, son époux (photo La Provence)

Son premier vote en tant que députée

En 2015, elle est élue Conseillère Départementale du canton de Riez sous l’étiquette socialiste. En 2016, le Parti socialiste l’investit pour les élections législatives dans la 1ère circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Mais, en mai 2017, elle obtient l’étiquette de La République en Marche et, arrivée en tête au 1er tour face à une frontiste, elle est élue députée au second tour avec 63,60% des voix.

Au soir de sa victoire, elle confiait : « Il m’arrive quelque chose de fou. Je ne l’avais jamais imaginé ! »

Sérieuse dans ses engagements, fidèle à ses convictions, attachée au progrès social, suivie et épaulée par Christophe, son conjoint, et leurs enfants, nul doute que Delphine sera très utile à l’assemblée et œuvrera pour le bien de la France.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans politique
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 08:03

Souvenir de la nuit des étoiles 2016

Gâtine et Choisilles - Pays de Racan vous invite à 3 journées de découverte touristique cet été !

 

Dans le cadre de sa compétence Tourisme, la Communauté de Communes Gâtine et Choisilles- Pays de Racan vous invite à une découverte festive de son territoire lors de 3 journées cet été : Samedi 8 juillet à Chemillé-sur-Dême, vendredi 21 juillet à Villebourg et dimanche 6 août  à Saint-Aubin-le-Dépeint.

 

Le programme :

Samedi 8 juillet :Découverte Nature à Semblançay / Puis la Cour de Versailles s’invite à l’Espace de Vienne de Chemillé-sur-Dême !

De 14h à 18h : Fête de l’environnement à l’Espace Naturel Sensible des Rouchoux à Semblançay (rallye Nature, balade en calèche, théâtre/forum environnement, stands et ateliers (infos au 02 47 29 81 06).

Deuxième partie de soirée à Chemillé-sur-Dême. A partir de 17h : randonnée autour de Chemillé-sur-Dême, 19h : pique-nique champêtre, 21h : spectacle « Poudre » en version « Versailles » par la Cie La Flambée. Un spectacle qui vous transportera en plein XVIIIème siècle, pour le meilleur et pour le pire !

 

Vendredi 21 juillet : le « Capitaine…Fracasse ! » à Villebourg !

17h : randonnée autour de Villebourg, 19h : pique-nique champêtre, 21h30 : spectacle théâtral « Capitaine…Fracasse ! », par le Théâtre de L’Ante.

 

Dimanche 6 août : la tête dans les étoiles à Saint-Aubin-le-Dépeint !

17h : randonnée autour de Saint-Aubin-le-Dépeint, 19h : pique-nique champêtre, à partir de 19h30 jusque tard dans la nuit :soirée d’observation astronomique animée par l’association Terre du Ciel : animations d’astronomie (animations en planétarium et observation sur terrain à 22h).

 

Animations, randonnées et spectacles GRATUITS. Buvette et possibilité de restauration sur place.

Paniers pique-nique sur réservation indispensable (7€ / pers.) au Point Info Tourisme communautaire (Chapelle Saint-André, 34, rue de la Fontaine, 37370 Neuvy-le-Roi) aux horaires d’ouverture : mercredi et vendredi de 14h à 18h,  samedi et dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h. Ou directement auprès du Pôle CCGC-PR de Neuvy-le-Roi (5, rue du 8 Mai 1945 37370 Neuvy-le-Roi).

 

Comment s’inscrire ?02 47 24 84 24 / 02 47 29 81 00 / 07 84 42 03 64 / tourisme@gatine-racan.fr / mguinard.ccracan@orange.fr.

Retrouvez le programme complet des journées sur www.gatine-racan.fr.

Repost 0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 21:14

Mercredi, en fin d’après-midi, après des températures caniculaires, un incendie s’est déclaré dans le garage de Monsieur Éric Baratte, dont fort heureusement les voitures étaient stationnées sur le parking. Philippe Alain, le garagiste installé tout près, est venu avec des extincteurs pour tenter de l’aider à maîtriser le sinistre mais très rapidement le feu a gagné l’étage et ils n’ont rien pu faire sinon alerter les pompiers. Le capitaine Gadois, chef de corps, précise en montrant la feuille d’enregistrement avoir reçu l’appel à 18 h 36. Aussitôt les sapeurs-pompiers de Saint-Paterne-Racan, Neuillé-Pont-Pierre, Sonzay, Château-la-Vallière et la brigade du nord de l’agglo se sont rendus sur les lieux.  Le capitaine Gadois signale : « Vous pouvez voir sur le site 3 engins incendie, une grande échelle de 30 m ou EPSAD (échelle pivotante semi automatique) et une ambulance qui a transporté un blessé léger vers l’hôpital de Château-du-Loir. Nous sommes 25 pompiers pour lutter contre cet incendie. Le feu est parti du garage et a gagné par les charpentes les deux habitations voisines. La jeune fille qui habite la maison mitoyenne au garage ne pourra pas rentrer chez elle ce soir. »

L'incendie est maîtrisé
L'incendie est maîtrisé
L'incendie est maîtrisé

L'incendie est maîtrisé

En plus des pompiers, les brigades de gendarmerie de Neuillé-Pont-Pierre et de La Membrolle ainsi qu’EDF étaient également sur les lieux ainsi que les agents communaux.

Une partie des soldats du feu

Une partie des soldats du feu

Une fois le sinistre circonscrit, les pompiers décidèrent de faire tomber le pignon du garage très fragilisé par l’incendie. Après de gros efforts du haut de leur nacelle, ils ont réussi à le faire basculer. Il était 21 h.

« Nous restons encore deux heures sur les lieux pour être sûrs qu’il n’y a aucun risque de voir les flammes repartir. »

La jeune fille pourrait être relogée demain dans un T3 libre sur la commune a fait savoir Madame le Maire. Pour des raisons de sécurité, le quartier a été fermé à la circulation.

Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé

Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale évènement
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 13:17
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants

Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants

Depuis quelques années, il est de tradition que les enfants des classes maternelles du Pays de Racan se retrouvent à Saint-Paterne-Racan, sur l’aire de l’Image pour de sympathiques rencontres sportives. Une des écoles, Villebourg, n’a pu répondre présente cette année, car Christophe, l’enseignant de cette école maternelle, n’a pas pu disposer du car de ramassage du RPI. Ce sont donc 135 enfants venant des écoles publiques de Neuvy-le-Roi, Saint-Paterne-Racan et Saint-Christophe-sur-le-Nais, de la toute petite section de maternelle à quelques CP pour Saint-Christophe qui ont participé aux 9 ateliers préparés par les enseignantes.

Répartis dans des équipes de 7 ou 8, sous la surveillance et avec l’aide des ATSEM et de quelques parents accompagnateurs, les enfants ont pu mettre en pratique de nombreux acquis de leur année scolaire tels que : l’adresse, la motricité, l’agilité, la rapidité, l’attention, tout un travail à travers le corps qui a représenté un long apprentissage en classe. En fin d’année, ces jeunes enfants montrent qu’ils ont appris à écouter des consignes, à les respecter et à les appliquer.

« Une telle rencontre », comme le souligne Sylvie Thémines, directrice de l’école maternelle de Saint-Paterne-Racan, « permet à nos élèves inscrits dans de petites structures de se rendre compte qu’il existe d’autres enfants comme eux dans d’autres écoles.  Ces rencontres entre les différents enfants se font dans un bon esprit même si, bien sûr, ils sont contents quand ils gagnent. »

Chaque équipe portait un nom qui rappelait un travail réalisé en classe. Pour Saint-Paterne, les abeilles n’hésitaient pas à remuer fortement leurs ailes en secouant le parachute face aux écureuils ou aux noisettes de Neuvy-le-Roi. Ceux de Saint-Christophe poursuivaient leur travail sur le Moyen Âge avec les chevaliers et les domestiques.

Bien occupés, les enfants arrivèrent vite à la fin de la matinée pour pouvoir enfin s’installer pour le moment tant attendu, le pique-nique.

Après un temps de jeux libres, ils furent tous regroupés pour recevoir les médailles qui immortalisent leur participation à cette rencontre sportive. Sylvie Thémines précise : « Chaque classe a fabriqué des médailles et à la fin de la rencontre, il y a un échange entre les écoles et les classes, et chaque enfant repart avec une médaille fabriquée par l’un des participants. »

Fiers de leur réussite, tous ces sportifs en herbe regagnèrent leur école avec de beaux souvenirs avant les grandes vacances.

Ateliers auxquels ont participé les enfants :

Le parachute, un relais parcours, un relais raquette équilibre, la chaîne des pompiers, le ballon chronomètre, le relais trottinettes, les balles brûlantes, le lancer cerceaux et les échasses.

Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs

Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire sport
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 08:51

 

Cette fête sur le thème des vélos anciens est organisée par l'UCTSPC  (Union Cyclo Touriste  Saint Paterne- Saint Christophe), affiliée à la FFCT. Ce rassemblement de vélos anciens, loisirs, course ou corporatif s’adresse à tous les amoureux et nostalgiques de la petite reine. Il aura lieu espace Jacques Gabriel à St Paterne Racan le dimanche 20 août.

Il comprend plusieurs volets :

- la randonnée qui comprend 3 parcours allant de 25 37 et 65 Km

Le tracé permettra aux randonneurs d’apprécier la richesse de notre patrimoine ainsi que celui des autres communes traversées. Les plus courageux auront même la  possibilité de rouler sur La lune ,(lieu dit de St Paterne Racan), ce qui n’est pas banal.

Cette randonnée s’adresse aux propriétaires de vélos datant d’avant 1987, autrement dit dépourvus de vitesses indexées et de pédales automatiques, qu’ils soient de loisir, course ou corporatifs.

Sont également admis les tricycles, tandems, triporteurs et remorques. Pour le folklore, il est important que les cyclistes arborent une tenue en adéquation avec leur monture.

- l’exposition

L’exposition regroupera  de nombreux cycles et tricycles parmi lesquels des pièces très rares pour ne pas dire d’exception.

- la bourse d’échange

La bourse d’échange s’adresse à tous et pour tous types de vélos, anciens, contemporains, VTT et tout ce qui touche le vélo. Le prix est d’un euro le mètre linéaire et il  est préférable de s’inscrire à l’avance.

- le défilé Sainpatophe

Le défilé, encadré par des voitures anciennes, conduira la joyeuse troupe vers Saint Christophe et retour à Saint Paterne au terme d’un périple  de 5 Km.

Départ 15 h, inscription sur place 3€, gratuit pour les moins de 12 ans et pour les personnes inscrites aux randonnées du matin.

- l’élection des plus beaux représentants

Ceux qui souhaitent participer au concours d’élégance devront s’inscrire dès le matin.

Renseignements utiles pour le déroulement de la journée

Le départ des randonnées est fixé à 9 h. Prix des inscriptions 12€. Les inscriptions se font en ligne via le site UCTSPC.fr, rubrique Sainpatophe,  de préférence avant le 21 juillet.

Chaque participant recevra une besace souvenir ainsi qu’un gobelet et une plaque de cadre. Quelques inscriptions seront possibles sur place, mais sans garantie de pouvoir offrir les cadeaux souvenir.

Buvette, restauration, frites, tombola, sur place.

Contacts : 02 47 29 29 00, 06 80 05 39 19, UCTSPC.fr

                                               mail : uctspc@wanadoo,fr

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 13:47

La Communauté de Communes de Gâtine et Choisilles – Pays de Racan va entreprendre la réalisation de travaux pluriannuels de restauration et d’entretien des cours d’eau des bassins versant du Long et de la Dême. Ce programme de travaux, d’une durée de cinq ans, est issu de l’étude préalable réalisée en 2013 par le cabinet Hydro Concept  et remis à jour par le technicien de rivières en 2015. Le plus souvent,  ces travaux sont situés sur des terrains appartenant à des propriétaires privés et peuvent faire l’objet de subventions publiques. De ce fait ces travaux nécessitent une déclaration d’Intérêt général (DIG) et une autorisation au titre de la loi sur l’eau. Tous les riverains des rivières sont automatiquement inscrits dans la DIG. Cette inscription permettra en cas de travaux de bénéficier d’une aide publique. Ce dossier d’un intérêt général est donc soumis à la consultation des citoyens.  Que vous soyez riverain ou non, vous êtes également concerné. La qualité de l’eau relève de l’intérêt général.

Alex Tarbouriech, technicien pour les rivières, tient à rassurer les riverains : « Avant de commencer des travaux, je rencontrerai les riverains concernés. Il y aura toujours une concertation et rien ne sera fait sans leur accord. Dans la mesure du possible, toutes les demandes seront prises en compte. Les travaux qui ont été réalisés sur l’Escotais pourront servir de vitrine pour expliquer le bien-fondé de ces aménagements. L’enjeu majeur est d’arriver à une bonne oxygénation des cours d’eau de manière à ce qu’il puisse y avoir une auto épuration. Vous savez, auprès du pont situé à côté de la boulangerie de Saint-Paterne, on a aperçu une frayère à truites. Il y a longtemps que ce n’était pas arrivé !»

Contrairement à l’Escotais, le Long et la Dême sont en bon état et les travaux vont permettre d’en parfaire et faciliter l’entretien.

Effectivement du  17 juillet au 16 août le dossier sera consultable dans les mairies concernées par le projet (2 en Sarthe et 9 en Indre-et-Loire) et pour être le plus transparent possible une réunion publique aura lieu le 11 juillet 2017 de 18h à 20h,  à Villebourg (37). C’est notamment pour informer les gens de cette réunion  publique, que la COM COM souhaite une parution d’un article, et également rappeler que maintenir une bonne qualité de nos cours d’eau est essentielle. La réunion est bien sûr ouverte à tout le monde et tous ceux qui se sentent concernés par la qualité des eaux de nos rivières peuvent consulter le dossier dans les mairies de : Beaumont-Louestault, Bueil-en-Touraine, Chemillé-sur-Dême, Épeigné-sur-Dême, La Ferrière, Les Hermites, Marray, Neuvy-le-Roi (siège de l’enquête) et Villebourg pour le 37, Dissay-sous-Courcillon et Marçon pour le 72.

Vos observations pourront être adressées par courrier au commissaire-enquêteur, M. Jean-Jacques LECLERC, dans les mairies précitées.

 

Permanences du commissaire-enquêteur :

en mairie de Neuvy-le-Roi

Lundi 17 juillet de 10 h à 12 h et de 14 h à 15 h et le mercredi 16 août de 11 h à 12 h et de 14 h à 16 h

En mairie de Marçon

Samedi 29 juillet de 9 h à 12 h.

Pout tout renseignement :

Alex Tarbouriech, alextarbouriech.ccr@orange.fr

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 12:53

L’église de Saint-Paterne-Racan résonnait des sonorités de l’orgue restauré ces dernières années pour le concert organisé par l’association de Saint-Paterne-Racan « Les amis de l’orgue » samedi soir avec la structure Yachachi de Semblançay, le but de ce concert étant de récupérer des fonds pour aider les sinistrés des inondations du printemps dernier au Pérou. Parmi le nombreux public venu assister à ce concert, on notait la présence du maire de la commune, Jean-Pierre Poupée, et celles des conseillers départementaux, Brigitte Dupuis et Jean-Pierre Gaschet. L’association Yachachi s’est donnée comme objectif de favoriser les échanges avec les Andes centrales de ce pays dans les domaines culturel, économique et humain ainsi que de promouvoir des activités d’aide au développement et de solidarité. Les deux présidents d’association, Philippe Dorise et Élisabeth Aliaga accueillirent le public et présentèrent le programme composé de pièces de Bach, Schütz, Couperin, Clerambault, Frescobaldi, Cazzati, Monteverdi, Correa de Arrauxo, Cabezon pour terminer par un anonyme Péruvien du XVIIe siècle. La présidente de Yachachi souligna : « Nous avons connu l’orgue de Saint-Paterne au moment du festival Femmes en Campagne où un membre de cette association avait assisté à un de nos ateliers à Semblançay, c’est une belle preuve de communication dans notre nouvelle intercommunalité. C’est aussi grâce à Michèle Guillot ici présente de l’association Les Amis de l’orgue de Courtenay que nous avons découvert ces talentueux musiciens ». La soprano, Anne-Sophie Roblin-Venturelli et le baryton Ronan Nedelec interprétèrent de façon magistrale le répertoire aux côtés de l’organiste Jean-Louis Roblin. Leurs voix puissantes et harmonieuses s’élancèrent puissamment sur la délicate mélodie de l’orgue. Tous les mélomanes furent ravis par la prestation offerte gracieusement par les trois talentueux musiciens. La recette sera intégralement versée au profit des sinistrés de la catastrophe péruvienne. De l’avis général, « c’était superbe, un grand moment d’émotion, de belles harmonies saisissantes, des finales qui ont fait frissonner et une très bonne acoustique ».

Michèle Guillot des Amis de l'orgue de Courtenay et Elisabeth Aliaga de l'association Yachachi aux côtés des musiciens

Michèle Guillot des Amis de l'orgue de Courtenay et Elisabeth Aliaga de l'association Yachachi aux côtés des musiciens

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages