Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 15:41

Je rouvre mon carnet de voyages pour effacer un peu la grisaille ambiante. Je vous emmène aux Saintes-Maries de la Mer.

Le village des Saintes-Maries de la Mer, terre d’accueil, de tradition et de pèlerinage, est construit entre ciel et mer, là où le Rhône embrasse la Méditerranée. Site de légende, son rivage accueillit, à l’aube de la chrétienté, Marie Jacobé, Marie Salomé et leur servante Sara, chrétiennes persécutées fuyant la Palestine sur une barque sans gouvernail.

Marie Salomé et Marie Jacobé visibles dans l'église

Marie Salomé et Marie Jacobé visibles dans l'église

L’église domine le village et est visible à 10 km à l’intérieur des terres. Il s’agit d’une véritable forteresse, formée d’une nef unique et droite, sans ornement et haute de 15 mètres. Le toit est entouré d’un chemin de ronde avec créneaux et mâchicoulis et servit de tour de guet. L’église fortifiée, telle qu’elle se dresse aujourd’hui, date des XIe et XIIe siècles, les deux dernières travées ayant toutefois été refaites en partie au milieu du XVIIIe siècle. Le clocher a subi de son côté de nombreuses réfections, l’état actuel datant de 1901.

L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer
L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer
L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer
L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer
L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer
L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer

L'églisr fortifiée des Saintes-Maries de la Mer

Le port de plaisance des Saintes-Maries-de-la-Mer - Port-Gardian dispose d'une capacité d'accueil de 373 bateaux sur pontons. Il propose aussi un espace visiteurs pour des escales avec 40 places disponibles. Le port est réservé aux bateaux de moins de 17 m. Le tirant d'eau maximum est de 3 m.

Le port des Saintes-Maries de la Mer
Le port des Saintes-Maries de la Mer
Le port des Saintes-Maries de la Mer

Le port des Saintes-Maries de la Mer

En Camargue, Crin Blanc est le chef d’un troupeau de chevaux camarguais en liberté. Un jour, il se fait capturer par les hommes. Mais, il réussit à s’échapper. De caractère intrinsèquement sauvage, il ne peut être apprivoisé que par Folco, un petit garçon partageant ce même trait de caractère. Une profonde amitié va alors naître entre les deux protagonistes.

Crin Blanc occupe une place privilégiée sur un rond-point à l'intérieur de la ville.

Crin Blanc occupe une place privilégiée sur un rond-point à l'intérieur de la ville.

Prochaine étape, la découverte de la Camargue gardoise.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 11:13

En ce lundi matin, Emmanuelle Hocdé avait programmé une petite réunion à la mairie pour communiquer sur le futur marché de Noël qui se tiendra sur la place Jehan d’Alluye, le vendredi 18 décembre, de 16 h à 21 h. Cette réunion d’information faisait suite à plusieurs réunions en amont pour mettre en place ce projet qui  sera une grande première sur la commune et, dans cette forme, sur le territoire.

Ce marché de Noël sera la concrétisation d’un travail commun entre les élus, en particulier Emmanuelle Hocdé, adjointe, qui, en plus de sa délégation à la communication, a reçu celle d’interlocutrice privilégiée pour les relations avec les commerçants locaux, et bien évidemment Madame Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune.

Présente à cette petite réunion, Sandrine Debarre, épicière, parlait au nom des trois autres commerçants de la commune, à savoir, Arnaud, le photographe, Franck et Valentin, les bouchers père et fils, et Pascaline, la coiffeuse.

Écoutons-la.

Nous sommes effectivement 4 commerçants installés dans 3 locaux. Nous n’avons pas d’association des commerçants mais nous nous entendons très bien et nous fonctionnons en parfaite synergie. Nous avons créé une page facebook qui permet de faire passer les annonces des uns et des autres. Franck, le boucher, et Arnaud, pour l’épicerie, ont créé leur propre site récemment.

Quand, enfant j’étais à Saint-Christophe, je me rappelle les manifestations sur la place du village. C’était très animé et les gens aimaient s’y retrouver. Ce que nous souhaitons c’est de voir de nouveau cette place qui est le cœur du village retrouver ces animations festives.

Les sites des commerçants
Les sites des commerçants
Les sites des commerçants

Les sites des commerçants

Emmanuelle, avec cette nouvelle délégation, comment vous est venue l’idée de ce marché de Noël ?

J’ai pensé qu’il fallait trouver quelque chose de nouveau pour attirer la population tout en valorisant nos commerces et, comme les deux années précédentes, nos commerçants faisaient, à leur échelle, une petite animation, en travaillant ensemble nous pouvions nous montrer plus ambitieux.

Sandrine : Quand Emmanuelle est venue nous proposer d’organiser ensemble un marché de Noël, nous avons été comblés.

Emmanuelle, depuis quand travaillez-vous à ce projet ?

Nous avons organisé une première réunion il y a déjà plusieurs mois avec les principaux acteurs qui pouvaient être concernés et intéressés par ce projet : élus, commerçants, bien sûr, mais aussi deux associations communales, l’APE et Histoire et Patrimoine.

Puis, avec les idées fournies par Sandrine qui n’en manque pas, j’ai rapidement contacté des exposants susceptibles de tenir un stand à ce marché en semi-nocturne. Actuellement, nous avons 15 exposants de prévus et un ou deux qui n’ont pas encore donné leur réponse. Le projet du marché de Noël, le soir, avec les illuminations créera une ambiance festive. Nous aurons donc des stands alimentaires et des stands plus orientés vers les cadeaux : jouets en bois, savons artisanaux, bijoux, bouillotes artisanales et les boules de Noël en verre soufflé de Poncé-sur-Loir. L’APE proposera du vin chaud, du chocolat chaud et, peut-être du jus de pomme chaud, boissons que l’on pourra déguster sur place tout en marchant. Interdiction de boire devant le stand pour éviter les regroupements. Il y aura aussi des huîtres ! L’association Histoire et Patrimoine présentera un aperçu du travail réalisé concernant l’histoire de la commune depuis sa création en 2001. Nous aurons aussi une fleuriste.

Ce soir-là, Franck préparera des plats chauds à emporter et Fred, notre pizzaïolo, aura toujours sa gamme de délicieuses pizzas quant à Pascaline, elle pourra coiffer ses clients jusqu’à 21 h et chacun pourra admirer sa très jolie vitrine.

Emmanuelle avec ses documents de travail : plan d'installation, ébauche d'affiche

Emmanuelle avec ses documents de travail : plan d'installation, ébauche d'affiche

Où seront positionnés les stands ?

J’ai préparé un plan à l’échelle et, ils devraient tous tenir sur l’espace face à l’ancien hôtel du Croissant. La place sera piétonne. Les véhicules venant de la rue du Val Joyeux seront dirigés vers l’avenue Hilarion et ceux venant de la rue Chaude prendront la rue du Cheval Blanc pour regagner l’avenue Hilarion.

Comme cette petite réunion était sur le point de s’achever, Madame le Maire arriva et prit la parole. « Le rôle de la mairie, c’est de se battre pour conserver ses 4 commerçants. Le but recherché, c’est de faire vivre cette place centrale. C’est une opportunité que nous allons offrir aux habitants de se retrouver. J’ai souhaité malgré le contexte sanitaire actuel maintenir cette manifestation jusqu’au bout. Pour compléter la décoration du bourg, nous aurons quelques sapins à ajouter. »

Pour conclure, Emmanuelle appuyée par Sandrine, précisa : « Ce sera notre premier marché de Noël avec une formule inédite sur le secteur. Nous espérons que ce ne sera que le début d’une longue série. Nous sommes conscientes qu’il peut y avoir quelques imperfections mais rien n’est figé et les éditions suivantes ne pourront, nous l’espérons de tout cœur, que s’améliorer. Mais déjà, nous mettons tout en œuvre pour satisfaire nos visiteurs qui, nous y croyons, viendront nombreux, la plupart des autres marchés de Noël étant malheureusement supprimés. »

Elues et commerçants unis pour ce marché de Noël

Elues et commerçants unis pour ce marché de Noël

Pour la publicité que faites-vous ?

Il y aura un article dans la presse, et des affiches réalisées par l’APE de Saint-Christophe. Et, l’annonce sera faite sur les différents supports de la commune.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un marché de Noël en semi-nocturne

Souhaitons que toute cette énergie soit récompensée et que ce premier marché de Noël soit suivi de beaucoup d’autres !

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 15:16

PUBLIC EN HERBE

Programmation Jeune Public à la Campagne.

L’association Cultur’O pré, en partenariat avec le Conseil Départemental d'Indre et Loire, la Région Centre, la communauté de Commune Gâtine Choisilles Pays de Racan et la commune de Neuvy le Roi notamment

L’association Cultur’O pré et toute l'équipe de « Public en Herbe » serait heureuse de vous recevoir lors des représentations :

DIMANCHE 20 DECEMBRE 2020

Salle des fêtes- ST PATERNE RACAN À 17H00

« On marche sur la tête ! » Xavier Stubbe

Concert humoristique à butiner en famille !

Neuvy-le-Roi : Communiqué de Culture'O pré : Public en Herbe

Dans « On marche sur la tête », Xavier Stubbe se pose des questions et invite son jeune public à s’interroger et réfléchir sur tout ce qui concerne son quotidien, sans jamais se départir de l’humour qui le caractérise.

Une mise en scène poétique et drôle, un univers festif où les peaux des percussions côtoient les drum-machines, les cordes des guitares se frottent aux samples programmés, et les lames du vibraphone, aux effets des pédales-board ! Alors tu sais ? Tu ne sais pas ? Tu viens ? Tu ne viens pas ? Mais si tu es curieux et que tu aimes les surprises… ce spectacle est fait pour toi !

Spectacle TOUT PUBLIC

Les réservations sont conseillées à culturopre@gmail.com

Le tarif est de 6 euros par personne.

Protocole sanitaire : jauge réduite, port du masque obligatoire >11 ans

Facebook : public en herbe/ Instagram @culturopre

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 14:11

Lors  de notre balade sur les remparts, nous avons pu découvrir une partie des réserves de sel de la compagnie des « Salins du Midi » qui commercialisent le sel « La Baleine ».

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi

Les salines d’Aigues-Mortes ont été exploitées dès l’Antiquité et attirèrent pêcheurs et sauniers dans ce lieu insalubre. Au VIIIe siècle, des moines bénédictins y établirent une abbaye et s’y installèrent pour exploiter cette denrée précieuse, le sel. Les salines restèrent longtemps une des principales richesses de la ville.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi

Récolté mécaniquement de nos jours, le sel est amoncelé en de scintillantes « camelles » avant d’être conditionné. Récolté à Aigues-Mortes par les Salins du Midi, ce sel est exclusivement réservé à l’usage alimentaire.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi

Les salines attirent de très nombreux oiseaux.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Aigues-Mortes, les Salins du Midi
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 13:53

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 15:00

« Vaisseau de haut bord » (dixit Châteaubriand), "échoué entre étangs, salines, marais et canaux, Aigues-Mortes apparaît comme un mirage dressant ses longues murailles."

C’est en petit train que nous avons pris notre premier contact avec la ville. Nous avons longé les remparts par l’extérieur avant de pénétrer à l’intérieur de la ville.

Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)

Les fortifications furent édifiées à partir de 1270, en pierre de Beaucaire, et sont un bel exemple de l’architecture médiévale du XIIIe siècle. Elles dessinent un grand quadrilatère dont les murs, surmontés d’un chemin de ronde, sont flanqués de tours. Les plus fortes, placées aux angles et aux portes principales, sont couvertes de terrasses comprenant deux salles voûtées.

Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)

La porte de la Reine, appelée ainsi depuis l’entrée d’Anne d’Autriche accompagnant Louis XIII en 1622, se trouve sur le front Est des remparts.

Porte de la Reine

Porte de la Reine

La tour de Constance fut érigée en 1242 par Saint Louis pour abriter la garnison du Roi. Son diamètre est de 22 m, sa hauteur au sommet de la lanterne 33 m et l’épaisseur des murs à la base 6 m.

Au rez-de-chaussée, on trouve la salle des gardes. Au 1er étage, on accède à la sale des chevaliers dans laquelle, au XVIIIe siècle, on emprisonna les protestantes. Puis, au-dessus, se trouve la terrasse qui offre une belle vue sur les alentours et permettait donc de repérer les éventuels assaillants

La tour de Constance
La tour de Constance
La tour de Constance
La tour de Constance

La tour de Constance

C’est à pied que nous avons fait le tour des remparts, sur le chemin de ronde (1,600 km). À intervalles réguliers, des latrines étaient à la disposition des soldats. De là-haut, de belles vues s’offraient à nous sur les environs mais aussi sur l’homogénéité des toits de la ville. Nous avons pu pénétrer dans des  tours où quelques animations étaient proposées aux visiteurs.

Le tour des remparts sur le chemin de ronde
Le tour des remparts sur le chemin de ronde
Le tour des remparts sur le chemin de ronde
Le tour des remparts sur le chemin de ronde

Le tour des remparts sur le chemin de ronde

Les rues de la ville close sont bordées de boutiques de souvenirs. La chapelle des Pénitents Gris est  l’une des plus anciennes chapelles de Camargue et du département du Gard (XIVe siècle). Elle fut reconstruite après les guerres de religion, sur le même emplacement que le premier édifice, et elle fut consacrée le 6 mars 1611.

La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.
La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.
La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.

La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 10:43

Restons sur la commune du Grau-du-Roi et allons faire un tour à Port-Camargue. Ce port, aménagé depuis les années 1960, est aujourd’hui le premier port de plaisance d’Europe et le deuxième du monde. Il peut accueillir 5 000 bateaux et, depuis 2015, l’ensemble de Port-Camargue est labellisé « Patrimoine du XXe siècle. »

 

Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue
Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue
Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue
Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue

C'est Jean Balladur, le même architecte que pour La Grande-Motte, qui est à l'origine de cette superbe réalisation.

Sa construction débute en 1969 avec la création des bassins, quais et jetées. Puis les premières marinas sont construites. En 1974, la capitainerie apparaît. En 1980, la deuxième tranche de travaux concernant les marinas est lancée et en 1985 se termine le plan de construction initial de la CCI. Depuis, sous la pression du marché, l'urbanisme n'a cessé d'évoluer avec la construction de nombreuses marinas supplémentaires, d'appartements et de villas. (sourde wikipédia)

Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue
Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue
Carnet de voyage : La côte Languedocienne, Port Camargue

De plus en plus de résidents permanents y habitent et l'activité commerciale s'y intensifie, avec plus d'une centaine de commerces. Le tourisme allié à la plaisance et aux activités nautiques constitue l'essenciel de l'activité de Port-Camargue.

Ce qui est un peu dommage, c'est que nous l'avons découvert par temps gris et très humide !

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 14:17

Poursuivons notre découverte par la visite du Grau-du-Roi.

Construite de part et d’autre d’une brèche dans le cordon littoral, un grau, entre l’embouchure de la Virdoule et du Rhône, cette ville est un quadrillage de rues bordées de maisons basses. Le centre névralgique reste le canal avec son pont tournant, ses pontons et le vieux phare coiffé de son campanile.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi

Des bateaux de pêche sont amarrés le long des quais bordés de restaurants où fruits de mer et poissons figurent au menu.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi

Installé devant son bateau, un pêcheur découpe un thon, produit de sa pêche du jour et sa femme en assure la vente. Nous leur en avons bien sûr acheté une belle darne ! D'autres refont le plein du bateau avant d'aller s'amarrer.

Retour de pêche
Retour de pêche
Retour de pêche

Retour de pêche

Un peu plus loin, se trouve un petit port de plaisance avec seulement quelques bateaux.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, Le Grau-du-Roi
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 10:46

Après une semaine passée dans le Haut Var, nous avons poursuivi notre séjour dans le Sud-Est, au bord de la Grande Bleue. C'est à La Grande-Motte, au camping GCU, que nous nous sommes installés pour cette deuxième semaine. Situé à 10 minutes à pied du centre, la position était idéale pour visiter la ville.

Notre première découverte fut pour le port, encadré par les pyramides, qui peut accueillir 1540 bateaux.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte

De part et d'autre du port, de longues plages de sable s'étirant sur plus de 6 km,  parfaitement équipées, invitent au farniente et à la baignade.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte

Cette ville, créée entièrement en 1965 par Jean Balladur, le frère d'Édouard, décriée par certains, ne manque pas d'atouts. De très nombreux espaces verts en font une ville jardin. Ses bâtiments à l'architecture innovante se présentent sous forme de pyramides alvéolées exposées au midi. Prévue pour être une cité de villégiature, elle abrite désormais beaucoup de résidents à l'année. Elle est labellisée "Patrimoine du XXe siècle" !

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 20:03

Rencontre en visioconférence avec la présidente, Cendrine Boigard et la secrétaire, Marion Boigard

Lors de l’assemblée générale des « Joyeux de l’Escotais » au début du mois de mars dernier, l’ambiance était plutôt festive, la saison 2019-2020 pouvait se glorifier d’une belle réussite avec un public toujours aussi nombreux et enthousiaste d’année en année. Il avait donc été décidé de poursuivre et de proposer pour 2020-2021, un programme tout aussi alléchant par sa densité et la bonne humeur engendrée lors des représentations.

Mais, entre-temps, le virus est passé par là. Pourtant, au mois de juin, le déconfinement étant là, les membres du CA pensaient à la nouvelle saison qu’il faut préparer longtemps en amont. Les 3 pièces retenues étaient commandées et livrées pour que les futurs acteurs puissent déjà s’imprégner de leur texte comme à l’accoutumée. Et, tous se retrouvèrent début septembre, date traditionnelle pour démarrer les répétitions.

De g à d : Nicolas Beaugé, secrétaire adjoint, Marion Boigard, secrétaite, Cendrine Boigard, présidente, Miche Poupée, vice-président, Élisabeth Naverre, trésorière

De g à d : Nicolas Beaugé, secrétaire adjoint, Marion Boigard, secrétaite, Cendrine Boigard, présidente, Miche Poupée, vice-président, Élisabeth Naverre, trésorière

Cendrine, à quel moment avez-vous pris la décision d’annuler la saison théâtrale ?

Dès le début septembre au vu de la situation sanitaire qui allait en se détériorant. Ce fut une décision collective de l’ensemble du conseil d’administration. Pour nous, c’était difficile de répéter avec un masque et de conserver les distances préconisées. Et, une autre raison majeure, si nous avions pu aller au bout de nos répétitions, nous n’aurions pu jouer que devant une demi-salle. C’est impensable d’être obligés de dire aux gens : « Vous ne pouvez pas rentrer c’est déjà complet ! » Notre calendrier restant toujours identique, il ne nous est pas possible de doubler le nombre de nos séances.

Quelle a été la réaction des plus jeunes de la troupe quand vous leur avez annoncé l’annulation des représentations ?

Bien sûr, de la déception. Ils sont si fiers de pouvoir jouer comme les grands. Mais, les enfants savent très vite s’adapter. Ils ont bien compris qu’avec le Covid 19, beaucoup de choses changent et que l’on ne maîtrise pas tout.

Qu’y avait-il de prévu pour cette saison 2020-2021 ?

Trois pièces étaient au programme : une pour les plus jeunes, une pour les ados et celle des adultes. Un sketch interprété et mis en scène par de jeunes adultes était également prévu.

À ce propos, vos actrices et acteurs sont-ils toujours aussi motivés ?

Oui, bien sûr. Nous avons même deux nouvelles recrues : un homme et une petite fille de 8 ans !

Chaque année, la représentation de début janvier est l’occasion d’aider financièrement une association en lien avec le handicap. Aviez-vous déjà contacté une association ?

Cette année, la recette de la représentation de janvier était destinée à l’association « Magie à l’hôpital ». Espérons que tout redeviendra possible l’année prochaine et que nous pourrons aider cette association !

C'était en ...2019 !

C'était en ...2019 !

Cendrine et tous les acteurs –trices de la troupe des «  Joyeux de l’Escotais », vous conseillent de prendre bien soin de vous et vous donnent rendez-vous pour la saison 2021-2022.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages