Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:11

Battage à Chemillé-sur-Dême vers 1976. - (Photo Ciclic, Jean Saussereau)

Ciclic et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, en collaboration avec la commune de Neuvy-le-Roi, organisent deux projections exceptionnelles de films amateurs tournés depuis les années 1940.

Au programme : une kermesse au profit des prisonniers de guerre en 1942 et le passage de résistants aux Hermites en 1944, le pèlerinage de Saint-Christophe-sur-le-Nais en 1945, le carnaval à Cérelles en 1954, la bénédiction de la Croix de Marray en 1954, une course hippique à Neuillé-Pont-Pierre en 1955, la moisson 1957 à Saint-Laurent-en-Gâtines, une fête cantonale de la jeunesse à Monnaie en 1972, une spectacle de cascades automobiles à Neuvy-le-Roi en 1981 et la production de fromage de chèvre à Charentilly en 1990.
Ce n’est qu’un aperçu du programme de projection d’autres films attendent les spectateurs !

Entrée gratuite.
Informations au 06 30 42 72 07

 

Repost 0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:10

Ce sont deux frères, Sébastien et Julien Poussin, originaires de Villebourg , âgés respectivement de 32 et 35 ans, qui ont, malgré des parcours différents, décidé de s’associer pour créer leur propre entreprise.

Sébastien est titulaire d’un bac pro horticole et d’un autre en tant qu’aménageur paysager. Il a également fait des études d’agronomie environnementale. Pendant 7 ans, il a travaillé à l’entretien des espaces verts sur la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Julien a été mécanicien dans un magasin de motos, pendant 10 ans conducteur d’engins et dernièrement, chef d’équipe ferroviaire.

Qu’est-ce qui les a donc amenés à se reconvertir ?

Leur complémentarité sans aucun doute pour mener à bien les deux volets principaux de la SARL Poussin Terre et Vert.

À Julien, la partie terrassement qui consiste aux aménagements extérieurs, créations de cours et d’allées, creusement de tranchées pour fondation, curage…

Pour Sébastien, tout ce qui touche aux espaces verts : l’entretien et l’aménagement de parcs et jardins, la tonte, le débroussaillage, la taille de haies, d’arbustes, d’arbres fruitiers, l’engazonnement, les plantations et la maçonnerie paysagère.

 Possédant déjà la plupart du matériel pour les espaces verts, ils ont seulement eu à compléter ce qui leur a permis de limiter les frais. Pour ce qui est des gros travaux de la partie terrassement, Julien précise : « Nous louons ce matériel en fonction des besoins. »

Qu’est-ce qui les a poussés à s’associer et à créer leur propre entreprise ?

Sébastien, tout jeune papa, avoue : « J’y pensais déjà depuis quelques temps. Je souhaitais devenir autonome, travailler pour moi. En fait, je voulais avoir une meilleure vie, être plus au contact des gens. Quand j’en ai parlé à Julien, après un court moment de réflexion, il a adhéré au projet. »

« C’est vrai » dit Julien, «ces dix dernières années, j’étais très souvent en déplacement. J’avais envie de me poser et d’être plus présent à la maison, avoir une meilleure vie familiale, voir grandir mes enfants. Cette idée de Sébastien a germé en juin 2016 et, à la fin de l’année dernière, nous nous sommes lancés dans notre projet. »

Ce secteur d’activités attire beaucoup de monde, vous n’êtes pas les seuls sur le territoire. Cela ne vous a pas fait reculer ?

« Non, nous avions prospecté avant auprès de nos connaissances. Comme nous sommes du secteur, nous sommes bien connus et les gens nous ont fait confiance. Nous avions déjà des promesses de contrats d’entretien à l’année avant que notre entreprise ne soit lancée. Elle a vu le jour le 19 juin 2016. »

 

Julien et Sébastien devant leur camion

 

Et alors, maintenant que votre entreprise est créée, êtes-vous satisfaits ?

«  Oui, nous avons du travail sur un rayon de 30 à 40 km autour de Villebourg. Nous essayons de privilégier la proximité, »  précise Julien et, Sébastien ajoute : « Pour l’instant, nous commençons à avoir plusieurs clients mais, nous avons encore la possibilité d’en prendre de nouveaux. Ce qu’il faut que vous sachiez, c’est que nous venons d’adhérer à la Coopérative de l’Artisanat à domicile. Ainsi, pour nos clients, toutes les prestations d’entretien d’espaces verts donnent droit à un crédit d’impôts de 50% sur le montant de la facture. Cela signifie qu’ils paient effectivement 30 € l’heure mais qu’en réalité, elle ne leur coûte que 15 €. »

Souhaitons à la SARL Poussin Terre et Vert, une longue vie. Sébastien et Julien sont volontaires, pleins d’ardeur et comptent sur le bouche à oreilles pour étendre leur clientèle car, comme ils le disent tous les deux avec beaucoup de détermination : « Nous essayons de faire un travail de qualité pour satisfaire nos clients… C’est notre meilleur argument de propagande ! »

 

Si vous souhaitez prendre contact avec eux :

Tél : 06 62 54 45 25 pour le terrassement

 06 76 60 62 88 pour les espaces verts ou  sarlpoussin@gmail.com

 

Repost 0
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 21:40

 

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale patrimoine
commenter cet article
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 15:36

Mercredi 27 septembre, Bibliothèque Municipale Associée

C'est complet!

bbfaismoisigne

Vendredi 29 septembre, 20h30, Salle Armand Moisant

Petit paysan

Sortie le 30 aout 2017

Durée : 1h30 min

De Luc BessonAvec Swann Arlaud, Sara Giraudeai, Bouli Lanners

petitpaysan

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Samedi 07 octobre, 20h30, Salle Armand Moisant

"Petites histoires de la Folie ordinaire" de la Cie Oculus 

petitesfolies

Créée en Touraine en 2013, la Compagnie Oculus est composée de comédiens travaillant sur des mises en scène collectives. Notre deuxième création, "Petites Histoires de la Folie ordinaire" (novembre 2016), est une mise en scène du texte de l'auteur tchèque Petr Zelenka (2005).


"Il n'existe qu'un moyen de s'en sortir.
Se faire expédier comme colis postal"...

C'est le genre de conseils hautement avisés que reçoit Petr de la part de son meilleur ami Moustique, tandis que son père se demande si on peut mettre une ampoule dans la bouche, que sa mère frise la paranoïa à cause des noires nouvelles des médias et que ses voisins sont clairement exhibitionnistes. Dans tout ça, Petr essaie d'y voir clair : pas toujours évident.

petitesfolies2

Grâce à un humour percutant et à des personnages à la fois touchants et décalés, "Petites Histoires de la Folie ordinaire" transforme le parcours initiatique d'un jeune homme en tourbillon. Mais au delà de l'humour, c'est une peinture de la société contemporaine qui est présentée. Famille, amis, amours, solitude, échec, rapport à l'autre... l'humour est ici un moyen et non une fin. Le tout dans un décor fait de carton, de papier journal et de verre.

Tarif: 12€/6€

Renseignements et réservation: 06.30.42.72.07

 

petitesfolies3

 

 

 

 
Repost 0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 11:42
La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile
La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile
La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile

La fin des travaux qui ont redonné vie au campanile

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale patrimoine
commenter cet article
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 10:37

En ce premier week-end d’automne, particulièrement ensoleillé, et malgré les nombreuses animations du secteur, les 10èmes journées en Pays de Racan, ont attiré 3 000 visiteurs qui ont pu découvrir le parc et le château de Fontenailles à Louestault.

Les festivités ont débuté le samedi soir avec 750 personnes qui ont assisté à un repas champêtre, des animations médiévales avec Barba Jovis, suivies par un magnifique spectacle, « Si Fontenailles m’était conté… » digne d’un son et lumière, proposé par la MFR et l’ARPS (association pour la rééducation professionnelle et sociale), propriétaire du château. Cette association fêtait à cette occasion ses 70 ans d’actions pour l’insertion des personnes en situation de handicap.

Le dimanche, dès 8 h, l’association UCTSP, était prête pour prendre les inscriptions des participants aux randonnées pédestres préparées par Philippe Petithomme. 80 marcheurs se sont répartis sur les deux circuits proposés, l’un de 10 km et l’autre de 15 km sur la commune de Louestault.

À 9 h, le marché des producteurs locaux et les différentes expositions s’ouvraient aux visiteurs. Les nombreux stands, disséminés par petits groupes dans le vaste parc, autour du château, invitaient les personnes à une promenade agréable entre ombrages et soleil.

Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.

Quelques-uns des stands présents sur le site.

Vers 11 h 30, un grand défilé composé de personnages revêtus de costumes allant du Moyen Âge à la Renaissance, parmi lesquels, bien sûr, Jacky Orgeur, président de l’AVE,(association des Amis de la Vallée de l’Escotais), qu’ils soient organisateurs, visiteurs ou artistes, et des élus, firent le tour des différents stands avant de prononcer quelques mots.

« L’idée de mettre en valeur notre patrimoine et surtout de l’animer a fait notre succès. Cette année, c’est le château de Fontenailles à Louestault qui nous accueille pour écrire une nouvelle page d’histoire » dit Jacky Orgeur.

Catherine Côme, maire de Beaumont-Louestault, dressa un petit historique du château en mettant en avant « le côté social qui, depuis de très nombreuses années, anime ce lieu. »

Jean-Pierre Gaschet, conseiller départemental, mit l’accent sur ce qui lui semblait être le maître mot de l’AVE « fédérer des amis autour d’un projet d’animation local rappelant les temps moyenâgeux.»

« Ces 10èmes journées en Pays de Racan viennent illustrer et confirmer le dynamisme de notre territoire et la volonté de l’AVE d‘être un partenaire actif du développement et du rayonnement de la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles-Pays de Racan », souligna Antoine Trystram, président de la CCGCPR, suivi par Paule Haslé, vice-présidente en charge du tourisme et du commerce qui rappela tout ce qui est à l’actif de sa commission (agenda touristique, 2 points info tourisme, journées de découvertes touristiques pendant l’été, les boucles à vélo,…).

Moment de restauration !
Moment de restauration !
Moment de restauration !

Moment de restauration !

Pour la restauration du midi, plusieurs solutions s’offraient aux estomacs vides : des tartines avec le comité des fêtes de Saint-Christophe, des crêpes et galettes avec l’APE de Saint-Paterne, des plateaux repas…

L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis

L'embuscade par Barba Jovis

L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.

L'adoubement des jeunes chevaliers.

Tout au long de la journée, les animations s’enchaînèrent devant un public toujours aussi enthousiaste.

Avec Barba Jovis, ce furent l’embuscade, le jugement au pilori, l’adoubement des jeunes chevaliers…

Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...

Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...

Avec les Écuyers de l’histoire, des jeux de guerre, des épreuves de combat en armure…reçurent les acclamations des spectateurs.

et avec l'épée
et avec l'épée
et avec l'épée
et avec l'épée

et avec l'épée

Et, selon les stands, des jeux de plateaux médiévaux avec Aisling 1198, du tir à l’arc, du maquillage pour les enfants occupèrent petits et grands.

Jeux médiévaux et tir à l'arc
Jeux médiévaux et tir à l'arc
Jeux médiévaux et tir à l'arc

Jeux médiévaux et tir à l'arc

Les promenades à dos de poney avec Les Crins de la Martinière rencontrèrent un vif succès et les promenades en calèche dans le parc firent quelques heureux.

Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site
Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site
Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site

Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site

Dans la chapelle du château, la Mesnie de la Licorne exposait quelques beaux ouvrages calligraphiés et expliquait les techniques utilisées.

Atelier de calligraphie avec la Mesnie de la Licorne

Atelier de calligraphie avec la Mesnie de la Licorne

Les écrivains locaux, Dominique Panvert et Fabrice Mauclair, proposaient leurs ouvrages et, à leur côté, l’association « Histoire et Patrimoine » mettait en avant son dernier né, sorti il y a tout juste une semaine, « Si Saint-Christophe m’était conté… »

Histore et Patrimoine présente son nouveau livre "Si Saint-Christophe m'était conté..."

Histore et Patrimoine présente son nouveau livre "Si Saint-Christophe m'était conté..."

Cette 10ème édition marque la fin de son déroulement en Pays de Racan. La communauté de communes s’étendant désormais au-delà des limites du Pays de Racan, les journées continueront sur Gâtine-Choisilles et deviendront « Les Journées d’automne ». « L’an prochain, c’est à Beaumont-Louestault qu’elles se dérouleront, sur l’esplanade du château de Beaumont et dans les rues du village où nous vous attendons encore plus nombreux» conclut Jacky Orgeur avant que chaque participant ne regagne son domicile, satisfait de la réussite de cette manifestation qu'il organise sans compter son temps et son énergie..

Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.

Des visiteurs intéressés par les diverses animations.

Repost 0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 07:59

 

Repost 0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 10:29

Profitant des journées du Patrimoine, suite aux importants travaux réalisés, la municipalité avait décidé d’inaugurer la maison du Charron, réhabilitée après l’achat du bâtiment par la commune, en 2013.

L’architecte responsable des travaux précisa : « Cet édifice construit au tournant des XVe et XVIe siècles a été profondément remanié au XIXe siècle mais il conserve des éléments patrimoniaux remarquables.»

Pour rappel, il faut savoir que la rénovation a été réalisée en utilisant des matériaux bio-sourcés pour l'isolation : du liège pour le plancher, du chanvre mélangé à de la chaux pour les murs et de la laine de bois sous les combles.

Le montant des travaux s’élève à 275 000 € auxquels s’ajoutent 25 400 € de maîtrise d'œuvre. Des subventions ont été allouées : DETR (État), 75 000 €; Fondation du Patrimoine, 20 000 € ; communauté de communes, 20 000 € ; conseil départemental, 27 895 € ; Région, 31 600 € et réserve parlementaire, 8 000 euros.
Il faut également savoir que dans son plan de financement, la commune avait également décidé de lancer une souscription populaire, sous l'égide de la Fondation du patrimoine, qui a rapporté 18 452 euros.
La maison du Charron comprend un atelier au rez-de-chaussée et un logement à l'étage, dont l'une des fenêtres donne sur la collégiale, édifice contemporain de celle-ci.

 

À l'entrée du bourg, la maison du Charron a belle allure !

Repost 0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 09:33

Vendredi soir, la séance du conseil municipal débuta par l’installation de deux nouveaux conseillers municipaux :

Bernard Blanchard, de la liste Ensemble pour Saint-Christophe, en remplacement de Catherine Barbé-Vacchiano, décédée

Antoine Moulin, de la liste Avec nous, autrement, en remplacement de Marion Pirondeau, démissionnaire.

En partant de la droite, en seconde position, Bernard Blanchard et ensuite, Antoine Moulin. 

Ensuite, après l’adoption du compte-rendu de la réunion du 10 juillet, les différents points à l’ordre du jour, furent abordés.

En voici quelques-uns.

Personnel

Suite au passage de la semaine scolaire à 4 jours au lieu de 4 jours ½, des modifications de contrats pour les agents intervenant sur les TAP ont dû être apportées.

Des agents en contrat CEI-CAE ont vu leur contrat renouvelé soit sous la même forme soit en CDD pour un an.

Bâtiments

                Le campanile

Les travaux sont quasiment achevés. Les cloches seront remontées la semaine prochaine par l’entreprise Gougeon.

                L’accessibilité programmée des bâtiments

La SOCOTEC demande de rajouter l’église et le cimetière dans la programmation. Un des élus pose la question de la boucherie. Madame le Maire répond qu’elle est intégrée dans le programme.

                Bris de glace à la cantine

Suite à l’effraction qui a eu lieu au printemps, l’assurance a fonctionné. Coût de la réparation : 1598,32 € avec une franchise de plus de 400 € à la charge de la commune. L’auteur des dégâts n’a rien déboursé contrairement à ce qui avait été annoncé lors de son arrestation.

                Le foyer rural

Philippe Guitton, suite aux interrogations d’habitants de la commune, demande s’il serait possible d’avoir des informations sur le foyer rural.

Le SAS d’entrée n’étant toujours pas terminé, Madame le Maire signale qu’elle va utiliser en partie les 5% de la réserve pour le terminer. Elle fait part des problèmes rencontrés avec le maître d’œuvre SOLIA et Qualiconsult notamment au niveau du plafond. Une lettre recommandée a été envoyée mais elle n’a toujours pas de réponse.

                Val Touraine Habitat

Dans son programme 2018, deux logements « habitat senior » seront construits sur Saint-Christophe à proximité de la maison de retraite.

Voirie

                Taxe balayage

Avec la mise en place du « zéro phyto », il y a de l’herbe sur les trottoirs. Une annonce sera faite par la mairie et un arrêté sera pris pour que les riverains nettoient et désherbent le morceau de trottoir devant chez eux. Si cela n’est pas fait, une taxe sera alors instaurée. Des flyers seront distribués pour que chaque citoyen prenne conscience du problème.

                Lampes à mercure

Il en reste encore 75 sur la commune. Catherine Lemaire propose d’en remplacer 40 cette année soit un coût de 10 000 € en sachant que cela engendre des économies d’énergie.

                Signalétique rues

Tous les chemins ruraux du bourg sont désormais considérés comme des rues. Le CR 68 qui va de la rue du Calvaire au hameau des Caves Blanches devient donc la rue des Caves Blanches et la numérotation ira de 10 à20.

 Bibliothèque municipale et Informatique

Suite à suppression des TAP, Mme Laëtitia Rousseau s’occupe désormais de la bibliothèque les mardis, mercredis et vendredis, avec des animations pour les enfants et Mme Alexandra Hugon assure des cours d’informatique pour enfants et adultes, le mercredi et le vendredi.

 

 

 

Repost 0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 15:21

Le salon de peinture, sculpture et dessin organisé par l’association Autour de la Collégiale, à l’initiative d’un de ses membres, Christian Bourdin, peintre lui-même, a connu son succès habituel : 46 exposants dont un tiers venu de départements extérieurs à l’Indre-et-Loire. Ce salon, sans thème précis, présentait 140 œuvres très variées et mises en valeur par le lieu, l’église Saint Pierre récemment restaurée.

En complément, pour la deuxième année consécutive, une exposition photos retraçant l’état de l’église avant et après les travaux, était visible dans la sacristie.

Les nombreux visiteurs qui ont visité ce salon ont été séduits par sa qualité.

Le soir de la clôture du salon, avant de remettre les différents prix, Didier Descloux, président de l’association, remercia les différents partenaires pour leur soutien et  Christian Bourdin pour la qualité du salon et la variété des œuvres exposées.

Les lauréats 2017 avec Christian Bourdin devant à gauche et Didier Descloux derrière à droite

Les lauréats 2017 avec Christian Bourdin devant à gauche et Didier Descloux derrière à droite

èCe fut ensuite, devant de nombreux visiteurs, la lecture du palmarès de la 16ème édition du salon :

Prix de la Commune: Mme BOULAY Cécile

Prix Couleurs: M. BIDRON Jackie

Prix crédit agricole: M. LODWITZ Patrick

1er Prix de Sculpture: M. CORDIER Jean-Paul

2ème Prix de Sculpture: Mme PLESSIS Catherine

Prix d'aquarelle: Mme PARFAIT Odile

1er Prix acrylique: Mme COULON Véronique

2ème Prix acrylique: M. BERTHELOT Alain

Prix technique divers: Mme CHASTENET Christine

Prix peinture Huile: M. PERCHAIS Jean-Claude

Prix du Public: Mme LAUNAY Thérèse

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages