Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 20:16

Après avoir débarrassé et nettoyé le local situé à l’entrée de l’aire de loisirs de Saint-Christophe-sur-le-Nais, une équipe de jeunes encadrée par Emmanuelle Hocdé, adjointe, et Thierry Hervet-Garcia, conseiller municipal, a entrepris de repeindre ce local pour pouvoir se l’approprier. Ils se sont attelés à la tâche samedi dernier et ont ainsi rajeuni une bonne partie de l’extérieur du bâtiment.

Avec une autre séance de peinture, on peut penser que l’ensemble du local retrouvera une blancheur qui permettra de recevoir un graff réalisé avec l’aide d’un professionnel comme cela avait été annoncé au démarrage du projet.

Félicitations aux jeunes qui s’investissent ainsi en espérant que tous sauront désormais respecter ce lieu.

Un aperçu des jeunes et du travail réalisé
Un aperçu des jeunes et du travail réalisé
Un aperçu des jeunes et du travail réalisé

Un aperçu des jeunes et du travail réalisé

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale environnement
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 21:14

Mercredi, en fin d’après-midi, après des températures caniculaires, un incendie s’est déclaré dans le garage de Monsieur Éric Baratte, dont fort heureusement les voitures étaient stationnées sur le parking. Philippe Alain, le garagiste installé tout près, est venu avec des extincteurs pour tenter de l’aider à maîtriser le sinistre mais très rapidement le feu a gagné l’étage et ils n’ont rien pu faire sinon alerter les pompiers. Le capitaine Gadois, chef de corps, précise en montrant la feuille d’enregistrement avoir reçu l’appel à 18 h 36. Aussitôt les sapeurs-pompiers de Saint-Paterne-Racan, Neuillé-Pont-Pierre, Sonzay, Château-la-Vallière et la brigade du nord de l’agglo se sont rendus sur les lieux.  Le capitaine Gadois signale : « Vous pouvez voir sur le site 3 engins incendie, une grande échelle de 30 m ou EPSAD (échelle pivotante semi automatique) et une ambulance qui a transporté un blessé léger vers l’hôpital de Château-du-Loir. Nous sommes 25 pompiers pour lutter contre cet incendie. Le feu est parti du garage et a gagné par les charpentes les deux habitations voisines. La jeune fille qui habite la maison mitoyenne au garage ne pourra pas rentrer chez elle ce soir. »

L'incendie est maîtrisé
L'incendie est maîtrisé
L'incendie est maîtrisé

L'incendie est maîtrisé

En plus des pompiers, les brigades de gendarmerie de Neuillé-Pont-Pierre et de La Membrolle ainsi qu’EDF étaient également sur les lieux ainsi que les agents communaux.

Une partie des soldats du feu

Une partie des soldats du feu

Une fois le sinistre circonscrit, les pompiers décidèrent de faire tomber le pignon du garage très fragilisé par l’incendie. Après de gros efforts du haut de leur nacelle, ils ont réussi à le faire basculer. Il était 21 h.

« Nous restons encore deux heures sur les lieux pour être sûrs qu’il n’y a aucun risque de voir les flammes repartir. »

La jeune fille pourrait être relogée demain dans un T3 libre sur la commune a fait savoir Madame le Maire. Pour des raisons de sécurité, le quartier a été fermé à la circulation.

Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé
Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé

Avec beaucoup d'efforts, le pignon a enfin cédé

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale évènement
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 13:17
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants
Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants

Jeux d'adresse, de rapidité, d'équilbre pour ces jeunes enfants

Depuis quelques années, il est de tradition que les enfants des classes maternelles du Pays de Racan se retrouvent à Saint-Paterne-Racan, sur l’aire de l’Image pour de sympathiques rencontres sportives. Une des écoles, Villebourg, n’a pu répondre présente cette année, car Christophe, l’enseignant de cette école maternelle, n’a pas pu disposer du car de ramassage du RPI. Ce sont donc 135 enfants venant des écoles publiques de Neuvy-le-Roi, Saint-Paterne-Racan et Saint-Christophe-sur-le-Nais, de la toute petite section de maternelle à quelques CP pour Saint-Christophe qui ont participé aux 9 ateliers préparés par les enseignantes.

Répartis dans des équipes de 7 ou 8, sous la surveillance et avec l’aide des ATSEM et de quelques parents accompagnateurs, les enfants ont pu mettre en pratique de nombreux acquis de leur année scolaire tels que : l’adresse, la motricité, l’agilité, la rapidité, l’attention, tout un travail à travers le corps qui a représenté un long apprentissage en classe. En fin d’année, ces jeunes enfants montrent qu’ils ont appris à écouter des consignes, à les respecter et à les appliquer.

« Une telle rencontre », comme le souligne Sylvie Thémines, directrice de l’école maternelle de Saint-Paterne-Racan, « permet à nos élèves inscrits dans de petites structures de se rendre compte qu’il existe d’autres enfants comme eux dans d’autres écoles.  Ces rencontres entre les différents enfants se font dans un bon esprit même si, bien sûr, ils sont contents quand ils gagnent. »

Chaque équipe portait un nom qui rappelait un travail réalisé en classe. Pour Saint-Paterne, les abeilles n’hésitaient pas à remuer fortement leurs ailes en secouant le parachute face aux écureuils ou aux noisettes de Neuvy-le-Roi. Ceux de Saint-Christophe poursuivaient leur travail sur le Moyen Âge avec les chevaliers et les domestiques.

Bien occupés, les enfants arrivèrent vite à la fin de la matinée pour pouvoir enfin s’installer pour le moment tant attendu, le pique-nique.

Après un temps de jeux libres, ils furent tous regroupés pour recevoir les médailles qui immortalisent leur participation à cette rencontre sportive. Sylvie Thémines précise : « Chaque classe a fabriqué des médailles et à la fin de la rencontre, il y a un échange entre les écoles et les classes, et chaque enfant repart avec une médaille fabriquée par l’un des participants. »

Fiers de leur réussite, tous ces sportifs en herbe regagnèrent leur école avec de beaux souvenirs avant les grandes vacances.

Ateliers auxquels ont participé les enfants :

Le parachute, un relais parcours, un relais raquette équilibre, la chaîne des pompiers, le ballon chronomètre, le relais trottinettes, les balles brûlantes, le lancer cerceaux et les échasses.

Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs
Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs

Le parachute et de nombreux relais étaient proposés aux jeunes sportifs

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire sport
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 13:47

La Communauté de Communes de Gâtine et Choisilles – Pays de Racan va entreprendre la réalisation de travaux pluriannuels de restauration et d’entretien des cours d’eau des bassins versant du Long et de la Dême. Ce programme de travaux, d’une durée de cinq ans, est issu de l’étude préalable réalisée en 2013 par le cabinet Hydro Concept  et remis à jour par le technicien de rivières en 2015. Le plus souvent,  ces travaux sont situés sur des terrains appartenant à des propriétaires privés et peuvent faire l’objet de subventions publiques. De ce fait ces travaux nécessitent une déclaration d’Intérêt général (DIG) et une autorisation au titre de la loi sur l’eau. Tous les riverains des rivières sont automatiquement inscrits dans la DIG. Cette inscription permettra en cas de travaux de bénéficier d’une aide publique. Ce dossier d’un intérêt général est donc soumis à la consultation des citoyens.  Que vous soyez riverain ou non, vous êtes également concerné. La qualité de l’eau relève de l’intérêt général.

Alex Tarbouriech, technicien pour les rivières, tient à rassurer les riverains : « Avant de commencer des travaux, je rencontrerai les riverains concernés. Il y aura toujours une concertation et rien ne sera fait sans leur accord. Dans la mesure du possible, toutes les demandes seront prises en compte. Les travaux qui ont été réalisés sur l’Escotais pourront servir de vitrine pour expliquer le bien-fondé de ces aménagements. L’enjeu majeur est d’arriver à une bonne oxygénation des cours d’eau de manière à ce qu’il puisse y avoir une auto épuration. Vous savez, auprès du pont situé à côté de la boulangerie de Saint-Paterne, on a aperçu une frayère à truites. Il y a longtemps que ce n’était pas arrivé !»

Contrairement à l’Escotais, le Long et la Dême sont en bon état et les travaux vont permettre d’en parfaire et faciliter l’entretien.

Effectivement du  17 juillet au 16 août le dossier sera consultable dans les mairies concernées par le projet (2 en Sarthe et 9 en Indre-et-Loire) et pour être le plus transparent possible une réunion publique aura lieu le 11 juillet 2017 de 18h à 20h,  à Villebourg (37). C’est notamment pour informer les gens de cette réunion  publique, que la COM COM souhaite une parution d’un article, et également rappeler que maintenir une bonne qualité de nos cours d’eau est essentielle. La réunion est bien sûr ouverte à tout le monde et tous ceux qui se sentent concernés par la qualité des eaux de nos rivières peuvent consulter le dossier dans les mairies de : Beaumont-Louestault, Bueil-en-Touraine, Chemillé-sur-Dême, Épeigné-sur-Dême, La Ferrière, Les Hermites, Marray, Neuvy-le-Roi (siège de l’enquête) et Villebourg pour le 37, Dissay-sous-Courcillon et Marçon pour le 72.

Vos observations pourront être adressées par courrier au commissaire-enquêteur, M. Jean-Jacques LECLERC, dans les mairies précitées.

 

Permanences du commissaire-enquêteur :

en mairie de Neuvy-le-Roi

Lundi 17 juillet de 10 h à 12 h et de 14 h à 15 h et le mercredi 16 août de 11 h à 12 h et de 14 h à 16 h

En mairie de Marçon

Samedi 29 juillet de 9 h à 12 h.

Pout tout renseignement :

Alex Tarbouriech, alextarbouriech.ccr@orange.fr

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 16:24

Comme à l’accoutumée, c’est dans la grande salle de Beau-Soulage, comble pour l’occasion, que s’est déroulée la traditionnelle fête de fin d’année organisée par l’APE pour le côté kermesse avec de nombreux stands de jeux et le repas qui a réuni plus de 200 convives à l’issue de la remise des prix. Frédéric Tabourier, président de l’APE, expliqua : « Nous avons beaucoup plus de convives que l’an dernier pour un dîner que l’équipe de parents de l’APE a préparé. L’ambiance est bonne avec notre petit groupe mais il nous faut toujours des bénévoles pour faire perdurer cette association qui œuvre pour aider à financer les sorties de nos enfants comme l’an prochain le projet cirque pour toute l’école ».

Une fois le temps dévolu à la kermesse terminé, place fut faite au spectacle en commençant par les plus jeunes. Les enfants de maternelle et CP présentèrent un conte médiéval, travaillé auparavant en classe. Puis, les CE investirent la scène avec le « buzz des mimmétiers » qui permit de montrer tout le travail mené en classe autour du mime et du personnage de Mary Poppins. Les spectateurs purent apprécier le sérieux et la motivation des jeunes acteurs. Pour finir, ce sont les CM qui occupèrent la scène et emmenèrent le public à Panam pour une visite imaginaire basée sur le travail de toute l’année autour de leurs visites, leurs sorties, regroupées en une comédie musicale originale fixant d’une manière festive les acquis de leur année. Ce spectacle s’acheva par une danse où grands et petits se retrouvèrent sur scène, évoluant  chacun en alternance, menés énergiquement par deux de leurs maîtresses emportées par les rythmes de fête.

La directrice, Maëva Piermé, remercia les parents, les enseignants, les ATSEM et tous ceux et celles qui ont préparé activement la réalisation du spectacle. Puis, Christiane Branchu, aide maternelle, monta à son tour sur scène, pour une remise de petits présents à l’occasion de son départ en retraite.

Comme chacun a pu le constater précédemment, tous les enfants ayant bien travaillé durant cette année scolaire qui s’achève, il était normal qu’ils soient récompensés. Aussi, de la maternelle au CM2, chacun s’est vu remettre un livre de prix offert par la municipalité.

Une année scolaire qui se termine en beauté avec ce magnifique spectacle et en toute convivialité avec un dîner où régna la bonne humeur.

 

Des enfants de maternelle fiers d'avoir joué l'histoire du chevalier Thomas

Des enfants de maternelle fiers d'avoir joué l'histoire du chevalier Thomas

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 15:24

En cette fin d’année scolaire, c’est Villebourg qui accueillait la manifestation dans sa salle communale. C’est dès le matin que les festivités commencèrent avec le spectacle des enfants. Les maternelles ont raconté leur visite au château du Rivau, les CP-CE1 ont montré leur spectacle de marionnettes à partir d’un conte autour du loup étudié en classe et les plus grands se sont lancés dans le théâtre en interprétant 4 sketchs désopilants. La prestation s’est terminée par du chant et de l’harmonica interprétés par les élèves des TAP sous la conduite des 2  intervenants musicaux Delphine et Catherine du Carré des Arts de Neuillé-Pont-Pierre. Elles ont animé cet atelier durant l’année scolaire. François Chalard, le directeur de l’école de Bueil-en-Touraine, les remercia pour ces interventions ainsi que les parents d’élèves pour l’organisation de cette fête, les enfants pour leur spectacle de qualité ainsi que Henrique qui a assuré la sonorisation. Puis, la fête reprit avec la kermesse et ses nombreux jeux. Ces animations furent entrecoupées de pauses pour participer au déjeuner préparé par l’APE et auquel de nombreuses familles avaient décidé de participer malgré une météo plutôt maussade.

Une année scolaire réussie entraînant obligatoirement des récompenses, celles-ci furent distribuées durant l’après-midi avec les traditionnels prix offerts par les deux municipalités représentées l’une par son maire et l’autre par son adjoint. Chaque enfant du RPI s’est vu remettre par les élus un livre personnalisé par le petit mot préparé par leurs maîtres.

Remerciements à François Chalard pour son départ à la retraite en présence des représentants des 2 communes de Bueil et Villebourg

Remerciements à François Chalard pour son départ à la retraite en présence des représentants des 2 communes de Bueil et Villebourg

Et, avant que chacun ne retourne dans ses foyers, la surprise très attendue par beaucoup, fut enfin dévoilée. Sous la conduite du maître de CP-CE1,  les enfants interprétèrent une chanson de leur composition « François, mon maître »,  un au revoir à leur directeur, François Chalard, pour qui l’heure de la retraite a sonné. Ce dernier sera remplacé par Guilhem Parent, actuellement en poste à Saint-Paterne-Racan. Très ému, François Chalard remercia chaleureusement ses élèves tout aussi émus que lui, ainsi que ses collègues, les parents, les élus pour les nombreux présents et témoignages de reconnaissance : « Quand arrive le moment de s’arrêter, ça passe vite, la carrière, la vie, on ne sait pas toujours profiter de tous les instants, il faut vivre chaque minute ! J’ai apprécié ces dernières années à Bueil avec des enfants agréables, des parents confiants et des conditions de travail extraordinaires ». Rémi Tondereau, maire de Bueil-en-Touraine, ajouta : « J’ai retenu que tous les enfants sont polis, merci à l’école mais aussi aux parents. Nous, les élus, nous ne faisons que poursuivre les actions de nos prédécesseurs qui ont toujours tout fait pour maintenir l’école qui continue son chemin. »  Cette belle manifestation se termina par un grand moment d’émotion qui marquera les enfants mais également tous les adultes présents.

La remise des prix aux élèves du RPI

La remise des prix aux élèves du RPI

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale vie scolaire
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 14:59

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu le vendredi 30 juin, à 16 h 45, à la mairie.

 

ORDRE DU JOUR

 

1- Désignation des délégués et suppléants pour établissement du tableau des électeurs sénatoriaux

2- Affaires diverses

La rue du Val Joyeux

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale informations
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 20:32

Suite à deux drames qui l’ont frappé à quelques années d’intervalles, la perte de son épouse suivie de celle de son fils René, Eugène Hilarion, ancien enfant indigent de Saint-Christophe, ayant fait fortune à Paris, se retrouvant seul à l’âge de 61 ans, va se tourner vers son village natal et le faire bénéficier de sa fortune.

« En 1902, il offre un vitrail à l’église en souvenir de sa famille. L’année suivante, le 15 juin 1903, le Conseil Municipal de Saint-Christophe adresse un témoignage de reconnaissance et de profonde gratitude à Eugène Hilarion, qui a doté l’hôtel de ville d’une horloge monumentale perfectionnée, d’un gracieux campanile, d’un élégant escalier, d’une peinture dont il est l’auteur, ainsi que diverses améliorations et embellissements qui en font un monument remarquable pour un petit pays, excitant l’admiration de tous les visiteurs » extrait d’une plaquette d’Histoire et Patrimoine parue en 2001.

Ce beau campanile qui se dressait orgueilleusement au-dessus de l’hôtel de ville a, malheureusement, subi les outrages du temps. L’étanchéité avait disparu et d’importantes fuites d’eau étaient apparues ces dernières années, faute d’un entretien régulier.

 

Aussi, en 2016, la municipalité fut obligée de prendre la décision de redonner son étanchéité au campanile. Des dossiers ont été montés, des artisans consultés. En attendant que les travaux puissent débuter, le campanile avait été recouvert par une bâche verte clouée sur le zinc lui enlevant ainsi toute possibilité de réemploi. L’entreprise Martineau de Saint-Paterne-Racan qui, à l’issue des consultations, remporta le marché, avait laissé entendre qu’elle ne pourrait pas entreprendre les travaux avant le printemps car le travail du zinc nécessite une certaine température minimale.

Enfin, depuis le début de la semaine, les échafaudages ont été mis en place et les travaux ont commencé. D’ici quelques jours, le campanile de Saint-Christophe, aura retrouvé toute sa beauté pour de nombreuses années.

Grâce à Eugène Hilarion, la commune possède un beau patrimoine qu’il faut savoir préserver et entretenir.

À Saint-Christophe, le campanile retrouve une seconde jeunesse
À Saint-Christophe, le campanile retrouve une seconde jeunesse
À Saint-Christophe, le campanile retrouve une seconde jeunesse

Quelques chiffres :

Restauration du campanile avec réfection partielle de la charpente et de la toiture : 45 000 €

Subventions du FDSR et de la DETR : 50% du montant de la rénovation du campanile.

La municipalité est en pourparlers avec son assureur pour la partie toiture.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale histoire patrimoine
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 08:17
Démonstration d'un geste de secourisme

Démonstration d'un geste de secourisme

Samedi matin, la salle d’accueil accueillait une réunion d’information sur les sapeurs pompiers organisée à l’initiative du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) en collaboration avec les élus locaux. Cette réunion fait partie d’un plan d’action actuellement mis en place sur Neuvy-Le-Roi et 4 autres centres du département. L’animateur, le capitaine Fadi Chami, chef du service développement du volontariat, expliqua l’organisation des secours, l’importance du volontariat et les menaces qui pèsent dessus. Il présenta aussi les avantages d’être sapeur-pompier, les actions menées pour le recrutement… Le centre de secours de Neuvy-Le-Roi qui couvre aussi les communes de Louestault et Bueil-en-Touraine compte 13 sapeurs-pompiers avec 4 véhicules et 162 interventions en 2016, ce qui n’est, aux dires de l’intervenant, pas suffisant : « Il faudrait au moins 10 pompiers de plus. Les sapeurs-pompiers volontaires ont besoin de vous et vous avez besoin d’eux. Si on ne recrute pas, cela aura un impact sur les habitants de ce secteur, les départs de secours seront laborieux, éloignés, retardés et la caserne risque de fermer ». On dénombrait environ 20 personnes présentes dont le maire, Patrick Cintrat, la conseillère départementale Brigitte Dupuis, le chef de centre de Neuvy, le lieutenant Eric Briault accompagné de sapeurs-pompiers. Le capitaine Chami précisa que les formations des sapeurs-pompiers sont indemnisées, que ce volontariat est ouvert à tous y compris aux femmes de 11 à 60 ans. Ceux qui s’engagent ressentent un sentiment d’utilité. Il ne faut pas oublier que ces sauveteurs en puissance peuvent sauver des vies dans leur travail comme dans le privé. Pensez aussi au côté convivial de cette vie associative. Un petit débat fit suite à cette présentation où il fut mentionné de revoir la dénomination du centre de secours de Neuvy qui ne concerne pas que cette commune. Des actions de communication vont être mises en place : affiche qui circulera dans le village, sacs à pain à la boulangerie, interventions dans les écoles…

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale actualités
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 15:19

Pendant 30 ans, les chalands fréquentant le marché hebdomadaire de Saint-Paterne-Racan, avaient pris l’habitude, chaque jeudi matin, de trouver toujours au même endroit, le stand de plants de légumes, de fleurs, de plantes en pot, et de graines « Clause » proposées pendant 15 ans par M. Plessis puis, durant encore 15 ans, par Madame Idoux, qui l’avait remplacé, aidé depuis peu par son conjoint collaborateur qui arrive à la retraite.

Depuis toutes ces années, une clientèle fidèle s’arrêtait à leur stand pour faire provision de plants de salades, de choux, de betteraves et autres, toujours assurés de la bonne réussite de ces plants une fois plantés dans leur jardin potager.

Vente des derniers plants de la serre
Vente des derniers plants de la serre

Vente des derniers plants de la serre

Malgré cette fidélité, l’activité était en perte de vitesse et Madame Idoux souhaitait se défaire de son entreprise car elle a eu l’opportunité de trouver un nouvel emploi : travailler dans un magasin de fleurs. Comme le dit son conjoint : « Moi je suis à la retraite. Pour ma femme, travailler seule devenait trop lourd. Elle a eu la chance de trouver un travail qui lui plaît et où on lui a laissé entendre qu’il pouvait y avoir un avenir pour elle. Cette activité d'artisan commerçant  va donc s’arrêter dimanche prochain. Dès lundi, nous rendrons notre carte à la chambre des métiers et de l’artisanat. »

Les Idoux sont bien connus sur de très nombreux marchés de la vallée du Loir. Fidèle aux graines « Clause », M. Idoux est toujours propriétaire de l’ancienne graineterie Clause située sur la place des Halles de Château-du-Loir. Une page se tourne, d’autres activités attendent le nouveau retraité.

Les tournées de l'artisan commerçant vont s'arrêter.
Les tournées de l'artisan commerçant vont s'arrêter.

Les tournées de l'artisan commerçant vont s'arrêter.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale économie locale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages