Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 15:35

 

L'association EPISODE (Epicerie Solidaire) vous invite à son Assemblée Générale qui aura lieu le
 
Mercredi 12 Février 2020 // 18h00
 
Espace Multimédia de Saint-Paterne-Racan
 
En espérant avoir le plaisir de vous accueillir pour ce moment,
 
Cordialement
 
L'équipe d'Épisode
 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 09:24

Bonjour, 

Vous êtes invité(e) à la lecture de Le puits de Iván Repila lu par Richard Graille.

Laetitia Rousseau 
vous convie le Vendredi 7 Février 2020 à 18 h 30
à la bibliothèque 32 rue du Val Joyeux 37370 Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Confirmation souhaitée au 02.47.29.34.18 ou par mail 

bibli-st.christophe@orange.fr

La lecture durera une heure et se poursuivra par une discussion autour d’une collation offerte par les bénévoles de la bibliothèque.

 

 

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 14:54
Le début des travaux

Le début des travaux

La rue du Val Joyeux

Depuis les premiers jours de janvier, des travaux ont débuté dans la rue du Val Joyeux. Ces travaux font suite à la pose provisoire de feux tricolores pour une circulation en alternat datant du mois de juin dernier. Ces feux ont pour but de faciliter la circulation des piétons en améliorant leur sécurité et celle des véhicules qui avaient parfois du mal à de croiser. Après plusieurs mois d’essais concluants, nous arrivons à la phase finale, la réalisation des travaux.

En quoi vont-ils consister ?

La création d’un trottoir plus large et la pose de feux alternatifs avec des feux de rappel pour les personnes résidant dans la rue.

Cette partie des travaux sera financée par la commune.

Profitant de ces travaux, et en lien avec le SIVOM de l’Escotais, il a été prévu de revoir l’ensemble des branchements d’eau et de réparer les nombreuses fuites sur le réseau. Tous les compteurs d’eau seront changés et accessibles par l’extérieur. Ces travaux sont pris en charge par le SIVOM.

Pour pouvoir coordonner ces deux interventions, c’est M. Trochu, agent coordinateur de la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles, détentrice de la compétence voirie sur tout son territoire, qui a été chargé de gérer les plannings des entreprises Colas pour la voirie et Boigard pour les réseaux souterrains et les branchements.

Pour ce qui est du suivi des travaux sur la commune, cela incombe à André Lascaud, 1er adjoint, pour la partie voirie et à Jean-Jacques Meunier, vice-président du SIVOM,  pour ce qui touche aux réseaux d’eau et branchements.

Ces travaux déjà bien avancés, devraient durer un mois environ.

Madame le Maire tient à remercier le président du SIVOM, Jean-Pierre Poupée, pour la décision rapide de lancer les travaux.

Sur le chantier malgré la pluie
Sur le chantier malgré la pluie
Sur le chantier malgré la pluie

Sur le chantier malgré la pluie

Le Pôle médical et paramédical

Depuis le milieu du mois, sur le terrain à côté de l’espace Beau-Soulage et face à l’EHPAD « La Croix Papillon ».

Catherine Lemaire précisa : « Pour avoir cette dénomination, une maison de santé doit abriter au moins 5 professionnels de santé différents. Il faut avoir un coordonnateur paramédical. Pour notre pôle, ce sera M. Jacques Cohen, kinésithérapeute. »

Pour le moment, déjà 4 professionnels paramédicaux sont trouvés : un kinésithérapeute, une infirmière, un orthophoniste et une pédicure-podologue. Pour le médecin, la recherche est en cours avec l’aide de l’ARS, la Région Centre Val de Loire qui œuvre pour combler le déficit de médecins sur son territoire et le Conseil Départemental, gestionnaire de l’EHPAD. À ce propos, Madame le Maire, tient à remercier MM. François Bonneau, président de la Région, et Pierre-Alain Roiron, conseiller régional, pour le soutien qu’ils apportent à ce projet. Un plus pour l’installation d’un médecin, la construction de deux logements adaptés à côté de l’EHPAD.

Les travaux du pôle médical ont commencé
Les travaux du pôle médical ont commencé
Les travaux du pôle médical ont commencé

Les travaux du pôle médical ont commencé

Parlons un peu du bâtiment

Les élus ont souhaité que le bâtiment s’intègre parfaitement avec les structures proches dont la salle Beau-Soulage. Leur choix a porté sur des biomatériaux et la géothermie. Le bâtiment devra être le plus confortable possible pour ses utilisateurs tant professionnels que patients.

Après une consultation d’architectes, c’est le cabinet RVN qui a été retenu et les entreprises l’ont été suite à un appel d’offres.

Ce bâtiment comprendra 4 salles pour les soins : une pour le kiné, une pour le médecin et 2 en multi professionnels. Il y aura également 2 salles d’attente, le tout sur une surface de 160 m².

Tout est bien pensé et il n’y aura pas de perte d’espace.

« Actuellement, les fondations et les soubassements sont terminés. La dalle du plancher devrait être coulée prochainement », précise André Lascaud qui suit aussi ce chantier.

Pour financer cette réalisation, toutes les demandes de subventions possibles ont été effectuées.

Pour l’ensemble des travaux en cours, des estimations des montants ont été faites bien sûr mais comme certaines modifications sont intervenues, le chiffrage définitif sera connu ultérieurement.

 

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 10:48

Ce lundi matin avait lieu la seconde séance d’un atelier smartphone. Les participantes, au nombre de 6, n’en étaient pas pour la plupart à leur premier atelier. L’une d’elle confiait : “J’étais déjà venue il y a 2 ans mais il fallait que je me remette à niveau.” Une autre faisait remarquer : “Il y a beaucoup de fonctions sur notre smartphone que l’on ne sait pas utiliser !”

Le thème du jour, avec Maria comme formatrice, était de savoir gérer ses contacts. Où les stocker : téléphone, carte Sim, Google ? Comment les retrouver ? Éviter les doublons ?

Les nombreuses manipulations au fur et à mesure de l’avancée des explications permettent de bien enregistrer l’action à accomplir pour la mémoriser.

On sentait, au cours de cet atelier, qu’il y régnait un bon climat de convivialité. Maria est bien à l’écoute des participantes.

Ces ateliers ont une durée de 2 heures chacun et se déroulent sur 3 lundis consécutifs

Les participantes à l'atelier Smartphone organisé par Maria

Les participantes à l'atelier Smartphone organisé par Maria

Quel est le programme de ces 3 séances du module 1 ?

1ère séance : gérer ses pages et ses icônes ; connexion 4G, wifi et bluetooth

2ème séance : gestion des contacts, des SMS (photos, copier-coller un numéro de téléphone ou un lien, changer de fenêtre ; les principaux paramêtres (son, stockage, gestion,…) ; installation, désinstallation et mise à jour

3ème séance : les applications/les alternatives ; le play-store/yalp store ; idées d’applications : wase, yuka, buyornot, whatsapp, duolingo,…

(adwcleaner, ccleaner, Hubic, logiciel de sauvegarde)

À noter : il y aura un module 2 qui portera sur le thème : Du smartphone vers l’ordinateur

En plus des ateliers smartphones, des cafés-conseils, tout aussi sympathiques, sont proposés par Maria et Ludovic, une fois par mois.

Les ateliers sont très prisés. Aussi, pour les personnes qui seraient intéressées pour les prochains ateliers, il est recommandé de s’inscrire rapidement.

Voici le calendrier des prochains ateliers smartphone : les lundis 2, 9 et 16 mars de 10 h à 12 h.

Contact : 02 47 29 24 01 ou infi@racan-multimedia.fr

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 10:30

Vendredi soir, il y avait foule à la salle Gabriel pour les derniers vœux de Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, après plusieurs mandats en tant qu’adjoint.

Il commença par remercier la population venue en grand nombre assister à cette cérémonie et présenta au nom de l’ensemble du conseil municipal, ses meilleurs vœux pour 2020.

Une salle bien remplie

Une salle bien remplie

Pour commencer la soirée de manière festive, la chorale « Racan chante » se produisit sur la scène pour la plus grande joie des personnes présentes.

Racan chante enchanta le public

Racan chante enchanta le public

Vint ensuite le moment du discours qui commença en ces termes : « Chacun sait que le mandat se termine en mars et que vous serez amenés à élire un nouveau conseil. J’ai décidé de mettre un terme à ma fonction d’élu. Je souhaite remercier chaleureusement toutes les personnes qui m’ont accordé leur confiance. Une très belle expérience passionnante, émaillée d’événements, de découvertes et très riche humainement. »

Ce furent ensuite de nombreux remerciements en direction des adjoints et de l’ensemble des élus pour l’ambiance sereine et productive qui a régné tout au long du mandat.

Ses remerciements allèrent également aux enseignants, aux diverses associations, aux personnels administratifs et techniques. Les nouveaux habitants et les nouvelles entreprises eurent droit à des souhaits de bienvenue.

Mais, bien que la période ne s’y prête pas beaucoup, Jean-Pierre Poupée retraça rapidement les deux gros chantiers de 2019 : les travaux de la place de la République, une transformation attendue depuis plusieurs années et la révision du PLU avec 17 réunions de travail dans l’année.

Un diaporama pour exposer les réalisations
Un diaporama pour exposer les réalisations

Un diaporama pour exposer les réalisations

Grâce au diaporama qui défilait, de nombreux clins d’œil sur les activités et la vie communale permirent aux habitants de se remémorer les moments clés de l’année écoulée et du mandat qui s’achève.

Les prises de paroles terminées, vint le moment des nombreuses récompenses.

Comme chaque année, les lauréats des Maisons fleuries furent mis à l’honneur et reçurent pour les premiers, une composition florale et pour les nombreux autres, un bon d’achat pour des graines.

1- Philippe COUTON

2-   Nicole BROSSAY

3-   Monique DAUPHIN

Les lauréats des maisons fleuries

Les lauréats des maisons fleuries

Ensuite, deux agents communaux reçurent la médaille de la ville : Odile Gourdon, pour 30 ans passés à la mairie et Pascal Dhellin qui a sillonné la Commune depuis avril 1987.

Odile et pascal ont reçu la médaille de la ville

Odile et pascal ont reçu la médaille de la ville

Et, pour finir, ce fut au tour des bénévoles d’être honorés : Rolande Giraud, présidente du Club de l’Amitié depuis 1997, Francis Paulé, 48 ans de service au Centre de Secours de Saint-Paterne-Racan et Jean-Michel Malherbe, président du Comité des fêtes depuis 1990.

Francis Paulé et Jean-Michel Malherbe reçurent aussi la médaille de la ville
Francis Paulé et Jean-Michel Malherbe reçurent aussi la médaille de la ville

Francis Paulé et Jean-Michel Malherbe reçurent aussi la médaille de la ville

Comme l’a souligné Monsieur le Maire : « Trop de paroles tuent l’action », aussi, ce grand moment d’émotion et de convivialité se termina par le partage de la galette et le verre de l’amitié.

Moment partagé plein de convivialité

Moment partagé plein de convivialité

Merci à Maria pour la documentation qui m'a permis de rédiger cet article.

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 15:00

C’est devant une salle bien remplie que Catherine Lemaire, procéda à ce dernier exercice du mandat, la cérémonie des « Vœux du maire ». Outre les Christophoriennes et Christophoriens attachés à cette tradition, quelques élus du territoire avaient fait le déplacement en soutien à Madame le Maire dont ils ont pu apprécier le travail dans les différentes instances auxquelles elle a participé lors de ces 6 années.

Un public assez nombreux pour cette cérémonie des vœux.
Un public assez nombreux pour cette cérémonie des vœux.

Un public assez nombreux pour cette cérémonie des vœux.

Son discours, que vu la période actuelle elle a souhaité assez concis, débuta par la présentation des vœux prononcés au nom de tout le conseil municipal  et fut accompagné d’un diaporama qui débuta de manière très humoristique en faisant un parallèle entre la vie citadine et la vie rurale. Cette comparaison sembla plaire énormément à l’assistance. Puis il se déroula en montrant la vie du village durant les 6 années écoulées : bâtiments, animations, réalisations, vie associative…, tout ce qui prouve que malgré les difficultés qui peuvent survenir, Saint-Christophe reste un village attractif comme Madame le Maire va l’expliquer face à l’assistance avec le discours proprement dit qui débuta en ces termes : « En cette période préélectorale, je me dois de respecter l’obligation de réserve, je ne peux pas vous présenter les actions à venir…pour ces vœux qui clôturent ce mandat, je n’ai pas résisté à écrire une courte histoire…Le titre que j’ai choisi « Ah, Si Saint-Christophe nous était conté ! » en référence à « Si Paris nous était conté «  de Sacha Guitry. »

Le moment du discours

Et ainsi débuta l’histoire : « Il était une fois en l’an mille dans une vallée que l’on nommait « La vallée de l’Escotais », un joli village dénommé Saint-Christophe, du nom du saint patron des voyageurs…. » L’histoire du village se déroula au fil des siècles et montra les phases de sa prospérité lors de l’industrialisation, l’arrivée du chemin de fer et des voitures. La douceur de vivre y était toujours palpable. Mais…, écoutons Madame le Maire : « Au cours des dernières décennies, tout s’est accéléré, le numérique nous a fait basculer dans le virtuel, dans la dématérialisation. On a parlé de délocalisation, de décentralisation, de fusion…tout s’est enchaîné à la vitesse grand « V ». Que reste-t-il, face à ces mutations, de cette vie champêtre parfois insouciante au rythme des saisons  »

Et ainsi, au fil de l’histoire et des changements apportés tant à la vie du village qu’à celle de ses habitants et de ses élus, des interrogations se dévoilèrent. Tout d’abord face à la réorganisation des territoires et la diminution des transports en commun : « Avons-nous gagné en qualité de vie ? C’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse. »

Vint ensuite le questionnement sur l’éloignement par rapport à la métropole et aux difficultés qui en découlent suivi d’une sorte d’appel au secours. « Nous, communes du Nord Touraine, nous ne voulons pas être les oubliés. »

En conclusion de cette petite histoire à la manière de…, Catherine Lemaire poursuivit en ces termes : « Je ne suis pas une farouche opposante à la ville mais tout ne peut pas se concentrer autour de la ville. L’intercommunalité est omniprésente. Pour être et rester attractif, il faut être inventif, réactif et chercher à s’adapter en permanence. L’équipe municipale s’est battue pendant 6 ans pour réaliser des projets afin que chacun puisse s’épanouir, apprécier son lieu de vie et accéder aux services. »

Remerciements aux élus

Remerciements aux élus

Remerciements aux agents communaux

Remerciements aux agents communaux

Remerciements aux bénévoles

Remerciements aux bénévoles

Cette partie achevée, vint le moment des remerciements tout d’abord aux élus qui l’ont épaulée durant le mandat, puis aux agents communaux qui aident au bon fonctionnement des différentes activités de la commune (entretien, école, activités périscolaires,…), aux bénévoles qui œuvrent à la bibliothèque et aux particuliers qui, par leur action, participent à l’embellissement de la commune. Des compositions florales ou des paniers garnis furent remis en récompense.

Remerciements à M. Mégret pour son jardin thérapeutique et à Thierry Albert De Rycke pour le jardin du Clos Saint Gilles
Remerciements à M. Mégret pour son jardin thérapeutique et à Thierry Albert De Rycke pour le jardin du Clos Saint Gilles

Remerciements à M. Mégret pour son jardin thérapeutique et à Thierry Albert De Rycke pour le jardin du Clos Saint Gilles

Palmarès du concours des maisons fleuries : 

M. et Mme Rimbault et M Thierry Albert De Rycke aux côtés de Catherine Lemaire
M. et Mme Rimbault et M Thierry Albert De Rycke aux côtés de Catherine Lemaire

M. et Mme Rimbault et M Thierry Albert De Rycke aux côtés de Catherine Lemaire

Pour terminer, C’est Alexandre Courtois, un jeune apprenti Christophorien, qui fut mis à l’honneur en recevant la médaille de la commune pour sa réussite au concours des Meilleurs Apprentis de France, dans la catégorie couverture, où il obtint une médaille de bronze.

Alexandre fut honoré par Mme Le Maire

Alexandre fut honoré par Mme Le Maire

Après avoir remercié ses administrés pour la confiance qu’ils lui ont accordée durant ces 6 années, Catherine Lemaire termina son discours par ces quelques mots : « Chaque année est ponctuée de petits bonheurs, de souffrance. Je vous souhaite beaucoup de force pour réaliser vos projets. »

La soirée se termina par un buffet qui proposait divers grignotages avant l’arrivée des galettes et du verre de l’amitié, signes d’une convivialité bien présente au cours de cette cérémonie.

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 14:08

Au début de l’assemblée générale, Didier Descloux informa l’assistance que Madeleine Fargues avait fait une découverte plutôt insolite et qu’elle en parlerait à la fin de l’assemblée générale.

Voyons donc qu’elle était cette découverte !

Madeleine rejoignit Didier avec ses documents et commença à relater cette fameuse découverte et précisa qu’elle avait tenu à en donner la primeur à l’association "Autour de la collégiale".

Madeleine rejoint Didier face aux adhérents de l'association "Autour de la collégiale de Bueil"

Madeleine rejoint Didier face aux adhérents de l'association "Autour de la collégiale de Bueil"

Au cours de l’été 2018, une famille du territoire lui parla d’un carton rempli de documents qu’elle a trouvé dans une maison de Bueil-en-Touraine qui fut, il y a longtemps, habitée par ses ancêtres et qu’elle souhaite lui remettre car elle pense que ces documents certainement historiques pourraient avoir de la valeur pour l’histoire locale.

Madeleine récupère le carton bien poussiéreux, l’ouvre et constate qu’effectivement, il est rempli de très nombreux documents bien pliés, bien poussiéreux mais, elle précise que celui qui était sur le dessus a rapidement éveillé sa curiosité. Ce document, écrit en vieux français, daté du 28 avril 1445, est un vidimus (copie authentifiée d’un acte de 1394) qui relate la fondation et la construction de la collégiale de Bueil au XIVème siècle.

Madeleine lors de son exposé avec le vidimus à la main.

Madeleine lors de son exposé avec le vidimus à la main.

Madeleine Fargues a présenté ce document aux Archives départementales 37 qui l’ont authentifié et lui ont précisé qu’Anne Debal-Morche, qui a beaucoup travaillé sur l’histoire du Pays de Racan, connaissait l’existence d’un tel document. Un tourangeau, l’abbé Jean-Jacques Bourassé, qui fut président de la Société archéologique de Touraine, avait également travaillé sur ce vidimus et en 1855, ce document avait été publié sur un des supports de la SAT. Madeleine, désireuse de connaître le contenu du document a fait traduire ce texte par un spécialiste du Moyen Âge.

Elle a réalisé une plaquette concernant l’histoire de ce vidimus et une question a été posée : « Faut-il donner ce document à l’association pour qu’il soit exposé dans la collégiale dans une vitrine sécurisée ou en faire une très bonne copie et remettre l’original aux archives départementales ? » C’est bien sûr la seconde proposition qui a été retenue.

Madeleine tient le vidimus dans ses mains

Madeleine tient le vidimus dans ses mains

Mais qu’y avait-il d’autres dans ce carton poussiéreux ? De très nombreux actes émanant de notaires royaux de Bueil-en-Touraine datant des XVIIème et début XVIIIème siècles.

Cette insolite découverte a fortement intéressé l’assistance qui a chaleureusement applaudi Madeleine pour tout le travail accompli autour de ce précieux vidimus !

Aperçu du vidimus reproduit dans le fascicule remis par Madeleine à l'association

Aperçu du vidimus reproduit dans le fascicule remis par Madeleine à l'association

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 13:52
Les adhérents écoutent avec attention les propos du président
Les adhérents écoutent avec attention les propos du président

Les adhérents écoutent avec attention les propos du président

Vendredi soir, les adhérents de l’association se sont réunis salle Piégu, pour participer à l’assemblée générale. Le président, Didier Descloux, souhaita la bienvenue et présenta ses vœux pour la nouvelle année à la quarantaine de participants présente dans la salle.

Puis, il excusa de nombreuses personnes n’ayant pu être là dont la secrétaire, Claudine Tondereau. C’est donc lui qui présenta le bilan moral et des activités de l’année écoulée.

Didier Descloux, président,  et, Jean-Marie Fournier, trésorier

Didier Descloux, président, et, Jean-Marie Fournier, trésorier

L’exposition de tableaux grands formats dans les rues du village fut « une belle réussite qui, semble-t-il, a donné des idées à d’autres communes voisines. »

Les quatre spectacles proposés ainsi que la soirée contes, ont déplacé plus de 100 personnes chaque fois ce qui, pour un petit village, est très positif.

Les visites de la collégiale sont toujours appréciées. Durant l’été, un groupe de 140 personnes adhérentes de l’association régionale des Vieilles Maisons Paysannes, avait intégré cette visite dans leur programme de découverte du Pays de Racan.

Le salon de peinture, sculpture et dessin a connu son succès habituel.

La conclusion tirée de ce bilan, c’est que l’année 2019 a connu une fréquentation en hausse ce qui est remarquable compte-tenu de l’offre culturelle grandissante sur le territoire.

Ensuite, Jean-Marie Fournier, trésorier, commenta le bilan financier, qui, au vu des succès rencontrés lors des manifestations, laisse apparaître un solde créditeur.

Ces deux bilans furent adoptés à l’unanimité.

Didier Descloux présenta les projets pour 2020. Les quatre spectacles seront reconduits ainsi que le salon de peinture, l’exposition dans les rues avec une formule à revoir et la soirée contes au coin du feu.

Voici les différentes dates :

14 juin (fin d’après-midi) : concert par l’ensemble Erik Satie

Du 12 au 20 septembre : Semaine du Patrimoine

12 septembre, 20 h 30 : Ensemble Amrat Hussain Brothers (Rajasthan)

18 septembre, 20 h 30 : L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono. Lecture animée avec Clothilde Durieux et Benjamin Flao.

16 octobre, 20 h 30 : Soirée contes, cave de Gué Luneau. Des propositions sont encore à l’étude.

Pour clore cette assemblée générale, le président procéda au renouvellement du CA dont deux membres étaient sortants : Christian Bourdin et Michel Bily. Ils furent réélus et un nouveau candidat, Rémi Tondereau, put rejoindre le CA. Il remercia tous ceux, collectivités ou particuliers qui soutiennent les différentes actions de l'association.

 

Le trésorier encaisse les adhésions 2020

Le trésorier encaisse les adhésions 2020

Le trésorier invita les membres présents à renouveler leur adhésion avant de partager le verre de l’amitié offert par l’association.

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 09:11

 

L’association Trois, Six, Neuf, Douze s’est fixée comme objectif de comprendre l’impact des bouleversements provoqués par l’omniprésence des écrans sur nos comportements et le développement de nos enfants. Elle accompagne les parents, les pédagogues et les pouvoirs publics dans une éducation aux bons usages des technologies numériques, et une prévention raisonnée de leurs risques.

Nous intervenons dans le champ de l’information, de l’animation, de l’éducation et de la formation, afin de participer à la construction d'une société connectée, responsable, solidaire et créative.

 

L'intervenante, Thérèse Auzou-Caillemet (Membre de l’association 3 6 9 12 fondée par Serge Tisseron)

Je suis enseignante spécialisée à dominante pédagogique au sein d’un RASED (Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté) et passionnée d’éducation. Actuellement doctorante dans le champ de la pédagogie autour de l’auto-régulation cognitive des enfants, je suis professeure vacataire pour les licences et masters en sciences de l’Éducation à l’Université de Rouen. Formatrice de formateurs au Jeu des 3 figures de Serge Tisseron et membre de l’association 3 6 9 12, j’interviens pour des conférences et/ou débats sur ces différents sujets dans les académies ou pour les établissements, associations et villes intéressés.

L’objectif de mes interventions dans le cadre de « 3 6 9 12 apprivoiser les écrans et grandir » vise une sensibilisation à la fois aux risques liés aux écrans mais aussi à la façon de les « apprivoiser » pour en faire un usage raisonné, responsable et créatif.

Serge Tisseron a pensé les balises 3-6-9-12 pour nous y aider en nous plaçant d’emblée sous trois principes : l’accompagnement, l’alternance et l’apprentissage de l’autonomie. Il nous donne quelques conseils simples articulés autour de quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l’admission en maternelle, l’entrée au CP, la maîtrise de la lecture et de l’écriture, et le passage en collège.

Mes interventions peuvent revêtir plusieurs formes : conférences à l’adresse des parents, enseignants, éducateurs, journées de formation pour des spécialistes de la petite enfance, interventions de prévention dans les écoles, sensibilisation auprès des parents, des adolescents et des jeunes.

Elles s’articulent pour le grand public autour de la présentation des besoins psycho-socioaffectifs de l’enfant à chaque grande étape de sa vie, des dangers de la télé et du numérique, des conséquences sur les apprentissages, mais aussi des avantages d’un usage accompagné pour chacune d’elle. Nous aboutissons à des conseils sur les modes de régulations possibles des écrans en famille. Les échanges avec le public sont sans arrêt recherchés pour être au plus près des besoins des personnes présentes. Sans diaboliser ni idéaliser les écrans et le numérique, nous accompagnons sans jugement les familles vers une prise de recul sur leurs propres usages vers une utilisation réfléchie et raisonnée.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 14:24

 

La municipalité de Neuvy le Roi vous invite pour une

 

SOIRÉE CABARET JAZZ- Concert Swing Society& Sean Gourley

Dans le cadre du festival Jazz so nord organisé en partenariat avec la CCGCPR

 

Charles Mingus a dit un jour que le jazz n’aurait jamais dû quitter les salles de danse.Duke Ellington trouvait sa musique plus excitante à jouer devant un public de danseurs.C’est dans l’héritage de ses illustres aînés que s’écrit l’histoire de« Le Swing Society& Sean Gourley ». 
Le Swing Society rappelle que le jazz, le swing et le blues sont musiques d’une même et grande famille.

 

Possibilité de restauration sur place.

 

Tarifs : 12€

Renseignement et réservation 06.30.42.72.07

 

SAMEDI 01 FEVRIER 2020, 19H30

Salle Armand Moisant, rue des prés- Neuvy le Roi

Sean Gourlet et Swing Society

Sean Gourlet et Swing Society

9ème édition du festival Femmes en campagne, organisé par la commune de Neuvy le Roi.

 

Du Vendredi 28 février au Samedi 14 Mars 2020

Festival Femmes en Campagne

 

Il met à l’honneur les femmes du territoire qui créent, entreprennent, innovent, etc.. Au programme : des spectacles des ateliers, les étals de ma campagne, des expositions, conférences, et pleins d’autres manifestations !

 

Inauguration le 29 février à 19h30 à la salle Armand Moisant et soirée de clôture le 14 mars à 20h.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages