Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 14:13
Saint-Paterne-Racan : Prochain marché mensuel

 Petite nouveauté lors de ce marché : la Librairie Itinérante ‘La tête dans les nuages’ fera une halte à Saint-Paterne-Racan pour proposer livres et jeux de société.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2022 7 23 /01 /janvier /2022 11:53

Tout d’abord, petit rappel sur l’association « Intention Publique ».

Mi-novembre, à la mairie de Saint-Christophe, à l’invitation de Madame le Maire, plusieurs représentants des associations communales (Jeunes, APE, Foyer Rural, Pêcheurs, Le Soin fertile, École, Histoire et Patrimoine et l’agent en charge du numérique) étaient présents pour participer à la première réunion avec l’association tourangelle « Intention Publique ».

Catherine Lemaire avait rencontré cette association il y a déjà 2 ans et avait été séduite par les activités qu’elle proposait avec pour but de faire participer la population dans son ensemble autour d’ateliers et ce, dans le but de créer du lien social.

Intention Publique était représentée par Xavier Bertola qui a quelques liens avec le village et Mathieu Louis. C’est une structure collaborative spécialisée dans la réalisation de projets culturels, artistiques et citoyens en espace public.

Elle est l’interface entre les collectivités locales, les artistes, la population et les partenaires susceptibles d’intervenir dans la réussite du projet.

Depuis cette réunion, Intention Publique a déjà travaillé avec les enseignantes et les enfants de l’école. Xavier Bertola y vient assez régulièrement, un jour par semaine, et passe plusieurs heures avec les enfants. Son travail a débuté par un parcours dans le bourg, certains participants étant équipés d’appareils photos destinés à prendre des détails observés au cours du trajet.

Revenus en classe, les enfants ont eu à reproduire le parcours puis, en observant les photos prises, ils ont repéré différentes formes géométriques (carrés, rectangles, triangles, cœurs,…). Un travail est toujours en cours avec eux. Les parents d’élèves suivent ce projet et y seront associés après les prochaines vacances.

Les travaux des élèves

Les travaux des élèves

Mais, ce samedi après-midi, Xavier Bertola et Louis Matthieu avaient lancé une invitation aux adultes ayant laissé leurs coordonnées lors de la première réunion. Après avoir présenté le travail en cours avec les enfants, ils ont souhaité réaliser la même chose avec des adultes.

Xavier Bertola explique aux personnes présentes le déroulement de l'après-midi
Xavier Bertola explique aux personnes présentes le déroulement de l'après-midi
Xavier Bertola explique aux personnes présentes le déroulement de l'après-midi

Xavier Bertola explique aux personnes présentes le déroulement de l'après-midi

Partis de l’espace socioculturel, c’est sous la conduite de Lionel Royer, membre d’Histoire et Patrimoine, que les personnes présentes (élus et représentants de 3 associations : les Jeunes, le Soin fertile et Histoire et Patrimoine) ont pu découvrir une partie du parcours patrimonial récemment restauré. Pour plusieurs d’entre elles, ce fut une découverte agréable et instructive sur l’histoire communale et sur la richesse du patrimoine de la commune. L’accent a été mis sur certains détails pas forcément visibles au premier abord.

Le groupe des participants lors du parcours
Le groupe des participants lors du parcours
Le groupe des participants lors du parcours
Le groupe des participants lors du parcours

Le groupe des participants lors du parcours

Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours
Quelques détails photographiés lors du parcours

Quelques détails photographiés lors du parcours

Cette promenade a duré une petite heure puis tout le monde s’est retrouvé au chaud dans la salle du Foyer.

Quelques réflexions : « Nous avons remarqué différentes choses que nous n’avions jamais vues, découvert des maisons sur l’autre côté du village sur la hauteur », « Nous avons appris des choses intéressantes sur l’histoire de la commune »…

« Ces visites permettent de mettre en valeur les caractéristiques de la commune » reconnut Xavier Bertola. Lionel Royer précisa que le château (dont il ne reste pas grand-chose) est à l’origine de la création du bourg. Il ajouta que Saint-Christophe était une « ville » en tant qu’ancienne baronnie. L’existence de 3 portes donnant accès à la ville est mentionnée dans l’histoire communale.

Xavier Bertola reprit la parole : « La lecture des parcours permet de comprendre et de relier les faits historiques locaux à ceux de l’histoire de France. » Il aime les parcours et les formes aléatoires qu’ils peuvent prendre.

Après ce temps de paroles, les organisateurs distribuèrent des feuilles A3 pour que les participants y retracent le parcours effectué dans l’après-midi. Dans un premier temps, il fallait juste dessiner la forme du parcours puis après l’observation des différents tracés (plusieurs se ressemblaient) les participants ont pu y ajouter des repères le long du tracé.

Les participants tracent le parcours qu'ils ont mémorisé
Les participants tracent le parcours qu'ils ont mémorisé
Les participants tracent le parcours qu'ils ont mémorisé

Les participants tracent le parcours qu'ils ont mémorisé

Xavier et Mathieu ont conservé ces tracés et ont donné rendez-vous le 5 mars prochain aux participants pour avancer dans la démarche entreprise et proposer des idées pour améliorer certains des sites rencontrés posant des questionnements à certains.

Les tracés réalisés par les participants

Les tracés réalisés par les participants

Après-midi intéressant et qui a amené les participants à mieux connaître la commune et à l’appréhender sous un angle nouveau.

D’autre part, des contacts ont été pris par « Intention Publique » avec l’association « Tennis de table » et l’EHPAD. Pour le moment, il n’y a pas de projet initié avec eux.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2022 7 23 /01 /janvier /2022 09:27
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Histoire et Patrimoine vous informe

L'assemblée générale se tiendra dans le respect des normes sanitaires en vigueur : port du masque et pass vaccinal obligatoires. Gel hydroalcoolique à l'entrée de la salle.

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 16:33

Le Caire, capitale de l'Égypte, est une ville très ancienne, mais aussi une métropole moderne. Avec une population de presque 20 millions d'habitants, elle est la plus peuplée d'Afrique. Les problèmes de circulation et de nuisances sonores sont là pour le prouver. Cette ville aux 1000 minarets est un endroit magnifique pour découvrir l'histoire te la culture égyptiennes.

C'est du haut de la citadelle que nous en avons un bel aperçu. Mais tout d'abord, pénétrons dans la citadelle.

 

Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire

Bâtie en 1176 par Salah ed-Din pour protéger la ville contre les croisés, elle fut jusqu’au XIXe siècle la résidence des souverains égyptiens qui l’agrandirent successivement. Devenue caserne militaire et prison, elle ouvrit définitivement ses portes au public en 1983.

À l’intérieur, on trouve 3 mosquées dont celle de Mohammed-Ali qui surplombe la ville (en travaux).

Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire

La mosquée Mohammed-Ali

Construite dans la première moitié du XIXe siècle et inspirée par l’église Sainte-Sophie d’Istanbul, elle possède des minarets très fins et élancés, comme le veut la tradition turque. Entièrement recouverte de dalles en albâtre, elle est surmontée d’une impressionnante coupole et abrite la tombe de Mohammed-Ali.

Dans la cour de la mosquée se trouve une horloge de style rococo offerte en 1846 par le roi de France Louis-Philippe en remerciement du fameux obélisque de la Concorde, provenant du temple de Louxor. Seul problème, l’horloge n’a jamais fonctionné !

Après la visite de la mosquée, nous nous sommes promenés sur l'esplanade qui domine la ville et, de cet endroit, nous avons aperçu les pyramides de Giseh que nous découvrirons le lendemain.

Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire

Faisons maintenant un petit tour au musée égyptien qui se trouve sur la place El-Tahrir, place centrale célèbre pour les événements qui s’y sont déroulés lors de la révolution de 2011. Les traces de ce dernier événement ont vite été effacées et la place a été entièrement repensée.

Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire

Le rez-de-chaussée est consacré à la sculpture (statues, stèles, sarcophages, bas-reliefs…) classée chronologiquement, de la période dite prédynastique à l’époque byzantine.

Parmi les statues réalisées en pierre calcaire peint, nous trouvons le célèbre scribe, qui fut déouvert à Saqqarah. Il tient, dans sa main gauche, le rouleau de papyrus. 

Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire
Carnet de voyage : Souvenirs d'Égypte (2) Le Caire

Au 1er étage, on trouve des salles thématiques :

Les scribes avec des papyrus du fameux « livre des morts », le panthéon des divinités égyptiennes représentées sous forme de statuettes ou d’amulettes, des momies et des sarcophages, des bijoux qui donnent un aperçu des goûts de l’époque et des savoir-faire des artisans égyptiens, des statuettes funéraires et, une partie du trésor de Touthankamon….(photos interdites !)

Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !
Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !
Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !
Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !
Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !
Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !

Les Égyptiens portaient déjà des "tongs" !

Ci-dessus : Statues du couple Rahotep et Nofret (2500 av JC), un coffret à canopés de Toutankhamon (1300 av JC), Le sarcophage de la reine Ahmose Merytanum, un char de cérémonie, des trônes datant de la XVe dynastie,  et des masques d'or.

Un nouveau musée a été construit et de nombreuses pièces y ont été transférées. L'ouverture est prévue en 2022 si tout se passe bien !

Les oies de Meïdoum (frise réalisée entre 2575 et 2561 av JC)

Les oies de Meïdoum (frise réalisée entre 2575 et 2561 av JC)

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 11:14
Saint-Christophe-sur-le-Nais : séance de cinéma : Eiffel

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 17:37
Saint-Paterne-Racan : Annulation de la dernière séance du théâtre

Toute la troupe des Joyeux de l'Escotais vous souhaite une belle année 2022, que santé, bonheur et réussite soient au rendez-vous ! 🎉

Malheureusement, notre saison théâtrale s'arrête là pour cette année. Compte-tenu du contexte sanitaire actuel, nous avons décidé de ne pas jouer le samedi 15 janvier. Nous avons eu la chance de faire nos séances de décembre sans problème, ce qui n'était pas gagné, il est raisonnable de s'arrêter là. Nous remercions les spectateurs ayant répondu présent en décembre et nous vous donnons rendez-vous en fin d'année 2022 pour une nouvelle saison !

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 19:45
Saint-Paterne-Racan : Prochain marché mensuel
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2021 7 12 /12 /décembre /2021 20:00

Depuis le mois de septembre, les acteurs de la troupe Saint-Paternoise « Les Joyeux de l’Escotais » se réjouissaient de retrouver les planches après l’année blanche qu’ils venaient de passer. Très assidus aux répétitions, ils mirent même les bouchées doubles à l’approche de la première séance qui se tenait le 4 décembre, en augmentant le nombre de leurs répétitions.

Tout semblait pour le mieux sans cette cinquième vague et son nouveau variant qui s’en prit à plusieurs habitants du territoire et affecta ainsi la fréquentation de la salle des fêtes pour les 4 séances prévues en ces deux premiers week-ends de décembre.

Parmi les plus jeunes acteurs, un cas contact entraîna l’annulation de la pièce « Le malédiction d’Halloween ». Imaginez leur déception après le travail accompli et leur joie de jouer sur la scène comme les grands !

En compensation, Cendrine Boigard, la présidente, permit à deux d’entre eux de tenir un petit rôle : celui de faire les différentes annonces. Celle-ci précisa bien que chacun devra conserver son masque tout au long de la soirée, respecter les sens de circulation et les gestes barrière et spécifia : « Au cours des entractes, il n’y aura pas de buvette ni de vente de crêpes ! »

Cendrine et les annonceurs

Cendrine et les annonceurs

Pour marquer les 60 ans de l’association, Agathe Beaugé avait préparé un beau diaporama illustré par des photos des acteurs prises au fil des différentes représentations ce qui permit aux habitués de revivre quelques beaux moments offerts par cette joyeuse troupe d’amateurs.

Puis, le rideau se leva sur « la leçon de surf » où 3 ados pas vraiment motivés essayaient, sur les conseils du moniteur, de prendre la bonne vague qui n’arrivait jamais !

Les surfeurs

Les surfeurs

Ils furent remplacés par « Trois elles », trois copines de lycée qui s’étaient perdu de vue et qui tentaient de relancer leur complicité d’alors. Mais, il y avait un hic….

Trois elles
Trois elles
Trois elles

Trois elles

Un premier entracte permit de se dégourdir les jambes et d’aller regarder l’exposition de photos installée dans le gymnase, exposition retraçant 60 ans de spectacles offerts par la troupe.

Pour cet anniversaire, Cendrine fit remarquer que chaque bénévole et acteur avait été doté d’un gilet noir et d’un polo rouge siglé « 60 ans, Les Joyeux de l’Escotais ».

Après cette coupure d’un quart d’heure, ce fut au tour des adultes de monter sur scène pour « Un passé pas si simple ». Avant que le rideau ne se lève, la présidente lança cette boutade : « Comme il n’y a pas beaucoup de spectateurs, je crois qu’ils ne veulent pas jouer. Alors, manifestez-vous, faites du bruit. Il faut qu’ils jouent. » Aussitôt des applaudissements, des encouragements fusèrent du côté du public et le rideau s’ouvrit sur une salle en désordre avec des restes sur la table basse. Laurent, le fils de la maison, entre, étonné que la porte soit ouverte. Il est accompagné par une femme de ménage et un coach sportif, pour tenter de redonner goût à la vie à son père Philippe, qui se laisse complètement aller !

Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid

Les quiproquos et les situations burlesques vont s’enchaîner au long des 4 actes et les spectateurs, pris au jeu, n’auront pas le temps de s’ennuyer. Des rires fusent par moment montrant aux acteurs que le public est captivé et participe activement au spectacle.

Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid
Saint-Paterne-Racan : Les Joyeux de l’Escotais : une reprise marquée par la Covid

Les applaudissements nourris qui marquèrent la fin de la prestation furent une belle récompense pour ces huit actrices et acteurs qui, pendant près de 2 heures, ont réussi à faire partager un bon moment de détente et de joie aux presque 450 personnes venues au cours de ces quatre premières séances.

On a toujours besoin d'une "Pomponnette" à la maison !

On a toujours besoin d'une "Pomponnette" à la maison !

Prochaine représentation : samedi  15 janvier, à 20 h 30, salle Gabriel à Saint-Paterne-Racan

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 16:48
Saint-Paterne(Racan : Information importante
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 18:49

Vous aimez décorer votre maison pour Noël 🎅?

Saint-Paterne-Racan vous propose de participer à un CONCOURS des MAISONS décorées de Noël 🎄🏠🎄

Inscription en Mairie

Contact

02 47 29 30 87

Saint-Paterne-Racan : Concours des maisons décorées

Ci-dessous liens pour inscriptions et règlement

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages